• Annonces

    • André Jorge

      Important : anonymat et publication d'informations permettant de vous identifier   06/04/2018

      Bonjour ! Souvent, se confier à un ancien directeur, à un collègue, à une CPC, pour régler ses problèmes, peut s'avérer être une mauvaise solution... et le forum apparaît comme un lieu où il est possible d'obtenir des informations et des conseils pour faire avancer sa réflexion, trouver des solutions, ou simplement parler de ses difficultés, sans risque que cela ne nous retombe dessus. L'anonymat sur le forum est garanti, si vous vous êtes inscrit en utilisant un pseudo, si votre adresse email n'est pas visible, et par le fait que votre IP est confidentielle. Cependant, certains membres publient sur le forum des informations qui peuvent permettre d'identifier l'école où ils travaillent et même de découvrir leur identité. Par exemple, ils donnent la région où ils travaillent, le nombre de classes de leur école, le nombre de collègues dans l'école, un projet spécifique à l'école,... Toutes ces informations, regroupées entre elles, peuvent permettre à quelqu'un d'identifier le membre qui écrit le message. Ce n'est pas vraiment un problème : personne n'a encore eu l'idée de passer son temps à chercher qui est qui sur le site... Mais imaginons que dans un sujet de discussion, vous ayez critiqué votre "IEN qui ne fait rien pour vous soutenir", ou que vous ayez critiqué l'équipe pédagogique de votre école, vos collègues. Imaginons qu'ils se reconnaissent et... qu'ils vous reconnaissent. Alors, cela ne va peut-être par bien se passer pour vous... C'est ce qui est arrivé à un membre du forum, directeur d'école, dénoncé par un autre membre du forum qui a fait des copies d'écran des discussions publiées ici et les a envoyées à l'Inspection académique... Les suites n'ont pas été bien graves d'après ce que j'ai compris car, après tout, aucun nom n'avait été publié,... mais être convoqué par l'IEN et des relations tendues avec lui, ce n'est pas agréable... Pour résumer, parler de ses problèmes sur le forum n'est pas sans risques, si l'on ne pas attention aux informations que l'on donne. On peut le faire, je pense, simplement trichant un peu sur le nombre de collègues, de classes, d'élèves, etc. pour que tout en restant réaliste et fidèle au problème abordé, vraiment rien ne puisse permettre d'identifier l'école et l'auteur du message.  Bonjour ! Je voulais publier ce sujet depuis quelques jours. Voilà qui est fait : Souvent, se confier à un ancien directeur, à un collègue, à une CPC, pour régler ses problèmes, peut s'avérer être une mauvaise solution... et le forum apparaît comme un lieu où il est possible d'obtenir des informations et des conseils pour faire avancer sa réflexion, trouver des solutions, ou simplement parler de ses difficultés, sans risque que cela ne nous retombe dessus. L'anonymat sur le forum est garanti, si vous vous êtes inscrit en utilisant un pseudo, si votre adresse email n'est pas visible, et par le fait que votre IP est confidentielle. Cependant, certains membres publient sur le forum des informations qui peuvent permettre d'identifier l'école où ils travaillent et même de découvrir leur identité. Par exemple, ils donnent la région où ils travaillent, le nombre de classes de leur école, le nombre de collègues dans l'école, un projet spécifique à l'école,... Toutes ces informations, regroupées entre elles, peuvent permettre à quelqu'un d'identifier le membre qui écrit le message. Ce n'est pas vraiment un problème : personne n'a encore eu l'idée de passer son temps à chercher qui est qui sur le site... Mais imaginons que dans un sujet de discussion, vous ayez critiqué votre "IEN qui ne fait rien pour vous soutenir", ou que vous ayez critiqué l'équipe pédagogique de votre école, vos collègues. Imaginons qu'ils se reconnaissent et... qu'ils vous reconnaissent. Alors, cela ne va peut-être par bien se passer pour vous... C'est ce qui est arrivé à un membre du forum, directeur d'école, dénoncé par un autre membre du forum qui a fait des copies d'écran des discussions publiées ici et les a envoyées à l'Inspection académique... Les suites n'ont pas été bien graves d'après ce que j'ai compris car, après tout, aucun nom n'avait été publié,... mais être convoqué par l'IEN et des relations tendues avec lui, ce n'est pas agréable... Pour résumer, parler de ses problèmes sur le forum n'est pas sans risques, si l'on ne pas attention aux informations que l'on donne. On peut le faire, je pense, simplement trichant un peu sur le nombre de collègues, de classes, d'élèves, etc. pour que tout en restant réaliste et fidèle au problème abordé, vraiment rien ne puisse permettre d'identifier l'école et l'auteur du message. 
nini76

