Top du site


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 23/09/2017 dans Messages

  1. 4 points
    LeCastor, j'hallucine de ta collègue Je fais comme toi mes services de récré et d'accueil mais je sais que mes collègues trouveraient normal que j'en ai moins (l'an dernier avec 1 classe de plus, je faisais 1 service de moins) mais on a perdu 1 classe et si je ne fais pas de service de récré, ce sera lourd pour les collègues donc je fais . Tu rétorques à ta collègue que c'est toi qui a la charge d'organiser la surveillance des élèves et que si ça ne lui convient pas, tu peux aussi totalement arrêter d'en faire ... OU tu peux aussi lui dire que cette organisation de service n'est qu'un arrangement et que chacun est responsable de sa classe et que si vraiment ça ne lui convient pas, tout le monde peut être de service tout le temps pour surveiller sa classe. De mon point de vue , elle va vite changer d'avis
  2. 4 points
    http://lapetitesourisbleue.eklablog.fr/enseigner-au-cp-a118855178 J'ai demandé à mes élèves de CP de sortir un crayon de couleur vert. Eddy a dit "quoi?", j'ai dit "il faut sortir un crayon de couleur vert". Rayane a levé la main pour demander s'il fallait sortir un feutre ou crayon de couleur, j'ai dit "un crayon de couleur". Najib m'a demandé "c'est ça, maître?", j'ai dit "non, ça c'est ton surligneur jaune fluo". Mélissa m'a demandé s'il fallait sortir un crayon de couleur, j'ai dit "oui, vert". Wendie m'a demandé si c'était bientôt l'heure de la cantine, j'ai dit "non, voyons, nous venons de rentrer de récréation". Maxsalina m'a demandé "lequel, celui-là ou celui-là?", j'ai dit "le vert, pas le bleu, mais là tu as sorti tes feutres". Je ne sais pas pourquoi Isaïe a dit non. Nadjima m'a demandé "vert clair ou vert foncé?", j'ai dit "peu importe". Rayane m'a demandé "vert clair ou vert foncé?", j'ai dit "peu importe mais là tu as sorti tes feutres". Safaa a demandé si je pouvais lui refaire ses lacets, j'ai dit "oui, mais pourquoi tu n'as pas sorti ton crayon de couleur?". Nadjib m'a dit "maître, je n'ai pas de crayons de couleur", j'ai dit "et donc, qu'est-ce que tu dois faire?". Filipe a demandé s'il pouvait aller aux toilettes. Safaa m'a répondu "j'ai oublié mes crayons de couleur à la maison". Nadjib m'a dit "je dois en prendre un de la classe". J'ai dit oui à Nadjib, "oui mais tu aurais dû y aller pendant la récréation" à Filipe, et "alors, qu'est-ce que tu dois faire?" à Safaa, Loranda m'a dit "vert clair ou vert foncé?", j'ai dit "peu importe". Nadjib m'a dit "vert clair ou vert foncé?", j'ai dit "non, celui-là il est bleu". Alisa m'a demandé "maître, c'est une évaluation?", j'ai dit "non". Rayane m'a dit "celui-là, maître?", j'ai dit "oui, mais c'est un feutre". Maëva m'a dit "maître, il n'y a plus de crayon vert dans les crayons de la classe!", j'ai dit "tu n'as qu'à prendre un feutre". Tiphany m'a dit "vert clair ou vert foncé?". Maxsalina a dit "celui-là maître?". J'ai dit "je l'ai déjà dit". J'ai dit "oui". Anaëlle a dit "tu peux m'aiguiser le crayon, la mine se casse tout le temps", j'ai dit oui. Sihem a dit "vert clair ou vert foncé?". Wendie a demandé "pourquoi il faut un feutre vert?". J'ai dit "c'est un crayon". J'ai dit "stop!". J'ai demandé à ceux qui avaient trouvé un crayon de couleur vert de le lever bien haut. Ils étaient quatre, dont un mal taillé... J'ai dit "fatal error, [...], an internal error has occurred, please reboot". J'ai cherché le numéro de la hotline, mais il n'y en avait pas... Emmanuel Veneau
  3. 3 points
    C'est très bien dit. C'est exactement ce que je ressens depuis que j'ai du cycle 3, j'entame ma 3° année dans ce cycle. Les élèves sont dys, TDAH, etc.... Le médecin scolaire, l'orthophoniste, les parents ne sont plus que des personnes qui suggèrent/proposent/imposent l'adaptation que l'enseignant doit faire. Je ne mets en doute aucune pathologie, mais je suis enseignante. S'occuper efficacement d'élèves qui ne savent pas écrire (je parle du geste, pas de la beauté du rendu...), qui savent à peine lire, qui ne tiennent pas en place, qui sont absents dès qu'ils ont la gorge ou le ventre qui les démange, qui sont incapables du moindre effort....ça prend un temps considérable, au détriment des élèves qui eux ont le niveau attendu, qu'on doit occuper sainement en attendant.
