• Annonces

    • André Jorge

      APPEL A CONTRIBUTION   07/08/2017

      Bonjour. La dernière mise à jour du site a nécessité plusieurs heures de travail et, même s'il y a encore quelques bugs à régler, c'est avec plaisir que nous vous proposons cette nouvelle version d'EDP. L' existence et l'évolution du site EDP ne reposent pas que sur le travail (bénévole) de l'administrateur et des modérateurs, mais aussi sur la participation des membres du site. Si vous appréciez le site EDP, il importe que vous nous aidiez à le faire vivre, en participant aux échanges et en proposant du contenu à destination des autres membres dans les différentes rubriques : -Participez aux sujets de discussion dans les forums : Vous pouvez participer aux discussions, poster de nouveaux sujets, et enrichir les échanges de vos contributions, tout en veillant à respecter l'organisation et le fonctionnement du site. -Publiez dans l'espace de téléchargements : Les fiches, documents que vous réalisez peuvent être publiées dans les différentes rubriques de l'espace de téléchargements et pourront ainsi être facilement retrouvées. -Publiez des liens dans l'annuaire : Les liens que vous trouverez utiles peuvent être regroupés dans l'annuaire. Pendant ces dernières vacances, l'annuaire a fait l'objet d'une réorganisation et de mises jour qui l'ont rendu plus attractif et efficace. -Publiez des articles dans le module Pages : Vous pouvez publier des articles concernant l'école, le CRPE, l'éducation, dans la rubriques Pages. Cette rubrique a également fait l'objet d'une réorganisation et un nouveau menu a été créé pour faciliter la navigation. -Publiez des photographies, des vidéos, dans la galerie : La galerie a également été réorganisée. Les photographies des réalisations de vos élèves peuvent y être publiés.   Et sur les réseaux sociaux ? EDP se doit d'être présent sur les réseaux sociaux. Nous avons donc un espace : sur Facebook : https://www.facebook.com/Enseignants-du-primaire-158258504749259/. sur Twitter : https://twitter.com/ensduprim. Pour nous aider, vous pouvez vous abonner ou nous suivre sur les réseaux sociaux et partager nos publications.   Merci de votre soutien.
    • André Jorge

      ORTHOGRAPHE ET PUBLICATION SUR EDP   09/09/2017

      EDP est un site consacré au monde de l'enseignement, de l'instruction et de l'éducation. Veillez donc à toujours : écrire un français correct et compréhensible par tous, relire vos messages et corriger vos éventuelles fautes d'orthographe, avant de publier. Par ailleurs, vous êtes tenu de : ne pas abuser de MAJUSCULES, de textes illisibles tant par la taille que la couleur, de répétitions exagérées de caractères et/ou de mots, ainsi que des images et smilies. ne pas abuser des abréviations. bannir les styles "télégraphiques", "texto" ou "chat" (c, fo, po, bcp, pr, dc, ds,...) qui ne sont pas autorisés sur le forum ! Enfin, n'oubliez pas les accents, les apostrophes, les majuscules, qui ne sont pas optionnels ! Merci de votre compréhension.
Adelie

Un enfant qui porte des couches peut-il être admis en PS?

Messages recommandés

Adelie

Bon, c'est définitif, je ne sais pas chercher sur ce forum. Je suis sure que la question a été posée mille fois mais je ne trouve pas.

Alors avant de déchainer les passions, je précise: Imaginon un enfant de 3 ans et quelques qui n'est pas propre . Peut-on demander à la famille de différer la rentrée?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
katsy

Tu parles de propreté en journée ou juste pour la sieste? 

(mon fils entre aussi en ps et nous sommes dans le tout début des couches sèches à la sieste mais je me posais la meme question que toi il y a 10 jours).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fleurdecorail

les maitresse de maternelle répondraient mieux que moi...

Je crois qu'il n'y a pas de loi écrite à ce sujet mais plutôt des habitudes :

Pour un enfant qui n'est pas propre de façon régulière, la plupart des écoles vont demander aux parents de différer la rentrée ou d'adapter l'emploi du temps en  laissant l'enfant uniquement le matin par exemple, et ce, pour des raisons pratiques.

 

Mais je connais beaucoup d'enfant qui sont devenus propres la semaine avant la rentrée ou même... le jour de la rentrée, il faut avoir confiance !

Ensuite, les accidents, ça arrive, et ce n'est pas grave ! (c'est pour ça d'ailleurs qu'on apporte un change dans un sac à dos).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moustache
il y a une heure, fleurdecorail a dit :

les maitresse de maternelle répondraient mieux que moi...

