• Annonces

    • André Jorge

      LE RESPECT DE L'ORTHOGRAPHE N'EST PAS UNE OPTION !   09/09/2017

      EDP est un site consacré au monde de l'enseignement, de l'instruction et de l'éducation. Veillez donc à toujours : écrire un français correct et compréhensible par tous, relire vos messages et corriger vos éventuelles fautes d'orthographe, avant de publier. Par ailleurs, vous êtes tenu de : ne pas abuser de MAJUSCULES, de textes illisibles tant par la taille que la couleur, de répétitions exagérées de caractères et/ou de mots, ainsi que des images et smilies. ne pas abuser des abréviations. bannir les styles "télégraphiques", "texto" ou "chat" (c, fo, po, bcp, pr, dc, ds,...) qui ne sont pas autorisés sur le forum ! Enfin, n'oubliez pas les accents, les apostrophes, les majuscules, qui ne sont pas optionnels ! Dans le cas contraire, vos messages seront supprimés. Merci de votre compréhension.

Messages recommandés

sevmoa

Bonjour,

J'ai du mal à gérer la relecture. En fin de dictée, je leur donne un chemin de relecture à suivre. Mes CM1 ont vraiment beaucoup de temps car je continue la dictée avec les CM2 mais ils bavardent au lieu de se relire (Ils savent pourtant bien qu'il faut mettre des S au pluriel ...). ils ne se corrigent pas, ils me disent qu'ils ont fini.

 

M^me genre de problème, ils bâclent leur travail pour aller faire des fiches d'autonomie...

Comment faites vous?

merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
André Jorge

Bonjour. :)

Je n'ai jamais eu ce genre de problèmes...

J'ai toujours fait des dictées préparées, en plusieurs étapes, comme ici :

Pour ce qui est de la relecture et de la correction par les élèves : le travail des élèves se limitait à vérifier qu'ils avaient appliqué les règles d'orthographe qu'ils avaient apprises lors des exercices de préparation (le reste n'était pas interdit bien sûr).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chableu

Je fais des corrections négociées : un élève est au tableau, il distribue la parole et écrit ce qu’épelle les autres au fur et à mesure en argumentant leur choix. Après chaque  mot épelé, il demande qui n'est pas d'accord ? D'autres arguments sont donc donnés et un vote a lieu pour savoir quelle orthographe ils gardent au tableau. Pendant ce temps, je les observe, note les arguments... à la fin je vais au tableau, j'apporte les explications importantes et les corrections encore nécessaires.

En quoi cela répond à ta question ? Depuis que je fais cela les élèves sont bien plus exigeants avec eux mêmes sur leur dictée,sur leurs arguments lors de la correction donc relisent...

Cela prend du temps mais est efficace. Je ne fais pas toutes les dictées de la sorte. Je fais aussi des dictées négociées en amont par petits groupes.

En gros,

- lundi dictée de mots en individuel

- mardi dictée négociée en amont par groupe avec correction collective rapide par moi au tableau

- jeudi dictée individuelle avec correction négociée

- vendredi dictée individuelle, correction individuel par moi

Les élèves ont un corpus de mots pour la semaine, une ou deux règles de grammaire en focus, un temps en conjugaison et bien sur des ré-investissements.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Il faut aussi qu'il y ait "une carotte" à bien se relire et "un coup de bâton" à ne pas le faire ...

Et c'est sans doute ce qui manque le plus à l'heure actuelle à l'école, maintenant que les notes sont bannies...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alinecrpe

La relecture doit s'apprendre. Je fais une dictée quotidienne sous différentes formes (dictée individuelle sur le cahier qu'on corrige ensemble au tableau, j'écris la dictée avec des fautes ils me corrigent / Dictée négociée, ils l'écrivent au brouillon puis se regroupent et font une affiche, on les compare et on discute des points de désaccords) etc... Les dictées du lundi, mardi, jeudi entraînent à la dictée du vendredi qui reprend les mots vus dans la semaine et les points étudiés dans la semaine.

