Jump to content

All Activity

This stream auto-updates     

  1. Today
  2. Melle

    Le masque en classe: nos anecdotes

    J'ai grondé un élève et pendant que je parlais, le masque est tombé petit à petit... J'ai terminé avec le masque juste au niveau de la bouche...
  3. Detachement

    Du primaire au secondaire : nouvelles chroniques

    Maryl, Merci bcp pour ton long message, Très intéressant à lire, Oui, en effet, j idealise + le secondaire que le primaire, Merci pour tout ce que tu détailles, très intéressant à lire !
  4. Lena

    Le masque en classe: nos anecdotes

    Prendre le bouchon de stylo dans la bouche pour avoir le dit stylo dans une main et une feuille dans l autre : check
  5. gab1306

    Enseignants pensant à la reconversion (la suite)

    Le détachement est d'office suite à la réussite d'un concours. @Vinclemel et @prune2007
  6. sandrine062

    VENDEE GLOBE 2020

    Auriez vous des liens ou des documents sur le mode de vie des skeepers? Mon fils doit faire un exposé sur ce thème. Il doit construire 3 parties.
  7. Tisa

    CP 2020 2021

    Bonjour, Je retrouve la composition de ma classe dans certaines de vos descriptions. Ca va du lecteur à ceux qui ne reconnaissent pas les lettres et/ou ne perçoivent pas les phonèmes. J utilise la methode Pilotis et hier, sur le deuxième jour du son l, ce fut tres compliqué. J aurais du faire sur 3 jours je pense. Pour ceux qui ont l habitude de cette methode, vous commencez les syllabes le premier jour ? J ai déjà posé la question sur un autre post mais j ai eu peu de reponses (quoique toutes intetessantes)
  8. Bonjour, En cette période où le COVID nous empêche de faire beaucoup de choses, quels sont les projets que vous mettez en place dans vos écoles ? Merci pour vos idées.
  9. maryl

    Du primaire au secondaire : nouvelles chroniques

    @Detachement pour le plaisir des maths, je comprends mais ... Je travaille au collège tous les mercredis (devoirs faits ou autres projets) depuis quelques années et suis très bien intégrée dans l'équipe.. équipe au top 😍. J'y passe donc pas mal de temps en salle des profs et je peux te dire, que : - oui c'est un vrai plus de ne pas surveiller les récrés et d'avoir de vraies pauses - oui travailler au sein d'une équipe pluridisciplinaire est super sur le papier mais dans la réalité ce n'est pas si simple - oui ils n'ont pas à subir une classe pénible 6 heures par jour mais selon leur emploi du temps, ils ont parfois 8h d'élèves pénibles à subir. - le système de formation est mieux que le nôtre. mais - la charge mentale des plc est aussi importante que la nôtre. En général, ils sont épuisés au même moment que nous. Et dans mon collège, il a fallut qu'une PE s'incruste 😁pour qu'ils osent dire leurs difficultés. Certains encore n'osent pas. Il se dit beaucoup de chose en salle des profs mais le ras le bol, la difficulté était encore, il y a peu un sujet tabou. Les plc ont commencé à vider leur sac avec moi après la mise en place d'une formation commune de 3 semaines. Avant ça (je les cite), il n'avaient personne avec qui parler pédagogie, bien être de l'enseignant... - le "non scolaire" prend de plus en plus de place au collège. - les premiers au front face aux problèmes psy ou familiaux des élèves, aux problèmes de discipline, aux parents ch*** sont bien les profs. Même s'il est vrai que la palette de sanctions possibles est plus importante que chez nous ainsi que les intervenants possibles (CPE, psy, AS, direction) - il existe aussi au collège des élèves non lecteurs ou en très grande difficulté (de plus en plus puisque tout le monde passe) et la différenciation est tout aussi importante qu'au primaire. Et je trouve que c'est plus facile de différencier au primaire où on a plus le temps qu'au collège. - le lsu est le même au collège qu'au primaire. De plus en plus de collège ont pour injonction d'évaluer par compétences. - si tu es une pe perfectionniste, tu seras une plc tout aussi perfectionniste. - le supérieur hiérarchique est dans les locaux. Alors quand il est bien, c'est top mais sinon... - l'emploi du temps ne peut être satisfaisant pour tous les plc. Certains sont sur plusieurs collèges, d'autres ont de grands trous ou pleins de petits. Travailler en salle des profs est difficile (comme en salle des maîtres) et les plc n'ont en général pas de classe réservée. Certains n'ont qu'une heure pour manger. Ceux qui sont dans plusieurs établissements doivent parfois manger dans leur voiture. - les conseils de classe... J'en ai fait un par curiosité. Et franchement, je préfère 2 fois 3 heures de conseil d'école que 15h (si tout va bien) de conseil de classe qui n'est finalement qu'un conseil d'enregistrement (c'est du temps perdu). A côté de ça, il y a d'autres conseils (pédagogique, administration...) mais tout le monde n'est pas obligé de s'investir. - leur mouvement est un enfer. Difficile d'avoir le collège espéré et une fois titularisée, il est encore plus difficile de changer. Les compteurs sont remis à zéro à chaque mutation. En maths, 4h par semaine est insuffisant pour boucler le programme et l'heure d'AP...ben c'est comme les APC sauf que tu as la moitié de la classe. Quand au salaire, c'est le même. La grille est la même avec le même avancement (et non notre salaire n'est pas lissé sur 12 mois). Par contre, ils ont une ou deux heures supplémentaires obligatoires (parfois plus dans certaines matières) et beaucoup s'en passeraient bien. Pour toucher les primes, il faut exercer des fonctions supplémentaires. Mais c'est une possibilité que nous n'avons pas. Le collège est en train de se réinventer pour faire face à une hétérogénéité, un clientélisme, un abandon parental de plus en plus grand. Et ce n'est pas facile. Le collège d'aujourd'hui n'a rien à voir avec le collège d'il y a 20 ans. J'adore aller au collège, j'y envisage une reconversion (même si le détachement pour moi semble impossible ... Pas la bonne licence). Mais j'ai l'impression que tu idéalises le collège.
  10. kaatou

