• Annonces

    • André Jorge

      APPEL A CONTRIBUTION   07/08/2017

      Bonjour. La dernière mise à jour du site a nécessité plusieurs heures de travail et, même s'il y a encore quelques bugs à régler, c'est avec plaisir que nous vous proposons cette nouvelle version d'EDP. L' existence et l'évolution du site EDP ne reposent pas que sur le travail (bénévole) de l'administrateur et des modérateurs, mais aussi sur la participation des membres du site. Si vous appréciez le site EDP, il importe que vous nous aidiez à le faire vivre, en participant aux échanges et en proposant du contenu à destination des autres membres dans les différentes rubriques : -Participez aux sujets de discussion dans les forums : Vous pouvez participer aux discussions, poster de nouveaux sujets, et enrichir les échanges de vos contributions, tout en veillant à respecter l'organisation et le fonctionnement du site. -Publiez dans l'espace de téléchargements : Les fiches, documents que vous réalisez peuvent être publiées dans les différentes rubriques de l'espace de téléchargements et pourront ainsi être facilement retrouvées. -Publiez des liens dans l'annuaire : Les liens que vous trouverez utiles peuvent être regroupés dans l'annuaire. Pendant ces dernières vacances, l'annuaire a fait l'objet d'une réorganisation et de mises jour qui l'ont rendu plus attractif et efficace. -Publiez des articles dans le module Pages : Vous pouvez publier des articles concernant l'école, le CRPE, l'éducation, dans la rubriques Pages. Cette rubrique a également fait l'objet d'une réorganisation et un nouveau menu a été créé pour faciliter la navigation. -Publiez des photographies, des vidéos, dans la galerie : La galerie a également été réorganisée. Les photographies des réalisations de vos élèves peuvent y être publiés.   Et sur les réseaux sociaux ? EDP se doit d'être présent sur les réseaux sociaux. Nous avons donc un espace : sur Facebook : https://www.facebook.com/Enseignants-du-primaire-158258504749259/. sur Twitter : https://twitter.com/ensduprim. Pour nous aider, vous pouvez vous abonner ou nous suivre sur les réseaux sociaux et partager nos publications.   Merci de votre soutien.
    • André Jorge

      ORTHOGRAPHE ET PUBLICATION SUR EDP   09/09/2017

      EDP est un site dédié au monde de l'enseignement, de l'instruction et de l'éducation. Veillez donc à toujours : écrire un français correct et compréhensible par tous, relire vos messages et corriger vos éventuelles fautes d'orthographe, avant de publier. Par ailleurs, vous êtes tenu de : ne pas abuser de MAJUSCULES, de textes illisibles tant par la taille que la couleur, de répétitions exagérées de caractères et/ou de mots, ainsi que des images et smilies. ne pas abuser des abréviations. bannir les styles "télégraphiques", "texto" ou "chat" (c, fo, po, bcp, pr, dc, ds,...) qui ne sont pas autorisés sur le forum ! Enfin, n'oubliez pas les accents, les apostrophes, les majuscules, qui ne sont pas optionnels ! Merci de votre compréhension.
Naia

Passer de l'élémentaire à la maternelle ?

Messages recommandés

Naia

Bonjour à tous,

Je suis en plein dans ma liste de voeux pour le mouvement intra-départemental et je m'interroge...

Il y a beaucoup de fermetures de classe dans mon département et je veux à tout prix changer d'école :fear:

Ma question est : Dois-je mettre des voeux en maternelle, sachant que je n'en ai jamais fait et que ça me fiche la trouille ? :blush:

Je m'explique : je suis sensible au bruit, j'apprécie de m'asseoir de temps en temps en classe (ce qui n'est pas possible en maternelle), je ne suis pas créative pour deux sous (je suis capable de rater un collier de nouilles), je crains de ne pas savoir gérer la relation avec l'ATSEM (j'en entends des vertes et des pas mûres...), de ne pas savoir parler à des enfants de cet âge, bref c'est l'inconnu total...

D'un autre côté, j'ai fait le tour de l'élémentaire, j'en ai marre des corrections et des livrets à rallonge, je m'ennuie bien souvent...

Bref, que faire ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Veronika2

Les réponses m'intéressent car je m'interroge moi aussi et j'ai une expérience quasi nulle de la maternelle!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cath056

Bonjour à tous,

Je suis en plein dans ma liste de voeux pour le mouvement intra-départemental et je m'interroge...

