• Annonces

    • André Jorge

      LE RESPECT DE L'ORTHOGRAPHE N'EST PAS UNE OPTION !   09/09/2017

      EDP est un site consacré au monde de l'enseignement, de l'instruction et de l'éducation. Veillez donc à toujours : écrire un français correct et compréhensible par tous, relire vos messages et corriger vos éventuelles fautes d'orthographe, avant de publier. Par ailleurs, vous êtes tenu de : ne pas abuser de MAJUSCULES, de textes illisibles tant par la taille que la couleur, de répétitions exagérées de caractères et/ou de mots, ainsi que des images et smilies. ne pas abuser des abréviations. bannir les styles "télégraphiques", "texto" ou "chat" (c, fo, po, bcp, pr, dc, ds,...) qui ne sont pas autorisés sur le forum ! Enfin, n'oubliez pas les accents, les apostrophes, les majuscules, qui ne sont pas optionnels ! Dans le cas contraire, vos messages seront supprimés. Merci de votre compréhension.
prof0617

Tensions avec l'équipe

Messages recommandés

prof0617

Vos commentaires sont très instructifs, vos points de vue m'aident à faire la part des choses et je vous en remercie. Demain leur attitude me dira où nous en sommes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Bon courage à toi et tiens-nous au courant !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Orphelie71
Il y a 6 heures, pimouss26 a dit :

Je dévie un peu du sujet : quel avantage ta directrice voit dans l'accueil dans la cour pour des maternelles? J'ai des collègues d'élémentaire qui dont également l'accueil dans leur classe maintenant et qui en sont ravis.

Le seul avantage qu'elle voit à ça, c'est qu'elle ne supporte pas de voir des parents dans les locaux. Du coup, plus aucun parent n'aurait besoin d'entrer dans l'école, en élémentaire comme en maternelle les parents s'arrêteraient au portail donnant dans la cour. Nous ne sommes absolument pas d'accord avec moi mes collègues de maternelle et moi-même: la relation aux parents et la communication avec eux font partie intégrante de notre métier!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Orphelie71

Bon courage prof0617. J'espère que l'attitude de tes collègues évoluera positivement!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pimouss26
il y a 5 minutes, Orphelie71 a dit :

Le seul avantage qu'elle voit à ça, c'est qu'elle ne supporte pas de voir des parents dans les locaux. Du coup, plus aucun parent n'aurait besoin d'entrer dans l'école, en élémentaire comme en maternelle les parents s'arrêteraient au portail donnant dans la cour. Nous ne sommes absolument pas d'accord avec moi mes collègues de maternelle et moi-même: la relation aux parents et la communication avec eux font partie intégrante de notre métier!

ah ok :sad:

Et puis quand les parents déposent les enfants ils peuvent voir les productions dans les couloirs, ils peuvent aussi aider à déshabiller, mettre les chaussons, on gagne du temps avec de jeunes enfants

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pimouss26
il y a 19 minutes, Moustache a dit :

Elle essaie peut-être tout simplement d'appliquer les consignes Vigipirate ?

Dans mon département (je sais que ça dépend des endroits) il n'est pas interdit aux parents de rentrer dans l'école, c'est bien écrit que rentrent les personnes qui sont autorisées, pour ma part je considère que les parents sont des personnes autorisées. Par contre l'accueil dure 10minutes pas plus. à 9h je ferme la porte d'entrée et les parents en retard ne peuvent plus rentrer c'est moi qui emmène les retardataires en classe et les parents signent un cahier de retard. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Orphelie71

Vigipirate est déjà appliqué: 1 seul accompagnateur par enfant, une personne de surveillance à l'entrée du bâtiment côté maternelle et un enseignant au portail élémentaire en plus des enseignants de service. Un temps d'accueil limité aux 10 minutes réglementaires.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
prof0617

Bonjour à tous et à toutes, je viens aux nouvelles :

Un lundi très tendu, (presque) sans parole... Un mardi un peu moins, mais on sent que c'est un peu "cassé" : on tient jusqu'aux vacances en espérant que ça fera du bien à tout le monde et que les rancoeurs qui semblent s'installer s'estomperont...

