Jump to content
Sign in to follow this  

Qu'est-ce que la poésie ?


André Jorge

Qu'est-ce que la poésie ?

Vers une approche de la poésie au cycle 3.

Ces séances pourraient être mises en place dans le cadre d'une semaine « classe-poésie » construite autour de trois axes : lecture, création et diction.

Le document présenté ici n'est qu'un guide pour vos activités, ce n'est pas un fichier « prêt à l'emploi », il vous revient de mettre au point l'organisation des séances, leur durée, etc.

PLAN DE L'ARTICLE

Intentions pédagogiques :

  • Tenter de découvrir, par la lecture, par l'analyse de différents poèmes et par la discussion, ce qu'est la poésie.
  • Discuter sur le thème de la poésie.
  • Trouver une définition de la poésie, la comparer avec celle d'autres poètes.
  • Produire des écrits poétiques « à la manière de… ».
  • Produire des écrits poétiques personnels.
  • Apprendre à lire et interpréter des poèmes.

Remarque : il faudra trouver des poèmes accessibles aux enfants.

 

Descriptif des séquences :

SEQUENCE I

  • Découverte de poèmes à dominante ludique et structurelle : des poèmes écrits pour les enfants et des comptines.
  • Travail de création poétique « à la manière de… »

SEQUENCE II

  • Découverte de poèmes à dominante « expression ».
  • Travail de production poétique personnelle.

SEQUENCE III

Travail sur la diction et la lecture de poèmes.

SEQUENCE IV

  • La poésie en dessins.
  • Les calligrammes.

SEQUENCE V

  • Discussion : « Etre poète, qu'est-ce que c'est ? »
  • Trouver une définition de la poésie, la comparer avec des définitions d'auteurs, de celles de dictionnaires.

SEQUENCE VI

Rencontre avec un poète.

 
SEQUENCE I

Découverte de poèmes à dominante ludique et structurelle : des poèmes écrits pour les enfants et des comptines.

Travail de création poétique « à la manière de… »

Environ une séance de 45 minutes par poème étudié.

Phase 1 – Présentation du projet :

Expliquer aux enfants que tout le long de la semaine, ils travailleront sur la poésie et ses différentes formes.

Phase 2 - Lecture de plusieurs poèmes choisis par l'enseignant.

A) Lecture silencieuse, puis à haute voix, de quelques poèmes (5 ou 6) à dominante « pratique ludique de la langue », « jeux structuraux » et « jeux de mots ». Par exemple :

 

Ce qui est comique

Savez vous ce qui est comique?

Une oie qui joue de la musique,

Un pou qui parle du Mexique,

Un boeuf retournant l'as de pique,

Un clown qui n'est pas dans un cirque,

Un âne chantant un cantique,

Un loir champion olympique.

Mais ce qui est le plus comique

C'est d'entendre un petit moustique

Répéter son arithmétique.

Maurice Carême.

 

La fourmi

Une fourmi de dix-huit mètres

Avec un chapeau sur la tête

Ca n'existe pas, ça n'existe pas.

Une fourmi traînant un char

Plein de pingouins et de canards

Ca n'existe pas, ça n'existe pas.

Une fourmi parlant français,

Parlant latin et javanais

Ca n'existe pas, ça n'existe pas.

Et pourquoi pas?

Robert DESNOS.

 

Choisir un poème et adopter la démarche suivante :

  • Remarques libres des enfants.
  • Si nécessaire, interventions du maître pour souligner les formes structurelles :
    • les jeux de mots ;
    • les répétitions ;
    • longueurs des vers (pieds) ;
    • les strophes ;
    • les rimes ;
    • etc.

Questionnement possible :

  • Aimez-vous ce poème ? Oui ? Non ? Pourquoi ?
  • Qu'est-ce que ça vous fait « à l'intérieur » ? Que ressentez-vous ?
  • Que remarquez-vous ?

 

Phase 3 : travail de création poétique.

Proposer aux enfants d'écrire des poèmes « à la manière de » Robert Desnos.

 

SEQUENCE II

Découverte de poèmes à dominante « expression ».

Travail de production poétique personnelle .

Environ deux séances de 45 minutes.

Expliquer aux enfants qu'ils vont cette fois travailler sur des poèmes différents de ceux qui ont été vus lors de la dernière séance.

Phase 1 : lecture de poèmes.

Lecture d'autres poèmes, cette fois-ci à dominante « expression ». Exemples :

Il n'y a pas

Il n'y a pas de moment dans la vie

qui soit plus heureux qu'un autre.

