• Annonces

    • André Jorge

      UN SUJET PAR THEME DE DISCUSSION !   01/07/2017

      MERCI DE RESPECTER LE REGLEMENT ET L'ORGANISATION DU SITE ET DE NE PAS CREER DE SUJET FOURRE-TOUT, DE SUJET PAR NIVEAU DE CLASSE, MAIS DE CREER UN SUJET PAR THEME DE DISCUSSION/QUESTION. Dans un souci de lisibilité et d'efficacité, nous vous rappelons l'obligation de : - créer un nouveau sujet par thème de discussion. - à poster votre sujet dans le bon forum, afin de permettre à tous les membres de vous lire et de répondre à vos questions, quel que soit leur niveau de classe actuel, d'autant plus que les membres expérimentés ont déjà effectué plusieurs niveaux de classe et peuvent vous aider. - à faire en sorte de partager vos discussions avec tous les membres du site. Cf. Merci.
    • André Jorge

      EFFICACITE ET LISIBILITE   01/07/2017

      Dans un souci d'efficacité et de lisibilité du site, il vous est demandé lorsque vous publiez sur le site : - de respecter l'esprit de partage d'EDP, en privilégiant les échanges avec TOUS les membres (et pas seulement ceux qui ont le même niveau de classe que vous). - de systématiquement faire une recherche, avant de créer un nouveau sujet. - de donner un titre précis à votre sujet et de formuler clairement votre demande ou question. - de ne pas faire de hors sujets (et de créer plutôt une nouvelle discussion pour parler d'autre chose). - de respecter l'organisation du site et de publier dans les bonnes rubriques. Merci.
zapp86

A l'aide, changer d'école ou pas ?

51 messages dans ce sujet

Bonjour,

je me permets de faire appel à vos avis, nouvelle sur ce forum.

Les faits datent de la fin de l'année scolaire 2015.

J'ai mes deux fils dans un même établissement publique, et mon aîné a eu des problèmes de harcèlement de la part d'une autre élève.

Ça a commencé quand mon fils a refusé d'aller à l'école sous prétexte qu'il avait mal au ventre. Il passait beaucoup de temps aux toilettes, causant ainsi du retard à tout le monde.

Au début, je ne l'avait pas pris au sérieux, mais quand il a commencé à vomir et par me supplier de le laisser rester à la maison, j'ai décidé de mener mon enquête, car en plus, le soir, il se mettait tout seul dans son coin et n'avait pas faim. Il parlait de moins en moins et disait à chaque fois que tout allait bien...

Il s’avérait qu'une fille dans sa classe le traitait de tous les noms et l'agressait physiquement. Selon certains élèves, cette fille n'en était pas à son premier coup. Étant accompagnatrice domicile - école, j'ai appris pas mal de choses (nous nous sommes intégrés dans cet école après les vacances de février 2015 suite à un déménagement)

Monsieur le directeur de l'établissement a balayé mes inquiétudes d'un revers de main en disant qu'il allait s'en occuper. Il a apparemment convoqué les deux et leur a dit de plus jamais vouloir entendre quoi que ce soit. Point.

A peine sortis du bureau, la fille rapporte à ses copines en disant qu'elle s'en fichait, et qu'elle allait tout faire pour faire vivre un cauchemar à mon fils et le faire exclure de l'école, car il aurait "refusé d'être son amoureux" . Une histoire si banale qui virait au cauchemar.

Résultat, cette fille monte en puissance et le pousse contre une table, le faisant tomber avec une belle écorchure dans le dos. Les élèves l'ont vus, mais surprise, la maîtresse n'a jamais rien vu. J'ai pris rendez vous avec le directeur et encore une fois, il m'a "envoyé balader" et plutôt m'a "accusé" du comportement de mon jeune fils...

Un jour, mon jeune fils, qui est pas mal connu à l'école, car enchaîne les bêtises (contrairement à son grand frère qui lui est calme) dépasse les bornes et je le frappe à la maison. Cela laisse des traces, et de là commence les histoires...

Ne me jugez pas, svp.

Quelques jours après cet incident, je dépose les enfants à la grille de l'école (mon grand toujours en état d'appréhension et peur avec ses maux de ventre) je dis à mon fils que la prochaine fois, on irait à la police.