Changer de poste en cours d'année

Messages recommandés

nini76

Bonjour,

J'aimerais savoir si l'on peut demander à changer de poste en cours d'année.

Je résume : c'est ma 2ème année dans l'école, ll'ambiances,est détestable, la majeure partie de l'équipe ne m'adresse pas la parole.

Du coup, je traverse une grosse dépression, je me demande donc si je peux demander à changer de poste en cours d'année car je ne me sens pas capable de tenir jusque juillet dans ces conditions.

Merci pour vos réponses

Nini

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mincealors

La majeure partie de l'équipe ne TE parle pas ou ne parle à personne?

Vous êtes combien?

As-tu une idée de ce qui explique cette mise à l'écart?

Quant à ta question de départ, oui c'est possible, enfin c'est l'IEN qui décide. Mais effectivement quand l'ambiance de travail devient détestable, il est souvent préférable pour tous (les enseignants, les enfants) de prendre des mesures. Mais ça ne se fait pas sur un coup de baguette magique, tu dois voir ton IEN.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nini76

Merci pour ta réponse.

J'ai pas trop envie de donner de détails sur le forum mais l'ambiance était déjà comme ça avant que j'arrive mais depuis ça ne s'est pas amélioré.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ckeiko

coucou! j'ai personnellement changé non pas de poste, mais de circonscription l'année dernière. Mon conjoint a eu de gros soucis de santé et a du être hospitalisé pendant 3 mois (puis maison de rééducation pendant 4 mois), je n'en pouvais plus, j'ai pris rdv avec l'ien de la circo et le médecin conseil de l'ia où j'étais pour expliquer la situation délicate où j'étais (3h de transports de l'école à l'hopital pour aller le voir...). Et bien c'est passé. Si tu expliques ta situation, et ton envie de travailler mais dans une autre ambiance, il faut voir ce que peut être fait avec ton ien!! n'hésite pas à prendre rdv!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nini76

Merci pour ton témoignage mais c'est différent je pense car moi si je dois aller voir mon ien, il faut que je dise ce qu'il se passe concrètement dans mon école, j'ai peur qu'il me convoque pour un entretien avec mes collègues, ce dont je ne veux pas car je n'en suis pas capable.

Si je prends rdv avec mon ien, va t-il appeler auparavant le directeur de l'école ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pescalunette

Merci pour ton témoignage mais c'est différent je pense car moi si je dois aller voir mon ien, il faut que je dise ce qu'il se passe concrètement dans mon école, j'ai peur qu'il me convoque pour un entretien avec mes collègues, ce dont je ne veux pas car je n'en suis pas capable.

Si je prends rdv avec mon ien, va t-il appeler auparavant le directeur de l'école ?

Ton IEN voudra de toutes façons parler avec l'équipe...

J'ai fait 3 ans dans une sale ambiance mais ma classe et les parents me permettaient de passer outre(mais baisse de moral bien s^ur de temps à autre!)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pescalunette

et puis, c'est super mal vu...C'est noté dans ton dossier mais si tu penses que tu ne peux plus continuer , tu peux proposer d'échanger avec un zil sans toucher d'indemnité(Je connais des collègues qui l'ont fait)...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
helenel

oui, ou alors, si tu es en dépression, tu te fais arrêter, point. Et tu participes au mouvement pour quitter cette école où tu es malheureuse...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
doudours

Merci pour ton témoignage mais c'est différent je pense car moi si je dois aller voir mon ien, il faut que je dise ce qu'il se passe concrètement dans mon école, j'ai peur qu'il me convoque pour un entretien avec mes collègues, ce dont je ne veux pas car je n'en suis pas capable.

