• Annonces

    • André Jorge

      APPEL A CONTRIBUTION   07/08/2017

      Bonjour. La dernière mise à jour du site a nécessité plusieurs heures de travail et, même s'il y a encore quelques bugs à régler, c'est avec plaisir que nous vous proposons cette nouvelle version d'EDP. L' existence et l'évolution du site EDP ne reposent pas que sur le travail (bénévole) de l'administrateur et des modérateurs, mais aussi sur la participation des membres du site. Si vous appréciez le site EDP, il importe que vous nous aidiez à le faire vivre, en participant aux échanges et en proposant du contenu à destination des autres membres dans les différentes rubriques : -Participez aux sujets de discussion dans les forums : Vous pouvez participer aux discussions, poster de nouveaux sujets, et enrichir les échanges de vos contributions, tout en veillant à respecter l'organisation et le fonctionnement du site. -Publiez dans l'espace de téléchargements : Les fiches, documents que vous réalisez peuvent être publiées dans les différentes rubriques de l'espace de téléchargements et pourront ainsi être facilement retrouvées. -Publiez des liens dans l'annuaire : Les liens que vous trouverez utiles peuvent être regroupés dans l'annuaire. Pendant ces dernières vacances, l'annuaire a fait l'objet d'une réorganisation et de mises jour qui l'ont rendu plus attractif et efficace. -Publiez des articles dans le module Pages : Vous pouvez publier des articles concernant l'école, le CRPE, l'éducation, dans la rubriques Pages. Cette rubrique a également fait l'objet d'une réorganisation et un nouveau menu a été créé pour faciliter la navigation. -Publiez des photographies, des vidéos, dans la galerie : La galerie a également été réorganisée. Les photographies des réalisations de vos élèves peuvent y être publiés.   Et sur les réseaux sociaux ? EDP se doit d'être présent sur les réseaux sociaux. Nous avons donc un espace : sur Facebook : https://www.facebook.com/Enseignants-du-primaire-158258504749259/. sur Twitter : https://twitter.com/ensduprim. Pour nous aider, vous pouvez vous abonner ou nous suivre sur les réseaux sociaux et partager nos publications.   Merci de votre soutien.
    • André Jorge

      ORTHOGRAPHE ET PUBLICATION SUR EDP   09/09/2017

      EDP est un site dédié au monde de l'enseignement, de l'instruction et de l'éducation. Veillez donc à toujours : écrire un français correct et compréhensible par tous, relire vos messages et corriger vos éventuelles fautes d'orthographe, avant de publier. Par ailleurs, vous êtes tenu de : ne pas abuser de MAJUSCULES, de textes illisibles tant par la taille que la couleur, de répétitions exagérées de caractères et/ou de mots, ainsi que des images et smilies. ne pas abuser des abréviations. bannir les styles "télégraphiques", "texto" ou "chat" (c, fo, po, bcp, pr, dc, ds,...) qui ne sont pas autorisés sur le forum ! Enfin, n'oubliez pas les accents, les apostrophes, les majuscules, qui ne sont pas optionnels ! Merci de votre compréhension.
Jade_g

Petite section, enfant qui hurle toute la journée

Messages recommandés

électron-enchaîné    14
électron-enchaîné

Bonjour

Je te conseille d'en parler à ton directeur pour faire appel à la psy scolaire. 

J'ai une collègue qui a eu un élève un peu près du même genre. Il pleurait/criait tout le temps. Le moindre passage d'un véhicule dans la rue le mettait dans un état d'angoisse (vibrations liées au passage des camions). Il mettait tout dans la bouche (perles, couteau du coin cuisine...) au point de se faire vomir. Et je ne parle même pas du risque d'étouffement. Il prenait un objet et tapait indifféremment sur la table ou la tête d'un enfant. Aucun mot, aucune propreté. Un jour il a échappé à son père venu le récupérer à 11h30. Il a été retrouvé dans les toilettes de l'école, la tête dans la cuvette (il aurait pu se noyer). Rapidement le directeur est intervenu : il a fait appel à la psy scolaire mais aussi à l'inspection (15 jours après la rentrée). Des observations ont été faites en classe. L'inspectrice est venue aussi. Compte tenu du danger qu'il représentait pour lui-même et pour les autres, l'inspectrice a mis en place une scolarisation à mi-temps dans un premier temps. Ensuite il a fallu monter le dossier mdph...Et l'avs n'est arrivée qu'en Février...(et cet enfant a été scolarisé par la suite 2 matinées par semaine après l'intervention de l'enseignante référent)

