• Annonces

    • André Jorge

      APPEL A CONTRIBUTION   07/08/2017

      Bonjour. La dernière mise à jour du site a nécessité plusieurs heures de travail et, même s'il y a encore quelques bugs à régler, c'est avec plaisir que nous vous proposons cette nouvelle version d'EDP. L' existence et l'évolution du site EDP ne reposent pas que sur le travail (bénévole) de l'administrateur et des modérateurs, mais aussi sur la participation des membres du site. Si vous appréciez le site EDP, il importe que vous nous aidiez à le faire vivre, en participant aux échanges et en proposant du contenu à destination des autres membres dans les différentes rubriques : -Participez aux sujets de discussion dans les forums : Vous pouvez participer aux discussions, poster de nouveaux sujets, et enrichir les échanges de vos contributions, tout en veillant à respecter l'organisation et le fonctionnement du site. -Publiez dans l'espace de téléchargements : Les fiches, documents que vous réalisez peuvent être publiées dans les différentes rubriques de l'espace de téléchargements et pourront ainsi être facilement retrouvées. -Publiez des liens dans l'annuaire : Les liens que vous trouverez utiles peuvent être regroupés dans l'annuaire. Pendant ces dernières vacances, l'annuaire a fait l'objet d'une réorganisation et de mises jour qui l'ont rendu plus attractif et efficace. -Publiez des articles dans le module Pages : Vous pouvez publier des articles concernant l'école, le CRPE, l'éducation, dans la rubriques Pages. Cette rubrique a également fait l'objet d'une réorganisation et un nouveau menu a été créé pour faciliter la navigation. -Publiez des photographies, des vidéos, dans la galerie : La galerie a également été réorganisée. Les photographies des réalisations de vos élèves peuvent y être publiés.   Et sur les réseaux sociaux ? EDP se doit d'être présent sur les réseaux sociaux. Nous avons donc un espace : sur Facebook : https://www.facebook.com/Enseignants-du-primaire-158258504749259/. sur Twitter : https://twitter.com/ensduprim. Pour nous aider, vous pouvez vous abonner ou nous suivre sur les réseaux sociaux et partager nos publications.   Merci de votre soutien.
    • André Jorge

      ORTHOGRAPHE ET PUBLICATION SUR EDP   09/09/2017

      EDP est un site consacré au monde de l'enseignement, de l'instruction et de l'éducation. Veillez donc à toujours : écrire un français correct et compréhensible par tous, relire vos messages et corriger vos éventuelles fautes d'orthographe, avant de publier. Par ailleurs, vous êtes tenu de : ne pas abuser de MAJUSCULES, de textes illisibles tant par la taille que la couleur, de répétitions exagérées de caractères et/ou de mots, ainsi que des images et smilies. ne pas abuser des abréviations. bannir les styles "télégraphiques", "texto" ou "chat" (c, fo, po, bcp, pr, dc, ds,...) qui ne sont pas autorisés sur le forum ! Enfin, n'oubliez pas les accents, les apostrophes, les majuscules, qui ne sont pas optionnels ! Merci de votre compréhension.
del20170202

Le début d'année du maître E

Messages recommandés

rased32

Plusieurs petites remarques donc, mais je sais que certaines ne vont pas t'aider bien au contraire... :cry:

D'abord, pour être désagréable, ne travaille JAMAIS en individuel. Tu es dans une situation plus que délicate au sens juridique du terme, surtout que 1) tu n'as pas d'autorisation écrite des parents 2) tu n'es ni psy scolaire, ni maître G 3) ton IEN ne doit certainement pas couvrir ce type d'agissement (il ne faut pas rêver). Tu te mets en danger.

Ensuite, quelle est la mission que ton IEN (ou le CPASH qui porte sa bonne parole) t'a confié ? Est-ce clair ?

Il faut absolument que ce soit clair pour toi, sinon tu risque de faire du dégât en voulant bien faire.

Certains IEN demandent simplement à un faisant fonction de maître E de faire du soutien.

Si c'est le cas, fais du soutien, c'est assez simple à mettre en place. Tu reprends ce qui est fait en classe différemment en prenant plus de temps et en jouant, en dessinant, en théatralisant. Rien de sorcier. Cherche un peu à te faire plaisir avec eux. Cherche à exploiter les domaines de la vie que tu aimes.

