• Annonces

    • André Jorge

      APPEL A CONTRIBUTION   07/08/2017

      Bonjour. La dernière mise à jour du site a nécessité plusieurs heures de travail et, même s'il y a encore quelques bugs à régler, c'est avec plaisir que nous vous proposons cette nouvelle version d'EDP. L' existence et l'évolution du site EDP ne reposent pas que sur le travail (bénévole) de l'administrateur et des modérateurs, mais aussi sur la participation des membres du site. Si vous appréciez le site EDP, il importe que vous nous aidiez à le faire vivre, en participant aux échanges et en proposant du contenu à destination des autres membres dans les différentes rubriques : -Participez aux sujets de discussion dans les forums : Vous pouvez participer aux discussions, poster de nouveaux sujets, et enrichir les échanges de vos contributions, tout en veillant à respecter l'organisation et le fonctionnement du site. -Publiez dans l'espace de téléchargements : Les fiches, documents que vous réalisez peuvent être publiées dans les différentes rubriques de l'espace de téléchargements et pourront ainsi être facilement retrouvées. -Publiez des liens dans l'annuaire : Les liens que vous trouverez utiles peuvent être regroupés dans l'annuaire. Pendant ces dernières vacances, l'annuaire a fait l'objet d'une réorganisation et de mises jour qui l'ont rendu plus attractif et efficace. -Publiez des articles dans le module Pages : Vous pouvez publier des articles concernant l'école, le CRPE, l'éducation, dans la rubriques Pages. Cette rubrique a également fait l'objet d'une réorganisation et un nouveau menu a été créé pour faciliter la navigation. -Publiez des photographies, des vidéos, dans la galerie : La galerie a également été réorganisée. Les photographies des réalisations de vos élèves peuvent y être publiés.   Et sur les réseaux sociaux ? EDP se doit d'être présent sur les réseaux sociaux. Nous avons donc un espace : sur Facebook : https://www.facebook.com/Enseignants-du-primaire-158258504749259/. sur Twitter : https://twitter.com/ensduprim. Pour nous aider, vous pouvez vous abonner ou nous suivre sur les réseaux sociaux et partager nos publications.   Merci de votre soutien.
    • André Jorge

      ORTHOGRAPHE ET PUBLICATION SUR EDP   09/09/2017

      EDP est un site consacré au monde de l'enseignement, de l'instruction et de l'éducation. Veillez donc à toujours : écrire un français correct et compréhensible par tous, relire vos messages et corriger vos éventuelles fautes d'orthographe, avant de publier. Par ailleurs, vous êtes tenu de : ne pas abuser de MAJUSCULES, de textes illisibles tant par la taille que la couleur, de répétitions exagérées de caractères et/ou de mots, ainsi que des images et smilies. ne pas abuser des abréviations. bannir les styles "télégraphiques", "texto" ou "chat" (c, fo, po, bcp, pr, dc, ds,...) qui ne sont pas autorisés sur le forum ! Enfin, n'oubliez pas les accents, les apostrophes, les majuscules, qui ne sont pas optionnels ! Merci de votre compréhension.
Soso41

HELP, je ne supporte plus ma classe que je n'arrive pas à gérer ,

Messages recommandés

Soso41

Bonjour à tous et toutes.

Apres une année de PES limite idyllique, je me retrouve pour mon année de T1 sur un poste fractionné; j'ai 2 ce2 dans 2 ecoles différentes.

Je vis très mal le fait de ne pas avoir ma classe comme l'an passé et de devoir me balader , de ne pas reussir à créer un véritable suivi et lien avec mes élèves mais au bout de 6 mois je commence à realiser que je dois prendre mon mal en patience et attendre donc calmement le prochain mouvement tout en priant pour ne pas avoir le meme genre de poste l'an prochain.

Mais, malgre cà, je n'en peux plus. Je n'ai aucun lien avec mes collegues pour qui je suis un veritable fantome ds les 2 ecoles. C'est meme pire que cela puisque les lundis, mardis et mercredis je suis dans une ecole où il y a un noyau dur (genre les 8 meilleurs amis du monde) qui font tout ensemble et ont conclu une sorte de pact à la con: ne laisser personne d'autre entrer dans le clan! Je precise que dans ce clan il y a la directrice avec qui je partage la classe.

Quant aux 3 autres collegues avec qui je pourrais parler: il y a une PES qui est au bord de la déprime car tout se passe mal pour elle et elle prefere rester dans son coin, une autre collegue mais de cycle 2 que je ne vois jamais et la derniere qui vient de partir en congés maladie jusqua juin. Je me jette donc dans la fosse aux lions à chaque fois que je vais dans cette école où l'on ne me dit meme pas bonjour!!!

Oui je sais c'est hallucinant!

Alors je pourrais me dire; ce n'est pas grave; concentre toi sur ta classe et tes loulous quand tu es dans cette école. Sauf que: je ne supporte plus cette classe horrible: J'ai 27 CE2 qui me considerent clairement comme la remplaçante meme si jy suis à mi temps. J'ai en plus quasi toutes les matieres les plus "difficiles " ( ortho, (voc) , numeration calcul, Histoire, sciences, anglais, AV , probleme, ) donc je cours apres le temps et n'ai pas vrmt de possibilité d'avoir des moments sympa avec eux.

Jusque là j'arrivais à gérer meme si je ressortais épuisée apres ces 3 jours mais là je n'en peux plus: je passe mon temps à HURLER pour avoir le silence ce qui ne fonctionne plus, j'ai limpression de ne plus avoir de moyen de pression et que mon autorité est à zéro! Et ma directrice qui vient 15 fois par jour chercher un truc ou passer une info en ayant toujours un mot super gentil pour eux, ca aide vrmt!!! (pour elle c'est sa classe, et ce sont ses eleves et je ne suis que ca decharge, elle me l'a clairement dit)

Ils sont par ilots de 4/ 5 eleves car j'ai une toute petite classe et si je les mets autrement ils sont tres serrés.

Mais je crois qu'il faudrait pourtant que j'envisage un autre placement car je crois que ca n'aide pas

Ils ne sont pas "méchants" mais ils m'épuisent par leur bavardage ils sont systématiquement en conflit sur tout, à s'accuser, se dénoncer, se chamailler et le chuchotement ils ne connaissent pas. Il n'y a pas une table qui soit sage.

Ma collegue a mis en place un systeme de note du comportement mais c'est elle qui le fait le vendredi du coup ca ne me sert pas trop, devrais-je avoir mon propre systeme????

Bref, le plus dur dans tout ca c'est que lorsque tu as des moments difficiles tu peux décompresser le midi ou aux pauses avec ton equipe mais là c'est peine perdue;je mange meme dans ma classe à present; moins humiliant que detre toute seule à lautre bout de la table ignorée par les ceux qui me font office de collegue.

Du coup je passe ma journée uniquement avec 27 eleves qui me prennent tout ce qu'il peuvent et je n'y arrive plus.