Je te conseille d'avoir pour cet enfant un cahier dans lequel tu notes de manière factuelle ce que tu observes au niveau de son comportement. Comme par exemple le fait qu'il ne parle pas, qu'il met tout dans la bouche, qu'il ne te regarde pas. Et d'autres choses que tu repéreras plus tard (est-ce qu'il montre des objets dans la classe ou prend-il ta main pour la pointer vers un objet de la classe ?). Ce sera plus simple au moment où il y aura une équipe éducative.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bigouden    3
bigouden
34 minutes ago, électron-enchaîné said:

Bonjour

Je te conseille d'en parler à ton directeur pour faire appel à la psy scolaire. 

J'ai une collègue qui a eu un élève un peu près du même genre. Il pleurait/criait tout le temps. Le moindre passage d'un véhicule dans la rue le mettait dans un état d'angoisse (vibrations liées au passage des camions). Il mettait tout dans la bouche (perles, couteau du coin cuisine...) au point de se faire vomir. Et je ne parle même pas du risque d'étouffement. Il prenait un objet et tapait indifféremment sur la table ou la tête d'un enfant. Aucun mot, aucune propreté. Un jour il a échappé à son père venu le récupérer à 11h30. Il a été retrouvé dans les toilettes de l'école, la tête dans la cuvette (il aurait pu se noyer). Rapidement le directeur est intervenu : il a fait appel à la psy scolaire mais aussi à l'inspection (15 jours après la rentrée). Des observations ont été faites en classe. L'inspectrice est venue aussi. Compte tenu du danger qu'il représentait pour lui-même et pour les autres, l'inspectrice a mis en place une scolarisation à mi-temps dans un premier temps. Ensuite il a fallu monter le dossier mdph...Et l'avs n'est arrivée qu'en Février...(et cet enfant a été scolarisé par la suite de matinée par semaine après l'intervention de l'enseignante référente)

Je te conseille d'avoir pour cet enfant un cahier dans lequel tu notes de manière factuelle ce que tu observes au niveau de son comportement. Comme par exemple le fait qu'il ne parle pas, qu'il met tout dans la bouche, qu'il ne te regarde pas. Et d'autres choses que tu repéreras plus tard (est-ce qu'il montre des objets dans la classe ou prend-il ta main pour la pointer vers un objet de la classe ?). Ce sera plus simple au moment où il y aura une équipe éducative.

Excellent conseil, l'inspecteur nous le demande régulièrement, pour garder une trace. Tel jour, a tel moment, X a fait cela.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
orchidée    2
orchidée
Il y a 15 heures, Jade_g a dit :

je dois le garder dans mes bras pour éviter qu'il hurle et pour qu'il se calme 

Ces propos m'interpellent positivement. Apparemment tu es arrivée à établir un lien avec cet élève , ce qui n'est pas donné à tout le monde.

Tous les conseils donnés précédemment sont à appliquer à la lettre. Tu as le droit de demander un conseil des maîtres extraordinaire avec présence du psychologue scolaire pour un aménagement du temps scolaire en attendant une équipe éducative avec présence du référent et du psychologue pour élaborer un PAI .Ce qui sera un premier pas vers l'attribution d'un éventuel AVS qui ne peut être attribué qu'après constitution de dossier auprès de la Maison du Handicap .

Par contre T1 et en congé maladie... pas trop d'accord.

Cordialement , Orchidée.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maethina    30
Maethina
il y a 34 minutes, orchidée a dit :

Par contre T1 et en congé maladie... pas trop d'accord.

Cordialement , Orchidée.

 

Peux-tu développer s'il te plaît ? En quoi le fait d'être T1 et en congé maladie est-il incompatible ?

