Jump to content
Sign in to follow this  

Création poétique : structure répétitive


André Jorge

Création poétique : structure répétitive

Exemple d'exploitation d'un poème à structure répétitive.

Proposez aux enfants le poème ci-dessous et demandez leur de le compléter.

L'ARBRE

Perdu au milieu de la ville,

L'arbre tout seul, à quoi sert-il ?

Les parkings, c'est pour stationner,

Les camions pour embouteiller,

Les motos pour pétarader,

Les vélos pour se faufiler.

L'arbre tout seul, à quoi sert-il ?

Les télés, c'est pour ............................,

Les transistors pour ............................,

Les murs pour ............................,

Les magasins pour ............................ .

L'arbre tout seul, à quoi sert-il ?

Les maisons, ..............................................,

Les bétons ..............................................,

Les néons ..............................................,

Les feux .............................................. .

L'arbre tout seul, à quoi sert-il ?

Les ascenseurs, ..............................................,

Les présidents ..............................................,

Les monstres ..............................................,

Les mercredis ...............................................

L'arbre tout seul, à quoi sert-il ?

Il suffit de le demander à l'oiseau qui chante à la cime.

Jacques Charpentreau

 

  • Il faudra certainement effectuer une phase de recherche et de socialisation des idées, afin d'aider les élèves les moins capables.
  • On pourra également demander aux enfants qui auront terminé rapidement de lire à haute voix leur poème.
  • Ce travail peut paraître trop facile pour des enfants de CM. On pourra dans ce cas il faudra procéder autrement, par exemple : leur donner les deux premières strophes du poème de Jacques Charpentreau et leur demander :
    • d'en inventer deux autres à la manière de Charpentreau.
    • de changer le dernier vers.

    [*]Si nécessaire, selon le niveau des enfants et les difficultés observées, effectuez, lors d'activités décrochées de 5/10 minutes un travail sur :

    • l'infinitif après "à", "de" et "pour".
    • le pluriel des noms.

 

Une fois le travail terminé, les enfants pourront comparer leur poème avec celui de Jacques Charpentreau :

L'ARBRE

Perdu au milieu de la ville,

L'arbre tout seul, à quoi sert-il ?

Les parkings, c'est pour stationner,

Les camions pour embouteiller,

Les motos pour pétarader,

Les vélos pour se faufiler.

L'arbre tout seul, à quoi sert-il ?

Les télés, c'est pour regarder,

Les transistors pour écouter,

Les murs pour la publicité,

Les magasins pour acheter.

L'arbre tout seul, à quoi sert-il ?

Les maisons, c'est pour habiter,

Les bétons pour embétonner,

Les néons pour illuminer,

Les feux rouges pour traverser.

L'arbre tout seul, à quoi sert-il ?

Les ascenseurs, c'est pour grimper,

Les présidents pour présider,

Les monstres pour se dépêcher,

Les mercredis pour s'amuser.

L'arbre tout seul, à quoi sert-il ?

Il suffit de le demander à l'oiseau qui chante à la cime.

Jacques Charpentreau

 

Toujours valoriser le travail des enfants : affichage, publication dans le journal de l'école, création de recueil, etc.

 

Un exemple de création poétique par des enfants :

Le coquillage

Perdu au milieu de la plage.

Le coquillage tout seul à quoi sert-il ?

 

La mer c'est pour se baigner,

Les vagues pour surfer,

Le soleil pour pour bronzer,

Les oursins pour piquer.

 

Le coquillage tout seul à quoi sert-il ?

 

Les requins c'est pour effrayer,

Les dauphins pour sauver,

Les sirènes pour chanter,

Les méduses pour brûler.

 

Le coquillage tout seul à quoi sert-il ?

 

Les bateaux c'est pour naviguer,

Les plongeurs pour explorer,

Les maîtres nageurs pour surveiller,

Le sable pour s'amuser.

 

Le coquillage tout seul à quoi sert-il ?

 

Les crabes c'est pour percer,

Les étoiles de mer pour décorer,

Les coraux pour protéger,

Les phares pour guider.

 

Le coquillage tout seul à quoi sert-il ?

 

Il suffit de le demander au bernard-l'hermite

Qui se cache dans sa coquille.

 

CM1/CM2 - Bras Canot

Document proposé par Marie-Céline PAYET

Edited by André Jorge

Sign in to follow this  


User Feedback

Recommended Comments

There are no comments to display.


×
×
  • Create New...