• Annonces

    • André Jorge

      Important : anonymat et publication d'informations permettant de vous identifier   06/04/2018

      Bonjour ! Souvent, se confier à un ancien directeur, à un collègue, à une CPC, pour régler ses problèmes, peut s'avérer être une mauvaise solution... et le forum apparaît comme un lieu où il est possible d'obtenir des informations et des conseils pour faire avancer sa réflexion, trouver des solutions, ou simplement parler de ses difficultés, sans risque que cela ne nous retombe dessus. L'anonymat sur le forum est garanti, si vous vous êtes inscrit en utilisant un pseudo, si votre adresse email n'est pas visible, et par le fait que votre IP est confidentielle. Cependant, certains membres publient sur le forum des informations qui peuvent permettre d'identifier l'école où ils travaillent et même de découvrir leur identité. Par exemple, ils donnent la région où ils travaillent, le nombre de classes de leur école, le nombre de collègues dans l'école, un projet spécifique à l'école,... Toutes ces informations, regroupées entre elles, peuvent permettre à quelqu'un d'identifier le membre qui écrit le message. Ce n'est pas vraiment un problème : personne n'a encore eu l'idée de passer son temps à chercher qui est qui sur le site... Mais imaginons que dans un sujet de discussion, vous ayez critiqué votre "IEN qui ne fait rien pour vous soutenir", ou que vous ayez critiqué l'équipe pédagogique de votre école, vos collègues. Imaginons qu'ils se reconnaissent et... qu'ils vous reconnaissent. Alors, cela ne va peut-être par bien se passer pour vous... C'est ce qui est arrivé à un membre du forum, directeur d'école, dénoncé par un autre membre du forum qui a fait des copies d'écran des discussions publiées ici et les a envoyées à l'Inspection académique... Les suites n'ont pas été bien graves d'après ce que j'ai compris car, après tout, aucun nom n'avait été publié,... mais être convoqué par l'IEN et des relations tendues avec lui, ce n'est pas agréable... Pour résumer, parler de ses problèmes sur le forum n'est pas sans risques, si l'on ne pas attention aux informations que l'on donne. On peut le faire, je pense, simplement trichant un peu sur le nombre de collègues, de classes, d'élèves, etc. pour que tout en restant réaliste et fidèle au problème abordé, vraiment rien ne puisse permettre d'identifier l'école et l'auteur du message.  Bonjour ! Je voulais publier ce sujet depuis quelques jours. Voilà qui est fait : Souvent, se confier à un ancien directeur, à un collègue, à une CPC, pour régler ses problèmes, peut s'avérer être une mauvaise solution... et le forum apparaît comme un lieu où il est possible d'obtenir des informations et des conseils pour faire avancer sa réflexion, trouver des solutions, ou simplement parler de ses difficultés, sans risque que cela ne nous retombe dessus. L'anonymat sur le forum est garanti, si vous vous êtes inscrit en utilisant un pseudo, si votre adresse email n'est pas visible, et par le fait que votre IP est confidentielle. Cependant, certains membres publient sur le forum des informations qui peuvent permettre d'identifier l'école où ils travaillent et même de découvrir leur identité. Par exemple, ils donnent la région où ils travaillent, le nombre de classes de leur école, le nombre de collègues dans l'école, un projet spécifique à l'école,... Toutes ces informations, regroupées entre elles, peuvent permettre à quelqu'un d'identifier le membre qui écrit le message. Ce n'est pas vraiment un problème : personne n'a encore eu l'idée de passer son temps à chercher qui est qui sur le site... Mais imaginons que dans un sujet de discussion, vous ayez critiqué votre "IEN qui ne fait rien pour vous soutenir", ou que vous ayez critiqué l'équipe pédagogique de votre école, vos collègues. Imaginons qu'ils se reconnaissent et... qu'ils vous reconnaissent. Alors, cela ne va peut-être par bien se passer pour vous... C'est ce qui est arrivé à un membre du forum, directeur d'école, dénoncé par un autre membre du forum qui a fait des copies d'écran des discussions publiées ici et les a envoyées à l'Inspection académique... Les suites n'ont pas été bien graves d'après ce que j'ai compris car, après tout, aucun nom n'avait été publié,... mais être convoqué par l'IEN et des relations tendues avec lui, ce n'est pas agréable... Pour résumer, parler de ses problèmes sur le forum n'est pas sans risques, si l'on ne pas attention aux informations que l'on donne. On peut le faire, je pense, simplement trichant un peu sur le nombre de collègues, de classes, d'élèves, etc. pour que tout en restant réaliste et fidèle au problème abordé, vraiment rien ne puisse permettre d'identifier l'école et l'auteur du message. 
Ola-ilou

Gros soucis avec la réponse de la DSDEN : est-ce légal ?

