• Annonces

    • André Jorge

      APPEL A CONTRIBUTION   07/08/2017

      Bonjour. La dernière mise à jour du site a nécessité plusieurs heures de travail et, même s'il y a encore quelques bugs à régler, c'est avec plaisir que nous vous proposons cette nouvelle version d'EDP. L' existence et l'évolution du site EDP ne reposent pas que sur le travail (bénévole) de l'administrateur et des modérateurs, mais aussi sur la participation des membres du site. Si vous appréciez le site EDP, il importe que vous nous aidiez à le faire vivre, en participant aux échanges et en proposant du contenu à destination des autres membres dans les différentes rubriques : -Participez aux sujets de discussion dans les forums : Vous pouvez participer aux discussions, poster de nouveaux sujets, et enrichir les échanges de vos contributions, tout en veillant à respecter l'organisation et le fonctionnement du site. -Publiez dans l'espace de téléchargements : Les fiches, documents que vous réalisez peuvent être publiées dans les différentes rubriques de l'espace de téléchargements et pourront ainsi être facilement retrouvées. -Publiez des liens dans l'annuaire : Les liens que vous trouverez utiles peuvent être regroupés dans l'annuaire. Pendant ces dernières vacances, l'annuaire a fait l'objet d'une réorganisation et de mises jour qui l'ont rendu plus attractif et efficace. -Publiez des articles dans le module Pages : Vous pouvez publier des articles concernant l'école, le CRPE, l'éducation, dans la rubriques Pages. Cette rubrique a également fait l'objet d'une réorganisation et un nouveau menu a été créé pour faciliter la navigation. -Publiez des photographies, des vidéos, dans la galerie : La galerie a également été réorganisée. Les photographies des réalisations de vos élèves peuvent y être publiés.   Et sur les réseaux sociaux ? EDP se doit d'être présent sur les réseaux sociaux. Nous avons donc un espace : sur Facebook : https://www.facebook.com/Enseignants-du-primaire-158258504749259/. sur Twitter : https://twitter.com/ensduprim. Pour nous aider, vous pouvez vous abonner ou nous suivre sur les réseaux sociaux et partager nos publications.   Merci de votre soutien.
    • André Jorge

      ORTHOGRAPHE ET PUBLICATION SUR EDP   09/09/2017

      EDP est un site consacré au monde de l'enseignement, de l'instruction et de l'éducation. Veillez donc à toujours : écrire un français correct et compréhensible par tous, relire vos messages et corriger vos éventuelles fautes d'orthographe, avant de publier. Par ailleurs, vous êtes tenu de : ne pas abuser de MAJUSCULES, de textes illisibles tant par la taille que la couleur, de répétitions exagérées de caractères et/ou de mots, ainsi que des images et smilies. ne pas abuser des abréviations. bannir les styles "télégraphiques", "texto" ou "chat" (c, fo, po, bcp, pr, dc, ds,...) qui ne sont pas autorisés sur le forum ! Enfin, n'oubliez pas les accents, les apostrophes, les majuscules, qui ne sont pas optionnels ! Merci de votre compréhension.
miminotte

relations entre collègues comment çà se passe, vous?

Messages recommandés

fifi78

Pziane, je vis dans la même commune que toi et vais peut être faire le mouvement (en tant qu'adjointe, pas pour le poste que tu convoites car à mon avis dur dur de prendre la succession...). Mais pourquoi dis tu que c'est un vrai nid de crabes (en mp si tu veux?).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mamancanelle

Ici, j'ai 14 ans d'ancienneté !

Oh ba mince alors, je t'imaginais toute vieille avec ce pseudo!!!! Genre la mamie proche de la retraite tu vois!!! mdr!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bidulbuk

Ici, j'ai 14 ans d'ancienneté !

Oh ba mince alors, je t'imaginais toute vieille avec ce pseudo!!!! Genre la mamie proche de la retraite tu vois!!! mdr!!!

Tu peux avoir 14 ans d'ancienneté seulement et être proche de la retraite, si tu as passé le concours à 50 ans :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mamiebrossard

non non, j'ai moins de 40 ans :bleh:

Le pseudo vient d'un délire avec des copines quand on était à la fac ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nafela

Bon, pardon , je vais être regardée de travers mais ici....mes collègues m'ont fait une surprise -resto hier soir, pour mon anniv...

Plutôt bien les relations :applause:

A vrai dire, je n'ai jamais connu de mauvaises relations de collègues ....

Je sais que cela existe et je compatis car le métier est déjà difficile alors si les adultes se tournent le dos, on ne s'en sort plus!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maoria

Bon, pardon , je vais être regardée de travers mais ici....mes collègues m'ont fait une surprise -resto hier soir, pour mon anniv...