  4. 3 points
    Si même les profs arrivent à penser qu'ils sont des privilégiés trop payés à rien faire, c'est qu'il y a eu plus de thunes dans la propagande liberale que dans l'éducation sans aucun doute....
  5. 3 points
    Bien au contraire. La question animale est au coeur même de l'activité que tu vises. Il ne s'agit pas de faire de la cause animale le coeur de ton projet, de faire de tes élèves des vegans, ni même de les convaincre de quoi que ce soit ; il s'agit juste de se poser des questions du type : peut-on laisser croire aux enfants qu'il est normal de voir des lions sauter d'un plot à l'autre au son d'un fouet, voir des chiens enrubannés sauter dans un cerceau, des chameaux à plumes faire la révérence...et que les animaux sont "heureux" de faire cela. Et je ne parle pas de la ménagerie que les propriétaires de cirque exhibent ou des tigres dans des camions cages trimballés au coeur des villes pour attirer le chaland. En tant que parent, je refuse que ma fille aille dans ce genre de cirques et je lui explique pourquoi. En tant qu'enseignante, je refuse de participer à la banalisation de ce genre d'exploitation.
  6. 3 points
    En ce qui me concerne je ne défends jamais l'indéfendable Ah bon?? Heureux de l'apprendre.... Je ne comprends pas que ça bataille encore et encore sur la question des devoirs au primaire 1° les devoirs écrits sont interdits. Bon qu on file deux opérations à faire si on veut OK. De là à en filer une tartine et en plus notés et comptant pour la moyenne de classe comme je viens de le lire - c'est à dire ajouter l'absurde et le grotesque à l'interdit--.... les bras m'en tombent 2° Ceux qui font bien les devoirs sont ceux qui qui pourraient s'en passer . 3° SI pour réussir à l'école il faudrait des devoirs ça se saurait. Je n'ai jamais eu d'élève en difficulté qui les a surmontés grâce à des tartines de devoir . J'ai travaillé avec un collègue pendant 6 ans , on était tous deux chargés des deux CM2 de l'école. Lui sympa pas de souci, ça se passait bien avec ses élèves bon contact mais filait des tonnes et des tonnes de devoir et moi trois fois rien. Eh bien ses élèves n'ont jamais réussi au collège mieux que les miens et les profs de collège ne pouvaient deviner de quel enseignant de CM2 ils provenaient. 4° Apprendre une leçon, une poésie , lire un texte faire une petite recherche suffisent largement 5° ceux qui donnent des tonnes des devoirs cherchent selon moi à se rassurer, préfèrent les têtes bien pleines que celles bien faites, souhaitent donner le change aux parents, et ont l'impression que cela fait d'eux des bosseurs et des sérieux au regard des parents et bien sûr d'eux mêmes. 6 La phrase "il faut les préparer à la 6ème" fait partie de mon top ten des phrases les plus con jamais entendues. 7 Horreur ô horreur il y a des fois où je ne donne rien à faire à la maison!!!
  7. 2 points
    Prof désécol, on a dû avoir la même formation...On en rigole mais c'est tragique. J'ai eu 80 % des cours où, d'une question de départ, c'était mise en groupe-rapporteur-pause café-mise en commun et où le "formateur" ne concluait jamais, ne validait rien. Le nombre de fois ou un IMF nous disait blanc, et en cours le formateur hurlait au scandale en disant noir, ou l'inverse. Sans compter les lubies des uns et des autres. Les formateurs étant tous d'anciens profs de collèges n'ayant jamais bossé en primaire, planqués depuis 15 ans, mais sachant mieux que les gens de terrain ce qu'il fallait faire et ayant toujours soin de nous mettre en garde contre nos collègues de terrain, forcément passéistes, réactionnaires et étrangers à la pédagogie moderne dont nous avions la chance de profiter. Évidemment, pas un seul de ces experts de la pédagogie n'est allé vérifier sur le terrain la validité de ces affirmations. Et dire qu'ils avaient le culot de nous dire que les profs de facs étaient nuls et qu'il n'y avait rien de plus nul et ennuyeux qu'un cours magistral. Personnellement je ne me suis jamais autant emmerdé qu'à l'IUFM et j'ai dû y apprendre 5 % du métier. Tout le reste je le dois aux collègues plus anciens ( les fameux passéistes ), à internet, aux lectures et à l'expérimentation. Et ce qui est merveilleux c'est que maintenant ils forment les futurs profs de fac. Pour avoir une copine qui se charge de ça je me marre. On devrait virer tous ces incompétents, avoir une solide formation en psycho et multiplier les stages et les interventions de collègues de terrain. Que les formateurs nous montrent, en situation, ce qu'ils savent faire. C'est sûr que ce sera plus fatigant que de glander à l'ESPE.