MErci de m'avoir lu, je sais que mon message et long et décousu mais j'avais besoin de vider mon sac apres ces 3 jours horribles! J'espere que vous pourrez m'aider

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
didoune28

Ma pauvre effectivement, cette situation ne doit pas être facile à vivre! Moi aussi je suis sur des postes fractionnés et je ne me sens pas à l'aise dans aucune école. Difficile de faire sa place! et tes collègues n'ont pas l'air ouvert. Le plus dur sans doute pour toi est de te sentir rejetée. Je peux juste te dire que tu n'as que quelques mois à attendre, même si je pense que cela va te paraître interminable!

Bon courage

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maethina

Voilà, je ne suis que M2 en stage massé et je ne me sens pas super légitime pour répondre à ton appel au secours vu mon peu d'expérience, néanmoins ton message m'a touchée, alors je t'apporte tout mon soutien... même si c'est pas grand-chose.

Moi ça fait 8 semaines que je suis en stage et je bourlingue d'école en école (pas plus d'une semaine dans la même) et c'est vrai qu'il y a des écoles où je me suis sentie tout de suite à l'aise et d'autres... comment dire ? bof bof.... Evidemment, comme j'y passe peu de temps, ce n'est pas très grave, mais dans ton cas, je pense qu'à force, même en se blindant, ça finit par peser.

Moi je tenterai la chose suivante : un midi en salle des maîtres, je m'adresserais aux présent(es) et je dirais clairement ce que j'ai sur le coeur (sans animosité hein ! ) mais du factuel :

- voilà, je ne me sens pas intégrée dans l'équipe, j'ai le sentiment que vous ne voyez pas l'intérêt de partager quoi que ce soit avec moi... je ne demande pas forcément à ce que nous soyons amies mais quelques échanges cordiaux seraient les bienvenus. Essayez d'imaginer un instant que vous débarquiez dans une école inconnue avec des collègues inconnues, vous aimeriez certainement être intégrées rapidement etc....

Je suis sûre que ça pourrait faire germer un petit semblant d'humanité dans la tête de quelques personnes.... Si ça se trouve, elles ne se rendent même pas compte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maethina

Ah oui, j'ai oublié ! pour la gestion de classe : moi je ne m'embêterai pas, je mettrais en place mon propre système d'évaluation du comportement !

Un truc quotidien (genre fleur du comportement ou autre) bref, un truc qui t'appartienne et que tu pilotes à ta guise.

Je le fais lors de mes stages (même d'une semaine) et ça marche très bien : en général, je sens bien dès la première heure qu'ils essayent de me tester car je suis la remplaçante et dès que j'explique ce que je vais mettre en place pour la semaine, le calme revient comme par miracle. Et je n'accepte pas de reflexions du type : "ah oui, mais notre maîtresse elle ne fait pas comme ci ou comme ça" et pour le bavardage : j'ai zéro tolérance. Je sais c'est un peu dragon sur les bords, mais c'est le prix à payer pour avoir une vraie semaine de travail.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
orime

Là il faut effectivement en parler, et très vite dire ce que tu penses.

je trouve que niveau matières, tu es très chargée pour une simple décharge...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
leena

Pas facile d'être TD. Je l'ai été durant 10 années et cette année, j'ai enfin ma classe.

Tu es T1, c'est normal que tu te sentes désarmée, car en début de carrière, on l'est. Avec de l'expérience, tu t'enrichiras de ce que tu as vécu, et comme on dit: "ce qui ne tue pas nous rend plus fort". Cette année, considère la comme une année de "chauffe" et analyse ta pratique et ta gestion de classe.

Comment se fait-il qu'ils te considèrent comme la remplaçante? En as-tu discuté avec la titulaire? Comment t'a-t-elle présentée à votre classe (je dis bien votre classe car vous êtes en temps partagé sur la classe). Il est clair que si elle te considère elle-même non pas comme ta collègue à part entière et seulement pour sa remplaçante, ça n'aide pas. Et ça, les élèves le sentent bien.

L'année est bien engagée maintenant, je ne te cache pas qu'il va être difficile de renverser la vapeur. Cependant, il n'est jamais trop tard pour essayer d'imposer ta façon de travailler: impose tes règles, et te façon de gérer les comportements débordants des élèves. Tu es maître de ta classe, ti dois te faire respecter. Fais leur comprendre que tu es une enseignante, tout comme la titulaire.

Quel est leur niveau dans l'ensemble?

La titulaire a un système de note de comportement: quelle est la "récompense" si la note est bonne? Y a -t-il une sanction en cas de mauvaise note (du type: perte de droits?)

Une chose fonctionne relativement bien: l'acquisition ou la perte de droits selon le comportement (par exemple, le droit de se lever sans demander l'autorisation, le droit d'aller aux toilettes en dehors des récrés, le droit d'être facteur ou autre. Bref, gagner des droits et des privilèges fonctionne souvent . Quand les élèves perturbateurs se voient refuser certains privilèges et leur camarades en user, en général, ils sont bien frustrés!!!!)

Tu peux essayer le système des clés de la réussite (ça avait ben fonctionne en ce qui me concerne en cycle 3)

Cette année, j'ai un cycle 2: j'ai opté pour les fameuses perles (idée trouvée ici et sur le site d'ALET): à la fin de la semaine , on fait le compte des perles gagnées, celui qui en a le plus a le droit de choisir le jeu auquel il veut participer pendant le "fun friday". Je n'ai pas besoin de crier: je me dirige vers les perles, et sans dire un mot, j'en ajoute, j'en retire: ça les calme tout de suite.

Ensuite, il faut savoir que rester assis sur une chaise pendant 1 h, c'est déjà très long pour eux.

Essaie te de souvenir de tes moments assise sur ta chaise à l'iufm, ou en formation, ou en animation pédagogique: il y a toujours un moment où l'assistance a besoin de bouger, de bavarder, de décrocher; et pourtant, nous sommes des adultes; il faut varier les plaisirs, c'est à dire les modalités d'enseignement (passer de l'oral, au travail en binôme, puis au collectif, à l'écrit individuel, etc).

Travailler en ateliers autonomes fonctionne bien: les élèves sont occupées et travaillent (cf ateliers de lecture écriture, Chenelière ou 5 au qutotidien des sœurs Moser; tu trouveras des posts à ce sujet en cherchant).

Cela permet aux élèves de se déplacer, d'aller aux différents ateliers (maths, écriture, orthographe, lecture).

Si on les habitue à cette manière de travailler ils ne font pas plus de bruit, ils travaillent, et surtout, ils gagnent en autonomie (ce qui te permet d'aider les élèves en difficulté).

Pour cette année, c'est un peu tard mais réfléchis-y pour l'année prochaine (si tu as ta classe).

En attendant, laisse toi jusqu'aux vacances pour réfléchir à ce que tu peux mettre en place pour la rentrée de mars et gérer au mieux ces comportements qui perturbent le travail de classe.

Il faut être ferme dès le départ mais juste à la fois, imposer un cadre rassurant pour les élèves tout en les laissant s'épanouir, et gagner en estime de soi. Etre un enseignant bienveillant.

