• Annonces

    • André Jorge

      APPEL A CONTRIBUTION   07/08/2017

      Bonjour. La dernière mise à jour du site a nécessité plusieurs heures de travail et, même s'il y a encore quelques bugs à régler, c'est avec plaisir que nous vous proposons cette nouvelle version d'EDP. L' existence et l'évolution du site EDP ne reposent pas que sur le travail (bénévole) de l'administrateur et des modérateurs, mais aussi sur la participation des membres du site. Si vous appréciez le site EDP, il importe que vous nous aidiez à le faire vivre, en participant aux échanges et en proposant du contenu à destination des autres membres dans les différentes rubriques : -Participez aux sujets de discussion dans les forums : Vous pouvez participer aux discussions, poster de nouveaux sujets, et enrichir les échanges de vos contributions, tout en veillant à respecter l'organisation et le fonctionnement du site. -Publiez dans l'espace de téléchargements : Les fiches, documents que vous réalisez peuvent être publiées dans les différentes rubriques de l'espace de téléchargements et pourront ainsi être facilement retrouvées. -Publiez des liens dans l'annuaire : Les liens que vous trouverez utiles peuvent être regroupés dans l'annuaire. Pendant ces dernières vacances, l'annuaire a fait l'objet d'une réorganisation et de mises jour qui l'ont rendu plus attractif et efficace. -Publiez des articles dans le module Pages : Vous pouvez publier des articles concernant l'école, le CRPE, l'éducation, dans la rubriques Pages. Cette rubrique a également fait l'objet d'une réorganisation et un nouveau menu a été créé pour faciliter la navigation. -Publiez des photographies, des vidéos, dans la galerie : La galerie a également été réorganisée. Les photographies des réalisations de vos élèves peuvent y être publiés.   Et sur les réseaux sociaux ? EDP se doit d'être présent sur les réseaux sociaux. Nous avons donc un espace : sur Facebook : https://www.facebook.com/Enseignants-du-primaire-158258504749259/. sur Twitter : https://twitter.com/ensduprim. Pour nous aider, vous pouvez vous abonner ou nous suivre sur les réseaux sociaux et partager nos publications.   Merci de votre soutien.
    • André Jorge

      ORTHOGRAPHE ET PUBLICATION SUR EDP   09/09/2017

      EDP est un site consacré au monde de l'enseignement, de l'instruction et de l'éducation. Veillez donc à toujours : écrire un français correct et compréhensible par tous, relire vos messages et corriger vos éventuelles fautes d'orthographe, avant de publier. Par ailleurs, vous êtes tenu de : ne pas abuser de MAJUSCULES, de textes illisibles tant par la taille que la couleur, de répétitions exagérées de caractères et/ou de mots, ainsi que des images et smilies. ne pas abuser des abréviations. bannir les styles "télégraphiques", "texto" ou "chat" (c, fo, po, bcp, pr, dc, ds,...) qui ne sont pas autorisés sur le forum ! Enfin, n'oubliez pas les accents, les apostrophes, les majuscules, qui ne sont pas optionnels ! Merci de votre compréhension.
zenette40

ULIS SEGPA

Messages recommandés

zenette40

bonjour,

Je suis éducatrice SESSAD et j'accompagne des élèves de CLIS qui terminent leur dernière année en CLIS. Les démarches d'orientation doivent être entamées dés le mois de Février.

Je me tourne vers vous pour avoir vos avis, des conseils quant au choix possible entre l'ULIS et la SEGPA, comment fonctionne vos classes, quels sont vos objectifs en SEGPA, en ULIS?

Nous avons proposé en ESS une orientation SEGPA avec un soutien ULIS (suite au bilan psy et évaluations de faites): il nous parait plus intéressant et plus rassurant que l'élève soit rattaché à une seule et même classe (SEGPA) plutôt qu'à sa classe de référence avec des vas et viens en ULIS. Et les parents se tournent vers nos services pour notre avis, un conseil, un soutien. Le référent scolaire nous a dit lors d'une ESS qu'il ne pouvait donner son avis seulement présenter les dispositifs.

Je ne sais pas si j'ai été très claire. Merci pour vos réponses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
del140330

Selon moi l'orientation Ulis ou Segpa c'est pas "comparable".

Soit la famille fait une demande d'orientation en segpa soit une demande auprès de la mdph pour l'ulis.

Pour la segpa on est dans le champ de la grande difficulté scolaire, pour l'ulis on est dans le champ du handicap et de la déficience (je schématise beaucoup car en réalité les liens sont un peu plus étroits) et c'est la MDPH qui décide.