Bonne fin de semaine !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Bon courage !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GdM
il y a 46 minutes, prof0617 a dit :

Bonjour à tous et à toutes, je viens aux nouvelles :

Un lundi très tendu, (presque) sans parole... Un mardi un peu moins, mais on sent que c'est un peu "cassé" : on tient jusqu'aux vacances en espérant que ça fera du bien à tout le monde et que les rancoeurs qui semblent s'installer s'estomperont...

Bonne fin de semaine !

Bonne fin de semaine à toi aussi !

Bon courage et surtout...

Bonnes Vacances ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Orphelie71

Bon courage! Plus que 2 jours pour cette période! Les vacances de Noël auront peut-être un effet bénéfique sur tout ça!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Pour rire :

Citation

Les coulisses du jour des vacances de Noël à l’école

Que se passe-t-il le jour des vacances de Noël dans l'école de ton enfant. Voici minute par minute, le récit de ce vendredi rouge.

20 décembre 2017
 
171217vendredinoel2-696x464.jpg

08:30 Tu demandes aux élèves de se ranger devant la porte avant de rentrer dans la classe. Ils crient. Tu leur expliques qu’on ne rentrera pas dans la classe s’il y a du bruit. Ils crient. Tu les fais rentrer dans la classe.
08:32 Julia t’offre un cadeau. Tu l’ouvres. C’est des coquillages en chocolats. Tu dis merci.
08:33 Elio t’offre un cadeau. Tu l’ouvres. C’est un mug avec des chocolats. Tu dis merci.
08:34 Hugo, Simon, Mylène et Rania t’offrent aussi un cadeau. Tu ne les ouvres pas dans l’optique ignoble de les offrir à ton tour à tes voisins de palier, ton arrière grand-mère et ton facteur. Tu te fais honte.
08:40 Tu expliques qu’aujourd’hui on ne va pas beaucoup travailler, mais que tu as quand même prévu de corriger la dictée dans le cahier du jour.
Flavie te fait remarquer que tu avais dit hier qu’on ne travaillerait pas aujourd’hui. Louis souffle de rage, Lindsay beugle, Karim ronchonne et les autres protestent en criant. La fronde n’est pas loin.
08:41 Tu expliques aux élèves que si la dictée n’est pas corrigée, le père Noël ne passera pas.
08:41:30 Silence religieux dans la classe. Tout le monde travaille. Tu n’es pas fier d’utiliser de telle stratagèmes manipulatoires, mais force est de constater que ça fonctionne. Alors tu te dégoûtes, mais seulement un peu.
08:48 Tu vides ta boite de stylos, tente d’obtenir un semblant de concentration chez les élèves, et commence la correction de la dictée d’hier sur le son [j].
08:51 On frappe à la porte.
« C’est le père Noël ! » crie Léna.
Tout le monde crie.
La présidente des parents d’élèves rentre dans la classe, s’excuse pour le dérangement, et demande à quelle heure elle peut venir annoncer les gagnants du concours de dessins de Noël, parce qu’elle ne veut pas déranger.
Tu réponds qu’elle peut venir quand elle veut.
Elle te dit qu’elle ne veut pas déranger.
Tu réponds que de toute façon c’est une journée un peu particulière aujourd’hui.
Elle sourit niaisement.
Tu souris niaisement.
08:54 Les enfants crient à nouveau. Tu abandonnes ta correction de dictée, projet par trop ambitieux, et propose de faire un dessin. Tout le monde crie de joie.
08:56 Après être allé chercher au plus profond de toi ce qu’il te reste de force, tu as réussi à calmer les élèves. Ils dessinent. Un sapin, un bonhomme de neige, une voiture… peu importe puisque de toute façon les feuilles finiront dans le sac de tri après la classe.
09:12 On frappe à la porte.
« C’est le père Noël ! » crie Léna.
Tout le monde crie.
Sylvie, ta collègue de CM1, vient te prévenir que toute l’école se retrouve dans le hall pour aller écouter la chorale du cycle 3.
Tu dis aux élèves qu’on va aller écouter la chorale des grands. Ils crient. Ils ne savent pas pourquoi, mais ils crient.
09:21 Tes élèves s’assoient par terre dans le hall. Puis se relèvent parce qu’il faut laisser la place aux moyennes sections qui viennent d’arriver. Tout le monde crie.
09:24 Patrick fait remarquer à Valérie qu’elle est toujours en retard avec sa classe et que c’est pénible. Valérie lui rétorque qu’au moins elle, elle n’est pas en retard dans la cour quand elle est de service. Tu te mêles de la conversation en expliquant que pour la troisième fois cette semaine, Manue n’a pas fait son service, et qu’en plus elle ne vient pas au repas de Noël. Najet complète avec un bien senti : « Elle se la joue perso. »
09:29 Kyllian vient dire que Louis a dit un gros mot.
Tu réponds à Kyllian qu’en ce jour de Noël à l’école, tout le monde se doit d’être amicale et chaleureux avec ses camarades.
11:29 Après avoir écouté la dégoulinante chorale de Noël, rendu les si jolis dessins de Noël et surveillé une récréation où la moitié des élèves porte un bonnet de Noël qui clignote, tu te demandes si tu ne ferais pas une allergie à Noël.
11:45 Au restaurant avec tes collègues, tu commandes une bière de Noël. Pour oublier à quel point leur conversation est aussi ennuyeuse qu’un parcours laïcité sur Magistère, tu commandes une deuxième bière de Noël. Rouge, ballonné, et sentant tes fonctions motrices faiblir, tu arrives bel et bien à la conclusion que tu fais une allergie à tout ce qui se rapporte à Noël.