Monsieur le directeur a entendu et a pris les devants en écrivant au procureur de la république comme quoi j'avais été violente avec mon enfant. C'était sa façon de ne pas avoir des problèmes, certes de son coté, mais d'un autre coté, cela a laissé des dommages importantes dans la vie des enfants, car ils ont aussitôt été récupérés par la police, examinés par un médecin légiste, qui n'a rien constaté de maltraitance, heureusement, j'ai été entendue avec mon époux, par la police, etc.

Cela a déclenché une crise d'angoisse et d'asthme chez mon aîné, toujours plus sensible...

Je ne suis pas là pour juger les enseignants, mais c'est trop facile de fermer les yeux sur des problèmes et trouver d'autres ou il n y en a pas.

Avec la rentrée qui s'approche, j'avoue avoir un peu "peur" de les emmener à l'école. Je me demande si je dois les changer d'école et les mettre dans le privé ou ils sont apparemment mieux suivis ou les laisser dans cet école.

De toute façon, la communication est rompue et je ne vois pas comment nous allons pouvoir travailler ensemble pour le bien des enfants.

Que faire ?

Merci de vos éclaircissements et de m'avoir lu.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Perso, à te lire et si tu le vis mal avant la rentrée, je les changerai d'école en expliquant pourquoi au directeur/directrice qui l'accueille. Sinon, il me semble que vous le vivrez tous mal.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

même réponse. Je ne pense pas que tu vivras sereinement.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup pour vos réponses.

Changer trop les enfants d'école ne risquerait pas de les nuire ? bon, j'essaye de prendre les 2 cotés en considération - rester ou non, mais cela reste dur...

Si seulement ce directeur partait :devil:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup pour vos réponses.

Changer trop les enfants d'école ne risquerait pas de les nuire ? bon, j'essaye de prendre les 2 cotés en considération - rester ou non, mais cela reste dur...

Si seulement ce directeur partait :devil:

tu ne les changes pas "trop", tu les changes c'est tout. Je ne vois pas en quoi ça leur poserait un souci.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup pour vos réponses.

Changer trop les enfants d'école ne risquerait pas de les nuire ? bon, j'essaye de prendre les 2 cotés en considération - rester ou non, mais cela reste dur...

Si seulement ce directeur partait :devil:

Si tes enfants ont déjà souci : l'aîné avec celle qui lui en veut et le second parce qu'il est fait des bêtises, il me semble qu'ils seront plus à l'aise ailleurs et que toi tu le vivras mieux. Mais, question : qu'en pensent-ils tes garçons ? Le leur as-tu au moins demandé ?

Si le directeur partait... Apparemment cela ne semble pas être le cas donc à toi d'agir...

Sinon, tu contactes l'inspection académique et tu vois s'ils peuvent tout simplement changer d'école. Cela arrive parfois dans des cas complexes.

Sinon tout à fait d'accord avec manue89.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est certain... le privé arrange tout... c'est bien connu....

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Zapp86,

Quel âge ont tes enfants?

Pour juste parler de l'un des sujets que tu relates, c'est-à-dire la suspicion de harcèlement dont souffre ton fils aîné, je pense que tu dois t'en tenir à ce que tu vois et constates et agir en fonction : effectivement, tu dis que ton fils vient à l'école la boule au ventre, vomi, te supplie de le laisser à la maison et raconte qu'il reste enfermé dans les toilettes, parle d'une fille qui l'embête. Rien que ces faits doivent te questionner, et je trouve qu'ils sont questionnants : ton enfant envoie bien des signes de mal-être. As-tu pris contact avec ton médecin traitant? demande à prendre contact avec le psychologue de l'éducation nationale du secteur ainsi qu'avec le médecin scolaire du secteur. Je sais que ce n'est pas facile quand on est parent, mais il faut aussi réussir à entendre d'autres informations (le directeur qui parle de l'attitude de ton aîné à l'école, récits que tu as pris comme une "accusation"), a ne pas écouter "au premier degré" ce que raconte son enfant. Je ne dis surtout pas que c'est faux, je dis juste que parfois les enfants ne vont pas bien, mettent la faute sur un évènement, un autre enfant etc, alors qu'en fait le problème réel est ailleurs, parfois juste à côté... votre rôle de parents va être de bien tout entendre, d'écouter ce que les professionnels ont à dire et ont constaté tout en s'affirmant bien aussi (les instits ne sont pas infaillibles, comme tu le dis, ils ne voient pas tout).