Je leur fais écrire les compétences travaillées au dessus de chaque dictée du vendredi : accord sujet verbe + le temps étudié / accords GN etc... Comme ça je les reprends à la fin de la dictée en leur disant de se concentrer sur chacun des points. Je leur dis qu'ils peuvent travailler sur leur dictée avec le crayon à papier ou même des crayons de couleur (pour entourer le verbe, faire une flèche vers le sujet , entourer les déterminants au pluriel etc...). Je fais souvent des relectures dirigées quand on n'est pas en situation d'évaluation.

Pour cette nouvelle période, je vais leur donner tous les lundis la dictée du vendredi, nous ferons ensemble la fiche d'évaluation du vendredi : on identifiera tous les accords s-v, gn, homophones, mots à apprendre. Le mardi, mercredi et jeudi, ils auront une dictée entraînement qu'ils feront à deux sur une feuille.

Autre outils : Scriptum chez Retz qui permet aussi un travail sur la relecture : se rendre compte que le cerveau "répare" de lui même les erreurs ce qui fait qu'on passe à côté. Par exemple, si on lit vite cette phrase " J AI ACHETE DU PAIN A LA BOULAGERIE" on ne verra pas forcément l'erreur car le cerveau reconnait le mot et donc passe. Il faut que les enfants connaissent ce "travers" et fassent donc l'effort de lire tel que c'est écrit comme si ce n'était pas eux qui avait écrit. Pareil pour des régularités d'orthographe qu'on va être amenés à observer : par exemple jamais 2 consonnes en début de mot, les mots commençant par le son [c] commencent le plus souvent par un c que par un qu ou que le phonème [o] s'écrit 72% en début de mot avec un "o" alors qu'en fin de mot il s'écrit 49% en au et je ne sais plus combien en eau... etc... des moyens mnémotechniques etc...

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chableu
Il y a 2 heures, Goëllette a dit :

Il faut aussi qu'il y ait "une carotte" à bien se relire et "un coup de bâton" à ne pas le faire ...

Et c'est sans doute ce qui manque le plus à l'heure actuelle à l'école, maintenant que les notes sont bannies...

C'est ce qui est en place finalement dans la correction collective négociée entre eux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chableu
il y a 6 minutes, alinecrpe a dit :

Pour cette nouvelle période, je vais leur donner tous les lundis la dictée du vendredi, nous ferons ensemble la fiche d'évaluation du vendredi : on identifiera tous les accords s-v, gn, homophones, mots à apprendre. Le mardi, mercredi et jeudi, ils auront une dictée entraînement qu'ils feront à deux sur une feuille.

Je comprends pourquoi tu le fais mais je n'adhère pas. Mes dictées à partir d'un corpus et de règles de grammaire. Les phrases chaque jour les utilisent, sont presque semblables avec des modifications d'accords, de pronom. Ils le savent et savent qu'ils doivent être vigilants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chableu
il y a 5 minutes, chableu a dit :

maintenant que les notes sont bannies...

Perso je mets des scores : 1 point à chaque chose demandée, sans pondérer en fonction d'un niveau de difficulté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette
il y a 17 minutes, chableu a dit :

C'est ce qui est en place finalement dans la correction collective négociée entre eux.

Ok. Je ne pensais pas forcément à une carotte ou un bâton précis mais simplement qu'ils sont indispensables pour que les élèves fassent réellement l'effort de se relire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette
il y a 14 minutes, chableu a dit :

Je comprends pourquoi tu le fais mais je n'adhère pas. Mes dictées à partir d'un corpus et de règles de grammaire. Les phrases chaque jour les utilisent, sont presque semblables avec des modifications d'accords, de pronom. Ils le savent et savent qu'ils doivent être vigilants.

