• Annonces

    • André Jorge

      LE RESPECT DE L'ORTHOGRAPHE N'EST PAS UNE OPTION !   09/09/2017

      EDP est un site consacré au monde de l'enseignement, de l'instruction et de l'éducation. Veillez donc à toujours : écrire un français correct et compréhensible par tous, relire vos messages et corriger vos éventuelles fautes d'orthographe, avant de publier. Par ailleurs, vous êtes tenu de : ne pas abuser de MAJUSCULES, de textes illisibles tant par la taille que la couleur, de répétitions exagérées de caractères et/ou de mots, ainsi que des images et smilies. ne pas abuser des abréviations. bannir les styles "télégraphiques", "texto" ou "chat" (c, fo, po, bcp, pr, dc, ds,...) qui ne sont pas autorisés sur le forum ! Enfin, n'oubliez pas les accents, les apostrophes, les majuscules, qui ne sont pas optionnels ! Dans le cas contraire, vos messages seront supprimés. Merci de votre compréhension.
teletub

Démission : questions

Messages recommandés

teletub

Bonjour à toutes-s,

 

Après une année de disponibilité (qui m'a permis de faire un "bilan de compétences"... et mon 1er enfant ! :D), ma décision de démissionner de l’Éducation Nationale est prise.

Mon congé mater s'arrêtant le 9 août, j'ai décidé de démissionner mi-août ou fin août (à voir en fonction des congés des services).

J'ai quelques questions - notamment pour celles et ceux qui ont démissionné ou connaissent quelqu'un qui a démissionné, mais pas que :

(J'ai pris le temps de faire une recherche en amont, mais je n'ai pas trouvé toutes les réponses et certains posts datent un peu) :

- Si j'ai bien compris, je dois soit reprendre le service, soit demander un congé maladie à mon médecin en attendant que mes supérieurs me répondent puis en attendant la date de départ accordée ?

- La démission peut être refusée  ?! (Là j'hallucine !!:angry:)

- D'après votre expérience ou celle de proches qui ont démissionné, combien de temps cela a pris (je sais que cela peut aller jusqu'à 4 mois selon les textes officiels) ?

 

Merci à vous,

 

Teletub

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JaneFramboise

La démission peut être refusée, c'est plutôt rare mais possible, pour "besoins de service", notamment les départements déficitaires. 

Effectivement, en attendant une réponse, tu dois avoir une situation : être en activité ou en arrêt. 

J'ai vu sur des forums que la démission est généralement rapide, il y a une date d'effet, mais légalement ils ont deux mois pour répondre à un écrit et quatre mois de temps pour la mise en place de la démission. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
borneo

Pourquoi ne pas demander un congé parental en attendant ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
teletub
Il y a 17 heures, JaneFramboise a dit :

La démission peut être refusée, c'est plutôt rare mais possible, pour "besoins de service", notamment les départements déficitaires. 

Effectivement, en attendant une réponse, tu dois avoir une situation : être en activité ou en arrêt. 

J'ai vu sur des forums que la démission est généralement rapide, il y a une date d'effet, mais légalement ils ont deux mois pour répondre à un écrit et quatre mois de temps pour la mise en place de la démission. 

Merci JaneFramboise pour tes éclaircissements !

On m'a aussi conseillé d'aller voir le site http://www.quitterlenseignement.org/

Je viens de m'y inscrire, je vous tiens au jus (ça pourra aussi servir à d'autres collègues..!).

Bonne journée !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
teletub
il y a 35 minutes, borneo a dit :

Pourquoi ne pas demander un congé parental en attendant ?

Bonjour Borneo,

Oui, j'y ai pensé mais je trouve que 6 mois c'est trop long (je n'ai retravaillé que 2 mois - en agriculture - depuis mars 2016, et j'ai envie de m'y remettre !).

Et il faut que je voie l'aspect financier...

Ou alors 3è possibilité : prendre le congé parental et démissionner au bout de 2/3 mois.

Quoiqu'il en soit, je démissionnerai avant décembre, c'est sûr !

Merci et bonne journée !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JaneFramboise
Il y a 1 heure, teletub a dit :

Merci JaneFramboise pour tes éclaircissements !

On m'a aussi conseillé d'aller voir le site http://www.quitterlenseignement.org/

Je viens de m'y inscrire, je vous tiens au jus (ça pourra aussi servir à d'autres collègues..!).

Bonne journée !

Je pensais justement à ce forum ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zavata
Le 30/03/2017 à 17:20, teletub a dit :

Bonjour à toutes-s,

 

Après une année de disponibilité (qui m'a permis de faire un "bilan de compétences"... et mon 1er enfant ! :D), ma décision de démissionner de l’Éducation Nationale est prise.

Mon congé mater s'arrêtant le 9 août, j'ai décidé de démissionner mi-août ou fin août (à voir en fonction des congés des services).