Les enfants pour lesquels tu travailles ont-ils un PPRE en classe ? Ont-ils un suivi extérieur ? Et dans tous les cas, sont-ils connus par tes collègues de rased ? Ont-ils été testé au niveau de leur efficience intellectuelle ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
elou
Plusieurs petites remarques donc, mais je sais que certaines ne vont pas t'aider bien au contraire... :cry:

D'abord, pour être désagréable, ne travaille JAMAIS en individuel. Tu es dans une situation plus que délicate au sens juridique du terme, surtout que 1) tu n'as pas d'autorisation écrite des parents 2) tu n'es ni psy scolaire, ni maître G 3) ton IEN ne doit certainement pas couvrir ce type d'agissement (il ne faut pas rêver). Tu te mets en danger.

Ensuite, quelle est la mission que ton IEN (ou le CPASH qui porte sa bonne parole) t'a confié ? Est-ce clair ?

Il faut absolument que ce soit clair pour toi, sinon tu risque de faire du dégât en voulant bien faire.

Certains IEN demandent simplement à un faisant fonction de maître E de faire du soutien.

Si c'est le cas, fais du soutien, c'est assez simple à mettre en place. Tu reprends ce qui est fait en classe différemment en prenant plus de temps et en jouant, en dessinant, en théatralisant. Rien de sorcier. Cherche un peu à te faire plaisir avec eux. Cherche à exploiter les domaines de la vie que tu aimes.

Les enfants pour lesquels tu travailles ont-ils un PPRE en classe ? Ont-ils un suivi extérieur ? Et dans tous les cas, sont-ils connus par tes collègues de rased ? Ont-ils été testé au niveau de leur efficience intellectuelle ?

Les choses que j'envisage de mettre en place sont le fruit d'une réflexion commune, d'évaluations individuelles et diagnostiques et après bilan et concertation avec les autres membres du RASED, les maîtres et les parents des élèves concernés/signalés.

Lors de la réunion avec l'IEN, notre mission a été éclaircie : en aucun cas, il ne s'agit de soutien/aide (pour cela, il y a l'APE ou d'autres aides propres aux écoles) Mon rôle : venir en aide aux élèves en très grandes difficultés scolaires (difficultés détectées lors d'évaluations de fin d'année, et de début d'année) en faisant "autrement" (je reprends ses mots) Ne pas espérer faire de miracles, mais essayer d'aider au maximum les élèves à suivre les apprentissages en classe; (toujours selon ses mots) Intervention au sein ou en dehors de la classe selon ce qui est fait.

Concernant le cadre juridique, je ne m'enferme pas seule dans une salle avec un/une élève : je m'isole du groupe classe pour avoir la concentration de l'élève.

Les élèves signalés sont connus de mes collègues rased (autre maître E et psy scolaire) , ils vont chez l'orthophoniste, au CMPP ou dans d'autres centres. Ils ont des PPRE pour la plupart (mise en place tardive dans certaines écoles) , PPRE élaborés en ma présence.

Mes "actions" de ce début d'année ont été assez "simples" : reprise de ce qui est fait en classe mais ça ne fonctionne pas, d'où mon idée de varier au maximum et de trouver par le jeu, qqchose qui entraine un déclic.

Voilà , peut-être est-ce plus clair.

Je prends plaisir à faire autrement avec eux, j'aime ce boulot . Mais pour moi, ça ne se limite pas à du soutien; il y a autre chose, je préfère faire autrement, parce qu'au quotidien, je vois bien que ça ne suffit pas. Et les élèves que je suis, sont également pris en APE.

Alors je ne sais pas si je fais ce qu'il faut. Je sais juste que sur le public (enfin une grande partie) que je cotoie, il est nécessaire de redonner du plaisir aux apprentissages et de faire autrement. J'observe beaucoup, je pose des questions, je travaille avec les enseignants, mais ça ne fait pas tout, donc je prends les conseils qu'on veut bien me donner et j'essaye de les appliquer en fonction.

C'est difficile de trouver le juste milieu en fait; Mais j'y travaille !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
rased32

Alors, puisque tu dois te lancer dans un travail fondamental sans être formée :bleh: , je te conseille, du haut de mon incroyable expérience :angel_not: de travailler sur des processus de base, et de ne pas chercher, du moins pendant les 15 premières séances, à transférer quoi que ce soit en compétences scolaires.

Si effectivement les PPRE et aides perso. sont en place, ça ne sert à rien de brusquer, au contraire.

Les bases, c'est tout simplement (ne rigole pas, c'est sérieux) la structuration du langage, son utilisation communicationnelle et symbolique, les mémoires et leur activation à court moyen et long terme, la prise de risque, l'anticipation etc...

