• Annonces

    • André Jorge

      ADRESSES EMAIL ERRONEES ET SUPPRESSION DE COMPTES

      Bonjour.

      L'adresse email de certains membres du forum EDP n'est plus valide (elle n'existe plus, ne fonctionne plus...) et n'a pas été modifiée dans leur profil (ce qui cause certains problèmes de management du site et du serveur).

      Je demande donc à ces membres de mettre à jour rapidement leur adresse email dans leur profil (en allant dans "Mes paramètres", rubrique "Courriel et mot de passe") et surtout d'utiliser une adresse email valide pour le forum !

      Les comptes dont l'adresse email n'aura pas été corrigée seront supprimés sans préavis.

      Merci de votre compréhension.

Top du site


Contenu populaire

Affiche les publications les plus populaires depuis 14/01/2017 de toutes les rubriques

  1. borneo

    si les devoirs à la maison sont interdits.. à quoi sert l'étude?

    Je l'ai peut-être déjà écrit : l'étude permet aux enseignants d’arrondir leurs fins de mois. Du coup, les collègues qui ne font pas l'étude sont pratiquement obligés de donner du travail pour les occuper le temps de l'étude. Bref, les enfants sont pris en otages dans ce système, alors que la réforme leur promettait des activités sportives et culturelles. La mairie ne dit rien, car ça leur évite de recruter des animateurs.
    2 Points
  2. flosuperflo

    LSUN Le livret scolaire unique 2016 du ministére

    LSU remplis et imprimés Il n'y a plus qu'à les remettre aux familles. Finalement c'est assez simple et je pense vraiment qu'à terme ça va nous simplifier la vie.
    1 Points
  3. corazon

    CM1 en 2016-2017

    C'est ce que je suis en train de faire ne ce moment. La division posée va qui ré juste derrière. Ce matin c'était 1636 par 15..
    1 Points
  4. Zarko

    "En 2017, la grammaire est simplifiée, voire négociable" - Télérama

    1 Points
  5. teuteuche

    CAFIPEMF 2016-2017 : Préparation de l'oral

    J'ai appris il y a une semaine que je passais l'oral le 1er février!! je suis vraiment ko et je panique du coup je n'arrive pas à écrire!!!
    1 Points
  6. Moustache

    cahier journal

    Petite piqure de rappel : Le cahier journal régulièrement exigé par les IEN a été supprimé le 14 octobre 1881 par Jules Ferry. Il n’est donc pas obligatoire. Un lien parmi d'autres, pris au hasard : http://www.sudeducation66.org/journal/article/premier-degre-la-suppression-du Pour ma part, je n'ai jamais eu de cahier journal, sauf un an ou deux, quand je travaillais à mi-temps. C'était plus une sorte de semainier qui nous servait, au collègue et à moi-même pour être informé de ce que l'autre faisait. L'un comme l'autre, nous avions besoin de cet outil. Jamais eu aucune remarque d'un inspecteur pour absence de cahier journal durant des années, je peux même dire des décennies. Comme Bornéo, je pense que c'est souvent du pressing à destination des débutant(e)s, qui n'ont peut-être pas nécessairement l'aplomb (et on peut le comprendre) de tenir tête à un IEN "insistant". Il est vrai que de temps à autre, on fait référence au cahier journal dans les IO sans que jamais son caractère obligatoire ne soit réaffirmé.
    1 Points
  7. Dominique

    Ressources pour accueillir les élèves à besoins éducatifs particuliers en classe ordinaire

    Voir : http://eduscol.education.fr/cid111820/accessiprof-propose-des-ressources-pour-accueillir-les-eleves-a-besoins-educatifs-particuliers-en-classe-ordinaire.html
    1 Points
  8. Zarko