Il y a beaucoup de fermetures de classe dans mon département et je veux à tout prix changer d'école :fear:

Ma question est : Dois-je mettre des voeux en maternelle, sachant que je n'en ai jamais fait et que ça me fiche la trouille ? :blush:

Je m'explique : je suis sensible au bruit, j'apprécie de m'asseoir de temps en temps en classe (ce qui n'est pas possible en maternelle), je ne suis pas créative pour deux sous (je suis capable de rater un collier de nouilles), je crains de ne pas savoir gérer la relation avec l'ATSEM (j'en entends des vertes et des pas mûres...), de ne pas savoir parler à des enfants de cet âge, bref c'est l'inconnu total...

D'un autre côté, j'ai fait le tour de l'élémentaire, j'en ai marre des corrections et des livrets à rallonge, je m'ennuie bien souvent...

Bref, que faire ?

En fait la question que tu dois te poser est : est-ce que je préfère faire de la maternelle ou rester dans mon école actuelle ?

Là, il n'y a que toi qui peux répondre.

Pour tes inquiétudes sur la maternelle :

- le bruit, l'agitation... Clairement, il y en a, et ça n'a vraiment rien à voir avec l'élémentaire (pour te dire, moi qui ai fait le saut vers la GS-CP, je trouve ma classe caaaaalme et reposante à ce niveau-là !)

Tu peux peut-être préciser un peu les choses si tu connais les postes qui se libèrent dans les écoles visées : je pense que les classes de MS et GS sont beaucoup plus faciles à gérer que les classes de PS (et c'est moins le "grand saut" quand on vient de l'élémentaire)

- pour le côté créatif : je ne le suis pas non plus du tout, mais bon, il y a des montagnes de blogs et sites qui donnent plein d'idées ! Et puis à force, ça vient un petit peu...

- pour le fait de parler à des enfants de cet âge : c'est sûr que c'est très différent du cycle 3, et tu risques d'être en décalage au début et d'avoir besoin d'un temps d'adaptation. Mais c'est un apprentissage très important en maternelle.

- pour la relation avec l'ATSEM, je dirais que ça dépend de l'ATSEM :happy: (et elles ne sont pas toutes :bye2: , il y en a des très bien aussi !)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eve78

Je m'explique : je suis sensible au bruit, j'apprécie de m'asseoir de temps en temps en classe (ce qui n'est pas possible en maternelle), je ne suis pas créative pour deux sous (je suis capable de rater un collier de nouilles), je crains de ne pas savoir gérer la relation avec l'ATSEM (j'en entends des vertes et des pas mûres...), de ne pas savoir parler à des enfants de cet âge, bref c'est l'inconnu total...

Pour le bruit pas de soucis, il n'y en a pas plus que dans une classe de grands, il suffit juste d'expliquer aux enfants qu'on ne crie pas....

T'as intérêt à t'asseoir sinon tu peux dire adieu à ton dos, moi j'avais des chaises partout et j'allais de l'une à l'autre

La créativité: on ne compte pas le nombre de bouquins et de sites Internet qui te donnent plein d'idées

L'atsem, c'est alléatoire mais tu peux toujours t'en passer

Vas-y, c'est une super expérience!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cpette

Il y a déjà eu un post sur ce sujet.

J'ai fait le saut de CP à MS, puis GS, il y a 7 ans.

Pour la créativité: il y a plein de blog super. (Les cahiers de Joséphine entre autres...)

Le bruit: ici en GS, je ne me laisse pas déborder. On passe presque 6h ensemble, pas question d'avoir la grosse tête à cause du bruit. Il y en a, c'est sûr, mais ça peut (et ça doit!!!) rester supportable.

L'atsem: j'ai eu (et j'ai encore) des perles, et une glandeuse de première. Il ne faut pas oublier qu'elles sont sous la responsabilité de la directrice (ou du directeur, hein!) pendant le temps de classe...et ça fait partie du boulot de directeur que de faire tourner son équipe correctement.

Quant à parler aux enfants....ben,....je leur parle normalement!!!!

C'est sûr qu'il y a un coup à prendre, habillage, penser à donner tous les papiers, les cahiers de liaison, les dessins, vérifier que tout le monde est habillé correctement avant de sortir. Prendre l'habitude de prendre le temps et de répéter pour que ça rentre. Ne pas aller plus vite que la musique....

Bref....c'est différent, mais en même temps, c'est pareil. On est enseignants, et les apprentissages se font de la même façon. (Je pense à la numération, au graphisme, etc...) dans le sens où on commence par des activités ludiques/d'arts plastiques, puis on s'entraîne, puis on devient performant, puis on ajoute encore des briques, puis on revient un peu en arrière, et puis on arrive à construire un mur.

Bref!!!!!!

Je pense un peu à revenir en élémentaire, car j'ai l'impression d'avoir un peu fait le tour (mais ça m'est déjà arrivé en cp!), et je vois bcp les mauvais côtés en ce moment: les parents omniprésents, le côté "oh, ils sont petits, faut pas trop leur en demander", et le manque de reconnaissance de tout le monde: parents, collègues de l'élémentaire, etc....