Tout cela, tu va le gagner avec les années. Cette année est formatrice, même si elle te paraît difficilement surmontable.

J'ai beaucoup travaillé en ZEP, en tant que TRS (TD aujourd'hui) j'ai eu des 1/4 temps des 1/2 temps avec des cm1 cm2 dans des quartiers très chauds.

N'hésite pas me solliciter si tu as des questions plus précises.

Bon courage!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nadikaah

Alors je pourrais me dire; ce n'est pas grave; concentre toi sur ta classe et tes loulous quand tu es dans cette école. Sauf que: je ne supporte plus cette classe horrible: J'ai 27 CE2 qui me considerent clairement comme la remplaçante meme si jy suis à mi temps. J'ai en plus quasi toutes les matieres les plus "difficiles " ( ortho, (voc) , numeration calcul, Histoire, sciences, anglais, AV , probleme, ) donc je cours apres le temps et n'ai pas vrmt de possibilité d'avoir des moments sympa avec eux.

C'est énorme pour une demi décharge ! Un rééquilibrage est urgent, surtout en maths.

Pour le reste, je ne sais pas quoi te dire, n'ayant jamais eu ce type de poste. L'espoir que tu as, c'est que c'est provisoire donc tu pourras sans doute avoir mieux au mouvement meme si tu continues de tomber sur ce genre de postes. Tous les collègues ne sont pas comme ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Solea

Je compatis :(

J'ai vécu une situation similaire quand j'étais T5: j'avais 4 quarts temps. L'horreur!

Je détestais ne pas avoir de classe, changer de niveau tous les jours, être considérée comme un bouche-trou... Du coup, je suis passée à mi-temps 2 mois après la rentrée.

Je me suis forcée à finir l'année dans les deux niveaux qu'il me restait: CE1 et CM1. J'étais dans la même école mais l'expérience n'a pas été la même selon la classe: j'ai été très bien acceptée comme la "maîtresse du vendredi" par les CE1, avec l'enseignante nous avons fait des projets communs et même une sortie. Par contre, l'enseignante de CM1 ne m'a pas laissé de place dans sa classe (Je devais ranger mon peu d'affaire au fin fond de la classe et ne pas laisser de trace de mon passage; je n'avais même pas mon nom sur la porte de la classe; bref c'était SA classe) et du coup j'ai galéré toute l'année avec des élèves irrespectueux et des parents qui ne voulaient même pas me rencontrer en réunion car je n'étais pas la "vraie" maîtresse. Je ne comprends toujours pas que l'on puisse passer à mi-temps ou à 80% quand on est incapable de bosser avec quelqu'un :unsure:

Je suis maintenant directrice déchargée à mi-temps et nous sommes bien 2 maîtresses sur la classe, pas la directrice et le bouche trou. On travaille sur des projets communs, on a choisi d'avoir le même fonctionnement tout en gardant notre liberté pédagogique... Les élèves ne font pas la différence entre nous.

Ma binôme est aussi une autre journée sur l'école dans une autre classe et cela se passe bien.

Tout ça pour dire que s'il t'arrivait d'avoir à nouveau des mi-temps ou des quarts temps, tu ne revivras peut-être pas ça.

En attendant la fin de l'année, il n'y a pas de solution miracle: essayer de discuter avec le petit groupe, pourquoi pas (quelle mentalité franchement, j'hallucine!), et puis te concentrer sur l'école dans laquelle cela se passe mieux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Soso41

Merci pour vos reponses ca me fait du bien ! Concernant vos conseils de "crever l’abcès" j'ai deja tenté sans succes. Disons que je fais avec du coup enfin plutot sans... En plus avec le mercredi travaillé mnt: je ne peux meme pas me dire: aller souffle, on est mardi plus que 2 jours de classe ( oui prc dans l'autre ecole ils me disent bjr et sont agréables mais je me sens tjs aussi seule; je crois que certains ne savent meme pas mon prénom c'est pour dire...)

Ce que j'aimerais vraiment voir changer en revanche cest la situation dans ma classe. Dans mon autre classe , tout comme l'an passé je ne le tolère pas , je suis un vrai dragon et ca fonctionne mais là rien n'y fait! Je ne sais vrmt pas quoi faire. Je passe ma journée à leur demander de se taire, à crier, à punir, a taper sur la table.

Pourtant je leur propose des trucs inintéressants ( ça marche parfaitement dans l'autre classe) mais je ne les tiens pas. Et moi qui adore les faire travailer en groupe;( La différence c'est aussi que dans cette classe horrible ils sont 27 contre 23 dans l'autre.. ;(

Que faites vous contre cela? Tu dis avoir "zéro tolérance" , donc que fais tu en cas de bavardage? Merci encore d'avoir pris le temps de me lire et de me repondre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
leena

Oui, heureusement, tous les collègues ne sont pas comme ça!! Tu es mal tombée cette année.

Il faut peut être revoir la répartition des disciplines. Bon, au moins, elle a gardé la production d'écrits!! Peut être pourrais -tu négocier l'histoire? (car histoire + sciences, ça fait lourd).

Difficile d'enlever les problèmes puisque que c'est lié au nombres et calculs.

Cela dit, ça change: les TD se retrouvent souvent avec : le voca, géométrie mesures (pénibles à corriger en cycle 3 quand il y a des programmes de construction, des mesures à vérifier, etc) la lecture fonctionnelle).

Une autre chose sur laquelle il faut être vigilant quand on est TD: ne pas se faire avoir sur les services de récréation; les titulaires et directeurs ont une fâcheuse tendance à nous coller beaucoup de services de récréation; bien préciser que quand on est sur l'école qu'une journée, avec des outils communs, il est plus difficile de s'organiser (correction, photocopies) sur une journée!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
éowin

Si je comprends bien, tu es dans la classe les lundis, mardis et mercredis donc la moitié de la semaine. C'est toi qui as les enfants le plus clair du temps, installe-toi! C'est aussi ta classe.

Pour le bruit, tu as 27 élèves cela pèse lourdement dans la balance. J'en ai 25, quelques calmes, quelques cas dont un lourd et surtout des zébulons et je te comprends cela épuise. Crier, inutile. Pour retourner au calme après bien des essais ce qui marche le mieux, commencer à chanter une chanson que tout le monde connaît et quand la chanson s'arrête tout le monde se "tait" en même temps et tu embrayes, attendre le silence (tu en as toujours quelques uns qui remarquent que la maîtresse attend), "Vous parlez pendant que j'explique? Et bien vous lisez les consignes et j'appelle chaque élève dans 5 minutes pour voir si le travail est fait!", quand c'est possible mettre une musique douce ! Dans ma classe les points de comportement :whistling: , j'ai un arbre avec des degrés, au début de la journée tout le monde est dans le vert et moins on se comporte bien plus on descend de l'arbre, quand on tombe de l'arbre: punition (en fonction de ce qui a été fait et souvent à faire en classe pendant un temps agréable pour certains qui sont soutenus à la maison). Mais la classe reste bruyante certains jours (cette semaine par exemple où à cause de la pluie ils ne peuvent pas se défouler dehors comme ils veulent) et surtout après la récréation du soir, après 15h30!