    "En 2017, la grammaire est simplifiée, voire négociable" - Télérama

    Ben justement, ça prouve que tous les CC ne sont pas comp. de phrase. Contrairement à ce que conduit à penser la terminologie simpliste et fausse de "sujet-prédicat- comp.de phrase". Prédicat ta mère ! La simplification de l'enseignement de la grammaire est le dernier acte d'une longue entreprise de décervelage, s'insurge une grammairienne. Démonstration. Rassurons nos lecteurs : de très nombreux enseignants persistent à faire de la résistance et à refuser d'enseigner la grammaire selon les normes nouvelles de la Rue de Grenelle. J'ai ainsi demandé à Cécile Revéret, auteur de Grammaire française - Précis d'analyse grammaticale et logique (aux éditions du GRIP), qui ira aussi bien aux élèves de primaire qu'aux candidats au capes de lettres, ce qu'elle pensait des nouvelles consignes ministérielles. Sa réponse n'est pas triste. « Ignorantus, ignoranta, ignorantum ! » (Molière, Le Malade imaginaire) Rappelez-vous : chez Molière, pour soigner, on pratiquait la saignée. Le malade allait encore plus mal après la première saignée ? On lui retirait une nouvelle dose de sang. Il s'affaiblissait encore ? Une nouvelle saignée... et ainsi de suite, jusqu'à l'issue fatale. Les réformes de l'enseignement, depuis plus de cinquante ans, suivent le même processus. La dernière nouveauté est l'introduction, dès l'école primaire, du terme "prédicat", censé simplifier l'enseignement de la grammaire. L'étude du complément d'objet, jugée trop compliquée, est repoussée au collège, lorsque les élèves auront 12 ans. Ce n'est que le dernier avatar d'une succession de réformes calamiteuses initiées dès le plan Rouchette de 1963, entérinées par les instructions officielles de 1972 et aggravées par toutes celles qui ont suivi. LIRE aussi Le "prédicat" ou la grammaire réinventée Dorénavant, il faudra analyser ainsi ces phrases simples : À tout instant de la journée, Pierre nettoie ses lunettes avec soin. Il est maniaque."À tout instant de la journée" : complément de phrase. "Pierre" : sujet. "nettoie ses lunettes" : prédicat. "avec soin" : complément de phrase. "Il" : Sujet. "est maniaque" : prédicat.Anodin ? Pas tant que cela. Car ça se complique dès que la phrase se complexifie – mais sans doute veut-on apprendre aux enfants une langue réduite à des phrases minimalistes… Ainsi, comment analyser la phrase suivante ?La cravate qu'il a mise pour cette cérémonie s'harmonise bien avec son costume.Perplexité de l'élève. Où s'arrête le sujet du verbe "s'harmonise" ? Que faire de la proposition subordonnée relative (termes inconnus de toute façon...) "qu'il a mise pour cette cérémonie" ? Que faire de "pour cette cérémonie" ? Est-ce un complément de phrase ? Doit-on faire un sort aux deux verbes ? A-t-on vu que le petit "qu'" est un pronom relatif qui représente la cravate et qui entraîne l'accord au féminin du participe "mise" ? Si on préfère dire "la cravate qu'il a choisie...", saura-t-on écrire le e final du participe "choisie" ?Mais non, voyons, le complément d'objet est prévu pour la classe de cinquième...« Pour la rendre idiote autant qu'il se pourrait » (Molière, L'École des femmes)Cette réforme qui ne dit pas son nom provoque un tollé chez les enseignants comme chez les parents. Réaction bien légitime. Mais il ne faut pas se tromper : si les membres du Conseil supérieur des programmes ont cru bon de réformer l'enseignement de la grammaire, c'est parce que celui-ci, depuis plus de cinquante ans, est déjà une catastrophe ; et par la faute de ces mêmes membres du Conseil supérieur des programmes ou de leurs prédécesseurs.On veut faire l'impasse sur le complément d'objet sous prétexte que les élèves n'y comprennent rien ? Certes, il est présenté actuellement de façon tellement absurde