Aller au contenu
camillemathis

l' apres midi en petite section

Messages recommandés

marie38

A partir du moment où un enfant est accepté à l'école, il doit avoir droit aux mêmes prestations que les autres.

Une école qui disait par exemple que les enfants n'étaient admis à la cantine qu'à partir de 3 ans, même si c'était pour le bien des tout petits, c'était illégal.

C'est vrai ca? Mon fils doit rentrer l'an prochain en ps et il ne sera accepté ni à la cantine ni au périscolaire car 3 ans seulement en décembre! :glare: A cause de ca, il ira dans le privé! :wink:

Sinon, pour faire de la maternelle depuis 7 ans et chaque année sur plusieurs écoles: j'ai toujours vu les classes de ps vides l'après-midi: maximum 5 ou 6 enfants dont les parents ne peuvent pas faire autrement! Et j'ai souvent vu les directrices dire que les parents qui laissent leur petit bout de 3 ans toute une journée à l'école sont "sans coeur"... Moi-même, on me reproche de ne pas prendre de nounou l'an prochain pour que mon fils fasse tranquillement la sieste l'après-midi...

J'ai commencé la maternelle en Seine et marne et les moyens faisaient eux aussi la sieste (30 à 45 min allongé sur des tapis dans les classes!) alors qu'en Moselle ca ne se fait pas du tout! :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
calia

J'ai appris il y a peu que dans mon village, les PS ne sont accueillis que le matin. Ce n'est même pas une incitation faite aux parents pour ne pas mettre leurs enfant l'AM, c'est tout simplement présenté comme une obligation (c'est précisé au moment de l'inscription). Les parents ne disent rien car le pli est pris, ça fonctionne comme ça depuis des années, mais moi ça me fait rager! En plus il n'y a pas de motif valable (la maîtresse de PS est à temps plein, ce n'est pas un demi-poste). Mon fils ne rentrera à l'école qu'en septembre 2011 (s'il y a encore des PS), mais je crois que je vais m'énerver un peu si ça se passe comme ça!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mamimy

J'ai appris il y a peu que dans mon village, les PS ne sont accueillis que le matin. Ce n'est même pas une incitation faite aux parents pour ne pas mettre leurs enfant l'AM, c'est tout simplement présenté comme une obligation (c'est précisé au moment de l'inscription). Les parents ne disent rien car le pli est pris, ça fonctionne comme ça depuis des années, mais moi ça me fait rager! En plus il n'y a pas de motif valable (la maîtresse de PS est à temps plein, ce n'est pas un demi-poste). Mon fils ne rentrera à l'école qu'en septembre 2011 (s'il y a encore des PS), mais je crois que je vais m'énerver un peu si ça se passe comme ça!

Chez nous les PS dorment soit à l'école, soit chez eux.S'ils dorment chez eux ils ont la possibilité de revenir à l'école après la sieste.Pendant la sieste, la collègue de PS travaille avec les GS ou les MS selon les besoins.Elle ne travaille pas à mi-temps! Pour les MS et les GS il y a un temps calme dans la classe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
madamasatourmonte

A partir du moment où un enfant est accepté à l'école, il doit avoir droit aux mêmes prestations que les autres.

Une école qui disait par exemple que les enfants n'étaient admis à la cantine qu'à partir de 3 ans, même si c'était pour le bien des tout petits, c'était illégal.

C'est vrai ca? Mon fils doit rentrer l'an prochain en ps et il ne sera accepté ni à la cantine ni au périscolaire car 3 ans seulement en décembre! :glare: A cause de ca, il ira dans le privé! :wink:

Ben oui c'est vrai! En tous cas ça l'était!

En fait dans la ville où j'habitais c'était 3 ans et demi pour la cantine, je suis allée à la mairie en disant que le congé parental c'était que jusqu'à 3 ans, que j'étais bien d'accord que ce serait mieux jusqu'à 4 ans mais que c'était pas moi qui avais fait la loi, et qu'ils devaient accepter mon gosse à la cantine au même titre que n'importe quel autre enfant.

Ils l'ont inscrit.

