Top du site


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 22/08/2017 dans toutes les zones

  1. 4 points
    Un peu d'humour : http://30.snuipp.fr/spip.php?article1743
  2. 4 points
    Le gars n'a pas dit que tous les mecs de banlieue étaient des terroristes mais que tous les terroristes en venaient. La nuance est de taille ! Cela dit, j'ai vécu, grandi, étudié, travaillé 40 ans en banlieue parisienne, banlieue sud, banlieue rouge, banlieue dortoir. Avec mes copains on a fait pas mal de bêtises, mais jamais nous n'avons pensé agresser des policiers, des pompiers, des médecins. Nous n'avons jamais agressé quiconque ni braqué quelque banque ou commerce que ce soit. Et il me faut venir ici lire ce sujet pour découvrir qu'en fait ma situation de petit banlieusard exacerbait les sentiments racistes de la société rien qu'à l'évocation de mon lieu de vie.
  3. 3 points
    Ne détourne pas le sujet de cette vidéo pour laquelle manifestement ton jugement a été bien prompt et irréfléchi. Concernant la blague de "Pour rire...", je l'ai déjà dit, je l'avais prise sur une page Facebook de recueil de vannes, sans avoir tilté sur le lien en bas. Suite à ta réaction j'étais alors allé voir, au cas où... je suis tombé sur la page FB d'une nana qui effectivement ne partage pas tes idées mais franchement le contenu ne mérite pas tes qualificatifs excessifs. Maintenant, chacun voit ce qu'il veut voir hein. Par ailleurs, prétendre que je viens ici pour faire passer des idées nationalistes, racistes, xénophobes (je te laisse compléter), sous couvert d'humour...euuuh... c'est tellement hallucinant que je ne sais même pas quoi répondre. Je pense que tu t'es construit une grille de lecture extrêmement rigide et basique qui te fait voir le mal partout, que tu n'as aucun sens de l'humour, aucun recul sur rien et te sens investi d'une mission dont tes réactions virulentes et infondées montrent que tu ne vois qu'elle et te coupent du monde réel où l'on échange, discute, partage, soutient et parfois oui, parfois, où l'on prend plaisir à s'amuser de bons mots, d'images drôles ou simplement du fait qu'on se sent bien ensemble. Alors détends-toi si tu le peux encore, tu n'es pas entouré de monstres nazis qui te mettent en danger, rassure-toi, juste des gens "normaux".
  4. 3 points
    Auparavant (sous l'ère lointaine pré-Sarkozy), les élèves de primaire avaient une semaine de 27 heures : 4x6 : une cinquième matinée, dans l'immense majorité des cas le samedi (on me dit que dans la Nièvre, c'était déjà le mercredi), sachant qu'un samedi sur 4 était "libéré" (oui, le matin, on travaillait de 8 à 12h). Un samedi libéré sur 4, ça laissait la possibilité de partie en gros week-end, à condition de taper dans le bon week-end (le planning était connu à l'avance). Monsieur Bougeotte a donc viré le samedi, et remplacé, si j'ai bien compris, trois heures de cours hebdomadaires et utiles aux élèves par trois heures de réunions inutiles qui font ch... les PE. La """""gauche""""" (oui, il faut beaucoup de guillemets...) a remis une matinée supplémentaire parce que c'est tendance de faire comme "partout en Europe", et que bon, puisqu'on s'était opposés sous Sarko, il fallait bien être un peu cohérent. MAIS ils n'ont pas remis les trois heures de cours qui manquent cruellement aux élèves, à en juger par leur niveau lorsqu’on les récupère au collège. Et en plus, comme c'est le mercredi, un enfant qui a besoin de dormir le matin ne peut pas récupérer dans la semaine. La maîtresse de mon fils (en maternelle) tournait souvent à 40% d'élèves présents le mercredi matin, et vous penser bien que ça la faisait suer de venir pour pas grand chose. Et puis bien sûr, on invoque des "chronobiologistes" pour justifier une réforme qui laisse deux jours de week-end d'affilée (ce qui ne serait pas le mieux, apparemment, pour les apprentissages), qui est incompatible avec le rythme de sieste d'un élève de maternelle, etc. Et puis, d'ailleurs, dans un Etat qui coupe les budgets de tout notamment des salaires parce qu'"y a pas de sous", on n'a vraisemblablement rien d'autre à faire que de payer des "chronobiologistes". Sans rire, est-ce qu'une seule de ces illustres personnes a révélé un seul truc vraiment novateur ? Mais brèfle, je digresse Enfin bref, pour remettre une matinée de plus parce que c'est hype de se calquer sur l'OCDE, mais sans rendre leurs trois heures perdues aux élèves, il a bien fallu les occuper avec des TAP parfois très bien mais souvent nazes, avec les moyens du bord, en embauchant des gens à temps super partiel sur des horaires indécents (de 15h45 à 16h30, par exemple). Sans compter que dans le Nord de l'Europe, les gens n'ont pas le même rythme que nous, et que rechercher son gamin après une journée pas trop longue, c'est possible (au Danemark, les gens finissent le boulot à 16h, mangent à 17, puis profitent ensuite du reste de la soirée). En France, à part en télétravail , en freelance, ou en parent au foyer, QUI peut chercher ses gamins à 15h30 ? Alors oje sais bien qu'en Allemagne, modèle de notre classe politique, l'école tient en gros sur une matinée un peu rallongée, mais d'une, en Allemagne, la proportion des mères au boulot était moindre, donc elles pouvaient jeter un œil sur leurs(s) rejeton(s) l'aprem, de deux peut-être que la difficile conciliation de la vie pro et privée pour une maman n'est pas sans rapport avec leur déficit de natalité, et trois, ben justement, les Allemands finissaient par se rendre compte que leurs collégiens étaient libérés trop tôt dans la journée et en profitaient pour faire des bêtises, et se disaient que, tiens, en France, leur rythme, il est pas mal en fait... Résultat, les mômes se tapent autant d'heures en collectivité avec leurs "journées plus courtes", sauf qu'on dira ce qu'on voudra, ils se fatigueraient moins en classe, assis, au calme, en se concentrant sur quelque chose d'utile avec une PE formée, plutôt que dans un gymnase qui résonne, à faire du pas-grand-chose, et à subir des journées saucisson garderie-école-cantine-temps mort-école-TAP-nounou privée-parents. tout ça parce qu'un ministre fait son kéké en pondant une réforme pour que son nom reste dans les an(n)ales, et est assez c** pur vouloir réformer le rythme de l'école des enfants pour les inscrire dans une temporalité et une logique complètement à contre-courant du reste de la société dans laquelle ils évoluent. (Voilà la situation bien résumée par une collègue du 2nd degré).
  5. 2 points
    Pour eux, apparemment, si. Les alphas, c'est de la syllabique, et depuis quelques années, les collègues ont tendance à "sur-syllabiser" les méthodes, en rajoutant des séances de code non prévues et donc en en supprimant une sur le sens ou sur l'expression écrite, la copie. Je pense qu'il faut que ces élèves apprennent par cœur des listes de mots que tu leur dicteras, et que tu dois multiplier les occasions pour eux d'écrire des petits textes, de faire de la production d'écrits. Il faut aussi qu'ils aient un texte par jour à lire à la maison.
  6. 2 points
    Grace à la matinée supplémentaire j'ai gagné 6 min supplémentaires à consacrer à chacun de mes 30 élèves, le matin au lieu de l'après-midi. Ca n'a pas de prix...Au diable mon salaire de misère, mes 2 trajets supplémentaires, la demi-journée de crèche supplémentaire à payer, ma classe de 30...Ca vaut vraiment le sacrifice, je vois carrément la différence. Je plaisante. Chouette, chouette, chouette, je peux de nouveau me reposer le samedi matin, Youpi, et je perds moins d'argent pour exercer mon travail Avec l'argent économisé, notre mairie a équipé toutes les classes avec un vidéoprojecteur et un portable, des tablettes pour l'école. Avec l'arrêt des TAP, nous récupérons nos intervenants sportifs et culturels sur le temps scolaire. Et nous récupérons nos classes pour les APC
  7. 2 points
    Pour ma part, je me pose de plus en plus la question de savoir si le rôle de l enseignant n a pas "joué " à freiner quelque part les progrès des élèves. Les enseignants acceptaient de laisser l enfant buter, ne pas y arriver. Aujourd'hui l élève à peine la consigne donnée lève le doigt pour demander de l aide. Je trouve que de moins en moins d élèves parviennent à se confronter à la difficulté. Beaucoup abandonnent et comptent sur l enseignant pour l aider à comprendre. Bilan: des élèves moins autonomes dans leur raisonnement.. Meirieu en avait parlé après sob retour en classe. Il se comparait à un garçon de café.