13:32 Retour à l’école. Cour de récré.   
13:52 Retour en classe. Tu expliques aux enfants que c’est le moment regarder un dessin-animé au T.N.I. Tu proposes de choisir entre Les Minions, Les Schtroumpfs ou Ma vie de courgette. Ils crient.
Jordan dit qu’il a le DVD des Minions à la maison.
Tout le monde crie : « Moi aussi« .
Bilal dit qu’il a le DVD des Schtroumpfs à la maison.
Tout le monde crie : « Moi aussi« .
Alban dit qu’il a le DVD de Ma vie de courgette à la maison.
Silence

Tu te rappelles que les parents d’Alban sont profs.
14:02 Tu choisis le film des Minions parce que c’est celui qui dure le plus longtemps. Tu vas t’asseoir à ton bureau, un peu honteux de sombrer dans des activités occupationnelles aussi médiocres, mais tellement content de pouvoir souffler un peu.
14:21 Tu commences à calculer les taux de présence de ton registre d’appel quand soudain… plus de son, plus d’image. Les plombs ont sauté. Les enfants crient.
14:22 Tu sors dans le couloir et croises le papa de Kyllian qui te dit qu’ils ont branché trop de moules à gaufres et que « ça a pété. Ben tout d’manière, j’l’avais dit qu’il fallait faire les gaufres dans le gymnase, mais bon aujourd’hui on peut pas, rapport au club de marche nordique qui fait son A.G. alors bon comment vous voulez qu’on fasse ? »
14:24 Tu rentres en classe, et constatant que l’électricité est revenue, tu reprends la lecture du film au T.N.I. Tu retournes calculer tes taux de présence.
14:33 On frappe à la porte.
« C’est le père Noël ! » crie Léna.
Tout le monde crie.
Le père Noël rentre avec la présidente des parents d’élèves. Grand silence.
Chut chut plus de bruit.
14:38 Tu te dis que toi aussi, tu aurais dû enfiler un pyjama rouge et des bottines à la con pour avoir un semblant d’autorité sur les élèves aujourd’hui.
En regardant le père Noël distribuer à chaque enfant un livre dont tu ne connais ni l’éditeur, ni l’auteur, et qui n’est même pas vendu chez Noze, tu réalises avec délectation que la fin de la journée approche.
14:50 Tu sens monter en toi l’envie que tout soit fini, le désir du partir, le bonheur d’aller voir ailleurs. Alors tu regardes le père Noël, tu lui souris niaisement.
Tu regardes la présidente des parents d’élèves. Tu lui souris niaisement.
Elle te sourit niaisement, puis te dit : « On fait le marché de Noël du périscolaire juste après la classe. Il y aura tous les parents. On vous y attend ? Tous vos collègues viennent. »