Plutôt bien les relations :applause:

A vrai dire, je n'ai jamais connu de mauvaises relations de collègues ....

Je sais que cela existe et je compatis car le métier est déjà difficile alors si les adultes se tournent le dos, on ne s'en sort plus!

Nous on part à 9 collègues (enfin 7 collègues et 2 conjoints un peu fous) un WE entier dans un chalet ! Même que certains vont dormir dans la même chambre !!

Mais j'ai connu l'ambiance pesante, aussi la dispute entre deux collègues sur une école à trois classes. Je suis ravie d'avoir une école avec une ambiance de classe aussi fun qu'en ce moment (enfin on est une énorme classe donc ça permet de mettre de côté ceux et celles avec qui ce n'est pas possible).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Just_Summer

Bon, pardon , je vais être regardée de travers mais ici....mes collègues m'ont fait une surprise -resto hier soir, pour mon anniv...

Plutôt bien les relations :applause:

A vrai dire, je n'ai jamais connu de mauvaises relations de collègues ....

Je sais que cela existe et je compatis car le métier est déjà difficile alors si les adultes se tournent le dos, on ne s'en sort plus!

Nous on part à 9 collègues (enfin 7 collègues et 2 conjoints un peu fous) un WE entier dans un chalet ! Même que certains vont dormir dans la même chambre !!

Je suis partie deux semaines à Madère cet été avec une collègue :) juste toutes les deux, alors que nous n'étions jamais partie ensemble, même un week-end. C'était au top!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
azerty

J'en suis à ma 7eme école et je crois que c'est la bonne.

La premiere, ça allait. Je m'entendais bien avec deux collegues, deux n'étaient pas trés agréables et deux étaient neutres. Ca allait parce que je débutais et j'étais donc contente de faire le métier pour lequel je m'étais "battue" et puis je ne suis pas du genre à chercher les affrontements , je me focalisais sur ma classe et bougonnais juste pour moi quand des trucs n'allaient pas avec les collegues.

Dans la seconde, il y avait deux clans. Moi je n'avais pas envie de choisir , je discutais autant avec les collegues de l'un ou l'autre clan mais je m'entendais mieux avec une collegue en particulier. Bref chacune me racontait ses griefs à l'encontre des autres. J'essayais de rester neutre. J'ai tout de meme passé une bonne année.

La troisieme, ce fut plus dur. Petite école de campagne. Un remplacant ( trés bien) et une collegue ..... Manipulatrice. Heureusement que le remplacant était bien et mon aide à la direction aussi!!!!

Meme école 2 ans plus tard. La collegue manipulatrice était sur un autre site (RPI) la titulaire revenue et nouvelle directrice avec laquelle je ne me suis pas entendue, nouvelle collegue neutre. J'avais l'impression d'avoir tout le monde contre moi ( la directrice, le personnel communal, l'aide à la direction ) Mon inspection a fini de me casser le moral. J'ai fuiiiiii.

Et j'ai obtenu mon premier voeu!!!! ( ouf car ma directrice , elle , a obtenu la direction de mon second voeux!!!! Ausi bien je l'aurai retrouvée!!!!!) l'école idéale : collegues sympas, municipalité généreuse, enfants et parents agréables.

Malheureusement je n'ai pas pu y rester ( mari et enfants à 300km depuis un an, j'avais envie de suivre....)

5eme école. Directrice peu ouverte. C'était toujours comme ca et pas autrement. Pas de dialogue possible. Je ne suis allée au clash qu'une seule fois ( pas mon genre mais des fois, ca bout tellement à l'intérieur, qu'il faut que ca sorte) par contre une collegue en or ( les autres étant plutot des alliées de la directrice) . Je n'y suis pas restée parce que j'étais à une heure de chez moi donc je voulais me rapprocher mais si l'ambiance avait été meilleure, peut etre que l'heure de trajet ne m'aurait pas semblée un obstacle.

6 eme école . Entente correcte. Mais parce que je prenais parfois sur moi....

J'ai donc hésité à partir . J'avais peur de tomber sur pire.

Mais j'ai finalement tenté et je ne regrette pas. Super bonne ambiance et ce , à deux pas de chez moi !!!! 7 c'est un nombre magique non? Porte-bonheur?

PIZIANE, moi aussi je veux bien le mp pour en savoir plus car si ta localisation correspond à l'endroit où tu vis, possible que tu vises une des écoles dont je viens de parler.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nao

RPI de trois classes, une collègue en place sur sa classe depuis plus de 15 ans, et qui est une véritable perle.