Si je prends rdv avec mon ien, va t-il appeler auparavant le directeur de l'école ?

Sa première réaction va être de contacter le directeur pour avoir sa version.

Tu risques de te retrouver convoquée en même temps que ton directeur ou que les collègues incriminé(e)s.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nini76

Merci les filles,

bon je vais laisser tomber alors, pas envie de me retrouver face à mes chers collègues pour m'en prendre encore plein la figure alors que je n'ai rien fait.

J'avais participé au mouvement mais je n'ai rien eu, j'ai tellement peur de retourner dans cette école...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pescalunette

Merci les filles,

bon je vais laisser tomber alors, pas envie de me retrouver face à mes chers collègues pour m'en prendre encore plein la figure alors que je n'ai rien fait.

J'avais participé au mouvement mais je n'ai rien eu, j'ai tellement peur de retourner dans cette école...

Ce qu'il faut te dire, c'est que l'herbe ne sera peut-être pas plus verte ailleurs malheureusement donc essayer de tenir le cap...Tu ne travailles que pour ta classe, tu refuses tout décloisonnement. Si l'atsem te sort par les yeux, tu dis que tu préfères la céder à d'autres et hop!

Si tu as besoin, tu peux me mp, je suis passée par là...par contre, se mettre en arrêt, pas sur que ça aide...ça m'est arrivé 1 fois en début de carrière et à part pleurer et culpabiliser, ça ne m'a pas aidé!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anna15

Tu devrais peut-être parler ici de ce qui se passe. Ca permettrait peut-être de te rassurer en te convaincant que ce n'est pas ta faute.

Aies ta conscience pour toi, respecte-toi, ne te dévalorise pas. Et cette école n'appartient pas à tes collègues. Tu y vas pour bosser, au même titre qu'eux.

Moi, je traverse quelques turbulences aussi côté boulot, enfin c'est peu dire. Je garde la tête haute et le matin je me dis que je vais bosser pour mes élèves et ceux qui ne pensent qu'à faire des histoires, tant pis pour eux.

N'hésite pas à parler, même en privé si jamais tu as besoin. Courage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clinou

bonjour,

je remonte ce post, cette idée de changer de poste m'a effleurée aussi, mais pas pour des soucis avec mes collègues qui sont très sympas et l'ambiance est bonne dans l'école.

mon soucis c'est que j'ai dans ma classe un élève particulièrement difficile, que je l'avais déjà l'an dernier et que je me sens incapable de supporter encore une telle année..  un suivi lourd mdph est engagé, il n'est pas dans la classe la moitié du temps, une avs est là pour lui et pour une autre élève (autiste). Mais là j'ai passé deux jours difficiles avec cet élève, et je crains pour le reste de l'année... L ien est au courant de la situation, la déscolarisation a été evoquée... Je suis découragée, alors j'envisage un peu toutes les situations... si vous avez des infos, idées, pistes, je suis preneuse!! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
borneo

Bonjour,

tu es titulaire de ce poste, ou pas ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clinou

oui je suis titulaire et je m'y plais bien, quand cet élève n'est pas dans ma classe.

Il est attachant, sait se montrer gentil, agréable, généreux... mais les crises qu'il fait me font beaucoup souffrir émotionnellement, culpabiliser de ne pas gérer, culpabiliser de ne pas offrir un cadre propice aux apprentissages aux autres élèves, d'être incompétente face à ces événements...

j'ai l'impression que c'est de ma faute, ce petit souffre sans doute autant que moi, je n'arrive pas à le raisonner, je crois que je n'en ai plus la patience/force....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stork
Il y a 6 heures, clinou a dit :

oui je suis titulaire et je m'y plais bien, quand cet élève n'est pas dans ma classe.

