• Annonces

    • André Jorge

      ADRESSES EMAIL ERRONEES ET SUPPRESSION DE COMPTES

      Bonjour.

      L'adresse email de certains membres du forum EDP n'est plus valide (elle n'existe plus, ne fonctionne plus...) et n'a pas été modifiée dans leur profil (ce qui cause certains problèmes de management du site et du serveur).

      Je demande donc à ces membres de mettre à jour rapidement leur adresse email dans leur profil (en allant dans "Mes paramètres", rubrique "Courriel et mot de passe") et surtout d'utiliser une adresse email valide pour le forum !

      Les comptes dont l'adresse email n'aura pas été corrigée seront supprimés sans préavis.

      Merci de votre compréhension.

Top du site


Contenu populaire

Affiche les publications les plus populaires depuis 22/02/2017 de toutes les rubriques

  1. 2 points
    Je croyais que c'était un sujet sur les fleurs de Bach ! Encore une appli dévoreuse de temps !
  2. 2 points
    Je suis tout a fit d'accord avec vous. On sait très bien qu'il y a certaines intentions derrière cette circulaire. Leur intention est d'inclure tout le monde. Je rejoins les propos de Basern. Si on les a orienté en Ulis, c'est qu'il y a une raison sinon on les laisse dans leur classe et on différencie. Moi, je fonctionne à l'ancienne. 1er : ce n'est pas évident de faire des inclusions avec des classes à 30. Parfois, les collègues ont des élèves qui pourrait relever de l'ulis. On a eu une nouvelle classe, jai pu en faire quelques uns mais on la perd. Donc l'année prochaine, cela ne sera pas évident de faire des inclusions. En plus, on manque de matériels (tables et chaises). J'ai des collègues qui ont juste assez de table pour leurs élèves. 2ème. Je réfléchis au bien être de l'élève. Je ne fais pas des inclusions parce qu'un texte dit qu'il faut faire des inclusions. Si je sens que l'élève ne sera pas bien avec un autre enseignant et avec les autres, je n'inclus pas. Comme il a été dit, ce sont des élèves qui arrivent en ulis avec une mauvaise image d'eux-même, un manque de confiance en soi. La première chose, c'est de leur rendre confiance en eux. Si on les met dans leur classe de référence, ils vont vite comprendre qu'ils n'ont pas le niveau. En ulis, on efface toutes ses différences. J'ai été inspectée a mois de décembre. L'inspectrice voudrait m'envoyer la conseillère ASh pour "améliorer mes inclusions". Elle a aussi insinué que je devrais inclure mon élève autiste. Mon élève autiste est de 2007, sa classe de référence serait le ce2. Or il n' a pas du tout le niveau ce2, on est dans l'apprentissage de la lecture. Avec lui, on a un fonctionnement complétement différent. Qu'Est-ce qu'il irait faire dans une autre classe ? Quand j'en ai parlé au collègue de CE2 il m'a regardé . De plus, je ne veux pas lui multiplier les référents. Ce sont des élèves qui ont besoins de repères. Avant avec la clis, on était leur maitresse, leur référent. Avec l'idée qu'ils sont dans une classe de référence et qu'ils vont avec la maitresse d'ulis pour travailler certains domaines. C'est qui leur référent ? Ce sont mes avis, mes ressentis par rapport à cette circulaire. Je trouve qu'elle ne va pas dans le sens des élèves.
  3. 2 points
    La FCPE, une fédération particulièrement nocive....qui ne représente personne.
  4. 2 points
    Parce que justement ils en ont beaucoup et sont nombreux à en avoir Si on ramenait à la normale le nombre de points cela vaudrait pour tous mais léserait moins les célibataires qui veulent muter pendant des années. Si la séparation de conjoints 1 an équivalait à par exemple à 4 demandes successives de célibataire cela continuerait à favoriser les RC tout en permettant de temps en temps à un célibataire de muter. Les PACS de convenance seraient moins nombreux, les dossiers médicaux peut être aussi qui sait (même si je me doute bien que l'air basque est plus sain que l'air de l'IDF) et donc cela s'équilibrerait. Il faudrait voir aussi peut être à ne pas placer le statut d'auto entrepreneur sur le même pied que le statut de militaire niveau mutation Bref une remise à plat du système permettrait à tous de savoir dans quoi ils s'engagent avant d'espérer une possible sortie du département.