    Problèmes d'audition et RQTH

    Bonjour ! Pour ma part, l'orl m'a parlé d'opération quand la perte sera un peu plus prononcée. Apparemment ça se ferait ds un CHU et de façon très cadrée, selon ses explications... Il ne m'a pas parlé d'appareillage. (ceci dit je pense que j'aurai vraiment la trouille d'être opérée)
  11. Mayane***

    CP-CE1 2020-2021

    Merci @fraise88 ! Quand tu écris fichier c'est le fichier Accès ? Oui le GDM Accès est dense et je fais aussi un résumé sur le cahier journal mais faut que je le fasse sur un doc à part pour que ce soir réutilisable les années suivantes!
  12. Yesterday
  13. fraise88

    CP-CE1 2020-2021

    Encore une année en cp/ce1 et toujours pas de recette magique pour gérer! Pour l'écriture en cp , ils passent avec moi s'entrainer au tableau pendant que les autres font sur l'ardoise . Ensuite ils font sur leur cahier seuls ...et me laissent un créneau un peu autonome pour gérer les ce1. Pour les maths , j'ai aussi Acces . Je perdais énormément de temps à relire le GDM , préparer le matériel .... Je sépare chaque niveau mais j'ai préparé pour chaque notion un micro résumé de la séance avec la compétence travaillée et l'activité . J'alterne des créneaux d'1/2 heure avec chaque niveau (1/2 manipulation puis 20 mn entrainement en autonomie) . Donc je sélectionne dans Acces ce qui me semble essentiel pour ma séance. Avec 2 niveaux , il faut être efficace! En gros : regroupement collectif (chant , poésie , lecture d'histoire , oeuvre d'art offerte..) Cp : feuille de phono ce 1: manipulation maths cp: manipulation maths ce1: fichier en autonomie cp: fichier ce1: français collectif cp:lecture coll ce1: entrainement sur cahier du jour cp:écriture ce1: lecture
  14. azerty