Les maitres peuvent répondre aussi ou c'est réservé aux maitresses ?  :lol:

Notre règlement académique précise :
 

Citation

TITRE 1 - ADMISSION ET INSCRIPTION DES ELEVES
 
1.1. ADMISSION A L'ÉCOLE MATERNELLE
 
Les enfants dont l’état de santé et de maturation physiologique et psychologique (propreté et socialisation) est compatible avec la vie collective en
milieu scolaire peuvent être admis à l’école maternelle.
 

dans la pratique : pas de couche, éventuellement inscription décalée... mais cela est variable d'une école à l'autre; et il me semble avoir vu passer des directives nationales plus récentes. (je recherche...)
Jette un oeil à ton règlement département, voir si c'est précisé...

Edit : les recherches peuvent aussi se faire en dehors du forum "propreté à l'école" donne ces réponses fort instructives : https://goo.gl/dWgNmS

premier lien : https://goo.gl/tPbdwQ

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fleurdecorail

Ha zut ! la honte !! :scratch:

Moustache , bien sûr que les maîtres ont le droit de répondre aussi !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moustache
à l’instant, fleurdecorail a dit :

Ha zut ! la honte !! :scratch:

Moustache , bien sûr que les maîtres ont le droit de répondre aussi !

T'inquiète... ça me rajeunit... 40 ans que j'entends ça ;) je faisais même plus attention aux "mesdames" en début d'animation péda... mais ça évolue... doucement... au même rythme que la condition des femmes, c'est pour dire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maïs

La condition de "propreté" pour l'inscription à l'école maternelle a disparu des textes http://tice33.ac-bordeaux.fr/Ecolien/LinkClick.aspx?fileticket=gCQPD58KSPE%3D&tabid=6168&language=fr-FR   on ne peut plus refuser l'accueil d'un enfant qui n'a pas acquis la propreté.

Après, on peut effectivement discuter avec la famille et différer éventuellement la rentrée .Pour ma part, je demande aux parents d'enlever les couches et de fournir de nombreux changes ;) en général en 15 jours c'est réglé..

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dada
il y a 14 minutes, Maïs a dit :

La condition de "propreté" pour l'inscription à l'école maternelle a disparu des textes http://tice33.ac-bordeaux.fr/Ecolien/LinkClick.aspx?fileticket=gCQPD58KSPE%3D&tabid=6168&language=fr-FR   on ne peut plus refuser l'accueil d'un enfant qui n'a pas acquis la propreté.

Après, on peut effectivement discuter avec la famille et différer éventuellement la rentrée .Pour ma part, je demande aux parents d'enlever les couches et de fournir de nombreux changes ;) en général en 15 jours c'est réglé..

Même fonctionnement ici.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caille67

Idem. 

On suggère plus que fortement aux parents d'enlever la couche à la maison et de travailler la propreté. 

Si impossibilité pour X ou Y raison l'enfant est accepté avec couche culotte et change. Chez nous suivant les écoles le parent est appelé à chaque fois que l'enfant a un incident pour venir le changer... du coup ça aurait pour vertu de motiver certains parents pour la propreté d'après les collègues ayant cette pratique dans d'autres écoles l'ATSEM change. 

Si il ya de vraies couches et que l'enfant est traité véritablement comme un bébé ( poussette pour faire 5 mètres, repas uniquement constitué de biberons ou purée,......) on échange avec les parents pour expliquer que ce n'est plus un bébé mais un petit garçon une petite fille....on essaye de leur faire comprendre que leur enfant a grandi et que les besoins ne sont plus les mêmes. 

D'expérience chaque année 1 ou 2 enfants sur 30 stoppe les couches seulement en février-mars... Ce serait dommage qu'il ne puisse pas venir à l'école durant les 2 premiers trimestres juste pour un problème de propreté.... et encore plus dommage de rester dans l'univers "bébé" un an de plus... 

J'ai oublié de préciser que suivant les familles et les enfants on met aussi dans le coup la PMI ou le psy scolaire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pepettebond
Citation

 

 

TITRE 1 - ADMISSION ET INSCRIPTION DES ELEVES
 
1.1. ADMISSION A L'ÉCOLE MATERNELLE
 
Les enfants dont l’état de santé et de maturation physiologique et psychologique (propreté et socialisation) est compatible avec la vie collective en
milieu scolaire peuvent être admis à l’école maternelle.
 

Ca c'était avant maintenant depuis le nouveau règlement type des écoles

 

NOR : MENE1416234C
circulaire n° 2014-088 du 9-7-2014
MENESR - DGESCO

 

c'est::

1.1.2 Admission à l'école maternelle

Conformément aux dispositions de l'article L. 113-1  du code de l'éducation, tout enfant âgé de trois ans au 31 décembre de l'année civile en cours doit pouvoir être accueilli dans une école maternelle ou une classe enfantine, si sa famille en fait la demande. Aucune discrimination ne peut être faite pour l'admission d'enfants étrangers ou de migrants dans les classes maternelles, conformément aux principes rappelés ci-dessus.