Bref, j'ai fait un mouvement mixant maternelle et élémentaire...Alea jacta est!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DrBoo

Bonsoir,

Perso, je trouve la maternelle moins fatigant que l'élémentaire. J'avais fait 4 ans d'élémentaire à 4 niveaux et j'en avais assez des préparations et enseigner des matières que je ne maîtrisais pas (du style sciences à vraiment rechercher avant de se lancer).

Je n'avais pas du tout aimé mon stage en maternelle en PE2, mais j'avais vraiment envie de changement, alors je me suis lancée.

Je m'éclate en maternelle (j'ai des MS-GS), les enfants me font bien rire tous les jours. On peut faire des projets sympas, et c'est ça qui prend le plus de temps. Après, y'a pas vraiment de corrections et on maîtrise les connaissances niveau maternelle :) !

Ce que j'aime moins: on avance doucement , donc c'est un peu répétitif, et des fois mon cerveau est au ralenti!

Pour le bruit, ça ne me dérange pas, mais c'est vrai qu'il faut instaurer des règles pour travailler dans un niveau sonore acceptable.

Et mon ATSEM est une perle, donc j'ai de la chance! C'est vrai que des collègues ont eu des expériences de maternelle gâchées par une mauvaise relation avec l'ATSEM!

Et je suis rarement debout: on est trop grand par rapport aux enfants! Soit on plie les genoux, soit on s'asseoit!

Si j'étais toi, je tenterais la maternelle!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cpette

Ah oui, moi aussi, je suis tout le temps assise. (Dans chaque groupe, de 6 ou 7, il y a une place avec une chaise pour moi, entre les 2 enfants les plus en difficulté du groupe. Comme ça, je suis assise, et j'ai ces enfants sous les yeux.)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Torque

J'appréhendais, j'ai tenté, j'ai adoré!

Bon, les tout petits, c'est une autre planète, ça grouille, ça hésite, ça parle une langue extraterrestre avec plein de voyelles qui se bousculent, mais les ATSEM maîtrisent. Le comportement aussi semble venir d'ailleurs, mais on les récupère assez facilement en les branchant sur des activités aux résultats improbables mais qui les captivent. Faut juste fonctionner en ateliers et faire tourner souvent. Sinon bon, la journée est ponctuée d'habillage, de déshabillage, de passage aux toilettes et de débarbouillages divers et variés. Faut aimer mais y en a qui...et puis l'après-midi ça dort!

Dès la MS on peut facilement communiquer avec ces petites entités étranges qui ont déjà un amour sans limite des rituels nombreux et variés qui les rassurent et nous reposent. Et puis il y a un je ne sais quoi de début de changement d'attitude, c'est le moment où le bébé qui avant parlait comme un mec bourré commence à se stabiliser et aimer ce qu'il produit. Là c'est chouette, on voit les progrès tout au long de l'année et puis ils sont trop mimis, concentrés dans leur tâche au coin de la marchande, de la dinette ou plongés dans la question de savoir comment remonter le château fort en plastique qui d'ailleurs passera l'année sous forme de ruine improbable mais ö combien fascinante. Ils commencent aussi à réaliser la réalité de l'autre. Ils se découvrent, interagissent et finalement apprennent autant des petits copains que de l'adulte, d'où l'importance des récréations! Et puis les voir engloutir des goûters plus gros qu'eux et s'en barbouiller de plaisir avec des sourires jusqu'aux oreilles, c'est trop bon.

On pourrait en parler des heures mais celles et ceux qui n'ont jamais bossé en maternelle on raté quelque chose, quelque chose de jubilatoire, de vrai, de magique. :)

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Japet

J'appréhendais, j'ai tenté, j'ai adoré!

Bon, les tout petits, c'est une autre planète, ça grouille, ça hésite, ça parle une langue extraterrestre avec plein de voyelles qui se bousculent, mais les ATSEM maîtrisent. Le comportement aussi semble venir d'ailleurs, mais on les récupère assez facilement en les branchant sur des activités aux résultats improbables mais qui les captivent. Faut juste fonctionner en ateliers et faire tourner souvent. Sinon bon, la journée est ponctuée d'habillage, de déshabillage, de passage aux toilettes et de débarbouillages divers et variés. Faut aimer mais y en a qui...et puis l'après-midi ça dort!

