• Annonces

    • André Jorge

      ACCEDER RAPIDEMENT AU SITE EDP AVEC SON MOBILE   25/01/2018

      Pour accéder facilement et rapidement au site EDP, il suffit de créer un raccourci sur l'écran d'accueil de votre mobile. La démarche avec un iphone est expliquée dans ce billet du blog sur le site EDP :  
    • André Jorge

      COMMENT FAIRE POUR SUIVRE UN SUJET   02/02/2018

      Bonjour. Je vous explique ci-dessous la procédure pour suivre un sujet. Merci de l'utiliser et de ne plus poster de message du style "Pour suivre" dans les sujets, afin de ne pas gêner les discussions et éviter également de surcharger la base de donnée du site. Pour suivre un sujet, il suffit simplement de cliquer sur le bouton "Suivre" qui se trouve en haut à droite de chaque sujet : Il ne vous reste plus ensuite qu'à choisir le nombre de notifications qui vous seront envoyées : => Cliquez sur les images ci-dessus si vous voulez les afficher en plus grand.  
Dominique

21 mesures pour l'enseignement des mathématiques (rapport)

Messages recommandés

Dominique
Argon
il y a 53 minutes, Dominique a dit :

Texte intégral du rapport Villani-Torossian en pdf et liste des 21 mesures préconisées dans ce rapport:

Mouais.

Au survol, pas mal de banalités, la réinvention des IREM (Tiens ? Un matheux qui demande des postes pour ses collègues ? Ca alors !), et quelques attaques de politiquement correct :

Citation

3. (...)  procéder à une évaluation scientifique de méthodes explicites et de l’efficacité de leur mise en œuvre.

Ben oui, quoi. Les sciences de l'édu, c'est des sciences, la preuve, c'est dans leur nom. Et ce n'est pas comme si un médaillé Fields pouvait deviner les difficultés méthodologiques liées au très grand nombre de paramètres impliqués et à la faible taille de l'échantillon. Les sciences humaines et sociales se débattent depuis des années avec ça, mais je ne doute pas qu'un rapport parlementaire saura nous apporter la solution pour développer des évaluations statistiques proprement scientifiques !

Citation

19.  Former les enseignants et l’encadrement aux problématiques liées à l’égalité femmes-hommes en mathématiques (...)  

Ben oui, quoi. Il y a des tas de problématiques genrées en maths. Personne ne prend les nombres féminins au sérieux !

 

Je ne peux pas dire que tout ça respire un bien grand sérieux !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
framboise sauvage

Nous avons reçu à l école un hors série du Point intitulé " maths: la méthode de Singapour". C est assez complet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gouroue

Comme rappelé dans un sujet sur Cnews ce matin, Singapour est monté dans les classements en maths grâce à sa méthode qui a été accompagné par :

- valorisation du métier d'enseignant (salaire + reconnaissance)

- amélioration de ma formation initiale + continue

- implication des parents dans le suivi des élèves

 

Si on ne se met pas dans les mêmes conditions / contextes, je doute que la "méthode singapour" fasse miracle.

D'autant que la méthode Singapour francisée par Rue des Ecoles, n'est pas 100% fidèle à la version originale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alex'Sandra
Il y a 3 heures, gouroue a dit :

Comme rappelé dans un sujet sur Cnews ce matin, Singapour est monté dans les classements en maths grâce à sa méthode qui a été accompagné par :

- valorisation du métier d'enseignant (salaire + reconnaissance)

- amélioration de ma formation initiale + continue

- implication des parents dans le suivi des élèves

 

Si on ne se met pas dans les mêmes conditions / contextes, je doute que la "méthode singapour" fasse miracle.

D'autant que la méthode Singapour francisée par Rue des Ecoles, n'est pas 100% fidèle à la version originale.

Mais dans les médias ce soir, j'ai entendu "une meilleure formation des enseignants aux mathématiques" ...rien d'autre !