  5. 2 points
    C'est comme tous les ans dans ce post, ceux qui ne sont pas en rapprochement de conjoint n'ont pas le droit se plaindre... Ils expriment juste leur désarroi et se prennent "oui moi je fais tant d'heures de trajet... Oui moi j'ai tant d'enfants..." Ils n'ont donc pas le droit de souffrir aussi? Ils n'ont pas de conjoint et pas d'enfant, et certainement pas par choix mais parce que la vie a fait que... Et donc ils n'ont pas le droit d'être en souffrance, désespéré, perdu, après ce nouvel échec? Personne n'a le droit de juger la situation des autres que ce soit en RC ou non. Les convenances perso veulent juste faire part de ce qu'ils traversent et ils ont le droit de s'exprimer sans se bouffer qu'ils n'ont pas de conjoint ou d'enfant, certains le vivent déjà assez douloureusement sans qu'on ait besoin de leur rappeler... Le message est juste : le système est injuste, peu importe sa situation perso! Tous les ans je vois quelqu'un sur ce post qui attend sa mutation et ça fait maintenant 12 ans!!!!! Mais 12 ans quoi!!!! C'est vrai c'est quoi 12 ans dans une vie d'un célibataire sans enfant ? Ben oui, rien, il n'a pas le droit de l'ouvrir, ni de se plaindre, il y a pire...
  6. 2 points
    très drôle !!! je vous rassure il ne m'a pas embauché , il ne sait même pas que j'existe et que j'essaie de convertir les gens à son programme !! je fais ça par convictions et parce que j'ai envie d'être actrice d'un changement !!!! si je vous dis que je suis en train de faire des tableaux comparatifs des programmes des candidats sur les autres thématiques que l'école et que plus j'avance plus j'ai envie que Mélenchon passe vous me croyez ? Je peux vous dire qu'il y a des choses dans les programmes des autres que je ne veux surtout pas voir se mettre en place ...; Bref , le livret santé est paru, faut que j'aille le potasser !!
  7. 2 points
    Bon allez avouez... qui n'arrête pas d'aller sur iprof voir s'il y a des changements?
  8. 2 points
    Je ne pense pas que l'alliance ratée soit une question d'égo mais une question de programme. Sur l'Europe et la nouvelle constitution par exemple, il y a des divergences profondes. Quand un traité européen est signé, les nouvelles lois doivent être écrites dans la constitution de chaque pays. Mélenchon veut écrire une nouvelle constitution pour virer ces traités, et notamment celui de Lisbonne qui impose aux pays de s'endetter auprès de banques commerciales (privées) à des taux élevés au lieu d'emprunter à la banque centrale à un taux bien plus faible. C'est ce système d'emprunt qui fout la merde en Europe (au profit d'organismes privés!!!). Les pays empruntent pour rembourser les emprunts, c'est sans fin. S'en affranchir, c'est la clé de voute d'un nouveau système économique qui fonctionnerait mieux. Cela ne signifie pas s'affranchir complètement de l'Europe (et je pense que l'espace Shengen a encore de beaux jours devant lui quel que soit le futur président), simplement retrouver une souveraineté économique au service des nations et pas des banques privées. C'est sur ce point que Mélenchon ne veut pas céder, car il a des électeurs qui comptent sur lui derrière. Et c'est principalement sur ce point qu'une alliance avec le ps est impossible (le ps qui est en train de privatiser la verbalisation des excès de vitesse au lieu d'embaucher des agents assermentés).