  8. 2 points
    Retour à la semaine de 4 jours depuis septembre et je constate que les élèves sont moins fatigués, ma fille qui est en ce2 et moi aussi d'ailleurs. Je suis contente de ce" retour en arrière" car j'ai l'impression de moins courir, le mercredi me permet de réajuster la semaine, j'apprécie cette coupure de la semaine avec ma fille . Alors certains détracteurs diront que la priorité ce sont les enfants, et bien oui, ma fille profite de ce mercredi et nombres d'enfants sont dans ce cas...
  9. 2 points
    Reprends une classe 5 jours d'affilés par semaine en REP et tu verras...C'est facile quand on est déchargé à 100%.
  10. 2 points
    Les effets de la société de consommation adepte du "zapping"... La plupart des élèves ne savent plus faire aucun effort, ne savent plus se concentrer plus de 2 minutes, croient que tout leur est permis, soutenus par papa/maman qui n'acceptent pas de voir la réalité et consomment l'école comme ils consomment la TV. Et comme nous, on doit être dans la bienveillance à outrance (on insiste sur les "acquis" en cachant les "non acquis"), tout va bien...
  11. 2 points
    Alors tu es pour l'école 6 jours sur 7 et la réduction significative des vacances? C'est le rythme idéal de Claire Leconte....
  12. 2 points
    Il n'y a pour ainsi dire aucun enseignant en exercice à plein temps dans une classe. J'ai essayé, un temps, d'en faire partie, car ils envoient chaque année la demande (ça doit être une obligation) et il n'est pas fait mention de restrictions, mais au final, ils ne prennent que des personnes déchargées de classe. C'est dommage car je trouve important que ce soit les enseignants de terrain qui participent à "choisir" leurs futurs collègues.
  13. 2 points
    Moi je me pose une question : Pourquoi ces outils si efficaces (d'après etudes scientifiques) ne sont pas "achetes" (ou creees) par le ministere, puis diffuses gratuitement aux ecoles ?! Pourquoi il faut acheter ces outils ? Et même avant ça, pourquoi on ne nous forme jamais sur ces outils "clés en main" en nous diffusant les supports, et s'en emparent ui veut ? Pourquoi c'est autant à nous de chercher pour trouver des outils qui marchent ? je suis pour la liberte pedagogique, mais je suis aussi pour être accompagnée et qu'on nous fournisse un eventail de techiques (avec les outils) et qu'on choisisse ensuite.... bref je pense ça a chaque fois que je vois des outils "la cigale" plébiscités par les chercheurs ( on a acheté comprehension GS et MS de la cigale cette année, on ne pourra pas investir dans Narrasmus..) ou les documents payants que l'on trouve sur canope par exemple.... merci à ceux qui diffuset des extraits, qui prtagent leur travail perso, qui ouvrent à de nouvelles pratiques... mais vraiment je trouve qu'il y a un problème à ce que ces outils ne soient jamais diffusés à grande échelle et gratuitement pour les collègues et écoles (je respecte le droit d'auteur, mais je pense que ce devrait etre a l'etat de payer pour fournir le materiel à ses " employés"
  14. 2 points
    Non mais sérieusement, quand on lit ça......................................; Déjà les filles, ce n'est pas de votre faute! Qui pourrait gérer ça????? Sérieusement! C'est aux supérieurs de faire quelque chose! Flute à la fin, ils pensent qu'on va pouvoir contenir tout ça combien de temps avant que ça n'explose? Donc faites remonter, comme vous a conseillé Caille je crois! Quand je suis arrivée dans mon école actuelle, on en avait 2 par classe des comme ça...... violent, crise etc.... Tout le monde craquait et l'IEN inexistant...... Et puis le dirlo fut arrêté puis j'ai pris la direction, puis soucis de santé, ma classe a explosé. Je suis allée voir l'IEN, j'ai pleuré devant lui en lui disant que je n'arrivais pas à gérer ces enfants là, que j'avais besoin d'aide, il m'a tapoté sur l'épaule "Allez vous allez y arriver on vous faite confiance".......... "Ne me faites pas confiance, monsieur, ne