que les élèves ont, en effet, peu de chances de saisir le rôle de ce complément pourtant fondamental. Il faut savoir qu'à aucun moment, dans les manuels actuels et dans les pratiques actuelles, on n'explique clairement ce qu'est un complément d'objet. Voici le critère d'identification utilisé dans les classes : si un complément ne peut être déplacé ni supprimé, c'est un complément d'objet, il est essentiel. Si un complément peut être déplacé ou supprimé, c'est un complément circonstanciel, il n'est pas essentiel (on l'a nommé complément de phrase bien avant cette récente réforme).Non seulement cette façon de faire n'est qu'un jeu de trictrac inintéressant, qui ne fait aucunement appel à la réflexion, mais elle n'est, en outre, pas toujours valide. Démonstration.Il a passé ses vacances en Suisse tous les ans."ses vacances" (COD) - "en Suisse" (complément circonstanciel de lieu) - "tous les ans" (complément circonstanciel de temps). Y a-t-il un complément plus essentiel qu'un autre ? Y en a-t-il un seul qu'on puisse supprimer sans dénaturer complètement le sens de la phrase ?« Qui parle d'offenser grand-père ni grand-mère ? » (Molière, Les Femmes savantes)On conçoit bien qu'il faille « réparer » la grammaire, qui a été offensée gravement ces dernières décennies. Le Conseil supérieur des programmes a choisi une solution radicale : on efface tout et on revient au découpage grossier en groupes. On avait le GNS et le GV (groupe nominal sujet et groupe verbal) ; on aura le sujet, le prédicat et le complément de phrase. C'est aussi peu précis. Les professeurs de langues étrangères continueront de s'arracher les cheveux – en particulier les professeurs d'allemand, pour qui aborder les cas et les déclinaisons semble déjà mission impossible, tout comme pour leurs collègues latinistes. Peu importe, me direz-vous : l'allemand et le latin viennent d'être rangés par Mme Vallaud-Belkacem au magasin d'antiquités. Il existe pourtant une façon bien simple d'expliquer ce qu'est le complément d'objet (= ce sur quoi s'exerce l'action) sans faire appel à la distributivité (la place des mots dans la phrase), sans manipulation-suppression ni même sans utiliser la question quoi ? Il suffit :- d'expliquer le sens du terme objet en parlant de l'objet de l'action et de l'illustrer par des exercices nombreux comme ceux-ci : Il faut nettoyer et ratisser le jardin > le jardin doit être l'objet du nettoyage et du ratissage. Marie craint les araignées > les araignées sont l'objet de sa crainte. Pierre aime Jacqueline > Jacqueline est l'objet de son amour. Nous admirons ton travail > ton travail est l'objet de notre admiration ;- de dire qu'un complément sert à... compléter. Et qu'un complément, quel qu'il soit, complète un autre mot de la phrase et un seul. Et c'est cette relation qui donne du sens qu'il s'agit de trouver.Le complément de phrase, qu'on veut nous faire utiliser, ne signifie rien... Formule vague, il ne nous apprend rigoureusement rien sur le rôle de chacun des compléments d'une phrase donnée. Le large groupe nommé prédicat noie dans le flou les éléments constitutifs de la pensée qui s'y exprime.La grammaire peut être passionnante, et elle passionne les élèves quand elle les aide à comprendre ce qu'ils lisent et à mieux s'exprimer. Encore faut-il qu'elle soit expliquée de telle sorte qu'elle éclaire le sens. Ce n'est pas le cas de ce qui a été pratiqué depuis cinquante ans. Et cela le sera encore moins avec le prédicat, fausse nouveauté, et le complément de phrase, qui réduisent dans des cases trop larges et par un découpage hasardeux l'analyse de la phrase et sa compréhension. http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-paul-brighelli/brighelli-predicat-ta-mere-17-01-2017-2097725_1886.php#xtor=CS2-238
    1 Points
  9. ximixt