En savoir plus sur http://parentsprofslemag.fr/coulisses-jour-vacances-de-noel-a-lecole/#UX4Y7FsKdGQmmmlQ.99

 

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
prof0617

:D :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ratatouille

Merci !!!:D (Mon mari est parti en remuant la tête. Je crois qu'il va bientôt me faire interner).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Pourquoi ? :clown:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
la maîtresse des petits

Oh la la, j'ai ri tout fort devant mon ordi: mes enfants me regardent bizarrement....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
prof0617

Bonnes fêtes de fin d'année à toutes et à tous, et bonnes vacances, forcément bien méritées !  :wub:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pimouss690

... Souvent même en étant à la bonne place,  on ne peut pas prévoir ou voir un accident en récré 😉 Outre les papotages, impossible de fixer le regard partout.. 

On pourra reprocher en cas d accident l absence d adultes mais si les enfants sont visibles c est à mon sens ridicule de vouloir les "placer". Du coup celui qui s absente aux toilettes serait reponsable s il n est pas à sa "place"?...

Bientôt certains ien vont vouloir supprimer les récrés 😁 ( je rigole mais j en connais qui sur vive recommandation du leur n ont font plus les apres midi).

Il faut se détendre, mon gamin s est ouvert en récré et je n en avais rien à cirer d où était l adulte hein.. L accident le plus grave que j ai vécu s est passé à 5m de moi et manque de pot je surveillais à droite... Pas de vue à 360 degrés 😣. 

Ils ont voulu des écoles à10 , 15 ,20 classes, on ne peut pas lisser des récrés sur 2h donc un moment la responsabilité il faut la chercher ailleurs que sur celle du pauvre directeur puis enseignant. Au collège ils ont les surveillants nous que dalle. 

Tout ça pour vous dire que vraiment tout est fait pour mettre sous pression les gens du terrain. Idem pour les ors. Fixez des réunions notez les présents et les absents c'est tout. Personne n'est tenu d être présent à chaque réunion. Chacun gère son quota. C est à  l ien de demander des comptes..Ils ne le font que rarement parce qu ils faudraient sinon constater les heures supplémentaires non rémunérées... Donc facile de demander aux directeurs d organiser des cm et des cc à gogos.. 

Je plains la tournure managériale que ce poste prend. Ne vous y méprenez pas les adjoints en ont conscience:  un statut officiel va créer des solitudes extrêmes car à la différence d un principal ou d un ien,  le directeur n aura aucune équipe pour le conforter ( pas de cpc, de cpe de principal adjoint..).

 

Bon courage et bonnes fêtes à tous.. Les vrais soutiens seront souvent les collègues pas la hiérarchie ..😉

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette
Il y a 20 heures, pimouss690 a dit :

Je plains la tournure managériale que ce poste prend. Ne vous y méprenez pas les adjoints en ont conscience:  un statut officiel va créer des solitudes extrêmes car à la différence d un principal ou d un ien,  le directeur n aura aucune équipe pour le conforter ( pas de cpc, de cpe de principal adjoint..).

Sans statut, c'est déjà le cas pour certains d'entre eux ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pimouss26
Le 24/12/2017 à 13:50, pimouss690 a dit :

... Souvent même en étant à la bonne place,  on ne peut pas prévoir ou voir un accident en récré 😉 Outre les papotages, impossible de fixer le regard partout.. 