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
orchidée    2
orchidée

Oui je peux essayer de développer .je pense qu'enseigner n'est pas un long fleuve tranquille et que démarrer sa carrière en baissant les bras devant une (grosse) difficulté n'est pas le meilleur conseil à donner. Je pense qu'il faut d'abord essayer d'alerter et de faire agir tous les autres professionnels (psychologue.référent...)quitte à les harceler.Ainsi que l'équipe pédagogique d'où un éventuel CM exceptionnel.

Il m'est arrivé un élève de ce type en MS il y a 3 ans et j'avoue que le 1er soir j'en aurais pleuré  et pourtant j'avais "de la bouteille".. Lors de la dernière EE cette année là les professionnels (éducateurs, psychologue...) doutaient qu'il apprenne un jour à lire.C'était un enfant autiste qui a progressé cette année - là et la suivante en GS à vitesse  V (à sa manière bien sûr).J'ai eu de ses nouvelles au CP : parfait au niveau des  apprentissages . L'enseignante n'en revenait pas de son parcours.Ce fût une année usante , oui je soufflais s'il était absent mais c'est un de mes meilleurs souvenirs de "réussite". Ce serait à refaire ...je crois que je m'orienterais vers l'enfance handicapée.

S'absenter /se mettre en congé maladie  équivaut pour moi à baisser les bras pour retrouver une situation qui n'aura pas évolué à son retour. Oui c'est une situation où cette jeune collègue va devoir remuer ciel et terre pour obtenir un aménagement de la scolarité. Après c'est une question de tempérament .Mais si l'on parcourt le forum on voit bien que les problèmes ne sont pas rares. Cordialement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caille67    32
caille67
il y a 56 minutes, orchidée a dit :

S'absenter /se mettre en congé maladie  équivaut pour moi à baisser les bras pour retrouver une situation qui n'aura pas évolué à son retour. Oui c'est une situation où cette jeune collègue va devoir remuer ciel et terre pour obtenir un aménagement de la scolarité. Après c'est une question de tempérament .Mais si l'on parcourt le forum on voit bien que les problèmes ne sont pas rares. Cordialement.

Un congé maladie permet : 

- de recharger les batteries et de prendre soin de soi. Condition sine qua none être à peu près bien dans sa tête et dans son corps et ça c'est valable qu'on soit pes t1 ou t39 

- se poser, réfléchir aux différentes options qui s'offrent à soi et pour ses élèves 

- de traduire une souffrance parfois une souffrance au travail pour la hiérarchie et les collègues. Parfois ça permet à certains d'ouvrir les yeux. 

Accessoirement quand on a la chance d'être remplacé(e), ça permet aussi d'avoir le retour d'un autre collègue sur la classe ou l'enfant et parfois c'est juste édifiant de se rendre compte que le mal être du loustic n'est pas lié à la personne. 

D'ailleurs entre parenthèse on ne se met pas en congé maladie, c'est un médecin qui le prescrit .... et je  souhaite à Orchidée de ne jamais connaître de congé maladie pour ce type de difficultés... 

Bon courage  :wub:

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
koumkouma    1
koumkouma

Je pense que le membre du RASED qui t'as accompagné pour la rentrée va sans doute te proposer de venir en soutien le temps de faire une équipe éducative en urgence(avec le plus de partenaires possibles)

Ce qui permettrait de t'aider(et les autres enfants également)et d'avoir suffisamment d'observations croisées pour pouvoir appuyer une scolarisation réduite ou du moins adaptée.

(moi même étant membre d'un rased et ayant accompagné des collègues pour la rentrée des ps ,c'est ce que je proposerai...)

Le cahier d'observation est souvent demandé en appui dans ce genre de cas.Qu'en pense le/la directeur/trice?

Bon courage et tu donnes l'impression de faire au mieux!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maethina    30
Maethina
il y a 49 minutes, orchidée a dit :

Oui je peux essayer de développer .je pense qu'enseigner n'est pas un long fleuve tranquille et que démarrer sa carrière en baissant les bras devant une (grosse) difficulté n'est pas le meilleur conseil à donner. Je pense qu'il faut d'abord essayer d'alerter et de faire agir tous les autres professionnels (psychologue.référent...)quitte à les harceler.Ainsi que l'équipe pédagogique d'où un éventuel CM exceptionnel.