Une amie ne pouvait pas inscrire son fils dans sa commune "parce qu'elle ne travaillait pas" c'est de la discrimination, personne n'a à mettre son nez dans sa vie professionnelle pour savoir si elle peut ou non récupérer son fils: il y a une cantine ou il n'y en a pas, point barre.

Elle se retrouvait à devoir empêcher sa fille plus jeune de manger à midi et de s'endormir avant 2h parce qu'il fallait se farcir les trajets à pieds et ce jusqu'au 9è mois de grossesse du troisième enfant où elle n'en pouvait plus, mais non madame vous travaillez pas, pas de cantine!

Qu'est-ce que c'est que cette supériorité du travail rémunéré sur le travail non rémunéré, non mais ho!

Demandez déjà à la mairie de signifier par écrit les raisons du refus à la cantine, et il faudrait retrouver les textes, maintenant avec internet ça doit pouvoir se trouver. Sinon la simple protestation argumentée est déjà utile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
didiche

J'ai certains jours 27 petits l'après-midi ! La plupart reviennent après avoir mangé à la maison. Donc réveil échelonné, jeux et manipulations autonomes sur tables + un atelier avec moi. Ceux qui dorment ne sont pas réveillés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bb78

A partir du moment où un enfant est accepté à l'école, il doit avoir droit aux mêmes prestations que les autres.

Une école qui disait par exemple que les enfants n'étaient admis à la cantine qu'à partir de 3 ans, même si c'était pour le bien des tout petits, c'était illégal.

C'est vrai ca? Mon fils doit rentrer l'an prochain en ps et il ne sera accepté ni à la cantine ni au périscolaire car 3 ans seulement en décembre! :glare: A cause de ca, il ira dans le privé! :wink:

Ben oui c'est vrai! En tous cas ça l'était!

En fait dans la ville où j'habitais c'était 3 ans et demi pour la cantine, je suis allée à la mairie en disant que le congé parental c'était que jusqu'à 3 ans, que j'étais bien d'accord que ce serait mieux jusqu'à 4 ans mais que c'était pas moi qui avais fait la loi, et qu'ils devaient accepter mon gosse à la cantine au même titre que n'importe quel autre enfant.

Ils l'ont inscrit.

Une amie ne pouvait pas inscrire son fils dans sa commune "parce qu'elle ne travaillait pas" c'est de la discrimination, personne n'a à mettre son nez dans sa vie professionnelle pour savoir si elle peut ou non récupérer son fils: il y a une cantine ou il n'y en a pas, point barre.

Elle se retrouvait à devoir empêcher sa fille plus jeune manger à midi et de s'endormir avant 2h parce qu'il fallait se farcir les trajets à pieds et ce jusqu'au 9è mois de grossesse du troisième enfant où elle n'en pouvait plus, mais non madame vous travaillez pas, pas de cantine!

Qu'est-ce que c'est que cette supériorité du travail rémunéré sur le travail non rémunéré, non mais ho!

Demandez déjà à la mairie de signifier par écrit les raisons du refus à la cantine, et il faudrait retrouver les textes, maintenant avec internet ça doit pouvoir se trouver. Sinon la simple protestation argumentée est déjà utile.

C'est la mairie qui gère la cantine et qui établit le reglement. Si les parents ne travaillent pas, elle peut tout a fait refuser l'enfant à la cantine si c'est inscrit au règlement. C'est un service rendu aux familles pour permettre de gérer la scolarité de leur enfant et leur vie professionnelle.

Souvent pour pouvoir inscrire son enfant tous les jours à la cantine on demande une attestation de travail (ou les bulletins de paye) des deux parents.

On ne peut pas pousser les murs de la cantine indéfinément, il n'y a pas forcément de la place pour tous.

Il n'y a rien d'illégal. Et je ne vois pas de problème à aller chercher son enfant à l'école jusqu'à la veille de son accouchement. :blink: On marche certe moins vite, mais on y arrive. :bleh:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
madamasatourmonte

C'est la mairie qui gère la cantine et qui établit le reglement. Si les parents ne travaillent pas, elle peut tout a fait refuser l'enfant à la cantine si c'est inscrit au règlement. C'est un service rendu aux familles pour permettre de gérer la scolarité de leur enfant et leur vie professionnelle.

