Jump to content
Sign in to follow this  
Héloïse44

Dommage que....

Recommended Posts

Héloïse44

Voilà, j'ai beau chercher dans mes bouquins, je ne trouve pas de réponse.

Dans la phrase: "il est dommage que...", utilise-t-on l'indicatif, ou le subjonctif?

* il est dommage qu'il pleut?

* il est dommage qu'il pleuve?

* Dommage que tu ne reçoives pas d'encouragements?

* Dommage que tu ne reçois pas de compliment?

Je ne sais pas... :blink:

Share this post


Link to post
Share on other sites
cecilou80m

Je dirais : il est dommage qu'il pleuve.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Laurence62

idem, je mettrai du subjonctif. :sleep:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nath79

Pour moi subjonctif aussi

Il est dommage que la langue française soit aussi complexe...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Héloïse44
Il est dommage que la langue française soit aussi complexe...

Pffffffff, vi. :cry:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nath79
Il est dommage que la langue française soit aussi complexe...

Pffffffff, vi. :cry:

C'est sur

Moi c'était le "malgré que " qui me posait problème :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
lucy33

Un petit truc mémotechnique qui rend bien service dans ce cas là, change le verbe, par exemple avec le verbe venir ou faire, et mets la phrase au négatif. Ca donne : il est dommage qu'il ne vienne pas, il est dommage qu'il ne fasse pas beau. Si tu dis : il est dommage qu'il ne vient pas ou qu'il ne fait pas beau, ça sonne "faux" aux oreilles, en tout cas pour moi. Voilà ma petite astuce en espérant qu'elle te rendra service!

Share this post


Link to post
Share on other sites
diridis

Oui, mais la question est de savoir si cette tournure fonctionne comme "après que...". Dans ce cas, on met l'indicatif.

quand on dit "dommage que...", ce dont on parle est bien en cours de réalisation ou déjà réalisé, non?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dominique

1. "D'apr. Littré, le tour il est dommage que, condamné par Ménage, est correct, quoique un peu arch.

2. Dommage que est considéré comme un peu fam. (d'apr. Colin 1971, Dupré 1972).

3. Le verbe qui suit (c'est) dommage que, il est dommage que est gén. au subj., mais on trouve qq. emplois de l'ind. pour marquer la réalité du fait (d'apr. Littré; Hanse 1949; Grev. 1969, § 997, rem. 1).

Dommage que je l'ai égaré, ce papelard (Aragon, Beaux quart., 1936, p. 361)."

Source : http://www.cnrtl.fr/lexicographie/dommage?

Share this post


Link to post
Share on other sites
diridis

Merci Dominique. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Rufi Lata

Bonjour,

J'ai aussi une interrogation à propos de "Dommage que" + INDICATIF. Bien que le langage me paraît familier, pensez-vous qu'il soit correct d'écrire :

"Dommage que je n'étais pas présent à cette table de poker, j'aurais pu gagner ce soir là."

Le fait étant une certitude pour marquer la réalité du fait, l'emploi de l'indicatif me semble indiqué.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mirobolande

Dommage que je n'aie pas été présent à cette table de poker, j'aurais pu gagner ce soir-là.

Dommage que + subjonctif.

Ou: dommage, je n'étais pas présent à cette table de poker, j'aurais pu gagner ce soir-là.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...