On pourra reprocher en cas d accident l absence d adultes mais si les enfants sont visibles c est à mon sens ridicule de vouloir les "placer". Du coup celui qui s absente aux toilettes serait reponsable s il n est pas à sa "place"?...

Bientôt certains ien vont vouloir supprimer les récrés 😁 ( je rigole mais j en connais qui sur vive recommandation du leur n ont font plus les apres midi).

Il faut se détendre, mon gamin s est ouvert en récré et je n en avais rien à cirer d où était l adulte hein.. L accident le plus grave que j ai vécu s est passé à 5m de moi et manque de pot je surveillais à droite... Pas de vue à 360 degrés 😣. 

Ils ont voulu des écoles à10 , 15 ,20 classes, on ne peut pas lisser des récrés sur 2h donc un moment la responsabilité il faut la chercher ailleurs que sur celle du pauvre directeur puis enseignant. Au collège ils ont les surveillants nous que dalle. 

Tout ça pour vous dire que vraiment tout est fait pour mettre sous pression les gens du terrain. Idem pour les ors. Fixez des réunions notez les présents et les absents c'est tout. Personne n'est tenu d être présent à chaque réunion. Chacun gère son quota. C est à  l ien de demander des comptes..Ils ne le font que rarement parce qu ils faudraient sinon constater les heures supplémentaires non rémunérées... Donc facile de demander aux directeurs d organiser des cm et des cc à gogos.. 

Je plains la tournure managériale que ce poste prend. Ne vous y méprenez pas les adjoints en ont conscience:  un statut officiel va créer des solitudes extrêmes car à la différence d un principal ou d un ien,  le directeur n aura aucune équipe pour le conforter ( pas de cpc, de cpe de principal adjoint..).

 

Bon courage et bonnes fêtes à tous.. Les vrais soutiens seront souvent les collègues pas la hiérarchie ..😉

 

 

 

 

je suis d'accord avec toi sur certains points mais

- des collègues qui parlent sans cesse pendant la récré en tournant le dos aux enfants ça existe malheureusement, donc peut-être que la collègue veut les placer pour éviter ça. De mon côté j'ai abdiqué, elle ne surveille et il arrive quelque chose on verra. Cela dit pour les personnes qui surveillent avec elle c'est double boulot :( 

- pour les réunions nous ne faisons que celles qui sont nécessaires, mais quand on ne vient pas aux réunions et qu'ensuite on dit "je ne suis pas au courant" " je ne sais pas" c'est agaçant aussi. Je n'organise pas de réunion en plus de s 108h (je n'ai pas la calculatrice sous les yeux non plus mais ça n'est pas à outrance), j'écris des compte rendu visibles par tous (en papier ou par mail) et j'essaie de varier les jours pour que ça ne soit pas toujours les mêmes qui fassent des compromis

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pimouss690
Il y a 4 heures, pimouss26 a dit :

je suis d'accord avec toi sur certains points mais

- des collègues qui parlent sans cesse pendant la récré en tournant le dos aux enfants ça existe malheureusement, donc peut-être que la collègue veut les placer pour éviter ça. De mon côté j'ai abdiqué, elle ne surveille et il arrive quelque chose on verra. Cela dit pour les personnes qui surveillent avec elle c'est double boulot :( 

- pour les réunions nous ne faisons que celles qui sont nécessaires, mais quand on ne vient pas aux réunions et qu'ensuite on dit "je ne suis pas au courant" " je ne sais pas" c'est agaçant aussi. Je n'organise pas de réunion en plus de s 108h (je n'ai pas la calculatrice sous les yeux non plus mais ça n'est pas à outrance), j'écris des compte rendu visibles par tous (en papier ou par mail) et j'essaie de varier les jours pour que ça ne soit pas toujours les mêmes qui fassent des compromis

Oui, je suis la première à m'exaspérer à passer mon temps en récré à courir alors que des collègues ( y compris la directrice...bavardent).... Mais bon, je pars du principe que chacun a sa conscience et je ne vais pas me prendre la tête à me fâcher.. 