Question : quand avez-vous le temps de faire les leçons de grammaire, conjugaison, orthographe, ... si vous faites autant de dictées par semaine ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chableu

Les dictées sont très courtes. Elles sont l'application de règles vues les semaines précédentes, elles sont faites à la place d'exercices d'application. De fait, elles sont intégrées dans le temps d'exercice. De plus, pour les leçons, je fais d'abord observer des points particuliers dans des textes puis, j'institutionnalise très rapidement car je crois que c'est la pratique de la règle en situation d'écriture qui permet la mémorisation et la vigilance sur la règle. La leçon existe mais n'est pas un temps très long. De plus, comme pour des raisons d'équité d'apprentissage, je ne fais pas copier les leçons (sauf en CP car là, ils apprennent la copie...), je les leur donne en photocopies, je gagne du temps là aussi.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sevmoa
Il y a 19 heures, André Jorge a dit :

Bonjour. :)

Je n'ai jamais eu ce genre de problèmes...

J'ai toujours fait des dictées préparées, en plusieurs étapes, comme ici :

Pour ce qui est de la relecture et de la correction par les élèves : le travail des élèves se limitait à vérifier qu'ils avaient appliqué les règles d'orthographe qu'ils avaient apprises lors des exercices de préparation (le reste n'était pas interdit bien sûr).

En fait, j'écris les textes des dictées en fonction des notions qu'on a étudiées en classe. Ils ont aussi des mots à apprendre.

Quand je parle de correction, je veux dire par là qu'ils doivent se relire (mais quand je leur dis "relisez-vous," j'ai l'impression qu'ils relisent simplement mais qu'ils ne se corrigent pas.) donc maintenant je leur dis relisez-vous et corrigez-vous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sevmoa
Il y a 19 heures, chableu a dit :

Je fais des corrections négociées : un élève est au tableau, il distribue la parole et écrit ce qu’épelle les autres au fur et à mesure en argumentant leur choix. Après chaque  mot épelé, il demande qui n'est pas d'accord ? D'autres arguments sont donc donnés et un vote a lieu pour savoir quelle orthographe ils gardent au tableau. Pendant ce temps, je les observe, note les arguments... à la fin je vais au tableau, j'apporte les explications importantes et les corrections encore nécessaires.

En quoi cela répond à ta question ? Depuis que je fais cela les élèves sont bien plus exigeants avec eux mêmes sur leur dictée,sur leurs arguments lors de la correction donc relisent...

Cela prend du temps mais est efficace. Je ne fais pas toutes les dictées de la sorte. Je fais aussi des dictées négociées en amont par petits groupes.

En gros,

- lundi dictée de mots en individuel

- mardi dictée négociée en amont par groupe avec correction collective rapide par moi au tableau

- jeudi dictée individuelle avec correction négociée

- vendredi dictée individuelle, correction individuel par moi

Les élèves ont un corpus de mots pour la semaine, une ou deux règles de grammaire en focus, un temps en conjugaison et bien sur des ré-investissements.

Alors ma question correspond à ta dictée du vendredi. Effectivement, je fais des dictées intermédiaires de mots, on décortique les phrases (où sont vus les points de grammaire de la dictée du vendredi) et même du vocabulaire.

On pourrait dire que la dictée du vendredi reprend tout ce qui a été fait la semaine mais ils arrivent encore à faire des erreurs. Quand j'ai mis la note, rendu la feuille avec les erreurs soulignées, ils savent la corriger sans aide. Donc pourquoi ne le font-ils pas avant de me rendre leur feuille?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sevmoa
Il y a 17 heures, Goëllette a dit :

Il faut aussi qu'il y ait "une carotte" à bien se relire et "un coup de bâton" à ne pas le faire ...

Et c'est sans doute ce qui manque le plus à l'heure actuelle à l'école, maintenant que les notes sont bannies...

Je mets une note pour cette dictée de la semaine :)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sevmoa
Il y a 16 heures, alinecrpe a dit :

La relecture doit s'apprendre. Je fais une dictée quotidienne sous différentes formes (dictée individuelle sur le cahier qu'on corrige ensemble au tableau, j'écris la dictée avec des fautes ils me corrigent / Dictée négociée, ils l'écrivent au brouillon puis se regroupent et font une affiche, on les compare et on discute des points de désaccords) etc... Les dictées du lundi, mardi, jeudi entraînent à la dictée du vendredi qui reprend les mots vus dans la semaine et les points étudiés dans la semaine.