Il n'y a pas d'ordre de fabrication

(mais pour ceux qui savent aimer, c'est le souffle de la beauté…).

Il n'y a rien qui reste après soi,

rien de plus gai que ce jour là…

Il n'y a rien qui ne soit plus fantastique

que le souffle de la tendresse.

Il n'y a rien que ma vie,

et que l'herbe qui pousse

après la pluie.

Il n'y a rien de plus douloureux

que mon amour.

Mais c'est mon amour

et je l'aime.

Jacques Baron. L'allure poétique. Gallimard

 

I
les
Iles

Iles

Iles où l'on ne prendra jamais terre

Iles où l'on ne descendra jamais

Iles couvertes de végétations

Iles tapies comme des jaguars

Iles muettes

Iles mobiles

Iles inoubliables et sans nom

Je lance mes chaussures par-dessus bord car je voudrais bien aller jusqu'à vous.

Blaise Cendrars

 

Etude des poèmes :

  • Remarques libres des enfants.
  • Interventions du maître pour mettre en valeur, affiner, préciser, voire expliquer ce qui est exprimé.

Questionnement possible :

  • Aimez-vous ce poème ? Oui ? Non ? Pourquoi ?
  • Qu'est-ce que ça vous fait « à l'intérieur » ? Que ressentez-vous ?
  • De quoi l'auteur nous parle-t-il ?
  • Comment le dit-il ?

Phase 2 : production personnelle.

Proposer aux enfants de travailler sur l'un des thèmes particulier. Exemples :

L'amitié, l'amour, la paix, la guerre, le rêve, le temps, le silence, le bonheur, la musique, moi, le feu, les oiseaux,…

Proposition de déroulement type d'une séance de production personnelle.

  1. Proposer aux enfants le thème d'écriture. Celui-ci doit s'inspirer d'un vécu réel des enfants (visite à l'aquarium, séance de cinéma/vidéo sur les volcans, etc.)
  2. Demander aux enfants de noter sur leur cahier d'essais tous les mots, groupes de mots ou phrases, en rapport avec le thème étudié, qui leur viennent à l'esprit.
    Bien préciser qu'il faut tout noter, sans jamais chercher à savoir s'il s'agit d'idées intéressantes où non (ce dont ils décideront plus tard).
  3. Phase de socialisation des idées : les enfants disent ce qu'ils ont trouvé, ils partagent leurs idées qui sont notées au tableau par l'enseignant, ou alors ils vont eux-mêmes les écrire au tableau. De cette manière, personne ne sera en difficulté et l'imaginaire de tous sera stimulé.
  4. Faire commenter, expliquer les trouvailles, éventuellement les faire reformuler.
  5. Demander enfin aux enfants de produire un poème à partir des idées trouvées.
  6. Pendant cette phase d'écriture du poème, l'enseignant passe dans les groupes/rangs et apporte à chaque élève une aide individualisée.

 

SEQUENCE III

Travail sur la diction et la lecture de poèmes.

Activités de 15 minutes maximum, à effectuer plusieurs fois pendant l'année.

Jeux sur la voix.

En lisant un poème :

  • Imiter un politicien, une hôtesse, un reporter sportif,...
  • Mettre de l'émotion dans sa lecture: colère, tristesse, joie, ... lire un même poème avec à chaquefois une émotion différente,...
  • Faire varier le débit.

Exercices d'articulation.

  • Proposez aux enfants de lire ces phrases :
  • Trois gros rats gris dans trois gros trous très creux
  • C'est un plat plein de pâtes plates
  • Trois petites truites cuites, trois petites truites crues
  • Bigre les beaux gros bras gras blancs>
  • Panier, piano... (plusieurs fois, très rapide)
  • Ce cher Serge...
  • Je veux_et j'exige d'exquises_excuses
  • Le fisc fixe exprès chaque taxe excessive exclusivement au luxe et à l'exquis
  • Didon dîna dit-on du dos dodu d'un dodu dindon
  • Un criquet sur sa crique crie son cri cru et critique
  • Françoise froisse fébrilement une feuille de frêne
  • Sachez donc acheter six sauces_en sachet
  • S'étant séché sagement, ce sensé chasseur se chausse sagement

e : il s'agit d'un e non muet

veux_et : le signe _ signifie qu'il y a une liaison

 

Autres activités pour faire travailler les muscles de la bouche :

  • Lire une phrase avec un crayon dans la bouche.
  • Imaginer que l'on mache un steak trop dur.
  • Faire le chameau.

