• Annonces

    • André Jorge

      ADRESSES EMAIL ERRONEES ET SUPPRESSION DE COMPTES

      Bonjour.

      L'adresse email de certains membres du forum EDP n'est plus valide (elle n'existe plus, ne fonctionne plus...) et n'a pas été modifiée dans leur profil (ce qui cause certains problèmes de management du site et du serveur).

      Je demande donc à ces membres de mettre à jour rapidement leur adresse email dans leur profil (en allant dans "Mes paramètres", rubrique "Courriel et mot de passe") et surtout d'utiliser une adresse email valide pour le forum !

      Les comptes dont l'adresse email n'aura pas été corrigée seront supprimés sans préavis.

      Merci de votre compréhension.
thielle

pour ceux qui suivent la méthode "Dumont"

1 989 messages dans ce sujet

Depuis la rentrée,je m'attelle à suivre la progression de Danièle en préparation à l'écriture avec mes MS.

Pour moi,cette méthode est toute nouvelle et j'avoue que pour l'instant, je "teste".

C'est pourquoi j'aimerai que l'on mette ici en commun,nos idées,nos succés et nos raté afin de

On a fait beaucoup de "chemin" tout droit avec des cubes,boules,............ça fonctionne bien et quand je leur ai demandé de tracer des lignes toutes droites (comme les chemins) à la peinture,20 sur 22 ont fait de très belles horizontales pratiquement parralèles!

Ca, c'est pour les succés.

Et pour le reste,je n'ai pas l'impression que mes élèves progressent beaucoup.

On a travailé sr les petits traits verticaux à l peinture au doigts (beaucoup d'herbe,des poils de lapin),et la plupart des élèves y arrivent mais quand on passe au crayon de papier,c'est la cata!!!!J'ai beau leur rapeller de faire "le petit lapin",une fois un crayon dans les mains,les mauvaises habitudes reviennent!!!

Malgrè cela,j'ai avancé en faisant les traits verticaux avec le crayon (pattes de chenilles,corps du papillon à compléter)(je continue la peinture au doigt en alternance) et ce matin j'ai essayé de faire les "pelotes".Peut etre trop rapide,je ne sais pas,mais puisqu'on travaille sur les chenilles,on fait plein de pelotes pour faire une chenille.J'ai fait cet exercice avec les élèves les plus à l'aise et ce n'était pas évident du tout!Demain j'essaie avec le groupe 2,mais je crois que je vais attendre pour les autres.

Tout ces exercices étant préparatoires à l'écriture,je me demande si vous faites quelque chose en graphisme en parralèle.J'aimerais commncer le graphisme décoratif (pour ceux dont la tene du crayon est ok),mais je ne sais pas.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis donc la seule à suivre cette progression???????

Personne pour partager les idées de graphisme en parrallèle à la méthode?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Depuis la rentrée,je m'attelle à suivre la progression de Danièle en préparation à l'écriture avec mes MS.

Pour moi,cette méthode est toute nouvelle et j'avoue que pour l'instant, je "teste".

C'est pourquoi j'aimerai que l'on mette ici en commun,nos idées,nos succés et nos raté afin de

On a fait beaucoup de "chemin" tout droit avec des cubes,boules,............ça fonctionne bien et quand je leur ai demandé de tracer des lignes toutes droites (comme les chemins) à la peinture,20 sur 22 ont fait de très belles horizontales pratiquement parralèles!

Ca, c'est pour les succés.

Et pour le reste,je n'ai pas l'impression que mes élèves progressent beaucoup.

On a travailé sr les petits traits verticaux à l peinture au doigts (beaucoup d'herbe,des poils de lapin),et la plupart des élèves y arrivent mais quand on passe au crayon de papier,c'est la cata!!!!J'ai beau leur rapeller de faire "le petit lapin",une fois un crayon dans les mains,les mauvaises habitudes reviennent!!!Malgrè cela,j'ai avancé en faisant les traits verticaux avec le crayon (pattes de chenilles,corps du papillon à compléter)(je continue la peinture au doigt en alternance) et ce matin j'ai essayé de faire les "pelotes".Peut etre trop rapide,je ne sais pas,mais puisqu'on travaille sur les chenilles,on fait plein de pelotes pour faire une chenille.J'ai fait cet exercice avec les élèves les plus à l'aise et ce n'était pas évident du tout!Demain j'essaie avec le groupe 2,mais je crois que je vais attendre pour les autres.

