Jump to content

All Activity

This stream auto-updates     

  1. Past hour
  2. bouzou49

    Démission...

    C'est effectivement ma crainte . Je vais y réfléchir aussi sérieusement.
  3. Attends, moi, j'entrais au collège en mai 68. On a mis les tables en fer à cheval, et les filles portaient des pantys sous leurs jupes. On les relevait pour montrer les pantys, aux garçons et aux profs. On n'y voyait pas le mal.... mais quand même 😁
  4. Madame, Ecoutez votre médecin et tournez-vous vers un spécialiste au plus vite. Si votre fille s'est fait "tripoter" les fesses par son enseignant, il est dans son intérêt que la situation soit très vite entendue pour elle, imaginez la crainte que votre fille doit avoir à chaque séance de sport actuellement. Vous pouvez aussi vous tourner vers le psychologue scolaire. Il peut voir votre fille mais vous également. Si l'école ne vous a pas donné ses coordonnées, demandez les à la directrice ou alors vous pourrez les retrouver sur les coordonnées du RASED de votre secteur d'école.
  5. nat22

    Démission...

    C'est ce qui me fait peur. En gros, premiers arrivés, premiers servis..... Moi je suis en CLM, j'ai fait un burn out l'année dernière puis une dépression; me reconvertir est une question de survie ...
  6. bouzou49

    Démission...

    Ce qui va poser problème c'est qu'au vu du nombre d'enseignants qui veulent quitter le navire , il n' y aura plus assez d'indemnités à donner!
  7. un petit bug dans ma phrase j'ai édité
  8. J'en étais à la page 6, c'est bizarre mais moi je ne me sens pas française, je me sens européenne et encore plus terrienne ..
  9. Today
  10. coccinutella

    Envoi abusif au samu

    en effet ... même, en étant le plus humain possible, qui d'entre nous n'a pas été agacé par un élève au point de s'énerver après lui ... en se disant après qu'il/elle a exagéré ? On est humain, on s'occupe d'humains ... De là à appeler les pompiers ou le SAMU "abusivement" je ne pense pas .... on se ferait sérieusement reprendre ! Si on les appelle c'est que l'enfant se roule par terre, hurle à n'en plus pouvoir respirer, jette des trucs dans tous les sens, balance sa table sur les camarades, se menace ou menace les autres avec sa paire de ciseau, etc etc ... bref, se met en danger, met en danger les copains et la maîtresse etc ...
  11. majo22

    Quel fichier en cp ?

    Moi, deux ans d utilisation, très progressif au début, beaucoup de manip proposées dans le guide du maître, mais trop dense, trop de pages ( je n’arrive jamais au bout), pas utilisable en autonomie tant que les élèves ne savent pas lire donc lourd en double niveau ( ce qui est mon cas) et va trop vite pour certaines notions ( dizaine). Je reprends beaucoup les essentiels en dehors du fichier. J arrête l an prochain. Mais il m’a bien aidé pour démarrer en cp.
  12. fararden

    Rendez vous de carrière

    Ici , à Lyon , on les a après la commission d’harmonisation, une fois que tous les rendez-vous sont terminés. Fin juin .
  13. Janine R