Pour les réunions, ton travail est de les animer, ma foi celles qui s'en fichent ou qui ne viennent pas, n'auront rien à redire aux décisions qui y seront prises ;-) Je ne vais pas à certaines réunions: et bien ma foi tant pis pour moi si quelque chose est décidé sans moi, sinon j'aurais fais mon max pour y assister.

Vraiment, je me suis rendue compte qu'"on" s'épuisait tous à trop donner pour l'EN alors qu'au final, même les simples "merci" sont rares. Chacun fait son job en son âme et conscience et ma foi chacun rendra des comptes s'il le faut ( et il ne faudra pas venir pleurer).!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pimouss690
Le 25/12/2017 à 10:24, Goëllette a dit :

Sans statut, c'est déjà le cas pour certains d'entre eux ...

Certes, mais il suffit de lorgner sur le collège, le lycée ou même le monde pro privé: le chef et les "simples" employés ne se mélangent pas...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette
Il y a 8 heures, pimouss26 a dit :

- des collègues qui parlent sans cesse pendant la récré en tournant le dos aux enfants ça existe malheureusement, donc peut-être que la collègue veut les placer pour éviter ça. De mon côté j'ai abdiqué, elle ne surveille et il arrive quelque chose on verra. Cela dit pour les personnes qui surveillent avec elle c'est double boulot :( 

Lors de ma première année de direction, j'ai eu énormément de mal à convaincre mes collègues que deux adultes de service, vue la configuration de la cour, c'était un peu juste, et les "vieux" de l'école ont fait de la résistance. Je n'ai pas cédé et eux non plus, alors sur le papier, il y avait trois enseignants de service, mais dans les faits, un des jours de la semaine où ils étaient entre eux (les vieux), ils s'étaient redistribué les tours de rôle et n'étaient que 2 dans la cour. 

Sur les conseils de mon IEN lors de la deuxième partie du stage de direction, je les ai laissés se débrouiller seuls, vu qu'il me confirmait que j'avais fait mon job en organisant les services avec trois adultes et que la faute leur incomberait en cas de pépin, à condition que je n'accepte pas d'écrire sur la rapport d'accident que les trois adultes étaient à leur poste. Et il a eu raison, car d'eux mêmes, vu le nombre de blessés et de bagarres plus important ce jour-là que les autres, mes "vieux" ont fini par sortir tous les trois !

Pareil pour le portail. Une année, j'ai eu beau râler en évoquant Vigipirate, mes "révolutionnaires" refusaient de fermer à clé le portail leur jour de service d'entrée, arguant qu'une école se devait d'être ouverte (sic). Lorsque j'étais déchargée, j'étais contrainte de sortir le fermer quand toutes les classes étaient rentrées.

Toujours bien conseillée (j'ai eu de la chance), j'ai fini par ne plus râler mais simplement évoquer le problème (tel jour, à telle heure, le portail était ouvert, ...) à chaque CM et le noter sur le compte-rendu, histoire de me couvrir. Quel n'a pas été mon régal de voir un jour la tête de la cheftaine de mes "révolutionnaires" lorsqu'elle s'est aperçue que l'élève de sa classe qu'elle avait grondé et qui était en crise s'était sauvé et était en train de sortir de l'école... par le portail qu'elle-même n'avait pas fermé !

Bon, il donnait sur un grand parking vide à cette heure-là et elle s'en est aperçue assez à temps pour le rattraper donc ça s'est bien terminé, mais qu'est-ce que ça m'a fait du bien sur le moment de la voir courir, angoissée, puis revenir, confuse ! Et quel bonheur ça a été pour moi de reparler de l'incident lors du CM suivant, sans oublier de le noter sur le CR ! 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
prof0617

:thumbsup:

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
prof0617

Bonsoir à tous, et bonne année !