Comment ça se travaille ? Simplement. Mais ça demande beaucoup d'écriture vers minuit.

Alors réfléchis à un groupe d'élèves ou à un élève en particulier et cherche ce qui lui manque le plus, à TON avis. et on pourra travailler sur ce cas précis, si tu le veux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
elou

:lol: Toute aide est la bienvenue ! Et vu mon degré d'expérience, je pense qu'il ne peut qu'en ressortir quelque chose de positif ! :sleep:

Je suis restée sur quelque chose de très simple avec les quelques élèves que j'ai eu en ce début d'année, et pour le moment, tout était calqué sur ce que faisais l'enseignant, mais avec une aide (de ma part) Le "problème" c'est qu'avec aide, ces élèves réussissent mais quand ils sont seuls, c'est tout autre ... Du coup, ce qui semblait être acquis ne l'est pas et avancer sur d'autres choses est quasi impossible. Les 'savoirs' de base ne sont pas maitrisés voilà pourquoi je voulais envisager des choses à ce sujet. (alphabet pour un élève qui ne le sait pas, qui ne retient pas d'une séance à l'autre - voire même dans le quart d'heure qui suit- car cela n'a pas de sens. Mais sa compréhension est bonne, son langage aussi. Du coup, je rame pas mal, ne serait-ce que pour lui faire garder en tête son prénom, comment ça s'écrit) Elève en CP.

Bref, je vais voir cela cette semaine, mettre en place des choses en liaison avec les enseignants et mes collègues rased, pour voir ...

Merci pour tes éventuels conseils :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
rased32

Je te propose de commencer un travail à long terme avec un groupe qui présente cette difficulté, autour d'une lecture d'un album non connoté scolairement.

Dans ce cas, j'utilise un album qui s'appelle "Le balai des sorcières" de Vincent Bourgeau.

La première page est :

Tout là-haut, au sommet

de la montagne,

il y avait une maison isolée.

On découvre l'illustration, on en parle on la décrit.

On découvre les mots, on parle des lettres, des mots, virgules point. et on avance au rythme des élèves en les amenant à risquer des devinettes sur le contenu. (à la fin de la séance (30 min), on leur lit la page et ils la répètent en faisant mine de lire). On a tout noté, toutes les découvertes toutes les réactions, les inventions. C'est tout.

En seconde séance, on revient sur le livre, couverture etc... on essaie de voir ce qui reste de la séance précédente, et au besoin on répète toutes les découvertes et fausses découvertes qu'on a soigneusement noté (nous sommes tuteurs de mémoire défaillante si besoin).

On relis la première page et on découvre la suivante :

Dans cette maison vivait une sorcière.

Idem durant 5 à 6 séances en éclairant et focalisant volontairement sur les AU OU AI etc...

Au bout de 5-6 voir 8 séances préparatoires, si besoin, les pages sont connues par coeur. Et là (gros sadique que je suis) on écrit au tableau :

Taut lo-Hait,

ou sorret de li montigne,

il y avout une mauson asolée.

Et on observe la réaction des élèves.

On va travailler de cette façon régulièrement une séance sur 2 sous la forme d'un jeu pour corriger les fautes d'un maître (moi) qui ne sait plus écrire. Notre rôle sera vraiment de permettre aux élèves de prendre conscience d'un lien existant et PUISSANT de leur part sur le monde des mots. Nous structurons, nous soutenons la réflexion.

A chaque séance, nous reprenons le livre depuis le début et chacun relie chaque page pour réimprégner...

Bon j'arrête là car j'ai une réunion à 20 km d'ici, mais si ce type de travail t'interesse, je peux continuer et détailler les objectifs spécifiques. :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
So84

Bonjour a tous !!!

Enseignante depuis 6 ans, j ai eu un poste de maitre E pour septembre sans aucune formation , le type de travail evoqué par RASED 32 me "plait " et j aimerai que tu developpe encore sil te plait (meme si je sais que ce post date!!!)

Merci pour vos reponses

So

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Flo21

Bonjour à tous!

On en est tous au même niveau : que faire avec un groupe qui a des difficultés qui se rapprochent mais qui ne sont pas tout à fait les mêmes? Pour ma part, je prendrais bien en individuel chacun des élèves que l'on me propose (je ne suis pas formée, c'est peut-être pour ça!!)

Pour les CP qui n'arrivent pas à retenir le nom des lettres ni les bruits qu'elle font, QUE FAIRE CONCRÈTEMENT? Je pensais partir sur la méthode des alphas, ce qui m'embête c'est que c'est long et que je n'apporterai donc pas une aide immédiate...