Tout ces exercices étant préparatoires à l'écriture,je me demande si vous faites quelque chose en graphisme en parralèle.J'aimerais commncer le graphisme décoratif (pour ceux dont la tene du crayon est ok),mais je ne sais pas.

Essaie de leur rappeler de mettre leur main comme pour la peinture à doigts et de bien sentir le papier sous leur poignet.

Ene ce qui concerne la méthode, beaucoup de choses ont été dites sur le sujet. essaie de faire une recherche sur le forum en attendant des réponses.

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Essaie de leur rappeler de mettre leur main comme pour la peinture à doigts et de bien sentir le papier sous leur poignet."

C'est ausi ce que je fais...

Cela dit,depuis quelques jours,je fais un véritable "forcing" sur la tenue du crayon et je demande aussi à mon Atsem d'y veiller,et il y a une nette amélioration.

Je sais que beaucoup de sujet ont été ouvert concernant la méthode,mais je n'y avais pas trouvé de réponses à mes questions ;)

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Thielle, j'ai plusieurs GS qui ont un faible niveau de compétences grapho-motrices... J'ai repris des exercices pour positionner les doigts (peinture avec l'index) mais en parallèle j'aborde aussi avec eux les activités visant à consolider la mobilité des trois doigts qui tiennent l'outil scripteur (coloriage de petites surfaces par exemple) et les exercices qui entraînent à mieux déplacer la main (la course des zigzags). Avant la fin de la première période on exercera aussi l'alignement et l'espacement, puis viendront la tenue de la ligne et les proportions (seconde période)... Cette étape de l'apprentissage de l'écriture est faite de multiples activités qui alternent car elles ont le même but (maîtriser la tenue de l'outil et gérer l'espace graphique)...

Dans le même temps, en délicatesse avec l'écriture ou pas, je leur donne l'occasion de reproduire (les MS en sont capables) souvent ou de produire de manière autonome (pour les plus à l'aise) de l'écrit en lettres capitales... L'observation de ces écrits (ne serait-ce que le prénom) est une évaluation de toutes les activités citées...

Dernière remarque : il faut leur donner du temps pour apprendre...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ta réponse Calinours. Tu me rassures car je vois que meme avec des GS,tu refais tous ces exercices d'entrainements.

C'est vrai que tout ces préparatifs à l'écriture sont très importants mais comme c'est la première fois que je suis cette progression,je n'ai pas de références.D'autant plus quand je vois mes collègues qui accumulent les fiches de graphisme de ronds,de zigzag,de trait verticaux et horizontaux et qui parraissent étonnées de voir que j'en suis "encore" à faire de petits traits verticaux et des ronds qui ne sont même pas des "jolis" ronds (je parle des fameuses pelotes......)

Je vais peut etre paraître insister,mais à côté de ces exercices de préparation à l'écriture,fais tu du graphisme (j'entends par là,dessiner de jolis motifs pour décorer un espace)?

Si oui,suis tu une progression (qui serait calquée sur celle de l'écriture:petits traits verticaux,boucles,....)ou laisses tu les élèves décorer librement,en s'inspirant d'un répertoire graphique?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour,

moi qui cafouille sévère depuis un mois, j'ai encore RIEN fait en graphisme ou en écriture !!

J'ai le spetits cahiers d'écriture de danièle Dumont, mais je n'ai pas encore attaqué; j'ai peur de faire n'improte quoi, donc j'ai rpis mon temps pour tenter de bien m'approprier la méthode.

Je pense m'y mettre à la fin de mon stage T1 - la semaine prochaine, quoi ! (j'ai des GS)

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

j'ai des PS et des MS, pour l'instant j'ai surtout travaillé la gestion de l'espace graphique, les exercices d'alignements d'objets, les espacements réguliers. Beaucoup de manips, des situations vécues corporellement etc

Pour ce qui est du geste, je travaille surtout les traces, expérimenter la préhension sur l'outil etc. Je fais pas mal de jeux de doigts, de comptines et espère aborder la latéralisation.

Je n'ai pas encore mis de crayon dans les mains de mes élèves donc.

Je ne suis pas sûre de moi du tout, je tâtonne et j'ai l'impression de manquer d'illustrations d'activités, j'y vais doucement.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi aussi j'ai beaucoup travaillé sur la gestion statique.Les années précédentes,je ne savais pas que cela avait autant d'importance et je me rends compte que ce travail porte rapidement ses fruits. Hier,par exemple,ils devaient reconstituer des mots avec des lettres magnétiques :je les ai aidé en leur disant qu'il fallait commencer par la première lettre,mais ensuite,5 sur 6 ont continué lettre par lettre de gauche vers la droite.J'étais très contente,car les autres années, cet atelier était plutôt difficile à mettre en place.