  9. 2 points
  10. 2 points
    Dans les pays où l'éducation est une priorité (pays scandinaves, Pays-Bas, Canada...), les étudiants choisissent très tôt s'ils veulent étudier des matières "pures" ou des matières pour enseigner. Du coup, ceux qui souhaitent s'orienter vers les carrières de l'enseignement sont plongés dans diverses méthodes pédagogiques, étudient la didactique, bien avant les sacro-saintes matières. Ils font des immersions sur le terrain, et savent assez rapidement à quoi s'attendre. Bref : les futurs profs bénéficient de plusieurs années de formation en fac, et ne découvrent pas le métier lors de leur première affectation. En France, on est des pros de la "matière", mais suffit-il de maîtriser son sujet pour l'enseigner ? Tant que le recrutement sera ce qu'il est en France, tant qu'il y aura différents corps d'enseignants, ce sera la mouise. Et puis, dans les pays où l'éducation est la priorité, les profs sont bien payés.... et bénéficient de formation continue digne de ce nom.
  11. 2 points
    Je te trouve dure là quand même! Donc si je suis ton raisonnement, les enfants peuvent être embêtés, traumatisés pour certains, il faudrait juste l'accepter parce-que l'enfant "enquiquineur" est en souffrance? Donc si on va plus loin, les délinquants qui agressent dans la rue, qui torturent des personnes âgées ou autre, on doit aussi l'accepter parce-que ces pauvres choux sont en souffrance? ou on eu des problèmes dans leur enfance? Je suis d'accord avec le fait que ces enfants ont besoin d'aide, mais en tant que parents on n'est pas assistantes sociales, et on ne fait pas des enfants pour servir de défouloir à ces enfants-là! Et souvent quand les enfants ont atteint un certain age, c'est triste à dire, mais malheureusement on ne peut plus faire grand chose pour récupérer les dégâts qui sont trop anciens.
  12. 2 points
    On est en train de vouloir intellectualiser à outrance notre boulot sauf que c'est un travail de terrain. Plus que de longues études, il demande de l'apprentissage. Il faut savoir parler à des gamins et les gérer avant de les instruire et ce ne sont pas des Masters qui aident en cela. Effectivement, le recrutement à Bac+ 10 000, éloigne du métier des gens qui auraient la "fibre" mais il faut pouvoir se permettre de si longues études...
  13. 2 points
    Comment peut on se retrouver dans les valeurs du FN et en même temps transmettre aux gamins les valeurs de la république, ou bien celles du respect et de l'altérité ?!? SVP ceux qui ont voté pour LePen ici, expliquez moi ce qui vous séduit dans ce parti, ce qui changera votre condition, votre métier, votre avenir... Je ne comprends pas.
  14. 2 points
    Le CP c’est la Grande Ecole. Un nouveau continent plein de grands indigènes remuants, énergiques, très forts et un peu inquiétants….dangereux ? Alors dans la cour de ce nouveau monde on reste entre soi, dans un petit coin, avec ses copains-copines de l’ancienne maternelle où on était les plus grands, les rois. La Maîtresse est la Divinité protectrice et la classe le refuge. On possède maintenant suffisamment de vocabulaire pour en acquérir de plus en plus et de plus en plus vite, ce qui permet de comprendre une foule de nouvelles histoires, aborder tout plein de nouveaux domaines et la pensée ne pouvant se concevoir qu’avec des mots (sinon on ne décolle pas de l’émotion), les concepts peuvent enfin se construire. Un an avant encore, on ne comprenait pas bien pourquoi ça c’est bien et pas ça, on avait du mal à comprendre que les conséquences avaient des causes et que les faits les actes, avaient des conséquences. Maintenant on est grand, on réalise, on découvre tout un tas de principes comme autant d’outils pour avancer encore. Jusqu’à 5 ans nos petites mains comportaient plus de cartilages que d’os et on avait beaucoup de mal en motricité fine et c’était bien normal. Là, à 6ans, la petite main