  8. 2 points
    Tout dépend du niveau avec lequel tu pars pour le français et les math... Moi perso je suis assez bonne en français et assez mauvaise en maths (ça s'équilibre à ce qu'il paraît 😜). J'ai préfèré reprendre intégralement le programme dans les 2 matières. Les livres Hatier sont assez bien faits je trouve. Quand le niveau est trop difficile, je m'aide grâce à des sites plus "abordables" sur internet, style "mathematiquesfacile". J'avance chapitre par chapitre en faisant les exercices à la fin de chacun d'entres eux. Et puis lorsque les 2 matières seront intégralement revues, je ferai les sujets des années précédentes. Et puis après il faudra s'attaquer à la didactique! Pas facile pour une débutante comme moi! Je te conseille, avant même d'ouvrir un livre de révisons, de t'établir un planning: 1) tu listes tout ce que tu as à voir, en indiquant ce qui d'après toi te demanderas le plus de temps 2) tu notes sur ton planning les dates butoires (inscription, examens blancs, envoi du dossier, écrits....) 3) tu définis le nombre d'heures par semaine que tu vas pouvoir y consacrer. Le nombre doit être réel, le but étant de réviser réellement au moment prévu 4) tu organises chacune de tes journées où heures de révisions en fonction de ce que tu veux voir 5) dernière étape et non des moindres: tu t'y tiens! 😜 Avant tout ça tu peux aller au sport faire du shopping, te faire masser... bref, tout ce qui pourra te mettre en condition et te permettre de démarrer sereinement cette année de CRPE 👍🏻
  9. 2 points
    C'est clair que pour la maman, c'est le bonheur de le laisser autant de temps et elle est peut être désemparée aussi. Qu'en pense la garderie? Parce qu'eux, ils peuvent peut être refuser l'enfant pour qu'il passe moins de temps à l'école.. Même si d'après la maman, cela se passe aussi à la maison. Peut être faire un conseil des maitres pour parler de cet enfant et essayer de trouver des solutions. La réponse du RASED me laisse perplexe. D'accord, il faut les laisser grandir mais là... faut pas exagérer! Tu ne tiendras pas, l'atsem et les enfants non plus. Tout le monde est en souffrance... Des idées (qui ne marcheront peut être pas.. mais...) : Lui trouver un petit doudou qu'il pourrait serrer ou demander à la maman encore. Lui faire une petite cabane sous une table pour qu'il se sente protégé. N'a-t-il pas un problème d'audition? Certains bébés hurlent car ils n'entendent pas. Peut-être est-ce son cas? Ou essayer de lui mettre un casque anti bruit. Si, au contraire, il est ultra sensible. Appeler la psychologue scolaire, le CPC qui te suit. Il y a sans doute des idées inutiles parmi mes propositions. En tout cas, je te souhaite plein de courage!
  10. 2 points
    Aucune revendication de carte scolaire ne vaut de risquer une sanction disciplinaire pour avoir enfreint le devoir de discrétion professionnelle qui fait partie du contrat qu'on a accepté en devenant PE. On peut trouver cela injuste mais c'est comme ça. De plus, hormis la pauvre collègue qui a perdu son poste, ce sont les élèves et donc leurs parents qui sont principalement concernés. C'est à eux de se bouger. Les enseignants peuvent leur donner les éléments, témoigner adroitement de la difficulté plus grande d'enseigner une fois la fermeture effectuée, suggérer par ricochet des actions à mener mais ils ne doivent pas en prendre l'initiative, surtout au sein de leur école.
  11. 2 points
    Ce n'est pas une question de justification mais une question de respect de leurs devoirs. Je trouve dangereux de conseiller à des collègues de se mettre en danger.
  12. 2 points
    J'ai enfin trouvé la réponse à cette angoissante question : "Pourquoi apprendre à écrire en majuscule bâton ?"
  13. 2 points
    Si c'est juste pour râler ça ne sert à rien. L’État se met des millions dans les poches (journées de salaires) et le lendemain tout rentre dans l'"ordre". A mon sens une grève doit porter sur un point et se prolonger jusqu'à satisfaction de la revendication. Trop de "points" c'est juste pas réaliste et abandonner avant satisfaction revient à reconnaître que le point n'était finalement pas si important que ça. Cela dit, je comprends parfaitement l'exaspération mais se mettre le public à dos (car c'est ce qu'il se passe malheureusement en temps de grève), est contre productif.............sauf si on tient jusqu'au bout parce que là, on obtient, et tout ce qu'on obtient dans l'Education Nationale finit par avoir un effet bénéfique sur les élèves.