me faites pas confiance, je ne sais pas faire" Bref, il s'est rien passé............. j'ai fait une déclaration danger grave et imminent, cosignée avec toute l'équipe.............. et les CPC m'ont dit que la seule solution c'est que je sois arrêtée moi aussi....... mon médecin l'a fait (fallait voir l'état) et là............ tout est redescendu, l'IEN est intervenu dans les EE de mes élèves, le RASED a occupé l'école, les CPC aussi, on a eu une formation d'équipe, les parents ont été mis au pied du mur.......... et ça a été mieux (en tout cas dans ma classe). Maintenant nouvelle équipe, nouvelle IEN au top, nouveau RASED............. toujours les mêmes gamins mais ils sont gérés par tout le monde. On en a un comme le tien en CE2, dirlo vient de prendre RV avec les parents en leur disant que c'était soit traitement médical soit c'était pas possible et ça remontera en haut. BON BON courage! Ce n'est pas à vous de vous adapter à ça!!!!!!!!!!!! Vous croyez vraiment que vos IEN tiendraient votre classe? Et on est en ordinaire pas en spécialisé............ Et prenez soin de vous! Ces enfants là sont malheureux là où ils sont car ils n'ont pas les suivis nécessaires à l'EXTERIEUR! Vous n'avez pas qu'un seul élève. LES AUTRES ONT LE DROIT DE TRAVAILLER DANS DE BONNES CONDITIONS ET VOUS AUSSI. Et ces enfants ont besoin qu'on les aide en dehors. On n'est pas leurs parents.
  15. 2 points
    Je me serais attendue à un peu plus de rigueur scientifique de la part de ces messieurs sociologues. Ils auraient pu faire bien mieux que ces phrases à l'emporte-pièce. Après je note cette phrase : A leurs débuts, les professeurs des écoles « souffrent d’être trop livrés à eux-mêmes », mais aussi « d’avoir des prescriptions qui ne les aident pas, parce qu’ils ne voient pas comment les opérationnaliser », expliquent les chercheurs. Et bien, je dois dire que moi aussi je cherche toujours comment opérationnaliser certaines prescriptions, notamment les inclusions à gogo sans avs, le non-redoublement de certains enfants qui en auraient pourtant grandement besoin, le saut de classe exigé par des parents alors que l'enfant n'a pas le niveau... bref, la différenciation a bon dos mais je voudrais bien voir ces sociologues y arriver (de préférence en triple niveau à 28). Evidemment qu'on se concentre sur ceux qui marchent et encore heureux qu'on s'en occupe vu le temps que nous prennent les autres. Celui qui en ce2 ou cm1 rampe dans la classe, se roule par terre, pique sa crise tous les jours et qui attend une orientation depuis x années, bien sûr qu'on a désinvesti le terrain comme l'ont fait les parents, les politiques en n'obligeant pas les parents à des soins et à une orientation pour faire des économies. On ne va pas me faire croire que c'est à coup de différenciation qu'on va y arriver...
  16. 2 points
    Entièrement d'accord. Tes compétences, seul l'IEN est en droit de les vérifier. Tu n'as AUCUNEMENT à te justifier avec tes outils professionnels. Vous êtes là pour parler de la scolarité (et de l'attitude !) de son fils. Si elle ne comprend pas certaines choses concernant ta pratique de classe, tu peux éventuellement réexpliquer comme tu l'as certainement fait en réunion de classe (où elle n'a peut-être pas assez écouté !) et le lui faire remarquer. Si j'étais la CPC (je le suis), je serais un témoin "muet". Du moins tant que cette dame est dans la discussion et non pas dans l'accusation. Je ne me permettrais d'intervenir que pour faire une mise au point, un rappel à la loi concernant l'attaque d'un fonctionnaire dans l'exercice de ses fonctions et lui rappeler que seul le supérieur hiérarchique peut juger des qualités professionnelle d'un enseignant. Si la dame n'est pas contente, personne ne la retient dans cette école.
  17. 2 points
    Je ne montrerais pas mes documents professionnels non plus. Et je n'oublierais pas de lui faire part de l'incident d'aujourd'hui avec son fils.
