• Annonces

    • André Jorge

      Publicité et promotion de produits payants sur le site   28/07/2016

      Pour rappel : la création de sujets de support pour des sites web payants, des logiciels éducatifs payants, des livrets numériques payants, d'une manière générale la publicité ou la promotion de produits payants, sont interdites sur le site EDP.
    • André Jorge

      ADRESSES EMAIL ERRONEES ET SUPPRESSION DE COMPTES   04/04/2017

      L'adresse email de certains membres du forum EDP n'est plus valide (elle n'existe plus, ne fonctionne plus...) et n'a pas été modifiée dans leur profil (ce qui cause certains problèmes de management du site et du serveur).

      Je demande donc à ces membres de mettre à jour rapidement leur adresse email dans leur profil (en allant dans "Mes paramètres", rubrique "Courriel et mot de passe") et surtout d'utiliser une adresse email valide pour le forum !

      Les comptes dont l'adresse email n'aura pas été corrigée seront supprimés sans préavis.

      Merci de votre compréhension.
baya31400

Coup de blues poste fractionné

891 messages dans ce sujet

Bonjour à tous,

J'ai mis du temps à me décider, le temps de naviguer un peu dans le forum, et je me lance donc à vous écrire afin de vous faire part de ma situation dans l'espoir de me soulager, me décharger un peu émotionnellement.

Je suis PE depuis 5 ans, j'ai une merveilleuse petite fille de 2 ans et demi qui va faire sa rentrée à l'école l'année prochaine.

Je considère que j'ai toujours eu de la chance côté affectations puisque j'ai toujours eu ma classe à moi, j'ai pu mener des projets au gré de mes envies avec mes élèves. Côté historique voilà ce que ça donne :

T1 en CE1/CE2 à 20 min de chez moi

T2 en CE2/CM1 à 5 min de chez moi

T3 en classe unique élémentaire à 1h20 de chez moi (bon y a que cette année qui a été dure dure !)

T4 en CE1 à 20 min de chez moi

T5 en CM1 à 5 min de chez moi

Vous remarquerez que je n'ai fait que de l'élémentaire : je suis formellement "allergique" à la maternelle, c'est pourquoi je ne fais jamais de vœu en mater au mouvement. J'ai commencé par là en PE2 avec des TPS/PS et ce fut une année très difficile et qui reste encore un très mauvais souvenir.

J'ai toujours eu mon affectation à la 3°phase du mouvement, connue en juillet, j'ai donc toujours réussi à avoir connaissance des niveaux que j'allais avoir avant la rentrée et j'ai ainsi pu préparer comme il se doit chaque rentrée.

Cette année, avec la réforme des rythmes, l'organisation du mouvement a été une catastrophe dans mon académie (je suis de Haute Garonne).

Pour la première fois, je me suis retrouvée sans poste le jour de la rentrée. Ça fait bizarre de ne pas faire de rentrée et c'est très stressant d'attendre. Même pour aller aux WC je prenais mon tél avec moi !!

Ce n'est qu'à 11h30 alors que je donnais à manger à ma fille que la DPE m'appelle pour me donner mon affectation :

- 50% décharge de direction en élém dans une école à 30 min de chez moi

- 22% dans la maternelle de la même école

- 25% en élém dans un autre village à 30 min de chez moi

- 3% ZIL dans la circonscription de rattachement

"Contactez dès maintenant votre école de rattachement pour vous y rendre et prendre votre poste cet après-midi"

J'ai cru que j'allais m'effondrer. Je ne connais pas les niveaux, les jours de services dans les différentes écoles et l'autre nouille veut que je me pointe là comme ça devant les élèves dans moins de 2h ??!!

J'ai donc contacté de suite l'école principale, tout en prévenant que j'arrivais tout de suite mais pour prendre des infos et tenter de préparer un minimum ma rentrée. Un remplaçant était déjà en place donc cela n'a pas posé de problème.

Je découvre donc les niveaux de mes fractions de poste :

- 50% en CE1/CE2

- 22% en TPS/PS avec décloisonnement MS l'après-midi

- 25% en CP

Intérieurement je bouillonne, je désespère me disant que je ne vais jamais y arriver, je suis rongée par le stress, l'angoisse et la colère. Peut-on dispenser un enseignement de qualité quand on a 6 niveaux à préparer un jour par ci, un jour par là ? Ce n'est pas du tout l'idée que je me fais de mon travail. Pour être épanouie dans mon travail j'ai besoin de suivi, d'investissement, de projets. Je n'ai pas voulu être enseignante pour n'être qu'un simple bouche trou la sixième année.