devient capable de maîtriser le crayon et on a son premier cahier !!! La maîtresse nous a montré des radios de petites mains pour nous montrer et nous expliquer ! Certes au début c’est dur de dessiner des lettres en cursive mais bon, on a des grosses lignes et quand on réussit, parce qu’on finit par réussir ( !), on reçoit un nouveau cahier avec de plus petites lignes. Nouveau défi. Mais maintenant on est grand, on a des cahiers de grands et on est très fier ! On arrive à recopier quelques lignes que la maîtresse a écrites au tableau et c’est beau. Au début c’est long parce qu’on s’applique, mais tous ces compliments quand on a terminé, c’est trop bien. Et puis avec ses nouvelles petites mains qui se sont formées et ces doigts que l’on contrôle enfin, on peut maintenant maîtriser les ciseaux, cet outil étrange jusque là, avec ses deux lames que l’on arrivait jamais à bien synchroniser et qui déchiraient plus qu’elles ne coupaient. Maintenant on est les chefs des crayons et des ciseaux et on a de beaux cahiers et on fait de chouettes découpages. Reste la colle. Bon on en met toujours trop mais c’est parce que nous en CP, on est généreux, on ne compte pas. La lecture aussi c’est très dur. Toutes ces lettres qui se prononcent et qui finissent par faire des mots et des phrases qui ont un sens, c’est très compliqué mais quand on y arrive on est très très fort. C’est Champollion, on a accès au monde encore inconnu des Grands. Et puis la maîtresse elle nous donne de très jolies fiches d’exercices et on apprend tout plein d’histoires que maintenant on comprend et puis si on ne comprend pas on arrive à trouver les mots pour poser les bonnes questions. C’est chouette le CP. Maintenant dans mon cartable j’ai des fichiers d’exercices et une trousse, Ma Trousse. Je dois faire bien attention car c’est mon trésor. J’ai mes crayons, mes stylos, ma gomme, mon taille-crayon, ma règle et mon bâton de colle et je dois bien penser a toujours les avoir. Et puis j’ai mes feutres, mes crayons de couleurs que je m’applique à toujours bien tailler mais c’est pas facile parce que des fois la mine se casse dans le taille-crayon mais la maîtresse est toujours là pour me sortir de cette situation incompréhensible et incapacitante. On fait tous des progrès, on a des métiers dans la classe, il y a des roulements, c’est chouette. En janvier-février on a tellement appris de nouvelles choses qu’on sature et la maîtresse s’arrache les cheveux parce qu’elle pense qu’on n’avance plus et qu’on ne saura pas lire à la fin de l’année si on continue comme ça. En fait on trie tout ce qu’on a emmagasiné dans notre cerveau depuis la rentrée et ça prend un mois ou deux. Et puis vers mars-avril on redémarre et là les progrès sont fulgurants. On a beaucoup fait les mêmes choses cette année et la maîtresse en avait parfois assez de répéter tout le temps, mais elle, elle va à la gym le mercredi après-midi et ça ne la dérange pas de faire toujours les mêmes mouvements. Ben nous on est comme elle, on s’entraîne, on est des sportifs de la lecture, de l’écriture, du calcul, de l’école des grands. Le CP c’est une année qu’on n’oubliera jamais, c’était notre entrée dans le monde des grands, on a reçu des armes et tout plein d’outils et la maîtresse nous a guidés et encouragés, nous a appris à utiliser tout ça pour bien grandir, apprendre encore et réussir enfin. En CP on est devenu de vrais guerriers !
  15. 1 point
    Mais Leene ce sera grâce à l'action de ce gouvernement qui a largement dégagé le chemin (Décret sur la modification de nos ORS, rythmes scolaires, décret sur la modification de notre évaluation, Loi Notre...). Je vois déjà certains syndicats comme le Sgen ou l'unsa, ressortir leurs drapeaux poussiéreux pour lutter contre une évolution qu'ils ont contribué (et même voulu!) à mettre en place!
  16. 1 point
    Et a considérablement dégrader nos conditions de travail!!