  18. 2 points
    Vous aussi, vous vous reconnaissez? 😄 Ça tournait sur Facebook il y a peu. "Sortez le cahier bleu. Le cahier bleu. Non Inès, le bleu. Le cahier bleu. Pas le classeur. Le cahier. Oui, voilà. (Un autre élève) - On fait quoi ? - On sort le cahier bleu. - On sort le cahier bleu ? - Oui." Et il sort le cahier rose.
  19. 2 points
    Comment veux tu unir des syndicats qui scient la branche sur laquelle ils sont assises et qui signent toutes les régressions que nous avons connues sous le gouvernement précédent? Le changement de nos ORS ou le PPCR qui permettra de nous faire travailler bien plus longtemps pour moins de salaire! La réforme des rythmes qui a mis une pagaille sans nom dans nos écoles! On le voit maintenant ce sont les parents au travers d'enquête qui font les rythmes! Quelle belle avancée! Le PEDT qui donnera de plus en plus de pouvoir aux petits barons locaux! Le sgen et le Se unsa ont voulu toutes ces régressions, ils les ont même proposé pour certaines! Des pompiers pyromanes qui maintenant viennent nous faire les vierges effarouchés c'est pathétique. Pour finir je ne les trouve pas non plus très offensifs pour inciter les collègues à faire grève le 10.
  20. 2 points
    Personnellement je suis contre l'exploitation animale à des fins récréatives. Cela irait à l'encontre de mes valeurs, et je sais que c'est un sujet de plus en plus partagé par une partie de la population. En tant qu'enseignante, je refuserai d'aller dans ce genre de parc.
  21. 2 points
    C'est exactement ça : de l'égalité absurde. Je préfère avoir 20% de salaire de plus (être payée comme un homme) plutôt que de voir enseignants-es dans un manuel. Je préfère qu'on éduque les garçons au respect et qu'on arrête de dire que les filles l'ont bien cherché. On nous balance des miettes ridicules sur des points de langage dont tout le monde se fout et à côté de ça, les droits des femmes reculent. Et ce n'est pas en brandissant ce genre de conneries que ça va s'améliorer.
  22. 2 points
    Lecture flash sur etiquettes régulièrement , tous les jours ils doivent en écrire 1 ou 2 sur l'ardoise , de tempsven temps le jeu du beret des mots : ils adorent . tu partages ton groupe de cp en 2 , tu donnes un numéro à chaque élève , idem pour l'autre équipe , les binômes doivent être de force égale en lecture . à l'appel de leur numéro , les 2 élèves se lèvent et je leur montre l''étiquette , celui qui a lu le premier le mot rapporte un point à son équipe . Si un enfant de l'équipe souffle la réponse , ils donnent un point à l'autre équipe ( ça calme) .
  23. 2 points
    je suis surprise de ce post qui n'est pas habituel dans l'esprit de ce forum. Je te donne si tu me donnes... pourquoi ne pas tout simplement mettre des sequences ici?
  24. 2 points
    Oui certes, mais je pense qu'on doit communiquer ce genre de choses aux parents. Leur dire que ça doit servir sur 4 ans. C'est comme les lacets en maternelle, je leur disais aux parents "si vous voulez que votre enfant soit autonome et pas le dernier à sortir en récré ben faut pas lui mettre des converses" Les baskets à laisser à l'école, par contre ça me fait bondir! Moi, j'ai accroché dans ma classe 25 compas, 25 règles, 25 équerres. C'est ma 5eme année avec, j'ai changé toutes les règles et quelques compas abimés au coin. J'ai aussi acheté 25 calculatrices. Je n'ai pas 50€ de budget . Petit classeur, on les achète et on les garde 2 ans. (on les garde nous pendant les vacances) et le grand on leur fait acheter parce que quand même ils aiment bien avoir un truc qu'ils choisissent eux, les pauvres enfants. On demande peu de choses aux élèves et il me reste des sous, je ne sais pas quoi en faire! C'est dire. JE ne cautionne pas le parent qui est allé chez le DASEN, hein. Ni même le DASEN, qui n'a qu'à dire "oui oui monsieur bien sûr, allez à bientôt"
  25. 2 points
    Tu imprimes le topic, et tu lui proposes de l'étudier pour préparer sa défense
  26. 2 points
    Tu pourrais lui doubler son nombre de services, puisqu'il n'en fait que la moitié, et trouver un autre collègue qui ferait la première partie de récré.