Il est attachant, sait se montrer gentil, agréable, généreux... mais les crises qu'il fait me font beaucoup souffrir émotionnellement, culpabiliser de ne pas gérer, culpabiliser de ne pas offrir un cadre propice aux apprentissages aux autres élèves, d'être incompétente face à ces événements...

j'ai l'impression que c'est de ma faute, ce petit souffre sans doute autant que moi, je n'arrive pas à le raisonner, je crois que je n'en ai plus la patience/force....

Avant de le raisonner lui, tu dois te raisonner toi-même et arrêter cette culpabilisation et cette auto-dévalorisation.

Ce n'est pas toi qui ne lui offre pas un cadre propice, c'est l'EN en ne lui proposant que cette fameuse école inclusive en lieu et place d'une structure adaptée.

Tu n'es pas incompétente, c'est juste que gérer une classe plus un tel enfant , ce n'est humainement pas faisable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Juliett02

J'ai moi aussi dans ma classe un enfant scolarisé à mi-temps et le reste du temps à l ITEP. J'ai un AVS super qui le gère bien . Malheureusement celui-ci a été opéré en mai d'un cancer du foie ,   il est très courageux car tient à travailler quand même malgré la   chimio ...Très fatigué, il a été arrêté 15 j dernièrement. Moi même je ne vais pas très bien , ayant perdu subitement mon conjoint an mai dernier et sous antidépresseurs...Je préfère moi aussi aller travailler plutôt que de rester à cogiter chez moi ...Néanmoins , je me trouve très irascible alors que ce n'est pas habituel chez moi ( peut être un effet  secondaire des médicaments) Pendant l'absence de l'AVS , j'ai eu beaucoup de mal à supporter cet élève et donc il m'est arrivé de l'envoyer dans une autre classe. Les collègues le comprennent très bien.

Je me doute que tu ne peux pas le sortir tout le temps de la classe, mais peut-être lorsque tu es à bout, peux tu l'envisager ne serait qu'une heure ou deux  de temps en temps ?

Bon courage à toi .

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
borneo

Des élèves comme celui-là, il y en a maintenant pratiquement dans toutes les classes. Rien ne sert d'aller ailleurs...

Prends ton mal en patience, et donne-lui des occupations qui permettent le plus possible d'éviter les crises. Ne t'acharne pas à le faire progresser, l'ambiance de la classe et ton équilibre passent avant.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
borneo
Il y a 12 heures, clinou a dit :

 

Il est attachant, sait se montrer gentil, agréable, généreux... mais les crises qu'il fait me font beaucoup souffrir émotionnellement, culpabiliser de ne pas gérer, culpabiliser de ne pas offrir un cadre propice aux apprentissages aux autres élèves, d'être incompétente face à ces événements...

 

Tu as identifié ce qui provoque les crises ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caille67

A Clinou,

Pour moi le souci est que tu l'avais déjà l'an dernier. Est il possible de le changer de classe ? 

Ce type d'élève il y en a malheureusement de plus en plus sauf que les garder plusieurs années c'est souvent une mauvaise idée pour nous et eux. Perso j'en ai eu un terrible la première année ça c'est soldé par une forte déprime et la demande à l'ien de me changer de poste ou de faire changer l'élève d'école. Sinon c'était une démission avec le plis de ramdam possible. L'IEN a choisi de changer le môme d'école ... avec le recul c'était la bonne solution pour moi et mes élèves. Et probablement aussi pour le môme même si il aurait été préférable qu'il aille en itep ... 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clinou

merci beaucoup pour vos réponses. 

oui je pense aussi que le fait que ce soit la 2e année avec lui fait beaucoup... Je sais ce dont il est capable, je sais ce qui m'attend.