Souvent pour pouvoir inscrire son enfant tous les jours à la cantine on demande une attestation de travail (ou les bulletins de paye) des deux parents.

On ne peut pas pousser les murs de la cantine indéfinément, il n'y a pas forcément de la place pour tous.

Il n'y a rien d'illégal. Et je ne vois pas de problème à aller chercher son enfant à l'école jusqu'à la veille de son accouchement. :blink: On marche certe moins vite, mais on y arrive. :bleh:

Et moi je ne vois pas le problème à payer une nounou pour aller chercher le petit à l'école si maman travaille: si elle travaille, elle gagne des sous en principe! Plus que celle qui s'occupe de ses enfants... chacun ses raisons et celle de l'emploi rémunérateur n'est pas meilleure que les autres. Sinon il faudrait aussi prendre en compte le quotient familial... qui compte souvent pour le prix mais pas pour le droit à l'inscription.

Et non, la cantine a beau être organisée par la mairie, elle fonctionne avec l'école, je sais que ça avait été un problème au moment de la mise en place d'une classe passerelle dans une école où je travaillais parce que les enseignants voulaient que dans le contrat les enfants de 2 ans n'aillent pas à la cantine ni à l'accueil matin et soir, et que l'IEN avait dit que ce n'était pas possible parce que la loi obligeait que les prestations d'accueil périscolaire soient les mêmes pour tous les enfants inscrits à l'école. Donc, en tous cas à l'époque, ces situations étaient abusives.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marie38

A partir du moment où un enfant est accepté à l'école, il doit avoir droit aux mêmes prestations que les autres.

Une école qui disait par exemple que les enfants n'étaient admis à la cantine qu'à partir de 3 ans, même si c'était pour le bien des tout petits, c'était illégal.

C'est vrai ca? Mon fils doit rentrer l'an prochain en ps et il ne sera accepté ni à la cantine ni au périscolaire car 3 ans seulement en décembre! :glare: A cause de ca, il ira dans le privé! :wink:

Ben oui c'est vrai! En tous cas ça l'était!

En fait dans la ville où j'habitais c'était 3 ans et demi pour la cantine, je suis allée à la mairie en disant que le congé parental c'était que jusqu'à 3 ans, que j'étais bien d'accord que ce serait mieux jusqu'à 4 ans mais que c'était pas moi qui avais fait la loi, et qu'ils devaient accepter mon gosse à la cantine au même titre que n'importe quel autre enfant.

Ils l'ont inscrit.

Une amie ne pouvait pas inscrire son fils dans sa commune "parce qu'elle ne travaillait pas" c'est de la discrimination, personne n'a à mettre son nez dans sa vie professionnelle pour savoir si elle peut ou non récupérer son fils: il y a une cantine ou il n'y en a pas, point barre.

Elle se retrouvait à devoir empêcher sa fille plus jeune de manger à midi et de s'endormir avant 2h parce qu'il fallait se farcir les trajets à pieds et ce jusqu'au 9è mois de grossesse du troisième enfant où elle n'en pouvait plus, mais non madame vous travaillez pas, pas de cantine!

Qu'est-ce que c'est que cette supériorité du travail rémunéré sur le travail non rémunéré, non mais ho!

Demandez déjà à la mairie de signifier par écrit les raisons du refus à la cantine, et il faudrait retrouver les textes, maintenant avec internet ça doit pouvoir se trouver. Sinon la simple protestation argumentée est déjà utile.

J'ai déjà téléphoné plusieurs fois, j'ai eu plusieurs interlocuteurs, tous ont eu le même discours limite désagréable! :wink:

"Pas de cantine ni de périscolaire avant 3 ans!" Mon fils aura 3 ans en décembre, je serai à mi-tps, je ne vais pas chercher une nounou pour 4 mois, 2j/sem juste pour matin midi et soir! :sad: J'ai demandé à faire une dérogation (car ca se fait dans certaines communes!), on m'a rétorqué "Mais madame, il y a un réglement, à ce moment là: on prend tout le monde! Les gens se débrouillent avec les grands-parents!" Ben oui mais pas de famille sur place... :glare: C'est un réglement stupide, on devrait accepter tous les enfants scolarisés!!! :blink:

Au moins dans le privé: aucun problème, tous les enfants sont là de 7h30 à 18h15, ils mangent sur place et sont accueillis l'après-midi! A la crèche de mon fils, la plupart des enfants vont dans le privé pour cette raison! :wink::wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ballerine

Il y a aussi des parents qui travaillent de nuit, ou avec des horaires décalés ou les week-ends, il faudra demander des garderies qui ne ferment qu'à 20h, puis des salles de bain pour la toilette du soir et des chambres pour les nuits sans oublier la cantine le soir avant de mettre en place des garderies le samedi et le dimanche.

