• Annonces

    • André Jorge

      Important : anonymat et publication d'informations permettant de vous identifier   06/04/2018

      Bonjour ! Souvent, se confier à un ancien directeur, à un collègue, à une CPC, pour régler ses problèmes, peut s'avérer être une mauvaise solution... et le forum apparaît comme un lieu où il est possible d'obtenir des informations et des conseils pour faire avancer sa réflexion, trouver des solutions, ou simplement parler de ses difficultés, sans risque que cela ne nous retombe dessus. L'anonymat sur le forum est garanti, si vous vous êtes inscrit en utilisant un pseudo, si votre adresse email n'est pas visible, et par le fait que votre IP est confidentielle. Cependant, certains membres publient sur le forum des informations qui peuvent permettre d'identifier l'école où ils travaillent et même de découvrir leur identité. Par exemple, ils donnent la région où ils travaillent, le nombre de classes de leur école, le nombre de collègues dans l'école, un projet spécifique à l'école,... Toutes ces informations, regroupées entre elles, peuvent permettre à quelqu'un d'identifier le membre qui écrit le message. Ce n'est pas vraiment un problème : personne n'a encore eu l'idée de passer son temps à chercher qui est qui sur le site... Mais imaginons que dans un sujet de discussion, vous ayez critiqué votre "IEN qui ne fait rien pour vous soutenir", ou que vous ayez critiqué l'équipe pédagogique de votre école, vos collègues. Imaginons qu'ils se reconnaissent et... qu'ils vous reconnaissent. Alors, cela ne va peut-être par bien se passer pour vous... C'est ce qui est arrivé à un membre du forum, directeur d'école, dénoncé par un autre membre du forum qui a fait des copies d'écran des discussions publiées ici et les a envoyées à l'Inspection académique... Les suites n'ont pas été bien graves d'après ce que j'ai compris car, après tout, aucun nom n'avait été publié,... mais être convoqué par l'IEN et des relations tendues avec lui, ce n'est pas agréable... Pour résumer, parler de ses problèmes sur le forum n'est pas sans risques, si l'on ne pas attention aux informations que l'on donne. On peut le faire, je pense, simplement trichant un peu sur le nombre de collègues, de classes, d'élèves, etc. pour que tout en restant réaliste et fidèle au problème abordé, vraiment rien ne puisse permettre d'identifier l'école et l'auteur du message.  Bonjour ! Je voulais publier ce sujet depuis quelques jours. Voilà qui est fait : Souvent, se confier à un ancien directeur, à un collègue, à une CPC, pour régler ses problèmes, peut s'avérer être une mauvaise solution... et le forum apparaît comme un lieu où il est possible d'obtenir des informations et des conseils pour faire avancer sa réflexion, trouver des solutions, ou simplement parler de ses difficultés, sans risque que cela ne nous retombe dessus. L'anonymat sur le forum est garanti, si vous vous êtes inscrit en utilisant un pseudo, si votre adresse email n'est pas visible, et par le fait que votre IP est confidentielle. Cependant, certains membres publient sur le forum des informations qui peuvent permettre d'identifier l'école où ils travaillent et même de découvrir leur identité. Par exemple, ils donnent la région où ils travaillent, le nombre de classes de leur école, le nombre de collègues dans l'école, un projet spécifique à l'école,... Toutes ces informations, regroupées entre elles, peuvent permettre à quelqu'un d'identifier le membre qui écrit le message. Ce n'est pas vraiment un problème : personne n'a encore eu l'idée de passer son temps à chercher qui est qui sur le site... Mais imaginons que dans un sujet de discussion, vous ayez critiqué votre "IEN qui ne fait rien pour vous soutenir", ou que vous ayez critiqué l'équipe pédagogique de votre école, vos collègues. Imaginons qu'ils se reconnaissent et... qu'ils vous reconnaissent. Alors, cela ne va peut-être par bien se passer pour vous... C'est ce qui est arrivé à un membre du forum, directeur d'école, dénoncé par un autre membre du forum qui a fait des copies d'écran des discussions publiées ici et les a envoyées à l'Inspection académique... Les suites n'ont pas été bien graves d'après ce que j'ai compris car, après tout, aucun nom n'avait été publié,... mais être convoqué par l'IEN et des relations tendues avec lui, ce n'est pas agréable... Pour résumer, parler de ses problèmes sur le forum n'est pas sans risques, si l'on ne pas attention aux informations que l'on donne. On peut le faire, je pense, simplement trichant un peu sur le nombre de collègues, de classes, d'élèves, etc. pour que tout en restant réaliste et fidèle au problème abordé, vraiment rien ne puisse permettre d'identifier l'école et l'auteur du message. 
axia

