• Annonces

    • André Jorge

      LE RESPECT DE L'ORTHOGRAPHE N'EST PAS UNE OPTION !   09/09/2017

      EDP est un site consacré au monde de l'enseignement, de l'instruction et de l'éducation. Veillez donc à toujours : écrire un français correct et compréhensible par tous, relire vos messages et corriger vos éventuelles fautes d'orthographe, avant de publier. Par ailleurs, vous êtes tenu de : ne pas abuser de MAJUSCULES, de textes illisibles tant par la taille que la couleur, de répétitions exagérées de caractères et/ou de mots, ainsi que des images et smilies. ne pas abuser des abréviations. bannir les styles "télégraphiques", "texto" ou "chat" (c, fo, po, bcp, pr, dc, ds,...) qui ne sont pas autorisés sur le forum ! Enfin, n'oubliez pas les accents, les apostrophes, les majuscules, qui ne sont pas optionnels ! Dans le cas contraire, vos messages seront supprimés. Merci de votre compréhension.
lizalexanto

Echange franco allemand témoignages ?

Messages recommandés

lizalexanto

Bonjour. J'ai toujours voulu vivre quelques années à l'étranger, j'adore les langues étrangères et je m'intéresse à l'échange franco allemand proposé par l'OFAJ aux enseignants du primaire. J'ai 47 ans et deux enfants qui seront, l'an prochain, en 1ère et en 6ème. J'ai vu qu'à Berlin, le lycée français était gratuit (mais pas l'école Voltaire, dans laquelle pourrait être scolarisé mon deuxième fils). Certains d'entre vous ont-ils (elles) participé à cet échange ? Comment cela s'est-il passé (relations dans les écoles allemandes en tant qu'enseignante de français, vie quotidienne avec vos enfants si vous êtes partis avec eux, coût etc).

Je me dis qu'un an dans une vie, ce n'est pas grand chose, et que ça peut être une belle expérience pour moi, et mes enfants... 

Merci pour vos témoignages.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tide

Je suis partie 2 ans avec ma fille en bas âge. Elle a été "scolarisée" en Kindergarten payant donc. Aucun regret.

J'ai adoré travailler en binôme avec mes homologues allemands, beaucoup de travail en projet au sein des classes. J'y ai gagné en ouverture d'esprit, en pédagogie. Les collègues gardaient leurs élèves les 4 années de rang du primaire.

J'étais affectée à 2 écoles au fonctionnement différent. Enseignement en classe avec l'enseignant pour l'une, enseignement en demi groupe dans la salle de français dans l'autre. Financièrement, tu es bien moins payée que les collègues allemands mais tu as une prime d'installation (ça a peut être changé)

En revanche, tu peux atterrir dans une région sans lycée français, tu dois choisir plusieurs Länder sans garantie d'affectation. Une collègue avait scolarisé ses enfants au primaire allemand mais pour le secondaire, ça me semble compliqué. Berlin est très demandé.  (ça a peut être changé depuis, moi j'ai postulé au XXème siècle)

Je suis retourné 6 ans plus tard en Allemagne dans un lycée français pendant 5 ou 6 ans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mirobolande

lisa as-tu déjà fait es démarches? J'avais tenté la demande il y a 5 ans, et refus- veto du DASEN (j'étais trop précieuse pour partir...Oui, on donne, mais alors on reçoit très peu). Et on m'a dit qu'l y en avait de moins en moins.

Alors, si ça marche (je croise les doigts!) tiens-nous au courant!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lizalexanto

Bonjour !
Merci Tide et Mirobolande pour vos réponses ! Alors, non, je n'ai pas encore fait les démarches. Je cherche des infos d'abord (et merci à Tide pour les siennes), car je partirais avec mes deux garçons de 15 et 11 ans.... Et financièrement, ça peut être compliqué. On laisserait aussi mon mari en France (qui est d'accord)... Mais bon, j'ai besoin d'air niveau professionnel et on n'a qu'une vie (et j'ai 47 ans !). Je me dis que ça peut aussi être un pas vers d'autres projets par la suite. Je ne sais pas. C'est Berlin qui m'intéresse surtout, car le lycée français est gratuit dans cette ville, contrairement aux autres, comme Hambourg. Et ça fait un budget ! A moins qu'il existe des plans que je ne connaisse pas... Je me dis que c'est la dernière année que je peux tenter avec mon grand : il serait en première S. Je ne me vois pas partir avec lui l'année de son bac, en terminale. Sinon, je tenterai lors de sa première année d'études et je partirais avec mon deuxième fils... Si j'ai l'autorisation en effet... Et j'ai lu que c'était devenu difficile comme tu dis. Je travaille dans les Bouches du Rhône et c'est déjà difficile de quitter le département pour un autre alors à l'étranger... Je pensais qu'on était beaucoup plus mobile que ça dans ce métier.
Je te tiens au courant si je me lance... J'ai un peu peur.... Mais mon intuition me dit qu'il faut... oser ! ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.