Remarques :

La position de verticalité : demander aux enfants de se tenir droit et de ne pas croiser les bras.

La respiration abdominale : à faire faire dans le cas où les enfants montent les épaules ou soufflent fort.

« Debout, les mains sur le ventre, on inspire par le nez en gonflant le ventre, puis la poitrine, et on expire en rentrant et en contractant l'abdomen ».

 

SEQUENCE IV

La poésie en dessins.

L'idée est de permettre aux enfants de mettre en image un poème : pas simplement l'illustrer, mais représenter l'image mentale que le texte crée en eux, par le collage, le dessin, la peinture, etc. Il faut donc bien choisir son poème.

Exemple :

Une grenouille, nouille, nouille

Qui se croyait belle belle belle

Montait à l'échelle chelle chelle

Et redescendait dait dait

Et se cassant le nez nez nez

C'est à toi de chercher !

Robert Desnos

 

Déroulement :

  1. Expliquer aux enfants qu'un poème va leur être lu et qu'ils devront nous dire « qu'elles images » naissent dans leur tête.
  2. Lire le poème et interroger les enfants.
  3. Enfin, leur demander de la représenter en utilisant la technique qu'ils veulent.

Des calligrammes Voir les propositions faites sur ce site, rubrique Production d'écrits.

Des pictogrammes

Dans un texte, les enfants remplacent les mots par leur équivalent graphique.

 

SEQUENCE V

Discussion : « être poète, qu'est-ce que c'est ? »

Trouver une définition de la poésie, la comparer avec des définitions d'auteurs, de celles des dictionnaires.

Durée : 2 fois 45 minutes.

Phase 1- Discussion :

Expliquez aux enfants que vous avez quelques questions à leur poser à propos de la poésie et des poétes.

Questionnaire :

  1. Quand fait-on de la poésie ?
    « Les gens ne sont en contact avec la poésie que pendant leur enfance, quand ils vont à l'école. Le plus souvent, après avoir quitté l'école, ils ne font plus de poésie. »
  2. Connaissez-vous des poètes ? Lesquels ?
  3. Les chanteurs sont-ils des poètes ?
    « Oui, par exemple, … »
  4. Peut-on être poète ou vivre en poésie à d'autres moments qu'à l'école?
    « Oui. »
  5. Comment ? A quels moments ?
    « En disant les choses d'une façon inhabituelle, d'une façon qui fera naître des émotions. »
    « En faisant les choses autrement…, d'une façon originale, différente et belle… »
  6. Qu'est-ce que la poésie ?

    Ma définition très personnelle de la poésie :
    "A chaque instant de sa vie, on peut être poète, et ce dans toutes ses activités, sans exceptions… La poésie, c'est une façon d'être et de vivre dans le monde : c'est ce qui sort de l'ordinaire et qui , par les mots mais aussi sans les mots, par le silence et les gestes, à travers les émotions, les sensations, les impressions et les images, s'adresse directement à notre être, ce que nous sommes vraiment, au fond de nous. C'est quelque chose de naturel, surtout pas réfléchi ou prémédité."
    - Interroger les élèves. Demandez-leur ce qu'est, pour eux, la poésie. Noter leurs propositions au tableau.
    - Faites chercher dans les dictionnaires (pour enfant mais aussi pour adulte) la définition du mot poésie. Notez au tableau et demandez de comparer les définitions, de dire ce qu'ils en pensent.

Phase 2 : Comparer la définition trouvée avec celle d'autres poètes.

Proposez enfin aux enfants de lire des définitions de la poésie données par d'autres poètes.

Quelques définitions de poètes :

« La poésie est d'abord une façon d'être au monde, d'exister »

Jacqueline Held

« Pour moi, il n'y a pas de poésie sans silence. La poésie, c'est la sculpture du silence. Encenser le silence, pour moi, voilà le rôle de la poésie. Du silence qui se manifeste et laisse les choses se manifester. »

Guillevic

« Rencontrer la poésie, c'est rencontrer une parole à l'enjeu proprement vital, qui ne concerne ni la culture, ni le savoir, mais qui s'adresse à l'être de chair et de sang. »

Jean Pierre Siméon

Comparer ces définitions avec celles déjà trouvées.

Phase 3 : écriture personnelle.

L'enseignant propose des thèmes. L'enfant choisit celui qui l'intéresse.

 

SEQUENCE VI

Rencontre avec un poète.

Edited by André Jorge

Sign in to follow this  


User Feedback

Recommended Comments

There are no comments to display.


×
×
  • Create New...