• Annonces

    • André Jorge

      APPEL A CONTRIBUTION   07/08/2017

      Bonjour. La dernière mise à jour du site a nécessité plusieurs heures de travail et, même s'il y a encore quelques bugs à régler, c'est avec plaisir que nous vous proposons cette nouvelle version d'EDP. L' existence et l'évolution du site EDP ne reposent pas que sur le travail (bénévole) de l'administrateur et des modérateurs, mais aussi sur la participation des membres du site. Si vous appréciez le site EDP, il importe que vous nous aidiez à le faire vivre, en participant aux échanges et en proposant du contenu à destination des autres membres dans les différentes rubriques : -Participez aux sujets de discussion dans les forums : Vous pouvez participer aux discussions, poster de nouveaux sujets, et enrichir les échanges de vos contributions, tout en veillant à respecter l'organisation et le fonctionnement du site. -Publiez dans l'espace de téléchargements : Les fiches, documents que vous réalisez peuvent être publiées dans les différentes rubriques de l'espace de téléchargements et pourront ainsi être facilement retrouvées. -Publiez des liens dans l'annuaire : Les liens que vous trouverez utiles peuvent être regroupés dans l'annuaire. Pendant ces dernières vacances, l'annuaire a fait l'objet d'une réorganisation et de mises jour qui l'ont rendu plus attractif et efficace. -Publiez des articles dans le module Pages : Vous pouvez publier des articles concernant l'école, le CRPE, l'éducation, dans la rubriques Pages. Cette rubrique a également fait l'objet d'une réorganisation et un nouveau menu a été créé pour faciliter la navigation. -Publiez des photographies, des vidéos, dans la galerie : La galerie a également été réorganisée. Les photographies des réalisations de vos élèves peuvent y être publiés.   Et sur les réseaux sociaux ? EDP se doit d'être présent sur les réseaux sociaux. Nous avons donc un espace : sur Facebook : https://www.facebook.com/Enseignants-du-primaire-158258504749259/. sur Twitter : https://twitter.com/ensduprim. Pour nous aider, vous pouvez vous abonner ou nous suivre sur les réseaux sociaux et partager nos publications.   Merci de votre soutien.
    • André Jorge

      ORTHOGRAPHE ET PUBLICATION SUR EDP   09/09/2017

      EDP est un site consacré au monde de l'enseignement, de l'instruction et de l'éducation. Veillez donc à toujours : écrire un français correct et compréhensible par tous, relire vos messages et corriger vos éventuelles fautes d'orthographe, avant de publier. Par ailleurs, vous êtes tenu de : ne pas abuser de MAJUSCULES, de textes illisibles tant par la taille que la couleur, de répétitions exagérées de caractères et/ou de mots, ainsi que des images et smilies. ne pas abuser des abréviations. bannir les styles "télégraphiques", "texto" ou "chat" (c, fo, po, bcp, pr, dc, ds,...) qui ne sont pas autorisés sur le forum ! Enfin, n'oubliez pas les accents, les apostrophes, les majuscules, qui ne sont pas optionnels ! Merci de votre compréhension.
Moustache

Pas de zéro de conduite pour les enfants de trois ans

Messages recommandés

poitou

Drogon : ironie ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vero

Je suis vraiment déçu de lire ça.

Je vais me permettre de vous dire ma pensée.

Ne vous vexez pas.

Maikress : tu te rends compte de ce que tu dis? Tu veux stérilisé les gens?

C'est qui le petit bonhomme moustachu dont tu parles?

C'est pas possible des choses comme ça !

Il ne faut pas voir tout en noir, tout de même : jamais on ne pourra en arriver là.

Dans certains pays, je ne dis pas, je suis d'accord, c'est vrai qu'on voit parfois des choses. Mais en europe, c'est n'importe quoi.

On a des loi quand même. Et puis, les gens qui sont au gouvernement ne sont pas idiots quand même.