Je t'engage cependant à entrer dans le système mis en place par ta collègue, même si ce n'est pas toi qui est là le vendredi, tes journées seront prises en compte.

Les collègues ne sont que des collègues, les problèmes des 3 autres enseignantes ne doivent pas être étrangers à leur attitude. Pense surtout à tes amis, ta famille. Dis-toi que tu as fini tes correctons le midi et que tu pourras te détendre le soir. Mets de la musique sympa pendant que tu corriges, fais des affichages, installe-toi, fais ton nid. Et dis-toi aussi qu'il ne te reste que 4 mois avant la fin de l'année. L'attitude à avoir vis-vis d'elles. C'est à toi de voir. La parole libère et c'est déjà beaucoup! Mais changer les mentalités? Il suffit d'une toupie pour emmener les autres pour peu qu'elles le veuillent... Et ce n'est pas le fait qu'elles soient nombreuses qui leur donne raison, mais elles se sentent fortes...

Histoire, Art visuel, anglais, sciences, tu peux faire des tas de choses intéressantes dans ces domaines ;)

Leena j'aime bien ton système, très positif. :)

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
leena

Pour que la classe soit si pénible avec toi, c'est qu'ils n'ont pas de bonnes habitudes avec la titulaire....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Soso41

Pas facile d'être TD. Je l'ai été durant 10 années et cette année, j'ai enfin ma classe.

Tu es T1, c'est normal que tu te sentes désarmée, car en début de carrière, on l'est. Avec de l'expérience, tu t'enrichiras de ce que tu as vécu, et comme on dit: "ce qui ne tue pas nous rend plus fort". Cette année, considère la comme une année de "chauffe" et analyse ta pratique et ta gestion de classe.

Comment se fait-il qu'ils te considèrent comme la remplaçante? En as-tu discuté avec la titulaire? Comment t'a-t-elle présentée à votre classe (je dis bien votre classe car vous êtes en temps partagé sur la classe). Il est clair que si elle te considère elle-même non pas comme ta collègue à part entière et seulement pour sa remplaçante, ça n'aide pas. Et ça, les élèves le sentent bien.

L'année est bien engagée maintenant, je ne te cache pas qu'il va être difficile de renverser la vapeur. Cependant, il n'est jamais trop tard pour essayer d'imposer ta façon de travailler: impose tes règles, et te façon de gérer les comportements débordants des élèves. Tu es maître de ta classe, ti dois te faire respecter. Fais leur comprendre que tu es une enseignante, tout comme la titulaire.

Quel est leur niveau dans l'ensemble?

La titulaire a un système de note de comportement: quelle est la "récompense" si la note est bonne? Y a -t-il une sanction en cas de mauvaise note (du type: perte de droits?)

Une chose fonctionne relativement bien: l'acquisition ou la perte de droits selon le comportement (par exemple, le droit de se lever sans demander l'autorisation, le droit d'aller aux toilettes en dehors des récrés, le droit d'être facteur ou autre. Bref, gagner des droits et des privilèges fonctionne souvent . Quand les élèves perturbateurs se voient refuser certains privilèges et leur camarades en user, en général, ils sont bien frustrés!!!!)

Tu peux essayer le système des clés de la réussite (ça avait ben fonctionne en ce qui me concerne en cycle 3)

Cette année, j'ai un cycle 2: j'ai opté pour les fameuses perles (idée trouvée ici et sur le site d'ALET): à la fin de la semaine , on fait le compte des perles gagnées, celui qui en a le plus a le droit de choisir le jeu auquel il veut participer pendant le "fun friday". Je n'ai pas besoin de crier: je me dirige vers les perles, et sans dire un mot, j'en ajoute, j'en retire: ça les calme tout de suite.

Ensuite, il faut savoir que rester assis sur une chaise pendant 1 h, c'est déjà très long pour eux.

Essaie te de souvenir de tes moments assise sur ta chaise à l'iufm, ou en formation, ou en animation pédagogique: il y a toujours un moment où l'assistance a besoin de bouger, de bavarder, de décrocher; et pourtant, nous sommes des adultes; il faut varier les plaisirs, c'est à dire les modalités d'enseignement (passer de l'oral, au travail en binôme, puis au collectif, à l'écrit individuel, etc).

Travailler en ateliers autonomes fonctionne bien: les élèves sont occupées et travaillent (cf ateliers de lecture écriture, Chenelière ou 5 au qutotidien des sœurs Moser; tu trouveras des posts à ce sujet en cherchant).

Cela permet aux élèves de se déplacer, d'aller aux différents ateliers (maths, écriture, orthographe, lecture).

Si on les habitue à cette manière de travailler ils ne font pas plus de bruit, ils travaillent, et surtout, ils gagnent en autonomie (ce qui te permet d'aider les élèves en difficulté).

Pour cette année, c'est un peu tard mais réfléchis-y pour l'année prochaine (si tu as ta classe).

En attendant, laisse toi jusqu'aux vacances pour réfléchir à ce que tu peux mettre en place pour la rentrée de mars et gérer au mieux ces comportements qui perturbent le travail de classe.

Il faut être ferme dès le départ mais juste à la fois, imposer un cadre rassurant pour les élèves tout en les laissant s'épanouir, et gagner en estime de soi. Etre un enseignant bienveillant.

Tout cela, tu va le gagner avec les années. Cette année est formatrice, même si elle te paraît difficilement surmontable.

J'ai beaucoup travaillé en ZEP, en tant que TRS (TD aujourd'hui) j'ai eu des 1/4 temps des 1/2 temps avec des cm1 cm2 dans des quartiers très chauds.

N'hésite pas me solliciter si tu as des questions plus précises.

Bon courage!

MERCI beaucoup pour ta reponse tres riche. L'an dernier lorsque j'avais ma classe j'avais mis en place bcp de choses que tu cites ici et ca roulait à merveille mais n'ayant pas ma classe j'ai suivi ce que faisait la titulaire: à savoir pas grand chose et puis quand j'ai vu l'ambiance de l'école + le fait que l'on me rappelait clairement que je n'etais que la remplaçante j'avoue ne pas vrmt avoir eu envie de m'investir... Pour la gestion du comportement; elle met une note /10 à faire signer et c'est tout. Quand aux responsabilités c'est elle qui les gere .... du coup je suis un peu limitée... Je pensais peut etre mettre en place un systeme de récompense/ valorisation me focaliser sur les rares qui subissent les perturbations et laisser les autres afin de ne plus m'épuiser apres eux... en priant pour qu'ils souhaitent changer pour etre récompensés aussi ... mais effectivement mettre ca en place en mars ca va etre dur dur mais je n'ai plus le choix .. MERCI encore/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Didix87

Je ne pourrais pas t'aider beaucoup mais je peux au moins te dire que même quand tu as ta classe à toi toute seule, tu peux tomber sur une classe que tu ne supporteras plus. Pour ma part, c'est ça cette année, je suis à bout et c'est la 1ère fois où je me demande sérieusement comment je vais tenir jusqu'en juillet. J'ai les mêmes élèves sauf que tu ajoutes les grosses bêtises en plus...