Ben oui, c'est évident...ça ne sert à rien pour les élèves d'être attentifs en classe, de faire les exercices et d'apprendre les leçons...l'important c'est que le prof soit mieux formé !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cpette

Si on avait des élèves suivis, d'un niveau "normal" à l'entrée dans notre classe....franchement...on aurait un meilleur niveau en maths!

Ceci étant dit, une meilleure formation en maths serait quand même bénéfique...(j'ose dire...dans toutes les matières?????)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LouisBarthas
Il y a 7 heures, gouroue a dit :

D'autant que la méthode Singapour francisée par Rue des Ecoles, n'est pas 100% fidèle à la version originale.

C'est la Librairie des Écoles, qui a quand même édité de bons manuels. Mais il est vrai que cette nouvelle version n'a pas grand chose à voir avec l'ancienne qui valait beaucoup par ses livrets d'exercices. La nouvelle version ressemble plutôt à du Cap Maths avec ses fameuses résolutions de problèmes, c'est-à-dire avec ce qui nous a fait rejoindre les profondeurs des classements internationaux.

Rappelons qu'il fut une époque où l'enseignement des mathématiques en France était au sommet - avant l'introduction des "maths modernes" , en compagnie de l'Union soviétique. J'invite ceux qui ne les connaîtraient pas à jeter un coup d'oeil sur les anciennes éditions Mir de Moscou.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gouroue

oui tu as raison @LouisBarthas c'est bien Librairie des écoles, j'ai écrit trop vite tout à l'heure.

 

Après, on a pas attendu aujourd'hui, pour faire de la manipulation en maths dans les classes si ????

Par ailleurs, je pense que ça serait un plus d'avoir plus de PE ayant un cursus scientifique. Qui aiment enseigner la géométrie, les sciences et les maths.

Je ne dis pas qu'aujourd'hui personne n'aime, mais j'ai l'impression qu'il y a quand même bien plus de personnes qui aiment enseigner le français, la littérature et les arts.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alex'Sandra
il y a 43 minutes, gouroue a dit :

oui tu as raison @LouisBarthas c'est bien Librairie des écoles, j'ai écrit trop vite tout à l'heure.

 

Après, on a pas attendu aujourd'hui, pour faire de la manipulation en maths dans les classes si ????

Par ailleurs, je pense que ça serait un plus d'avoir plus de PE ayant un cursus scientifique. Qui aiment enseigner la géométrie, les sciences et les maths.

Je ne dis pas qu'aujourd'hui personne n'aime, mais j'ai l'impression qu'il y a quand même bien plus de personnes qui aiment enseigner le français, la littérature et les arts.

Moi j'en suis, scientifique de formation, j'aime bien enseigner les maths (et même la géométrie...!) et je multiplie les exercices avec les élèves mais pfff...c'est dur !

J'en ai une qui a pleuré le jour de la rentrée quand j'ai annoncé qu'on allait faire des maths...elle n'y arriverait jamais, elle était nulle (CM1 !). Bon, je crois qu'elle est quelque peu réconciliée avec les maths depuis :yahoo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gouroue
Il y a 13 heures, Alex'Sandra a dit :

Moi j'en suis, scientifique de formation, j'aime bien enseigner les maths (et même la géométrie...!) et je multiplie les exercices avec les élèves mais pfff...c'est dur !

J'en ai une qui a pleuré le jour de la rentrée quand j'ai annoncé qu'on allait faire des maths...elle n'y arriverait jamais, elle était nulle (CM1 !). Bon, je crois qu'elle est quelque peu réconciliée avec les maths depuis :yahoo:

J'en suis aussi ^^

J'ai une formation d'ingénieur. Je suis à temps partiels et ça m'enquiquine de refiler la géométrie à mon complément ^^

Dans mon école, nous sommes 3 a avoir une formation scientifique sur 18 enseignants. 

