• Annonces

    • André Jorge

      UN SUJET PAR THEME DE DISCUSSION !   01/07/2017

      MERCI DE RESPECTER LE REGLEMENT ET L'ORGANISATION DU SITE ET DE NE PAS CREER DE SUJET FOURRE-TOUT, DE SUJET PAR NIVEAU DE CLASSE, MAIS DE CREER UN SUJET PAR THEME DE DISCUSSION/QUESTION. Dans un souci de lisibilité et d'efficacité, nous vous rappelons l'obligation de : - créer un nouveau sujet par thème de discussion. - à poster votre sujet dans le bon forum, afin de permettre à tous les membres de vous lire et de répondre à vos questions, quel que soit leur niveau de classe actuel, d'autant plus que les membres expérimentés ont déjà effectué plusieurs niveaux de classe et peuvent vous aider. - à faire en sorte de partager vos discussions avec tous les membres du site. Cf. Merci.
    • André Jorge

      EFFICACITE ET LISIBILITE   01/07/2017

      Dans un souci d'efficacité et de lisibilité du site, il vous est demandé lorsque vous publiez sur le site : - de respecter l'esprit de partage d'EDP, en privilégiant les échanges avec TOUS les membres (et pas seulement ceux qui ont le même niveau de classe que vous). - de systématiquement faire une recherche, avant de créer un nouveau sujet. - de donner un titre précis à votre sujet et de formuler clairement votre demande ou question. - de ne pas faire de hors sujets (et de créer plutôt une nouvelle discussion pour parler d'autre chose). - de respecter l'organisation du site et de publier dans les bonnes rubriques. Merci.
Happy Rock

Malaise et dépression dans l'EN : enfin les journalistes en parlent !

153 messages dans ce sujet

Il y a 1 heure, Filounet a dit :

C'est sûrement plus facile pour les Parisien, mais il y a sans doute des émissions qui ont lieu en région.

Pourquoi?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Parce qu'ils peuvent aller directement dans les sièges des émissions et aux enregistrements.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci .

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Aux infos hier soir, sur le même sujet.

Des chiffres...puis deux enseignants qui se sont arrivés dans l'éducation nationale après une reconversion, et qui sont super heureux. Un des deux a divisé son salaire par 4, mais il s'en moque tellement c'est mieux....

Bref. Les enseignants démissionnent, mais ceux qui arrivent du privé sont ravis. Cherchez l'erreur...

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, j'ai trouvé ce 2e reportage.... étonnant ? Enfin, je sais pas, ça m'a mis mal à l'aise. Quel objectif (oui, je suis instit, je parle d'objectif, on ne se refait pas :closedeyes::D ) ?

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tant mieux si des reconvertis sont heureux. Pour avoir travaillé dans le commerce, je peux dire que ca fait du bien de se sentir utile et de faire qq qui a du sens. L'herbe n'est verte nulle part, il faut trouver ce qui nous correspond sur le moment. Je me suis vraiment épanouie dans ce métier. Le problème, c'est qu'il épuise vite et qu'il n'y a pas bcp de perspectives d'évolution. C'est pour ca que je veux partir. 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, cpette a dit :

Aux infos hier soir, sur le même sujet.

Des chiffres...puis deux enseignants qui se sont arrivés dans l'éducation nationale après une reconversion, et qui sont super heureux. Un des deux a divisé son salaire par 4, mais il s'en moque tellement c'est mieux....

Bref. Les enseignants démissionnent, mais ceux qui arrivent du privé sont ravis. Cherchez l'erreur...

Peut etre parce que l'on croit toujours que l'herbe est meilleure de l'autre côté de la barrière ( je suis une reconvertie du privé, j'ai aussi largement baissé mon salaire, mais je bosse près de chez moi, je n'ai pas à envoyer mes enfants à l'autre bout de la France - c'est à dire chez papi mamie - pendant les vacances ... et je n'attend aucune reconnaissance de la part de personne ! ) 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, prune2007 a dit :

L'herbe n'est verte nulle part, il faut trouver ce qui nous correspond sur le moment. Je me suis vraiment épanouie dans ce métier. Le problème, c'est qu'il épuise vite et qu'il n'y a pas bcp de perspectives d'évolution.

J'aurais pu l'écrire mot pour mot... Je pense la même chose.