Dès la MS on peut facilement communiquer avec ces petites entités étranges qui ont déjà un amour sans limite des rituels nombreux et variés qui les rassurent et nous reposent. Et puis il y a un je ne sais quoi de début de changement d'attitude, c'est le moment où le bébé qui avant parlait comme un mec bourré commence à se stabiliser et aimer ce qu'il produit. Là c'est chouette, on voit les progrès tout au long de l'année et puis ils sont trop mimis, concentrés dans leur tâche au coin de la marchande, de la dinette ou plongés dans la question de savoir comment remonter le château fort en plastique qui d'ailleurs passera l'année sous forme de ruine improbable mais ö combien fascinante. Ils commencent aussi à réaliser la réalité de l'autre. Ils se découvrent, interagissent et finalement apprennent autant des petits copains que de l'adulte, d'où l'importance des récréations! Et puis les voir engloutir des goûters plus gros qu'eux et s'en barbouiller de plaisir avec des sourires jusqu'aux oreilles, c'est trop bon.

On pourrait en parler des heures mais celles et ceux qui n'ont jamais bossé en maternelle on raté quelque chose, quelque chose de jubilatoire, de vrai, de magique. :)

ça donnerait presque envie :)

(mais presque seulement, je commence seulement à trouver mes marques en élémentaire, je ne veux pas repartir de 0.)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Torque

ça donnerait presque envie :)

(mais presque seulement, je commence seulement à trouver mes marques en élémentaire, je ne veux pas repartir de 0.)

En même temps, y a pas l'feu ! Passer trop rapidement d'un niveau à l'autre empêcherait d'en maîtriser un seul, effectivement. Mais on peut garder l'idée dans un coin de sa tête car un jour peut-être l'envie viendra.... :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PommeD'Api

J'appréhendais, j'ai tenté, j'ai adoré!

Bon, les tout petits, c'est une autre planète, ça grouille, ça hésite, ça parle une langue extraterrestre avec plein de voyelles qui se bousculent, mais les ATSEM maîtrisent. Le comportement aussi semble venir d'ailleurs, mais on les récupère assez facilement en les branchant sur des activités aux résultats improbables mais qui les captivent. Faut juste fonctionner en ateliers et faire tourner souvent. Sinon bon, la journée est ponctuée d'habillage, de déshabillage, de passage aux toilettes et de débarbouillages divers et variés. Faut aimer mais y en a qui...et puis l'après-midi ça dort!

Dès la MS on peut facilement communiquer avec ces petites entités étranges qui ont déjà un amour sans limite des rituels nombreux et variés qui les rassurent et nous reposent. Et puis il y a un je ne sais quoi de début de changement d'attitude, c'est le moment où le bébé qui avant parlait comme un mec bourré commence à se stabiliser et aimer ce qu'il produit. Là c'est chouette, on voit les progrès tout au long de l'année et puis ils sont trop mimis, concentrés dans leur tâche au coin de la marchande, de la dinette ou plongés dans la question de savoir comment remonter le château fort en plastique qui d'ailleurs passera l'année sous forme de ruine improbable mais ö combien fascinante. Ils commencent aussi à réaliser la réalité de l'autre. Ils se découvrent, interagissent et finalement apprennent autant des petits copains que de l'adulte, d'où l'importance des récréations! Et puis les voir engloutir des goûters plus gros qu'eux et s'en barbouiller de plaisir avec des sourires jusqu'aux oreilles, c'est trop bon.

On pourrait en parler des heures mais celles et ceux qui n'ont jamais bossé en maternelle on raté quelque chose, quelque chose de jubilatoire, de vrai, de magique. :)

ça donnerait presque envie :)

(mais presque seulement, je commence seulement à trouver mes marques en élémentaire, je ne veux pas repartir de 0.)

J'allais dire exactement la même chose : ça donnerait presque envie ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cath056

Pour le bruit pas de soucis, il n'y en a pas plus que dans une classe de grands, il suffit juste d'expliquer aux enfants qu'on ne crie pas....

Ben... peut-être que je n'ai jamais réussi à maîtriser ce truc là (c'est très possible, ça m'a toujours posé problème !), mais pour ma part, je trouve que c'est très différent ! Même si les enfants ne crient pas, ils parlent quand même tous en même temps, et j'ai toujours trouvé ça trop bruyant à mon goût !

Ceux qui sont dans nos groupes ça va, on arrive à les faire parler doucement, ce sont les 20 qui sont tous seuls qui font du bruit... :online2long:

Et pour ce qui est de s'asseoir, c'est vrai qu'on est très souvent assis en maternelle, mais on passe aussi beaucoup de temps à se lever / se rasseoir / se lever / se rasseoir (pour dire à ceux qui font du bruit de parler moins fort...) ; c'est ça qui est fatigant. :heat:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Torque

J'allais dire exactement la même chose : ça donnerait presque envie ! ;)