    Problèmes d'audition et RQTH

    Les résultats de l’opération ne sont pas pérennes; opération très risquée pour un bénéfice limité dans le temps donc. et arrivé à un certain âge, ça ne vaut plus le coup car la surdité de transmission se couple d’une surdité de réception.
  15. Je suis la méthode. Il y a des exercices qui font vraiment réfléchir les élèves comme la recherche des décompositions des nombres en semaine 3. Après il y a des trucs très faciles comme le tangram totem mais ça doit suivre une progression (je n'ai pas encore reçu le guide)
  16. Tu blacklistes qui tu veux, individuellement. 😉 J'ai reçu pendant des années de mon ancien directeur une moyenne d'un hoax par semaine, parfois plus. Tout y est passé, les virus dangereux, la petite Noélie, la gendarmerie qui prévient de ci ou de ça, le CHU qui veut du sang frais, et j'en passe. Toujours à faire circuler à tous mes contacts, bien sûr. J'ai du mal à comprendre comment une personne instruite et cultivée fait circuler des trucs à dormir debout. Ce n'est pas les mygales dans les yuccas, ou le parachutage de vipères, mais on s'en approche.
  17. gab1306

    Enseignants pensant à la reconversion (la suite)

    Oui, je souhaite accélérer le délai. Une gestionnaire RH de proximité, quesako? Une gestionnaire RH de ma fac actuelle a même trouvé le moyen de dire à ma future gestionnaire au CIEP que je n'avais pas fait de demande de changement aux RH 😤. Si de son bureau 418, elle parlait avec sa collègue du bureau 421 ça serait pas mal, non? https://www.revolutionpermanente.fr/Universite-de-Paris-Etudiants-et-personnels-face-au-chaos-de-la-fusion
  18. Goëllette

    Corona virus et lieux publics (écoles...)

    Oui, effectivement, mais ce n'est pas le fait de quelques uns ... Certains d'entre eux sont vraiment des amis et ils ont d'autres publications plus intéressantes donc ça m'ennuie de les "balcklister".
  19. Detachement