Pour ce qui est du changement d'école, ça peut le faire si le problème de ton aîné est bien lié au harcèlement d'une élève. Mais ça se prépare, c'est si les autres solutions envisagées n'ont pas fonctionné, et si ton enfant est d'accord.

Attention tout de même à ce que ce départ de l'école ne soit pas pris comme une fuite suite au signalement qu'à fait le directeur et qui pourrait amener une suspicion sur votre bonne foi...

Pour ce qui est de ton deuxième garçon, le parallèle entre les deux histoires me questionne aussi. Tu racontes que ton deuxième t'a tellement poussé à bout que tu l'as frappé, coup qui a laissé une trace. Tu as l'air, dans ton message, sincèrement embêtée par cet évènement. Juste une piste, mais je ne connais pas toute ton histoire : ton aîné ne ressentirait t-il la tension qui existe à la maison et à l'école du fait de l'attitude de son frère? Pas facile a gérer pour un enfant, ça.

Voilà, je crois qu'il y a plein de pistes à explorer, faites vous aider de professionnels, et ne prenez une décision de changement d'école qu'en sachant que ça peut réellement apaiser la situation.

Bon courage,

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est certain... le privé arrange tout... c'est bien connu....

Et le public aussi bien entendu !!!

Pour ma part, je pense que les parents les mettent dans telle ou telle école d'abord pour la façon dont ça se passe entre parents et enseignants, selon leurs vues à eux et pas forcément de façon objective.

Mais là, je fais déjà du hors sujet, désolé !!!

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est certain... le privé arrange tout... c'est bien connu....

là n'est pas le débat. La question est : changer d'école ou pas. Et dans le public on ne peut pas changer dans si on veut changer on va dans le privé.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les garçons ont 10 et 7 ans. Mon aîné qui a subi ces harcèlements va au collège, donc ok pour lui.

Il a toujours été un peu plus sensible, mais de bon comportement. Je me souviens que la maîtresse m'avait

convoqué pour parler de mon grand en disant qu'il était très bien élevé et très bon élève quelques semaines après notre installation.

Jamais de soucis réel avec lui, sauf au CP avec une maîtresse qui était très dur, et là aussi, pareil, boule au ventre, vomissement, etc. La maîtresse était connue pour ça et 2 élèves avaient même fugués de l'école...

Il y a beaucoup de soucis qui sont disons "couverts" par l'administration pour éviter des problèmes ...

Pour mon plus jeune, effectivement, nous avons un "soucis" avec lui depuis pas mal de temps maintenant.

Il va commencer sous peu un suivi, car les bêtises se succèdent et il doit y avoir un mal être.

De ce que j'ai réussi à en tirer, il n'a pas trouvé sa place suite à la naissance de sa petite sœur, et en plus, il a eu du mal quand on lui a changé d'école suite à un déménagement. Pourtant c'était prévisible, car il ne pouvait pas rester avec sa maîtresse adorée, car il allait en "grande section" à l'époque.

@Verem

Mon grand va au collège, mais voudrait quand même que son frère change d'école, car il avait été bien affecté par toute cette histoire.

Il n'arrêtait pas de dire que son frère "m'a encore mis la honte à l'école aujourd'hui..."

Le concerné, lui, est perturbé par le moindre changement, donc, pour lui, je dirai non, mais l'école n'a pas de solution pour lui, et les convocations sans cesse n'ont rien changées.

@Biscottine,

Tu touches un point, là.

J'y ai pensé, et c'est pour cette raison que je n'avais pas fait les démarches plus tôt pour les changer d'école. Je ne voulais pas que cela soit une "fuite", mais plus la rentrée s'approche, plus j'appréhende.

Pour cette question de mal être, on a essayé de nous remettre en question, mais rien pour l'instant. Pas de soucis avec les autres enfants. Nous ne sommes pas les meilleurs parents au monde, mais nous essayons d'apporter le mieux...

