Toute l’activité

Ce flux se met à jour automatiquement   

  1. Dernière heure
  2. Finalement il ne lui manque plus que Morano, après Boutin comme soutient et c'est bon elle se tire elle même des balles dans le pied... C'est de l'humour hein je précise
  3. http://www.europe1.fr/politique/presidentielle-christine-boutin-prone-le-vote-revolutionnaire-en-faveur-de-marine-le-pen-3310622
  4. Aujourd’hui
  5. présidentielle". "Ce scénario n'a jamais été évoqué par le Premier ministre", répond à L'Express l'entourage du chef du gouvernement. Si elle est infirmée par Matignon, l'hypothèse n'est pas, en théorie, totalement exclue. Selon l'article 8 de la Constitution en effet, "le président de la République nomme le Premier ministre". Mais contrairement à une idée répandue, il n'a pas de pouvoir de révocation. Le texte constitutionnel précise que le chef de l'Etat "met fin à ses fonctions sur la présentation par celui-ci de la démission du gouvernement". Le gouvernement n'est en réalité responsable que devant l'Assemblée nationale qui peut voter la censure. Un maintien du Premier ministre jusqu'aux législatives des 11 et 18 juin et la mise ne place d'une nouvelle Assemblée serait donc possible en théorie. Un scénario inédit En pratique, un tel scénario ne s'est jamais produit dans l'Histoire de la Ve République. Le site vie-publique.fr rappelle que "le Gouvernement prend d'abord fin, traditionnellement, au lendemain d'élections législatives, (...) ou présidentielle. On parle alors de démission de courtoisie". Une courtoisie républicaine que Bernard Cazeneuve pourrait donc ne pas avoir pour une candidate qui, en cas de victoire selon lui, provoquerait des "dégâts irréparables".
  6. http://www.lexpress.fr/actualite/politique/elections/en-cas-de-victoire-de-le-pen-cazeneuve-s-accrocherait-il-a-matignon_1894413.html
  7. Cette année j'ai investi dans plusieurs jeux pour les ateliers autonomes, parce que les jeux fabriqués c'est bien mais des beaux jeux en bois c'est pas mal non plus:http://materiel-educatif.nathan.fr/dme/jeux-et-materiel-d-eveil/manipulation-motricite-fine/arbre-en-equilibre.html http://materiel-educatif.nathan.fr/dme/jeux-et-materiel-d-eveil/manipulation-motricite-fine/le-jardin-magnetique.html https://www.google.fr/search?q=puzzle+peche+magnetique&client=safari&hl=fr-fr&prmd=sivn&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwj-_NPWhr7TAhXMIsAKHRHIBq4Q_AUICCgC&biw=320&bih=460#imgrc=I9IMGiFz8KP_GM: http://materiel-educatif.nathan.fr/dme/jeux-et-materiel-d-eveil/manipulation-motricite-fine/parcours-magnetique-en-fleurs.html et une poupée à habiller http://www.lilot-educatif.com/fr/jeux-d-imagination/697-poupee-fille-en-tissu-a-habiller.html
  8. Même le premier ministre actuel (Cazeneuve donc) , n'est pas obligé de démissionner en cas de victoire de MLP tant que le Parlement ne l'aura pas mis en minorité (motion de censure oblige...ce que les frondeurs n'ont pas fait pour la loi ANTI-travail ...NDLR) C'est pas drôle ?
  9. Bonsoir, J'ai vu qu'à Lyon, il y avait seulement 40% des inscrits qui étaient présents.
  10. Je me dis qu'on donne sans arrêt à manger à la bête et que ce que va mettre en œuvre Macron la fera encore grandir : L’assurance chômage, l'éducation, la retraite à point, l’allégeance à cette Europe ci, les cadeaux faits aux uns en exigeant tant des autres, sans frondeurs pour les freiner cette fois ci, même si peu. Dans 5 ans elle sera si forte la bête qu'elle pourrait en devenir légitime aux yeux d'une majorité et s'imposer en toute puissance, incontrôlable. Il est alors normal de se demander s'il n'y a pas moyen d'envoyer un signal fort pour qu'un vote de refus ne devienne pas un vote d'adhésion. Et se dire qu'un 60 % au lieu d'un 80 % cela en est peut être un ?? Tout compte fait il faudrait peut être rendre possible un vote "contre" un candidat qui annulerait un vote "pour " . (Le joyeux bordel !! ) Ou peut être faudrait-il un moyen que chaque vote contre le FN mais qui ne soit pas "pour" Macron puisse être enregistré, visualisé, comptabilisé quelque part ? "Je vote Macron pour faire barrage au FN mais n'adhère pas à son programme" Juste pour qu'ils ne récupèrent pas ces votes comme un blanc seing pour l'avenir et qu' ils en tiennent compte dans ce qu'ils mettront en œuvre. Faudra t-il toujours désormais se faire voler le vote du second tour parce que ce face à face avec le FN devient presque incontournable ?. Bon c'est n'importe quoi ce que j'écris mais j'aimerais que mon vote s'il devait alors lieu, car pour l'instant je pense m'abstenir, et bien que ce vote soit pris pour ce qu'il est.. Depuis 2002, je m'étais dit qu'on ne m'y reprendrait plus, et me voilà à nouveau dans la tourmente
  11. On peut aussi faire un calcul démoniaque (enfin, pas tant que ça ) ...On vote Le Pen en sachant très bien, que, si elle est élue, il est absolument impossible qu'elle ait une majorité parlementaire ( au moins 270 députés pour ceux qui ne le savent pas )...la V° République tombe d'elle même !! Mieux qu'avec Méluche ! lol