Bon, qu'on stérilise, mais à la rigueur, les plus moches, enfin je veux dire, les vraiment abimé (bon, les un peu moches, pas très beau, des fois ils arrivent quand même à vivre quand même), et les plus malades qui de toute façon ne trouveront jamais un métier, pourquoi pas, ça pourrait se comprendre.

Mais les autres. Non, il ne faut pas exagèrer.

Et puis, Maiden, tu appelle un ministre Nacoléon, moi je trouve que c'est excessif : je pense que tu veux parler de Nicolas Sarkosy.

Moi je trouve que c'est pas du respect ça.

Je trouve qu'on a tendance à voir le mal partout, dès que quelqu'un propose quelque chose, il est critiqué.

Tout ça parce que c'est courageux et qu' il ne dit pas comme tout le monde.

Enfin, c'est ce que je pense.

Mel(yMélo) : je n'ai pas compris ce que tu dis : c'est pour voir quoi l'urine ?

C'est quoi ce délire ??? !!! Au secours ! J'ai des hallucinations, des visions, j'entends des voix !!!....

Je viens de relire, à tête reposé, ce message !

J'ai bien lu ???? :blink::blink::blink::blink::blink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
giga
Drogon : ironie !

Poitou, tu crois que Drogon était ironique ? de l'humour froid ? :huh:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maxew

Je viens de découvrir ça...

Dans certains pays, je ne dis pas, je suis d'accord, c'est vrai qu'on voit parfois des choses. Mais en europe, c'est n'importe quoi.

On a des loi quand même. Et puis, les gens qui sont au gouvernement ne sont pas idiots quand même.

C'est sûr que ce n'est pas en Europe qu'on pourrait voir un président contrôler les médias et, donc, contrôler les masses. N'est-ce pas Silvio... Ce n'est pas en Europe qu'un premier ministre pencherait vers un parti d'extreme droite. Ce n'est pas en Europe qu'un président peut être élu avec plus de 80% des votes ...

Non, tout ça peut arriver dans certains pays, ouais, en bougnoulie et compagnie, mais pas dans notre sacré sainte europe. :oooh:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mademoiselle Julie
je le trouve cultissime, comme Soleil Vert dans le meme genre...

J'en ai pleuré lorsque je l'ai vu étant gamine...

Les images de la fin, en particulier, m'avaient totalement bouleversée :cry:

Ce film aussi devrait être prescrit sur ordonnance... :blush: mais qu'est-ce qu'il est "dur" :cry:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
VirgR
je le trouve cultissime, comme Soleil Vert dans le meme genre...

J'en ai pleuré lorsque je l'ai vu étant gamine...

Les images de la fin, en particulier, m'avaient totalement bouleversée :cry:

Ce film aussi devrait être prescrit sur ordonnance... :blush: mais qu'est-ce qu'il est "dur" :cry:

oui, d'ailleurs depuis ce film, je profite de chaque pot de confiture à la fraise... (et j'en parle souvent à mes élèves...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nanou69
Le gouvernement prépare actuellement un plan de prévention de la délinquance qui prône notamment une détection très précoce des « troubles comportementaux » chez l’enfant, censés annoncer un parcours vers la délinquance. Dans ce contexte la récente expertise de l’INSERM, qui préconise le dépistage du « trouble des conduites » chez l’enfant dès le plus jeune âge, prend un relief tout particulier.

Les professionnels sont invités à repérer des facteurs de risque prénataux et périnataux, génétiques, environnementaux et liés au tempérament et à la personnalité. Pour exemple sont évoqués à propos de jeunes enfants « des traits de caractère tels que la froideur affective, la tendance à la manipulation, le cynisme » et la notion « d’héritabilité (génétique) du trouble des conduites ». Le rapport insiste sur le dépistage à 36 mois des signes suivants : « indocilité, hétéroagressivité, faible contrôle émotionnel, impulsivité, indice de moralité bas », etc. Faudra-t-il aller dénicher à la crèche les voleurs de cubes ou les babilleurs mythomanes ?