La première question à se poser est déjà dans les capacités d'autonomie de l'élève....sa capacité à gérer seul sa scolarité au collège par exemple.

Et pour aller en Segpa il y a des tests pour s'assurer du niveau de l'élève.

Voici un début de réponse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
onaya

MLT a déjà très bien répondu.

Pour une orientation SEGPA ou ULIS je me poserai les questions suivantes :

- l'élève est il assez autonome pour survivre dans une classe à 16 ou plus en SEGPA ? Est il assez armé au niveau du caractère et du comportement ? Sachant qu'en SEGPA les élèves sont souvent dissipés. En ULIS les élèves sont moins nombreux et il ya en plus une AVS.

- Quel est le niveau de l'élève ? Si l'élève est capable de suivre un programme collège adapté ( SEGPA) ou pas ? Dans le second cas l'ULIS me semble appropriée

Pour "suivre" en SEGPA dans mon département on considère qu'il faut avoir un bon niveau CE2.

Pour une orientation SEGPA avec soutien ULIS il faut déjà qu'il y ait au sein du même collège une SEGPA et une ULIS et que les gens veulent bien travailler ensemble. Mais cette proposition me semble un peu étrange on ne peut pas faire à la fois un dossier qui va passer en CDOEA et une orientation ULIS ( je crois que concretement ça n'existe pas car c'est deux systèmes différents)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sagebooker

Segpa et Ulis ne sont pas comparables comme te le disait mtl37, mais en plus, ils ne sont pas compatibles. Ce sont des décisions d'orientation très différentes :

- soit il y a une déficience avérée mais une possibilité de socialisation et dans ce cas, c'est Ulis, avec cours au collège (l'élève est inscrit dans une des classes du collège)

- soit il y a de la difficulté scolaire "seulement", et de l'autonomie en suffisance pour les ateliers, et dans ce cas, c'est plutôt Segpa.

S'il y a Ulis ET segpa dans le même établissement, les textes ne nous donnent plus la possibilité de bosser ensemble. On discute beaucoup entre PE, mais on n'a plus le droit par exemple d'intégrer les élèves d'Ulis en segpa, car ils sont de fait des élèves d'une classe de collège (inclus, donc, et non "intégrés"), suivis et aidés par le coordinateur d'Ulis.
Les décisions sont prises en amont par les commissions de la MDPH, et on n'a pas de marges pour changer les choses sur le terrain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sarri

Attention : lire les préconisations p126 à 128 de ce rapport de l'Inspection Générale : http://handiressources.free.fr/Rapports/2012-La%20mise%20en%20oeuvre%20de%20la%20loi%20de%202005.pdf

Un extrait ci-dessous mais la suite est tout aussi intéressante :

"127II-3 Différencier davantage les dispositifs installés à chaque niveau de la scolarité, pour les élèves les plus lourdement handicapés, ou plutôt les concevoir comme trois étapes distinctes d’un parcours continu :
- la CLIS qui permet d’engager ou de réengager les apprentissages fondamentaux et d’amorcer progressivement le processus d’inclusion ;
- l’ULIS « collège » qui n’est pas un recommencement de la CLIS, mais qui favorise une inclusion maximale dans une classe de référence en collège ou en SEGPA avec la double mission d’assurer la maîtrise et la validation d’un certain nombre de compétences de base (au moins le palier 1 du socle) et de préparer l’accès à une formation professionnelle ;"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sagebooker

Oui... lu, y compris le début qui marque bien les différentes pratiques selon l'organisation du collège et les possibilités géographiques.
Mais je réitère, ici, c'est interdit par notre IEN ASH. Ce texte est un rapport avec des préconisations, pas une loi.

Ce qui est "amusant", c'est que l'interdiction chez nous, date de septembre 2012 ^^.
L'argument sous-jacent à cette interdiction était que si on laissait les élèves d'ULIS aller en Segpa, c'était que :

1. ils pouvaient alors dès le départ avoir été orientés en Segpa (où on trouve bon an mal an 2 à 3 élèves MDPH par classe)

2. le collège se débarrasserait alors de son obligation d'inclusion vers les classes de segpa pour avoir la paix (ce qui était le cas dans notre département le plus souvent quand Segpa et UPI puis Ulis cohabitaient)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sarri

A quelle loi se réfère ton IEN pour interdire les passerelles entre ULIS et SEGPA????

La prochaine circulaire SEGPA risque de le mettre mal à l'aise...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sagebooker

L'IEN se réfère à la loi quand elle existe, ce n'était pas le cas. Et sa crainte sincère était vraiment ce qu'il arrive désormais... à quoi sert de mettre des élèves en ULIS si c'est pour une inclusion Segpa ?

