• Annonces

    • André Jorge

      APPEL A CONTRIBUTION   07/08/2017

      Bonjour. La dernière mise à jour du site a nécessité plusieurs heures de travail et, même s'il y a encore quelques bugs à régler, c'est avec plaisir que nous vous proposons cette nouvelle version d'EDP. L' existence et l'évolution du site EDP ne reposent pas que sur le travail (bénévole) de l'administrateur et des modérateurs, mais aussi sur la participation des membres du site. Si vous appréciez le site EDP, il importe que vous nous aidiez à le faire vivre, en participant aux échanges et en proposant du contenu à destination des autres membres dans les différentes rubriques : -Participez aux sujets de discussion dans les forums : Vous pouvez participer aux discussions, poster de nouveaux sujets, et enrichir les échanges de vos contributions, tout en veillant à respecter l'organisation et le fonctionnement du site. -Publiez dans l'espace de téléchargements : Les fiches, documents que vous réalisez peuvent être publiées dans les différentes rubriques de l'espace de téléchargements et pourront ainsi être facilement retrouvées. -Publiez des liens dans l'annuaire : Les liens que vous trouverez utiles peuvent être regroupés dans l'annuaire. Pendant ces dernières vacances, l'annuaire a fait l'objet d'une réorganisation et de mises jour qui l'ont rendu plus attractif et efficace. -Publiez des articles dans le module Pages : Vous pouvez publier des articles concernant l'école, le CRPE, l'éducation, dans la rubriques Pages. Cette rubrique a également fait l'objet d'une réorganisation et un nouveau menu a été créé pour faciliter la navigation. -Publiez des photographies, des vidéos, dans la galerie : La galerie a également été réorganisée. Les photographies des réalisations de vos élèves peuvent y être publiés.   Et sur les réseaux sociaux ? EDP se doit d'être présent sur les réseaux sociaux. Nous avons donc un espace : sur Facebook : https://www.facebook.com/Enseignants-du-primaire-158258504749259/. sur Twitter : https://twitter.com/ensduprim. Pour nous aider, vous pouvez vous abonner ou nous suivre sur les réseaux sociaux et partager nos publications.   Merci de votre soutien.
    • André Jorge

      ORTHOGRAPHE ET PUBLICATION SUR EDP   09/09/2017

      EDP est un site dédié au monde de l'enseignement, de l'instruction et de l'éducation. Veillez donc à toujours : écrire un français correct et compréhensible par tous, relire vos messages et corriger vos éventuelles fautes d'orthographe, avant de publier. Par ailleurs, vous êtes tenu de : ne pas abuser de MAJUSCULES, de textes illisibles tant par la taille que la couleur, de répétitions exagérées de caractères et/ou de mots, ainsi que des images et smilies. ne pas abuser des abréviations. bannir les styles "télégraphiques", "texto" ou "chat" (c, fo, po, bcp, pr, dc, ds,...) qui ne sont pas autorisés sur le forum ! Enfin, n'oubliez pas les accents, les apostrophes, les majuscules, qui ne sont pas optionnels ! Merci de votre compréhension.
zapp86

A l'aide, changer d'école ou pas ?

Messages recommandés

carocaro    9
carocaro

C'est vrai qu'on a parlé du privé, mais c'est des gens qui comptent, comme manue89 a cité.

Partir, c'est une chose, mais tout comme cela ne va pas régler le problème de mon petit jusqu'à ce qu'il se décide lui même,

Le corps enseignant peut aussi être bien ou pas. Cela dépend du niveau d'humanité de chacun.

Carocaro a bien dit être dérangé, mais dans quel sens - étant qu'enseignant, à qui le comportement du directeur semble normale et courant pour se couvrir, ou bien en tant que parent, à que ce même comportement pourrait sembler un peu limite, et donc ne mettant pas en confiance par rapport aux autres enfants...

Dérangée, car je suis une enseignante de l'école publique, convaincue du bien fondé de cette dernière. J'ai vu beaucoup d'enfants partir dans le privé, et peu ont trouvé des solutions à leurs problèmes.... Mais ce n'est pas le débat d'aujourd'hui....

Comprendre ce que lui est passé par la tête pour faire ça !

Il venait de prendre ce poste, mais est ce une raison ou une solution efficace ?

Houps zapp, je ne comprends pas de qui tu parles là : tu parles du ton enfant ou du directeur?