  14. 2 points
  15. 2 points
    Depuis que j'enseigne en CP (autant dire depuis mes débuts) soit 17 ans, j'entends parler de cette polémique... J'ai toute une collection de manuels de lecture dont le plus ancien date des années 1890. J'aime bien les montrer aux parents lors de la réunion "spécial CP" du début d'année... je leur montre le sommaire de certains manuels des années 30, 40 et 50 où l'on peut voir écrit "acquisitions globales" dès les premières leçons... histoire de montrer que l'on ment aux gens lorsque l'on dit que la dégradation de l'école, estimée aux années 80 et après, vient des méthodes dites "globales". Elles ne sont de toutes façons plus utilisées depuis des lustres (la véritable méthode globale n'avait pas de manuel a priori, puisqu'elle s'appuyait sur des textes écrits par les élèves, et date de bien avant les années hippies tant décriées...). Les méthodes utilisées depuis bien longtemps sont mixtes et c'est cette alchimie qui fonctionne, et surtout, l'aisance qu'aura l'enseignant à la transmettre.
  16. 2 points
    Les journalistes ne vont parler que de cela, et pendant ce temps on oublie les écoles qui reviennent à 4 jours, ou celles qui souhaitent le faire l'an prochain, les classes maternelles sans atsem, le manque d'AVS, les situations d'enseignement fortement dégradées qui touche les plus fragiles.
  17. 2 points
    La solution est peut-être de ne pas s'enfermer dans UNE pédagogie, mais de faire soi-même des choix, prendre ici ou là ce qui parait intéressant. D'autant qu'en ce qui concerne la pédagogie dite "Montessori" il ne peut s'agir que d'une extrapolation. Je suis parfois surpris de lire par exemple " le matériel est de la marque Nienhuis, donc l'officielle ." Je doute que Maria Montessori soit en état de décerner des labels. Par ailleurs, cela ne préjuge en rien de la qualité du matériel Nienhuis. Nathan l'a d'ailleurs bien compris, il suffit de voir les rayons para-scolaires des libraires, estampillés "Montessori" Bon nombre de mes docs sont utilisés pour mettre en place cette pédagogie, si j'en crois quelques blogs, je me demande si je ne vais mettre l'étiquette "pédagogie Montessori" sur mon site. Qui pourrait me le reprocher ? Je reste persuadé que Montessori, c'est d'abord un esprit, avant même d'être un dogme. Donc, de mon point de vue, il n'y a pas trop d'état d'âme à avoir si on n'applique pas à la lettre les recommandations des associations (groupements, mouvements) auto-proclamés "pédagogie Montessori"
  18. 1 point
    Bonjour, je propose ici une nouvelle vague de ce super projet cartes postales! Y ayant goûté cette année, j'avais très envie de renouveler l'expérience. Mais étant donné le profil de ma classe (ce2-cm1-cm2), mes élèves auront pour la plupart déjà travaillé sur ce projet. J'aimerais donc proposer des thèmes un peu différents, en plus de la présentation habituelle. Nous avions fait cette année: recettes, personnages célèbres, présentation détaillée des départements, de la région... cette partie est bien sûr toujours faisable, voire nécessaire pour une bonne compréhension de chaque région. Pour rappel, voici le principe: Chaque classe constitue une présentation de sa région (thèmes à définir donc) + 1 carte postale (achetée ou faite par les élèves )+ la pièce de puzzle de la carte A3 de France des régions. Chaque classe envoie le dossier à toutes les classes participantes (18 au total si tout va bien!). Le but est de reconstituer le puzzle complet de la France: les élèves attendent avec impatience chaque courrier afin de compléter sa carte... Chaque classe fait selon son niveau, il est d'ailleurs très intéressant de voir comment chacun propose quelque chose de différents sur une même trame. Quelques idées/envies de thèmes ( à définir tous ensemble bien sûr) - présentation classe, école, ville, région - la guerre 1914-18 dans nos régions: événements? personnages? - les paysages: naturels? agricoles? urbains? - personnages importants/emblématiques en histoire et sciences (proposés par Schubert) - contes et légendes (proposés par Emelyne57) - et un quizz final (proposé par Schubert) Les régions: j'ai proposé cette nouvelle vague aux anciens du projet, nous sommes 4 à "rempiler": Auvergne Rhône-Alpes: Aurélie CE1-CE2-CM1-CM2 coordonnées OK Bourgogne-Franche Comté : Simonet Cathy CE2-CM1 coordonnées OK Bretagne: Schubert CM1-CM2 coordonnées OK Centre Val de Loire: Sophie CM1- CM2 coordonnées OK Corse: Elizabeth CM1-CM2 coordonnées OK Grand-Est: Emelyne57 (Emelyne) CP coordonnées OK Guadeloupe: Gwadalys CM2 Guyane Hauts de France : Zorel (Aurélie) CM1 coordonnées OK Ile de France : Ladybird94 (Sophie) CE2-CM2 coordonnées OK La Réunion: Nathalie CP coordonnées OK Martinique Mayotte: Sophie 976 (Sophie) CE1 coordonnées OK Normandie : Collaig (Annaïg) CP-CE1 coordonnées OK Nouvelle Aquitaine: Lodie87 (Elodie) GS-CM1-CM2 coordonnées OK Occitanie : Lumana CM1-CM2 Pays de la Loire : Mel_lb (Mélanie) CE2-CM1-CM2 coordonnées OK Provence Alpes Côte d'Azur : lafleur3006 (Alexandra) CE2-CM1-CM2 coordonnées OK
  19. 1 point
    Tu es dans le public ou le privé ? Si tu es dans le public, ce sont les consignes venues d'en haut. Si une élève arrive du jour au lendemain avec le voile, ça peut être un signe de radicalisation. Tu en parles au moins avec ton directeur. Il ou elle saura ce qu'il doit faire.
  20. 1 point
    La réforme des rythmes de l'organisation de la semaine scolaire a entraîné chez nombre de maires l'idée que l'école est désormais un service municipal. L'exigence du maire est sidérante et infondée. Vigipirate ne change rien à l'affaire. En ce qui me concerne j''ai eu à plusieurs reprises de mettre les choses au clair. Je refuse par ex de participer tout comme mes collègues chaque mois de septembre à une réunion organisée par la mairie pour les parents pour évoquer les activités éducatives de l'école et les problèmes de rentrée.Ces questions sont traitées à l'école par les enseignants et une instance prévue à cet effet par notre administration qui est le Conseil d'école. Point. Question: il y a t il eu au cours de la réunion un/une directeur/trice qui a manifesté son étonnement , posé les choses et donc déclaré qu'il ne donnerait pas suite à la demande du maire??? Parce que si personne n'a rien dit rien franchement, c'est tout aussi déplorable.
  21. 1 point
    Aucunement je réponds juste qu'il me semble complètement surréaliste ou utopiste d'effectuer un " changement radical dès la PS avec des objectifs d'apprentissage très poussés" comme tu l'indiquais dans un précédent post. Irréalisable de le faire de manière poussée sur un point précis sans rogner sur autre chose. Le jour où nos grands politiques comprendront cela....
  22. 1 point
    Euh, les enfants ont perdu 800 heures de cours de français en 30 ans...Une année complète de cours en primaire...Alors le mercredi! Les 5 jours d'affilés sont une catastrophes par chez moi! A revenir à 5 jours il fallait revenir au samedi matin...
  23. 1 point
    Je ne donne de leçon à personne j'exprime simplement mon avis comme tout le monde ici. Et j'explique mon fonctionnement merci de rester correct. On a le droit de ne pas avoir le meme avis que toi. Pour ma part la majorité des élèves de l'ulis ont un vrai profil Ulis et correspondent donc à l'esprit de la circulaire. Je sais bien que ce n'est pas partout pareil quant à ta remarque sur le i de CAPPEI c'est pour Ecole inclusive. On ne dit plus inclusion puisque les élèves sont scolarisés dans leur classe de référence et viennent en Ulis. bref je partageais juste mon expérience qui s'avère (pour le moment) positive.
  24. 1 point
    Ah oui quand on débute ça doit être dans ces eaux-là, avec les primes. Sinon sans les primes c'est moins. Pour un reclassement d'un fonctionnaire, c'est en fonction de ton indice et de la grille du nouveau corps. Je vais passer à l'échelon 5, et si je réussis le concours de SAENES, le reclassement sera certes dans un des derniers échelons de la grille de SAENES, mais le salaire ne va pas baisser (et même augmenter avec les primes).
  25. 1 point
    Et bien j'espère qu'ils ne m'appelleront pas non plus... Vu la journée que j'ai passé mardi... Non merci ! Mais comme tu dis, plus que 2 jours. Allé ! Ca va le faire !