Lul,je te comprends très bien quand tu dis ne pas être sûre de toi,moi aussi,je navigue à vue.JE ne comprends pas ce que tu veux dire par "j'ai l'impression de manquer d'illustrations d'activités".

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
... Je vais peut-être paraître insister, mais à côté de ces exercices de préparation à l'écriture, fais-tu du graphisme (j'entends par là,dessiner de jolis motifs pour décorer un espace) ?

Oui
, bien sûr, mais je ne fais plus croire aux enfants que cela les prépare à l'écriture cursive... Les compétences abordées concernent alors le domaine de la sensibilité, l'imagination, la création, rien à voir avec l'écriture à mon avis. Dans le cadre d'un divertissement graphique nous avons décoré aux feutres fins le maillot de Tibili, puis une coquille de gros-gris à partir d'un motif en spirale sur un support A3... Le but pour l'instant et de réinvestir le répertoire graphique abordé en MS et de le compléter par des combinaison plus complexes que les Grands reproduisent ou créent eux-mêmes... Plus tard on s'inspirera d'oeuvres (
) pour développer un nouveau répertoire dans le domaine des arts visuels...

Si oui, suis-tu une progression (qui serait calquée sur celle de l'écriture:petits traits verticaux,boucles,....)ou laisses tu les élèves décorer librement,en s'inspirant d'un répertoire graphique ?

J'ai bien une
à la portée de GS mais je préfère partir de ce que les gamins reproduisent ou inventent à partir d'une image, d'un objet, d'une oeuvre... En aucun cas j'encourage une comparaison entre le signe symbolique combiné ou décomposé et un signe alphabétique.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moi aussi j'ai beaucoup travaillé sur la gestion statique.Les années précédentes,je ne savais pas que cela avait autant d'importance et je me rends compte que ce travail porte rapidement ses fruits. Hier,par exemple,ils devaient reconstituer des mots avec des lettres magnétiques :je les ai aidé en leur disant qu'il fallait commencer par la première lettre,mais ensuite,5 sur 6 ont continué lettre par lettre de gauche vers la droite.J'étais très contente,car les autres années, cet atelier était plutôt difficile à mettre en place.

Lul,je te comprends très bien quand tu dis ne pas être sûre de toi,moi aussi,je navigue à vue.JE ne comprends pas ce que tu veux dire par "j'ai l'impression de manquer d'illustrations d'activités".

Je veux dire que j'ai le bouquin de Danielle Dumont, mais pas la dernière version, et les cahiers. J'ai d'autre part téléchargé les guides d'utilisation sur le site, mais je manque de données pour concevoir mes ateliers. J'ai lu plusieurs fois sur les forums que Danielle Dumont proposait le jeu du croquet par exemple pour travailler la latéralisation je crois, mais je n'ai pas retrouvé cela dans le bouquin et je ne sais pas trop comment procéder. Après c'est vrai que je n'ai pas "digéré" tout le contenu du livre, que je manque de temps et qu'une rentrée c'est chargé...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moi aussi j'ai beaucoup travaillé sur la gestion statique.Les années précédentes,je ne savais pas que cela avait autant d'importance et je me rends compte que ce travail porte rapidement ses fruits. Hier,par exemple,ils devaient reconstituer des mots avec des lettres magnétiques :je les ai aidé en leur disant qu'il fallait commencer par la première lettre,mais ensuite,5 sur 6 ont continué lettre par lettre de gauche vers la droite.J'étais très contente,car les autres années, cet atelier était plutôt difficile à mettre en place.

Lul,je te comprends très bien quand tu dis ne pas être sûre de toi,moi aussi,je navigue à vue.JE ne comprends pas ce que tu veux dire par "j'ai l'impression de manquer d'illustrations d'activités".

Je veux dire que j'ai le bouquin de Danielle Dumont, mais pas la dernière version, et les cahiers. J'ai d'autre part téléchargé les guides d'utilisation sur le site, mais je manque de données pour concevoir mes ateliers. J'ai lu plusieurs fois sur les forums que Danielle Dumont proposait le jeu du croquet par exemple pour travailler la latéralisation je crois, mais je n'ai pas retrouvé cela dans le bouquin et je ne sais pas trop comment procéder. Après c'est vrai que je n'ai pas "digéré" tout le contenu du livre, que je manque de temps et qu'une rentrée c'est chargé...