Faire un signalement au procureur, c'est un devoir professionnel face à une situation qui nous questionne (nous ne donnons pas notre avis, c'est l'enquête qui le donne!) même si ce n 'est pas agréable pour les parents... et là, l'enquête n'a pas abouti à une culpabilité, donc tant mieux!

Du point de vue de la protection de l'enfance, il vaut mieux des signalements "pour rien" que pas de signalement du tout alors qu'il y a qq chose... Même si dans ton cas, je pense que le dirlo aurait mieux fait d'en discuter avec vous avant.

Heureusement que l'on est pas tenu de parler aux parents des signalements... ce n'est déjà pas évident d'en faire un, on ne sait jamais si on fait bien, alors de là à aller en parler aux parents pour savoir ce qu'ils en pensent....

Je parlais du directeur, car il nous a rien dit. Le lendemain de son signalement et ce, avant d'être convoqués, mon époux l'a croisé et lui a dit bonjour, mais il n'a pas répondu et avait juste baissé la tête.

Il aurait pu discuter, en savoir plus, etc.

En ce qui concerne le signalement, si c'était pour le bien de l'enfant, oui, discuter d'abord aurait été mieux.

Si il était aussi concerné par l'un, pourquoi n'a t-il rien fait pour l'autre, car la petite n'arrêtait pas de se vanter et de dire des mensonges...

Quand ça commençait par prendre de l'ampleur, il a agit par l'autre bout. C'est ce que je ne comprends pas.

Selon les familles, les réactions peuvent être violentes, on fait le signalement et on attend, en espérant que tout ira mieux pour l'enfant. Je ne me vois pas demander aux parents : "au fait, vous avez tapé votre enfant hier ? bon ben on va peut-être faire un signalement du coup !!!!"

Alors oui le directeur est peut-être jeune dans ses fonctions, mais au moins on ne peut pas lui reprocher de ne pas s'inquiéter pour ses élèves.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zapp86    0
zapp86

...et pour le grand ?

S'inquiéter quand ça l’arrange et du coup faire taire le parent par rapport à un cas aussi pertinent que le harcèlement dans son établissement, je ne vois pas...

Si il était si sur de lui, baisser sa tête, c'est bien quand on assume parfaitement son acte et ne pas avoir quelque chose à se reprocher

Il fallait au moins être sur de soi.

Mettez vous aussi à la place des parents. Je n'irai pas plus loin par rapport au pourquoi, mais vous êtes bien parent, vous aussi, non ?

Le bien pour l'enfant, c'est quoi, se faire confier en famille d'accueil, et les autres ?

C'est une grande responsabilité, un signalement. On ne le fait pas et "attend" si on tient vraiment à cet enfant.

Que se passe t-il après pour cet enfant par la suite ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carocaro    9
carocaro

On ne peut pas être sûr de soi et ce n'est pas notre rôle. En tant que directeur si quelque chose nous alerte on fait un signalement, que les parents apprécient ou pas. Je ne sais pas ce qui est bien pour l'enfant, mais en cas de danger il n'est pas possible de laisser une situation pareille continuer (je ne parle pas de votre cas, mais de façon générale). Et sachez qu'avant la famille d'accueil, il y a heureusement des aides mises en place. Je ne minimise pas l'impact d'un "harcèlement", mais une violence quotidienne à la maison est bien pire.

Et oui, je suis parent, et directrice et j'essaye d'être objective dans mon métier, donc je ne me mets pas à la place d'un parent dans ce cas là, mais j'oeuvre pour le bien-être de l'enfant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
verem    0
verem

On ne peut pas être sûr de soi et ce n'est pas notre rôle. En tant que directeur si quelque chose nous alerte on fait un signalement, que les parents apprécient ou pas. Je ne sais pas ce qui est bien pour l'enfant, mais en cas de danger il n'est pas possible de laisser une situation pareille continuer (je ne parle pas de votre cas, mais de façon générale). Et sachez qu'avant la famille d'accueil, il y a heureusement des aides mises en place. Je ne minimise pas l'impact d'un "harcèlement", mais une violence quotidienne à la maison est bien pire.

Et oui, je suis parent, et directrice et j'essaye d'être objective dans mon métier, donc je ne me mets pas à la place d'un parent dans ce cas là, mais j'oeuvre pour le bien-être de l'enfant.

Il me semble que le rôle du directeur aurait été, dans le cas du harcèlement, de demander à l'enseignante d'en parler en classe de façon générale lors de l'éducation civique puisqu'il y a des livrets qui existe pour cela.