Il y a eu des témoignages en ce que concerne les dits de mon fils. C'est pour cela qu'au début j'ai pas voulu prendre ça au premier degré.

J'ai moi même entendu cette fille dire de nous "famille de merde" - elle m'avait pas vu...

Il est vrai que j'ai pas trop envie de les changer, mais que va t-il se passer par la suite ?

Je ne me vois pas discuter avec ce directeur ou qui que ce soit dans l'école. Ça se passe très bien en maternelle(ou fréquente la petite sœur), et la directrice avait l'air de "connaître" la fille qui harcelait mon grand -Je ne sais pas pourquoi on la couvre. Elle était aussi un peu surprise du comportement du directeur le l'école élémentaire, mais bon...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'en ai pas trop parlé à leur médecin traitant. Juste au spécialiste pour l'asthme, qui m'a aussitôt dit de changer pour le privé, car ils seront mieux suivis...

D'un autre coté, je ne souhaite pas fuir, mais serait il pour le bien des enfants...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

alors là je ne comprends plus. Le problème est surtout l'ainé qui est harcelé non? Si il va au collège il n'y a plus de soucis.

Le plus jeune, je pense qu'il sera aussi peu sage dans une autre école....


Je n'en ai pas trop parlé à leur médecin traitant. Juste au spécialiste pour l'asthme, qui m'a aussitôt dit de changer pour le privé, car ils seront mieux suivis...

D'un autre coté, je ne souhaite pas fuir, mais serait il pour le bien des enfants...

hum, les spécialistes pour l'asthme sont aussi des grands spécialistes de l'école....????

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

alors là je ne comprends plus. Le problème est surtout l'ainé qui est harcelé non? Si il va au collège il n'y a plus de soucis.

Le plus jeune, je pense qu'il sera aussi peu sage dans une autre école....

Je n'en ai pas trop parlé à leur médecin traitant. Juste au spécialiste pour l'asthme, qui m'a aussitôt dit de changer pour le privé, car ils seront mieux suivis...

D'un autre coté, je ne souhaite pas fuir, mais serait il pour le bien des enfants...

hum, les spécialistes pour l'asthme sont aussi des grands spécialistes de l'école....????

Finalement il n'y a pas que moi que ça "dérange".... ;)

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

alors là je ne comprends plus. Le problème est surtout l'ainé qui est harcelé non? Si il va au collège il n'y a plus de soucis.

Le plus jeune, je pense qu'il sera aussi peu sage dans une autre école....

Je n'en ai pas trop parlé à leur médecin traitant. Juste au spécialiste pour l'asthme, qui m'a aussitôt dit de changer pour le privé, car ils seront mieux suivis...

D'un autre coté, je ne souhaite pas fuir, mais serait il pour le bien des enfants...

hum, les spécialistes pour l'asthme sont aussi des grands spécialistes de l'école....????

:scratch: oui, je comprends que ça n'ait pas trop de sens pour une spécialiste, mais c'était lors de l’évocation du facteur déclencheur de l'asthme...

Sinon, oui, le grand part, c'est vrai, mais les enseignants eux, restent, et que va trouver le directeur prochainement ? Mon deuxième n'est pas un ange non plus. Il y a 2 autres qui le suivent et qui vont forcément passer par là aussi. Si le dialogue est rompu, comment faire, car il y aura beaucoup plus de suivi et de dialogue nécessaire, en ce qui concerne le petit.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

alors là je ne comprends plus. Le problème est surtout l'ainé qui est harcelé non? Si il va au collège il n'y a plus de soucis.

Le plus jeune, je pense qu'il sera aussi peu sage dans une autre école....

Je n'en ai pas trop parlé à leur médecin traitant. Juste au spécialiste pour l'asthme, qui m'a aussitôt dit de changer pour le privé, car ils seront mieux suivis...

D'un autre coté, je ne souhaite pas fuir, mais serait il pour le bien des enfants...

hum, les spécialistes pour l'asthme sont aussi des grands spécialistes de l'école....????

Finalement il n'y a pas que moi que ça "dérange".... ;)

vu comme ça oui ;)

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

alors là je ne comprends plus. Le problème est surtout l'ainé qui est harcelé non? Si il va au collège il n'y a plus de soucis.