A quel texte se référait-elle ? Ben, simplement à sa circulaire ^^

Elle est pour quand la prochaine circulaire nationale (le dernier texte officiel n'a que 5 ans) ? Ici, ce ne sont pas les rumeurs entendues sur le sujet... on parlait plutôt de risques d'inclusion de la segpa dans le collège façon rased second degré.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sagebooker

vi à suivre... le nombre de rapports qui sont géniaux, bien faits, et concrets et débouchent sur... rien du tout, pffff !

Après, aux enseignants d'Ulis qui passeraient dans le coin (mais j'ai déjà l'avis de la coordinatrice Ulis dans mon collège sur me sujet) : si on inclut les élèves d'Ulis en Segpa, pourquoi ne sont-ils par orientés directement en Segpa ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
del140330

Alors je n'ai pas de Segpa, donc pas d'inclusion possible mais je rêve d'avoir une segpa pour inclure mes élèves sur les temps d'ateliers...

Ben oui, y a un truc qui cloche selon moi en ULIS surtout pour les 4èmes et les 3èmes.

Nos élèves n'ont aucune approche "technique" et doivent se "farcir' au minimum 6 heures d'enseignement théoriques par jour ....

J'ai plusieurs élèves pour qui cela ne pose aucun souci, mais j'en ai d'autres qui auraient bien besoin de temps en ateliers pour faire le lien entre théorie et pratique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sarri

Un rapport de l'IGEN de l'été (juillet ou août 2012) préconisait déjà des passerelles entre SEGPA et ULIS... Dans mon collège, le principal refusait que des élèves de l'ULIS participent aux ateliers. On lui a mis ce rapport sous le nez et volte-face : aujourd'hui il trouve ça génial...

Quand au contenu de la prochaine circulaire SEGPA, il est presque acquis que les 6èmes SEGPA n'existeront plus à compter de la rentrée 2015 et une politique de l'inclusion à tout va (soutenue par les gros syndicats 1er degré... ) y sera préconisée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lod6

vi à suivre... le nombre de rapports qui sont géniaux, bien faits, et concrets et débouchent sur... rien du tout, pffff !

Après, aux enseignants d'Ulis qui passeraient dans le coin (mais j'ai déjà l'avis de la coordinatrice Ulis dans mon collège sur me sujet) : si on inclut les élèves d'Ulis en Segpa, pourquoi ne sont-ils par orientés directement en Segpa ?

Pour la même raison qui fait que des élèves d'ULIS ont des temps d'inclusion en classe ordinaire ( 6ème à 3ème) mais n'y sont pas orientés directement. Les passerelles ULIS/Segpa peuvent être des projets très cohérents pour certains élèves à condition que ce ne soit pas des orientations déguisées. Et puis, ne pas oublier comme cité précédemmnent que ce ne sont pas les mêmes décideurs (MDPH/CDOEA).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sagebooker

On n'a donc pas les mêmes élèves... j'ai 3 à 4 élèves MDPH par classe de segpa, d'autres suivis par le Sessad (parfois les mêmes ), d'autres avec AVS, des élèves avec maladie aussi, etc.

Je faisais des échanges réguliers avec la collègue d'ULIS avant que cela ne nous interdit, sous différentes formes : inclusion, décloisonnement, projets à deux classes, etc. Il n'y avait pas vraiment de différence, sauf pour les élèves avec lesquels la collègue bossait au palier 1 (ce sont des raccourcis pour être plus rapide, ce n'est jamais si simple). Elle avait d'autres élèves bien meilleurs que les nôtres, et pour eux, je vois aussi l'intérêt de l'inclusion collège. Mais la plus grande partie de ses élèves étaient proche des nôtres, et d'ailleurs très souvent frère/soeur, cousin/cousine, oncle/nièce, avec des choix des familles plus pour séparer les mômes...

Je vois bien l'intérêt de l'inclusion pour les ateliers, ou pour reprendre confiance sur un temps court, mais pour le reste ? (c'est une vraie question, parce que curieuse de savoir, pas une remarque désobligeante de ma part au passage).

Si l'élève peut suivre en segpa où notre boulot c'est d'adapter à chacun, donc où il n'y a pas "un" niveau (même si on vise le palier 2, sachant que pour une partie des élèves, ce sera déjà difficile), pourquoi n'y est-il pas ?