Compréhension et syndrôme d'Asperger

Messages recommandés

Goëllette

Non pourquoi ?

Il y a, fort heureusement, des élèves autismes qui, grâce à un suivi extérieur et l'aide d'un AVSi, peuvent suivre en classe ordinaire, y compris au collège, et sans que ça se fasse au détriment des autres élèves et des enseignants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
axia
il y a une heure, opatt a dit :

 

Quelques pistes pour l'APC :

Travailler sur des inférences courtes, bien en deçà de sa classe d'âge.

Lecture partagée à 2 sur un texte court et simple proche de ses intérêts, questions à l'oral puis reprise de ces mêmes questions à l écrit. Pour qu'il comprenne ce qui attendu dans ce type de travail

Commencer par travailler la compréhension sur des images (où se passe la scène, qui sont les personnages ?) pour donner du sens à ce type d'exercices. ( D'ailleurs je ferais ça en premier).

 

Bonjour, 

Merci beaucoup pour ces conseils, j'avais un peu dans l'idée de travailler dans ce sens donc ça me conforte dans mon idée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
detsoph

Je suis prof et maman d’un garçon TSA Asperger. Non le diagnostique n’est pas forcément posé avant l’élémentaire. Pour nous après une orientation CAMSP en MS puis CMPP, CRTLA, CRA le diagnostic n’a été posé qu’en CM2. Le parcours peut être long et sinueux, et encore on ne s’en sort pas trop mal. Axia le fait que tu t’informes et que tu te questionnes est déjà une bonne chose. Ta bienveillance va énormément jouer, pour ton élève et pour ses parents (je te laisse imaginer leurs angoisses...). Après chaque autisme est différent, des difficultés différentes, des atypies différentes, mais aussi des centres d’intérêt différents et des réussites différentes. Ce qui est compliqué c’est que tu ne peux pas te mettre à la place de. Il faut se dire que le cerveau fonctionne différemment du nôtre et qu’il y a des choses que tu ne pourras jamais comprendre. Les enseignants ne sont pas formés. Il faudrait. Mon fils a suivi une scolarité « « « « « normale » » » » » jusqu’en cm2 avec Avsi, il est entré en Ulis Ted collège cette année. 

Moi je te remercie de chercher à comprendre et à aider ce petit garçon. Ça va le rassurer et rassurer ses parents. Et ça c’est déjà énorme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
axia
il y a 14 minutes, detsoph a dit :

Je suis prof et maman d’un garçon TSA Asperger. Non le diagnostique n’est pas forcément posé avant l’élémentaire. Pour nous après une orientation CAMSP en MS puis CMPP, CRTLA, CRA le diagnostic n’a été posé qu’en CM2. Le parcours peut être long et sinueux, et encore on ne s’en sort pas trop mal. Axia le fait que tu t’informes et que tu te questionnes est déjà une bonne chose. Ta bienveillance va énormément jouer, pour ton élève et pour ses parents (je te laisse imaginer leurs angoisses...). Après chaque autisme est différent, des difficultés différentes, des atypies différentes, mais aussi des centres d’intérêt différents et des réussites différentes. Ce qui est compliqué c’est que tu ne peux pas te mettre à la place de. Il faut se dire que le cerveau fonctionne différemment du nôtre et qu’il y a des choses que tu ne pourras jamais comprendre. Les enseignants ne sont pas formés. Il faudrait. Mon fils a suivi une scolarité « « « « « normale » » » » » jusqu’en cm2 avec Avsi, il est entré en Ulis Ted collège cette année. 