. Je leur dis qu'ils peuvent travailler sur leur dictée avec le crayon à papier ou même des crayons de couleur (pour entourer le verbe, faire une flèche vers le sujet , entourer les déterminants au pluriel etc...). Je fais souvent des relectures dirigées quand on n'est pas en situation d'évaluation.

Voilà, je procède presque comme toi (sauf les dictées avec des fautes car le professeur d'ESPE nous avait conseillés de ne pas le faire).

Je pense que les relectures dirigées pourraient les aider à procéder de la bonne façon. je vais essayer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sevmoa
Il y a 15 heures, Goëllette a dit :

Question : quand avez-vous le temps de faire les leçons de grammaire, conjugaison, orthographe, ... si vous faites autant de dictées par semaine ?

la dictée chaque jour, en fait c'est une phrase que je leur dicte. Ensuite on la décortique ensemble au tableau : on cherche le sujet, le verbe, on accorde et idem pour les accords GN/adjectifs + le point difficile sur lequel on est en plein apprentissage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sevmoa
Il y a 4 heures, chableu a dit :

Les dictées sont très courtes. Elles sont l'application de règles vues les semaines précédentes, elles sont faites à la place d'exercices d'application. De fait, elles sont intégrées dans le temps d'exercice. De plus, pour les leçons, je fais d'abord observer des points particuliers dans des textes puis, j'institutionnalise très rapidement car je crois que c'est la pratique de la règle en situation d'écriture qui permet la mémorisation et la vigilance sur la règle. La leçon existe mais n'est pas un temps très long. De plus, comme pour des raisons d'équité d'apprentissage, je ne fais pas copier les leçons (sauf en CP car là, ils apprennent la copie...), je les leur donne en photocopies, je gagne du temps là aussi.

idem. Et aussi pour les leçons car on a un aide mémoire avec le livre qui reprend les leçons de français. Donc ils apprennent là-dessus. (Je complète si besoin) Ecrire la leçon ne les aide pas à mémoriser (surtout qu'ils la copient avec des erreurs), je pense aussi que l'entraînement est plus important.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Merci pour les idées !

Il y a 3 heures, sevmoa a dit :

Je mets une note pour cette dictée de la semaine :)

 

Bien.

Et quelle est ta notation ? Un point par erreur ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chableu

Sur les dictées de mots je mets un score à 1 point par mot. La dictée du vendredi, je ne mettais rien mais si je devais, et je pense que ce serait pareil : 1 point par mot juste sur le score maxi possible. Peut-être la considérer comme une évaluation et mettre la référence que l'on utilise pour les évaluations.(A, B... ou AR, ACA et autres acronymes magnifiques !!!)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alinecrpe

 

Ici, ils ont un score à atteindre qui correspond aux nombres d'accords S-V, d'accords dans le GN, d'homophones grammaticaux et mots à apprendre. Et je compte le nombre de réussite.

Tu as raison pour la dictée avec fautes, j'avoue m'être posé la question plusieurs fois mais en fait ils adorent me corriger :wacko:  Mais j'essaye d'alterner avec d'autres modes de correction pour ne pas avoir à chaque fois une dictée à erreurs devant leurs yeux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sevmoa
Il y a 3 heures, Goëllette a dit :

Merci pour les idées !

Bien.

Et quelle est ta notation ? Un point par erreur ?

En fait, j'ai 0.5 pts par mot courant  (en général j'en ai 16, donc sur 8 points)

Ensuite 1 point par accord GN/adj et 1 point par erreur sur la notion étudiée (par exemple, on a étudié la formation des mots en ail, eil, ouil... il y avait 5 mots à former en tout, donc 5 points.