La violence à la maison peut être suspectée mais nous voyons vite si c'est quotidien ou exceptionnel à la façon dont l'enfant réagit lorsque nous nous approchons de lui et dont il nous regarde quand nous lui parlons.

Après pour le changement d'école, c'est une éventualité à envisager si vraiment rien ne bouge du côté école. Mais c'est vrai que se mettre à dos un directeur ou une directrice alors que l'on vient d'arriver dans l'école, ce n'est pas forcément le pied pour vivre au mieux l'année scolaire, et ce quelque soit le directeur ou la directrice.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carocaro    9
carocaro

Désolée mais je ne suis pas aussi douée que toi pour voir si la violence est quotidienne ou non.... je trouverai plus simple si j'en étais capable. Du coup je ne prends pas de risque en cas de doute.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lady Oscar    57
Lady Oscar

Je suis dans le privé et je confirme ça dépend vraiment des équipes et des enseignants. Je te conseille de montrer que vous prenez les problèmes de "7ans " au sérieux: demande du psy scolaire par exemple. Car en plus de surement pas mal perturber les apprentissages des élèves de sa classe, ce qui ne va pas aider à vous intégrer auprès des autres parents, un tel comportement cache surement quelquechose (mal-être, précocité... la liste est longue) et il faudrait agir vite avant qu'il ne s'enferme dans le rôle du caïd en grandissant.).

Vous pouvez demander indiquer à son enseignant que vous souhaitez laisser le mois de septembre s'écouler et faire un premier point avec lui fin septembre pour aider "7 ans" à comprendre son rôle d'élève et si besoin contacter des personnes extérieures tels que le psy scolaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
verem    0
verem

Désolée mais je ne suis pas aussi douée que toi pour voir si la violence est quotidienne ou non.... je trouverai plus simple si j'en étais capable. Du coup je ne prends pas de risque en cas de doute.

Pourtant... ça me semble assez évident ! Mais bon, nous ne devons sans doute pas voir les choses avec les mêmes yeux. Comme quoi, c'est là ou je vois l'importance de l'entente dans l'équipe enseignante afin que les échanges soient fructueux et permettent à l'enfant d'être le mieux possible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carocaro    9
carocaro

Désolée mais je ne suis pas aussi douée que toi pour voir si la violence est quotidienne ou non.... je trouverai plus simple si j'en étais capable. Du coup je ne prends pas de risque en cas de doute.

Pourtant... ça me semble assez évident ! Mais bon, nous ne devons sans doute pas voir les choses avec les mêmes yeux. Comme quoi, c'est là ou je vois l'importance de l'entente dans l'équipe enseignante afin que les échanges soient fructueux et permettent à l'enfant d'être le mieux possible.

Autant de confiance en soi me laisse muette....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
verem    0
verem

Désolée mais je ne suis pas aussi douée que toi pour voir si la violence est quotidienne ou non.... je trouverai plus simple si j'en étais capable. Du coup je ne prends pas de risque en cas de doute.

Pourtant... ça me semble assez évident ! Mais bon, nous ne devons sans doute pas voir les choses avec les mêmes yeux. Comme quoi, c'est là ou je vois l'importance de l'entente dans l'équipe enseignante afin que les échanges soient fructueux et permettent à l'enfant d'être le mieux possible.

Autant de confiance en soi me laisse muette....

Autant de doutes sur la façon d'agir des parents me laissent tout autant muette... J'espère que, en tant que directrice, tu as une assistante sociale à tes côtés dans l'école pour t'aider à voir les interventions nécessaires à faire sinon, excuse-moi mais je serai loin de te confier mes enfants...

Remarque tu as sans doute l'habitude d'agir seule pour réagir ainsi à mes propos puisque j'ai parlé, ce que tu n'as jamais fait, de l'entente dans l'équipe enseignante afin de se tenir les coudes dans certaines situations. En te lisant, je crains le pire !!! Je vois la petite chef... et ça je déteste par dessus-tout même si, me semble-t-il, c'est l'IEN qui a le dernier mot.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zapp86    0
zapp86

Merci à tous pour vos réponses et votre soutien.

Lady Oscar, merci, j'ai déjà un rendez vous avec un pédo psychiatre en début d'année, et j'espère que cela aboutira.

Perso, je ne juge pas, et j'accorde un minimum de confiance et d’écoute à chacun, et je ne vois pas le mal en tout le monde.

C'est dommage que certains préfèrent voir d'abord le mal, puis par la suite baissent la tête en marchant.