Après clairement, quand on a une formation scientifique, sauf si on souhaite être enseignant depuis tout petit, ce n'est pas le métier le plus attractif  de l'offre des possibles...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Argon
Il y a 16 heures, gouroue a dit :

je pense que ça serait un plus d'avoir plus de PE ayant un cursus scientifique. Qui aiment enseigner la géométrie, les sciences et les maths.

Je ne dis pas qu'aujourd'hui personne n'aime, mais j'ai l'impression qu'il y a quand même bien plus de personnes qui aiment enseigner le français, la littérature et les arts.

C’est assez clair. Et pire : il y a aussi pas mal de PE qui ne sont pas loin de penser « qu’ils n’y arriveront jamais, qu’ils sont nuls en maths », comme l’élève d’Alex’Sandra.

Et ça, c’est terrible en termes de modèle. Les enfants ressentent parfaitement les deux sentiments, le plaisir à enseigner une matière comme le défaitisme.

Dans ce dernier cas, c’est malheureusement tout particulièrement ravageur lorsqu’il s’agit d’une collègue : en fait de lutte contre les stéréotypes, c’est ainsi qu’on les renforce puissamment.

Pour autant, je ne suis pas sûr qu’une formation scientifique supérieure fasse une grosse différence pour enseigner les maths ou les sciences au primaire. C’est un problème de rapport personnel à la science, d’image de soi, plus que de niveau...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarko

Ben moi , je comprends surtout que les PE sont nuls dans tous les domaines...Il y a qq mois c'était sur l'orthographe, la lecture...bientôt l'histoire, la géographie, le sport, les arts...et on s'apercevra que nous sommes surtout fâchés avec nptre hiérarchie plus qu'avec ces disciplines...Franchement, qu'on me dise ce qu'apporte de nouveau la méthode Singapour ??? 

  • Upvote 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gouroue

@Argon je suis d'accord avec toi. Savoir calculer des intégrales triples n'est pas nécessaire pour enseigner les maths à l'élémentaire.

Mais disons que les personnes qui choisissent les filières scientifiques aiment (a priori) ces sujets et auront sûrement plus le goût d'enseigner ces disciplines à l'école.

Je pense que l'école primaire manque de personnes qui aiment et aiment faire partager leur goût pour ces matières.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dominique

Je n'ai pas étudié en détail tout le contenu du rapport. Celui-ci me semble cependant a priori intéressant et relativement équilibré. Mais je crains que son utilisation par certaines personnes n'amène à privilégier certains points de ce rapport et à en négliger d'autres et à mettre en place un système à 180° du tout constructivisme mais tout aussi dogmatique que lui.

De mon point de vue et en ce qui concerne le premier degré on trouve dans ce rapport :

des recommandations qui pourront sembler être des banalités à ceux qui pratiquent depuis longtemps en en tenant compte mais une piqure de rappel ne peut pas faire de mal :
- démarche "manipuler-verbaliser-abstraire" pour enseigner les maths
- intérêt du travail en équipe
- intérêt des activités ludiques
- explicitation des liens entre langue française et mathématiques
- etc.

des recommandations nouvelles intéressantes :
- intérêt d'un partenariat avec le périscolaire
- refonte de la formation initiale
etc.

des recommandations pas inintéressantes mais que certains pourraient utiliser de façon abusive
- il me semble effectivement souhaitable de (re)mettre en place des moments d'enseignement explicite mais enseigner les mathématiques nécessite aussi de mettre les élèves en situation de recherche. Tout est une question de dosage et il faut se méfier des virages à 180° successifs...
- cultiver le sens des opérations dès le CP pourquoi pas (on le fait déjà en maternelle...) mais attention à savoir jusqu'où aller et ne pas aller au niveau des techniques opératoires
- il faut effectivement développer des automatismes au niveau calculs (y compris en calcul mental) mais est-ce une raison pour abandonner toute forme de calcul réfléchi ?
- proposer des pistes pour pouvoir comparer les contenus des différents manuels peut être une bonne idée à condition de ne pas penser qu'on va pouvoir en déduire qu'il y a une seule bonne méthode miracle ne prenant en compte ni la personnalité de l'enseignant ni les caractéristiques de ses élèves
- mettre en place des évaluations pourquoi pas [on a déjà connu ça Wink ] mais on sait aussi comment les résultats de ces évaluations peuvent être détournées de leurs objectifs initiaux...
etc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarko

Je ne vois absolument pas de nouveautés par rapport à ce qu'on a toujours demandé...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
André Jorge
Le 12/02/2018 à 21:11, Alex'Sandra a dit :

Mais dans les médias ce soir, j'ai entendu "une meilleure formation des enseignants aux mathématiques" ...rien d'autre !