  17. 1 point
    Ha en effet, je n'ai jamais rien lu/entendu au sujet de cela, il s'agissait plus d'une organisation pour les municipalités qui n'ouvraient pas les centres de loisir pour une demi journée. Mais si on reparle du niveau, tout est biaisé : ces nouveaux rythmes ne peuvent pas améliorer le niveau des élèves, puisqu'ils impliquent deux heures de moins pour tous, soit 72 heures par an, soit 12 jours des anciens rythmes (6h/jour), soit 2.5 semaines chaque année. Malheureusement on les oublie trop souvent pour accuser le mercredi matin...
  18. 1 point
    ouais... mais bon ça m'a fait marrer... j'imagine qu'au bout de 10 ans de ZIL ça me fera beaucoup moins marrer mais bon.
  19. 1 point
    En parlant EMC, je bosserais aussi le "la norme, c'est de faire ça. Pourquoi c'est bien, pourquoi ce n'est pas bien? Qu'est-ce qu'on risque? Est-ce que c'est normal que les élèves (normaux!) qui viennent pour travailler soient dérangés par tels ou tels comportement? Est-ce que c'est normal que la maitresse soit obligée de faire ça? " En tant que parent, j'attends que la sécurité de mes enfants soit assurée (enfin, je ne me suis jamais posée la question en ces termes, mais bon, c'est évident) et surtout qu'on ne laisse PAS des petits enquiquineurs perturber les apprentissages "normaux" de la classe. Bref, recentrer le débat là-dessus, de façon à ce que les parents qui ont confiance en l'école gardent cette confiance, et que les autres se sentent un peu....à l'écart.....(Parce qu'on pardonne toujours une petite "boulette" ou un incident à un enseignant en qui en a confiance qu'à un enseignant qu'on soupçonne de plein de choses....)
  20. 1 point
    Arrêtez de lui tailler un costard !
  21. 1 point
    Bonjour, C'est ici: http://web.ac-toulouse.fr/automne_modules_files/pDocs/public/r14990_61_liste_des_supports_mis_au_mouvement.pdf Moi aussi je suis obligée de participer car mon poste change d'appellation: de mater à elem donc je suis obligée de participer même si je suis prioritaire dessus. edit: je veux bien la médaille en chocolat
  22. 1 point
    Etre dégoûté du métier à cause des récrés, ce serait dommage... Tu fais sortir et rentrer ta classe aux heures officielles de récréation, et puis c'est tout... Les élèves qui renâclent ne le feront pas longtemps si tu t'imposes.
  23. 1 point
    En tous cas, je ne me sens pas, en tant que directrice, en accord avec le GDID. Et je connais beaucoup de directeurs qui ne se sentent pas représentés non plus par le GDID. Alors, peut-être que dans d'autres coins c'est différent, bien sûr, je ne prétends pas connaître l'ensemble des dirlos de France, hein... Mais j'aimerais bien connaître ton point de vue : qu'est ce qui donne la légitimité du GDID selon toi, puisqu'il n'y a jamais eu d'élection? Les 32 000 directeurs sont adhérents actifs de l'association?
  24. 1 point
    Bonjour Moi je suis née dans le 93, j'ai grandi dans le 93 et naturellement, j'enseigne dans le 93. Nous partons pour raisons médicales mais ce qui est hallucinant c'est que le système monte les gens les uns contre les autres. C'est sûr que tout est à revoir et c'est sûr que ça va aller de mal en pis. Les syndicats interpellent le DASEN depuis longtemps et avec le 2nd concours de Créteil , ils recrutent dans toute la France sans penser que les gens vont vouloir rentrer chez eux!!! Et pourtant c'est prévisible. Il y a 10 ans déjà la moitié de mon groupe de PE2 était de province et voulait rentrer. Quand ils apprenaient la difficulté, ils en pleuraient et beaucoup faisaient de faux PAcs. Moi on m'a même dit quand j'ai demandé ma mutation: t'es né ici et tu y as grandi, tu aurais pu laisser ta place à quelqu'un qui vient de là bas quand même. Tu peux vivre ici toi. Ce que je trouve lamentable c'est de devoir mendier la mutation alors qu'on est fonctionnaire d'état. Il faut se battre contre le système pas entre nous car chacun a des raisons valables de muter.