Pour ta classe, je pense qu'il est utile que tu utilises le système de comportement, sinon, ça fait vraiment une séparation entre la directrice et toi. En revanche, pour la disposition des tables, si tu peux, change la. Les îlots c'est bien quand tu as une classe sympathique. Pour les bavardages, essaie de sanctionner tout de suite. As-tu dans ta classe des élèves sur lesquels tu peux t'appuyer, je veux dire avec un bon comportement ? si oui, prends les en exemple et tu peux même essayer le système des perles (cf l'univers de ma classe).

Autre conseil, fais les écrire le plus possible et pendant ce travail écrit, essaie d'imposer le silence complet: celui qui parle est puni.

Autre conseil plus personnel et même si c'est plus facile à dire qu'à faire, éloigne les gens nocifs pour toi ! donc laisse passer l'attitude de tes collègues au dessus de toi. Te prendre la tête ne changera pas les choses. Après, c'est facile à dire....

Même si tu manges dans ta classe essaie d'avoir un moment vraiment de détente. Par exemple, si tu as une tablette ou un netbook et que tu peux l'emmener sans crainte à l'école, regarde toi une série ou un film en mangeant, histoire d'avoir une vraie coupure.

Je ne sais pas si ce que je t'ai dit t'aidera mais c'est juste le partage des conseils que j'ai pu recevoir ou des choses que j'ai pu mettre en place ces dernières années.

Tout plein de courage :hug:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Soso41

Alors je pourrais me dire; ce n'est pas grave; concentre toi sur ta classe et tes loulous quand tu es dans cette école. Sauf que: je ne supporte plus cette classe horrible: J'ai 27 CE2 qui me considerent clairement comme la remplaçante meme si jy suis à mi temps. J'ai en plus quasi toutes les matieres les plus "difficiles " ( ortho, (voc) , numeration calcul, Histoire, sciences, anglais, AV , probleme, ) donc je cours apres le temps et n'ai pas vrmt de possibilité d'avoir des moments sympa avec eux.

C'est énorme pour une demi décharge ! Un rééquilibrage est urgent, surtout en maths.

Pour le reste, je ne sais pas quoi te dire, n'ayant jamais eu ce type de poste. L'espoir que tu as, c'est que c'est provisoire donc tu pourras sans doute avoir mieux au mouvement meme si tu continues de tomber sur ce genre de postes. Tous les collègues ne sont pas comme ça.

MERCI! effectivement je me fais completement avoir! j'ai bataillé tout le premier trimestre en vain, elle ne voulait rien changer! "Impossible, je suis directrice, je n'ai pas le temps de preparer d'autres matieres"! J'ai lourdement insisté et elle a pris la géographie(elle n'a pas voulu prendre l'histoire aussi ) et la litterature (prc jusqu'en decembre je devais aussi faire la moitié de littérature aussi!!) Et elle m'a clairement fait comprendre que ce netait pas la peine que je cherche a renégocier... quelle veinarde je suis ;)

Pour que la classe soit si pénible avec toi, c'est qu'ils n'ont pas de bonnes habitudes avec la titulaire....

Dans le fond je l'espere prc sinon c'est que ca ne vient que de moi ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Soso41

Je compatis :(

J'ai vécu une situation similaire quand j'étais T5: j'avais 4 quarts temps. L'horreur!

Je détestais ne pas avoir de classe, changer de niveau tous les jours, être considérée comme un bouche-trou... Du coup, je suis passée à mi-temps 2 mois après la rentrée.

Je me suis forcée à finir l'année dans les deux niveaux qu'il me restait: CE1 et CM1. J'étais dans la même école mais l'expérience n'a pas été la même selon la classe: j'ai été très bien acceptée comme la "maîtresse du vendredi" par les CE1, avec l'enseignante nous avons fait des projets communs et même une sortie. Par contre, l'enseignante de CM1 ne m'a pas laissé de place dans sa classe (Je devais ranger mon peu d'affaire au fin fond de la classe et ne pas laisser de trace de mon passage; je n'avais même pas mon nom sur la porte de la classe; bref c'était SA classe) et du coup j'ai galéré toute l'année avec des élèves irrespectueux et des parents qui ne voulaient même pas me rencontrer en réunion car je n'étais pas la "vraie" maîtresse. Je ne comprends toujours pas que l'on puisse passer à mi-temps ou à 80% quand on est incapable de bosser avec quelqu'un :unsure:

Je suis maintenant directrice déchargée à mi-temps et nous sommes bien 2 maîtresses sur la classe, pas la directrice et le bouche trou. On travaille sur des projets communs, on a choisi d'avoir le même fonctionnement tout en gardant notre liberté pédagogique... Les élèves ne font pas la différence entre nous.

Ma binôme est aussi une autre journée sur l'école dans une autre classe et cela se passe bien.

Tout ça pour dire que s'il t'arrivait d'avoir à nouveau des mi-temps ou des quarts temps, tu ne revivras peut-être pas ça.

En attendant la fin de l'année, il n'y a pas de solution miracle: essayer de discuter avec le petit groupe, pourquoi pas (quelle mentalité franchement, j'hallucine!), et puis te concentrer sur l'école dans laquelle cela se passe mieux.

Merci beaucoup, c'est plutot encourageant!! prc mnt je crains de vivre ca tout le temps!! visiblement il y aura des jours (années) meilleurs;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Soso41

Si je comprends bien, tu es dans la classe les lundis, mardis et mercredis donc la moitié de la semaine. C'est toi qui as les enfants le plus clair du temps, installe-toi! C'est aussi ta classe.

Pour le bruit, tu as 27 élèves cela pèse lourdement dans la balance. J'en ai 25, quelques calmes, quelques cas dont un lourd et surtout des zébulons et je te comprends cela épuise. Crier, inutile. Pour retourner au calme après bien des essais ce qui marche le mieux, commencer à chanter une chanson que tout le monde connaît et quand la chanson s'arrête tout le monde se "tait" en même temps et tu embrayes, attendre le silence (tu en as toujours quelques uns qui remarquent que la maîtresse attend), "Vous parlez pendant que j'explique? Et bien vous lisez les consignes et j'appelle chaque élève dans 5 minutes pour voir si le travail est fait!", quand c'est possible mettre une musique douce ! Dans ma classe les points de comportement :whistling: , j'ai un arbre avec des degrés, au début de la journée tout le monde est dans le vert et moins on se comporte bien plus on descend de l'arbre, quand on tombe de l'arbre: punition (en fonction de ce qui a été fait et souvent à faire en classe pendant un temps agréable pour certains qui sont soutenus à la maison). Mais la classe reste bruyante certains jours (cette semaine par exemple où à cause de la pluie ils ne peuvent pas se défouler dehors comme ils veulent) et surtout après la récréation du soir, après 15h30!