    "Je lis, j'écris " éditions les lettres bleues

    Bonjour, Si je vous dis que je suis vraiment ravie de ce que vous écrivez, cela n'étonnera personne bien sûr... Que vous ayez su parvenir à former de tels très jeunes lecteurs efficaces, vous le devez d'abord à vos qualités professionnelles propres, cela ne peut faire aucun doute, mais aussi à la rencontre avec une démarche qui entend prendre au sérieux ce qu'apprendre à lire veut dire. Et personnellement, ce que j'apprécie dans votre message, c'est l'absence, disons de triomphalisme. Vous n'oubliez pas de rappeler les difficultés du départ. Cela me parait précieux, car l'héritage de décennies de mise à distance tous azimuts de la syllabique dite "stricte", ne peut pas ne pas faire craindre des remises en question qu'il n'est pas possible de s'autoriser à la légère. C'est ce souci de ne pas faire prendre de risques aux élèves qui rend parfois difficile le pas qu'il y a à faire pour aller vraiment vers la syllabique à départ graphémique. Une méthode qui, comme vous le soulignez, se suffit à elle-même pour permettre aux élèves de devenir des lecteurs. Pour les dictées, le site en a proposé de plus simples pour toutes les leçons. Pour le travail de la compréhension, il a proposé également une série de vrai/faux pour chaque leçon. Sur la complexité des textes, permettez-moi de laisser la parole à Maîtresse Amélie qui a publié sur son blog Youpi, l'école a repris! le témoignage suivant: Bilan de la méthode "Je lis, j'écris". Par Maîtresse Amélie le 24 Avril 2019 à 12:25 Nous aurons bientôt terminé notre livre de lecture "Je lis, j'écris". J'anticipe déjà sur l'année prochaine et il y a quelques temps je me demandais si j'allais garder ce manuel. Je suis obligée de constater avec beaucoup de satisfaction (et de fierté...) que mes CP lisent très bien. Mes collègues m'affirment que j'ai de la chance, j'ai un bon groupe... Pas tant que ça, il est certain qu'au moins deux ou trois d'entre eux se seraient trouvés en difficulté avec une méthode dite "mixte". Ceux dont on m'avait prédis qu'ils ne feraient jamais que déchiffrer lisent non seulement de façon très fluide mais en plus ils comprennent!!! Je trouve que le vocabulaire est complexe pour des bouts de chou et les textes peu accessibles à la compréhension immédiate; il me semblait que cet inconvénient justifiait de changer de méthode (en restant dans la syllabique...). Je faisais part de mes réflexions à mon homme (professeur de français au collège, détail non négligeable): - Je trouve que leurs textes sont un peu tirés par les cheveux, c'est compliqué pour des CP. -Vas-y, lis-moi un texte... Je commence avec l'histoire d'Hugo qui valdingue... - C'est littéraire, pas tiré par les cheveux. Les élèves s'habituent à apprécier, au-delà de la lecture elle-même, la musique des mots et leur poésie. Peu d'élèves arrivent au collège en ayant été confrontés à des textes littéraires, ils n'y sont pas du tout sensibles et ne comprennent pas le sens figuré. - Mais regarde, les adjectifs sont tellement recherchés, il faut tout leur expliquer et ils ne retiennent pas la moitié des définitions. - Ce n'est pas mal, la moitié, ça fera toujours plus que rien du tout... - Oui mais je passe la séance à expliquer des mots... - Ils aiment lire ces textes? Je suis bien obligée de reconnaître que oui, ils aiment les lire. Ils ne comprennent pas immédiatement, parfois. Mais ils cherchent à comprendre: ils sont comme des aventuriers devant une carte codée, ils veulent trouver la clé du trésor et ça les passionne... Depuis cette discussion, j'observe mes apprentis lecteurs. Comme je l'ai déjà expliqué plus haut, je me suis aperçue que les élèves n'étaient pas du tout gênés par la complexité du vocabulaire (à cet âge, tout le lexique est à construire, peu importe que vous leur proposiez des mots simples ou difficiles), au contraire cela renforce chez eux la curiosité intellectuelle et le sentiment que "oui je sais lire, même si je ne comprends pas. Je peux me faire confiance, ce mot existe, je n'ai qu'à en chercher la signification". (Alors qu'il est frappant de constater chez les élèves qui ont appris avec des méthodes "mixtes" que -plutôt que de se trouver en échec devant un mot qu'ils ne comprennent pas- ils vont le remplacer par un mot connu de graphie ressemblante). J'ai décidé de garder le manuel "Je lis, j'écris"...
  14. Kiwichick

    Koh Lanta 2019

    J'ai regardé hier soir, et pas mieux ! Heureusement finalement que j'avais été spoiliée sur le sortant sinon j'aurai été trop énervée en regardant
  15. Celle là est très drôle à prendre au premier degré
  16. Melle

    CP et la méthode Je lis et j'écris avec Salto

    Je fais beaucoup d'encodage / dictées muettes / dictée. Quelques ateliers de phonologie. L'écriture est sur cahier.
  17. Et bien... Et les parents ne contrôlent pas grand chose j'imagine ou n'y voient pas mal.
  18. Oxfam je vais y travailler cet été à Londres. C est une ong caritative.
  19. J’ai voté Parti communiste et mon fils m a suivi. J’y ai beaucoup réfléchi. Je suis dépitée de voir le tas du rassemblement des haineux bien entamé ;(. Bon mon village a accueilli Le meeting de ce parti nauséabond. Nous avions fait une manif contre leur venue. Il faut voir les belles voitures : ils ne sont pas du peuple. Il y avait la cheffetaine, le Collard. Bon vote à tous.
  20. 😳 nous n'avions qu'un allemand dans la classe c'était mon amoureux 😍. Il n'a jamais été traité différemment. Après au bout de la rue c'était l'Allemagne donc ma génération ne faisait pas de différence. Celle de mes parents non plus, nous allions faire nos courses en Allemagne quand c'était rentable. 😁 par contre mes grands-parents, enfin surtout celui venant de Nancy bizarrement .... Là où j'ai vu la différence entre mon père et moi c'est quand je lui ai dit aimer l'architecture de Metz et qu'il m'a répondu un peu sèchement que c'était allemand. On en a conclu que la génération de la réconciliation était la mienne. Son père et sa mère (et le reste de la famille) avaient trop souffert, je le sais; je ne l'oublie pas, mais enfants le savent mais c'est du passé pour nous. Les Allemands sont mes voisins, nos amis. (J'ai changé de région depuis)
  21. Pour comparer les programmes Goelette : https://www.franceinter.fr/politique/si-si-il-y-a-des-differences-entre-les-programmes-des-listes-de-gauche-pour-les-europeennes
  22. Oups, je viens de te relire, tu ne comparais pas OXFAM et Danone ...
  23. Voici ce que Wikipédia dit de OXFAM :
  24. assia

    Games of Thrones

    Je suis assez mitigée sur la fin. Elle ne me semble pas illogique mais ils sont allés tellement vite dans la dernière saison et notamment dans le développement de la psychologie de certains personnage qu’on a un peu de mal à la digérer. Une autre fin imaginée ici (regardez la vidéo) https://amp.melty.fr/game-of-thrones-saison-8-cette-fin-de-fou-aurait-ete-carrement-plus-logique-a681409.html
  1. Load more activity
×
×
  • Create New...