La 1ère édition suggère aussi l'usage du jeu de croquet pour le point d'attaque et le sens de rotation des boucles ( page 93) mais la façon de procéder est expliquée dans la 2ème édition.

La 1ère édition a été rédigée dans l'urgence sans que j'aie prévue auparavant de le faire aussi tôt.

La 2ème édition a bénéficié de la 1ère et de six ans de recul qui m'ont permis de voir les difficultés rencontrées par les enseignants, de me rendre compte que certaines choses qui me paraissaient évidentes ne l'étaient pas et de murir et approfondir ma réflexion. Elle explique également comment exploiter au mieux les cahiers - qui eux mêmes commencent par des pages de consignes et dont les deux premiers offrent sur chaque page une liste d'activités préparatoires. Les rubriques "à faire, à ne pas faire, il vaut mieux, il vaut mieux ne pas" et "suggestions" ont été maintenues.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moi aussi j'ai beaucoup travaillé sur la gestion statique.Les années précédentes,je ne savais pas que cela avait autant d'importance et je me rends compte que ce travail porte rapidement ses fruits. Hier,par exemple,ils devaient reconstituer des mots avec des lettres magnétiques :je les ai aidé en leur disant qu'il fallait commencer par la première lettre,mais ensuite,5 sur 6 ont continué lettre par lettre de gauche vers la droite.J'étais très contente,car les autres années, cet atelier était plutôt difficile à mettre en place.

Lul,je te comprends très bien quand tu dis ne pas être sûre de toi,moi aussi,je navigue à vue.JE ne comprends pas ce que tu veux dire par "j'ai l'impression de manquer d'illustrations d'activités".

Je veux dire que j'ai le bouquin de Danielle Dumont, mais pas la dernière version, et les cahiers. J'ai d'autre part téléchargé les guides d'utilisation sur le site, mais je manque de données pour concevoir mes ateliers. J'ai lu plusieurs fois sur les forums que Danielle Dumont proposait le jeu du croquet par exemple pour travailler la latéralisation je crois, mais je n'ai pas retrouvé cela dans le bouquin et je ne sais pas trop comment procéder. Après c'est vrai que je n'ai pas "digéré" tout le contenu du livre, que je manque de temps et qu'une rentrée c'est chargé...

La 1ère édition suggère aussi l'usage du jeu de croquet pour le point d'attaque et le sens de rotation des boucles ( page 93) mais la façon de procéder est expliquée dans la 2ème édition.

La 1ère édition a été rédigée dans l'urgence sans que j'aie prévue auparavant de le faire aussi tôt.

La 2ème édition a bénéficié de la 1ère et de six ans de recul qui m'ont permis de voir les difficultés rencontrées par les enseignants, de me rendre compte que certaines choses qui me paraissaient évidentes ne l'étaient pas et de murir et approfondir ma réflexion. Elle explique également comment exploiter au mieux les cahiers - qui eux mêmes commencent par des pages de consignes et dont les deux premiers offrent sur chaque page une liste d'activités préparatoires. Les rubriques "à faire, à ne pas faire, il vaut mieux, il vaut mieux ne pas" et "suggestions" ont été maintenues.

ah ben voilà j'ai la première édition. Merci de ces précisions enviedespoir ;)

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moi aussi j'ai beaucoup travaillé sur la gestion statique.Les années précédentes,je ne savais pas que cela avait autant d'importance et je me rends compte que ce travail porte rapidement ses fruits. Hier,par exemple,ils devaient reconstituer des mots avec des lettres magnétiques :je les ai aidé en leur disant qu'il fallait commencer par la première lettre,mais ensuite,5 sur 6 ont continué lettre par lettre de gauche vers la droite.J'étais très contente,car les autres années, cet atelier était plutôt difficile à mettre en place.

Lul,je te comprends très bien quand tu dis ne pas être sûre de toi,moi aussi,je navigue à vue.JE ne comprends pas ce que tu veux dire par "j'ai l'impression de manquer d'illustrations d'activités".