Messages recommandés

Ola-ilou
Il y a 11 heures, barbotinne a dit :

Je le redis mais dans ton Cas le CPP me semble plus indiqué que l´arret maladie, tu seras indemnisé par la caf en ajpp

Encore une petite question : est-ce que le fait d'avoir une dysplasie des hanches peut me permettre d'être en congé parental ? Ma petite fille a besoin d'une culotte d'abduction et normalement il était prévu qu'elle rentre en crèchede façon occasionnelle après mon congé maternité. Nous avons été reçu par le médecin qui va décider si elle peut intégrer la crèche ...Elle ne s'est pas prononcée...Elle a parlé de PAI et d'avoir un entretien avec la directrice de la crèche.... Je ne sais pas si elle sera intégrée à la crèche. 

Je pense que petit bout de chou a une dysplasie légère .....

La question que je me pose est la suivante : est-ce qu'un cas léger ( pas de reconnaissance de handicap) ouvre le droit à ce type de congé ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
beaba_
il y a 21 minutes, Ola-ilou a dit :

Encore une petite question : est-ce que le fait d'avoir une dysplasie des hanches peut me permettre d'être en congé parental ? Ma petite fille a besoin d'une culotte d'abduction et normalement il était prévu qu'elle rentre en crèchede façon occasionnelle après mon congé maternité. Nous avons été reçu par le médecin qui va décider si elle peut intégrer la crèche ...Elle ne s'est pas prononcée...Elle a parlé de PAI et d'avoir un entretien avec la directrice de la crèche.... Je ne sais pas si elle sera intégrée à la crèche. 

Je pense que petit bout de chou a une dysplasie légère .....

La question que je me pose est la suivante : est-ce qu'un cas léger ( pas de reconnaissance de handicap) ouvre le droit à ce type de congé ?

 

Le congé parental est un droit pour tous les parents d'enfants de moins de 3 ans sous condition l'ancienneté. Vérifier si tu remplis les conditions (1 an dans le secteur privé à la naissance de l'enfant). Pour un 1er enfant, tu as le droit à 6 mois indemnisé par la CAF à 390 euros si tu as 8 trimestres cotisés dans les 2 dernières années. Ne pas oublier de les demander.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
barbotinne
il y a 19 minutes, Ola-ilou a dit :

Encore une petite question : est-ce que le fait d'avoir une dysplasie des hanches peut me permettre d'être en congé parental ? Ma petite fille a besoin d'une culotte d'abduction et normalement il était prévu qu'elle rentre en crèchede façon occasionnelle après mon congé maternité. Nous avons été reçu par le médecin qui va décider si elle peut intégrer la crèche ...Elle ne s'est pas prononcée...Elle a parlé de PAI et d'avoir un entretien avec la directrice de la crèche.... Je ne sais pas si elle sera intégrée à la crèche. 

Je pense que petit bout de chou a une dysplasie légère .....

La question que je me pose est la suivante : est-ce qu'un cas léger ( pas de reconnaissance de handicap) ouvre le droit à ce type de congé ?

 

Je pense que oui, ce n’est pas tant la gravité du cas mais la necessite de soins ou de la presence de parents qui est prise en compte.

Sur le certificat medical le medecin peut mettre que ta presence est necessaire pour l’integration en creche et la mise en place du PAI. De plus elle aura des rendez vous medicaux de suivi je suppose.

 

Il y a deux demarches à faire : 

- aupres de l’EN un courrier avec certificat medical ( certaines DSDEN imposent que ce soit d’un praticien hospitalier mais normalement ce n’est en aucun cas une obligation ) disant que l etat de santé de ton enfant necessite des soins contraignants et ta presence dans le cadre d´un conge de presence parentale à compter de telle date pour tant de temps. Tu y ajoutes un courrier disant que tu informes que tu ouvres à compter de telle date tes droits au conge de presence parentale et que tu seras absente telles dates ( precise bien chaque jour et sa date ). tu perdras 1/30 de salaire par jour pris ( ils doivent te payer les autres jours, donc les week end, ton jour off, les mercredis etc )

 

- du coté de la caf tu remplis la demande d’ajpp là aussi il y a une partie à remplir par le medecin. Ensuite tu recevras chaque fin de mois un releve à faire remplir par ton gestionnaire avec le nombre de jours pris que tu leurs renverras ensuite et ils te paieront entre 43 si tu es en couple et 51 si tu es seule , euros par jour pris.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
barbotinne
il y a 2 minutes, beaba_ a dit :

Le congé parental est un droit pour tous les parents d'enfants de moins de 3 ans sous condition l'ancienneté. Vérifier si tu remplis Pour un 1er enfant, tu as le droit à 6 mois indemnisé par la CAF à 390 euros. Ne pas oublier de les demander.

On parle du congé de PRESENCE parentale pour soin à enfant malade

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
minibou
il y a 22 minutes, Ola-ilou a dit :

Encore une petite question : est-ce que le fait d'avoir une dysplasie des hanches peut me permettre d'être en congé parental ? Ma petite fille a besoin d'une culotte d'abduction et normalement il était prévu qu'elle rentre en crèchede façon occasionnelle après mon congé maternité. Nous avons été reçu par le médecin qui va décider si elle peut intégrer la crèche ...Elle ne s'est pas prononcée...Elle a parlé de PAI et d'avoir un entretien avec la directrice de la crèche.... Je ne sais pas si elle sera intégrée à la crèche. 