La maternelle c'est la découverte de tout, autant pour les bouts d'chou que pour nous. C'est aussi fascinant que le Big-Bang. C'est l'étonnement permanent des petits face à ce qu'ils découvrent chaque jour, leur fascination par la découverte du résultat de leurs actions, éh oui, quand on trempe son doigt dans la peinture et qu'on le met sur une feuille, ça fait une tache de couleur et c'est très très beau et quand je pousse le ballon, des fois il va là où je voudrais qu'il aille et des fois pas, d'où moment de réflexion intense face au phénomène. Quand je dis un mot il y a une réaction chouette, je peux faire rire ou amener de la satisfaction à l'autre mais quand je dis un autre mot ça fait pleurer...étrange. Réflexion, j'apprends, je grandis. La présence d'une petite bébête dans la classe, ça peut faire la journée en remarque, observation, réflexion bref, apprentissage. La marionnette mascotte de la classe que le maître ou la maîtresse fait parler, en fait elle est vivante et si un jour on ne la trouve plus c'est le drame ! Et puis quand on les félicite, immédiatement ils font tout pour faire encore mieux, il faut beaucoup féliciter en maternelle... et puis....ils nous aiment. Pour de vrai! :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
delffff

J'appréhendais, j'ai tenté, j'ai adoré!

Bon, les tout petits, c'est une autre planète, ça grouille, ça hésite, ça parle une langue extraterrestre avec plein de voyelles qui se bousculent, mais les ATSEM maîtrisent. Le comportement aussi semble venir d'ailleurs, mais on les récupère assez facilement en les branchant sur des activités aux résultats improbables mais qui les captivent. Faut juste fonctionner en ateliers et faire tourner souvent. Sinon bon, la journée est ponctuée d'habillage, de déshabillage, de passage aux toilettes et de débarbouillages divers et variés. Faut aimer mais y en a qui...et puis l'après-midi ça dort!

Dès la MS on peut facilement communiquer avec ces petites entités étranges qui ont déjà un amour sans limite des rituels nombreux et variés qui les rassurent et nous reposent. Et puis il y a un je ne sais quoi de début de changement d'attitude, c'est le moment où le bébé qui avant parlait comme un mec bourré commence à se stabiliser et aimer ce qu'il produit. Là c'est chouette, on voit les progrès tout au long de l'année et puis ils sont trop mimis, concentrés dans leur tâche au coin de la marchande, de la dinette ou plongés dans la question de savoir comment remonter le château fort en plastique qui d'ailleurs passera l'année sous forme de ruine improbable mais ö combien fascinante. Ils commencent aussi à réaliser la réalité de l'autre. Ils se découvrent, interagissent et finalement apprennent autant des petits copains que de l'adulte, d'où l'importance des récréations! Et puis les voir engloutir des goûters plus gros qu'eux et s'en barbouiller de plaisir avec des sourires jusqu'aux oreilles, c'est trop bon.

On pourrait en parler des heures mais celles et ceux qui n'ont jamais bossé en maternelle on raté quelque chose, quelque chose de jubilatoire, de vrai, de magique. :)

Wha ! J'adore !!!Dis, tu viens faire des heures sup' chez nous quand ?!

On a plein de boulot pour un maitre en sup ces jours ci ... :heat:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
delffff

Et pour ce qui est de s'asseoir, c'est vrai qu'on est très souvent assis en maternelle, mais on passe aussi beaucoup de temps à se lever / se rasseoir / se lever / se rasseoir (pour dire à ceux qui font du bruit de parler moins fort...) ; c'est ça qui est fatigant. :heat:

Meuh non ! ça fait la cuisse ferme :closedeyes: c'est tout !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Naia

Torque, on sent vraiment que tu es dans ton élément, j'adore ton témoignage qui ferait vaciller plus d'un endurci :tongue:

Vous m'avez convaincue, merci à tous :)

Je vais donc insérer des postes de maternelle dans mes voeux, de toutes façons il faudra bien que j'expérimente ce type de poste au moins une fois dans ma carrière, sinon je continuerai à me poser la question.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Torque

Wha ! J'adore !!!

Dis, tu viens faire des heures sup' chez moi quand ?!

On a plein de boulot pour un maitre en sup ces jours ci ...

Y a qu'à demander. Depuis que je suis en vacances définitives il m'est arrivé d'accompagner en sortie des classes de copines, comme ça, juste pour le plaisir.... :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Torque

Torque, on sent vraiment que tu es dans ton élément, j'adore ton témoignage qui ferait vaciller plus d'un endurci :tongue:

Vas-y, tu peux vaciller tranquille, tu vas très vite adorer. :yahoo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
luciep76

Avec moins de beaux discours que les collègues plus haut :

PES cette année en PS/MS. Je n'ai pas eu le choix et si je l'avais eu je n'aurais jamais demandé de mater, encore moins des PS. Ces petites choses qui bavent qui morvent qui farfouillent leur nez et qui parlent dans une langue que mon téléphone ne peut traduire BBEEUURRRKKKK