    Que lisez-vous en ce moment ?

    Déçue par deux livres que j'ai trouvés ennuyeux! -Menacée de Karen Harper: Partie en Alaska pour un stage professionnel, l'avocate Lisa Vaughn espère montrer à son patron le meilleur d'elle-même tout en profitant pleinement de ces quelques jours en pleine nature. Pourtant, dès son arrivée, une étrange impression d'être épiée la met mal à l'aise. Un malaise qui se transforme en panique lorsque Lisa est précipitée dans les eaux tumultueuses et glacées du torrent Wild. Et sans Mitch Braxton, qui s'est embarqué en kayak dans une course folle sur les rapides pour la sauver, elle ne serait jamais sortie vivante de ce torrent. Mitch, le directeur du stage, mais aussi et surtout son ancien fiancé, cet homme qui lui a déchiré le coeur en partant vivre loin d'elle plusieurs années auparavant. Bouleversée et désorientée, Lisa accepte la proposition de Mitch de veiller sur elle et de l'aider à enquêter. S'agit-il d'un simple accident, d'une menace en lien avec le défi lancé par son patron ? Et même, aussi incroyable que cela puisse paraître, quelqu'un souhaite-t-il réellement la tuer ? -L'écho du doute de Rebecca Frayn: Lorsqu'elle rencontre Julian, Annie, jeune veuve et mère de deux enfants, pense en avoir fini avec le malheur. C'est alors qu'un nouveau drame surgit : Dan, son fils de 12 ans, disparaît un soir après l'école. Amis, professeurs, voisins, personne n'a rien vu, rien entendu. Comme si Dan s'était évanoui dans la nature... Malgré une enquête minutieuse, les jours se changent en semaines, puis en mois : Dan reste introuvable. S'opposant farouchement à Julian qui la pousse à reprendre le cours de sa vie, Annie s'accroche à l'espoir que, quelque part, son fils est vivant. Trois ans plus tard, le téléphone sonne, porteur d'incroyables révélations. Et loin de se résoudre, le mystère s'épaissit encore...
    1 Points
  10. ronin

    Programme Macron pour l'école...

    Grand classique quand on annonce les saignées à venir, "vous êtes alarmistes", une fois les réformes adoptées, "vous ne vous êtes pas assez battus". Pendant les négociations sur les rythmes, mes collègues me traitaient de parano quand je leur expliquais ce qui allait arriver. Une fois le texte adopté, incrédulité, abattement et critique de tous les syndicats, dans le même sac. Marre.
    1 Points
  11. biscottinne

    Découverte d'intrusion

    heu... non, pas du tout dans son droit... Par exemple : http://www.andev.fr/portail/images/fichiers/fond_documentaire/fond_doc/locscout01.pdf Comme dit un autre intervenant, avoir les clefs d'une école ne donne pas tous les droits, surtout pour un usage perso. Un maître nageur n'a pas le droit d'organiser une bamboula perso, cocktail au bord de la piscine, dans la piscine municipale où il bosse sous prétexte qu'il en a les clefs...
    1 Points
  12. onaya

    Rapport d'activité 2016-2017

    ici oral blanc ce mardi et le vrai le 1er fevrier Sebas je veux bien te lire même si je ne sais pas si je suis apte, mais on peut s'entraider.
    1 Points
  13. Kokoyaya

    Question aux pro d'anglais

    She's put on a dress (je dirais plutôt "she's put a dress on" mais bon) = she has put on a dress = elle a mis une robe. Du coup, tu ne dis pas exactement la même chose : une fois tu dis qu'elle la porte, une fois tu dis qu'elle l'a enfilée. Honnêtement, ta phrase me semble plus simple et plus courante que l'autre.
    1 Points
  14. nonau

    nouvelles modalités d'évaluation

    Toujours aussi élégant Montagny...Peut-être qu'un retour en classe face aux élèves te ferait le plus grand bien...
    1 Points
  15. lilimay

    Reconversion infirmier => PE

    On a accueilli une stagiaire qui hésitait à engager une reconversion professionnelle. Elle nous a observé, et a décidé de garder son métier actuel... Donc je te conseillerai, avant de te lancer dans plusieurs années d'études, d'être vraiment sur de ton choix
    1 Points
  16. bidulbuk

    si les devoirs à la maison sont interdits.. à quoi sert l'étude?