  12. Si si, 12 élèves en CP et CE1 et 48 en CE2: ça colle!
  13. Finalement, je crois plus Cheminade avec ses voyages martiens, que Macron avec ses 12 élèves par classe en CP et CE1 ! Et vous ?
  14. J'ai bien parlé de respecter et foutre la paix aux 2 positions, vote anti-barrage et vote pro-abstention, tu noteras que je n'ai pas évoqué la 3ème possibilité qui même si je me dois de respecter les personnes en tant que telles, je ne respecte pas les idées
  15. Jamais ! (Oui, je sais, réponse triviale, non argumentée, épidermique. ... Mais j'assume, car elle résume tout )
  16. On ne redouble plus. Dire qu'un enfant ne suivra pas dans la classe au-dessus est une manière de dire qu'il faut faire quelque chose. Il faut trouver les raisons de cette situation, en particulier pourquoi il ne fait pas ses évaluations. Un petit garçon éveillé, dans une famille non défavorisée, devrait suivre en classe. L'équipe éducative proposera des pistes pour l'aider. Actuellement on fait même passer de classe en classe des enfants qui ne savent pas lire... ton fils ne semble pas être dans ce cas de figure.
  17. On peut aussi faire un calcul démoniaque (enfin, pas tant que ça ) ...On vote Le Pen en sachant très bien, que, si elle est élue, il est absolument impossible qu'elle ait une majorité parlementaire ( au moins 270 députés pour ceux qui ne le savent pas )...la V° République tombe d'elle même !! Mieux qu'avec Méluche ! lol
  18. Pour avoir des amis vivant dans une ville FN, je peux témoigner que tous les élèves sont toujours accueillis dans les cantines et le périscolaire, même quand les parents ne travaillent pas. Par contre, les employés communaux ont vu leurs conditions de travail changer énormément, avec des horaires étendus, des primes réduites, des réorganisations et des changements de service. Mais la population ne se rebelle pas quand il y a des déclarations ou des actes qui la concerne. Il n'y a que les militants non concernés et qui n'habitent pas toujours eux-mêmes la commune.
  19. ceux ne sont pas ceux qui ont voté Mélenchon qui sont extrémistes. Mélenchon est au contraire très ouvert, il laisse le choix et c'est bien. Sa seule consigne est de ne pas voter MLP. On est en démocratie, on n'a pas à être tenu par les médias par la culpabilité. On a voté au 1er tour pour Mélenchon dans le but de casser le système de la finance et dans le but d'un avenir en commun. Ceux qui ont voté Macron revoteront Macron (finance) et ceux qui on voté MLP revoteront MLP (division) et voilà, c'est le choix des français, pas le nôtre. Si le vote blanc était compté, j'aurai voté blanc mais là, non. Si l'abstention est forte, les médias ne recommenceront peut-être pas leur mascarade. Sinon, ça va devenir une habitude de plébiscité certains candidats et pas d'autres tous les 5 ans. Je respecte le choix des autres et je peux comprendre mais personnellement et vu les circonstances du déroulement de la campagne et des élections, je ne peux voter contre mes convictions et je veux "agir" contre les médias qui ont pourri la campagne.