  26. 1 point
    C'est pour ça qu'il vaut mieux continuer à baisser la tête pendant les tempêtes, et se mettre au niveau de nos élèves, en les faisant avancer à leur rythme, en aidant les plus faibles, poussant les meilleurs, en leur donnant le meilleur de nous-même....Les ministres passent....
  27. 1 point
    Enseigner la division comment ? en la posant ? Si c'est juste débuter le sens de la division par partage et distribution, on le faisait avant les derniers programmes et c'était très bien. Et la division posée commençait en ce2 et cela ne posait pas spécialement de problème non plus.
  28. 1 point
    "Taxer les pauvres" , on a l'impression de regarder Robin des bois ... Ils sont où les macronistes du premier tour ? On ne les entend plus ni ici ni ailleurs , ils n'assument pas ou quoi ?
  29. 1 point
    Je suis peut-être méchante mais je ne ferai pas d'efforts particuliers pour reformuler les consignes. Ils nous imposent une évaluation inadaptée, je vais la faire bêtement, en y passant le temps indiqué. Je me fiche complètement des résultats, ça ne m'aiguillera en rien. Je ne ferai pas remonter aux parents, je vais dédramatiser à fond pour les enfants. Les résultats seront pourris pour une évaluation merdique. Si tout le monde fait comme ça, peut-être qu'on ne nous la remettra pas l'an prochain...
  30. 1 point
    Bonsoir! Juste pour vous informer que j'ai quasiment toutes les coordonnées, je vous envoie ça dès que c'est complet! Je ne perds pas espoir pour les dernières régions... Peut-être une touche à la Réunion, à confirmer!
  31. 1 point
    en toute honnêteté, et sans aucun jugement, est ce l'idéal pour les enfants et pour les collègues de faire des inclusions en classe d'age dans ce cas? pour ma part je travail énormément sur la confiance, relaxation.... et je ne me vois pas détruire le peu de bien être que j arrive à leur faire acquérir en les incluant à tout pris l'enfant avec niveau MS en cm2 il fait quoi? si un enfant a des troubles du comportement et gêne l'autre classe je le garde un max je répète, je ne juge pas mais je trouve que cette circulaire est tout sauf bienveillante, à la fois pour les enfants mais aussi pour les collègues je suis contre cette circulaire, et tant que les enfants ne seront pas inscrit officiellement dans les classes et qu'ils ne compteront pas je n'appliquerai pas j'appliquerai quand l'enfant aura une notification stipulant " Inscription en CE2 (par ex) avec temps d'inclusion en ULIS " tant qu'ils seront affecté chez moi je ne ferai des inclusions que si cela entre dans un cadre de bienveillance et si on me pose des questions avec cela, si cela embête l'inspecteur alors je demanderai une réunion avec TOUS les collègues et lui même pour qu'on gère cela...ce n'est pas à moi ou à mes collègues de gérer la mise en place d'une circulaire qui va à l'encontre du bon sens ! vous l'aurez compris je ne suis pas pour cette circulaire lol
  32. 1 point
    Pour suivre quelle ligne? Celle de l'Unsa? Non merci...
  33. 1 point
    Moi, ce que je trouve dingue, c'est le nombre croissant de collègues en souffrance... La paye n'aide pas. Ce qui me fait tenir, c'est les vacances qui arrivent.
  34. 1 point
    c'est aussi mon problème et l’intérêt de mon poste de SAENES, je fais mon travail au mieux, je reste souvent plus tard que prévu, mais quand je pars je n'emmène rien et même si j'y pense chez moi je ne suis pas tentée de travailler puisque je n'ai rien.
  35. 1 point
    Donc j'ai pu joindre un syndicat qui en effet ne trouve pas normal qu'on soit d'astreinte à attendre le mercredi matin, dans la mesure où notre école de rattachement est à 4 jours. On parle évidemment de remplacements à la journée, pas si on est envoyé une semaine dans une école, où il est tout à fait normal d'y faire le mercredi. Ce syndicat en parlera demain en CAPD, je vous tiendrai au courant des retours. Comme pour tout, je pense que si tous les brigades de France se mettent à appeler les syndicats pour dénoncer ce système d'astreinte, les choses bougeront. Si personne ne dit rien, évidemment se fera bouffer.