    Je suis tout à fait d'accord avec toi !
    1 Points
  17. virjy

    punition pas adaptée ?

    L'année ou j'étais liste complémentaire, classe très difficile, la collègue et les collègues n'hésitaient pas à mettre les élèves dans le couloir (portes toujours ouvertes des classes qui avaient vis à vis l'une sur l'autre) ce que j'avais vu aussi dans mes stages d'observation PE1 et dans ma jeunesse qui n'était pas si loin...Un jour, l'inspecteur est passé...mauvaise idée, je me suis bien fait réprimandée et visite avec le CPC et lui même dans la foulée! Plus jamais! Il m'a bien sûr expliqué qu'il y avait déjà eu le cas d'un élève qui s'était pendu en jouant au porte manteau et qu'il aurait aussi pu se sauver par l'issue de secours. Toujours un oeil sur l'élève, c'est une question de responsabilité.... Maintenant ayant des enfants, je me pose toujours la question: est ce que je supporterais que l'on fasse telle chose/telle punition ou écrit pour mon fils.
    1 Points
  18. poujohel

    nouvelles modalités d'évaluation

    Donc ceux qui seront juste au delà de 2 ans dans le 9ième seront "les dindons de la farce" au final pour le passage à la HC non ? Car ceux qui sont au 8ième et au 9ième moins de 2 ans auront l'entretien de carrière pour définir le moment de ce passage HC.Et comme indiqué, pour ceux qui sont depuis plus de 2 ans au 9e, ou au 10e ou au 11e, la note comptera et sera la base pour définir le passage à la hors classe. Et elle restera figée, puisqu'il n'y aura plus d'inspections. donc ceux qui seront au 9ième depuis plus de 2 ans sont dans la majorité ceux qui auront les notes les plus basses (par rapport à ceux au 10 et 11ième) donc seront les derniers à passer HC, se faisant sans doute dépasser par ceux au 8ième ou 9ième moins de 2 ans qui bénéficieront eux de l'entretien de carrière... Ai-je bien compris ?
    1 Points
  19. clerissalak

    nouvelles modalités d'évaluation

    et on en parle du passage à l'âge ?? Et oui, à note égale les plus vieux passaient devant. Mais pour les premières inspections, les notes sont dans un mouchoir de poche. Résultats avec ma note des dizaines de PE sont passés au choix mais pas moi (quelle idée aussi de ne pas avoir redoublé et d'avoir eu le concours directement après mon master...)
    1 Points
  20. nonau

    nouvelles modalités d'évaluation

    On est donc d'accord sur le diagnostic mais pas sur l'évolution de l'évaluation qui je pense n'apportera que plus de clientélisme, une pression accrue, le fait du prince existera toujours, les finalités plus politiques que pédagogiques. Je vois plus ça comme la mise en place d'une muselière.
    1 Points
  21. nonau

    nouvelles modalités d'évaluation

    Anodin...Décisif ... Les "glandus" de première seront encore plus avantagés car on ne viendra même plus les voir devant les enfants! J'en connais aussi un certain nombre proche du milieu politique ou syndical (majoritaire), jamais devant la classe toujours à donner des conseils et des orientations, à lécher les bottes des IEN souvent du même bord. Avec ce nouvel "entretien", il sera facile de brasser du vent, de raconter tout et n'importe quoi pourvu que l'emballage soit correct et convainquant.
    1 Points
  22. borneo

    nouvelles modalités d'évaluation

    La "valeur" des anciens n'est absolument pas annulée, puisqu'ils passeront dans la hors classe en fonction de leur note. Pour ma part, avec une note plutôt moyenne, je passerai dans les derniers, et donc après toi, qui as (j'imagine), une bonne note. Pour avoir vu passer dans la hors classe des glandus de première, je suis très sceptique sur ce fonctionnement, et sur la "valeur" des enseignants, définie par leur note.
    1 Points
  23. nonau

    nouvelles modalités d'évaluation

    C'est vrai, l'idéologie de l'IEN ou du directeur (puisque c'est lui ou elle qui participera aussi à cette évaluation) ne rentrera plus en jeu à partir de maintenant...
    1 Points
  24. borneo