Je sais que je me répète, :scratch: mais vraiment, tels que sont faites les orientations chez nous depuis 3 ou 4 ans, la différence est vraiment mince si on ne se base que sur les niveaux scolaires (et les autres éléments sont désormais présents dans l'une ou l'autre classe)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lod6

On n'a donc pas les mêmes élèves... j'ai 3 à 4 élèves MDPH par classe de segpa, d'autres suivis par le Sessad (parfois les mêmes ), d'autres avec AVS, des élèves avec maladie aussi, etc.

Je faisais des échanges réguliers avec la collègue d'ULIS avant que cela ne nous interdit, sous différentes formes : inclusion, décloisonnement, projets à deux classes, etc. Il n'y avait pas vraiment de différence, sauf pour les élèves avec lesquels la collègue bossait au palier 1 (ce sont des raccourcis pour être plus rapide, ce n'est jamais si simple). Elle avait d'autres élèves bien meilleurs que les nôtres, et pour eux, je vois aussi l'intérêt de l'inclusion collège. Mais la plus grande partie de ses élèves étaient proche des nôtres, et d'ailleurs très souvent frère/soeur, cousin/cousine, oncle/nièce, avec des choix des familles plus pour séparer les mômes...

Je vois bien l'intérêt de l'inclusion pour les ateliers, ou pour reprendre confiance sur un temps court, mais pour le reste ? (c'est une vraie question, parce que curieuse de savoir, pas une remarque désobligeante de ma part au passage).

Si l'élève peut suivre en segpa où notre boulot c'est d'adapter à chacun, donc où il n'y a pas "un" niveau (même si on vise le palier 2, sachant que pour une partie des élèves, ce sera déjà difficile), pourquoi n'y est-il pas ?

Je sais que je me répète, :scratch: mais vraiment, tels que sont faites les orientations chez nous depuis 3 ou 4 ans, la différence est vraiment mince si on ne se base que sur les niveaux scolaires (et les autres éléments sont désormais présents dans l'une ou l'autre classe)

" j'ai 3 à 4 élèves MDPH par classe de segpa, d'autres suivis par le Sessad (parfois les mêmes ), d'autres avec AVS" : ils sont forcément tous MDPH (sessad et AVS sont des décisions MDPH).

Le partenariat ULIS/Segpa existe mais souvent dans un sens puisque les élèves d'ULIS peuvent avoir des temps d'inclusion en Segpa (réglementairement, ce n'est pas interdit même si c'est rare dans la pratique) mais les élèves de segpa ne peuvent pas aller en ULIS puisqu'il faut une notification MDPH (mais j'ai déjà vu des élèves de segpa suivre certaines matières en ULIS, ponctuellement).

La difficulté vient de "si l'élève peut suivre en segpa". Ce n'est pas différent d'une classe ordinaire : un élève peut suivre certaines matières, ou un certains nombres d'heures mais pas un temps complet.

l'orientation ULIS ou segpa n'est pas toujours évidente : niveau scolaire, QI, capacité à vivre dans un groupe de 16 sans AVSco ou pas etc...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lod6

Par contre je ne comprends pas pourquoi on interdit des projets à 2 classes ULIS et Segpa.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sagebooker

parce que pas la culture collège, donc quand l'IEN a rappelé aux principaux que pas d'inclusion Segpa, tous les boulots à 2 sont passés à la trappe : ils ne voyaient pas la différence (mais on n'a pas dit notre dernier mot)

D'autant qu'avec le nombre d'inclusion collège selon les niveaux qu'avaient les élèves de l'ULIS, ça finissait par ressembler à deux PE pour 16 segpa + 2 ou 3 Ulis, et ça ne plaisait pas à la principale adjointe qui trouvait qu'on abusait des ressources en personnel réservés à ses élèves d'Ulis...

Côté atelier, ici, ce sont les profs d'atelier qui freinent des quatre fers. Pour des raisons valables d'une part (ateliers conçus pour 8 élèves, donc tout ajout met à mal la sécurité... par exemple) et pour des raisons moins valables ("ils ne vont pas suivre"... sous-entendu "pourquoi j'adapterai" ;-) ) mais suis méchante langue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lod6

Moi j'ai entendu un IEN ASH dire : il faut favoriser l'inclusion en milieu ordinaire et la segpa, c'est le milieu ordinaire. Donc inclusions faisables (si cohérentes bien entendu). Pour les ateliers (et c'est ce qui est souvent recherché comme inclusion), c'est vrai que cela pose d'autres problèmes (sans être méchante langue...). Mais de là à interdire les projets communs !!!!!!!

En tout cas, c'est vrai qu'il est parfois difficile de savoir si c'est la segpa ou l'ulis qui sera mieux pour un élève, d'où l'importance de permettre le partenariat.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.