Ben oui, c'est évident...ça ne sert à rien pour les élèves d'être attentifs en classe, de faire les exercices et d'apprendre les leçons...l'important c'est que le prof soit mieux formé !

Il ne faut pas négliger le fait qu'un enseignement effectué par un spécialiste de son domaine, que ce soit la natation ou les mathématiques, est bien plus intéressant et efficace que lorsqu'il est fait par un enseignant polyvalent et non spécialiste. J'ai eu l'occasion de travailler avec des agrégés, par exemple, et les séances mises en place ainsi que les conseils donnés étaient bluffants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alex'Sandra
à l’instant, André Jorge a dit :

Il ne faut pas négliger le fait qu'un enseignement effectué par un spécialiste de son domaine, que ce soit la natation ou les mathématiques, est bien plus intéressant et efficace que lorsqu'il est fait par un enseignant polyvalent et non spécialiste. J'ai eu l'occasion de travailler avec des agrégés, par exemple, et les séances mises en place ainsi que les conseils donnés étaient bluffants.

Bien entendu André !

Ce que je voulais dire c'est que c'est la seule mesure que les médias ont relayée hier soir...Donc pour certains parents, le raccourci va être : " mon enfant a des mauvais résultats en maths mais c'est parce que son prof est mal formé / est nul "...on passe de nouveau pour des "rigolos" 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cpette

C'est sûr que c'est plus facile d'enseigner les maths quand on est matheux...ou au moins quand on n'a pas des souvenirs atroces de maths à l'école!

Mais, je persiste...Ca serait encore plus facile si on avait dans nos classes des gamins à peu près au niveau....Je sais intégrer et dériver sans pb...mais quand on a des gamins qui ne maitrisent pas les compléments à 10 en CM, en même temps que des gamins qui comprennent vite...ben, mes intégrales et mes dérivées  ne me servent pas à grand chose!

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Argon
Le 13/02/2018 à 18:27, André Jorge a dit :

Il ne faut pas négliger le fait qu'un enseignement effectué par un spécialiste de son domaine, que ce soit la natation ou les mathématiques, est bien plus intéressant et efficace que lorsqu'il est fait par un enseignant polyvalent et non spécialiste.

  Mouais. Pas vraiment convaincu. Il y a des tas d'excellents chercheurs totalement dénués de sens pédagogique. Et même ceux qui sont de bons profs n'ont en général que l'expérience de l'enseignement dans le supérieur, qui n'a rien à voir avec le primaire.

Le 13/02/2018 à 18:27, André Jorge a dit :

J'ai eu l'occasion de travailler avec des agrégés, par exemple, et les séances mises en place ainsi que les conseils donnés étaient bluffants.

Il va de soi qu'il y a des exceptions, et que lorsqu'on réunit en une seule personne une grande technicité disciplinaire, un vrai sens pédagogique et une bonne connaissance des petits, les résultats peuvent être étonnants.

Mais de ce dernier point de vue, il y a déjà un monde entre l'expérience de l'agrégé de base, qui enseigne en lycée et peut être très attentif à la didactique des bases de sa discipline, et celle de Villani, certes agrégé de maths à la base, mais qui n'a jamais enseigné qu'à l'ENS Ulm et en fac. 