    nouvelles modalités d'évaluation

    La valeur supposée de l'enseignant. Pour ma part, j'ai passé la plupart des échelons à l'ancienneté, à cause d'inspecteurs désinvoltes qui ne sont venus m'inspecter que tous les 6 ou 7 ans. L'ancien système était extrêmement injuste. Je préfère largement le nouveau.
    1 Points
  25. Tinsel

    le labyrinthe en gs

    Question bête..? C'est au programme? Je n'ai jamais travaillé ça avec mes GS...
    1 Points
  26. bab33

    si les devoirs à la maison sont interdits.. à quoi sert l'étude?

    Ca sert à garder les enfants en se donnant bonne conscience !
    1 Points
  27. thalie83

    "En 2017, la grammaire est simplifiée, voire négociable" - Télérama

    C'est assez rigolo pour nous, petit bled sans soucis avec un public plutôt facile. Pas de zep, qq élevés en difficultés un ou deux par classe en grande difficulté et le reste qui roule. bref en gros je vais vous dire que depuis 12 ans que j'ai le cm2 j'ai rien changé! J'ai eu 3 inspections sur cette classe et jamais rien n'a été critiqué de ce côté là donc je continuerai bien à faire comme d'hab sans pb. Je m'adapte à mon public point. Des la première année une prof de français du collège m'avait dit phrase simple, temps simples de lindicatif plus passé composé et basta! Je suis tjs restée là dessus. Ça va bien si déjà ils maîtrisent tout ça c'est largement suffisant pour la 6e. Donc les 2008 avec les propositions (j'ai fait une année où j'ai eu un cru exceptionnel!) jamais fait les voix, et vaguement parlé des autres temps composés et qq fois le conditionnel. C'est tout. Je vais pas priver mes élèves qui avancent car là haut on a décidé qu'ils étaient trop jeunes pour comprendre, et ça dans tous les domaines. On accepte d'être ambitieux sur la culture (voir le parcours artistique) mais le reste non? Ben moi je suis ambitieuse sur tout tant que je juge que ça passe. C'est de la désobéissance, je m'en fiche, j'assume, comme en géo dont le programme est d'un vide absolu (et je l'avais déjà fait en son temps pour les evals de cm2 faites en janvier sur TOUT le programme!) je trouve aussi qu'à un moment nous sommes responsables des enfants qu'on nous confie et qu'on doit arrêter d'attendre des politiques qui n'y connaissent rien qu'ils nous donnent des ordres.
    1 Points
  28. Filounet

    Reconversion : ils veulent enseigner...

    Redonnez-nous envie de voir dans un syndicat autre chose qu'un facilitateur de mutations. Quelle est la position du seunsa sur la transformation des ZIL en Brigades ? Et sur la spoliation des points REP pour la hors classe des TR ?
    1 Points
  29. alinecrpe

    CAFIPEMF 2016-2017 : Préparation de l'oral

    Oral blanc ce soir pour moi : alors, mon oral était bon mais il faut que je le réorganise un peu mieux. Le fond est intéressant lol Il a trouvé très bien que je m'éloigne assez du propos de mon RAEP. J'ai utilisé les compétences du maitre formateur pour ma seconde partie, il a aussi dit que c'était une bonne idée. Pour les questions, il a évidemment beaucoup rebondi sur mes propos, donc d'abord sur le numérique. Comme j'en parle pas mal il m'a demandé pourquoi je ne passais pas la spécialisation numérique, puis comment on pouvait intégrer le numérique en classe, j'ai parlé de motivation de l'élève donc il m'a demandé si ça voulait dire que l'enfant ne pouvait pas apprendre sans motivation. Je parle du REP donc il m'a demandé comment se décidait les zones REP, quelles étaient leur spécificités. il m'a titillé sur la maternelle puisque je n'en ai jamais fait donc d'abord comment je me positionnerai en tant que formateur bien que n'ayant jamais enseigné en maternelle puis qu'est ce que je pouvais dire sur la construction du nombre en maternelle. Ensuite, toujours sur le nombre, qu'est ce qui fait qu'un enfant de cycle 3 n'a pas intégré les grands nombres, quelle compétence est nécessaire à cette acquisition et quelle remédiation possible. Plus spécifiquement il m'a demandé les étapes de la démarche d'apprentissage (gloups) et si un stagiaire me demandait de l'aider à établir une séquence, quelles devaient en être les étapes. J'avoue qu'il me manque pas mal de contenu didactique, de vocabulaire spécifique mais j'en suis consciente mais je suis dans la bonne posture apparemment. Bref, c'était positif mais il faudrait que je lise nuit et jour pour me mettre à jour!
    1 Points
  30. ronin