Je veux dire que j'ai le bouquin de Danielle Dumont, mais pas la dernière version, et les cahiers. J'ai d'autre part téléchargé les guides d'utilisation sur le site, mais je manque de données pour concevoir mes ateliers. J'ai lu plusieurs fois sur les forums que Danielle Dumont proposait le jeu du croquet par exemple pour travailler la latéralisation je crois, mais je n'ai pas retrouvé cela dans le bouquin et je ne sais pas trop comment procéder. Après c'est vrai que je n'ai pas "digéré" tout le contenu du livre, que je manque de temps et qu'une rentrée c'est chargé...

La 1ère édition suggère aussi l'usage du jeu de croquet pour le point d'attaque et le sens de rotation des boucles ( page 93) mais la façon de procéder est expliquée dans la 2ème édition.

La 1ère édition a été rédigée dans l'urgence sans que j'aie prévue auparavant de le faire aussi tôt.

La 2ème édition a bénéficié de la 1ère et de six ans de recul qui m'ont permis de voir les difficultés rencontrées par les enseignants, de me rendre compte que certaines choses qui me paraissaient évidentes ne l'étaient pas et de murir et approfondir ma réflexion. Elle explique également comment exploiter au mieux les cahiers - qui eux mêmes commencent par des pages de consignes et dont les deux premiers offrent sur chaque page une liste d'activités préparatoires. Les rubriques "à faire, à ne pas faire, il vaut mieux, il vaut mieux ne pas" et "suggestions" ont été maintenues.

ah ben voilà j'ai la première édition. Merci de ces précisions enviedespoir ;)

Une précision encore. Un livre ne permet pas de développer des illustrations comme le souhaiteraient certains, sinon il ferait 600 pages ... et personne ne le lirait ;)

J'ai tenté de compenser dans toute la mesure du possible par les rubriques que j'ai citées, les cahiers et la présentation en fin de livre de l'exploitation d'un même thème pour tous les niveaux possibles.

Un "site compagnon" sur le site Hatier offre aussi le téléchargement gratuit des livrets de consignes et de liaison interclasses avec l'ensemble de la progression.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aimerais savoir comment se procurer "les Comptines pour apprendre à écrire

(CD audio avec livret d'utilisation)

CRDP Amiens"

J'aimerais savoir si l'on peut mettre en place la méthode en grand groupe ou il faut le faire avec de petit groupe ?

Merci

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'aimerais savoir comment se procurer "les Comptines pour apprendre à écrire

(CD audio avec livret d'utilisation)

CRDP Amiens"

J'aimerais savoir si l'on peut mettre en place la méthode en grand groupe ou il faut le faire avec de petit groupe ?

Merci

Pour le CD il faut voir directement avec le CRDP d'Amiens ou le CDDP de Laon.

Selon l'activité on peut travailler en grand voire très grands groupes (par exemple ce que j'appelle "la latéralisation" c'est à dire le repérage de la droite) ou au contraire en petits groupes (par exemple le jeu de croquet) avec toutes les possibilités intermédiaires (par exemple si on choisit le mime au lieu de jeu de croquet - mais c'est plus difficile de l'installer dans la durée - on peut travailler avec des groupes plus grands que pour le croquet).

Ceci dit on peut travailler "en même temps" sur un même thème avec toute une classe comportant des niveaux différents. je donne l'exemple du cirque à la fin de la 2ème édition du Geste d'écriture.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moi aussi j'ai beaucoup travaillé sur la gestion statique.Les années précédentes,je ne savais pas que cela avait autant d'importance et je me rends compte que ce travail porte rapidement ses fruits. Hier,par exemple,ils devaient reconstituer des mots avec des lettres magnétiques :je les ai aidé en leur disant qu'il fallait commencer par la première lettre,mais ensuite,5 sur 6 ont continué lettre par lettre de gauche vers la droite.J'étais très contente,car les autres années, cet atelier était plutôt difficile à mettre en place.

Lul,je te comprends très bien quand tu dis ne pas être sûre de toi,moi aussi,je navigue à vue.JE ne comprends pas ce que tu veux dire par "j'ai l'impression de manquer d'illustrations d'activités".

Je veux dire que j'ai le bouquin de Danielle Dumont, mais pas la dernière version, et les cahiers. J'ai d'autre part téléchargé les guides d'utilisation sur le site, mais je manque de données pour concevoir mes ateliers. J'ai lu plusieurs fois sur les forums que Danielle Dumont proposait le jeu du croquet par exemple pour travailler la latéralisation je crois, mais je n'ai pas retrouvé cela dans le bouquin et je ne sais pas trop comment procéder. Après c'est vrai que je n'ai pas "digéré" tout le contenu du livre, que je manque de temps et qu'une rentrée c'est chargé...