Et après c'est un barême pour les autres fautes :

1 à 3 fautes - 1 point

4 à 6 fautes - 2

....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sevmoa
Il y a 1 heure, alinecrpe a dit :

 

Ici, ils ont un score à atteindre qui correspond aux nombres d'accords S-V, d'accords dans le GN, d'homophones grammaticaux et mots à apprendre. Et je compte le nombre de réussite.

Tu as raison pour la dictée avec fautes, j'avoue m'être posé la question plusieurs fois mais en fait ils adorent me corriger :wacko:  Mais j'essaye d'alterner avec d'autres modes de correction pour ne pas avoir à chaque fois une dictée à erreurs devant leurs yeux.

avec Cleo il y a le scoromatic qui permet d'avoir le résultat en pourcentage.

Pour la dictée avec des fautes, je connais des enseignants qui le font mais le prof d'ESPE disait que ça leur faisait enregistrer des mots erronés. Je n'ai pas d'avis là dessus; je suis T1 alors j'applique pour le moment :)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette
Le 05/01/2018 à 21:54, sevmoa a dit :

En fait, j'ai 0.5 pts par mot courant  (en général j'en ai 16, donc sur 8 points)

Ensuite 1 point par accord GN/adj et 1 point par erreur sur la notion étudiée (par exemple, on a étudié la formation des mots en ail, eil, ouil... il y avait 5 mots à former en tout, donc 5 points.

Et après c'est un barême pour les autres fautes :

1 à 3 fautes - 1 point

4 à 6 fautes - 2

....

Quand on pense que lorsque j'étais enfant, nous nous battions pour avoir 10/10 de moyenne, avec des dictées de texte dès le CE1, cela fait peur de constater qu'on peut maintenant avoir l'évaluation maximale avec plusieurs erreurs ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chableu
Le 05/01/2018 à 21:54, sevmoa a dit :

En fait, j'ai 0.5 pts par mot courant  (en général j'en ai 16, donc sur 8 points)

Ensuite 1 point par accord GN/adj et 1 point par erreur sur la notion étudiée (par exemple, on a étudié la formation des mots en ail, eil, ouil... il y avait 5 mots à former en tout, donc 5 points.

Et après c'est un barême pour les autres fautes :

1 à 3 fautes - 1 point

4 à 6 fautes - 2

....

Je trouve cela intéressant mais lourd pour moi en terme de correction...

Il y a 9 heures, Goëllette a dit :

Quand on pense que lorsque j'étais enfant, nous nous battions pour avoir 10/10 de moyenne, avec des dictées de texte dès le CE1, cela fait peur de constater qu'on peut maintenant avoir l'évaluation maximale avec plusieurs erreurs ...

Je me souviens que ce n'était pas parfait non plus quand nous étions enfant...et tout le monde ne se battait pas pour "avoir 10". Ceux qui peinaient dès le départ baissaient les bras assez vite. C'est bien de pointer les progrès aussi. Je crois qu'un équilibre est possible. Être exigeante (donc bienveillante), selon moi, c'est exiger le meilleur de chacun en encourageant les efforts, les progrès. Ils ne peuvent pas tous "avoir 10".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Timis

Ici, sur une idée de @cpette J'impose une relecture  que j'appelle "active". 

C'est à dire qu'à la fin de leur dictée, je leur dis de se relire : pour se relire on vérifie l'orthographe des mots qui étaient à apprendre : paf on prend le crayon de papier et on les souligne. 

On vérifie l'accord sujet verbe : on entoure au crayon tous les verbes conjugués et on fait une flèche vers le sujet pour vérifier l'accord, etc... On pointe différentes choses à vérifier et à chaque fois cela doit se retranscrire par quelque chose au crayon de papier. Je ne ramasse les feuilles que si elles ont ces choses au crayon ... 

Par contre je ne corrige rien de ces indications au crayon, je corrige juste les erreurs à la dictée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cpette

Voilà, c'est ça!

Ici, 

1: chercher verbe, sujet, écrire le pronom qui peut remplacer le sujet, vérifier l'accord. (Au début, certains se contentent de chercher le verbe et le sujet, et ne vérifient pas...)