    Du primaire au secondaire : nouvelles chroniques

    Bonsoir à tous, Je crée un compte edp uniquement pour en apprendre davantage sur les moyens d entrer dans le secondaire J ai dévoré en un week-end les 100 pages de ce post et je voulais remercier tous les participants, car j en ai déjà appris beaucoup, notamment qu il ne reste plus que 3 voies : detachement, capes interne et capes externe. Je voudrais enseigner les maths en collège (lycée ça ne m interesse pas car je n ai encore pas confiance en mes vieux restes. Le problème pour le détachement, est d abord que c est rarement accepté, d apres ce que j ai lu, et surtout, j ai le deug maths, licence pluridisciplinaire scientifique mais pas la licence maths... je sais que s ils ont vraiment besoin, ça peut leur suffire... ma collègue m a dit aujourd'hui que maths ils en ont besoin mais bien moins qu il y a qques années, car ils ont diminué le nombre d heures de maths dans certaines options etc Puis-je tenter qques questions, si jamais qqun est tenté de me répondre ? 😊 1) pour detachement, vous pensez que c est mort? (Par rapport à la licence) 2) que ce soit par détachement ou capes : on est ensuite stagiaire un an avec visites etc et titularisation à la clé, c est ça ? 3) capes externe : à l ecrit : exercices et peda puis un oral. Alors que pour capes interne à l ecrit c est "juste" un dossier raep, puis un oral? Mais dans ce cas, comment savent ils notre niveau pour les exercices jusqu'à niveau terminale S? 4) peut on échapper au lycée durant l annee de stage? Et ensuite également ? 5) quand je lis qu en général on reste 10 ans sur sa 1ère affectation de titulaire... on a qd mm le droit de postuler au mouvement tous les ans non? Parce que se retrouver 10 ans à l autre bout du département, ça craindrait un max. Mon ecole définitive est à 10 min grrr. (Par contre, suis à 10 min et j y passe ma vie et j y retourne svt, alors, intéressant ou pas, d être si près, pas sûre, qd on ne sait pas lever le pied) 6) trop envie de n être responsable QUE du contenu de mes cours et de gérer les ENT ok, corrections de copies ok (même en cycle 2 je corrige midi et soir car je corrige TOUT, j en ai assez), notes ok, conseils de classe ok et point barre. Je ne veux plus gérer : les récrés, les accueils, l infirmerie, la psychologie des enfants et des familles, le lien ecole/mairie, les non-remplacements avec répartitions au fond des classes, les cours multi niveaux ever, le lsu (je ne sais pas s il y a aussi un lsu avec les dizaines de compétences , au college, en + des bulletins avec moyennes) le lien emotionnel/affectif trop puissant du primaire (on reçoit énormément mais on donne trop de soi. Et en cas de souci, ça devient vite "personnel", on n est pas protégé par une barrière administrative), les lacets défaits, (risque de chute), les casquettes oubliées, les gants perdus et sans nom (histoires avec parents agacés)... on est responsable de toutes ces babioles. Les absences des élèves avec travail à transmettre et vérifier au retour que les leçons ont bien été collées au bon endroit et j en passe. (Je préfère l ENT du college, pénible certes mais je préfère). Gerer les sorties scolaires, gérer les assurances individuelles accident et faire la police aux dossiers complets. Les anniversaires. Gerer la coop. Les kermesses, les diverses ventes. On fait un véritable boulot de secrétariat. Mendier auprès de la mairie pour avoir du matériel décent (ordi, vidéo proj, internet, tableaux, fenêtres, etc etc) Les passations d'épreuve je trouve pas ça dérangeant au collège (brevet, évaluations nationales) car ils ne sont PAS en train de faire classe à des ce2 qd ils passent des eval aux ce1. Et c est dans le silence, les profs de collège ne répètent pas 10 fois la consigne pour l'eleve à troubles non pris en charge. Les élèves sont libérés au collège (mon fils, en 6ème, est encouragé à rester à la maison qd les profs font passer les eval nat). Ya qu au primaire qu on doit être multitâches non stop. Faire de la qualité en faisant 10 choses à la fois. Stop Les conseils d ecole... je n en peux plus. Et je ne vois pas le rapport avec les conseils de classe... je préfère largement 3 fois plus d heures de conseils de classe où tu viens donner des notes/appréciations que les 3 conseils d ecole svt houleux même qd tout va bien (!!!). Marre de gérer la communication avec les parents qd il y a un problème cantine ou péri (certes ça ne nous revient pas, mais qd aux transitions un gamin va au mauvais endroit, c est l instit accusé....). Marre d'etre la seule personne responsable de l attitude/orientation d un élève. Comme si tout ne dépendait que de moi (mes talents ou mes incompétences...). Marre d être la personne responsable du maintien du calme, en permanence, en classe, ok, mais même en dehors de la classe... notamment dans les escaliers, les couloirs, les WC, etc, tjs en train d user d energie pour contenir leur (legitime) énergie. J aime pas enseigner les sciences, ni l art pla, ni l eps, ni la géographie, ni l histoire ... j en ai assez d avoir des non lecteurs en ce2... et d avoir "la mission" de faire des miracles en 1 an (miracles qu on ne réussit quasi jms). J ai (encore) plaisir à différencier mais pour combien de temps... l impression de devoir bidouiller pour CHAQUE élève... Culpabiliser pour l equipe et ne pas se mettre en arrêt qd on devrait. Ca c est typique au primaire. On se donne trop pour pallier les manquements de notre administration J adore les maths. Et, au bout de 15 ans d instit, j ai fait mes preuves et j ai confiance en mes capacités et mon adaptabilité pour supporter les inconvénients du collège. Mon manque de confiance m a fait opter pour le public boutchou il y a 15 ans. A présent, j aimerais revenir à mes premières amours : les maths... Ce n est peut-être pas une bonne idée de décider d un changement sur un "ras le bol". Mais en fait, je ne suis pas malheureuse dans le primaire. Mes années se passent même plutôt bien. Mais à quel prix? La qualité que je mets dans ma classe demande trop de temps et d'énergie. Car il y a tjs qqch de "non scolaire" qui nous retarde dans nos corrections/préparations et donc au final, même qd on est hypra organisés pour anticiper et pouvoir être plus relax (et pouvoir se reposer un tantinet sur notre avance), eh bien non, jamais. C est un taf où, pour fournir "la qualité", tu passes trop d heures. Comme qqun qui galère. Alors qu on sait super bien faire. Mais que la liste de nos responsabilités augmente sans cesse. J estime que je mérite de ne pas devoir me plier en 4 pour un taf que je fais déjà BIEN. J aimerais bien manger le midi en + que 5 minutes. Pouvoir aller une fois par semaine à la piscine sur un temps de midi par exemple (ahaha jamais pu en 15 ans, ah si, pdt mai juin 2020 j ai pu rentrer chez moi le midi pour la 1ère fois en 15 ans... car pas de correction avec le virus... dingue, devoir attendre un virus pour avoir le droit de se poser...). Ok pour faire des semaines de 50h en T1, T2, mais ensuite, qd on gère de mieux en mieux, pas normal d en faire toujours plus pour garder notre qualité. (On est déjà payés bof bof car salaire lissé sur 12 mois, alors ce n est pas normal de faire bien + que 35h par semaine).Dans les autres tafs, plus tu as d expérience, plus tu gères facilement. Nous c est l inverse je trouve... comme un boulot toxique qui te vampirise car ce n est pas un boulot, instit, c est un trop grand bout de nous. Je ne veux plus "partager" mon âme dans mon boulot. Juste mes compétences. J ai l impression qu au collège, dans ma matière préférée, je pourrais exercer UN TRAVAIL et non pas une MISSION venue d on ne sait où, qd on est instit. Mes propres enfants méritent d avoir une maman plus patiente et dispo pour eux (je ne leur passe pas un quart des défauts d eleves avec lesquels pourtant je compose dans ma classe). On donne trop pour l education des autres et on est trop fatigués ensuite pour l education de nos propres enfants. Tout ce dont je me "plains" je l ai pourtant bcp aimé fut un temps (j ai de super capacités relationnelles pro : parents/élèves/partenaires etc, mais je me rends compte que c est au détriment de mes capacités relationnelles privées car l ecole a pris trop de place à force). Mais overdose. Ya un moment il est temps d arrêter de se plaindre et de se lancer dans autre chose, prendre un risque. Je préfère tenter de partir avant d être aigrie/vidée (j ai encore la patate et la joie lol, mais pour combien d'années... mystère). Envie de pouvoir me détacher physiquement (dans un collège) et émotionnellement (ne plus être "la maman" des élèves) Desolee du pavé 😅
  20. La mienne c'est qu'ils sont terriblement plus stupides les uns que les autres. Et ils recoivent une information et hop une action. Quitte à se contredire, ils se pensent tout puissants donc ils font ce qu'ils veulent. Une de mes copines dira qu'ils sont tellement sûrs d'eux qu'ils en profitent pour voir jusqu'où on obéira sans rien dire .
  21. Lino