  25. 1 point
    Ce qu'il y a aussi, c'est que les concours de région parisienne sont à moitié remplis de candidats de province (j'exagère à peine). Admettons qu'ils arrêtent de venir le passer ici : il ne reste plus grand monde. Pourtant, on a bien besoin d'enseignants. On va y mettre qui à la place ? Des contractuels en pagaille ? ... Ou alors, il faudrait sérieusement valoriser le salaire dans ces deux académies pour motiver du monde à rester (ou à passer le concours, tout simplement).
  26. 1 point
    Le système est complètement à revoir c'est clair! Les convenances personnelles n'ont pas à souffrir de ce système mal fouttu!!! Quand je faisais ma 6eme demande une collègue de mon RPI a eu sa mutation vers le département que je convoite et que je n'ai toujours pas obtenu (j'ai eu mon 2e vœu au bout de 8 ans) dès sa première demande et c'est limite si elle n'a pas dansé la samba devant moi, elle m'a même invitée à fêter ça... Ben non, je suis désolée, mais j'étais écœurée... Alors oui le rapprochement de conjoint ok, mais que ça permette de passer devant des convenances perso qui demandent depuis 12 ans, non !!! Sachant que derrière ces convenances perso, il y a bien souvent des situations bien plus complexes que ça...
  27. 1 point
    Mut acceptée! c bon, je rentre chez moi! c la fête ce soir!!!
  28. 1 point
    si on augmente le smic, il va dépasser certains petits salaires qui de fait seront augmenter puisque le minimum c'est le smic, il y aura donc plus de gens au smic mais mieux payé Ce que Mélenchon explique c'est que quand tu augmentes les salaires tu augmentes les cotisations donc ça fait des rentrées d'argent y a une vidéo sympa qui explique tout ça très bien , l'augmentation des salaires, la relance de l'économie, les cotisations pour les entreprises ...
  29. 1 point
    Roh ouais! C'est tellement frustrant de se dire que des gens ont accès à nos résultats mais qu'ils s'en foutent...Alors que pour nous une simple réponse va changer notre vie!
  30. 1 point
    Whaou ça vole haut Montagny ! Je rappelle que ces heures que nous passions avant avec les élèves en classe , aucun enseignant ne réclamait leur suppression ! C'est Jospin qui a commencé à nous les a enlever pour entamer l'ère de la réunionite (dont j'attends tjs qu'on nous prouve les bienfaits ) et Sarko qui a enfoncé le clou en donnant le samedi matin pour faire plaisir aux parents ! Donc le rappel de Louis Barthas est salutaire !
  31. 1 point
    Mayre: Je suis moins sévère que toi... Dans le sens où Les insoumis, qui se sont évertués à voter Hollande pour contrer Sarkozy ont été tellement déçus qu'ils ne veulent pas reproduire la même chose avec Hamon. Au-delà des programmes, ils n'ont pas du tout envie de croire aux "paroles" de quelqu'un qui ne semble pas "prêt" alors que Mélenchon fait une campagne absolument formidable de précision et de transparence. Il ne sont pas "prêts" à croire un candidat qui va reprendre une partie des personnes qui ont travaillés dans le gouvernement Hollande... Imagine Mélenchon s'allie avec Hamon et que Hamon nous la joue à la Hollande? Il perdrait définitivement son électorat et surtout, surtout, aurait abaissé et fait taire des idées importantes pour... rien... Il ne veut pas prendre ce risque.