Il est censé y avoir entre le corps d'enseignants et parents une confiance et respect mutuelle, mais on dirait que ce n'est plus le cas.

Comment voulez vous que les parents fassent confiance aussi si l'autre coté ne sait même pas faire pareil ?

Ça fait peur !

@Verem, merci beaucoup de votre confiance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mamiebrossard    44
mamiebrossard

Je pense que le directeur a eu tort de ne pas prendre au sérieux le harcèlement : à sa décharge, c'est une chose difficile de savoir quelle est la limite entre jeux stupides d'enfants qui arrivent de temps en temps et harcèlement constant et malheureusement nous ne sommes pas formés ni pour le détecter ni pour le faire cesser :(

Par contre, je pense comme carocaro qu'une info préoccupante (s'il avait fait un signalement c'était au procureur directement) n'est pas fait contre les parents mais nous sommes fonctionnaires et si nous avons le moindre doute, nous DEVONS le signaler car si un jour un enfant battu engage une procédure judiciaire, nous serions accusé non seulement de non assistance à personne en danger mais en plus en tant que fonctionnaire nous serions en très grande faute professionnelle !

Et contrairement verem qui doit sans doute être voyante, il n'est vraiment pas évident pour certains enfants de savoir s'ils sont maltraités ou non (j'ai le souvenir quand j'étais stagiaire en observation d'une petite fille gaie, enjouée, venant dans nos bras, n'ayant pas de recul quand on s'approchait d'elle ou quand il y avait des cris .... et pour finir qui était apparemment battue tous les jours :( : nous l'avons découvert par hasard,) : alors les certitudes .... De plus j'ajouterai que d'après ce qu'a dit zapp, son plus jeune fils qui a eu la marque du coup ets un enfant agité à l'école : le directeur a pu penser en toute bonne foi que ces troubles pouvaient venir de maltraitance à la maison (nous avons eu un enfant il y a quelques temps qui posait beaucoup de problème, je ne détaillerai pas mais il y avait quelques signes d'alerte) et le jour où il est apparu avec une marque de coup et qu'il a avoué que c'était s amère, nous avons fait un signalement également : en se posant plein de questions ... L'enfant n'a pas .été placé, il y a eu enquête et apparemment "tout allait bien" mais je savais que j'avais fait mon devoir et que je m'en serai voulu s'il y avait eu quelque chose et que je n'avais rien fait : aujourd'hui, il est au collège et les profs se demandent s'ils vont faire un signalement ou pas ....

Zapp, quand on fait une info préoccupante nous devons prévenir les parents SAUF si l'enfant est en danger immédiat (viol, violence ...)

De plus faire une info préoccupante pour nous ce n'est pas anodin , car nous devons remplir un papier (souvent en équipe et souvent avec la psychologue scolaire) où l'on indique ce qui nous pose question et pourquoi nous en faisons un et nous nous posons toujours la question si c'est justifié ou non : ensuite c'est le Conseil régional qui juge si il doit faire une enquête ou non ! Dans le cas que tu nous décris, le Conseil Régional a jugé recevable les arguments de l'IP ! Et visiblement aussi après enquête ils ont vu qu'il n'y avait pas maltraitant et tant mieux ;)

Pour en revenir à ton malaise, je parlerai à mon plus jeune loulou en lui disant qu'au mois de septembre, vous allez voir comment il se débrouille, si tout va bien, tant mieux, si il y a des problèmes, tu prends rdv avec l'ens. pour trouver des solutions quitte à demander le RASED, une équipe éduc si toujours pas de solution : comme ça ton gamin voit qu'il y a des choses faites pour lui :)

Pour ton plus grand qui rentre au collège : je serai toi, j'irai voir le proviseur (ou la CPE) pour expliquer qu'il a été victime de harcèlement à l'école et qu'il est donc "fragile" afin que l'équipe soit au courant et puisse avoir un oeil sur lui ;)

Bon courage

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carocaro    9
carocaro

Merci mamiebrossard, sincèrement. Tes paroles me réconfortent (même si je sais que j'essaye de faire ce qu'il faut de ce côté là ça me rassure de voir des témoignages de personnes aussi censées que toi aller dans ce sens). J'ai moi aussi malheureusement était confronté à un problème similaire. Le signalement a été fait le matin, et l'après midi le papa très violent a, dans une bagarre, blessé grièvement son fils avec un couteau. Alors même si j'aurais peut être pu voir quelque chose avant, je me dis que cette famille ne m'avait jamais alerté avant et pourtant....