2: A chaque déterminant, chercher le nom qui va avec, écrire M ou F, puis S ou P pour genre et nombre, regarder s'il y a un adjectif épithète à côté ensuite et vérifier les accords. 

3 : Ensuite, on vérifie les homophones.

Ensuite, je rajoute une règle essentielle au  point 1: si c'est un verbe d'état (Ils connaissent une petite liste PAR COEUR), et en particulier être, on a un code particulier qui implique d'aller regarder s'il y a un participe passé ou un adjectif attribut pour l'accorder correctement (Je précise BIEN que le participer passé s'accorde comme l'adjectif et pas comme le verbe.) 

 

En ce qui concerne l'orthographe grammaticale, ça permet une relecture efficace. Bien sûr, tous les jours, lors des 2 ou 3 phrases de dictées, on corrige collectivement au tableau de cette façon. D'ailleurs, j'en suis à me dire que l'an prochain, je commence encore plus rapidement ma séance de grammaire sur le groupe nominal, afin de poser le codage et instaurer le côté systématique de cette relecture. 

Pour travailler ça vraiment régulièrement, je me rends compte qu'en cm1, j'ai encore des élèves qui n'ont en début d'année,  qu'une vague idée des règles d'accord ( Je ne travaille pourtant pas en quartier vraiment difficile...) 

Plus ça va, et plus je me dis que mon boulot n'est pas de leur apprendre des règles les unes à la suite des autres, mais de leur permettre d'acquérir la rigueur nécessaire à cette relecture efficace...

 

Ah, j'édite...Je ne fais pas de correction collective de LA grosse dictée hebdomadaire. Ca fait grincer les dents de certains parents, dont le chérichéri ne fait même pas l'effort de recopier les mots que j'ai moi-même écrits en dessous de la dictée (j'écris les mots faux, à recopier 5 fois en-dessous..., pour s'entrainer, et pour pouvoir se corriger seul, donc..), mais ça permet d'une part de gagner du temps, et d'autre part de forcer ceux qui se sont trompés à REFLECHIR à leurs erreurs....

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chableu

Je leur fais beaucoup travailler cette relecture active, ils ont la fiche de relecture...mais "un village d'irréductibles gaulois résiste" !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette
Il y a 14 heures, chableu a dit :

Je trouve cela intéressant mais lourd pour moi en terme de correction...

Je me souviens que ce n'était pas parfait non plus quand nous étions enfant...et tout le monde ne se battait pas pour "avoir 10". Ceux qui peinaient dès le départ baissaient les bras assez vite. C'est bien de pointer les progrès aussi. Je crois qu'un équilibre est possible. Être exigeante (donc bienveillante), selon moi, c'est exiger le meilleur de chacun en encourageant les efforts, les progrès. Ils ne peuvent pas tous "avoir 10".

Parce que ça change désormais ?

La première des bienveillance est l'exigence, d'ailleurs ...

Et pourquoi ne pourraient-ils pas tous avoir 10/10 ? Je suis ambitieuse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chableu
Il y a 18 heures, Goëllette a dit :

Et pourquoi ne pourraient-ils pas tous avoir 10/10 ? Je suis ambitieuse.

Car nous ne sommes pas tous en réussite partout. Certains ne sont pas en réussite en français...ils doivent faire tous les efforts possible mais il n'y a pas d'injonction à la perfection.

Il y a 18 heures, Goëllette a dit :

Parce que ça change désormais ?

Quand à plus de 5 erreurs en dictée tu as 0/10 avec 6 ou 20 erreurs, oui, cela a fait baisser les bras des plusieurs et ne plus utiliser ce système peut permettre aux élèves de s'accrocher. Quand il y a 23 mots, il y a 23 points à accrocher : je trouve cela plus motivant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chableu
Il y a 18 heures, Goëllette a dit :

La première des bienveillance est l'exigence, d'ailleurs ...

Nous sommes d'accord.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.