Je t'engage cependant à entrer dans le système mis en place par ta collègue, même si ce n'est pas toi qui est là le vendredi, tes journées seront prises en compte.

Les collègues ne sont que des collègues, les problèmes des 3 autres enseignantes ne doivent pas être étrangers à leur attitude. Pense surtout à tes amis, ta famille. Dis-toi que tu as fini tes correctons le midi et que tu pourras te détendre le soir. Mets de la musique sympa pendant que tu corriges, fais des affichages, installe-toi, fais ton nid. Et dis-toi aussi qu'il ne te reste que 4 mois avant la fin de l'année. L'attitude à avoir vis-vis d'elles. C'est à toi de voir. La parole libère et c'est déjà beaucoup! Mais changer les mentalités? Il suffit d'une toupie pour emmener les autres pour peu qu'elles le veuillent... Et ce n'est pas le fait qu'elles soient nombreuses qui leur donne raison, mais elles se sentent fortes...

Histoire, Art visuel, anglais, sciences, tu peux faire des tas de choses intéressantes dans ces domaines ;)

Leena j'aime bien ton système, très positif. :)

Je ne pourrais pas t'aider beaucoup mais je peux au moins te dire que même quand tu as ta classe à toi toute seule, tu peux tomber sur une classe que tu ne supporteras plus. Pour ma part, c'est ça cette année, je suis à bout et c'est la 1ère fois où je me demande sérieusement comment je vais tenir jusqu'en juillet. J'ai les mêmes élèves sauf que tu ajoutes les grosses bêtises en plus...

Pour ta classe, je pense qu'il est utile que tu utilises le système de comportement, sinon, ça fait vraiment une séparation entre la directrice et toi. En revanche, pour la disposition des tables, si tu peux, change la. Les îlots c'est bien quand tu as une classe sympathique. Pour les bavardages, essaie de sanctionner tout de suite. As-tu dans ta classe des élèves sur lesquels tu peux t'appuyer, je veux dire avec un bon comportement ? si oui, prends les en exemple et tu peux même essayer le système des perles (cf l'univers de ma classe).

Autre conseil, fais les écrire le plus possible et pendant ce travail écrit, essaie d'imposer le silence complet: celui qui parle est puni.

Autre conseil plus personnel et même si c'est plus facile à dire qu'à faire, éloigne les gens nocifs pour toi ! donc laisse passer l'attitude de tes collègues au dessus de toi. Te prendre la tête ne changera pas les choses. Après, c'est facile à dire....

Même si tu manges dans ta classe essaie d'avoir un moment vraiment de détente. Par exemple, si tu as une tablette ou un netbook et que tu peux l'emmener sans crainte à l'école, regarde toi une série ou un film en mangeant, histoire d'avoir une vraie coupure.

Je ne sais pas si ce que je t'ai dit t'aidera mais c'est juste le partage des conseils que j'ai pu recevoir ou des choses que j'ai pu mettre en place ces dernières années.

Tout plein de courage :hug:

Vraiment merci! je crois que j'etais au bout du rouleau en rentrant ce midi et grace a vos conseils je me sens deja mieux! effectivement je vais essayer de suivre vos conseils ! je vais reflechir à tous ca pendant les vacances pour pouvoir gérer ces derniers mois au mieux! vrmt MERCI. Ca fait du bien de parler avec des collègues adultes;) javais oublié ce que ca faisait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yanismissou

Dans ce genre de cas tu as 2 solutions :

- Punir sévèrement : tu auras le calme, tu pourras faire ton cours MAIS ce seront encore plus les élèves de la directrice et ils t'aimeront encore moins

- Essayer de t'arranger avec la directrice pour que vous puissiez partager les matières difficiles et les matières sympas et passe des moments sympas avec eux

Après tu peux aussi chercher a être mutée mais je crois qu'en cours d'année c'est difficile ...

Bonne chance !

Modifié par Yanismissou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maethina

Merci pour vos reponses ca me fait du bien ! Concernant vos conseils de "crever l’abcès" j'ai deja tenté sans succes. Disons que je fais avec du coup enfin plutot sans... En plus avec le mercredi travaillé mnt: je ne peux meme pas me dire: aller souffle, on est mardi plus que 2 jours de classe ( oui prc dans l'autre ecole ils me disent bjr et sont agréables mais je me sens tjs aussi seule; je crois que certains ne savent meme pas mon prénom c'est pour dire...)

Ce que j'aimerais vraiment voir changer en revanche cest la situation dans ma classe. Dans mon autre classe , tout comme l'an passé je ne le tolère pas , je suis un vrai dragon et ca fonctionne mais là rien n'y fait! Je ne sais vrmt pas quoi faire. Je passe ma journée à leur demander de se taire, à crier, à punir, a taper sur la table.

Pourtant je leur propose des trucs inintéressants ( ça marche parfaitement dans l'autre classe) mais je ne les tiens pas. Et moi qui adore les faire travailer en groupe;( La différence c'est aussi que dans cette classe horrible ils sont 27 contre 23 dans l'autre.. ;(

Que faites vous contre cela? Tu dis avoir "zéro tolérance" , donc que fais tu en cas de bavardage? Merci encore d'avoir pris le temps de me lire et de me repondre

Pour ma part, comme je l'ai dit, je ne suis sur une classe qu'une voire deux semaines. Inutile de te dire, que les petits loulous essayent dès le premier quart d'heure de voir jusqu'ou ils peuvent aller.... Ben oui, la "vraie maitresse" n'est pas là, alors on va danser....

Donc très rapidement, j'ai mis en place mes règles (meme pour une semaine) : fleur du comportement avec un pétale à colorier tous les soirs (rouge : comportement innaproprié, orange : quelques manquements, vert : tout va bien ) Bien sur , j'explique avant quelles sont mes attentes.

Pour ceux qui sont en rouge en fin de journée : un billet de comportement (sur le super site de Charivari) collé sur le cahier de liaison assorti ou non d'une punition en fonction du degré.

Pour ceux qui sont en vert (toute la fleur verte) : en fonction des classes : ce sera une image en fin de semaine ou des privilèges comme avoir le droit d'aller en bibliothèque ou un temps libre le vendredi avec un jeu si le travail est terminé.

Un exemple, cette semaine je suis sur un CM1 : lundi soir, j'avais sur 26 élèves , 10 dans le rouge et tous assortis d'un billet de comportement et d'une punition (vérifiée hier matin).

Hier soir : seulement deux. Donc ça les a bien calmés.

ça peut paraitre un peu dur, mais je reste persuadée que si on n'imprime pas "sa patte" très rapidement, on peut se laisser très vite déborder.

Quand je vois que les comportements s'améliorent, je me permets meme de m'assouplir pour le plus grand plaisir de tous (y compris le mien ! )

Certains élèves me remercient parfois en me disant que finalement, ils préfèrent travailler dans le calme... donc ça doit avoir du bon quand meme ))

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bountygong

Merci pour vos reponses ca me fait du bien ! Concernant vos conseils de "crever l’abcès" j'ai deja tenté sans succes. Disons que je fais avec du coup enfin plutot sans... En plus avec le mercredi travaillé mnt: je ne peux meme pas me dire: aller souffle, on est mardi plus que 2 jours de classe ( oui prc dans l'autre ecole ils me disent bjr et sont agréables mais je me sens tjs aussi seule; je crois que certains ne savent meme pas mon prénom c'est pour dire...)