  36. 1 point
    C'est bon une amie m'a aidé à retrouver ce que je cherche, pour les intéressés : https://www.google.fr/search?q=egalite+equite&client=safari&rls=en&dcr=0&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwioo_Lm64nWAhUKvRQKHTvlATIQ_AUICigB&biw=1440&bih=724
  37. 1 point
    Tu parles du salarié lambda qui a un CE, un 13eme mois, des RTT, une médecine du travail et sans aucun doute un salaire plus élevé à niveau de qualification égale? Pourquoi le métier d'enseignant devrait-il être le seul à rougir de ses (maigres) avantages? Les salariés d'EDF rougissent-ils de leurs factures d'électricité (que je ne leur jalouse pas!)? Les employés de la SNCF rougissent-ils du coût de leurs billets de train? Sinon, pour les vacances, rassure toi, certains travaillent à les raccourcir! Donc OUI, ma famille a perdu en qualité de vie ET ma famille a perdu en niveau de vie. Et j'enrage d'être encore à 4,5 jours cette année dans une commune administrée par un maire PS qui maintient ce rythme pour des questions bêtement idéologiques et politiques et ce, sans aucune concertation.
  38. 1 point
    Peut être mais n'oublions pas que derrière ces emplois il y a des humains qui du jour au lendemain se retrouve sans rien. Alors je veux bien qu'on regarde les chiffres les statistiques etc ... Mais n'oublions pas de regarder un peu les personnes qui sont derrière cela. Qu'on supprime ces contrats car ça ne marche pas je veux bien mais faisons-le avec un minimum de dignité et de respect. Et là franchement je n'en vois pas... Désolée pour ce coup de gueule de rentrée !!! 😁😁
  39. 1 point
    À partir du moment où tu es d'astreinte, alors même si tu n'es pas appelé, ts heures doivent être comptés, vu que se sont des heures oú tu n'auras pas été libre.
  40. 1 point
    On est d'accord sur les 2 premières phrases. Par contre je reste persuadée que plus de gens armés = plus de morts potentiels... J'espère que jamais on ne me demandera de m'entraîner au tir ou de disposer en permanence d'une arme quand j'exerce mon métier d'enseignant....
  41. 1 point
    Plus qu'un projet, le référentiel a bien été publié. J'ai fait une synthèse ici en ne sélectionnant que ce qui concerne les cycles 2 et 3 (niveaux 1 et 2) : http://classetice.fr/spip.php?article906 Cela vous permettra éventuellement d'éditer une feuille de position pour vos élèves.
  42. 1 point
  43. 1 point
    Cette année encore je vais lancer Chaque jour compte dès le premier jour avec mes CP. Le démarrage, les différentes représentations, ce n'est pas évident pour tous, mais il y a toujours une partie des élèves qui accrochent dès la première séance et qui aident à lancer les séances suivantes. Les enfants aiment beaucoup ce rituel.
  44. 1 point
    Oui et bien elle a eu bp de détracteurs ! Je fais partie de celles qui sont intéressées par son expérience , je l'ai vu en conférence il y a peu et j'ai lu son livre. Je ne bois pas son discours comme du petit lait , je prends ce qui m'intéresse mais je trouve que son expérience a le merite d'avoir existé . Elle propose différents outils concrets sur son site . Elle nous donne le punch de continuer qd on rencontre une baisse de motivation par rapport à cette pédagogie. Je vous promets je n'ai pas d'actions C.A (j'en connais un qui va réagir 😉) . Une expérience comme celle ci utilisant la pédagogie Montessori bouscule nos représentations de l'apprentissage de la lecture (entre autre).... Ca tombe bien car notre nouveau ministre de l'Education Nationale (qui a permis l'expérience et soutenu Céline Alvarez puisqu'il était DASEN dans le 93 à cette époque ) met l'accent sur la méthode de lecture en favorisant l'apprentissage de la syllabique à la rentrée.
  45. 1 point
    Super résultat Il y a autant de cartes que d'objets, du coup j'ai gagné un prix ?
  46. 1 point
    Vous pensez qu'on peut demander des vacances en plus ? Merci !
  47. 1 point
    Oui, je ne me souvenais plus du terme exact (je le fais tellement mécaniquement que je ne regarde même plus ce qu'il y a d'écrit... ahahahah !).