  32. 1 point
    Je te remercie de me traduire, mais là n'est pas mon propos. La collègue qui a ouvert le sujet cherche comment "amadouer" ses collègues et celle à qui je réponds propose qu'elle ... explique à la collègue comment différencier pour l'élève qu'elle lui refile, ce qui est, à mon avis, pas la bonne façon de faire. Car ça en revient à lui dire "Non seulement je te refile mon élève à ajouter aux 25 miens, mais en plus, il ne fera pas la même chose qu'eux, et en plus, troisième contrainte, je ne vais pas te préparer son boulot mais ... te solliciter (sur quel temps ?) ... pour t'expliquer comment faire !" Et quels élèves sont en classe avec la prof d'Ulis ? Ceux qui lui reste ou bien elle-même intègre (inclut) des élèves de ses collègues ? Personnellement, je trouve que, si ce n'est pas le cas, il est normal que la pilule ait du mal à passer et je ne conseille pas à la collègue qui a ouvert le sujet d'imposer ça directement dans son école.
  33. 1 point
    Au hasard, ceux occupés par les copains de l'administration....
  34. 1 point
    L'école montessori je l'ai déjà envisagée avec une formation qualifiante en même temps mais j'aimerai bien avoir un petit salaire à côté pour compléter celui de mon chéri. Acadomia je l'ai vu mais ça ne fait pas beaucoup, enfin c'est à voir. Pour les autres je te remercie je vais pouvoir m'y pencher dès la réponse du 6 mars donnée!
  35. 1 point
    On change les noms mais les substances restent les mêmes. Ils brassent encore du vent...Et la simplification des tâches n'est pas encore apparue dans mon bureau depuis qu'ils en parlent, bien au contraire.
  36. 1 point
    une réforme du temps de travail pour que les parents finissent plus tôt et donc une réforme simultanée des rythmes de l'enfant / de l'école et de la société !
  37. 1 point
    Le mercredi a ajouté, de fait, au moins 1/2 journée de collectivité. Ca n'a fait qu'alourdir leur emploi du temps. Ils sont épuisés : oui, c'est la faute de la semaine des 4 jours 1/2.
  38. 1 point
    Bonjour à tous ! J'ai recherché pour ne pas faire de doublon car il me semblait avoir lu un sujet qui donnait des textes officiels sur ce problème là mais je m'excuse d'avance car je n'ai rien retrouvé... J'ai donc été en congé parental pendant 6 mois en 2014 et je ne sais pas comment calculer mon barème du coup... Est-ce que ces 6 mois comptent ? Est- ce que je n'ai que 0.5 points pour 2014, est-ce que je n'ai rien du tout ? Bonne question et pas de réponse côté syndicat, c'est pourquoi je me tourne vers vous... J'espère que quelqu'un aura une réponse et peut-être une circulaire sous la main car je ne trouve aucun texte officiel régissant cela et la circulaire mouvement de mon département n'aborde pas clairement le sujet ! Merci beaucoup pour votre aide !
  39. 1 point
    Quand un pauvre achète un paquet de pates, il paye autant de TVA qu'un riche. C'est en cela que je trouve cela injuste. Pour aller plus loin sur le sujet de la TVA : http://www.inegalites.fr/spip.php?article1420 On voit que "les taxes indirectes telles que la TVA, la taxe sur les produits pétroliers, etc.., représentent près de 17 % des revenus des plus démunis, deux fois plus que pour les ménages les plus aisés."
  40. 1 point
    J'ai reçu ça hier du Snudi-Fo pour les demandes des enseignants du 93. classement.xlsx
  41. 1 point
    Personnellement, je n'évalue pas de façon formelle Par contre, je sais lesquels de mes élèves réfléchissent sur l'orthographe : ceux qui demandent par exemple si c'est bien le o : eau car en fin de mot, ceux qui me disent : c'est bien 2 s car entre 2 voyelles ... ceux qui ont compris que quand il y a des, les, on met un s en fin de mot et même ceux (rares) qui me disent avec un sourire que dans "je lis", lis ne s'écrit pas comme dans "un lit" car ce n'est pas le lit où l'on dort mais l'action de lire. Et je sais aussi ceux qui en sont encore (et c'est pour moi normal) ) à écrire de manière phonétiquement correcte.