Moi je te remercie de chercher à comprendre et à aider ce petit garçon. Ça va le rassurer et rassurer ses parents. Et ça c’est déjà énorme.

Bonjour, 

Merci beaucoup pour ton message. Il me semble normal de chercher à aider cet enfant et sa famille (qui fait déjà beaucoup de choses pour lui). 

Après hésitations, je vais prendre cet enfant seul en APC pour pouvoir discuter avec lui un peu plus et essayer de le rassurer le plus possible. 

Par contre, encore une question, les autres élèves de la classe ne sont pas vraiment au courant, il le trouve simplement "dans la lune" comme disent certains. Je trouve ça un peu dommage; ce serait parfois plus facile je trouve de dire qu'en effet, il est différent, c'est pour cela qu'il ne réagit pas comme vous. Qu'en penses-tu? Pour le moment, la maman pense qu'il vautmieux ne rien dire.

Encore merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
opatt
50 minutes ago, axia said:

Bonjour, 

Merci beaucoup pour ces conseils, j'avais un peu dans l'idée de travailler dans ce sens donc ça me conforte dans mon idée.

D'autant que ton élève à de bonnes capacités de compréhension.

Pour tout ce qui est second degré, tu peux aussi travailler sur un corpus de blagues (trouver ce qui est en décalage et expliquer ce que les gens trouvent amusant) ou sur des expressions ( sens de l expression et sens littéral). D'ailleurs ce travail peut faire du bien à toute la classe.

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
detsoph

Écoute la maman. Il est différent il le sait, les autres aussi et ça a l’air de bien se passer comme ça pour le moment. Ça viendra peut-être plus tard.

Le 2nd degré, les métaphores, effectivement c’est compliqué mais ça peut se travailler. Un jour mon fils dans la voiture me dit : « pourquoi on a les bras courts ? ». Il m’a expliqué qu’il avait entendu le présentateur d’Intervilles dire que les Russes avaient le bras long... En fait il ne peut pas comprendre intuitivement une expression qu’il ne connaît pas. Il faut décortiquer et lui expliquer. Du coup il a voulu le petit guide des expressions et l’a dévoré. Par contre il les retient et peut les réutiliser, ça le fait même marrer. Parfois ce qui est évident pour nous ne l’est pas pour lui et parfois ce qui est évident pour lui ne l’est pas pour nous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
axia
à l’instant, detsoph a dit :

Écoute la maman. Il est différent il le sait, les autres aussi et ça a l’air de bien se passer comme ça pour le moment. Ça viendra peut-être plus tard.

Le 2nd degré, les métaphores, effectivement c’est compliqué mais ça peut se travailler. Un jour mon fils dans la voiture me dit : « pourquoi on a les bras courts ? ». Il m’a expliqué qu’il avait entendu le présentateur d’Intervilles dire que les Russes avaient le bras long... En fait il ne peut pas comprendre intuitivement une expression qu’il ne connaît pas. Il faut décortiquer et lui expliquer. Du coup il a voulu le petit guide des expressions et l’a dévoré. Par contre il les retient et peut les réutiliser, ça le fait même marrer. Parfois ce qui est évident pour nous ne l’est pas pour lui et parfois ce qui est évident pour lui ne l’est pas pour nous.

Oui, oui, bien sûr, j'écoute la maman, elle connait bien mieux que moi son fils donc je pense qu'elle a raison. Comme tu dis, ça se passe pas mal pour l'instant comme ça!

Pour les expressions, en effet, il a beaucoup de mal. J'ai d'ailleurs un livre en BCD avec plein d'expressions, j'essaierai de voir ça avec lui. 

Encore merci beaucoup, me voilà avec plein d'idées pour l'aider :yahoo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
opatt

Je suis sûre qu'en plus cet élève est super chouette et qu'à sa manière il va apporter pleins de choses enrichissantes aux autres élèves : un autre point de vue, une autre manière de travailler, développer leur empathie...