Finalement ces petits machins, ils disent des trucs rigolos, ils progressent, ils sourient quand on les regarde, ils nous trouvent belles tous les jours même le jour où on est moche (on peut pas être au top tout le temps ^^), ils ont les yeux qui sortent des orbites quand on souffle pour de vrai sur la paille et que la maison s'envole, ils ne postillonnent pas trop sur la maitresse quand on souffle sur la brique qui ne s'envole pas, ils sont fiers d'avoir un petit diplôme puzzles 6 pièces, ils font un bisous en fourbe quand on se penche pour fermer le manteau (que le début parce qu'ils peuvent apprendre à fermer la fin). Et oui, ils nous aiment ! j'en passe.

Alors oui ça fait du bruit mais parfois c'est pas eux, parfois c'est la faute des perles qui remuent dans le seau. Parfois ça fait mal au dos mais j'ai pas encore trouvé la meilleur méthode. Et puis parfois ils ont des converses ... Mais ça vaut le coup d'y faire un saut !

Je ne suis pas créative non plus, je chante très mal, mais c'est toujours trop bien la chanson maicresse et c'est quand que c'est moi qui fait la peinture hein c'est aujourd'hui que c'est à moi et moi est-ce que je peux refaire un algorithme et moi je veux un puzzle plus dur ...

Bref je retourne voir les postes mater vacants dans mon département, moi qui ne voulais que de l'élémentaire parce que les élèves ils sont assis et ont la bouche fermée, en principe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
delffff

Wha ! J'adore !!!

Dis, tu viens faire des heures sup' chez moi quand ?!

On a plein de boulot pour un maitre en sup ces jours ci ...

Y a qu'à demander. Depuis que je suis en vacances définitives il m'est arrivé d'accompagner en sortie des classes de copines, comme ça, juste pour le plaisir.... :)

Je note :closedeyes:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Torque

Je note :closedeyes:

Pas de souci,je suis à 5mn ! Mais n'oublie pas que depuis bientôt 3 ans je ne me lève que rarement avant 11h30 (en même temps, rarement couché avant 3h du mat, hein!), donc si ça comprend un matin vaut mieux me prévenir quelques jours avant que je puisse me recaler sur vos horaires de dingues.... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cath056
Meuh non ! ça fait la cuisse ferme :closedeyes: c'est tout !

Si seulement... :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
poupoupidou

Ce post m'intéresse car moi,j'hésite à faire un bond dans l'autre sens.Petit bond,hein ! MS vers CP.......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Naia

Ce post m'intéresse car moi,j'hésite à faire un bond dans l'autre sens.Petit bond,hein ! MS vers CP.......

Pour avoir fait du CP plusieurs années, tout ce que je peux te dire c'est que c'est une classe très "routinière" dans la mesure où tout est centré sur l'apprentissage de la lecture.

Découverte du son, travail du son, phonologie... toutes les semaines c'est un peu la même chose. Personnellement, le CP est le niveau que j'apprécie le moins de l'élémentaire, car j'avais le sentiment de faire toujours la même chose. D'autres collègues partageaient mon avis d'ailleurs, on peut avoir très vite le sentiment de tourner en rond...

Mais si tu ne l'as jamais expérimenté, c'est quand même bien de le faire. Même si je ne le conseillerai pas sur du long terme (à moins d'être fan :) ).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
poupoupidou

J'en ai eu,une fois,en début de carrière ,en remplacement long et j'avais déjà souffert de ce côté routinier .

Je veux surtout partir de mon école,en fait.............

Mais les collègues posant souci devraient quitter le navire dans deux ans donc soit je serre les dents ,soit je craque avant !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Naia

Je comprends tout à fait, souhaitant partir pour les mêmes raisons que toi. Mais auras-tu la possibilité de revenir facilement en maternelle après, si tu regrettes ton choix ?

Car il est plus "facile" (au niveau des choix de postes) de passer de la maternelle à l'élémentaire, que l'inverse.

Chez moi en tous cas les postes en maternelle sont très prisés.

A toi de voir si tu as suffisamment d'ancienneté pour te le permettre... si jamais un jour tu veux revenir en maternelle.

C'est vrai que le CP moi je trouve que c'est classe la plus ennuyeuse de l'élémentaire. Mais l'ambiance entre collègues est primordiale :fear:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Torque

Le CP c’est la Grande Ecole. Un nouveau continent plein de grands indigènes remuants, énergiques, très forts et un peu inquiétants….dangereux ? Alors dans la cour de ce nouveau monde on reste entre soi, dans un petit coin, avec ses copains-copines de l’ancienne maternelle où on était les plus grands, les rois. La Maîtresse est la Divinité protectrice et la classe le refuge.