Ce que j'aimerais vraiment voir changer en revanche cest la situation dans ma classe. Dans mon autre classe , tout comme l'an passé je ne le tolère pas , je suis un vrai dragon et ca fonctionne mais là rien n'y fait! Je ne sais vrmt pas quoi faire. Je passe ma journée à leur demander de se taire, à crier, à punir, a taper sur la table.

Pourtant je leur propose des trucs inintéressants ( ça marche parfaitement dans l'autre classe) mais je ne les tiens pas. Et moi qui adore les faire travailer en groupe;( La différence c'est aussi que dans cette classe horrible ils sont 27 contre 23 dans l'autre.. ;(

Que faites vous contre cela? Tu dis avoir "zéro tolérance" , donc que fais tu en cas de bavardage? Merci encore d'avoir pris le temps de me lire et de me repondre

Pour ma part, comme je l'ai dit, je ne suis sur une classe qu'une voire deux semaines. Inutile de te dire, que les petits loulous essayent dès le premier quart d'heure de voir jusqu'ou ils peuvent aller.... Ben oui, la "vraie maitresse" n'est pas là, alors on va danser....

Donc très rapidement, j'ai mis en place mes règles (meme pour une semaine) : fleur du comportement avec un pétale à colorier tous les soirs (rouge : comportement innaproprié, orange : quelques manquements, vert : tout va bien ) Bien sur , j'explique avant quelles sont mes attentes.

Pour ceux qui sont en rouge en fin de journée : un billet de comportement (sur le super site de Charivari) collé sur le cahier de liaison assorti ou non d'une punition en fonction du degré.

Pour ceux qui sont en vert (toute la fleur verte) : en fonction des classes : ce sera une image en fin de semaine ou des privilèges comme avoir le droit d'aller en bibliothèque ou un temps libre le vendredi avec un jeu si le travail est terminé.

Un exemple, cette semaine je suis sur un CM1 : lundi soir, j'avais sur 26 élèves , 10 dans le rouge et tous assortis d'un billet de comportement et d'une punition (vérifiée hier matin).

Hier soir : seulement deux. Donc ça les a bien calmés.

ça peut paraitre un peu dur, mais je reste persuadée que si on n'imprime pas "sa patte" très rapidement, on peut se laisser très vite déborder.

Quand je vois que les comportements s'améliorent, je me permets meme de m'assouplir pour le plus grand plaisir de tous (y compris le mien ! )

Certains élèves me remercient parfois en me disant que finalement, ils préfèrent travailler dans le calme... donc ça doit avoir du bon quand meme ))

Je suis d'accord. Visiblement le système de la directrice ne fonctionne pas sur les jours où c'est TOI la maîtresse. Je te conseillerais comme Maethina de mettre en place ton propre système. Lorsque j'étais remplaçante, j'expliquais clairement les règles non négociables, et je sévissais en conséquence si besoin. Les activités "sympa" étaient souvent la carotte.

Cela ne correspond pas à ce que fait la directrice ? Et alors ? Tu es la responsable de ta pédagogie durant les jours où tu as cette classe. Comment bien fonctionner avec un système qui visiblement ne te convient pas ? N'ai aucun scrupule, je pense que la collègue que tu complètes n'en a aucun.

Préserve-toi et fonctionne comme tu l'entends pour gérer cette classe.

Pourquoi ne pas instaurer un rituel de fin de journée agréable pour tout le monde ? Même en CM2, ils adorent qu'on leur fasse la lecture. Soit un roman à suivre, soit de courtes nouvelles (comme celles de B. Friot quand il ne reste que 5 minutes).

Courage en tout cas, j'ai cru que tu décrivais une école de mon secteur à te lire (mais elle n'a que 6 classes) et je sais à quel point cela peut être destructeur de côtoyer de telles collègues.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
loumaro

coucou, vite fait ma petite contribution...

J'ai travaillé à la fois sur des postes fractionnés (au début, comme beaucoup) puis comme titulaire à mi-temps.

Pour avoir vécu la situation d'être la "demi-maîtresse" voire la remplaçante, j'ai voulu éviter de faire vivre la même chose lorsque je suis devenue titulaire. Après il est vrai que si je me suis mise à mi-temps c'est parce-que j'avais 3 enfants rapprochés (et n'ai pas trouvé de mode de garde après la naissance de mes jumelles). Pour cette raison, tout n'était pas toujours négociable non plus !!!

Par contre je tenais absolument à ce qu'il y ait accord sur l'essentiel, et bien sûr, la maîtresse était maîtresse au même titre que moi je la présentais comme telle aux enfants et aux parents ! En réunion de rentrée elles étaient toujours là et nous parlions à deux : chacune notre tour, nous l'avions préparé.

Pour ton problème actuel, je te dirais que puisque ta titulaire ne tient pas compte de ton avis (j'imagine que si tu lui indiques des enfants ayant été "horribles" ils ne se retrouvent pas forcément avec la note correspondante dans le système du vendredi????)

-J'ai connu : dans une école elle avait de la monnaie, les enfants adoraient puisqu'ils pouvaient acheter toutes sortes de choses (objets et privilèges). Comme elle m'a d'emblée exclue de ce système (ce serait trop dur à gérer) les enfants m'ont dit de suite : puisque vous ne pouvez pas nous retirer de sous, on s'en fout ! -

Je te conseille donc de choisir un système qui te convient (pas trop compliqué à gérer ; et si possible pas trop de punition écrites à la maison (à cause des parents qui vont te tomber dessus)) Cela peut très bien être le même (tu peux toi aussi mettre une note de comportement pour tes journées, que les parents signeront aussi) mais si tu préfères en changer, pas de problème : fonce!!!

n'hésite pas à dire aux enfants qu'avec Mme x c'est comme ça, et qu'avec toi c'est comme ça, point, non discutable!

Pour les matières, je pense également que tu auras du mal à changer maintenant. Dans ce cas, fais ce que tu peux (et en fonction des élèves et de leur implication) Ne te culpabilise pas si tu n'arrives pas à tout boucler. Enfin, tu peux toujours intégrer des moments sympas même si ils ne font pas partie de la répartition initiale : rien ne t'empêche de faire une mini séance d'arts pla ou de la musique si ça te chante (ou que les enfants (ou toi) te semblent en avoir besoin) Ce ne sera pas forcément du temps perdu supplémentaire : si après ils accrochent mieux et avancent plus vite.

pour les tables, cela me parait plus difficile car cela te rajoutera une contrainte matérielle supplémentaire : si tu dois tout remettre à chaque fois c'est lourd (et vu comme tu décris ta collègue, m'étonnerait qu'elle dise "bonne idée, je les laisse comme tu les as mises") Cependant, rien ne t'empêche de déplacer certains élèves provisoirement.(parfois cela les calme bien)

Pour les relations avec les collègues, je te conseillerais également de laisser tomber : si ils (elles) ne sont même pas fichus de dire bonjour, cela ne vaut pas la peine de se pourrir la vie.

protège toi et essaie de privilégier ta vie perso.

sinon : BON COURAGE

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
laumaz

Pas grand chose a te conseiller de plus,mettre en place TON système de gestion des comportements,c est le premier stade

Sinon,bcp de patience pour supporter ces collègues "si sympathiques"... Franchement,j ai honte pour eux!