  27. 2 points
    Les deux, mon général, car on a d'énormes difficultés à pouvoir raisonner si on n'a pas de bases et d'automatismes ... C'est un mensonge de laisser croire que les élèves peuvent apprendre à raisonner et à penser "par l'opération du Saint-Esprit". C'est probablement même parce qu'on apprend de moins en moins les bases aux élèves, qu'on ne leur impose moins l'apprentissage systématique, qu'on ne les oblige plus à avoir des automatismes qu'ils deviennent des ados et des adultes complètement captifs de la société de consommation car de moins en moins capables d'avoir de la curiosité et un jugement personnel.
  28. 1 point
    - proclamer la neutralité axiologique du libéralisme: l'économie ne reconnaît ni le bien ni le mal. - développer la pub, moteur de la consommation, qui associe l'image de la femme érotisée à la marchandise pour amplifier la pulsion d'achat. La femme est "chosifiée" pour atteindre un objectif marketing plus important que sa dignité. - accepter et banaliser la pornographie (un business énorme, c'est bon pour le PIB). Mais le porno en libre accès pour les ados modifie profondément leurs comportements envers l'autre sexe. Le porno, c'est utiliser l'autre comme un objet de jouissance. C'est une relation de violence. - s'étonner naïvement ou fourbement que la femme en subisse les conséquences. - proclamer qu'il faut éduquer, mais ne rien changer aux causes du problème. - s'étonner dans 5 ans que ça a encore empiré. - répéter stérilement qu'il faut éduquer. " A mesure que diminue la liberté économique & politique, la liberté sexuelle a tendance à s'accroître en compensation." Aldous HUXLEY, 1946, Brave New World
  29. 1 point
    Il est encore temps de protester bien fort et de ne pas arranger tout le monde...
  30. 1 point
    http://www.rtl.fr/culture/medias-people/gulli-ne-diffusera-plus-de-spectacles-mettant-en-scene-des-animaux-7790491392?campaign_id=A100
  31. 1 point
    IL y a des faits. Je me permets de te renvoyer à mon post un peu plus haut. Une chance a t'elle été laissée aux 4 jours?
  32. 1 point
    Mais jamais de la vie il ne faut montrer ses documents de travail à la mère ! Réponds-lui : "Le plaisir est partagé.". N'oublie pas d'aborder l'événement lors de l'entretien, en précisant que ce sont DES élèves qui t'ont prévenue et rapporter le fait qu'il leur avait demandé pourquoi ils l'avaient dénoncé Tu précise que tu n'as pas sévi car tu ne l'as personnellement pas vu, mais que tu n'y manquerais pas, s'il recommençait, que tu espères que sa maman lui expliquera qu'elle ne souhaite pas qu'il ait ce type d'agissements, et que tu te demandes si ce comportement irrespectueux n'est pas une conséquence de la défiance de sa maman à ton égard, dont la première victime est ... lui.
  33. 1 point
    S'ils ne payent pas leur cotisations en temps et en heures ils seront obligés de le faire tôt ou tard comme tout le monde . Quant au HLM à 1200 euros par mois pour 80 m2 avec 3 gosses, y'a pire pour me choquer. Disons que ce que je trouve choquant c'est plutôt le prix du loyer ! Je me demande par quelle famille "modeste" ils vont pouvoir les remplcer ... Si les HLM leur demande de partir car leurs revenus sont plus élevés (depuis mi juin seulement) tôt ou tard ils devront partir. J'ai plus l'impression qu'on a affaire à un couple qui s'est laissé déborder et finit par avoir des dettes, plutôt qu'à un couple qui volontairement aurait tenter d'éviter de payer des sommes dont ils savent pertinemment qu'elles leur seront réclamées. Mais ça permet de faire diversion. ça, ça fait moins de bruit : http://www.sudouest.fr/2017/10/09/la-ministre-florence-parly-a-touche-plus-de-300-000-euros-en-six-mois-a-la-sncf-3846096-710.php
  34. 1 point
    Ma contribution au sujet : http://ecritureparis.fr/pour-les-enseignants/articles/97-l-ecriture-inclusive-source-d-exclusion-scolaire
  35. 1 point
    Je partage l'avis de Maoria. Il existe des cirques sans animaux, une belle façon de sensibiliser les enfants à la cause animale. Il existe aussi dans plusieurs villes des écoles du cirque et/ou des arts de la rue, qui proposent des choses aux scolaires.
  36. 1 point
    tu peux aussi trouver sur le site de la cigale, les entrainements historiques de comprehension gs cp et ce1 (pour les ce1, il y a des fiches dont tu peux te servir en atelier en autonomie.) si tu ne trouves pas, envoie moi un mp et sur la fluence, ya ca en gratuit http://teachercharlotte.blogspot.fr/2014/10/velociraptor-fichier-dentrainement-la.html en comprehension ecrite aussi : Les fichiers CLEO sont bien... et il y a aussi un vieux manuel "bien lire et aimer lire" avec des jeux de elcture à relier/numeroter....