La 1ère édition suggère aussi l'usage du jeu de croquet pour le point d'attaque et le sens de rotation des boucles ( page 93) mais la façon de procéder est expliquée dans la 2ème édition.

La 1ère édition a été rédigée dans l'urgence sans que j'aie prévue auparavant de le faire aussi tôt.

La 2ème édition a bénéficié de la 1ère et de six ans de recul qui m'ont permis de voir les difficultés rencontrées par les enseignants, de me rendre compte que certaines choses qui me paraissaient évidentes ne l'étaient pas et de murir et approfondir ma réflexion. Elle explique également comment exploiter au mieux les cahiers - qui eux mêmes commencent par des pages de consignes et dont les deux premiers offrent sur chaque page une liste d'activités préparatoires. Les rubriques "à faire, à ne pas faire, il vaut mieux, il vaut mieux ne pas" et "suggestions" ont été maintenues.

ah ben voilà j'ai la première édition. Merci de ces précisions enviedespoir ;)

Une précision encore. Un livre ne permet pas de développer des illustrations comme le souhaiteraient certains, sinon il ferait 600 pages ... et personne ne le lirait ;)

J'ai tenté de compenser dans toute la mesure du possible par les rubriques que j'ai citées, les cahiers et la présentation en fin de livre de l'exploitation d'un même thème pour tous les niveaux possibles.

Un "site compagnon" sur le site Hatier offre aussi le téléchargement gratuit des livrets de consignes et de liaison interclasses avec l'ensemble de la progression.

Peux tu svp nous donner l'adresse de ce site compagnon ? Merci ! :wub:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi aussi, je commence cette année, je trouve la démarche intéressante: on moins on sait où on va!!

Je me pose une question pour les activités préparatoires de "Horizontalité de la ligne et régularité des espaces sur une ligne en reproduction d’un modèle"

quel jeu utilisez-vous pour "disposer des plots dans plusieurs rangées de trous sur un jeu"??

à+

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

quel jeu utilisez-vous pour "disposer des plots dans plusieurs rangées de trous sur un jeu"??

A mon avis,il ne s'agit pas de disposer des plots dans des "trous",cela reviendrait à de la manipulation fine et non pas à l'acquisition de l'horizontalité comme tel est le but de cet exercice.

J'utilise donc toute sorte de cubes,de baton de bois,de patites boules,bref le matériel de la classe et je leur demande de faire des "chemins bien droits",le terme horizontal a depuis était introduit.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
quel jeu utilisez-vous pour "disposer des plots dans plusieurs rangées de trous sur un jeu"??

A mon avis,il ne s'agit pas de disposer des plots dans des "trous",cela reviendrait à de la manipulation fine et non pas à l'acquisition de l'horizontalité comme tel est le but de cet exercice.

J'utilise donc toute sorte de cubes,de baton de bois,de patites boules,bref le matériel de la classe et je leur demande de faire des "chemins bien droits",le terme horizontal a depuis était introduit.

L'un des intérêts de la méthode est de travailler les compétences transversales, autrement dit, de travailler en interdisciplinarité. Donc si, à l'occasion d'un travail de manipulation fine, on fait placer des plots (ou autres objets) dans des surfaces trouées on peut ensuite faire repérer l'alignement aux enfants et leur demander de reproduire cet alignement en disposant des objets (voitures ou autres) puis en collant des gommettes.

(S'agissant de reproduire l'alignement, il ne s'agit pas de reproduire la dimension des espaces mais bien la rectitude de la ligne)

Dans le passé il existait des planches de plastique trouées sur toute la surface qui s'appelaient le jeu du Colorédo, mais je ne sais pas si ce matériel précis existe toujours. En revanche, il en existe d'analogues dont je ne sais pas le nom.

L'intérêt de passer par ces jeux avant de faire faire des alignements est que l'enfant peut voir des alignements qu'il a lui-même faits et forcément réussis puisque guidés. Mais on peut aussi ne pas passer par cette étape. En revanche, il est indispensable de passer par des manipulaitons avant d'utiliser des tampons ou des gommettes.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
quel jeu utilisez-vous pour "disposer des plots dans plusieurs rangées de trous sur un jeu"??

A mon avis,il ne s'agit pas de disposer des plots dans des "trous",cela reviendrait à de la manipulation fine et non pas à l'acquisition de l'horizontalité comme tel est le but de cet exercice.