Nouvelles :

Pour moi elle commence plutôt mal... Mes craintes, que je vous avais exposées ici, étaient bien fondées, malheureusement. Aux dernières nouvelles, mes collègues ont discrètement contacté l'inspecteur, par écrit, et se sont fait assister d'un représentant syndical lors de l'entretien sollicité. La mule a été bien chargée. C'est l'écoeurement total, le sentiment du poignard dans le dos. Un retournement de situation à leur avantage (l'inspecteur semble prendre leur parti) ;  celui qui se plaint en premier semble toujours avoir raison finalement. Quand le fond nous dérange, on attaque sur la forme, bien plus subjective et pourtant souvent efficace, comme je l'avais pressenti et évoqué au début de ce forum.

Il ne me reste plus qu'à trouver les armes pour me défendre, sans quoi c'est moi qui suis à terre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Aie !

Mais qui t'a donné ces nouvelles ? Est-ce que tu as rencontré à ton tour l'Inspecteur, pour être sûre qu'il prend leur parti ?

Et toi, as-tu pris attache d'un et de l'Autonome pour te défendre ?

Bon courage !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
prof0617

Coucou Goëlette, c'est sympa que tu sois là...

Les collègues m'en on parlé à demi-mots le lendemain de leur entretien avec l'ien  ; je l'ai donc contacté par téléphone et on a discuté (souffrance des collègues blablabla...) Je devrais recevoir une convocation pour la semaine prochaine, puis réunion avec toute l'équipe... Sympa comme début d'année non ? Je ne comprends toujours pas pourquoi j'arrive encore à être étonnée des actes aussi vils ; et dire que je faisais part ici même de mon hésitation à informer l'ien de leurs défaillances !

Autonome, non impossible, le président est un "v......", les syndicats (je dirais plutôt les personnes), vus à l'oeuvre et malheureusement, pas beau du tout :-(

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

De rien. Je sais que c'est souvent le soir et le weekend que les collègues qui ont avalé des couleuvres pendant la semaine éprouvent le besoin d'écrire ici ...

 

Le problème, c'est que tu vas te retrouver seule contre tous, et que, comme d'habitude dans l'EN, il y aura du flou et une absence d'écrits (tu as appelé l'IEN et il t'a parlé, tu n'as donc pas d'écrits, il ne se mouille pas).

Que t'a-t-il dit des suites de la convocation et de la réunion-tribunal ? Tu vas y aller seule, donc ?

Peut-être que dans ton département, les syndicats élus ne sont pas des soutiens des directeurs, mais il y en a peut-être dans des départements voisins. Je sais que le SNE défend beaucoup de directeurs, par exemple. Avant, il y avait aussi le GDID (association, pas syndicat, donc qui ne peut pas t'accompagner mais par contre te renseigner).

Et le président de ton Autonome est peut-être un "v..." :blink:, mais si tu es adhérente, tu auras quand même droit à des conseils voire à un avocat.

Tu n'as pas de protection juridique ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
prof0617

Je n'ai plus d'adhésion à l'ASL depuis longtemps, suite à des déceptions et à cette Présidence qui ne change toujours pas... Sais-tu si l'on peut se faire assiter d'un avocat à la place d'un délégué syndical lors d'un entretien avec l'ien ?

L'ien m'a dit qu'on aurait un entretien avant la réunion qui serait une "médiation"... Mais je crains le piège (y a du vécu, un peu...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Il ne me semble hélas pas. Mais qui n'essaie rien ... Cela dit, n'as-tu pas un collègue directeur de confiance, qui pourrait venir, au moins à ta réunion avec l'IEN ? Lui serait sans doute accepté.

Oui, tu as raison de craindre le piège, et c'est la plupart du temps ce qui se passe.

Bon courage. Prépare ta défense avec du factuel (tel jour, tel problème, tel refus, telles paroles, ...) et des justifications par rapport à des textes de loi, des considérations de sécurité et de respect des lois.

Bon courage. Il se fait tard et je pense qu'une bonne nuit de sommeil te permettra d'y voir plus clair.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.