Au niveau pédagogique, d'abord, je suis purement et simplement admirative de ce qu'elle fait et par le fait qu'elle renouvelle tout et tout le temps. Et ses élèves, quels qu'ils soient et quelles que soient leurs difficultés, ont des acquis vraiment solides.

Au niveau humain, ensuite, elle est extra et accueille tout nouveau venu avec chaleur et gentillesse. Mais elle sait aussi taper du poing sur la table en cas de souci, elle ne mâche pas ses mots et sait se faire respecter. j'ai énormément appris en travaillant à ses côtés.

J'ai connu il y a quelques années une école avec une ambiance abominable. Les élèves y étaient super, les moyens énormes pour enseigner, les parents sympas et les effectifs plus que corrects. Mais le dirlo est ses deux sbires étaient.... terribles. J'ai traversé une période de dépression dont j'ai mis du temps à sortir.

Et bien aujourd'hui je préfère largement mes trois niveaux, les relations difficiles avec certains élus, quelques conflits avec des familles difficiles et l'incertitude à propos de l'avenir de notre RPI. Tout cela parce que j'ai une super collègue.

Pour moi c'est l'essentiel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
calia

Pendant mes 4 premières années de carrière, j'ai travaillé dans 2 écoles avec des ambiances supers malgré le public très difficile : collègues sympas, entraide, travail d'équipe, sorties hors du cadre du boulot avec certains.

Puis j'ai changé de département, je n'ai plus eu de postes fixes, donc j'ai changé d'école tous les ans pendant 6 ans. Je ne sais pas si c'est à cause de la nostalgie des équipes que j'avais connues avant, mais dans chaque école, j'ai trouvé l'ambiance assez froide, assez individualiste. Entre collègues, c'était plutôt une entente cordiale, mais pas plus. Du genre "je veux bien t'aider du moment que ça ne perturbe pas trop mon fonctionnement habituel".

Maintenant, je suis depuis 3 ans dans une école où l'ambiance est spéciale : je m'entends bien (voire très bien) avec la plupart des collègues, mais il y en a 2 (dont le directeur) qui plombent complètement l'ambiance. Ils ne sont pas méchants, mais ils sont là depuis trèèèèèèès longtemps et pour chaque demande de changement même minime dans les habitudes de l'école, on a l'impression de devoir déplacer une montagne. Ils ont tous les 2 un ton très péremptoire qui n'appelle pas à la discussion, et c'est vraiment très pesant. Et comme mes autres collègues ne sont pas du genre à s'imposer, qui est-ce qui se retrouve à devoir ouvrir sa bouche? C'est bibi!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saujul

L'enfer, c'est les autres... Trop facile. Chacun est l'autre d'autrui.

Sensibilité différente, parcours différents... On rencontre des personnes avec lesquelles on s'entend bien et d'autres pas du tout. Comme lu plus haut, plutôt intérêt à aller vers ceux avec lesquels on partage des affinités et rester dans une relation professionnelle avec les autres.

Se remettre en question aussi, savoir dire non, stop, merde.

Par expérience, ne JAMAIS compter sur sa hierarchie (oubliez le discours "vous n'êtes pas seuls"), car en cas de problème, personne ne sera là. Bon, c'est vrai il existe des exceptions mais rares.

Les discours péremptoires? Chercher les textes qui vous donnent raison et les mettre en avant. À défaut, savoir prendre sur soi (en gros fermer sa gueule) et penser aussi et surtout que malgré tout l'investissement qu'on y met, malgré l'amour que l'on peut avoir à faire ce métier, cela reste un métier!

Le feriez-vous sans être rémunérer? Est-ce l'élément le plus important de votre existence?

Même dans les situations les plus dures le temps passe. La journée aussi longue vous semble-t-elle passera. Vous rentrerez chez vous, verrez vos proches et vivrez vos passions.

Même avec ces personnes difficiles d'accès, rester bienveillant, montrer de l'intérêt, apporter un truc à manger en salle des maîtres (hallucinant ces personnes qui ne ramènent jamais rien mais qui mangent toujours de tout, la crevardise est un très vilain défaut), faire de l'humour, rire avec les autres, éviter de prendre partie dans un clan.

On a la chance de faire un métier plaisant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nao

L'enfer, c'est les autres... Trop facile. Chacun est l'autre d'autrui.

Sensibilité différente, parcours différents... On rencontre des personnes avec lesquelles on s'entend bien et d'autres pas du tout. Comme lu plus haut, plutôt intérêt à aller vers ceux avec lesquels on partage des affinités et rester dans une relation professionnelle avec les autres.