Il m'est arrivé un élève de ce type en MS il y a 3 ans et j'avoue que le 1er soir j'en aurais pleuré  et pourtant j'avais "de la bouteille".. Lors de la dernière EE cette année là les professionnels (éducateurs, psychologue...) doutaient qu'il apprenne un jour à lire.C'était un enfant autiste qui a progressé cette année - là et la suivante en GS à vitesse  V (à sa manière bien sûr).J'ai eu de ses nouvelles au CP : parfait au niveau des  apprentissages . L'enseignante n'en revenait pas de son parcours.Ce fût une année usante , oui je soufflais s'il était absent mais c'est un de mes meilleurs souvenirs de "réussite". Ce serait à refaire ...je crois que je m'orienterais vers l'enfance handicapée.

S'absenter /se mettre en congé maladie  équivaut pour moi à baisser les bras pour retrouver une situation qui n'aura pas évolué à son retour. Oui c'est une situation où cette jeune collègue va devoir remuer ciel et terre pour obtenir un aménagement de la scolarité. Après c'est une question de tempérament .Mais si l'on parcourt le forum on voit bien que les problèmes ne sont pas rares. Cordialement.

Orchidée, c'est tout à ton honneur d'avoir eu la force et l'énergie pour porter cet enfant il y a trois ans. Tout le monde n'a pas les ressources nécessaires et d'autant plus quand on démarre une carrière au sein d'une institution, qui, il faut bien l'admettre ne nous aide pas beaucoup. 

On attend aujourd'hui de l'école qu'elle prenne en charge des enfants avec des pathologies pour lesquelles nous n'avons pas été formées. Certes, un enfant handicapé a le droit d'être scolarisé, mais sans moyens et dans des classes parfois surchargées, cela peut s'apparenter à de la maltraitance. Dans beaucoup de cas, peu s'y retrouvent : l'enfant en premier lieu, qui ne se sent pas à sa place, les autres élèves qui peuvent pâtir d'une situation parfois conflictuelle, et l'enseignant qui se sent démuni et impuissant. 

Donc, en d'autres termes : dire à Jade-g de ne pas s'arrêter car elle est T1, c'est lui dire "tu dois être capable d'assumer, sinon on va croire que tu es incapable, d'autant plus que tu es T1", bref, je trouve tes propos injustes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
borneo    92
borneo

On lit souvent ici "Mets-toi en maladie."

Je me demande bien comment vous faites. Ces derniers temps, on a du mal à obtenir plus d'un jour ou deux pour une angine ou une gastro. Je n'ose pas imaginer la tête de mon médecin à qui je demanderais un congé pour un élève ingérable....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caille67    32
caille67
il y a 2 minutes, borneo a dit :

On lit souvent ici "Mets-toi en maladie."

Je me demande bien comment vous faites. Ces derniers temps, on a du mal à obtenir plus d'un jour ou deux pour une angine ou une gastro. Je n'ose pas imaginer la tête de mon médecin à qui je demanderais un congé pour un élève ingérable....

+1 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gribouillette    244
Gribouillette
il y a 16 minutes, borneo a dit :

On lit souvent ici "Mets-toi en maladie."

Je me demande bien comment vous faites. Ces derniers temps, on a du mal à obtenir plus d'un jour ou deux pour une angine ou une gastro. Je n'ose pas imaginer la tête de mon médecin à qui je demanderais un congé pour un élève ingérable....

On ne "demande" pas un congé, on va chez le toubib parce qu'on est à bout.

Perso quand j'ai fait mon burn out y'a 6 ans, je pleurais tous les soirs dans ma classe mais je voulais tenir. Et j'ai tenu jusqu'en mai. Mais quand j'ai été à deux doigts de frapper un élève, j'ai su que c'était le point de non retour. J'étais arrivée chez le docteur avec une tête de déterrée et je n'avais même pas pu lui expliquer les raisons de ma venue puisque dès que j'ai voulu ouvrir la bouche j'ai pleuré pendant 10 minutes. Il m'a arrêté, et même plus que j'aurais voulu (scrupules, qu'en dira-t-on, etc...)