    Chorale masquée ?

    Pour la chorale ( hors milieu scolaire) - 4 M2 par personne - chef de choeur minimum à 3,50 m des choristes - masque pour tout les adultes - portes et fenêtres ouvertes En scolaire, je commencerai les séances après les vacances de la toussaint, - fenêtres ouvertes - espacement des enfants - masque pour le chef de choeur
  22. borneo

    Greviste 1j/semaine

    A l'époque, j'étais simple parent d'élève, et pas enseignante. Il est possible qu'on nous ait présenté les attendus, mais je ne m'en suis pas rendu compte.
  23. zomina

    PS-MS 2020/2021

    En fait ce qui "m'énerve" c'est qu'en mars c'était vraiment des bons ps.. et là.. je n'en tire pas les bénéfices... j'ai l'impression de tout être obligé de reprendre.. mais bon merci gwenadroop.. t'a raison, demain sera meilleur
  24. diddle21000

    CE1 2020-2021

    Moi j'avais bien les noms. Mais c'est ce qu'on a eu la première année : ils (ceux qui gèrent cette usine à gaz) n'avaient synchronisé avec Onde (et ça avait été le cas pour toutes les petites écoles en RPI de la circonscription). Ben on a attribué arbitrairement un n° à un élève, sauf qu'il faut bien le noter car tout ressort avec (le tableur excel est autant dire inutilisable dans ces conditions).
  25. LaSeine

    CE1 2020-2021

    Ah merci beaucoup.
  26. borneo

    CE1 2020-2021

    Je pense qu'il y a une manip à faire par ton directeur. On lit ça tous les ans.
  1. Load more activity
×
×
  • Create New...