Quant à m'accuser de petit chef je ne te le permets pas. La seule personne capable de juger ma façon de gérer mon équipe est l'ien et il a trouvé en juin dernier que c'était parfait. Une école dans laquelle, il placerait ses enfants. Tu parles d'assistante sociale, nous ne devons pas vivre dans le même département. Ici effectivement nous nous debrouillons seul dans ce type de cas. Mais comme la si justement dit mamiebrossard c'est le conseil général qui décide des suites.

Bref je vais arrêter là, je ne suis pas sur ce forum pour me faire insulter. ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Japet    41
Japet

Désolée mais je ne suis pas aussi douée que toi pour voir si la violence est quotidienne ou non.... je trouverai plus simple si j'en étais capable. Du coup je ne prends pas de risque en cas de doute.

Pourtant... ça me semble assez évident ! Mais bon, nous ne devons sans doute pas voir les choses avec les mêmes yeux. Comme quoi, c'est là ou je vois l'importance de l'entente dans l'équipe enseignante afin que les échanges soient fructueux et permettent à l'enfant d'être le mieux possible.

Autant de confiance en soi me laisse muette....

Autant de doutes sur la façon d'agir des parents me laissent tout autant muette... J'espère que, en tant que directrice, tu as une assistante sociale à tes côtés dans l'école pour t'aider à voir les interventions nécessaires à faire sinon, excuse-moi mais je serai loin de te confier mes enfants...

Remarque tu as sans doute l'habitude d'agir seule pour réagir ainsi à mes propos puisque j'ai parlé, ce que tu n'as jamais fait, de l'entente dans l'équipe enseignante afin de se tenir les coudes dans certaines situations. En te lisant, je crains le pire !!! Je vois la petite chef... et ça je déteste par dessus-tout même si, me semble-t-il, c'est l'IEN qui a le dernier mot.

je te trouve bien catégorique et vraiment blessante dans tes propos. Carocaro n'a jamais remis en cause le travail en équipe. Et s'il était si simple de voir les cas de maltraitance le monde tournerait bien mieux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carocaro    9
carocaro

Désolée mais je ne suis pas aussi douée que toi pour voir si la violence est quotidienne ou non.... je trouverai plus simple si j'en étais capable. Du coup je ne prends pas de risque en cas de doute.

Pourtant... ça me semble assez évident ! Mais bon, nous ne devons sans doute pas voir les choses avec les mêmes yeux. Comme quoi, c'est là ou je vois l'importance de l'entente dans l'équipe enseignante afin que les échanges soient fructueux et permettent à l'enfant d'être le mieux possible.
Autant de confiance en soi me laisse muette....

Autant de doutes sur la façon d'agir des parents me laissent tout autant muette... J'espère que, en tant que directrice, tu as une assistante sociale à tes côtés dans l'école pour t'aider à voir les interventions nécessaires à faire sinon, excuse-moi mais je serai loin de te confier mes enfants...

Remarque tu as sans doute l'habitude d'agir seule pour réagir ainsi à mes propos puisque j'ai parlé, ce que tu n'as jamais fait, de l'entente dans l'équipe enseignante afin de se tenir les coudes dans certaines situations. En te lisant, je crains le pire !!! Je vois la petite chef... et ça je déteste par dessus-tout même si, me semble-t-il, c'est l'IEN qui a le dernier mot.

je te trouve bien catégorique et vraiment blessante dans tes propos. Carocaro n'a jamais remis en cause le travail en équipe. Et s'il était si simple de voir les cas de maltraitance le monde tournerait bien mieux.
Merci. D'autant plus que je connais l'importance et la valeur du travail en équipe, mais je ne vois pas ce que ça vient faire dans ce sujet. ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
verem    0
verem

Désolée mais je ne suis pas aussi douée que toi pour voir si la violence est quotidienne ou non.... je trouverai plus simple si j'en étais capable. Du coup je ne prends pas de risque en cas de doute.

Pourtant... ça me semble assez évident ! Mais bon, nous ne devons sans doute pas voir les choses avec les mêmes yeux. Comme quoi, c'est là ou je vois l'importance de l'entente dans l'équipe enseignante afin que les échanges soient fructueux et permettent à l'enfant d'être le mieux possible.
Autant de confiance en soi me laisse muette....

Autant de doutes sur la façon d'agir des parents me laissent tout autant muette... J'espère que, en tant que directrice, tu as une assistante sociale à tes côtés dans l'école pour t'aider à voir les interventions nécessaires à faire sinon, excuse-moi mais je serai loin de te confier mes enfants...