Je pense que petit bout de chou a une dysplasie légère .....

La question que je me pose est la suivante : est-ce qu'un cas léger ( pas de reconnaissance de handicap) ouvre le droit à ce type de congé ?

 

Je pense que tu parle du congé de présence parentale diffèrent du parental 

et oui je pense que tu pourrais y prétendre. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
barbotinne
il y a 23 minutes, Ola-ilou a dit :

Encore une petite question : est-ce que le fait d'avoir une dysplasie des hanches peut me permettre d'être en congé parental ? Ma petite fille a besoin d'une culotte d'abduction et normalement il était prévu qu'elle rentre en crèchede façon occasionnelle après mon congé maternité. Nous avons été reçu par le médecin qui va décider si elle peut intégrer la crèche ...Elle ne s'est pas prononcée...Elle a parlé de PAI et d'avoir un entretien avec la directrice de la crèche.... Je ne sais pas si elle sera intégrée à la crèche. 

Je pense que petit bout de chou a une dysplasie légère .....

La question que je me pose est la suivante : est-ce qu'un cas léger ( pas de reconnaissance de handicap) ouvre le droit à ce type de congé ?

 

Pas congé parental, mais congé de présence parentale. ce n’est pas le même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chri chri

Ma fille a eu une culotte d'abduction et j'ai repris après mon congé maternité, par contre, ma fille a été gardé par une nourrice. Ce n'est peut-être pas comparable mais cela n'a pas posé de souci, la culotte d'abduction est assez impressionnante mais une fois qu'elle est bien réglée, on l'enlève juste pour le change et on la remet après. 

Elle n'a pas eu de rv de suivi particulier, à part au bout de deux mois pour voir si les hanches étaient bien en place.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ola-ilou
il y a une heure, chri chri a dit :

Ma fille a eu une culotte d'abduction et j'ai repris après mon congé maternité, par contre, ma fille a été gardé par une nourrice. Ce n'est peut-être pas comparable mais cela n'a pas posé de souci, la culotte d'abduction est assez impressionnante mais une fois qu'elle est bien réglée, on l'enlève juste pour le change et on la remet après. 

Elle n'a pas eu de rv de suivi particulier, à part au bout de deux mois pour voir si les hanches étaient bien en place.

Ah! chouette, ça me rassure !!

J'ai bien compris la différence entre congé parental et congé pour presence parental auprès d'un enfant malade.

L'idée était tout de même de reprendre le travail assez rapidement, juste après mon congé pathologique.

Ce qui n'était pas prévu, c'est que je passerai en demi traitement sur du salaire en temps partiel ...Ce qui fait un manque à gagner et le tout sur un nombre de mois plus long.....

Faut que je réfléchisse à cette situation et je dois répondre très rapidement à l'IA......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tess19340

Après la fin du congé mat, on peut être placée en "congé pour repos suites de couches pathologiques", c'est ce qui est écrit sur mon iprof (et pas "congé maladie ordinaire"). J'en ai bénéficié l'an dernier suite à une grossesse très compliquée. C'est à plein traitement, puisque arrêtée tôt je n'ai eu que quelques jours à demi-traitement quand je suis passée en CMO après ce congé post-natal. On est en effet considérée encore en congé mat : http://www.cgteduc.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=275:maternit-paternit&catid=138:cahiers-de-lunsen  Pour les textes de loi c'est

De ce fait, le temps partiel ne doit commencer qu'après les 4 semaines de congé pour suites de couches pathologiques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ola-ilou
Le ‎17‎/‎01‎/‎2018 à 22:28, Tess19340 a dit :

Après la fin du congé mat, on peut être placée en "congé pour repos suites de couches pathologiques", c'est ce qui est écrit sur mon iprof (et pas "congé maladie ordinaire"). J'en ai bénéficié l'an dernier suite à une grossesse très compliquée. C'est à plein traitement, puisque arrêtée tôt je n'ai eu que quelques jours à demi-traitement quand je suis passée en CMO après ce congé post-natal. On est en effet considérée encore en congé mat : http://www.cgteduc.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=275:maternit-paternit&catid=138:cahiers-de-lunsen  Pour les textes de loi c'est

De ce fait, le temps partiel ne doit commencer qu'après les 4 semaines de congé pour suites de couches pathologiques.

Merci beaucoup pour l'info...Je n'arrive pas à me faire entendre de cette dame à l'inspection...c'est bien triste....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pepettebond
Il y a 8 heures, Ola-ilou a dit :

Merci beaucoup pour l'info...Je n'arrive pas à me faire entendre de cette dame à l'inspection...c'est bien triste....

t

Tu envoies ton courrier par voie hiérarchique en citant extenso le texte de loi.

Fais toi accompagner par un délégué syndical.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.