Voilà et pour la suite c'est ici

Faites suivre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eudemonia06

je crois qu'il y avait déjà un post sur le sujet, en tout cas, évidemment, j'ai déjà signé cette pétition il y a un petit moment...

il y a quelques temps France Inter avait organisé un "téléphone sonne" sur la question et les spécialistes de l'INSERM se défendaient en disant qu'ils n'avaient fait qu'analyser des faits mais qu'ils n'étaient pas responsables de ce que pourrait en faire le ministère de l'Interieur ou autre ... bref, ils insistaient sur le côté recherche et disaient bien qu'ils n'étaient pas là pour donner des directives (ce que d'aucuns-suivez mon regard- se chargent volontiers de faire de toutes façons ...!)

toujours est-il que le regard porté sur l'enfance devient terrible, on condamne de plus en plus tôt ! et ... on constate des faiblesses mais rien n'est VRAIMENT fait pour les prévenir : notamment on manque énormément de pédo-psy, qui s'en soucie?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Savignard71

Je me pose aussi des questions quant à ce genre d'information . Repérer les enfants très jeunes , bon , peut-être . C'est vrai qu'en maternelle on voit très tôt les enfants 'à risque' de ce côté là .

Mais pour faire quoi après ? Faire un dossier ? Stigmatiser un enfant ou une famille sans lui donner la chance d'échapper à son 'destin' ? Ou bien mettre en œuvre des moyens dans les écoles pour venir en aide (de quelle façon ? ) à ces enfants et à leur famille ?

Quand on voit ce que deviennent les RASED , les postes de psy et de rééducateurs en constante diminution , on peut douter des intentions de nos gouvernants ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bannis-1-12

Les 2 posts ont été combinés :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nanou69

Désolée, je n'avais pas bien cherché :blush:

Mais au moins ça permet de remettre le débat au goût du jour...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
del-7-09-10-walnut

J'ai entendu Sarkozy à la radio, il est impatient de mettre en oeuvre ses projets d' immigration contrôlée et de prévention de la délinquance dés le plus jeune âge..J'en ai froid dans le dos, avec un ton et des arguments à convaincre beaucoup de personnes non concernées par l'un ou l'autre..Je crois qu'il va falloir être très vigilants..le cne est bien passé et il s'en vante d'ailleurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
del-040408

les dernières nouvelles, et pour ne pas perdre le fil de ce forum important

Aux 181 000 signataires de l’appel

« Pas de 0 de conduite pour les enfants de 3 ans »

Où en sommes-nous ? Et pour la suite ?

Nous sommes plus de 181 000 à avoir signé l'appel "Pas de zéro de conduite pour les enfants de trois ans". Notre critique à l’égard des conclusions du rapport de l’Inserm, notre refus de son instrumentalisation politique ont été largement diffusés par les signataires et par la presse. La contestation du caractère scientifique de ce rapport se généralise et le débat de société s’est engagé. Cependant les dernières annonces gouvernementales sur le projet de loi de prévention de la délinquance sont autant d’alertes qui incitent à poursuivre notre mouvement.

Qu’avons-nous fait depuis janvier ?

Informé le public :

- par une conférence de presse le 21 mars 2006 très relayée dans les médias (cf. le dossier sur le site, page d’accueil rubrique « initiatives » et l’écho dans la presse, rubrique « articles de presse, médias »),

- par plusieurs communiqués de presse (cf. sur le site).

Sollicité les instances concernées :

- demande de rendez-vous au premier ministre (entrevue prévue le 23 mai),

- demande de rendez-vous aux groupes parlementaires (en cours),

- demande de rendez-vous au directeur général de l’Inserm (pas de réponse),

- saisine du Comité consultatif national d’éthique, qui a accepté de l’examiner (cf. à ce sujet l’article L'expertise médicale, otage de l'obsession sécuritaire, par Didier Sicard et Jean-Claude Ameisen – Le Monde du 23 mars 2006).

