Jump to content
Sign in to follow this  

Exemple de démarche d'un projet en production d'écrits


André Jorge

Exemple de démarche d'un projet en production d'écrits

 La démarche pédagogique

1- Besoin de communiquer: naissance d'un projet d'écriture.

C'est d'un projet de la classe que le besoin et le choix d'une communication écrite émerge. Les enfants sont motivés pour entrer dans ce projet. Le maître a su créer des attentes.

2- Choix du type social d'écrit. Choix du type de texte.

Le choix du support social de l'écrit sera effectué en fonction du public destinataire de l'écrit et du lieu de résidence de ce(s) récepteur(s).
Le choix du texte: récit ou discours.

3- Tri de textes (découverte de l'organisation et du fonctionnement du type de texte choisi).

Il est nécessaire de proposer des écrits pouvant servir de références. Sur lesquels les enfants pourront prendre appui pour bâtir leur production. C'est au cours de cette activité que les règles de cohérence du texte seront mises en évidence.

4- Elaboration de la maquette du texte.

Elaborer la maquette du texte, c'est en définir la macrostructure.
- Quelles informations communiquer? A quelle place dans le texte?
- Quel champ sémantique utiliser?
- Quels connecteurs utiliser?

5- Mise en place du cahier des charges (guide de relecture).

Il va s'agir de définir la progression des informations dans le texte et les exigences attendues au niveau de l'écriture: mise en place des règles de répétition, de progression, de relation et définition des règles morphosyntaxiques.

6- Mise en mots et mise en texte: écriture sur la maquette.

Les enfants disposent de tous les outils pour produire l'écrit.
C'est un moment de travail sur la phrase, sur la syntaxe, sur les enchaînements des phrases (utilisation des connecteurs).

7- Relecture et utilisation du guide.

Un texte produit par un enfant sera relu par l'un des ses camarades qui sera chargé de signaler à l'écrivain les disfonctionnements remarqués.*

8- "Edition" et diffusion du texte.

Les enfants sont conduits à choisir les outils d'écriture, à choisir des caractères, à marquer les espaces,...
La diffusion va contraindre les enfants à faire des choix en ce qui concerne les voies de communication de l'écrit en tenant compte du public destinataire.

* L'idée de relecture par un camarade est intéressante, mais l'enfant le vivra peut être mal, et préfèrera que son travail soit relu par le maître, ce qu'il faut à mon avis accepter.

 

Exemple de séquence sur la recette.

1. Il faut d'abord avoir un projet à proposer aux enfants:

- Réaliser un petit recueil de recettes ;
- Réaliser une (des) recette(s) en classe ;
- Ecrire des recettes "pays" pour les envoyer à nos correspondants; Etc.

2. Une fois le projet accepté, proposer aux enfants un tri de textes avec comme consigne d'identifier et de classer les textes, et de trouver le "nouveau" type de texte.

3. Passer ensuite au "nouveau" type de texte: la recette.

- mettre en évidence la "maquette" (ou le squelette) de ce type de texte.
- Proposer aux enfants la réalisation d'une fiche guide ou d'une carte d'identité de la recette.

Exemple:

Carte d'identité d'une recette :

 

- Un titre, en haut.
- En dessous du titre, à gauche: la liste des ingrédients.
- En dessous du titre, à droite: les indications pour la préparation.
- En dessous, les actions pour réaliser la recette.

  • Les actions sont données dans l'ordre chronologique.
  • Les verbes sont soit à l'infinitif, soit à l'impératif.
  • Les phrases sont courtes.

- Proposez ensuite un texte puzzle.

4. Etude du contenu des recettes:

Grammaire:

Exercices de construction de phrases.
Activité possible: faire remarquer que dans la plupart des textes, il n'y a pas de pronoms personnels. Proposez comme exercice, des phrases au présent de l'indicatif que les enfants devront écrire à l'infinitif ou à l'impératif.
Exemple:
"Je verse le lait dans le saladier" , l'élève devra écrire "Verser le lait dans le saladier."

Conjugaison:

Apprendre l'impératif ou l'infinitif.

Vocabulaire:

- Proposer un travail de recherche du vocabulaire inconnu dans les documents étudiés. Rechercher leur sens (dans un dictionnaire), et proposer d'apprendre le sens des mots en même temps que leur orthographe pour le lendemain. Vous ferez un petit "contrôle" du sens (oral ou écrit, à vous de voir) , et de l'orthographe des mots appris (sur l'ardoise par exemple).

- Les activités de vocabulaire peuvent porter sur les ustensiles (moule, poêle, four, spatule,...), sur les ingrédients (zeste de citron, persil,...), sur les actions (peler, égoutter, hacher, beurrer,...)

- Vous pouvez afficher les mots "nouveaux" pour que les élèves ne fassent pas de fautes d'orthographe, et qu'ils s'imprègnent de ce vocabulaire.

Orthographe:

Travailler les difficultés des textes étudiés: accords, et/est,...

5. Proposer des activités d'écriture:

- Une recette "à trous": texte à compléter avec un vocabulaire spécifique (proposé ou non), par exemple sur les verbes d'action, sur les ingrédients, ou sur les ustensiles.
- Un texte de recette où vous avez remplacé les mots désignant les ingrédients par des dessins.
- Légender des images séquentielles représentant les actions d'une recette.
- Ecrire une recette à partir d'images séquentielles.
- Ecrire une recette en entier.

Quelques conseils:

- Pensez à afficher tout ce dont les enfants pourraient avoir besoin pour écrire: fiche-guide, maquette de la recette, conjugaison, vocabulaire,...
- Proposez aux enfants plusieurs textes de recettes pendant la séquence.

Edited by André Jorge

Sign in to follow this  


User Feedback

Recommended Comments

There are no comments to display.


×
×
  • Create New...