  20. Comme dit plus haut, Leene, il faut vous laisser le temps de digérer cette défaite. Vous vous êtes battus, avez été portés par cette vague, et y avez tant cru, que forcément la déception est à hauteur de votre espoir. Il'faut digérer, apaiser un peu les passions et rancoeurs, pour pouvoir réfléchir plus sereinement, quelle que soit votre décision à venir. Pour ma part, je l'ai déjà dit, ce sera un vote non pas POUR Macron , mais CONTRE Lepen. Macron prendra mon vote comme il veut, certains me prendront pour un mouton décérébré, m'en fous ; moi je sais pourquoi j'ai porté une main "touche pas mon pote" (enfin, ma grand-mère, paske moi j'étions point née ) pourquoi j'ai voté Chirac en 2002, en ayant la nausée certes, pourquoi je voterai Macron dans 15 jours ; je sais surtout ce que je mets dans mon vote, : une opposition farouche à un parti xénophobe, liberticide, initiateur de haine et d'exclusion de tout ce qui est autre, ainsi que le refus de sa banalisation. Je sais aussi que si je m'abstenais et que MLP était élue, je me dirais bien sûr que c'est à cause de tout ceux qui ont voté pour elle, mais je sais aussi que je me sentirais coupable ne n'avoir pas tenté un ultime barrage. Je n'émets aucun jugement sur le vote abstentionniste/nul ; chacun est responsable de son vote. Je dis juste ce qui sera le mien et pourquoi.
  21. Et je suis certaine que nombre de parents demandent à ce que leurs enfants aillent dans sa classe plutôt que chez l'autre collègue, quand il y a le choix. A méditer. Je tiens quand même à moduler ton propos : au début de ma carrière, j'ai eu beaucoup d'élèves asiatiques dont les parents ne parlaient pas un mot de Français mais qui les mettaient malgré tout au travail chaque soir. Ces élèves, même ceux fraîchement arrivés, étaient parmi mes meilleurs éléments. Pour moi, le problème du travail écrit est surtout que les enfants sont fatigués le soir. Les leçons à la maison, par contre, constituent un lien indispensable même si, démagogiquement, certains militent pour leur suppression.
  22. Bonsoir, Certes certains exercices ne sont pas toujours intéressant mais j'avoue que j'adhère pleinement à vivre les maths qui correspond à ma façon d'aborder les maths : les dizaines et les unités, les calculs, les problèmes sont traités de manière très claire et bien compris par mes élèves qui se régalent à en résoudre, le matériel est riche. J'avoue que je suis pas toujours toutes les préparations proposées dans le guide du maître. J'en fait plusieurs à ma sauce mais il me plaît toujours. Je rajoute mes exercices et n'utilise pas tout le mémento. Pour les différents niveaux il y a le fichier photocopiable et sur le fichier, il y a 2 niveaux d'exercice donc parfois les 2 étoiles ne sont résolus que par les bons élèves. bonne soirée
  23. L'enseignante de CP de mon fils donne des devoirs écrits dont des fiches entières du fichier de lecture et des calculs. C'est profondément inégalitaire et surtout, à mon avis, complètement anti-pédagogique. Seuls les enfants que les parents peuvent aider les font. Les autres ne les font pas ou alors se retrouvent avec des erreurs, ce qui est dévalorisant pour eux. Cela ne fait que creuser l'écart voire enfoncer certains élèves. Par contre, c'est pratique pour l'enseignante, car ensuite, en classe, elle ne s'occupe que de ceux qui ne l'ont pas fait à la maison ou alors elle avance et tant pis pour ceux qui n'ont pas acquis les notions Donner des leçons, des lectures, des récitations, des révisions de ce qui a été fait en classe, pour consolider les bases et donner de bonnes habitudes de travail, c'est très bien. Mais faire faire le travail qui devrait être fait en classe à la maison, c'est pire que tout car les apprentissages ne se font pas correctement, ça creuse l'écart, dévalorise certains enfants de manière injuste et ça ne donne même pas de bonnes habitudes de travail car au bout d'un moment les enfants et les parents en ont marre. Je ne comprends pas que les inspecteurs ne fassent pas respecter cette règle pédagogique élémentaire qui consiste à ne donner que des leçons, lectures ou autres mais pas de devoirs écrits démesurés. L'enseignante de mon fils assume complètement de travailler de la sorte et on dirait que ça ne choque personne.
  24. Ce que j'écris, c'est que nous aurons autant la possibilité de descendre dans la rue si c'est Le Pen que si c'est Macron, et autant, ça veut dire beaucoup comme ça veut dire peu, ce qui s'est passé pendant 5 ans malgré les nombreuses graves atteintes à nos droits et conditions de travail. Et c'est le grand risque sous Macron Président : qu'on continue de se laisser faire, alors que sous Le Pen, davantage de monde descendra dans la rue.
  25. Mouais... A cette époque, peut-être pensaient-il "c'en est trop, ils vont voir ce qu'ils vont voir, votons pour le PCF". Tu sais, le parti qui a longtemps voué à Staline un culte sans faille...
  26. Prune: Naia: Japet:
  27. On aura compris que j'ai mon avis là-dessus! Allez, j'arrête de t'embêter, mais sérieux, 24h off, ça remet bien les idées en place, histoire de repartir!
  1. Charger plus d’activité