J'ai contacté deux syndicats qui m'ont paru à ce jour simplement désemparés par la situation inédite cette année dans le département et qui ne peuvent que me dire que les postes restants sont pires, que plus d'une centaine de collègues sont encore sans affectation et placés en surnombre dans les écoles en attendant de finir ZIL.

J'ai fait la rentrée dans chaque classe : le mercredi en CE1/CE2, le jeudi en TPS/PS/MS et le vendredi en CP. L'idée d'enseigner toute l'année dans ces conditions m'a rendue malade tout le week end à tel point que j'ai été incapable d'aller en classe lundi. Suite à un entretien avec le médecin, je suis arrêtée pour 2 semaines. Mais que faire ?? Je ne cesse de pleurer à l'idée de reprendre ce poste qui ne ressemble à rien. Je ne dors plus et pourtant je suis épuisée.

Je suis prête à faire un peu plus de route, même à prendre la direction d'une petite école si cela pouvait me permettre d'être affectée sur un poste qui corresponde à l'idée que je me fais d'enseigner.

J'ai depuis longtemps abandonné l'espoir d'obtenir l'un de mes vœux à la première phase du mouvement (il me faudrait un minimum de 15 points et je n'en suis qu'à 6 et des poussières). Je sais donc que je vais encore devoir faire preuve d'adaptation pendant les 10 prochaines années (découvrir de nouveaux collègues, de nouveaux élèves, de nouveaux fonctionnements, une nouvelle classe, de nouveaux niveaux ...) mais travailler dans ces conditions, je n'y arrive pas ! Je sais que certains s'y adaptent tout à fait et s'y plaisent même et tant mieux, ça doit être une question de personnalité.

Voilà, merci pour votre attention si vous avez lu mon récit jusqu'au bout. Ca fait du bien de vider son sac, bien que je pense être restée gentille et polie en comparaison de tout ce qui me passe par la tête.

N'hésitez pas à me répondre, que ce soit en positif ou en négatif, je suis là pour parler, j'en ai besoin. Merci.

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais essayer de prendre des gants mais ce n'est pas facile... Même si je comprends ta déception, pour moi ce n'est qu'une déception, ce n'est pas quelque chose de grave.

Tu te fais arrêter pour deux semaines alors que tu n'as pas rééllemnent essayé.

Chaque année, des instits ont ce genre de poste fractionné, (voire même bien pire mais c'est vrai que ce n'est pas une raison pour ne pas se plaindre!).

Essaie de voir le bon côté des choses, tu n'est qu'à 30 minutes de chez toi, tu es 3 jours par semaine dans la même école donc tu vas pouvoir t'y investir et croiser tes collègues, dès la T1 tu as eu ta classe, et ce pendant 5 ans etc..

Tu écris "Ce n'est pas du tout l'idée que je me fais de mon travail. Pour être épanouie dans mon travail j'ai besoin de suivi, d'investissement, de projets". Oui, peut-être, mais tu savais tout de même que ce genre de poste existait. Et quand tu tomberas dans une équipe de m-----, tu diras pareil et tu t'arrêteras aussi?

Malheureusement, il faut faire avec, et s'arrêter quand on n'a pas ce que l'on veut, je ne trouve pas cela correct pour les collègues. Des tas de collègues ont fait et font ce genre de poste, il faut bien que ça tourne, çe ne peut pas être toujours les mêmes!

Je te souhaite sincèrement bon courage, ce n'est pas facile tous les jours, mais c'est très largement faisable! (je l'ai fait pendant 5 ans, j'ai cette année pour la première fois mon poste à moi, d'ailleurs je suis à 75% et l'instit qui me complète a 25% en CLIN, 25% en CM1, 50% en PS/MS/GS)

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai, je suis très déçue surtout après mes précédentes affectations. Je me disais qu'avec l'ancienneté et un barème qui augmentait je pouvais espérer être mieux lotie.