  48. 1 point
    Déjà négocie bien les compétences que tu auras à travailler avec les titulaires. Il y a parfois des titulaires qui te donnent tellement de matières qu'il est impossible, sur une journée, de les faire. Attention aux services de récréation : Fais ton quota et pas plus. L'année dernière, en maternelle, j'ai eu les services de récré pour lesquels...il fallait sortir/rentrer la trentaine de vélo pour les élèves des classes dont j'avais la charge. Tu multiplies cela par 3 classes car pour 3 classes j'avais en charge les vélos...Bonjour les douleurs lombaires ! Attention aussi à la manière dont la titulaire te présente aux élèves. Si elle te présente comme la "seconde", la remplaçante du lundi...tu perds en légitimité devant les élèves (surtout ceux de CM) et il te sera difficile d'asseoir ton autorité. Tu es une maîtresse. En maternelle fais, dès les premiers jours, un tour de la classe, de l'école (notamment la salle de lieu de stockage des jeux/matériel, la salle de motricité, lieu de stockage du matériel plastique) pour avoir une idée de ce que tu as à disposition. Tu devras te mettre pour certaines choses dans les souliers des titulaires. C'est le cas par exemple des classes pour lesquelles la titulaire met en place quelque chose concernant le comportement (fleur de comportement...). Chaque jour tu devras "ranger" chacune des classes. C'est-à-dire ne pas laisser ton matériel, tes feuilles sur le bureau. Je précise que tu remets en "ordre" la classe dans exactement le même état que celui qu'avait la classe à 8h30 quand tu es arrivée. Si tu es en élémentaire, fais en sorte de placer le matin les matières pour lesquels tu auras des corrections. Tu feras les corrections sur le temps du midi. Le but est d'éviter d'avoir trop de corrections à 16h30. Essaye de négocier avec les titulaires des matières sans trop de corrections : arts visuels, musique, anglais, sport (à la condition que tu sois à l'aise dans ces matières)
  49. 1 point
    Je suis partagée en fait. Je vais faire ma 5ème année en CM1/CM2. La première année, débutante, j'ai tout différencié, et j'ai cru mourir d'épuisement et de travail. Quand j'ai ensuite eu mon poste, j'avais deux enfants, je ne pouvais pas faire pareil même si je n'étais plus débutante. Donc pendant 3 ans, j'ai beaucoup fait en commun (pas les exercices ni les exigences mais les mises en commun / "découvertes" / etc...) avec un énorme point culminant cette année parce que j'avais une bonne partie de CM2 très en difficulté, donc j'ai encore plus fait en commun qu'habituellement. Je t'avoue qu'avec du recul, cette année avec quasi tout "en commun" en français / maths me pose de gros problèmes. D'accord les programmes sont très proches, mais j'ai réalisé cette année, que j'avais trop tardé à reparler de certaines choses avec les CM2, et qu'au contraire j'avais trop "speedé" les CM1 pour en aborder d'autres. Ceci dit, vu que c'est très proche, je ne compte pas non plus ne plus rien faire en commun .... Mais je reviens vers plus de différences quand même, surtout en numération et conjugaison. @MarieCharles pour avoir été plusieurs années remplaçantes, je trouve que CE1/CE2 et CM1/CM2 n'ont pas du tout la même logique : je m'explique. Dans les deux cas effectivement les programmes sont proches. Mais le CE1 est une vraie découverte de tout, ce que n'est pas le CE2 donc effectivement difficile de faire ensemble sachant que les CE2 ont quand même des nouveautés aussi. Le CM1 a des découvertes, mais par exemple tout comme au CE2 il faut revoir le verbe, le présent, le nom, les milliers etc... Bref des choses qu'on rabâche chaque année... Le CM2 a vraiment très très peu de découverte (encore plus depuis les nouveaux programmes) et on revoit tout ce qu'on fait en CM1, avec plus d'exigence etc.. Mais on revoit quand même vraiment beaucoup beaucoup ce qui est au CM1. Donc je trouve ça plus tentant de faire les mêmes progressions (même si j'en reviens comme je le disais)
  50. 1 point
    Quelques idées en vrac (cela dépend aussi du niveau de la classe) : Travail en arts (cinéma): les différentes techniques, les auteurs, réalisateurs... Travail en arts (visuels) : en ce moment (en tout cas, c'était le cas fin août), il y a un film sur la vie de Van Gogh Travail en arts (architecture) : les bâtiments sont caractéristiques Travail en sciences (environnement, catastrophes naturelles, environnement durable) : il y a plusieurs films sur la nature (les océans, la Louisiane, ...) Par contre, une journée sur place me semble juste pour tout voir avec une classe. Sinon, prévoyez vraiment le cheminement, les horaires (si vous pouvez les avoir à l'avance), les films à voir, ceux que vous laisserez de côté... En tout cas, c'est une bonne idée, c'est une superbe expérience pour les enfants. De quel niveau sont-ils ?