J'ai quelques questions - notamment pour celles et ceux qui ont démissionné ou connaissent quelqu'un qui a démissionné, mais pas que :

(J'ai pris le temps de faire une recherche en amont, mais je n'ai pas trouvé toutes les réponses et certains posts datent un peu) :

- Si j'ai bien compris, je dois soit reprendre le service, soit demander un congé maladie à mon médecin en attendant que mes supérieurs me répondent puis en attendant la date de départ accordée ?

- La démission peut être refusée  ?! (Là j'hallucine !!:angry:)

- D'après votre expérience ou celle de proches qui ont démissionné, combien de temps cela a pris (je sais que cela peut aller jusqu'à 4 mois selon les textes officiels) ?

 

Merci à vous,

 

Teletub

Tu as bien de la chance d'avoir obtenu ta demande de disponibilité. Je suis dans le 93 et ma demande de dispo sur autorisation vient de m'être refusée après 19 ans de métier et un projet de reconversion dûment détaillé !

Pour démissionner, si c'est pour une création d'entreprise (même en tant qu'auto-entrepreneur), tu dois d'abord demander le calcul de ton Indemnité de départ Volontaire. Moi, dans le 93, ils ont mis l'année dernière 4 mois (alors que le délai officiel est de 2 mois) pour la calculer alors qu'il s'agit juste de faire une règle de 3 ! Toi, dans le 44, tu peux espérer que les services académiques soient plus rapides. Mais surtout ne laisse pas passer cette possibilité de partir avec un "petit" pactole. Ensuite quand tu as la réponse pour ton IDV, tu confirmes ou pas ton souhait de démissionner. En sachant que nous dans le 93, on ne peut démissionner qu'à la fin d'une année scolaire, soit le 31 août. En cours d'année, c'est strictement impossible !

C'est exact : les démissions peuvent être refusées pour "raisons de services" et en particulier dans les départements déficitaires.

Pour le congé maladie, Rémi Boyer, président de l'association Après Prof a indiqué l'année dernière que les personnes en congé maladie avaient toutes "les chances" de se voir refuser leur démission. L'Administration peut arguer que, du fait de la maladie, l'enseignant est vulnérable et donc pas à même de mesurer toutes les conséquences de sa demande de démission ! Donc congé maladie = mauvais plan.

Peut-être peux-tu contacter un syndicat dans ton département ? Eux connaissent bien la situation et savent exactement la marche à suivre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nympheas2008

Que risque-t-on si l'on démissionne sans avoir l'autorisation ? Avons-nous des indemnités à verser à l'EN et dans ce cas quel montant ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JaneFramboise
il y a 1 minute, nympheas2008 a dit :

Que risque-t-on si l'on démissionne sans avoir l'autorisation ? Avons-nous des indemnités à verser à l'EN et dans ce cas quel montant ?

C'est bien là le paradoxe : ils vont considérer un abandon de poste, alors les conséquences sont mise en demeure, puis le licenciement en cas de non reprise du poste à la date fixée par l'administration. Néanmoins, par ce biais, pas d'indemnités ni de possibilités ensuite de percevoir le chômage. 

Je n'ai pas entendu parler d'indemnités, mais peut-être que cela arrive ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nympheas2008

Dans ce cas si on trouve un emploi dans le privé on peut démissionner quand on veut ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JaneFramboise
il y a 1 minute, nympheas2008 a dit :

Dans ce cas si on trouve un emploi dans le privé on peut démissionner quand on veut ?

Après tant que tu n'es pas licenciée ou que ta démission n'est pas acceptée, tu aurais deux emplois ... et ça ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zavata
Le 12/04/2017 à 20:02, JaneFramboise a dit :

Après tant que tu n'es pas licenciée ou que ta démission n'est pas acceptée, tu aurais deux emplois ... et ça ...

C'est bien là effectivement que le bât blesse ! L'EN met tellement de temps à officialiser la démission (ou la radiation) - de 2 à 4 mois - que parfois pour une entreprise c'est trop long d'attendre et l'enseignant manque une opportunité professionnelle. Sinon comme le dit JaneFramboise, ça reviendrait à occuper 2 emplois en même temps. Pas sûr que l'EN apprécie mais quelles seraient les conséquences d'un autre côté ? Aucune idée.

En tout cas, ce que je vois à travers tous les messages postés sur ce fil ou sur celui de la reconversion, c'est que nous nous préoccupons beaucoup en tant qu'enseignants des questions de "j'ai le droit/j'ai pas le droit". C'est bien de se préoccuper des questions de droit. Mais quand je vois par ailleurs tous les bâtons dans les roues que l'EN nous met dans certains départements et les règles quant aux délais de réponses qui ne sont pas respectés, et bien comment dire, je me dis que le respect du droit semble toujours être du même côté ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zavata
Le 12/04/2017 à 19:53, JaneFramboise a dit :

C'est bien là le paradoxe : ils vont considérer un abandon de poste, alors les conséquences sont mise en demeure, puis le licenciement en cas de non reprise du poste à la date fixée par l'administration. Néanmoins, par ce biais, pas d'indemnités ni de possibilités ensuite de percevoir le chômage. 