Plus çà va moins çà va ,en tout cas pour les enfants. Il faut que ces chers petits subissent le temps social des familles et on ne se demande jamais ce qui est bon pour eux.

C'est vrai que le privé a compris çà depuis longtemps et propose aux familles ce qu'elles attendent. Ce n'est pas ma façon de concevoir l'école qui selon moi est le lieu des apprentissages avant tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
madamasatourmonte

Il y a aussi des parents qui travaillent de nuit, ou avec des horaires décalés ou les week-ends, il faudra demander des garderies qui ne ferment qu'à 20h, puis des salles de bain pour la toilette du soir et des chambres pour les nuits sans oublier la cantine le soir avant de mettre en place des garderies le samedi et le dimanche.

Plus çà va moins çà va ,en tout cas pour les enfants. Il faut que ces chers petits subissent le temps social des familles et on ne se demande jamais ce qui est bon pour eux.

C'est vrai que le privé a compris çà depuis longtemps et propose aux familles ce qu'elles attendent. Ce n'est pas ma façon de concevoir l'école qui selon moi est le lieu des apprentissages avant tout.

D'où la légitimité de la demande de mon amie, qui était pour le bien-être de ses enfants: ne pas devoir faire attendre la petite de 2 ans jusqu'à 14h30 pour la sieste parce que le grand de 5 ans n'a pas droit à la cantine "parce que maman ne travaille pas".

Je trouve ça nul que le critère absolu soit la vie professionnelle des parents.

Sa seule solution aurait été que le grand manque tous les après-midi. Mais en GS c'est pas le top.

Moi dans un cas un peu similaire (mais je n'étais pas enceinte et j'avais une voiture) j'avais pris l'option de ne pas mettre le grand à la cantine, mais comme je couchais le petit tard, je ne le réveillais pas à 15h50 pour être à 16h20 à l'école donc mon grand restait à la garderie. De toutes façons, c'était l'un ou l'autre, cantine ou garderie,(l'école était très loin) et heureusement que j'avais le choix.

Pour mon aîné en PS je travaillais à mi-temps le matin et je le récupérais tous les jours à 13h30 après la cantine, donc il y mangeait tous les jours alors qu'il avait 3 ans! et c'est pas pour ça qu'il passait trop de temps à l'école.

La cantine est un service que chaque parent doit pouvoir choisir d'utiliser ou pas en fonction de l'organisation propre à sa famille. Aucun critère arbitraire d'exclusion n'est bon, il peut y avoir des incitations à ne pas mettre les enfants trop jeunes trop longtemps à l'école mais pas en leur interdisant statutairement la cantine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bb78

C'est la mairie qui gère la cantine et qui établit le reglement. Si les parents ne travaillent pas, elle peut tout a fait refuser l'enfant à la cantine si c'est inscrit au règlement. C'est un service rendu aux familles pour permettre de gérer la scolarité de leur enfant et leur vie professionnelle.

Souvent pour pouvoir inscrire son enfant tous les jours à la cantine on demande une attestation de travail (ou les bulletins de paye) des deux parents.

On ne peut pas pousser les murs de la cantine indéfinément, il n'y a pas forcément de la place pour tous.

Il n'y a rien d'illégal. Et je ne vois pas de problème à aller chercher son enfant à l'école jusqu'à la veille de son accouchement. :blink: On marche certe moins vite, mais on y arrive. :bleh:

Et moi je ne vois pas le problème à payer une nounou pour aller chercher le petit à l'école si maman travaille: si elle travaille, elle gagne des sous en principe! Plus que celle qui s'occupe de ses enfants... chacun ses raisons et celle de l'emploi rémunérateur n'est pas meilleure que les autres. Sinon il faudrait aussi prendre en compte le quotient familial... qui compte souvent pour le prix mais pas pour le droit à l'inscription.