  37. 1 point
    Raisons de plus pour simplement faire un CR honnête du CM en précisant qu’elle est arrivée en retard et repartie avant l'heure. Tu écris la vérité, tu te couvres, et tu lui montres que tu ne laisses rien passer. Je pense que ça peut la calmer.
  38. 1 point
    Tu rappelles à cette collègue que c'est TOI qui fixes l'ordre du jour, qu'elle peut TE proposer certains points, et qu'en tous cas, ils seront étudiés dans l'ordre que TU auras choisi et ... qu'elle est tenue de rester jusqu'à la fin de la réunion, si celle-ci est bien décomptée des heures qu'elle doit.
  39. 1 point
    Qui sommes nous pour décider de ce qui est bien d'acheter ou pas ? Bah non. Une rentrée scolaire, c'est aussi des fringues à acheter, une assurance scolaire à payer, le car pour certains et tout un tas d'autres choses. Et si cette prime sert aussi une famille à payer la licence de sport, la carte de bibliothèque, une deuxième paire de basket etc ... Je ne vois pas en quoi ça nous regarde.
  40. 1 point
    Pour les vignettes, j'en ai des pré-établies. Essentiellement tout ce qui concerne le vivre ensemble et le devenir élève (notre 6ème intercalaire), ça ressemble à ça : Le regroupement.doc On a choisi une compétence ciblée, et là dedans on a décliné en plusieurs niveaux quand c'était possible, là dans l'exemple que je te montre, on s'est dit que la page 1, c'est ce qu'on vise pour les PS en début d'année, la Page 2 : serait plus pour les MS, ou une étape plus importante pour les PS, la Page 3, pour les PS, le niveau suivant ou un niveau intermédiaire pour les MS et enfin la page 4, serait le niveau le plus haut pour les MS, ou celui attendu pour les GS en début d'année. J'ai d'autres vignettes pré-établies pour certaines activités : par exemple suivre le trajet jusqu'à la salle de motricité (mais c'est spécifique à mon école), l'ordinateur que j'ai décliné entre PS et mes MS, les étiquettes prénoms, les vignettes de la cuisine... J'ai essayé de trouver des "étapes" de réussites, des degrés, quand c'était possible. Mon collègue de l'année dernière utilisait certaines vignettes parce qu'on a commencé ensemble l'an dernier. Cette année, ma collègue n'est pas sûre d'utiliser certaines vignettes parce qu'elles sont déjà dans les classeurs, elle prend la suite, c'est la deuxième année qu'on fonctionne comme ça. En gros on en est toujours à créer et enrichir notre banque de vignettes. Ensuite, je fabrique mes vignettes quand j'en ai besoin, je fais ça quand je prépare ma période : je cible les activités qui vont donner lieu à une vignette, je fabrique la vignette et là aussi, si plusieurs niveaux de réussites possible, je décline. Voilà la vignette que j'ai collée dans les classeurs de tous mes élèves : page 1, les PS, page 2 les MS. J'ai juste complété le degré de réussite dans la vignette. livre à compter.pdf Disons que ça se préparer à l'avance, je réfléchis un peu comme un brevet de réussite.
  41. 1 point
    T'aurais dû demander une tablette, ça ils en ont déjà, ils ne se seraient pas plaints.....
  42. 1 point
    Parfaitement d'accord !! Si un enfant n'est pas né dans une famille qui s'occupe de lui, on peut toujours l'aider à s'en sortir !!