Fédéré de nombreux acteurs :

par la mise en réseau et l’expression du soutien de multiples organismes : sociétés savantes, associations, syndicats,… dans les milieux de la santé, de la petite enfance, de l’éducation, de l’action citoyenne.

Quelles initiatives en cours de réalisation ?

Nous publions un ouvrage collectif chez Erès, « Pas de 0 de conduite pour les enfants de 3 ans » qui sortira en librairie le 8 juin 2006 (cf. visuel sur le site, rubrique « initiatives »).

Nous organisons un colloque pour mener le débat scientifique et de société, qui se tiendra samedi 17 juin 2006 à Paris (cf. programme et bulletin d’inscription sur le site, rubrique « initiatives »).

Et du côté du projet de loi de prévention de la délinquance ?

Les propos tenus à l'Assemblée nationale par le ministre de l'intérieur le 10 mai dernier, lors de la présentation du plan national de prévention de la délinquance (http://www.assemblee-nationale.fr/12/cr-cloi/05-06/c0506042.asp#TopOfPage) indiquent qu'il persiste malgré tout à vouloir "déceler les troubles du comportement" avec "des rendez-vous fixes, à trois ans, à six ans", dans le cadre de la prévention de la délinquance, et qu'il continue d’évoquer l'hypothèse d'un "cahier de suivi comportemental de l'enfant". Si ce projet de loi de prévention de la délinquance est présenté, nous vous informerons de son contenu et vous ferons part des initiatives que nous pourrions prendre auprès des autorités publiques, avec votre soutien, dans l'esprit de l'appel "Pasde0deconduite".

Nous vous invitons à vous rendre régulièrement sur le site

www.pasde0deconduite.ras.eu.org, où nous nous efforçons de tenir à jour les informations pour suivre le développement du mouvement autour de « Pasde0deconduite ».

Collectif des initiateurs de l’appel « Pasde0deconduite ».

contact@pasde0deconduite.ras.eu.org

le 20 avril 2006

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anwamanë
Franchement je trouve que c'est encore trop gentil. Ne faudrait-il pas prendre le mal à la racine? Parce que ces enfants futurs délinquants, ils sont là. Ca va nous coûter cher toute cette prise en charge pour les canaliser. Non, il faudrait une solution plus radicale. Je propose un contrôle des naissances. On sait bien quelles familles vont engendrer des délinquants. On devrait leur interdire de se reproduire. Voire la stérilisation.

Et puis, on pourrait même aller plus loin. Et je n'invente rien. Un petit bonhomme moustachu en avait déjà eu l'idée au siècle dernier. Créons une race. Race composée de deux espèces. L'une composée d'individus serviables, soumis. Une autre dirigeante.

Mes propos choquent? Pourtant on court vers ce scénario. Et à grande vitesse :cry::ninja:

C'était de l'ironie drogon... :huh:

Je suis vraiment déçu de lire ça.

Je vais me permettre de vous dire ma pensée.

Ne vous vexez pas.

Maikress : tu te rends compte de ce que tu dis? Tu veux stérilisé les gens?

C'est qui le petit bonhomme moustachu dont tu parles?

C'est pas possible des choses comme ça !

Il ne faut pas voir tout en noir, tout de même : jamais on ne pourra en arriver là.

Dans certains pays, je ne dis pas, je suis d'accord, c'est vrai qu'on voit parfois des choses. Mais en europe, c'est n'importe quoi.

On a des loi quand même. Et puis, les gens qui sont au gouvernement ne sont pas idiots quand même.

Bon, qu'on stérilise, mais à la rigueur, les plus moches, enfin je veux dire, les vraiment abimé (bon, les un peu moches, pas très beau, des fois ils arrivent quand même à vivre quand même), et les plus malades qui de toute façon ne trouveront jamais un métier, pourquoi pas, ça pourrait se comprendre.