Que faire avec un élève qui lit lentement, se fatigue vite et ne comprend pas tout ce qu'il lit?

Je précise que cette année je n'ai pas de collègues Maître G ni de psy scolaire, et qu'en tant que débutante maitre E je me sens un peu dépassée... ça va passer n'est-ce pas?

Bon courage à tous et à bientôt pour parler de nos réussites!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marron

Les élèves que nous prenons en regroupement d'adaptation ont des difficultés dites "persistantes", donc il faut prendre le temps de savoir quels sont leurs bases (où ils en sont). Puis de partir de là pour les "tirer vers le haut".

On est dans un monde qui rime avec "rapidité", et d'ailleurs certains élèves n'arrivent pas à suivre le rythme de la classe.

Alors prend le temps de leur apprendre et tanpis si c'est pas rapide car l'important c'est qu'ils arrivent à avancer à leur rythme.

Ensuite pour ton autre question au sujet d'un groupe hétérogène, c'est tout à fait normal. Je sais! je t'aide pas trop en disant ça!

Je me posais la même question que toi à mon début de "faisant fonction de maître E". On m'a bien expliqué lors de formation, qu'il s'agit de faire pour chaque élève de ton groupe un projet d'aide personnalisée. Mais tous peuvent travailler dans un même groupe sur un même thème. Par exemple: pour un groupe d'élèves ayant des difficultés de lecture. Tu peux travailler avec eux sur un seul texte, on peut cibler pour un élève l'objectif de reconnaître quelques mots simples alors que pour un autre élève son objectif sera de lire une phrase, tandis que pour un autre ca sera de lire un seul mot en découpant un mot par syllabe.

Voilà je sais pas, si j'ai été clair. Peut etre que d'autres pourront intervenir!

En gros tu dois orienter ton travail selon la difficulté que présente l'élève, et cela même s'il est dans le groupe.

Je te comprends quand tu dis que ca serait plus simple de les prendre un par un. Mais il ne faut pas oublier que un élève apprend par intéractions avec ses autres camarades! d'où la notion de groupe d'adaptation.

Allez je vais manger en espérant t'avoir un peu aiguillée.

Bon courage

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Flo21

Merci pour ton soutien, c'est vraiment pas facile quand on débute sans formation, on a tendance à faire plus du soutien que de l'aide spécialisée!!!

Ce qui est le plus déconcertant c'est d'essayer d'aider les CP à l'accès au déchiffrage... j'ai l'impression d'être face à un mur! Je ne sais pas trop comment les amener à intégrer le nom et le bruit des lettres... j'ai commencé la planete des alphas en espérant que cela amène des progrès mais cette méthode me paraît longue et les progrès trop lents par rapport à ce qu'ils doivent être capable de faire en classe...

j'ai aussi testé un élève avec le Médial, ce test est bien car il permet de cibler précisément les difficultés, par contre il ne donne aucune piste sur la remédiation! Du coup, j'ai perdu 1h30 à faire ce test avec un élève pour lequel les difficlultés étaient déjà ciblées et sans aide ultérieure...

Ce métier est déconcertant!!!

Merci pour vos idées et votre soutien. :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marron

C'est très bien que tu aies pu cibler les quelques difficultés. Il faut prendre le temps de le faire, sinon tu peux pas mettre de rémédiation en place.

Pour les CP, le travail doit être très répétitif pour connaître les sons simples des lettres. Ceci dans un but de mémorisation. Après rien ne t'empeche de passer par différents jeux ou fiches de travail (loto, jeu de l'oie...).

Tu as raison au début, ca parait impossible! Mais avec le temps (quelques mois), tu verras que les enfants de CP apprennent très vite. Donc ne baisse pas les bras au mois de septembre! Apres je ne connais pas la méthode dont tu parles, alors peut être que d'autres pourront intervenir ????

Ce qu'il faut avoir en tête pendant ces séances, c'est de mettre l'élève dans une position de réussite pour qu'il sorte de ta classe en se disant je peux réussir. Dans sa classe, il est sûrement le "mauvais" élève. Alors à toi de travailler sur son estime de soi en lui proposant des activités ni trop dur ni trop facile pour le mettre en réussite. Maintenant que tu as cibler à peu près ses difficultés, tu peux mettre en oeuvre des activités pour lui.

Tu peux aussi pour te faciliter la tâche t'aider des outils et des supports de sa classe.