  43. 1 point
    Pour avoir également eu des expériences plus qu'usantes avec certaines classes, je sais aussi comme c'est compliqué de préserver son énergie. J'ai également utilisé certaines des techniques qu'évoque @zavata: les ouvrages de Sylvain Connac, la PEMV, la méditation (avec la fameuse grenouille)... Il y a énormément de choses qui peuvent être mises en place! Mais et c'est là le gros hic à mon avis: cela demande énormément de temps, d'énergie, et surtout de foi dans son métier. Ca signifie se former à nouveau à autre chose, s'y engager, et comme toujours par ses propres moyens dans tous les sens du terme! Or quand on souhaite se reconvertir, et surtout quand on est rendu au stade où on sait ce qu'on veut faire, qu'on a commencé à se former, à expérimenter un autre type de travail ailleurs, je crois qu'on ne peut tout simplement plus se remettre dans une perspective d'enseignement... parce qu'on a été abîmé d'une certaine manière par le système (et ses usagers bien souvent) et que donc, on cherche surtout à éviter les coups. Ce qui n'a rien à voir avec la démarche d'un enseignant qui serait usé par sa classe mais toujours passionné par son métier et volontaire pour se former d'une autre façon... auquel cas un arrêt maladie si besoin pour souffler, un travail d'équipe si possible, un échange surtout avec les collègues, peut permettre de se remettre en selle et de tester autre chose. Bref, je pense que le timing d'un prof dépassé par ses élèves et les parents (dépassé n'est pas péjoratif ici ) n'est pas le même que celui d'un futur reconverti qui ne supporte plus de toute façon les dysfonctionnements du système... car il y a aussi cet effet "allergie", qui fait qu'on est moins patient malgré tout... Je suis quasiment sûre @letapisrevant que tu te dis: "à quoi bon essayer d'améliorer tout ça?" Ce qui m'a permis de tenir, c'est la perspective de partir. Et du coup la volonté de me préserver coûte que coûte, pour pouvoir réussir mes examens et ne pas me laisser phagocyter par la classe. Ca a signifié lâcher prise sur pas mal de choses... y compris certains points de discipline en classe: j'ai dû baisser mes exigences car de toute façon, je n'arrivais à rien avec certains groupes. Evidemment à ce stade de l'année, c'est bien trop délicat pour desserrer la vis... par contre on peut essayer de trouver précisément quelles activités font quand même baisser un peu le niveau sonore, et les exploiter au maximum. A ce stade, il s'agit bien de stratégie... Essaye de t'observer toi en classe: position, déplacements, volume de ta voix, regard... il y a peut-être des tout petits détails qui peuvent être modifiés pour avoir plus d'impact sur les élèves. Encore une fois c'est du temps à perdre, mais pour en gagner par la suite. Et si vraiment ça ne va pas, attention à ne pas tirer à nouveau sur la corde... on doit écouter ses signaux internes! Pour les parents, n'y a-t-il rien à faire pour les éviter au maximum? Et comme toujours, comment ça se passe chez les collègues, y a-t-il moyen de faire bloc? Etc, tu connais certainement déjà les conseils habituels.
  44. 1 point
    Il n'y a aucun besoin de terminer une séance pour sortir en récréation. Il suffit de poser les stylos et de sortir. Mauvaise excuse.
  45. 1 point
    Moi j'avais un remplacement jusque fin septembre, au final j'y suis pour l'année. Je passe à peine un jour par an dans mon école de rattachement...
  46. 1 point
    perso, je n'aimerais pas du tout, j'organise ma classe en fonction des horaires de l'emploi du temps, pas selon les décalages horaires des collègues. Quand on travail en équipe, le respect des horaires est aussi le respect du travail des collègues
  47. 1 point
    Il faut envoyer ses élèves les uns après les autres la chercher ...
  48. 1 point
    Je pense qu'il est tout simplement je-m’en-foutiste. Tant que ça marche comme ça, pourquoi il se gênerait...
  49. 1 point
    Ah oui et j'avais beaucoup bosse avec mes collègues de grosses séquences de motricité, spécialement adaptées aux TPS et ps ... Elle y a à peine jeté un œil. Quand j'en ai parle de moi même, elle m'a dit " oui enfin vous faites de la motricité quoi ... Et vous auriez dû vous baser sur les documents des cpc pédagogiques eps...." J'ai répondu que je les connaissais mais que je trouvais que ce n'était pas adapte ( ordre de passage, circuit à effectuer, espace très contraint ...) Qu'est ce que je n'avais pas dit ...( et pourtant j'avais parle de leurs séquences aux cpc et ils avaiént littéralement fui la discussion plutôt que d'essayer de me faire comprendre leur point de vue et partager leurs expériences ) Bref j'ai eu l'impression qu'on ne m'inspectait vraiment pas sur ma capacité à réfléchir mais à me plier à un système et dire " oui oui vous avez raison "
  50. 1 point
    pour revenir à ma circo, l'ancien IEN nous avait bien dit : les parents peuvent venir à tout moment de la journée récupérer leur enfant si autorité parentale évidemment. quelque soit le jugement, nous ne sommes pas là pour faire respecter une décision du JAF. c'est le discours tenu aussi actuellement par ma municipalité aux animateurs des écoles. l'IEN de cette année m'a dit au téléphone il y a une semaine : si c'est la semaine du père, vous ne la donnez pas à la mère.. on est aidé avec ça !
Ce classement est défini par rapport à Paris/GMT+02:00