Se remettre en question aussi, savoir dire non, stop, merde.

Par expérience, ne JAMAIS compter sur sa hierarchie (oubliez le discours "vous n'êtes pas seuls"), car en cas de problème, personne ne sera là. Bon, c'est vrai il existe des exceptions mais rares.

Les discours péremptoires? Chercher les textes qui vous donnent raison et les mettre en avant. À défaut, savoir prendre sur soi (en gros fermer sa gueule) et penser aussi et surtout que malgré tout l'investissement qu'on y met, malgré l'amour que l'on peut avoir à faire ce métier, cela reste un métier!

Le feriez-vous sans être rémunérer? Est-ce l'élément le plus important de votre existence?

Même dans les situations les plus dures le temps passe. La journée aussi longue vous semble-t-elle passera. Vous rentrerez chez vous, verrez vos proches et vivrez vos passions.

Même avec ces personnes difficiles d'accès, rester bienveillant, montrer de l'intérêt, apporter un truc à manger en salle des maîtres (hallucinant ces personnes qui ne ramènent jamais rien mais qui mangent toujours de tout, la crevardise est un très vilain défaut), faire de l'humour, rire avec les autres, éviter de prendre partie dans un clan.

On a la chance de faire un métier plaisant.

ça, c'est ce que tu en penses, et plusieurs choses me dérangent dans ton discours (sans offense, hein).

Tout d'abord je ne trouve pas mon métier plaisant même s'il m'apporte de la satisfaction quelquefois. C'est un métier qui peut manger l'espace mental. Dire que ce n'est qu'un métier, souligner l'importance du détachement par rapport à ce que l'on vit sur son lieu de travail, c'est important et vrai mais certains collègues sont tellement en souffrance que ce genre de discours peut les perturber d'avantage.

Ensuite je ne pense pas avoir de la chance. J'ai bossé dur pour avoir ce que j'ai aujourd'hui, la chance n'y est absolument pour rien, ce sont mes efforts qui m'ont conduit à cette situation. Et je pense que c'est le cas de la plupart d'entre nous.

Enfin tu parles de personnes difficiles d'accès, parmi ces gens tu as aussi des personnes purement et simplement malveillantes. Tu pourras faire tout ce que tu peux pour que les jours se passent le moins mal possible, faire de l'humour, apporter des trucs à manger, bosser comme un malade, participer aux projets communs même s'ils ne te paraissent pas extras, tout peut t'être reproché. Absolument tout et même son contraire.

Les textes qui régissent notre métier finissent souvent dans le flou et laissent toujours des questions en suspend. C'est dans ces flou-là que l'on peut t'enquiquiner. Fermer sa gamelle dans ces moments-là n'est pas toujours possible surtout quand tu sais qu'en face de toi la personne n'en sait pas plus que toi.

Je te rejoins par contre sur deux points : en cas de problème relationnel nous ne serons jamais suivis. Notre hiérarchie se fiche pas mal de nos petits soucis (cela dit mon IEN n'est pas ma mère). Et effectivement on est tous le c** de quelqu'un.

Mais personne ici ne rejette la responsabilité des problèmes qu'il a traversé sur les autres. On en parle avec toute la subjectivité dont on peut faire preuve ce qui me semble naturel. Dire à quelqu'un qui ne va pas bien du tout qu'il est peut-être responsable de ses malheurs, même si ça peut avoir un fond de vérité, ça me parait assez culpabilisant et pas du tout constructif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pepettebond

et qui te dit que l'inspecteur ne va pas te soutenir ?

Je serais toi, je prendrais le problème à l'envers en remerciant l'inspecteur de se soucier de cette difficulté lié au besoin de suivi de cette stagiaire

que l'insécurité professionnelle qu'elle présente est dévorant, qu"elle ne sait (savait) pas toujours respecter le temps de la collègue avec qui elle partage la classe et que ses exigences sans limite ne respectent pas le travail que tu as construit en partie avec elle .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pepettebond

donc très sèche ne veut pas dire hors les clous ...

et cette personne a une tutrice donc c'est à la tutrice qu'ele doit s'adresser quand elle a un souci pas à toi tout le temps ..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nadikaah

Fraise, je suis navrée de lire cela.

En fait, je ne comprends même pas pourquoi l'inspecteur perd du temps avec cette histoire. Comme le dit Pepette, je mettrais à mon "avantage" cette convoc en le remerciant du temps qu'il prend pour t'écouter et quels seraient les conseils qu'il puisse t'apporter.