On possède maintenant suffisamment de vocabulaire pour en acquérir de plus en plus et de plus en plus vite, ce qui permet de comprendre une foule de nouvelles histoires, aborder tout plein de nouveaux domaines et la pensée ne pouvant se concevoir qu’avec des mots (sinon on ne décolle pas de l’émotion), les concepts peuvent enfin se construire. Un an avant encore, on ne comprenait pas bien pourquoi ça c’est bien et pas ça, on avait du mal à comprendre que les conséquences avaient des causes et que les faits les actes, avaient des conséquences. Maintenant on est grand, on réalise, on découvre tout un tas de principes comme autant d’outils pour avancer encore.

Jusqu’à 5 ans nos petites mains comportaient plus de cartilages que d’os et on avait beaucoup de mal en motricité fine et c’était bien normal. Là, à 6ans, la petite main devient capable de maîtriser le crayon et on a son premier cahier !!! La maîtresse nous a montré des radios de petites mains pour nous montrer et nous expliquer ! Certes au début c’est dur de dessiner des lettres en cursive mais bon, on a des grosses lignes et quand on réussit, parce qu’on finit par réussir ( !), on reçoit un nouveau cahier avec de plus petites lignes. Nouveau défi. Mais maintenant on est grand, on a des cahiers de grands et on est très fier ! On arrive à recopier quelques lignes que la maîtresse a écrites au tableau et c’est beau. Au début c’est long parce qu’on s’applique, mais tous ces compliments quand on a terminé, c’est trop bien. Et puis avec ses nouvelles petites mains qui se sont formées et ces doigts que l’on contrôle enfin, on peut maintenant maîtriser les ciseaux, cet outil étrange jusque là, avec ses deux lames que l’on arrivait jamais à bien synchroniser et qui déchiraient plus qu’elles ne coupaient. Maintenant on est les chefs des crayons et des ciseaux et on a de beaux cahiers et on fait de chouettes découpages. Reste la colle. Bon on en met toujours trop mais c’est parce que nous en CP, on est généreux, on ne compte pas.

La lecture aussi c’est très dur. Toutes ces lettres qui se prononcent et qui finissent par faire des mots et des phrases qui ont un sens, c’est très compliqué mais quand on y arrive on est très très fort. C’est Champollion, on a accès au monde encore inconnu des Grands. Et puis la maîtresse elle nous donne de très jolies fiches d’exercices et on apprend tout plein d’histoires que maintenant on comprend et puis si on ne comprend pas on arrive à trouver les mots pour poser les bonnes questions. C’est chouette le CP.

Maintenant dans mon cartable j’ai des fichiers d’exercices et une trousse, Ma Trousse. Je dois faire bien attention car c’est mon trésor. J’ai mes crayons, mes stylos, ma gomme, mon taille-crayon, ma règle et mon bâton de colle et je dois bien penser a toujours les avoir. Et puis j’ai mes feutres, mes crayons de couleurs que je m’applique à toujours bien tailler mais c’est pas facile parce que des fois la mine se casse dans le taille-crayon mais la maîtresse est toujours là pour me sortir de cette situation incompréhensible et incapacitante.

On fait tous des progrès, on a des métiers dans la classe, il y a des roulements, c’est chouette.

En janvier-février on a tellement appris de nouvelles choses qu’on sature et la maîtresse s’arrache les cheveux parce qu’elle pense qu’on n’avance plus et qu’on ne saura pas lire à la fin de l’année si on continue comme ça. En fait on trie tout ce qu’on a emmagasiné dans notre cerveau depuis la rentrée et ça prend un mois ou deux. Et puis vers mars-avril on redémarre et là les progrès sont fulgurants.

On a beaucoup fait les mêmes choses cette année et la maîtresse en avait parfois assez de répéter tout le temps, mais elle, elle va à la gym le mercredi après-midi et ça ne la dérange pas de faire toujours les mêmes mouvements. Ben nous on est comme elle, on s’entraîne, on est des sportifs de la lecture, de l’écriture, du calcul, de l’école des grands.

Le CP c’est une année qu’on n’oubliera jamais, c’était notre entrée dans le monde des grands, on a reçu des armes et tout plein d’outils et la maîtresse nous a guidés et encouragés, nous a appris à utiliser tout ça pour bien grandir, apprendre encore et réussir enfin.

En CP on est devenu de vrais guerriers !

  • Upvote 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sophely1

C'est très très c**, je sais, mais j'ai les larmes aux yeux après avoir lu Torque!...

Décidément ce Monsieur ne me laisse jamais indifférente!

Je perds l'Amour de mon métier depuis un certain temps. Ce métier qui était MA vocation, la seule chose que j'envisageais de faire.