Attention, les parents ne sont pas tous cadres et ne gagnent pas tous des fortunes. Et non, une maman au SMIC ne peut pas se permettre de payer 6€ par jour pour faire garder son enfant le midi. De plus il est très difficile (notamment en RP) de trouver une nounou pour quelques heures. Elles ont déjà 3 enfants à garder à midi, elles ne veulent pas faire les trajets à l'école avec des petits bouts qui ont des rythmes différents car elles n'y sont pas obligées.

[quote name='madamasatourmonte'

Et non, la cantine a beau être organisée par la mairie, elle fonctionne avec l'école, je sais que ça avait été un problème au moment de la mise en place d'une classe passerelle dans une école où je travaillais parce que les enseignants voulaient que dans le contrat les enfants de 2 ans n'aillent pas à la cantine ni à l'accueil matin et soir, et que l'IEN avait dit que ce n'était pas possible parce que la loi obligeait que les prestations d'accueil périscolaire soient les mêmes pour tous les enfants inscrits à l'école. Donc, en tous cas à l'époque, ces situations étaient abusives.

Oui mais quand on a 100 enfants inscrits à la cantine pour 40 places dans le réfectoire, la mairie impose ses régles avec l'accord de la direction de l'école. On peut faire 2 services mais pas 3.

Après, chaque demande particulière est étudiée une par une et selon les cas, la fréquentation de la cantine peut être accordée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

La cantine est un service que chaque parent doit pouvoir choisir d'utiliser ou pas en fonction de l'organisation propre à sa famille. Aucun critère arbitraire d'exclusion n'est bon, il peut y avoir des incitations à ne pas mettre les enfants trop jeunes trop longtemps à l'école mais pas en leur interdisant statutairement la cantine.

Non, la cantine n'est pas un dû, c'est un service rendu et en ce sens, la mairie n'a pas obligation (ni parfois les moyens) de l'organiser. C'est une réalité. Il y a des villages où il n'y a pas de cantine. Ca existe.

La mairie s'organise en fonction de ses possibilités, et évidemment, les familles étant électeurs, elle essaie de satisfaire la majorité. Mais votre phrase mise en gras est curieuse : Qu'entendez-vous par "organisation propre à la famille" ? Il y a souvent plusieurs façons de s'organiser.

Avez-vous une idée de certaines aberrations en la matière que les PE rencontrent, au nom du droit à la liberté de s'organiser au sein de la famille ? :wink:

Il faut bien qu'il y ait des règles. Dans la logique, il est vrai que la possibilité de faire déjeuner à la cantine ses enfants est plus importante lorsque les parents travaillent car il n'y a pas d'autre solution. Et vu l'énervement et la fatigue dûs à ce déjeuner, la majorité des parents ne travaillant pas préfère reprendre ses enfants à midi.

Maintenant, chaque règle a ses exceptions, et votre amie doit pouvoir être reçue afin de faire valoir son cas (je n'ai pas tout lu, excusez-moi), et si les arguments sont honnêtes, s'il n'y a vraiment pas de possibilité de faire autrement, j'ai rarement constaté de refus de déroger.

Et d'une façon générale, les parents d'élèves peuvent s'organiser pour revendiquer d'autres conditions de déjeuner, afin de faire évoluer ce système restrictif. Ca demande du temps et de l'investissement, mais c'est possible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
liline57

La mairie pourrait aussi dire "premier inscrit, premier servit" et ne prendre en compte aucun critère. Une cantine n'est pas extensible et plus il y a d'enfants plus c'est compliqué. Honnêtement qu'est ce qui est le mieux, refuser les enfants dont les parents ont la possibilité de les récupérer à midi ou bien instauré le principe du "premier inscrit, premier servit" et ainsi, peut-être, empêcher des enfants, dont personne ne peut s'occuper entre midi, de manger à la cantine ?