Mais les autres. Non, il ne faut pas exagèrer.

Et puis, Maiden, tu appelle un ministre Nacoléon, moi je trouve que c'est excessif : je pense que tu veux parler de Nicolas Sarkosy.

Moi je trouve que c'est pas du respect ça.

Je trouve qu'on a tendance à voir le mal partout, dès que quelqu'un propose quelque chose, il est critiqué.

Tout ça parce que c'est courageux et qu' il ne dit pas comme tout le monde.

Enfin, c'est ce que je pense.

C'est de l'ironie ou pas ? Car la je doute :cry:

Rassure nous vite stp :cry:

Et on tuera tous les affreux...pauvre Boris Vian, il doit se retourner dans sa tombe...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sandrine78

Voici le courriel reçu aujourd'hui:

Aux 189 000 signataires de l’appel

« Pas de 0 de conduite pour les enfants de 3 ans »

Septembre 2006

Notre action a déjà produit de premiers résultats

Nous devons continuer

Les premiers résultats

Notre mouvement, grâce à la mobilisation de plus de 189 000 signataires de l'appel "Pas de zéro de conduite pour les enfants de 3 ans", a commencé à porter ses fruits, tant du côté des enjeux de société qu’au plan du débat scientifique.

Le gouvernement a renoncé au zéro pointé pour les enfants turbulents. La recherche systématique chez les enfants de « troubles du comportement » dans le cadre d’un dépistage précoce systématique n’a pas été retenue dans le projet de loi de prévention de la délinquance, présenté en conseil des ministres le 28 juin et qui sera bientôt soumis au parlement. Ce premier succès est celui de tous les signataires de l’appel. Nous nous en réjouissons mais nous continuons à être inquiets notamment sur les questions soulevées par la possible levée du secret professionnel.

Vous pouvez lire à ce sujet le communiqué de presse de Pasde0deconduite du 16 juin 2006.

L'action à mener maintenant : sauvegarder le secret professionnel

Le projet de loi de prévention de la délinquance qui vient en discussion au Sénat le 13 septembre (http://www.senat.fr/dossierleg/pjl05-433.html) comporte toujours, dans son article 5, une mesure de levée du secret professionnel dans le cas de personnes présentant de graves "difficultés sociales, éducatives ou matérielles" au profit du maire de la commune. Ainsi, les professionnels de santé ou de l’action sociale seraient dans l'obligation d'informer systématiquement le maire de difficultés qui relèvent d’un soutien social, éducatif ou de soins, au nom de la prévention de la délinquance.

Or chacun sait qu'il est essentiel que les citoyens puissent continuer à bénéficier de garanties de protection de l’intimité de leur vie privée, lorsqu'ils ont besoin d'une aide. C’est parce qu’ils savent cette confidentialité protégée que les parents acceptent de faire part de leurs difficultés les plus graves et de recevoir le soutien des professionnels qui sont alors fondés à élaborer avec eux des mesures de prévention ou de soins.

A l'évidence, selon le projet actuel, les familles ne pourraient plus faire confiance à ces professionnels et leur parler librement de leurs difficultés.

Si cet article était voté, c'est la condition première de tout travail de prévention efficace et de qualité qui serait détruite. Alors, au nom d'une soit-disant meilleure efficacité de la prévention, on aboutirait au résultat inverse.

En cohérence avec l’esprit de l’appel

"Pasde0deconduite pour les enfants de 3 ans"

que nous avons soutenu ensemble auprès des pouvoirs publics,

nous demandons à tous les parlementaires

de préserver les fondements du secret professionnel,

en supprimant l’article 5 du projet de loi de prévention de la délinquance.