Je m'agace trop vite, trouve beaucoup trop d'élèves peu intéressants, peu intéressés, énervant; je trouve les enfants mal élevés, très peu respectueux... Je suis lasse de répéter "Silence", "En rang par 2 svp", "On sort/rentre dans le calme svp", "Retourne-toi", "Chuuuuuuut" etc etc etc...

Il est vrai que je suis bouche-trou cette année, et à temps partiel depuis 3 ans (dont 2 où je n'avais plus la main mise sur ma classe que je partageais à 50%): je ne peux donc plus imprimer ma marque, celle qui me permettait d'avoir une ambiance de classe comme je les aime, de travailler en groupe (j'ai cette année des élèves qui ne l'ont jamais fait auparavant) et d'autres choses encore. J'ai perdu ma super équipe de collègues qui aimaient la pédagogie en projet, qui aimaient innover ...

Bref, tout ça pour dire que j'envisage aussi d'aller en mater pour trouver un second souffle. J'ai tout de même assez peur d'avoir du mal à gérer le bruit et le mouvement mais aussi le fait que mes enfants aient le même âge ou à peu près...

Je crois que je vais imprimer les messages de Torque et me les relire à l'école quand je craaaaaaaque!!!!...........

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Torque

C'est très très c**, je sais, mais j'ai les larmes aux yeux après avoir lu Torque!...

Décidément ce Monsieur ne me laisse jamais indifférente!

Je crois que je vais imprimer les messages de Torque et me les relire à l'école quand je craaaaaaaque!!!!...........

T'es trop mimi ! :)

Je m'agace trop vite, trouve beaucoup trop d'élèves peu intéressants, peu intéressés, énervant; je trouve les enfants mal élevés, très peu respectueux... Je suis lasse de répéter "Silence", "En rang par 2 svp", "On sort/rentre dans le calme svp", "Retourne-toi", "Chuuuuuuut" etc etc etc...

J'ai parfois ressenti ça aussi, au début. Sans doute à cause de la pression du résultat qu'on se met. On se dit qu'on ne va jamais y arriver si on doit passer autant de temps à obtenir le calme, l'écoute, l'intérêt bref, l'adhésion de tous, mais en fait au début de chaque année, à instaurer des règles (tout en félicitant chaque fois qu'elles sont respectées, c'est très important!), certes on passe beaucoup de temps mais on n'en perd pas. Ce temps, il faut le prendre, il va permettre de canaliser les petits en les rassurant, en montrant à tous que non seulement tu maîtrises mais qu'en plus tu sais te montrer bienveillante et fiable. Tu es "la" maîtresse, celle qui sait et qui rassure, qui organise et protège. Féliciter celui ou celle qui fait bien incite les autres à suivre l'exemple donné alors que crier sur tous ne fait que décontenancer chacun. J'ai fait un pas énorme et décisif le jour où j'ai compris ça.

Il est vrai que je suis bouche-trou cette année, et à temps partiel depuis 3 ans (dont 2 où je n'avais plus la main mise sur ma classe que je partageais à 50%): je ne peux donc plus imprimer ma marque, celle qui me permettait d'avoir une ambiance de classe comme je les aime, de travailler en groupe (j'ai cette année des élèves qui ne l'ont jamais fait auparavant) et d'autres choses encore. J'ai perdu ma super équipe de collègues qui aimaient la pédagogie en projet, qui aimaient innover ...

Là, c'est sûr que ça n'aide pas. Nous aussi on a besoin de se sentir en sécurité dans nos pratiques et nos relations au quotidien dans l'école.

Bref, tout ça pour dire que j'envisage aussi d'aller en mater pour trouver un second souffle. J'ai tout de même assez peur d'avoir du mal à gérer le bruit et le mouvement

Oui, en maternelle on culpabilise moins à prendre du temps pour mettre en place tout un tas de petits rituels qui permettent de travailler dans le calme, la concentration et la réussite. Le bruit dans une classe de maternelle, c'est une légende (pas confondre avec la cour et les cris stridents! La joie n'est pas muette chez les p'tits schtroumfs !). Les petits adorent qu'on leur explique ce qu'on attend d'eux et sont très curieux de tout ce qu'on leur apprend. Ils ont juste besoin d'être rassurés, guidés et encouragés à chaque étape de leur travail. Et puis la maternelle, c'est génial! Bon en fait toutes les classes sont géniales. Il suffit de bien comprendre comment ils fonctionnent à chaque âge. Certes ça prend du temps, mais au final chacun est gagnant dans ce formidable échange où chacun, adulte comme enfant, apprend en permanence de l'autre. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
corazon

J'adore te lire quand tu parles des élèves, c'est à la fois tellement touchant et réaliste. Merci Torque. :wub:

Tu nous fais les chapitres suivants ?? :blush::sweatingbullets:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.