Je n'ai pas entendu parler d'indemnités, mais peut-être que cela arrive ...

Je confirme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cecile2323

Juste pour information : j'ai donné ma démission dans le cadre d'une reconversion il y a trois semaines pour un départ le 2 mai prochain.

Réponse reçue hier par courrier avec accusé de réception : ma demande a été acceptée, sans souci donc et avec une réponse très rapide.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
galictia

:applause:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nat22
Il y a 9 heures, cecile2323 a dit :

Juste pour information : j'ai donné ma démission dans le cadre d'une reconversion il y a trois semaines pour un départ le 2 mai prochain.

Réponse reçue hier par courrier avec accusé de réception : ma demande a été acceptée, sans souci donc et avec une réponse très rapide.

 

 

super!! 

 

tu es dans quel département? peut-être que tu es dans un département excédentaire, c'est pour ça que je te demande! ( moi, je ne veux pas démissionner mais mon conjoint y songe alors je me renseigne!) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zoééé
Le ‎13‎/‎04‎/‎2017 à 20:58, zavata a dit :

C'est bien là effectivement que le bât blesse ! L'EN met tellement de temps à officialiser la démission (ou la radiation) - de 2 à 4 mois - que parfois pour une entreprise c'est trop long d'attendre et l'enseignant manque une opportunité professionnelle. Sinon comme le dit JaneFramboise, ça reviendrait à occuper 2 emplois en même temps. Pas sûr que l'EN apprécie mais quelles seraient les conséquences d'un autre côté ? Aucune idée.

En tout cas, ce que je vois à travers tous les messages postés sur ce fil ou sur celui de la reconversion, c'est que nous nous préoccupons beaucoup en tant qu'enseignants des questions de "j'ai le droit/j'ai pas le droit". C'est bien de se préoccuper des questions de droit. Mais quand je vois par ailleurs tous les bâtons dans les roues que l'EN nous met dans certains départements et les règles quant aux délais de réponses qui ne sont pas respectés, et bien comment dire, je me dis que le respect du droit semble toujours être du même côté ...

Je compte également démissionner pour reprendre une entreprise avec mon conjoint. Mais je veux terminer mon année 2018 dans ma classe.

Je pensais demander ma démission début mai pour commencer ma nouvelle activité début septembre au plus tard. Et bien sur demander avant la démission puisque j'y ai droit.

Si je demande ma démission en mai, pensez vous que je risque de me l'avoir autorisée 3 semaines après et pas terminer mon année scolaire? C'est pas mon objectif...

Dans la lettre de démission, nous demande t -on la date à laquelle nous voulons partir ? 

 

Autre question: s'ils me refusent la démission, et que cet été, j'achète tout de même avec mon conjoint cet hotel que nous envisageons, il faudra qu'en septembre , j'occupe ma nouvelle activité. Je ferai donc un abandon de poste, dans ce cas, il se passe quoi concrètement ? un licenciement sans mon Indemnité de départ volontaire au pire?

Mais au moins, je serai libre de pouvoir exercer mon nouveau job?

 

Merci!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ugur

Bonjour à tous (et bonne année au passage),

c'est bizarre à dire mais ma démission n'avance pas : courrier en novembre, entretien en décembre avec une responsable à la DSDEN qui a "validé" ma démission pour les fêtes. Oui mais voilà, je n'ai toujours pas reçu de document écrit, je suis encore noté comme "en activité" sur I-prof - bien qu'ils aient déjà embauchés un contractuel pour occupé mon poste- et ma gestionnaire a l'air de ne rien savoir sur rien chaque fois que je l'ai au téléphone. Je n'ai d'ailleurs reçu aucune fiche de salaire depuis septembre. 

Tout ça me met dans l'embarras administrativement (passage à la CPAM, inscription à Pole emploi), me complique la tâche pour retrouver du travail, bref, ça me fout dans la  *****. Ai-je pour unique recours de "subir" la situation?

Merci d'avance pour vos réponses!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zoééé

Je ne vais pas t'aider plus que ça car moi aussi je m'interesse à la démission pour reprendre une entreprise avec mon conjoint et demander également l'indemnité de démission volontaire.

J'aurais des questions.

Quand tu as écrit ta lettre de démission, sur celle ci, tu as écrit la date à laquelle  tu comptais t'arrêter de travailler ou bien tu as arrêté une fois que tu as été reçu par le responsable qui a validé ta démission? Tu l'as écrite à qui? à ton Ien ou IA? Tu l'as fait passer par ton directeur? 

Tu as d'abord demandé un rendez vous avec ton ien pour l'avertir?

Tu avais un poste définitif dans ton école?

Je ne savais pas qu'on pouvait démissionner en cours d'année en fait, il me semblait que c'était plus difficile pour eux de la valider car il faudrait te remplacer. Tu sais qu'ils ont entre 2 et 4 mois pour valider ta démission..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.