J'assistais d'ailleurs hier à une conf grand public donnée par un physicien connu, qui commentait l'évolution du niveau scientifique général et qui, connaissant un peu Villani, n'a pas hésité à dire publiquement que ce dernier "n'avait sans doute jamais mis les pieds dans une classe primaire", ou quelque chose de ce genre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Roisinn
Il y a 1 heure, Alex'Sandra a dit :

Bien entendu André !

Ce que je voulais dire c'est que c'est la seule mesure que les médias ont relayée hier soir...Donc pour certains parents, le raccourci va être : " mon enfant a des mauvais résultats en maths mais c'est parce que son prof est mal formé / est nul "...on passe de nouveau pour des "rigolos" 

C'est ce que j'essayais d'expliquer hier à mes amis non profs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lyne47
Le 13/02/2018 à 19:56, Argon a dit :

  Mouais. Pas vraiment convaincu. Il y a des tas d'excellents chercheurs totalement dénués de sens pédagogique. Et même ceux qui sont de bons profs n'ont en général que l'expérience de l'enseignement dans le supérieur, qui n'a rien à voir avec le primaire.

Il va de soi qu'il y a des exceptions, et que lorsqu'on réunit en une seule personne une grande technicité disciplinaire, un vrai sens pédagogique et une bonne connaissance des petits, les résultats peuvent être étonnants.

Mais de ce dernier point de vue, il y a déjà un monde entre l'expérience de l'agrégé de base, qui enseigne en lycée et peut être très attentif à la didactique de sa discipline, et celle de Villani, certes agrégé de maths à la base, mais qui n'a jamais enseigné qu'à l'ENS Ulm et en fac.  J'assistais d'ailleurs hier à une conf grand public donnée par un physicien connu, qui commentait l'évolution du niveau scientifique général et qui, connaissant un peu Villani, n'a pas hésité à dire publiquement que ce dernier "n'avait sans doute jamais mis les pieds dans une classe primaire", ou quelque chose de ce genre.

Tu me le sors du clavier ... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dominique

En complément, interview de Cédric Villani diffusée sur Europe 1 le 13 février 2018 (enregistrement vidéo) :

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
liloo78

Rien de neuf dans ces points de vue depuis que j'ai quitté la France il y a 10 ans.
Mais force est de constater que le niveau n'a pas progressé avec leurs méthodes.

Ayant enseigné le français dans une petite école mexicaine maya, et pouvant comparer avec ce que font mes petits enfants en France, c'est inquiétant et pourtant là-bas les moyens sont loin d'être optimum (l'électricité n'a été installée que l'an dernier dans le village). Je ne dis pas que c'est ainsi dans tout le Mexique, car les Mayas sont un peuple qui protège le plus possible sa culture et refuse le plus possible le changement même quand celui-ci leur apporte un confort qu'il n'a jamais eu. Cependant, la question des 4 opérations ne se pose même pas. les élèves les pratiquent dès leur première année de scolarité. Il faut voir la vitesse à laquelle ils calculent .
Quand je vois que mes propres petits enfants de 10 ans (et leurs camarades d'ailleurs, confidences des parents après ma surprise) ne sont pas à l'aise pour aller chercher deux baguettes avec un billet de 5euros ! Ils ne savent pas combien on doit leur rendre.
Pendant mes brefs passages en France, je ne m'étais pas rendue compte de l'ampleur du désastre, jusqu'à l'autre jour où deux gamines charmantes m'ont abordée pour me demander quel était le nouveau prix de trois articles choisis et qui avaient une réduction de 50 % chacun! et là de voir que dans de nombreux magasins sont affichés les calculs de réduction de 10, 20,... 50 % sur des sommes précisées, je suis effarée.
Il faut vraiment analyser ce qui dans les méthodes d'apprentissage du nombre que préconisent ces messieurs ne va pas. Car c'est un fait, le constat n'est pas que dans les évaluations internationales, il est aussi dans la vie de tous les jours.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarko
Citation

Essayant de justifier ces résultats, le ministère de l’Éducation nationale explique qu’après avoir été « interrogés sur leurs pratiques d’enseignement, les enseignants français expriment plus fréquemment que leurs collègues européens un certain malaise face à ces deux disciplines ».