Je tiens à rajouter cette jolie phrase d'Anne Roumanov tirée d'un de ses sketches

"service public ne veut pas dire au service du public mais qui rend service au public"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
madamasatourmonte

Je ne pense pas que l'IEN qui nous avait spécifié ça avait inventé les textes, ni qu'ils étaient réservés à cette commune.

Et lorsqu'il n'y a pas assez de place dans le bus de ramassage, on prend:

-ceux dont les parents n'ont pas de voiture?

-ceux dont les deux parents travaillent?

-ceux qui habitent le plus loin?

-ceux qui ont le quotient familial le plus faible?

Ou les collectivités s'efforcent d'offrir le même service à tous ceux qui en ont besoin, quelle que soit l'origine et la raison de ce besoin?

Les critères ne sont JAMAIS justes car les situations ne sont pas standart, et le critère de "maman travaille" n'a pas de raison de primer systématiquement sur les autres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

On est dans une société du "tout, tout de suite" et on a complètement oublié que ce sont des services qu'on nous offre, mais qu'ils ne sont en rien obligatoires, et qu'en plus, ils coûtent cher à la collectivité.

Le ramassage scolaire n'est pas plus un dû que la cantine. Et vraisemblablement que lorsque le bus est complet, il faut aussi trouver des critères ou un aménagement (qui ne plaira peut-être pas, car il y aura des rotations et que ça fera se lever plus tôt, rentrer plus tard ...).

Et le critère des parents qui travaillent, pour la cantine, et de ceux qui n'ont pas de voiture, est tout de même plus logique que celui de "On a la flemme de faire la cuisine" ou "On a la flemme de faire l'aller-retour".

Dans tous les cas, ça regarde le payeur.

Ceci dit, cela n'empêche pas de se battre pour faire évoluer le service en fonction du besoin des familles.

Mais c'est une action collective, et de nos jours, souvent, on essaie d'avoir des passe-droits pour soi-même, mais la lutte pour la collectivité est tombée en désuétude.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
esil

Chez nous, les petits dorment de 12h30 à 15h, l'atsem les lève et pendant que les premiers réveillés s'habillent les autres se réveillent tranquillement.

Mais les moyens aussi ont le même rythme, sauf que si certains se réveillent plus tôt ils rejoignent la classe,

et les grands jusqu'à la toussaint font également la sieste jusqu'a 15h puis après jusqu'a 14h30 et à partir de janvier cela se transforme en temps de repos jusqu'à 14h certains s'endorment encore.

Il n'y a pas ou très peu de récré l'après midi.

Notre école est très paisible, tout le monde chuchote l'après midi, les enfants après leurs lever sont tous très calmes et sereins prêts pour les apprentissages.

Tous les remplaçants qui passent trouvent notre école très agréable, bonne ambiance (je parle des élèves) les enfants sont tous très disponibles l'après midi pour apprendre, ni fatigués, ni excités.

Nous pensons que la sieste ou le repos pour des enfants de moins de 6 ans est loin d'etre une perte de temps.

Tous les élèves de l'école ont la possibilité d'avoir un lit perso, les dortoirs sont suffisament grands pour les acceuillir 105 élèves sur l'école.

On sait que c'est une très grande chance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ballerine

Pourquoi tous les enfants n'ont-ils pas droit à ce mode de fonctionnement?

Malheureusement je connais les réponses.

Je suis entièrement d'accord avec "Esil" le sommeil des enfants est essentiel et pourtant bien peu pris en compte;

Si des parents ne donnaient pas suffisamment à manger à leur enfant, il y aurait moult protestations mais demande-t-on à des parents si leur enfant a son compte de sommeil ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anna59

Chez nous, les petits dorment de 12h30 à 15h, l'atsem les lève et pendant que les premiers réveillés s'habillent les autres se réveillent tranquillement.

Mais les moyens aussi ont le même rythme, sauf que si certains se réveillent plus tôt ils rejoignent la classe,

et les grands jusqu'à la toussaint font également la sieste jusqu'a 15h puis après jusqu'a 14h30 et à partir de janvier cela se transforme en temps de repos jusqu'à 14h certains s'endorment encore.

Il n'y a pas ou très peu de récré l'après midi.