C'est vrai que ça fait partie du jeu, mais on ne nous forme à aucun moment à travailler de cette façon là. J'avoue qu'entre le moment où je me suis orientée vers le métier de PE et aujourd'hui, je vais de désillusions en désillusions. Je ne m'arrête pas pour le plaisir, je veux travailler, je tourne en rond chez moi. Je suis allée chez le médecin lundi parce que je ne pouvais rien avaler sans vomir et que je ne voyais pas comment tenir la classe physiquement dans ces conditions. J'ai d'abord cru à une intoxication alimentaire ou un truc comme ça, mais d'un point de vue médical je me suis déclenchée ça toute seule, c'est psychologique. J'ai peur à l'idée d'aller travailler à reculons, la boule au ventre pendant un an et d'être écœurée par le métier.

Si je ne suis pas capable d'affronter ça, je devrai peut-être envisager de changer de voie? Je suis déjà passée par des périodes de doutes quand à mon orientation mais sans jamais aller au delà de la prise de renseignements. Et puis ces doutes dont passés parce que je finissais toujours par prendre du plaisir avec mes élèves.

Tout ça me fait vraiment me remettre en question, j'ai le sentiment de ne rien maîtriser.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et puis ces doutes dont passés parce que je finissais toujours par prendre du plaisir avec mes élèves.

C'est pour cela que je trouve dommage que tu te sois arrêtée deux semaines sans avoir essayé! Les symptômes que tu as eus, c'est "juste" de l'angoisse. Si tu restes chez toi, tu vas te monter la tête en te disant que c'est horrible, que tu ne vas pas y arriver, alors que si tu y vas, tu verras que ce n'est pas du tout terrible! Tu vas prendre tes marques, et puis ça ira.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vais être un peu du même avis que coriandre.

Certes, c'est un poste compliqué, certes, ce n'est pas forcément ce qu'on souhaiterait, on peut ressentir une certaine frustration. Mais il faut savoir s'adapter dans la mesure du possible.

Tu as eu la chance d'avoir ta classe pendant 5 ans, et c'est sans doute plus difficile de "revenir en arrière" quand on s'est habitué à avoir sa propre classe.

Mais je pense que ça pourrait être pire. Moi, j'avoue que je réagirais sûrement un peu comme toi si j'étais nommée très loin de chez moi et/ou sur du spécialisé. Mais là, ça reste "correct", pas trop loin de chez toi. Tu vas peut-être avoir des titulaires sympas et compréhensifs, avec lesquels tu pourras travailler et ça peut être aussi très enrichissant.

Après, c'est sûr que quand on a ce genre de poste, il faut parfois faire au plus simple, trouver des bon ouvrages pédagogiques et des séquences "clés en main", parce qu'on ne peut pas tout faire parfaitement. Mais tant que les élèves apprennent et prennent plaisir à venir en classe, c'est le principal.

Donc oui, ce n'est pas un poste simple, oui ce sera peut-être une année un peu difficile, mais ce sera aussi sûrement formateur.

Bon courage pour cette année, et ne te mine pas la santé, essaie d'envisager les choses du bon côté même si je sais que c'est parfois difficile et ça devrait bien se passer :).

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Depuis le début de ta carrière et comme tu le reconnais, tu as toujours eu de la chance pour les affectations. Le fait d'être TRS, nommé au troisième mouvement, est un challenge à relever. D'autant plus que tu as la chance d'avoir un peu d'expérience dans le métier. Tu devrais pouvoir t'en sortir.

Si tu aimes exercer, être dans une classe, rester en arrêt maladie ne sera qu'une source de stress en plus. Tu as visiblement une belle conscience professionnelle, alors développe-la. Ca ne sera pas constructif de ressasser des idées noires chez toi alors que tu es en capacité d'enseigner. C'est juste le contexte du poste qui pose problème.

Nous sommes nombreux à ne pas pouvoir travailler dans le contexte idéal (et je ne parle pas seulement du métier de PE). Par contre, ne pas agir en fonction de ses valeurs,ça pose problème. Fuir le problème est pire que tout. Ca ne fera que retarder ton adaptation à ce poste.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis du même avis que les autres: avant même d'avoir réellement testé tu t'es arrêtée, c'est dommage.

Moi même en poste fractionné depuis 2 ans, je suis d'accord pour dire que ça n'est pas facile mais ça n'est que pour une année.

Cette année j' ai des tps/ps, des cm1/cm2, des ce1/ce2/cm1 et des cm2. J'ai de la chance (dans mon malheur) j'adore le cycle 3 mais ne suis vraiment pas à l'aise en maternelle. Mais une année ça passe trèèèèès vite alors pourquoi ne pas essayer?