Remarque tu as sans doute l'habitude d'agir seule pour réagir ainsi à mes propos puisque j'ai parlé, ce que tu n'as jamais fait, de l'entente dans l'équipe enseignante afin de se tenir les coudes dans certaines situations. En te lisant, je crains le pire !!! Je vois la petite chef... et ça je déteste par dessus-tout même si, me semble-t-il, c'est l'IEN qui a le dernier mot.

je te trouve bien catégorique et vraiment blessante dans tes propos. Carocaro n'a jamais remis en cause le travail en équipe. Et s'il était si simple de voir les cas de maltraitance le monde tournerait bien mieux.

Merci. D'autant plus que je connais l'importance et la valeur du travail en équipe.

Bizarre mais tu n'as pas fait mention du travail en équipe même si cela est le cas.

De plus toi aussi tu as été catégorique à mon égard mais, ça, personne ne le relève car tous se placent de ton côté !!! Quant à être blessante à mon égard, cela ne te gêne pas non plus. Désolée mais il faut que ça sorte aussi !!!

Perso, vu certains cas que j'ai pu rencontrer, je me méfie des enseignants qui croient tout savoir : il n'y avait rien du côté des parents mais l'enfant inventait pour être écouté...

Donc voir cas par cas plutôt que par généralité et par devoir me semble plus important. Il faut aussi savoir se mettre parfois du côté des parents. Ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut rien dire non, plus mais... d'abord le vérifier avant de proclamer haut et fort que cela est.

Tant mieux si ton école fonctionne à merveille et que tout y est pour le meilleur du monde !!! Tout le monde devrait y courir...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mamiebrossard    44
mamiebrossard

Mais comment peux-tu faire pour vérifier ?

-si la maltraitance est avérée, crois-tu que les parents (ou la personne incriminée) va gentiment te l'avouer ? et même si elle l'avoue, penses-tu que sans un sérieux suivi, elle va s'arrêter si facilement ? et si jamais la personne s'en prend à nouveau à l'enfant ?

Bien évidemment qu'il faut s'interroger mais pas au détriment de l'enfant :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mamiebrossard    44
mamiebrossard

De plus, dans les propos de carocaro, elle a expliqué qu'elle ne pouvait pas comme toi apparemment deviner si oui, non un enfant était maltraité "par des signes" ! Et elle a juste eu une remarque que je ne trouve pour ma part pas agressive : " tant de certitudes me laissent muette" !

Alors que toi, tu lui as assénée : "je crains le pire (sous-entendu en te lisant) ... je vois la petite chef .... ce que je déteste (ou autre mot)" : ces propos me semblent nettement plus agressifs pour ma part : et là je parle en tant que modo ;)

Je pense d'autre part avoir été correcte dans mes propos expliquant pourquoi pour ma part, je ne pouvais être aussi catégorique que toi quant à la certitude ou non de voir les signes d'un enfant maltraité ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carocaro    9
carocaro

Je n'ai jamais dit que tout se passait bien dans mon école. Je pense que le travail en équipe fonctionne bien dans mon école c'est tout.

Je n'ai heureusement pas eu à faire beaucoup de signalement jusqu'à maintenant mais je n'en ai regrettés aucun. Et évidemment que ces signalements étaient faits en équipe vu que les enfants n'étaient pas forcément dans ma classe.

Encore une fois merci mamiebrossard j'avoue ne pas avoir l'habitude de me faire agresser sur ce forum qui m'apporte tant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
verem    0
verem

Je n'ai jamais dit que tout se passait bien dans mon école. Je pense que le travail en équipe fonctionne bien dans mon école c'est tout.

Je n'ai heureusement pas eu à faire beaucoup de signalement jusqu'à maintenant mais je n'en ai regrettés aucun. Et évidemment que ces signalements étaient faits en équipe vu que les enfants n'étaient pas forcément dans ma classe.

Encore une fois merci mamiebrossard j'avoue ne pas avoir l'habitude de me faire agresser sur ce forum qui m'apporte tant.

Le problème pour moi c'est que ce qui te semblait évident, à savoir le travail en équipe, n'a pas été dit. Quant à la façon dont je suspecte, je crois avoir précisé qu'avant d'agir, j'en parlais en équipe donc je ne vois pas comment tu peux me traiter de devin.