Le plus jeune, je pense qu'il sera aussi peu sage dans une autre école....

Je n'en ai pas trop parlé à leur médecin traitant. Juste au spécialiste pour l'asthme, qui m'a aussitôt dit de changer pour le privé, car ils seront mieux suivis...

D'un autre coté, je ne souhaite pas fuir, mais serait il pour le bien des enfants...

hum, les spécialistes pour l'asthme sont aussi des grands spécialistes de l'école....????

:scratch: oui, je comprends que ça n'ait pas trop de sens pour une spécialiste, mais c'était lors de l’évocation du facteur déclencheur de l'asthme...

Sinon, oui, le grand part, c'est vrai, mais les enseignants eux, restent, et que va trouver le directeur prochainement ? Mon deuxième n'est pas un ange non plus. Il y a 2 autres qui le suivent et qui vont forcément passer par là aussi. Si le dialogue est rompu, comment faire, car il y aura beaucoup plus de suivi et de dialogue nécessaire, en ce qui concerne le petit.

Une autre école publique du coin peut tout à fait aussi bien permettre à ton fils de se reconstruire.

Je ne vois pas ce que le Privé fera de mieux.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mais peut-on changer d'école publique????

en effet le privé, le public, pour moi pas de différence! Il y a des gens très bien et des gens très moins bien dans le 2.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai qu'on a parlé du privé, mais c'est des gens qui comptent, comme manue89 a cité.

Partir, c'est une chose, mais tout comme cela ne va pas régler le problème de mon petit jusqu'à ce qu'il se décide lui même,

Le corps enseignant peut aussi être bien ou pas. Cela dépend du niveau d'humanité de chacun.

Carocaro a bien dit être dérangé, mais dans quel sens - étant qu'enseignant, à qui le comportement du directeur semble normale et courant pour se couvrir, ou bien en tant que parent, à que ce même comportement pourrait sembler un peu limite, et donc ne mettant pas en confiance par rapport aux autres enfants...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

HS : j'espère que le spécialiste qui a du un conseil si génial exerce dans une belle clinique privée parce que l'hôpital public ça craint... Pfff mais ça c'est du conseil !

Sinon je pense aussi que si le grand part au collègue, il faudrait peut-être essayer de laisser le plus jeune dans cette école, s'il est perturbé par le moindre changement ça peut être difficile pour lui de changer d'école à nouveau. Et est ce que ça suppose de changer la petite aussi ?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, je les aurai tous changé d'école. C'est pour cela que ça implique un peu de prudence.

La petite s'épanuit et n'a jamais eue de soucis. Le grand non plus, sauf cette fois-ci.

Que ferai-je au cas ou je suis de nouveau convoqué par l'école ? Leur dire de s'adresser au procureur ?

D'essayer de trouver une solution ? Trop tard...

De faire comme si de rien était ?

Je sais que vous avez que ma version, mais moi aussi j'aimerai bien comprendre.Surtout face à l'insistance d'un parent visiblement inquiet pour son enfant. Comprendre ce que lui est passé par la tête pour faire ça !

Il venait de prendre ce poste, mais est ce une raison ou une solution efficace ?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si j'ai bien compris, tu as 4 enfants et donc trois qui sont ou vont être scolarisés en primaire.

Autant le dire, je suis enseignante du public et je défends les valeurs de l'école publique alors je ne suis pas du tout de ceux qui disent "dans le privé, ils sont mieux suivi", c'est un leurre absolu... tout est question d'équipe enseignante etc. Et quand je vois certains élèves qui nous arrivent du privé et ceux qui nous quittent pour y aller, je me dis qu'ils ne doivent pas être mieux lotis au niveau élèves. Après, j'ai cru comprendre que ce n'était pas ton discours, le débat public/privé

Et il y a une réalité, on ne choisi pas son école publique, on va dans l'école de secteur : il faut argumenter pour demander une dérogation qui n'est pas tjrs acceptée. Alors là, dans ton cas, effectivement, si tu veux changer tes enfants d'école, c'est dans le privé.