Fais de ton mieux mais dis toi que tu n'es pas seule dans ce cas!

Bon courage :)

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Baya, est-ce que tu n'est pas un peu trop perfectionniste?

Non, tu ne pourras pas travailler comme tu l'as fait quand tu avais une classe entière. Accorde la priorité à l'organisation, ne te complique pas inutilement la tâche. Sers-toi de ton expérience dans la mesure du possible et profite de cette année pour prendre un peu de recul sur le métier.

Bon courage.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je comprends ta déception.

Je rempile pour une 3ème année de fractionné et je commence à me lasser.

Cependant je trouve normal que les directeurs aient une journée de décharge.

Et je suis contente de savoir que j'aurai la possibilité de reprendre à 75% le jour où j'aurai des enfants.

Il faut bien que des enseignants occupent ces postes de "décharge".

C'est notre tour, dans quelques années, ça sera à d'autres "petits jeunes" du métier.

Chacun son tour! ;)

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme les autres, attends de voir avant de paniquer!!! :wink:

Les postes fractionnés, c'est une gymnastique particulière, mais je l'ai fait durant 2 ans et même si je n'étais pas très enthousiaste au début, il s'est avéré que je n'ai pas trouvé ça si mal que ça!

Si tu as des élèves (ou des parents...) pénibles, dis-toi que tu les verras moins, et ça, c'est un point non négligeable!

Certes, le fait de ne pas être titulaire d'une classe entraîne quelques frustrations, mais pense aussi aux avantages que tu pourras en tirer! (Gestion et responsabilités allégés)

Pour l'organisation, une fois que tu as fait tes programmations de périodes, ça roule tout seul!

Haut les coeurs! Tu vas y arriver, ça va bien se passer!

:hug:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le plus angoissant dans cette histoire, c'est d'avoir appris ton poste le jour de la rentrée. Tu as donc peu de temps pour t'organiser. Il faut faire au plus simple. Tu contactes tous les collègues que tu complètes, tu prends toutes les infos. Tu te fais des progressions pour la majorité des matières (les plus importantes). Tu t'organises, pour avoir 3 cahiers journal ou 3 en un (c'est mon cas) + un classeur ou 2 pour chaque classe. Ne te lance pas dans de grands projets pour le moment. Tu en construiras pendant les vacances de la toussaint si tu en as envie.

Je comprends ton arrêt vu que cette nouvelle t'a rendue malade. Profite des jours qu'il te reste pour préparer (et faire du sport aussi, ça fait du bien)

Les + de ce poste : tu vois très peu les parents / tu ne t'occupes pas de l'administratif / tu ne t'occupes pas du matériel / si tu as une classe horrible, ce n'est que pour un jour / tu as plein de collègues gentils (si si !) / Tu vois plein de façon différentes de travailler, tu piques des idées à droite à gauche / et plein d'élèves !! (on arrive quand même à lier des liens avec les élèves, tout à l'heure, une petite m'a dit "je t'aime bien toi" et pourtant je ne l'ai vue que 2 jours) / tu as moins la pression si tes CP n'arrivent pas à lire...

On est plein dans ton cas, on se soutient sur le forum quand on a des coups de blues, alors n'hésite pas à venir nous voir, si tu es triste / en colère / ou même heureuse !

Courage, une fois l'angoisse passée, ça va rouler !

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que ceux et celles qui suivent le post depuis le début doivent être plusieurs à envier le poste de baya...du coup je me demande quelle définition du métier d'instit on a?

Visiblement ça diffère grandement d'une personne à l'autre.

Sinon, je suis d'accord avec tous les commentaires et les avis (quelle gentillesse d'avoir pris le temps de donner tous ces conseils! :applause: ).

Ici, journée plutôt bonne mais j'ai deux élèves tellement faibles qu'ils ne peuvent rien suivre ou presque (lecture pas du tout acquise). Bref, pas évident mais bon...

Et vous, ça va vos classes?

licou, pas trop fatiguée avec la longue semaine de 4.5jours?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ton message m'a fait pensé à ma situation l'année de T1, j'étais prête à prendre une classe et très déçue de mon affectation connue lors de la prérentrée (4/4 temps : cp, ce1/ce2, cm1, ms + Décloisonnement anglais en cm1/cm2)... Je ne voulais pas y aller le jour de la rentrée (en cp), d'ailleurs je n'y suis pas allée, bébé malade.... Le soir je pleurais dans mon lit, à l'idée de reprendre....