L'article L. 113-1 du code de l'éducation prévoit la possibilité d'une scolarisation dans les classes enfantines ou les écoles maternelles des enfants dès l'âge de deux ans révolus. Cela peut conduire à un accueil différé au-delà de la rentrée scolaire en fonction de la date d'anniversaire de l'enfant, comme le précise la circulaire n° 2012-202 du 18 décembre 2012. La scolarisation des enfants de deux ans doit être développée en priorité dans les écoles situées dans un environnement social défavorisé, que ce soit dans les zones urbaines, rurales et de montagne ainsi que dans les départements et régions d'outre-mer.

Conformément aux dispositions de l'article D. 113-1 du code de l'éducation ,en l'absence d'école ou de classe maternelle, les enfants de cinq ans dont les parents demandent la scolarisation sont admis à l'école élémentaire dans une section enfantine afin de leur permettre d'entrer dans le cycle des apprentissages fondamentaux prévu à l'article D. 321-2 du code de l'éducation.

 

POUR PRECISION

Les classes enfantines ou les écoles maternelles sont ouvertes, en milieu rural comme en milieu urbain, aux enfants qui n'ont pas atteint l'âge de la scolarité obligatoire.

 

Tout enfant doit pouvoir être accueilli, à l'âge de trois ans, dans une école maternelle ou une classe enfantine le plus près possible de son domicile, si sa famille en fait la demande.

 

Dans les classes enfantines ou les écoles maternelles, les enfants peuvent être accueillis dès l'âge de deux ans révolus dans des conditions éducatives et pédagogiques adaptées à leur âge visant leur développement moteur, sensoriel et cognitif, précisées par le ministre chargé de l'éducation nationale. Cet accueil donne lieu à un dialogue avec les familles. Il est organisé en priorité dans les écoles situées dans un environnement social défavorisé, que ce soit dans les zones urbaines, rurales ou de montagne et dans les régions d'outre-mer.

Dans ces classes et ces écoles, les enfants de moins de trois ans sont comptabilisés dans les prévisions d'effectifs d'élèves pour la rentrée.

 

 

ET http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=66627

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GdM

Pas mieux aussi chez moi... Si ça pose un réel soucis, je préviens la PMI !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Etoile1

C'est une directive nationale. Dans la pratique, ça peut bien souvent se négocier avec la famille. Scolarisation aménagée (pas de sieste à l'école) demande insistante pour que tout soit fait à la maison pour aider l'enfant... Mais si ça dure et que ça devient compliqué (et ça peut le devenir vite), pas beaucoup de solutions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
delilah1304

Ma collègue avait un enfant avec des couches....il y faisait encore ses selles, et plusieurs fois par jour. Au moment du passage collectif au toilettes c'était la crise, il se mettait à pleurer. Elle a essayé aussi de l'emmener seul pour l'intimité (car chez nous les toilettes sont ouverts et côte à côté) Il est passé au stade qql accidents et on enlève la couche au mois d'avril/mai! (je précise qu'il y a eu une équipe éducative car d'autres soucis notamment des crises de colère et de la violence)
Mais comme dit plus haut, la mère le considérait vraiment comme un bébé. Une fois je suis arrivée à l'école en même temps qu'elle.....elle a sorti la poussette pour faire 20 m. Le petit a demandé à marcher et elle l'a obligé à monter dans la poussette !!!

Moi j'ai eu un enfant aussi mais c'était les urines. En 3 semaines cétait réglé pour la journée et pour la sieste. Et pendant les vacances de la Toussaint c'était réglé pour la nuit aussi.

Le directeur était contre le fait de ne pas les scolariser à cause des couches. Mais ce n'était pas évident pour l'ATSEM et pour la classe de devoir interrompre une activité pour devoir aller changer un enfant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vivirousse

Dans mon école, pas de couche mais plusieurs changes si l'enfant n'est pas propre. Avant dans le règlement départemental, il était noté que l'enfant devait avoir une maturité physiologique et psychologique pour entrer à l'école . Ce n'est plus le cas. Sans doute à cause de l'accueil des élèves âgés de 2 ans. Nous pouvons suggérer aux parents de ne pas les mettre l'après midi mais s'ils ne veulent pas, nous ne pouvons pas les refuser. L'an dernier, nous avions plusieurs élèves qui n'étaient pas propres du tout, cela a été compliqué pour les ATSEM. Du coup  nous réfléchissons cette année pour accepter les couches à la sieste, si c'est aussi compliqué cette année. Mais  il faut aussi lire la charte des ATSEM. (dans celle de notre ville il est noté qu'elles changent occasionnellement les enfants, pas question de couche)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tess19340