un détail provoque les crises. Mercredi c'était une erreur dans une addition. Mardi une camarade lui avait dit une méchanceté... La semaine dernière c'était parce que dans le programme il a vu qu'on ferait sport l après-midi quand il serait "dans son autre école "... Parfois je ne sais même pas pourquoi il est en crise...

une crise c'est des hurlements, grognements, courir dans la classe , me marcher sur les pieds, montrer les poings voire taper, essayer de mordre. Pour le sortir de la classe il faut être deux, il s agrippe aux meubles, aux portes et donne des coups de pieds à tout se qui est sur son passage. Il a essayé d étrangler une élève l an passé. On le maintient à 2 jusqu'à ce qu il se calme, sinon il se jette parterre et s'est déjà fait mal... Ensuite d un instant à l autre il se calme et redevient tout mignon.... Il a commencé la ritaline il y a 2 semaines mais je ne crois pas qu'il la prenne encore (il était vraiment calme au départ )....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caille67
il y a 42 minutes, clinou a dit :

merci beaucoup pour vos réponses. 

oui je pense aussi que le fait que ce soit la 2e année avec lui fait beaucoup... Je sais ce dont il est capable, je sais ce qui m'attend.

un détail provoque les crises. Mercredi c'était une erreur dans une addition. Mardi une camarade lui avait dit une méchanceté... La semaine dernière c'était parce que dans le programme il a vu qu'on ferait sport l après-midi quand il serait "dans son autre école "... Parfois je ne sais même pas pourquoi il est en crise...

une crise c'est des hurlements, grognements, courir dans la classe , me marcher sur les pieds, montrer les poings voire taper, essayer de mordre. Pour le sortir de la classe il faut être deux, il s agrippe aux meubles, aux portes et donne des coups de pieds à tout se qui est sur son passage. Il a essayé d étrangler une élève l an passé. On le maintient à 2 jusqu'à ce qu il se calme, sinon il se jette parterre et s'est déjà fait mal... Ensuite d un instant à l autre il se calme et redevient tout mignon.... Il a commencé la ritaline il y a 2 semaines mais je ne crois pas qu'il la prenne encore (il était vraiment calme au départ )....

Ou il se calme avec les médocs qu'il prend de façon régulière et ca va tout le monde est content

Sinon  tu consignes tout tu remplis le fameux document pour solliciter le CHST et en parallèle tu contactes ton IEN pour lui demander que cet enfant change de classe ou d'école ce que tes élèves (et toi) vivent depuis plus d'un an est inadmissible... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
borneo

Et pourquoi ça fait la 2e année que tu l'as ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
borneo
Il y a 3 heures, clinou a dit :

une crise c'est des hurlements, grognements, courir dans la classe , me marcher sur les pieds, montrer les poings voire taper, essayer de mordre. Pour le sortir de la classe il faut être deux, il s agrippe aux meubles, aux portes et donne des coups de pieds à tout se qui est sur son passage. Il a essayé d étrangler une élève l an passé. On le maintient à 2 jusqu'à ce qu il se calme, sinon il se jette parterre et s'est déjà fait mal... Ensuite d un instant à l autre il se calme et redevient tout mignon.... Il a commencé la ritaline il y a 2 semaines mais je ne crois pas qu'il la prenne encore (il était vraiment calme au départ )....

Pour ma part, je n'interviens plus physiquement avec ce genre d'élève. D'abord parce que faire usage de la force ne fait que renforcer la crise, et ensuite parce que je refuse de prendre un mauvais coup. Je reste suffisamment loin pour qu'il ne puisse pas me toucher. S'il se jette par terre et qu'il se fait mal, mektoub ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clinou
il y a 24 minutes, borneo a dit :

Pour ma part, je n'interviens plus physiquement avec ce genre d'élève. D'abord parce que faire usage de la force ne fait que renforcer la crise, et ensuite parce que je refuse de prendre un mauvais coup. Je reste suffisamment loin pour qu'il ne puisse pas me toucher. S'il se jette par terre et qu'il se fait mal, mektoub ...