Sur ce puisque moi aussi j'en prends plein la figure, j'arrête de discuter sur ce sujet car, apparemment, nous ne lisons que ce que nous voulons lire !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
verem    0
verem

De plus, dans les propos de carocaro, elle a expliqué qu'elle ne pouvait pas comme toi apparemment deviner si oui, non un enfant était maltraité "par des signes" ! Et elle a juste eu une remarque que je ne trouve pour ma part pas agressive : " tant de certitudes me laissent muette" !

Alors que toi, tu lui as assénée : "je crains le pire (sous-entendu en te lisant) ... je vois la petite chef .... ce que je déteste (ou autre mot)" : ces propos me semblent nettement plus agressifs pour ma part : et là je parle en tant que modo ;)

Je pense d'autre part avoir été correcte dans mes propos expliquant pourquoi pour ma part, je ne pouvais être aussi catégorique que toi quant à la certitude ou non de voir les signes d'un enfant maltraité ;)

Je crois avoir précisé qu'avant d'agir j'en parlais en équipe. C'est ce que je reprochais à carocaro car elle n'en avait pas fait mention même si, pour elle, cela lui semblait évident.

Comme dit à carocaro, j'arrête de discuter sur ce sujet car chacun ne lit que ce qu'il veut bien lire. Donc... ça ne mène qu'à des vexations.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
biscottinne    7
biscottinne

Zapp, tu as l'air de réfléchir posément à la situation, de vouloir en toute bonne foi faire confiance et je trouve que tu es mesurée dans tes propos, ce qui n'est pas tjrs le cas dans cette partie du forum ;-)

Bon, si on s'en tient à ce que tu relates, le directeur a l'air d'avoir un souci de communication et, comme tu dis "prendre cela comme une affaire perso"... vraiment dommage. Dans mon département actuel, et dans celui où j'étais avant, la consigne impérative est bien de rencontrer la famille (pas pour mener l'enquête hein, mais pour expliquer, bref, pour ne pas mettre les familles en défaut et casser tout lien avec eux) avt de faire le signalement, sauf si il y a danger grave et imminent. Je l'ai déjà fait, pas facile hein...

Donc je réitère mon conseil de t'en tenir en priorité aux instits (le futur, celui de l'année d'avant), enfin ceux en lesquels tu as confiance. Il faut qu'il y ait des choses mises en place à l'école pour ton 2ème : les parents ont le droit de faire appel eux-mêmes au rased, même si c'est tjrs l'idéal de passer par les instits. Et demande une "équipe éducative" avec présence du Rased.

http://scolaritepartenariat.chez-alice.fr/page89.htm

Pour ton aîné, un membre t'a conseillé de demander une rencontre avec le principal. Je trouve effectivement que c'est une très bonne idée.

Bon courage à toi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zapp86    0
zapp86

Merci à tous pour vos conseils.

Je suis désolée de la tournure des événements.

@Mamiebrossard, merci pour ton conseil. Je ferai pour mon grand comme tu as dit plus haut dès la rentrée. J'avoue que nous sommes un peu inquiets pour lui, mais disons qu'il grandira...

En ce qui concerne le directeur, non, il n y a pas eu de concertation, c'était direct. Ce, parce que j'ai été insistante sur le sort de mon grand. Pour lui, je critiquais sa façon de gérer son établissement, et ça risquait de se tourner contre lui. Je sais de quoi je parle.

Il y a des instits qui croient tout savoir et sont condescendants à l'égard des parents.

Il faudrait juste ne pas se prendre pour le bon Dieu et "savoir" quand cela arrange.

Carocaro a bien dit plus haut qu'elle n'était pas divin, et critiquait la confiance de Verem, qui faisait preuve d'humanité, et n'a pas jugé illico un parent.

@Verem, encore merci.

SI on n'est pas divin, on ne signale pas non plus sans être sur ou bien pour faire taire... ça c'est sale !

Selon la procédure, il y a suspicion, il y a concertation, et il y a signalement, pas signalement et puis autre. Alors pourquoi pas signaler le directeur pour non assistance par rapport au harcèlement ? Parce que l'enfant ne valait pas le coup et façon il allait bientôt partir au collège ? Il est marqué à vie ...

Comment être sur aussi qu'il y a pas d’attouchement sur mes enfants, avec tout ce que se passe aujourd'hui, tiens ?

Comment voulez vous que la vie continue dans cet même établissement ou cela s'est ainsi passé ?

Vous y avez pensés ? Si vous pensez vraiment à cet enfant, il aurait fallu faire autrement - le papa qui a agressé son fils était donc connu auparavant comme étant violent...