Je pense pouvoir apporter une réponse : nous avons eu le cas l'an dernier, les parents d'un enfant pas propre ont fourni les références d'un texte qui indiquait que refuser un enfant pas propre est de la discrimination. La circo a étudié la question et reconnu que le règlement départemental était contraire à ce texte. On a du prendre l'enfant pas propre, le RD a été modifié en conséquence et celui de l'école aussi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GdM

 

il y a 15 minutes, Tess19340 a dit :

Je pense pouvoir apporter une réponse : nous avons eu le cas l'an dernier, les parents d'un enfant pas propre ont fourni les références d'un texte qui indiquait que refuser un enfant pas propre est de la discrimination. La circo a étudié la question et reconnu que le règlement départemental était contraire à ce texte. On a du prendre l'enfant pas propre, le RD a été modifié en conséquence et celui de l'école aussi.

Possiblement concerné par un problème équivalent (un enfant sous traitement peut faire sur lui pendant la sieste)... Les parents veulent le laisser, les ATSEM refusent ! 

Je suis TRÈS fortement intéressé par ce texte... si tu pouvais le retrouver, ce serait top !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moustache

Je ne pense pas qu'il existe un texte spécifique, les conditions de "maturation physique et psychologique" ont purement et simplement été supprimées des textes pour être remplacées par : " Tout enfant doit pouvoir être accueilli, à l'âge de trois ans, dans une école maternelle ou une classe enfantine le plus près possible de son domicile, si sa famille en fait la demande. "
https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006071191&idArticle=LEGIARTI000027682617

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tess19340

C'est un texte écrit par une IEN ici Ce document en lui-même n'a pas de valeur légale mais il a servi lors d'un procès (je ne sais plus ni où ni quand) pour donner raison aux parents et cela a fait jurisprudence. C'est à la suite de ça que le texte cité par Moustache a été modifié. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pimouss26
Le 30/08/2017 à 16:16, vivirousse a dit :

Dans mon école, pas de couche mais plusieurs changes si l'enfant n'est pas propre. Avant dans le règlement départemental, il était noté que l'enfant devait avoir une maturité physiologique et psychologique pour entrer à l'école . Ce n'est plus le cas. Sans doute à cause de l'accueil des élèves âgés de 2 ans. Nous pouvons suggérer aux parents de ne pas les mettre l'après midi mais s'ils ne veulent pas, nous ne pouvons pas les refuser. L'an dernier, nous avions plusieurs élèves qui n'étaient pas propres du tout, cela a été compliqué pour les ATSEM. Du coup  nous réfléchissons cette année pour accepter les couches à la sieste, si c'est aussi compliqué cette année. Mais  il faut aussi lire la charte des ATSEM. (dans celle de notre ville il est noté qu'elles changent occasionnellement les enfants, pas question de couche)

c'est surtout depuis la loi sur l'accueil des élèves handicapés de février 2005 :wink: 

 

en effet un enfant qui n'est pas propre ne peut pas être refusé, néanmoins un dialogue est important avec la famille, si elle n'a pas fait le travail minimum, si l'enfant hurle dès qu'il va aux wc ou autre il faut se réunir d'urgence 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maïs
Il y a 7 heures, GdM a dit :

 

Possiblement concerné par un problème équivalent (un enfant sous traitement peut faire sur lui pendant la sieste)... Les parents veulent le laisser, les ATSEM refusent ! 

Je suis TRÈS fortement intéressé par ce texte... si tu pouvais le retrouver, ce serait top !

Si cet enfant est sous traitement , il faut mettre en place un  PAI , obligation alors de l'accepter à la sieste...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Adelie

Merci à tous, ici la circo dit la même chose: on doit aider les parents à faire évoluer l'enfant vers la propreté. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
poupou3544

Même chose ici aussi.

J'ai interrogé mon IEN aujourd'hui suite à une famille qui fait valoir le code de l'éducation pour qu'on accueille son enfant qui n'est pas propre. Famille très virulente, même agressive.

Savez-vous depuis quand date le changement dans le texte ? ("maturation physique et psychologique") Je cherche de mon côté. Si je trouve, je poste ici.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dada

Pour le certificat médical de maturation je dirai plus de 10 ans.
Pour les couches , cela est apparu avec le texte sur la scolarisation des moins de 3 ans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pimouss26
Il y a 8 heures, dada a dit :

Pour le certificat médical de maturation je dirai plus de 10 ans.
Pour les couches , cela est apparu avec le texte sur la scolarisation des moins de 3 ans.

je pense que c'est depuis la loi sur l'accueil des enfants handicapés, soit 2005

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.