Pour ma part, on avait parlé de fonctionnement différent ( donc du coup, des outils différents)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
patchoun

Je confirme  le fait qu'un autisme Asperger peut être très long à diagnostiquer... Mon fils a été diagnostiqué récemment, il est en 6ème. Il a été suivi en CMP pendant 4 ans et ce n'est que lorsqu'on a pris l'attache de professionnels en libéral qu'on nous a mis la puce à l'oreille (avant on nous disait juste qu'il était angoissé ou qu'il manquait de cadre). Mon fils n'a jamais eu d'AVS au primaire, il n'en a même jamais été question, il avait de très bon résultats scolaires mais avait du mal à gérer ses émotions et pleurait/boudait beaucoup. Il a aujourd'hui encore de très bons résultats au collège (enfin presque partout parce que sport/musique, ...bof bof) mais effectivement on se pose la question d'une AVS car la gestion des lieux, du bruit etc... lui pose des soucis et son mal être impacte son comportement.

En ce qui concerne le fait de le dire aux autres élèves, il vaut mieux respecter le choix de la maman. Même si l'enfant sent qu'il est différent, il n'a peut-être pas encore assimilé/compris qu'il était autiste, donc le dire aux autres peut vraiment être contre productif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
axia
Le 01/12/2017 à 19:24, patchoun a dit :

Je confirme  le fait qu'un autisme Asperger peut être très long à diagnostiquer... Mon fils a été diagnostiqué récemment, il est en 6ème. Il a été suivi en CMP pendant 4 ans et ce n'est que lorsqu'on a pris l'attache de professionnels en libéral qu'on nous a mis la puce à l'oreille (avant on nous disait juste qu'il était angoissé ou qu'il manquait de cadre). Mon fils n'a jamais eu d'AVS au primaire, il n'en a même jamais été question, il avait de très bon résultats scolaires mais avait du mal à gérer ses émotions et pleurait/boudait beaucoup. Il a aujourd'hui encore de très bons résultats au collège (enfin presque partout parce que sport/musique, ...bof bof) mais effectivement on se pose la question d'une AVS car la gestion des lieux, du bruit etc... lui pose des soucis et son mal être impacte son comportement.

En ce qui concerne le fait de le dire aux autres élèves, il vaut mieux respecter le choix de la maman. Même si l'enfant sent qu'il est différent, il n'a peut-être pas encore assimilé/compris qu'il était autiste, donc le dire aux autres peut vraiment être contre productif.

Bonjour, 

Merci pour ton expérience, c'est toujours intéressant.

J'ai travaillé une première fois en soutien avec lui cette semaine et en fait, je crois que c'est vraiment la concentration sur quelque chose qu'il n'aime pas (la lecture en l'occurrence) qui est difficile car finalement, il comprend plus de choses que je n'imaginais.Le facteur bruit doit jouer aussi car en lecture, on travaille principalement à l'oral, ça ne doit pas l'aider.

Bien sûr, je respecte le fait de ne pas dire clairement aux autres qu'il est différent, c'était juste une des questions que je me posais.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette
il y a une heure, axia a dit :

Le facteur bruit doit jouer aussi car en lecture, on travaille principalement à l'oral, ça ne doit pas l'aider.

Pense qu'on lit avec les yeux, donc revois les moments de lecture pour que ce soit des moments calmes et rassurants. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
axia
Il y a 8 heures, Goëllette a dit :

Pense qu'on lit avec les yeux, donc revois les moments de lecture pour que ce soit des moments calmes et rassurants. 

Oui, je l'ai fait immédiatement.  En fin de semaine j'ai testé, on a eu un moment de lecture, super silence dans la classe, mais mon élève n'avait pas encore bien compris, il est aussi déconcentré par un seul mot, il s'attache à un mot et son imagination part ..... dans plein de choses très intéressantes mais qui l'éloigne du texte.

Pas facile de comprendre comment il fonctionne mais en tout cas, la séance d'APC a permis de le rassurer, qu'il était capable de faire certaines choses; je crois que ce temps avec lui est important.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

C'est un bon début !

Je pense aussi que ce type d'élève tire beaucoup de bénéfices de moments en relation duelle. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.