  42. 1 point
    Tu parles là des militants, et je crois qu'effectivement les militants des différents partis auront du mal à voir leur tête de liste évincée, mais le "peuple de gauche" non encarté est demandeur, des pétitions circulent, des réunions sont organisées.. C'est la première élection présidentielle que je vois ça. Je ne dis pas que ça se fera, ni que si ça se fait ça marchera, mais je crois que c'est la seule chance d'échapper à Le Pen ou Fillon.
  43. 1 point
    moi qui ai la chance d'avoir les bulletins de paye en ligne et de ne pas avoir eu le bug en janvier donc toutes les augmentations prévues ... je peux vous donner tous les chiffres pour l’échelon 7 : indice 495 brut 2305,74 en décembre indice 501 brut 2333,69 en janvier (transfert prime /point 13,92 ) indice 501 brut 2347,69 en février ( transfert prime /point 13,92)
  44. 1 point
    Je ne comprends pas... Nous sommes tous responsables, à partir du moment où nous avons le droit de vote...Je ne comprends pas qu'on ne vote pas ou qu'on vote blanc au 2nd tour, quitte à laisser passer le FN.
  45. 1 point
    Quand on pense qu'une alliance Hamon/Jadot/Mélenchon réunirait tout l’électorat de gauche et propulserait ces grandes idées communes directement au second tour (26%), mais que finalement c'est l'extrême droite et la droite dure qui vont passer devant dès le premier tour... Juste envie de pleurer et de les tenir responsables des conséquences à venir...
  46. 1 point
    A ce train là moi aussi j'peux faire un programme. -J'augmenterai le salaire de tous les enseignants de 50%. -Je doublerai le nombre d'enseignants. -J'organiserai une formation de qualité pour tous les enseignants. - Pas plus de 20 élèves par classe en primaire et pas plus de 10 chaque fois que le besoin s'en fera sentir. - Je ferai tout pour satisfaire les enseignants et les parents, y aura qu'à demander. Ça y est j'ai bon ? Votez pour moi !
  47. 1 point
    Sisi, il y en a, c est prévu par le texte. Mais comme cette nouvelle nomenclature est récente et qu'elle n'arrange pas les dasen, on va se retrouver encore longtemps avec une majorité d'ulis tfc "fourre-tout" surtout en milieu rural.
  48. 1 point
    Pas le temps de vous envoyer à chacune les docs (joins placo et peinture obligent! Je vous mets ici le lien dropbox : https://www.dropbox.com/sh/9towxc3x6n2dbqb/AABAYH_xBImbab7HwK4IbdKsa Par contre, je les enlèverai en fin de semaine
  49. 1 point
    Pour la musique, écoute musicale, j'ai tous les gounjous sur mon ordinateur : volume 1, 2, 3 et 4 + à la recherche des instruments, si certaines sont intéressées...
  50. 1 point
    Bonjour, j'ai "hérité" moi aussi d'une classe extrêmement bavarde et bruyante cette année. Alors j'essaie différentes choses. Plutôt que de crier "silence" ou d'attendre qu'ils se taisent, je lève une main et je compte (à voix haute au début) jusqu'à 10. Il savent que ceux qui ne sont pas en silence et attentifs à 10 auront une punition (c'est-à-dire 1 point de moins sur leur permis à points). Dès qu'ils ont repéré que j'attendais le silence ils lèvent la main aussi et savent que lorsqu'elle est levée ils n'ont plus du tout le droit de parler. Généralemnt je dois compter à voix haute jusqu'à 2-3 puis ensuite je peux continuer seulement en montrant les doigts. Depuis peu j'ai le silence à 5 (voire avant) Si j'ai le silence avant 5 je les félicite et les encourage sur cette voie. Si j'ai le silence plus tard on relit les règles de vie. On a mis un petit truc en place aussi avec ma collègue (je suis à mi-temps), chaque matin chacun relit son permis à points et sélectionne la règle sur laquelle il doit le plus porter ses efforts aujourd'hui et je leur demande aussi sur quoi moi je dois porter mes efforts. On fait une sorte de contrat mutuel. Je ne dis pas que c'est gagné mais on progresse.