Si ton grand va au collège, je vois moins l'intérêt de changer tout le monde d'école, faire perdre les copains, les repères... en gros, c'est plus toi qui est mal car le dialogue parents-équipe enseignante (et surtout directeur) semble être devenu compliqué. Et là, ça me semblerait une décision bien mal préparée, tes enfants n'auront pas pu dire au revoir aux copains, aux maîtresses, récupérer leurs affaires etc. Pas génial! N'est-il pas possible de se donner une année supplémentaire d'essai, éviter de solliciter le directeur durant l'année (en cas de souci, passe directement par l'instit), et au mois de mai de faire le point : rentrée de septembre on change d'école? et si oui, ça permet de préparer tes enfants correctement.

Comment ton deuxième est-il suivi à l'école pour ses soucis de comportements? Y a t-il un enseignant du RASED qui le suit?

En ce qui concerne la petite fille qui harcelait ton grand, sache que l'équipe enseignante ne te dira pas, et c'est heureux, les sanctions mises en place pour elle, le travail fait avec elle et sa famille etc. A l'école, nous nous positionnons certes du côté de la règle et du cadre mais surtout du côté de l'éducatif, ce qui va avec une certaine confidentialité. ça ne veut pas dire que cette petite fille est "couverte". Tu imagines si les instits racontaient aux autres parents les bêtises de ton deuxième? pas super...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comprendre ce que lui est passé par la tête pour faire ça !

Il venait de prendre ce poste, mais est ce une raison ou une solution efficace ?

Houps zapp, je ne comprends pas de qui tu parles là : tu parles du ton enfant ou du directeur?

Faire un signalement au procureur, c'est un devoir professionnel face à une situation qui nous questionne (nous ne donnons pas notre avis, c'est l'enquête qui le donne!) même si ce n 'est pas agréable pour les parents... et là, l'enquête n'a pas abouti à une culpabilité, donc tant mieux!

Du point de vue de la protection de l'enfance, il vaut mieux des signalements "pour rien" que pas de signalement du tout alors qu'il y a qq chose... Même si dans ton cas, je pense que le dirlo aurait mieux fait d'en discuter avec vous avant.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Biscottinne, tu as raison. Parfois, on se met à notre place sans forcément se mettre à la place des autres (parlons de cette fille)

On aurait pu nous prévenir ou montrer un certain niveau de compréhension, au lieu de nous tourner le dos et pas écouter. Au contraire, on m'a fait taire...

Personne ne le suit, et on ne m'a rien proposé, pourtant c'est pas faute d'avoir demandé.

On parlait justement à mon époux, qui suite à cela avait été également visé directement par ce même directeur par rapport à son travail (car il travail parfois pour l'école pour le compte d'un entreprise publique)

Cela prend les proportions un peu disons grotesques, et j'ai l'impression que mes appels à ce directeur ont eus pour lui une affaire "personnelle"

Je ne sais pas comment expliquer ceci.

En effet, la maîtresse de mon grand avait été plus à l'écoute, mais pas le directeur, qui ne trouvait mieux qu'à critiquer le petit.

Nous comptons, comme tu dis, les laisser pour le moment, et voir comment évoluent les choses.

Même financièrement, nous avons intérêt de garder l'école publique, et en plus, qui sait, pour le privé...

...pas forcément mieux...

Tout dépend de l'évolution des choses et au comportement de mon fils. Pour les enfants, on a beau parler, mais si ils ne veulent pas, ils ne veulent pas !

Du coté des parents, a un moment, on en a marre quand on est "cueilli" à la sortie des classes tous les jours par les surveillants et la maîtresse pour les bêtises d'un enfant de 7 ans, sans forcément avoir de solution.

...ni de suivi quelconque ou de proposition...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je parlais du directeur, car il nous a rien dit. Le lendemain de son signalement et ce, avant d'être convoqués, mon époux l'a croisé et lui a dit bonjour, mais il n'a pas répondu et avait juste baissé la tête.

Il aurait pu discuter, en savoir plus, etc.

En ce qui concerne le signalement, si c'était pour le bien de l'enfant, oui, discuter d'abord aurait été mieux.

Si il était aussi concerné par l'un, pourquoi n'a t-il rien fait pour l'autre, car la petite n'arrêtait pas de se vanter et de dire des mensonges...

Quand ça commençait par prendre de l'ampleur, il a agit par l'autre bout. C'est ce que je ne comprends pas.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.