J'utilise donc toute sorte de cubes,de baton de bois,de patites boules,bref le matériel de la classe et je leur demande de faire des "chemins bien droits",le terme horizontal a depuis était introduit.

L'un des intérêts de la méthode est de travailler les compétences transversales, autrement dit, de travailler en interdisciplinarité. Donc si, à l'occasion d'un travail de manipulation fine, on fait placer des plots (ou autres objets) dans des surfaces trouées on peut ensuite faire repérer l'alignement aux enfants et leur demander de reproduire cet alignement en disposant des objets (voitures ou autres) puis en collant des gommettes.

(S'agissant de reproduire l'alignement, il ne s'agit pas de reproduire la dimension des espaces mais bien la rectitude de la ligne)

Dans le passé il existait des planches de plastique trouées sur toute la surface qui s'appelaient le jeu du Colorédo, mais je ne sais pas si ce matériel précis existe toujours. En revanche, il en existe d'analogues dont je ne sais pas le nom.

L'intérêt de passer par ces jeux avant de faire faire des alignements est que l'enfant peut voir des alignements qu'il a lui-même faits et forcément réussis puisque guidés. Mais on peut aussi ne pas passer par cette étape. En revanche, il est indispensable de passer par des manipulaitons avant d'utiliser des tampons ou des gommettes.

Je leur ai proposé justement d'utiliser les grilles tranparentes du Coloredo et j'avais fait un modèle avec 3 lignes de picots colorés.

Hélas, j'ai laissé cet atelier en autonomie et ....ils m'ont rempli toute la surface de picots ("Mais, maîtresse, on a fait des lignes droites comme tu nous a dit"), ce qui fait que l'horizontalité de la ligne n'apparaissait plus.

L'autre groupe construisait des routes bien droites pour les voitures savec les Légos mais en autonomie aussi , il s se sont vite mis à faire des tours de Légos ...

Pendant ce temps, je travaillais en ateleir dirigé la tenue du crayon avec le dessin du bonhomme (et l'ombre du lapin). Seulement, dès que j'avais fini d'encourager un élève à tenir son stylo comme dans l'ombre du lapin (comptine que nous écoutée, frappée, et mimé presuqe tous les jours depuis la rentrée , sachant que je suis à mi-temps) et que je passais à l'élève suivant, le premier reprenait sa tenue initiale ...L'un d'eux m'a dit "ça me gêne ce tenir mon crayon comme tu veux, toi.

Je vais finir par me décourager !

Est-ce dû au fait que ma collègue de mi-temps (à 1 an de la retraite et pas du tout convaincue par la méthode) leur fait faire des activités papier crayon toute la journée ...et sans corriger la tenue du crayon ? Ou a moi, qui ne sais pas bien mettre en oeuvre la méthode ? Ou à l'année de petite section où ils n'ont fait que des activités sur feuille pratiquement avec une maîtresse maintenant en retraite ?

Il n'y a que sur la latéralisation que je vois les réussites : presque tous savent que la main qui montre l'image de Didou (notre mascotte) collée sur la porte est la main droite (celle qui écrit pour 25 élèves sur 27). Mais que de remue-ménage pour y arriver car il faut que tous soient dans la même position par rapport à cette photo donc faire lever les 2 bancs sur 3 du coin regroupement qui ne sont pas bien placés ....

Tous sauf 2 commencent leur écriture du prénom en pâte à modeler à gauche.

Je vais travailler après la Toussaint sur le monstre du tableau et leur faire desssiner les barreaux de la cage du monstre. Quelles activités (autres que la peinture à doigts, déjà faite) mettre en place en amont ? Que veut dire dans le cahier d'apprentissage "appris à faire glisser notre bras sur la table pour faire un trait descendant sur la feuille" ?

Je n'arriverai jamais à leur faire écrire la moindre lettre avant le mois de mai si je continue à ce rythme ....

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(…) Je leur ai proposé justement d'utiliser les grilles tranparentes du Coloredo et j'avais fait un modèle avec 3 lignes de picots colorés.Hélas, j'ai laissé cet atelier en autonomie et ....ils m'ont rempli toute la surface de picots ("Mais, maîtresse, on a fait des lignes droites comme tu nous a dit"), ce qui fait que l'horizontalité de la ligne n'apparaissait plus.