Finalement, même si c'est effectivement frustrant de ne pas avoir sa classe, ca a été une année cool.... des collègues sympas, pas de stress de paperasse, on me faisait pas chi** pour les réunions, et j'ai vu pas mal de façon de travailler très enrichissante...

Pour l'organisation, c'était plutôt pas mal, car du coup le lundi, ma journée terminée, le soir même, les idées fraiches je préparais le lundi suivant, et pr les autres jours idem, du coup j'avais mes weekend tranquille ! après c'est sur c'est un jonglage entre plusieurs niveaux, il faut adapter ton langage, et ton niveau d'exigence, mais je m'y suis fait, et ca a roulé !

en tout cas bon courage, ne te mine pas avec ca, dis toi qu'il y a des bons côtés (cités plus haut, notamment pas de parents à t'embêter !!!) ce sera une année pour profiter de ton enfant un peu plus !!!

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en tout cas bon courage, ne te mine pas avec ca, dis toi qu'il y a des bons côtés (cités plus haut, notamment pas de parents à t'embêter !!!) ce sera une année pour profiter de ton enfant un peu plus !!!

+ 1

Le fractionné, une fois qu'on a pris le rythme, c'est plutôt cool. ;)

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour tous vos encouragements, ça me redonne le moral.

J'en ai profité pour essayer d'établir mon emploi du temps du lundi mardi (+ un mercredi sur 2) avec les 7 CE1 et 17 CE2 mais j'ai du mal à y voir clair dans l'organisation. Les ce1 n'étant pas du tout autonomes en début d'année, d'autant plus que de ce que j'ai pu voir mercredi dernier, 3 d'entre eux sont quasi non lecteurs...

Voilà les domaines que ma collègue m'a laissés pour ces 2 jours :

- numération, mesure, problèmes et lecture de données;

- vocabulaire et orthographe lexicale/ étude de sons;

- histoire/temps (les collègues de cycle 2 sont en train de réfléchir pour voir si éventuellement ils pourraient prendre les 7 ce1 pour le temps en DDM); - - EPS le lundi matin avec un intervenant;

- arts visuels.

Pour la lecture, cette période je suis chargée de faire des ateliers de lecture avec les CE2 et de la lecture suivie avec les CE1. La période suivante on alternera.

Voici donc l'emploi ma 1° ébauche d'emploi du temps, si vous avez le temps d'y jeter un coup d'oeil et de me donner des conseils... Ce qui me prend la tête c'est que je ne sais pas s'il vaut mieux que je fasse la même discipline pour les 2 niveaux en même temps avec des temps d'autonomie pour chaque groupe dans la séance ou si je fais carrément 2 domaines bien différents pour chaque groupe en même temps. :huh:

Euh... on fait comment pour insérer une pièce jointe ??

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai eu un ce1/ce2 (une journée par semaine), je faisais la même discipline pour les 2 en même temps....Mais c'est vrai qu'il faut jongler....Après, je pense qu'il faut que tu essaies, et tu réajusteras si tu vois que ça ne fonctionne pas bien...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Baya, c'est sur que ce n'est pas évident pour toi mais comme beaucoup l'ont dit : ca se fait! :-)

moi c'est l'inverse : je n'ai jamais eu de classe à moi!! 2 premières années brigade, puis décharge depuis maintenant 3 ans... pour l'instant j'y vois les avantages : moins de boulot et de réunion!! ^^ en plus j'ai la chance d'avoir 2 quarts en mater (j'adore!!!!!) donc peu de correction! youpi!! :-p finalement c'est juste ma journée avec les cm2 qui me demande du boulot! et franchement avec mes 2 loulous (2 et 4 ans) à la maison c'est mieux comme ça!! mais je reve quand même d'avoir un jour ma classe... (en mater de préférence! lol)

pour reprendre ce qu'on disait sur l'autre post qui a atteint bcp de pages....

- les APC : pour l'instant personne n'a mis en place quoi que ce soit... ca discute... mais ca sera surement du soutien classique! je pense en faire dans 2 de mes quarts (cm2 et GS) et arreter dès que j'ai atteint mon nombre d'heures!