Je ne suis pas pour intervenir physiquement. Seulement si je ne le fais il frappe les autres élèves... Mais c'est vrai que j'aimerais éviter. Je me suis fais mal au dos d'ailleurs... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clinou
il y a 34 minutes, borneo a dit :

Et pourquoi ça fait la 2e année que tu l'as ?

Honnêtement ? Parce que je n'ai certainement pas assez protesté pour ne pas l'avoir une 2e année... Parce que ça arrangeait tout le monde... Parce que son frère est dans la classe supérieure et que j'ai cru (quelle idiote!) que son bien être passait avant le mien... parce que personne n'en voulait...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clinou
Il y a 12 heures, Stork a dit :

Avant de le raisonner lui, tu dois te raisonner toi-même et arrêter cette culpabilisation et cette auto-dévalorisation.

Ce n'est pas toi qui ne lui offre pas un cadre propice, c'est l'EN en ne lui proposant que cette fameuse école inclusive en lieu et place d'une structure adaptée.

Tu n'es pas incompétente, c'est juste que gérer une classe plus un tel enfant , ce n'est humainement pas faisable.

merci... J'avais aussi besoin d entendre ça...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clinou
Il y a 8 heures, Juliett02 a dit :

J'ai moi aussi dans ma classe un enfant scolarisé à mi-temps et le reste du temps à l ITEP. J'ai un AVS super qui le gère bien . Malheureusement celui-ci a été opéré en mai d'un cancer du foie ,   il est très courageux car tient à travailler quand même malgré la   chimio ...Très fatigué, il a été arrêté 15 j dernièrement. Moi même je ne vais pas très bien , ayant perdu subitement mon conjoint an mai dernier et sous antidépresseurs...Je préfère moi aussi aller travailler plutôt que de rester à cogiter chez moi ...Néanmoins , je me trouve très irascible alors que ce n'est pas habituel chez moi ( peut être un effet  secondaire des médicaments) Pendant l'absence de l'AVS , j'ai eu beaucoup de mal à supporter cet élève et donc il m'est arrivé de l'envoyer dans une autre classe. Les collègues le comprennent très bien.

Je me doute que tu ne peux pas le sortir tout le temps de la classe, mais peut-être lorsque tu es à bout, peux tu l'envisager ne serait qu'une heure ou deux  de temps en temps ?

Bon courage à toi .

 

bonjour Juliett02,

clairement, ta situation est vraiment plus difficile que la mienne, merci pour ton soutien, et surtout courage à toi... Tu devrais quand même prendre un peu de temps pour toi et penser à toi... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caille67
il y a 11 minutes, clinou a dit :

Honnêtement ? Parce que je n'ai certainement pas assez protesté pour ne pas l'avoir une 2e année... Parce que ça arrangeait tout le monde... Parce que son frère est dans la classe supérieure et que j'ai cru (quelle idiote!) que son bien être passait avant le mien... parce que personne n'en voulait...

Il est encore temps de protester bien fort et de ne pas arranger tout le monde... 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
clinou
Il y a 3 heures, caille67 a dit :

Ou il se calme avec les médocs qu'il prend de façon régulière et ca va tout le monde est content

Sinon  tu consignes tout tu remplis le fameux document pour solliciter le CHST et en parallèle tu contactes ton IEN pour lui demander que cet enfant change de classe ou d'école ce que tes élèves (et toi) vivent depuis plus d'un an est inadmissible... 

oui je pense que s il prenait son médicament tous les jours il n y aurait plus ces crises super violentes... Il ne supporte peut être pas? Ou alors pas d'effet sur lui? 

qu est ce que c'est le CHST? 

l'an dernier l'ien parlait de déscolarisation apres l étranglement et un autre incident "grave" avec une collègue ... Et à la réunion suivante il n'est pas venu et la référente mdph a complètement changé son fusil d'épaule, que c'est à moi de trouver une solution, qu il faut soutenir les parents, etc. Pour info, les parents refusent l itep ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.