A mon avis tu peux rebondir en faisant suivre les lignes du doigt pour montrer qu’elles sont bien alignées et en leur demandant « maintenant on va en placer une ligne sur deux ; comme ça on verra mieux encore qu’ils sont bien alignés ».

(…)L'autre groupe construisait des routes bien droites pour les voitures savec les Légos mais en autonomie aussi , ils se sont vite mis à faire des tours de Légos ...
Là aussi, tu peux rebondir : « ce n’est pas ce que j’avais demandé mais c’est bien quand même les enfants, parce que maintenant vous allez faire des routes bien droite pour relier les tours ».
(…)Pendant ce temps, je travaillais en atelier dirigé la tenue du crayon avec le dessin du bonhomme (et l'ombre du lapin). Seulement, dès que j'avais fini d'encourager un élève à tenir son stylo comme dans l'ombre du lapin (comptine que nous écoutée, frappée, et mimé presque tous les jours depuis la rentrée, sachant que je suis à mi-temps) et que je passais à l'élève suivant, le premier reprenait sa tenue initiale ...L'un d'eux m'a dit "ça me gêne ce tenir mon crayon comme tu veux, toi.

Je vais finir par me décourager !

Est-ce dû au fait que ma collègue de mi-temps (à 1 an de la retraite et pas du tout convaincue par la méthode) leur fait faire des activités papier crayon toute la journée ...et sans corriger la tenue du crayon ? Ou a moi, qui ne sais pas bien mettre en oeuvre la méthode ? Ou à l'année de petite section où ils n'ont fait que des activités sur feuille pratiquement avec une maîtresse maintenant en retraite ?

Il est évident que, s’ils se sentent soutenus par l’autre enseignante, ils préfèreront garder leurs habitudes qui ne leur imposent pas de contraintes. Ils sont trop jeunes pour se rendre compte de l’enjeu. Ceci dit, cet apprentissage n’est pas encore fini puisque tu demandes :

(…)

Que veut dire dans le cahier d'apprentissage "appris à faire glisser notre bras sur la table pour faire un trait descendant sur la feuille" ?

Un trait peut être long ou court. Un trait vertical long oblige au déplacement du bras de haut en bas, c'est-à-dire en mobilisant l’épaule pour aller du haut au bas de la feuille. Le positionnement de la main dans l’axe de l’avant-bras en est facilité. Le bras glisse sur la table sans que le poignet soit levé. Lorsque le trait est court, seuls les doigts bougent mais le positionnement est le même (difficile alors de mettre la main en poing ou de mal placer ses doigts).

Il est important de faire les activités dans l’ordre prévu et de ne pas brûler les étapes.

Je vais travailler après la Toussaint sur le monstre du tableau et leur faire dessiner les barreaux de la cage du monstre. Quelles activités (autres que la peinture à doigts, déjà faite) mettre en place en amont ?
Rien de plus en amont.
(…) Je n'arriverai jamais à leur faire écrire la moindre lettre avant le mois de mai si je continue à ce rythme ....
Comme il s’agit de MS, rien ne presse. Si j'aosia,s je dirais : "il est urgent de prendre sont temps" pour que les enfants réalisent correctement chaque tâche demandée afin que le produit final soit de qualité.

Lorsque les enfants tiendront et manieront correctement leur crayon, gêreront correctement leur espace et auront acquis le point d'attaque et le sens de rotation des boucles et en auront travaillé la fluidité, alors leurs progrès sera rapide. Tu peux espérer avoir fait les boucles et les coupes avant la fin de l'année ( e, l, u, i t) et peut-être plus, mais l'important c'est que ce soit bien.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je rejoins ce fil avec une question sur l'encodage mnésique pour la latéralisation. Je n'ai pas encore commencé mais j'envisage d'accrocher un panier à droite du tableau du coin regroupement. Il s'agira d'un panier que je laisserai toujours accroché ainsi et d'où je sortirai différents objets apportés (ustensiles de cuisine pour faire un gâteau, bougies pour un anniversaire, etc).

Qu'en pensez-vous ? Nous n'avons pas de mascotte et j'ai eu du mal à trouver une idée pour leur faire repérer la droite.

Merci pour vos commentaires :)

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Que veut dire dans le cahier d'apprentissage "appris à faire glisser notre bras sur la table pour faire un trait descendant sur la feuille" ?

Je n'ai fait aucun exercice de ce style jusqu'à présent....J'ai du sauter un passage du livre!

Est il préconisé de le faire avant ou après les "petits"traits verticaux?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.