    Reconversion : ils veulent enseigner...

    Je ne peux pas répondre pour chaque syndicat, tu t'en doutes. Mais l'ordre dans le premier degré depuis 1992 est inchangé : 1/ Snuipp 2 / Unsa avec peu de variation même si le Snuipp a légèrement baissé. Partant de là, tant que l'équilibre global reste le même.... Crois moi, les petits syndicats essayent de faire bouger les choses mais la majorité de collègues ne s'intéressent pas ou peu à la politique et beaucoup votent pour le majoritaire en pensant que comme il est plus gros, ils seront mieux défendus...j'ai des collègues qui sont syndiqués dans un syndicat car ils apprécient le représentant local mais dont ils dénoncent les positions nationales... Nous avons tous une part de responsabilité, même minime, en ne nous investissant que trop peu. Tant que les équilibres resteront tels qu'ils sont depuis 25 ans et bien les choses ne changeront pas, c'est assez logique.
    1 Points
  31. cycy31320

    Reconversion : ils veulent enseigner...

    C'est vrai, je suis la dernière chez nounou à 17h. Elle ne prend que des contrats enseignants et ma fille est seule de 16h15-30 à 17h parce que les deux autres mamans finissent à 15h30 dans leurs écoles ... Je veux juste montrer que oui il y a des avantages et inconvénients partout et encore une fois dans ce sujet ça n'était que plaintes et ça m'agace parce que c'est à cause de ça qu'on passe pour des bran****
    1 Points
  32. cycy31320

    Reconversion : ils veulent enseigner...

    Soyons honnêtes, la grande majorité de mes amis sont PE et aucun ne rentre du travail après son conjoint alors ça me fait toujours doucement sourire. C'est quand même pas la majorité des PE qui ont 2h de route pour rentrer chez eux (et puis même en ayant 2h de route, les écoles ne finissant pas à 18h le soir, on rentre quand même tôt, même quand j'avais 1h30 de route pour me rendre dans mon école je rentrais la première...) Moi je vois aussi que je peux travailler dans tous les coins (je bouche les trous certes mais je peux choisir ma "zone") alors que mon conjoint ne peut travailler que dans la grand ville du coin. Résultat nous vivons à la campagne et il aura toujours grand minimum 1h de route (enfin de bouchons) pour aller bosser... Ah oui et pour les lieux de boulot qui ne changent pas, moi au moins je ne peux pas être mutée dans un autre département, dans le privée ça se fait de plus en plus... voire dans un autre pays... Ah oui et dernier point, qui vous empêche de vous reconvertir vous ? Non parce que quand des gens me disent que nous on a plein de vacances, que c'est pas juste qu'on a que des avantages je leur suggère de me rejoindre dans l'EN, de la même manière je peux vous suggérer de laisser votre place si vous la trouvez si horrible que cela...
    1 Points
  33. fleur_de_java

    Reconversion : ils veulent enseigner...