- les réunions de rentrée : les cm2 et GS avaient mis la réunion hier mardi.... jour où je ne travaille pas!! en sachant que je suis à 40 min les 2 titulaires m'ont dit "t'en fais pas, c'est pas grave si t'es pas là!!" ^^ demain il y a celle des PS là par contre j'y serai!

sinon les classes :

- cm2 : pour l'instant ils ont l'air gentils!! lundi la journée a été calme!!!! ca m'a changé de mes cm1 de la zup!!!! je suis rentrée zen chez moi!! :-D l'équipe est sympa et pratique la récré allongée... oufff!! car 15 min en élem je trouve ça trop dur!! :-p ah et ils ne sont que 21! trop bien!

- les GS : un peu remuants... j'en ai déjà repéré 3-4 qu'il va falloir avoir à l'œil! ils sont 28.... et je n'ai pas d'atsem le matin... ca fait bizarre d'etre seule dans la classe!

- les PS : heu j'ai fait la 2° moitié de la rentrée échelonnée donc je n'en ai vu que 11.... normalement ils sont 23 mais il y en a 3 qui ne vont pas venir de suite car pas propres!! que dire??? ils ont pleuré!! ^^

voilou!

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un petit coucou en passant les fractionnés ! :)

Baya, si tu veux, je suis aussi du 31 et je peux te raconter mon poste fractionné de l'année passée ! Tu vas voir que tu vas beaucoup relativiser sur le tien ! :blush: Ceux et celles qui m'ont suivie sur l'autre post savent de quoi je parle ! :)
Cette année j'ai demandé brigade pour éviter l'horreur du mouvement de notre département. Même barème que toi, je savais à quelle sauce on allait être mangé. Moi c'est l'inverse, je n'ai jamais pu avoir un poste entier à l'année (au mieux de novembre à juin en tant que brigade, du coup j'admire ton cursus) et je suis angoissée à l'idée d'avoir ma classe à moi. Je ne sais pas si je saurais faire, à part en maternelle. C'est ce qui me pend au nez de janvier à juin...Je flippe un brin mais je me dis que comparé à ce qu'ont eu des amis à moi comme postes atroces (très loin, dans du spécialisé...), je vais relativiser. Même les remplacements de 2 semaines en zone éclair dans les jours qui viennent me semblent gérables comparé à eux... :heat:

Ta crise d'angoisse, je l'ai connue quand j'ai été brigade il y a 3 ans et que l'on m'a envoyée pour 3 mois en CM1-CM2 le jour de la pré rentrée alors que je n'avais jamais mis les pieds dans ces niveaux... J'en ai pleuré une semaine entière, je suis restée prostrée à mon bureau tous les soirs en panique totale. Les collègues m'ont aidée avec leur expérience à démarrer. Puis j'ai continué seule... Finalement, j'ai même versé ma larme en partant. Bon, je n'ai pas forcément apprécié les niveaux mais au moins c'était moins pire que ce que je m'étais imaginé !

Les autres personnes ici t'ont donné les points positifs (non négligeables) : moins de paperasse saoulante de notre chère administration, moins de parents à rencontrer qui nous prennent pour l'assistante sociale ou la psy, parfois des séances qui te tiennent des semaines, si tu as une classe dure tu la vois peu... Allez, haut les coeurs, mets une bonne radio ou un bon CD dans ta voiture, ça motive (question route, je m'y connais !) :)

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors cette rentrée lincoconnue?

Tu n'as pas commencé encore de remplacements avant ceux dont tu parles?

BOn courage en tout cas, même si c'est sûr que tu vas trouver que c'est du gâteau par rapport à l'an dernier. ;)

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors cette rentrée lincoconnue?

Tu n'as pas commencé encore de remplacements avant ceux dont tu parles?

BOn courage en tout cas, même si c'est sûr que tu vas trouver que c'est du gâteau par rapport à l'an dernier. ;)

Coucou ! :)

Non, pas de remplacement long avant Noël donc je me balade, comme en fractionné ! La semaine passée et celle à venir je suis en PS (j'adooooooore, je m'éclate malgré les pleurs. Je suis juste triste de devoir en partir vendredi soir car je me suis attachée). Ensuite plusieurs remplacements très courts pour une semaine en ECLAIR (bon, là, pipi culotte un peu...) et ensuite j'enchaîne sur les remplas à la semaine pes (MS, CE2 et CE2-CM1). Autant de niveaux qu'en fractionné au final en l'espace de 4 mois ! :heat: Mais la plupart du boulot est prêt, on me dit ce que je dois travailler...