Nous vous proposons de soutenir cette démarche en envoyant dans les jours qui viennent à votre député(1) et à votre sénateur(2), ainsi qu’au premier ministre(3), le courrier qui figure en pièce jointe.

D’autres informations sur l'action menée

- "Pasde0deconduite" a rencontré le cabinet du premier ministre, le ministre de la santé, les responsables parlementaires à l’assemblée nationale et au sénat correspondant à l’ensemble des partis politiques. Un prochain rendez-vous est fixé avec le président du Comité national consultatif d’éthique.

- Un ouvrage intitulé "Pas de zéro de conduite pour les enfants de 3 ans", préfacé par Albert Jacquart, a été publié aux éditions Erès. Il est disponible en librairie dans toute la France. (plus d’information).

- "Pasde0deconduite" a organisé une journée de débat scientifique le 17 juin 2006 à Paris. Celui-ci a été filmé. Les principaux extraits seront bientôt mis en ligne sur Internet. Vous pourrez trouver le lien sur notre site à partir du mois d’octobre. Les actes seront également disponibles.

- Suite à notre action, le ministère de la santé a demandé à l’Inserm d’organiser en octobre 2006 un colloque sur la notion discutable de « trouble des conduites ». Cette initiative doit permettre de confronter d’une part l’approche réductrice soutenue par l’expertise Inserm de septembre 2005 et d’autre part l’approche de "Pasde0deconduite" qui défend une pratique de la prévention ouverte, humanisante et prévenante. Cette confrontation porte aujourd’hui non seulement sur la prévention et le soin psychique, mais aussi sur les recherches dans ces domaines. Plusieurs spécialistes de l’enfance du collectif "Pasde0deconduite" interviendront lors de ce colloque.

Nous vous invitons à vous rendre régulièrement sur le site

www.pasde0deconduite.ras.eu.org, où nous nous efforçons de tenir à jour les informations pour suivre le développement du mouvement autour de « Pasde0deconduite ».

Le 11 septembre 2006,

Collectif des initiateurs de l’appel « Pasde0deconduite ».

contact@pasde0deconduite.ras.eu.org

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
del-040408
communiqué de presse du 11 décembre 2006

L’Inserm vient d’annoncer une refonte de ses méthodes d’expertises dans le domaine de la santé psychique. Le débat scientifique et de société impulsé par "Pas de 0 de conduite pour les enfants de 3 ans" a donc porté ses fruits. (...)

pour lire la suite ici

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
del-040408

dernière info en date

Information aux signataires de l’appel Pasde0deconduite

(30 avril 2007)

> Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy répondent à Pasde0deconduite

Le collectif Pasde0deconduite a interpellé dans une lettre ouverte les candidats à la présidentielle au sujet de la loi sur la prévention de la délinquance qui prévoit la levée du secret professionnel au profit des maires. Dans ce courrier du 20 mars 2007 nous demandions : « Si vous êtes élu(e), comment entendez-vous agir pour garantir aux familles les plus en difficulté une protection scrupuleuse de leur vie privée et favoriser de véritables actions de prévention auprès des enfants et des familles hors de toutes dérives sécuritaires et prédictives ? A cet effet abrogerez-vous les dispositions de la loi sur la prévention de la délinquance (article 8), qui portent atteinte au secret professionnel dans le domaine de l’accompagnement social et de la santé ? ».

Dans sa réponse, N. Sarkozy confirme le dispositif d'information aux maires dans un but de prévention, tout en convenant que si à terme ce dispositif s’avère « néfaste », il pourrait être revu.

Dans sa réponse, S. Royal prend position contre le dispositif de levée du secret professionnel et d’information du maire et souhaite que les actions de prévention respectent « les droits fondamentaux des personnes », « l’éthique » et « ne soient pas détournées ».

Vous trouverez en cliquant sur les liens la réponse de Ségolène Royal et la réponse de Nicolas Sarkozy. que nous avons transmises à la presse le 28 avril 2007 (lire notre communiqué).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.