Bon courage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
abel27

Fraise, appelle un syndicat. Fais-toi accompagner !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bidulbuk

Fraise, appelle un syndicat. Fais-toi accompagner !

Excellent conseil !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pescalunette

D'accord avec les autres... Courage!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bountygong

Fraise, appelle un syndicat. Fais-toi accompagner !

Excellent conseil !

D'accord avec les autres... Courage!

Oui surtout n'y va pas toute seule. Contacte le syndicat auquel tu adhères, ou celui dont tu te sens la plus proche et demande à un représentant du personnel de t'accompagner. Tu n'as pas besoin d'être syndiquée, ils sont représentants de tous les personnels. Et je n'ai eu qu'à me féliciter de leur accompagnement quand j'en ai eu besoin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Didou88

Même conseil que les autres et bon courage à toi.

Essaie de ne pas aborder ce RDV trop sur les nerfs, même si je me doute bien que cela ne doit pas trop être simple.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pescalunette

Bonne nouvelle de mon coté ; mes amis collègues préparent un sauté de porc pour demain ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
abel27

Fraise, profites-en pour orienter ton propos ainsi :

Oui, ton complément de mi-temps semble avoir un gros problème sur cette fameuse compétence 10 malgré toute l'aide que tu as pu lui apporter (tu y vas en pensant que c'est ton complément qui a un problème sur cette compétence et certainement pas toi).

Etant donné ton expérience, tu veux bien essayer de l'aider mais que son comportement t'en empêche. Tu précises que tu n'es pas formatrice et que tu n'as sans doute pas toutes les billes pour y arriver notamment vu l'attitude peu approprié de cette demoiselle.

Surtout, tu n'y vas pas en essayant de te justifier ! Tu pointes ses dysfonctionnements à elle. Et puis, tu peux aussi préciser au passage que c'est dommage que la tutrice n'ait pas pris la peine de te contacter pour faire le point sur cette stagiaire étant donné les difficultés qu'elle rencontre.

Prends des notes sur ce que tu veux dire et n'hésites pas à les sortir pour t'y référer.

Bon courage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
giga

Je ferai comme le dit Abel !.

...

courage :wub:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lolodebreizh

Abel est d'excellent conseil!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nadikaah

+1 avec Abel.

Je suis vraiment sidérée ! Je t'apporte tout mon soutien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Didou88

Une convocation pendant le temps de midi te privant de repas ! On aura tout vu!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
strawberry cheesecake

Alors la convocation sur le temps de midi ne m'étonne pas, chez nous il arrive même que l'on doive se déplacer le lendemain d'une inspection pour l'entretien que l'inspectrice n'a pas eu le temps de faire...

Mais après avoir lu les 10 pages l'idée de remettre les choses à leur place et de te placer en victime du problème plutôt qu'instigatrice me semble excellente !

Bon courage à toi c'est pas marrant des moments comme ça ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pepettebond

Fraise, profites-en pour orienter ton propos ainsi :

Oui, ton complément de mi-temps semble avoir un gros problème sur cette fameuse compétence de travail malgré toute l'aide que tu as pu lui apporter (tu y vas en pensant que c'est ton complément qui a un problème sur cette compétence et certainement pas toi).

Etant donné ton expérience, tu veux bien essayer de l'aider mais que son comportement t'en empêche.

Surtout, tu n'y vas pas en essayant de te justifier ! Tu pointes ses dysfonctionnements à elle.

Prends des notes sur ce que tu veux dire et n'hésites pas à les sortir pour t'y référer.

Bon courage.

Je serais toi je relirais le référentiel de compétences pour un enseignant de maternelle parce qu'il y en a une couche de plus et que tu pourrais suggérer que bien sur tout enseignant a capacité à travailler et accompagner un collègue débutant mais encore faudrait il que ce collègue en question ne pense pas tout savoir et n'avoir rien à apprendre .... :devil:

edite le titre de ta convocation :sweatingbullets:

ensuite nous sommes nombreux à pouvoir dire que ce souci se retrouve dans nos écoles et que donc nous nous trouvons devant une difficulté partagée dans de nombreuses académies :closedeyes:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pepettebond

Elle est vraiment dérangée , elle a un problème de reconnaissance de sa petite personne.

J'AI JUGE après avoir consulté qui et de quelle autorité ?

Pourquoi écrit elle sur un post it vous n'avez pas un cahier de transmission?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pepettebond

Pour la commande elle a de la chance que je sois pas directrice dans ton école ça aurait bardé

Le matériel commandé n'est pas personnel mais appartient à la communauté scolaire au service des élèves !!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.