J'espère qu'ils me gardent une ou plusieurs maternelles, même assez loin, pour la suite ! :blush:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Coucou, je vous rejoins dans ce coup de blues... :unsure:

Je ne m'entends absolument pas avec une des profs que je remplace...Elle ne m'inclut absolument pas dans la vie de la classe (genre elle ne me demande jamais comment s'est passée ma journée, elle ne me parle jamais des élèves alors qu'elle en parle à d'autres collègues), me reproche plein de choses (quand j'oublie de faire des petites choses)... Du coup, je me suis prise la tête avec elle aujourd'hui. Le soucis c'est que c'est une école avec une équipe soudée et je me sentais déjà un peu à part et là ça ne va pas arranger les choses... Je suis dégoutée, j'ai très peur que l'année soit longue car je suis dans cette école tous les jours...

Ca vous ai déjà arrivé?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:( Pas cool twix...

Est-ce que toi quand tu lui parles de la classe elle t'écoute au moins?

Tu peux tout à fait t'entendre avec les autres collègues indépendamment de celle que tu complètes, même si ça te paraît moins facile.

Est-ce que lors de cette "prise de tête" tu as réussi à lui dire ce qui te gêne?

Si tu es dans cette école tous les jours, c'est que tu complètes d'autres collègues qu'elle? Comment ça se passe avec les autres?

Courage. ;)

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, à moi l'an dernier... C'était la directrice, ça a fini en harcèlement moral parce que j'avais trop laissé couler au début, persuadée que c'était à cause de l'effervescence de la rentrée qu'elle était un peu à cran. Au début personne ne m'a soutenue à part mon avs. Jusqu'à ce que je tombe malade (elle est la cause d'un zona) avec 3 mois d'arrêt et qu'elle s'en prenne aux autres... Là ils ont compris...à moitié car ils n'avaient pas à partager la responsabilité d'une classe avec elle avec tout ce que ça implique pour les élèves et les parents.
Mais d'un point de vue personnel, on ne m'a jamais tenue à l'écart malgré les différends entre elle et moi. On me prenait juste pour une chochotte ! :getlost:

Je ne peux donc pas te conseiller si ce n'est ce que m'a dit le médecin : séparer au maximum les matières pour faire ton bonhomme de chemin à part, ta partie d'évaluations et de livrets à part aussi pour communiquer au minimum. Pour les papiers administratifs, je différais sur ses jours à elle (j'étais à 1/4). Je surveillais la récré dans mon coin les autres jours en me baladant dans la cour... Le midi, j'ai fini par prendre ma gamelle et aller manger chez mon AVS en 30min ou dans ma voiture, en bord de champ, n'importe où mais pas dans la même pièce. Ca allait un peu mieux après tout ça pour mon bien être personnel même si c'était pas mal de contraintes.
C'était atroce mais donc mon malheur c'était un poste provisoire.

Un mot : COURAGE !

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors cette rentrée lincoconnue?

Tu n'as pas commencé encore de remplacements avant ceux dont tu parles?

BOn courage en tout cas, même si c'est sûr que tu vas trouver que c'est du gâteau par rapport à l'an dernier. ;)

Coucou ! :)

Non, pas de remplacement long avant Noël donc je me balade, comme en fractionné ! La semaine passée et celle à venir je suis en PS (j'adooooooore, je m'éclate malgré les pleurs. Je suis juste triste de devoir en partir vendredi soir car je me suis attachée). Ensuite plusieurs remplacements très courts pour une semaine en ECLAIR (bon, là, pipi culotte un peu...) et ensuite j'enchaîne sur les remplas à la semaine pes (MS, CE2 et CE2-CM1). Autant de niveaux qu'en fractionné au final en l'espace de 4 mois ! :heat: Mais la plupart du boulot est prêt, on me dit ce que je dois travailler...

J'espère qu'ils me gardent une ou plusieurs maternelles, même assez loin, pour la suite ! :blush:

Edit : On m'envoie en cycle 3 dans une des écoles les plus dures de ZEP sur une classe d'imf la semaine prochaine. Et double niveau...

Je crois que l'EN m'en veut !! :( Je vais finir totalement dégoûtée... Je ne suis plus instit mais flic !

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.