Nous sommes tous des êtres humains, et avons tous une conscience. Moi je pars sur le principe de "ce que tu ne veux pas, tu ne fais pas à l'autre"

Tu veux que l'on croit en ta bonne foi et que l'on t'accorde la confiance, fais preuve de tolérance et fais confiance aux autres...

Merci Carocaro pour ta confiance. Que l'on vous l'accorde dans l'avenir avec votre petit bout. Courage !

...et là, je parle en tant que parent....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Japet    41
Japet

zapp86 je ne sais pas comment tourner ma pensée, ne crois pas que je minimise ce qui s'est passé

peut-être... je dis bien peut-être... que le directeur n'est pas de mauvaise foi, peut-être que tu as mal interprété... J'ai bien lu tout ce que tu as écrit, et en effet certaines choses sont inadmissible (négation du harcèlement)

mais ce directeur a peut-être cru réellement qu'il y avait maltraitance, que la façon de réagir de ton grand était dû aussi à de la maltraitance à la maison. Je ne sais pas, j'essaye de me mettre aussi de l'autre côté (on n'a que ton point de vue c'est dommage).

enfin là où je veux en venir, c'est que peut-être une discussion avec le directeur en début d'année (mais pas juste vous 2! avec la maitresse du "petit" peut-être) pour s'expliquer par rapport au passé, s'expliquer calmement entre adultes, en expliquant ce que tu as ressenti, tes craintes pour la nouvelle année, enfin voilà ça pourrait permettre de repartir sur des bases saines.

Voilà, ceci dit, je sais qu'il existe des gens, qu'ils soient enseignants ou autre avec lesquels on ne peut pas discuter, mais ne connaissant pas cette personne je ne peux pas savoir. (d'ailleurs il suffit de lire certains appel à l'aide d'enseignants qui sont maltraités par leur directeur/trice ou par leurs collègues...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zapp86    0
zapp86

Je comprends ton point de vue, Manue89.

J'ai essayé aussi de me mettre à sa place, mais j'ai beau tourner le cas, je ne comprends pas.

D'un coté, être si concerné, et de l'autre, s'en foutre royalement, malgré les signes.

La marque dans le dos de mon grand, causé par cette fille qui l'a poussé, elle, n'a pas alarmé le directeur, mais la marque sur

mon petit, oui ...

A la fin, la "harceleuse" a même accusé mon fils d'attouchement, et s'est désisté en disant à ses copines qu'elle

inventait tout et n'importe quoi pour faire exclure mon fils, car il n'avait pas le droit de lui tourner le dos...

Pour les petits, c'est bien vache, mais quand les adultes ferment quand même les yeux sur cela en disant que ça n'a pas

d'importance et que l'année est bientôt finie, ça laisse perplexe, car tout ce que va revient.

Une nouvelle année scolaire est sur le point de commencer.

Voilà comment faire pour rétablir le dialogue ?

Comment va t-il de nouveau prendre mes mots ? Je n'ose plus, d’où ce débat pour les laisser ou pas.

Quoi que l'on puisse dire par rapport à l'EN, c'est nous, parents et instits qui avons la clef.

On ne saute pas au signalement à la moindre provocation ou signe bizarre, sinon dès qu'on voit un instit aussi porter une petite attention à un enfant, on va penser à une relation illicite. Vous voyez, on n'est pas des robots. On a la faculté de réflexion et un minimum de confiance accordé. Je pense que c'est pour cela que Verem a émis un doute sur le fait d'emmener ses enfants à un établissement ou la confiance ne règne pas.

C'est donnant - donnant...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carocaro    9
carocaro

Je ne comprends pas toute ta réponse mais pour faire court : non le papa n'était pas connu comme étant violent et avant le matin du signalement on ne s'était rendu compte de rien malheureusement. ... sinon le drame aurait pu être évité.

Et comme je l'ai déjà dit on ne pourra quasiment jamais être sûre alors oui je continuerai de faire des signalements quand je jugerai que c'est nécessaire. J'accorde ma confiance, mais ça ne fait pas tout. Des personnes mauvaises il y en a partout. ... chez les directeurs, les instits et les parents. Et pour info je ne crois pas avoir employé le mot "devin ou divin".

Après tu es dans ton droit si tu souhaites signaler le directeur. L'inspecteur jugera du bien fondé de ta requête. Un directeur qui se trompe ça existe, parce qu'effectivement on n'est pas des robots...

Quant à tes menaces, je te remercie, moi je ne me suis jamais permise de telles choses envers un membre de ce forum.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.