Évaluation des élèves de terminale scientifique

Il semble toutefois que la note de la France est bien meilleure chez les élèves du primaire que chez leurs ainés de la terminale S. L’enquête TIMSS Advanced révèle en effet que ces derniers ont perdu près de 20 % de leurs capacités en 20 ans.

En 1995, la France était la mieux classée des six pays qui ont participé à l’enquête en 1995 et 2015. Avec 569 points en 1995, la France avait donc fait mieux que la Russie (561 points), mais est passée, 20 ans après, à 463 points. Cela représente une baisse d’environ 19 %, soit la plus grosse chute des six pays présents les deux années. En physique pour le niveau de terminale S, la France passe également de 469 points en 1995 à 363 en 2015, soit une baisse d’un peu plus de 20 %. 

Au total, neuf pays ont participé à l'étude TIMSS Advanced 2015. Il s’agit de la France, l’Italie, le Liban, la Norvège, le Portugal, la Russie, la Slovénie, la Suède et les États-Unis. Et en physique, la France occupe la dernière place.

https://www.developpez.com/actu/115741/France-en-20-ans-le-niveau-en-maths-des-eleves-de-terminale-S-est-en-baisse-de-20-pourcent-une-menace-pour-l-enseignement-superieur-en-informatique/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarko

Donc si Ferry était tjs ministre, il y aurait un autre débat...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bab33

Mon mari est professeur agrégé de mathématiques et il est excellent pour les terminales S pas pour mes cm2,  il lui manque le développement du jeune enfant et les méthodes qui vont avec....

Donc un point positif pas besoin d'être agrégé pour faire aimer les maths à nos élèves.

De la méthode Singapour je n'utilise que le fondement même . Manipulation dans la vie réelle, puis manipulation d'outils mathématiques, puis modélisation puis écriture mathématiques.

Ca marche bien comme démarche surtout avec les plus faibles. Mais comme pour tout avec les plus faibles il faut plus de temps et d'énergie !

Ensuite j'aime la proposition qui fait le lien entre les autres matières et surtout le français et l'informatique. Je le fais (comme vous tous et c'est primordial).

Mes élèves en géométrie passent systématiquement par geogebra et c'est un très bon outil. Pareil avec le codage et scratch. Pour le français c'est évident comme les racines grecques et latines : kilo hecto déci... quand tu sais ce que cela veut dire ça aide....

Par contre je suis  d'accord avec certains, ces 21 propositions, nous n'avons pas attendu d'avoir la médaille fields pour les appliquer .....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bab33

Ayant mes enfants au collège e et remarquant cette mode qui consiste à ne plus avoir de cours structurés, ni de traces écrites ( en math physique sciences naturelles). , je suis archi  pour la proposition qui consiste à structurer les notions et dégager des traces écrites. Rien de plus flou que de ne pas avoir de règles strictes à appliquer ( surtout pour les plus fiables).

Cela me faisait penser à l'époque de l'ORL pour nous, une aberration pour moi. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Argon
Il y a 18 heures, Zarko a dit :

Donc si Ferry était tjs ministre, il y aurait un autre débat...

Je ne suis pas loin d'être d'accord avec lui pour ce qui est des maths (un tout petit peu) avancées — il cite les identités remarquables, ce genre de choses, qu'on voyait de mon temps en 5e/4e et que je ne crois pas non plus avoir jamais utilisées dans la vie quotidienne, sans même parler des intégrales triples de Gouroue.  Ces maths-là sont avant tout un élément de sélection.

Mais ce qu'il ne voit pas, c'est que le problème n'est plus là depuis longtemps. Comme le suggère Liloo, on en est revenu au stade où une part significative de la population a du mal à évaluer des pourcentages aussi simples que 50% ou 30% de réduction. Et là, ça pose un vrai problème...

Capture d’écran 2018-02-16 à 10.36.28.png

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.