Avec le recul, ce burn out et cet arrêt m'ont appris à prendre la distance nécessaire pour ne plus jamais me laisser bouffer par mon travail. Ça ma donc été très salutaire. Depuis j'ai eu d'autres classe difficiles, d'autres enfants ingérables, mais j'ai su faire face. On ne peut pas toujours, surtout avec le manque d'expérience (j'étais T2)

 

Jade, surtout alerte tes collègues, le RASED, bref ne reste pas seule. Bon courage. :wub: 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jade_g    0
Jade_g

Oui merci de vos conseils ! Pour l'instant la question de me mettre en arrêt ne se pose même pas après, T1 ou T22, une personne en arrêt de travail ne l'est pas par choix je pense, et ceux peu importe l'ancienneté. 

 

Je vous tiendrais au courant de l'évolution de cette situation ! Je vais essayer de mettre en oeuvre vos conseils et surtout je ne vais pas rester seule ! Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Googlinette    8
Googlinette
Il y a 17 heures, Moustache a dit :

Comme cela a été dit, appel au médecin de PMI qui peut avoir accès aux éventuels antécédents médicaux de l'enfant et peut-être insister pour qu'un PAI soit mis en place.
Bon courage, ce n'est pas le problème d'un collègue, mais dans ce cas un problème d'équipe, vois avec la directrice (teur)

Oui,  fais appel à ta directrice pour avoir de l'aide. Il y a urgence ! 

De mon côté j'ai fait appel à elle vendredi car la situation était très critique . Gestion de classe impossible avec un E qui se met en danger, qui hurle à la moindre contrariété , qui me frappe et se frappe après. On a convoqué les parents en urgence  et proposé un allègement de fréquentation scolaire (qui sera validé par l'IEN ). Dossier en cours depuis l'an passé non validé encore par la MDPH. Donc pas encore d'accompagnement AVS . 

'Tu ne peux pas rester dans cette situation , il en va de ta santé ! 

***** Je voudrais également alerter les collègues et parents sur les dangers d'une exposition aux écrans avant l'âge de 4 ans quels qu'ils soient (telephone, tablettes, télévision, ordinateur) source de la multiplication des comportements de type autistique . 

Voici le lien de la video extrêmement claire et relatant les dernières recherches en ce domaine : 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
orchidée    2
orchidée
Il y a 1 heure, Maethina a dit :

Donc, en d'autres termes : dire à Jade-g de ne pas s'arrêter car elle est T1, c'est lui dire "tu dois être capable d'assumer, sinon on va croire que tu es incapable, d'autant plus que tu es T1", bref, je trouve tes propos injustes.

Maethina tu as le droit de trouver mes propos injustes mais j'espère que Jade-g ne les prendra pas ainsi parce que tel n'était absolument pas mon propos.Je n'ai absolument pas  voulu qu'elle se sente culpabilisée par ce que j'ai écrit et il semble heureusement que ce ne soit pas le cas :)) Bien sûr que T1 ou T39 en cas de souffrance ou de maladie il ne faut bien sûr pas hésiter à consulter ou à essayer de faire une pause pour récupérer ! 

Mais là nous en sommes à 4 ou 5 jours d'école ! Elle a déjà établi un lien de confiance avec cet élève puisqu'elle arrive à le calmer relativement et qu'il ne refuse pas son contact. Donc je persiste à conseiller de mettre à profit tous les conseils donnés précédemment . Et je ne parle pas du jugement des autres " sinon on va croire que tu es incapable" .Au contraire je pense qu'elle a de la ressource , a bien cerné le problème et vient chercher des conseils constructifs. Cordialement , Orchidée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
philpelpet    20
philpelpet

Je n'ai pas lu toutes les réponses, désolée donc pour les redites : médecin scolaire en urgence, psy scolaire, contacter la PMI et le CDAS pour voir si cet enfant est déjà connu des services, et surtout voir avec la maman pour réduire son temps de scolarisation! La maman travaille? Si non, pas de cantine, pas de retour l'après-midi, voire une adaptation progressive pour la matinée. Vois cela avec le directeur ou la directrice, pour établir un planning.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
philpelpet    20
philpelpet

Un petit conseil : note tous les jours ce qui se passe dans la classe avec cet enfant. Ces observations seront un point d'appui pour l'équipe éducative, et pour toute démarche...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fleurdecorail    1
fleurdecorail

comment ça va, Jade ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.