Je suis actuellement en dispo pour convenance personelle et je travaille en dehors de l'EN actuellement.  Avant d'être PE, j'ai travaillé dans le privé aussi. Je confirme, l'herbe est verte nulle part. Il y a des mauvais côtés partout...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rien de nouveau donc (article datant de plus de 10 ans...:secret:)

 

Citation

Plus que les conditions d’emploi ou le statut social de la profession, nous pensons donc que le cœur du malaise enseignant provient de l’évolution de la teneur de leur travail. La difficulté croissante du travail enseignant peut ainsi favoriser indirectement des stratégies de fuite ou de survie dans le métier. 

https://rechercheformation.revues.org/810

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aurais pu témoigner dans les deux...

Moi aussi, je suis une reconvertie après 10 années dans le privé. Et puis, au bout de 18 ans dans l'EN, j'ai démissionné.

Je trouve quand même un peu étonnant qu'ils aient pris une prof d'allemand pour clamer son bonheur. L'allemand est complètement sinistré actuellement ! Renseignement pris, il s'agit d'une prof du privé. Donc, comme d'habitude, on mélange tout.

Le reportage était quand même très tendancieux, genre "regardez les profs, ils ne sont jamais contents, alors qu'il y a des gens formidables qui, eux, adorent enseigner, sont prêts à faire des sacrifices financiers et ne râlent pas tout le temps". Je trouve ça très limite. D'autant plus que l'actu, c'était "augmentation massive des démissions", pas "augmentation massive des reconversions".

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 27 minutes, majo22 a dit :

J'aurais pu l'écrire mot pour mot... Je pense la même chose.

Je suis actuellement en dispo pour convenance personelle et je travaille en dehors de l'EN actuellement.  Avant d'être PE, j'ai travaillé dans le privé aussi. Je confirme, l'herbe est verte nulle part. Il y a des mauvais côtés partout...

En matière d'herbe verte, je pense que je connais un peu tout : j'ai été salariée, free lance, fonctionnaire, et maintenant je suis profession libérale. Je sais donc très bien qu'il y a des bons et des mauvais côtés dans chaque statut, et je ne suis pas du genre à imaginer que l'herbe est plus verte ailleurs systématiquement. Cependant, à aucun moment, dans aucun statut, je n'ai ressenti une pareille infantilisation que dans l'Education nationale.

Le jour de ma démission, c'est en le sentant s'envoler que j'ai mesuré le poids que j'avais sur les épaules. Ce fut un soulagement dont je n'avais absolument pas mesuré la portée.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pas vu/entendu ce reportage, mais je trouve que la plupart des enseignants ont tendance à interpréter ( en général de façon négative ) ce qu'on leur dit. De la même façon qu'on va lire un mot de parent avec un ton plus ou moins "agressif" alors qu'on ne sait pas dans quel état d'esprit  il a été écrit ( parfois oui, les mots employés font bien passer le ton voulu, mais pas toujours ). Je pense que trop d'enseignants voient le mal là où il n'est pas forcément.... en tout cas c'est ce que j'ai observé dans la plupart des écoles où j'ai travaillé. 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur l'infantilisation, je te rejoins complètement archilecture !

Une collègue ex infirmiere était effarée qu'on lui parle comme à une gosse !

En effet, je crois que ça, c'est typique de l'en... 

Ensuite, sur le reportage, oui, je trouve ça malsain. Ca prouve que les enseignants ne sont jamais contents. 

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

On parle de la grippe aviaire, on montre des agriculteurs qui sont très inquiets des conséquences financières.

On parle du manque de neige, on montre les saisonniers au chômage technique.

On fait un reportage sur le nombre grandissant de démissions, on montre deux personnes qui s'épanouissent, c'est un peu antinomique!

Je sais bien que l'herbe n'est pas plus verte ailleurs! Je trouve que le rapport entre avantages et inconvénients m'est  favorable dans mon boulot. Pareil pour mon compagnon, qui bosse dans le privé. Alors, on ne se plaint pas.... C'est juste que le procédé journalistique m'interpelle...