J'espère que j'arrive à peu près à me faire comprendre sinon n'hésite pas!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
celine

j'ajouterai qu'il est normal que des élèves de début de CP n'accèdent pas au déchiffrage immédiatement! chacun son rythme, et il ne sert à rien de le forcer en f*essayant de les faire déchiffrer à tout prix au mois de septembre; ça me semble être à l'opposé de ce que doit fair eun maître E.

Je te conseille de faire beaucoup de dictées à l'adulte et de conscience phono au début du CP, car souvent c'est là que ça peche, et si la conscience phono n'est pas bonne l'accès au code est très difficile! de même si l'enfant n'a pas la conscience du mot.

pars d'images séquentielles et fais des dictées à l'adulte, + des jeux phonologiques; ensuite tu pourras décortiquer tes dictées à l'adulte et commencer à isoler des syllabes et des sons pour enfin accéder au code...rarement avant janvier pour les enfants en difficulté (au mieux!).

Néanmoins tu peux continuer à travailler sur la connaissance de l'alphabet avec des jeux; je travaille à partir de la grosse mallette de code RETZ, chère mais indispensable au maitre E je trouve!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marron
j'ajouterai qu'il est normal que des élèves de début de CP n'accèdent pas au déchiffrage immédiatement! chacun son rythme, et il ne sert à rien de le forcer en f*essayant de les faire déchiffrer à tout prix au mois de septembre; ça me semble être à l'opposé de ce que doit fair eun maître E.

Je te conseille de faire beaucoup de dictées à l'adulte et de conscience phono au début du CP, car souvent c'est là que ça peche, et si la conscience phono n'est pas bonne l'accès au code est très difficile! de même si l'enfant n'a pas la conscience du mot.

pars d'images séquentielles et fais des dictées à l'adulte, + des jeux phonologiques; ensuite tu pourras décortiquer tes dictées à l'adulte et commencer à isoler des syllabes et des sons pour enfin accéder au code...rarement avant janvier pour les enfants en difficulté (au mieux!).

Néanmoins tu peux continuer à travailler sur la connaissance de l'alphabet avec des jeux; je travaille à partir de la grosse mallette de code RETZ, chère mais indispensable au maitre E je trouve!

:thumbsup: je suis d'accord!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Flo21

Ok, merci pour ces infos, ça me permets de déstresser un peu :wink:

L'important c'est donc de faire de son mieux et de mettre les élèves dans des situations de réussites! Je vais essayer cela et je vous en dirai des nouvelles!

:D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marron

Bonjour

Je remonte ce post car je fais de nouveau fonction de maître E cette année dans des ecoles qui ont des élèves avec un assez bon niveau (pas de zep).

Du coup j'aimerai savoir ce qui est intéressant de mettre en place en début d'année?

Faut il faire des coups de pouce que aux CE1 ou aux CP aussi?

Y a t il des idées d'activités que vous pouvez me donner s'il vous plaît?

Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
moumiz88

bonjour,

Malgré ue expérience en clis, je me pose comme vous des questions sur les différentes phases d'une séquence de 45 minutes avec un petit groupe en suivi avec une enseignante spé faisant fonction de maître(sse) E.

La proposition de Froutine a retenu toute mon attention, je laisse donc mon adresse mail moumiz88@live.fr afin de recevoir, avec toute ma gratitude, le fruit de son dur labeur commeon peut tout à fait l'imaginer.

Perso j'entame toujours mes séances par un rituel qui commence parfois même dans le couloir nous menant les élèves et moi-même au lieu qui nous est réservé pour notre rencontre. Généralement, je les laisse me donner de leurs nouvelles le petit déballage qui permet ensuite de les rendre disponibles à mes demandes

Une fois arrivé, je leur demande la date ( travail sur le repérage temporel) et le but de notre rencontre ( métacognition, et champ de compétence), avec un rappel de ce que nous avions fait la fois dernière ( travail sur la mémorisation et l'oralisation).

Tout un programme déjà sur si peu de temps. Je ne parvient pastrop à mettre en place des activités de rupture mais j'alterne entre l'oral, l'écrit, et je termine par un jeu basé sur les objectifs travaillés.

Et avant de nous quitter, nous reprenons les activités en les rattachant à ce qu'elles visaient à améliorer, et en se donnant rendez vous pour la prochaine séance.

J'ai aussi vu parfois des docs rappelant un peu comme des règles de conduite ce qu'il faut faire pour dépasser ses difficultés?????

A voir, je dois rencontrer la conseillère péda je pense lui poser la question à suivre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.