Nous sommes 5 " anciens" très copains, mais je t assure que les collègues qui me complètent ou qui complètent la directrice sont partie intégrante de l équipe,on fait les repas conviviaux en fonctionde leurs jours de présence, on essaie d alléger leur service de recre , etc...enfin on se comporte comme des gens civilises!!

J espère que tu auras un poste plus agréable, et surtout, en fin d année...inutile de faire un "pot de départ"

Courage!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alexandra91

Bonjour,

Je suis globalement d'accord avec tout ce qui t'a été dit. j'ajouterais simplement qu'en tant que NT1, tu as normalement le droit à la visite de conseillers pédagogiques, non?

Si ça n'est pas encore fait, demande-leur de venir te voir dans cette classe. Je sais qu'à première vue, on aurait plutôt envie d'"être visité(e)" quand tout fonctionne, quand la classe est sage et qu'on peut montrer tout ce qu'on fait de bien.

Néanmoins, pour l'avoir vécu moi-même, je pense que ça vaut le coup, même dans une classe terrible.

En effet, si tu as mis des choses en place, si tu prends du recul sur ta pratique et que tu montres que tu es investie et que tu cherches des solutions, le CPC valorisera cela dans son rapport, et ça peut même être très positif.

Et puis, son recul te permettra peut-être d'entendre (et ça fait du bien!!!) que ça ne vient pas forcément de toi mais de la classe.

Et aussi, par son observation, elle te permettra probablement de prendre conscience de petites erreurs que tu fais peut-être sans t'en rendre compte, car on en fait forcément, en particulier lorsqu'on débute (moi par exemple, je parlais trop et trop fort puisque je voulais qu'ils m'entendent malgré le bruit ambiant - ce qui en fait ne changeait rien mais au contraire amplifiait le brouhaha; ou encore, j'enchainais trop vite les activités, parce que j'avais toujours l'impression d'être en retard sur mes progressions, résultat les enfants ne s'apaisaient jamais, la classe ne retrouvait jamais le calme; ou enfin, je m'acharnais à vouloir obtenir des réparations ou des excuses immédiatement en cas de mauvais comportement, alors que la CPC m'a montré qu'il était plus efficace de signifier une sanction immédiatement, mais de la faire appliquer plus tard).

Sans compter qu'en plus, la CPC pourra constater que votre répartition n'est pas réaliste et demandera probablement à ta directrice de la changer. Au pire, celle-ci le prendra mal et te fera la tête, mais vu que c'est déjà le cas, tu n'as pas grand chose à perdre à mon avis.

Dans tous les cas, je te souhaite plein de courage, parce que je sais que ça n'est pas facile!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alexandreone

Je pense que les problèmes de comportements sont obligatoires dans une classe, surtout qu'on apprend pas à bien se comporter en classe.

De mon coté même après 3 ans d'enseignement je ne suis pas encore satisfait de ma gestion du bruit.

Ce qu'il faut que tu valorises plus que ce que tu sanctionnes et tu essaies c'est de mettre dans la poche, un élève chahuteur.

Dans la dynamique de groupe, la place des suiveurs est trés importante, si tu es positif, ils sont positifs, si tu es négatifs ils sont négatifs.

Donc tu vas avoir toujours des réfractaires à ton fonctionnement, c'est souvent des chahuteurs qui ont déja testé l'autorité des adultes.

C'est cela que tu dois mettre dans ta poche en les gardant pendant la récré sans leur donner de raison mais plutot en leur disant, je vais voir un peu ton travail pour que je puisse t'aider. Tu ranges son sac avec lui, tu regardes son travail,...

On a tous besoin de l'affectif. Les endroits où j'ai fait le plus d'effort finalement c'est la où je savais que la personne était serieuse et respectueuse de moi. C'est pareil pour les élèves.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Solea

Et surtout ne pas culpabiliser: ce n'est pas toi qui gères mal la classe, c'est juste une situation difficile, rendue encore plus difficile quand la titulaire ne te laisse pas de place.

Je n'ai jamais eu de soucis de discipline, quand j'avais ma classe ou même quand j'étais brigade en ZEP... et pourtant je me suis sentie complètement dépassée et nulle cette année-là avec cette classe de CM1 un jour par semaine. Le soir, il m'est arrivé de pleurer de frustration car je n'étais pas arrivée à me faire respecter. Je me suis pris des réflexions vraiment horribles de la part des élèves :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Japet

vraiment super ce post!

(didix quand j'ai vu le titre je croyais que c'était toi qui l'avais ouvert lol)

je suis d'accord avec tous les conseils, en particulier sur la répartition des matières : si tu peux pas changer, et bien tu fais ce que tu peux! histoire et sciences, tu fais ce que tu peux! de toutes façons même avec une répartition correct c'est impossible de faire les programmes alors.

et sinon je trouve ce post super car beaucoup de bons conseils et surtout d'humilité. ça fait du bien de lire que bcp ont finalement aussi des soucis dans leur classe, qu'ils ne sont pas content d'eux, de leur façon de gérer les élèves...

moi je suis à mi-tps (pas choix) et j'ai choisi mes jours et mes matières, idyllique quoi :).

bon là grosse remise en question : je trouve ma classe plutôt sympathique, des gamins gentils globalement, pas de gros soucis. MAIS mon collègue (le directeur, qui les voit en récré) et mon collègue qui complète mon mi-temps me disent qu'ils sont atroces, méchants entre eux, qu'il y a une sale ambiance en classe. Je suis aveugle ou naïve???? du coup je m'interroge vraiment sur ma capacité à faire ce métier si je ne vois même pas quand des enfants se pourrissent la vie...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
éowin

Ils ne portent pas les mêmes lunettes que toi :) ! Quand tu veux voir le bon côté des enfants, tu le vois!

Ceci dit cela dépend peut-être aussi des jours que tu as, certains sont plus propices à la "sombritude" que les autres.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Japet

ah oui peut-être que c'est parce que je veux voir leur côté positif... mais mes collègues aussi je pense.

j'ai les jeudis et vendredis, pas sûre que ce soit les jours les plus simples ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
éowin

.... ils t'aiment bien!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Japet

.... ils t'aiment bien!

tu es gentille :)

je pense qu'ils aiment bien le maitre aussi.

ceci dit ils commencent à me pomper l'air : moins ils en font, mieux ils se portent, et les cahiers c'est de pire en pire la présentation. Je vais ma fâcher un bon coup et ça va repartir (c'est des gentils gamins ;) )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.