 

 

 

2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien d'accord avec cpette. On ne va pas faire un reportage sur les agriculteurs inquiets des conséquences de la grippe aviaire en concluant avec un jeune informaticien ravi d'avoir tout quitté pour élever des canards ! C'est un peu ce qui a été fait avec les enseignants.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 26 minutes, brunanoni a dit :

Je n'ai pas vu/entendu ce reportage, mais je trouve que la plupart des enseignants ont tendance à interpréter ( en général de façon négative ) ce qu'on leur dit. De la même façon qu'on va lire un mot de parent avec un ton plus ou moins "agressif" alors qu'on ne sait pas dans quel état d'esprit  il a été écrit ( parfois oui, les mots employés font bien passer le ton voulu, mais pas toujours ). Je pense que trop d'enseignants voient le mal là où il n'est pas forcément.... en tout cas c'est ce que j'ai observé dans la plupart des écoles où j'ai travaillé. 

Le voici : http://www.francetvinfo.fr/societe/education/reconversion-ils-veulent-enseigner_2005069.html

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai vu le film "primaires" cet après-midi. Vu les commentaires lus, je ne m'attendais pas à grand chose mais je dois dire que j'ai été agréablement surprise. C'est très réaliste...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'ai pas vu le film et je ne sais pas si j'irai le voir :). Tu détournes un peu le débat, je pense  .Ce n'est pas à coups de films, reportages ou pubs ( si tu veux des liens atroces, j'en ai  ;)) que l'on va revaloriser l'image des enseignants ...On est tellement tombé bas que ça ne prend même plus...les jeunes ne sont plus dupes...

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 06/01/2017 à 12:01, Archilecture a dit :
  • Je suis passée hier soir sur RTL pour témoigner.
  • Tout n'a pas été gardé (ce n'était pas du direct), mais j'ai quand même pu témoigner de la réalité du terrain.

Voici le replay
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/rtl-grand-soir-du-05-janvier-2017-7786612007
de 19'40'' à 26'23''

Bravo !!

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, cpette a dit :

Aux infos hier soir, sur le même sujet.

Des chiffres...puis deux enseignants qui se sont arrivés dans l'éducation nationale après une reconversion, et qui sont super heureux. Un des deux a divisé son salaire par 4, mais il s'en moque tellement c'est mieux....

Bref. Les enseignants démissionnent, mais ceux qui arrivent du privé sont ravis. Cherchez l'erreur...

Ben non, c'est moi l'erreur. Je viens du privé et c'est loin d'être mieux  :dry:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Archilecture a dit :

J'aurais pu témoigner dans les deux...

Moi aussi, je suis une reconvertie après 10 années dans le privé. Et puis, au bout de 18 ans dans l'EN, j'ai démissionné.

Je trouve quand même un peu étonnant qu'ils aient pris une prof d'allemand pour clamer son bonheur. L'allemand est complètement sinistré actuellement ! Renseignement pris, il s'agit d'une prof du privé. Donc, comme d'habitude, on mélange tout.

Le reportage était quand même très tendancieux, genre "regardez les profs, ils ne sont jamais contents, alors qu'il y a des gens formidables qui, eux, adorent enseigner, sont prêts à faire des sacrifices financiers et ne râlent pas tout le temps". Je trouve ça très limite. D'autant plus que l'actu, c'était "augmentation massive des démissions", pas "augmentation massive des reconversions".

Le but, c'est de casser la fonction publique d'éducation et les revendications des enseignants-fonctionnaires, en minimisant la responsabilité de l'Etat dans le mal être des enseignants, qui vient sûrement ... d'eux, puisque tant de gens voudraient prendre notre place quitte à quitter des salaires supérieurs pour nos avantages que nous n'avons pas la correction d'admettre !

Il y a 2 heures, Zarko a dit :

Tiens celle -là, elle est bonne...

http://www.education.gouv.fr/cid76148/-videos-parlons-passion-des-enseignants-parlent-de-leur-metier.

Une prof d'école qui achète une ferme ( pour que les gosses y retournent en vacances pour la financer...;) )

 

J'espère qu'elle n'a pas fait un élevage de canards...

:yahoo:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 06/01/2017 à 12:01, Archilecture a dit :
  • Je suis passée hier soir sur RTL pour témoigner.
  • Tout n'a pas été gardé (ce n'était pas du direct), mais j'ai quand même pu témoigner de la réalité du terrain.

Voici le replay
http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/rtl-grand-soir-du-05-janvier-2017-7786612007
de 19'40'' à 26'23''

Cétait très bien :yahoo:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je n'arrive toujours pas à le visionner mais je suis sûre que Archilecture a assuré :wub:

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.