    Pareil... Quoi que vous disiez de la hiérarchie, j'apprécie plus que tout d'être tranquille pour travailler, ne pas avoir un chéfaillon derrière moi en continue pour critiquer un boulot que lui même est incapable de faire. Alors oui, notre métier est loin de n'avoir que des avantages mais j'ai choisi, en en étant consciente, à 30 ans de me reconvertir pour l'exercer et je ne le regrette absolument pas !
    1 Points
  34. AvecLeSourire

    Rapport d'activité 2016-2017

    J'espère que cela t'aidera. Attention, il y a à la fois des corrections orthographiques et de ponctuation et des pistes de réflexion pour préparer ton oral. Je précise que je ne suis pas MF, je passe le CAFIPEMF comme toi, alors ça vaut ce que ça vaut Bon courage ! Après des études en langues étrangères relu.docx
    1 Points
  35. Nounette75

    Les ateliers individuels de manipulation

    ah voilà moustache ! Ca me conforte dans ce mon choix !!
    1 Points
  36. Veronika2

    Prendre ses enfants dans son école, bonne idée ou cauchemar?

    C'est exactement cela. Si le maire de ta commune refuse de payer des frais de scolarité à ta commune d'accueil, celle-ci peut refuser pour ce motif de scolariser ton enfant. Cela m'est déjà arrivé.... Actuellement ma fille est avec moi. Mon maire toujours dans le refus de financer quoi que ce soit. Le maire de la commune où j'enseigne a accepté sans contre-partie. J'apprécie vraiment pour elle comme pour moi. Il est vrai qu'elle est en maternelle et moi en élémentaire. Je ne sais pas si j'aurai toujours cette avis lorsqu'elle passera au CP.
    1 Points
  37. natoo

    enseignants arrêtés pour dépression

    Les classes compliquées on en rencontre tous, tous on se dit ouais les collègues disent que cette cohorte est difficile, mais ça va le faire. Quand on y est, on est déjà mois sûr que ça va le faire et pourtant......ça fini par le faire !!!!! Alors ben non les 10 en grosses difficultés on ne les sauvera pas tous, mais on les aura fait avancer ( tous si petitement que cela nous paraisse ), et oui il faut aller au combat tous les matins pour "tenir" la classe et les mettre au boulot. Il nous appartient de relativiser, aucun d'entre nous n'est magicien ( ça se saurait ). Si machin l'extra pénible, l'est un peu moins lundi : victoire ! Si bidule qui ne comprends d'habitude rien en maths percute sur un truc de maths le mardi : victoire ! Si chéribichou qui ne partage rien, bosse en groupe sans mettre un gnon au reste de l'équipe, le mercredi : victoire ! Je ne continue pas vous avez compris l'idée : un petit bonheur de classe tous les jours ! On tient avec ce type de recettes les années difficiles.....j'ai essayé d'apprendre à lire à des cp avec un comportement de petite section il y a 2 ans, 2/24 ne sont pas parvenus à lire : un dys lourd et un autre à la limite de la déficience ! VICTOIRE. On sait que c'est dur dans ces cas là, si on peut on s'accroche, sinon notre santé est essentielle, nos élèves même difficiles méritent d'avoir en face d'eux des adultes qui vont le mieux possible. Et on essaie de ne pas rester seul, on en cause aux collègues ou à son entourage, parce que tout seul, ben c'est compliqué.
    1 Points
  38. Ellebazi

    Ma progression en algorithme et collier de perles (TPS, PS et MS)

    Une semaine sur deux, je propose à mes élèves une activité à base de perles. J'ai établi cette progression pour les TPS, PS et MS. Il ne s'agit que de manipulation.
    1 Points
  39. cocottte

    le devoir de mémoire

    Bonjour, j'ai fait mon mémoire l'année dernière sur le thème "enseigner l'extermination des juifs à partir de la littérature de jeunesse". Si ça t'interresse, j'ai une biblio... conséquente Je peux aussi te dire comment ça s'et passé avec la classe de cm2 dans laquelle je suis intervenue Mais concernant ce thème, j'avais abouti à la conclusion que nous devions rechercher un devoir d'histoire et non de mémoire... Je ne sais pas si la même conclusion s'imposerait à tous les thèmes mais là ça me semblait clair. Enfin si tu veux plus de détails, contacte moi
    1 Points