Notre école est très paisible, tout le monde chuchote l'après midi, les enfants après leurs lever sont tous très calmes et sereins prêts pour les apprentissages.

Tous les remplaçants qui passent trouvent notre école très agréable, bonne ambiance (je parle des élèves) les enfants sont tous très disponibles l'après midi pour apprendre, ni fatigués, ni excités.

Nous pensons que la sieste ou le repos pour des enfants de moins de 6 ans est loin d'etre une perte de temps.

Tous les élèves de l'école ont la possibilité d'avoir un lit perso, les dortoirs sont suffisament grands pour les acceuillir 105 élèves sur l'école.

On sait que c'est une très grande chance.

Les enseignants n'ont jamais eu de soucis avec la hiérarchie ?

Il y a trois ans, il a fallu que je me batte pour que mes PS puissent dormir, pour les MS, il n'en était pas question, même un "temps de repos" était "interdit" !!! Car mon IEN me soutenait que ceux de début d'année, qui avaient 4 ans, avaient autre chose à faire ! et que en ZEP, on n'avait pas de temps à perdre avec la sieste ! :cry: :cry: :cry:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Pourquoi tous les enfants n'ont-ils pas droit à ce mode de fonctionnement?

Malheureusement je connais les réponses.

Je suis entièrement d'accord avec "Esil" le sommeil des enfants est essentiel et pourtant bien peu pris en compte;

Si des parents ne donnaient pas suffisamment à manger à leur enfant, il y aurait moult protestations mais demande-t-on à des parents si leur enfant a son compte de sommeil ?

En général, les soucis avec les familles (on le voit sur certains sujets de ce forum), c'est parce que celles-ci ne souhaitent pas que leurs enfants fassent la sieste, mais pas l'inverse.

Et pourtant j'ai pu constater que tous les enfants couchés à l'école (dans de bonnes conditions, ce qui n'est hélas pas le cas partout)se reposent, au minimum et en général s'endorment, ne serait-ce que 30 minutes. Ensuite, les apprentissages sont évidemment plus faciles.

Par contre, dans les écoles qui cédaient à la volonté familiale, j'ai déjà eu à prendre en charge des petits dont les parents refusaient qu'ils dorment, et rares étaient ceux qui étaient vraiment en état de travailler tellement, en fait, ils étaient fatigués.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
charlotte0305

Chez nous, les petits dorment de 12h30 à 15h, l'atsem les lève et pendant que les premiers réveillés s'habillent les autres se réveillent tranquillement.

Mais les moyens aussi ont le même rythme, sauf que si certains se réveillent plus tôt ils rejoignent la classe,

et les grands jusqu'à la toussaint font également la sieste jusqu'a 15h puis après jusqu'a 14h30 et à partir de janvier cela se transforme en temps de repos jusqu'à 14h certains s'endorment encore.

Il n'y a pas ou très peu de récré l'après midi.

Tous les élèves de l'école ont la possibilité d'avoir un lit perso, les dortoirs sont suffisament grands pour les acceuillir 105 élèves sur l'école.

On sait que c'est une très grande chance.

A Saint Germain en RP 'était comme cela et avec le papa on en était ravi

Les enseignants n'ont jamais eu de soucis avec la hiérarchie ?

Il y a trois ans, il a fallu que je me batte pour que mes PS puissent dormir, pour les MS, il n'en était pas question, même un "temps de repos" était "interdit" !!! Car mon IEN me soutenait que ceux de début d'année, qui avaient 4 ans, avaient autre chose à faire ! et que en ZEP, on n'avait pas de temps à perdre avec la sieste ! :cry: :cry: :cry:

ma pE2 n'a pas été validée par ce que mes MS faisaient un temps de repos trop long (20 minutes sur un coin de table) ! et du coup perdaient du temps pour les apprentissages !

Les parents étaient ravis moi aussi ils apprenaient mieux et étaient réceptifs

Pourquoi tous les enfants n'ont-ils pas droit à ce mode de fonctionnement?

Malheureusement je connais les réponses.

Je suis entièrement d'accord avec "Esil" le sommeil des enfants est essentiel et pourtant bien peu pris en compte;

Si des parents ne donnaient pas suffisamment à manger à leur enfant, il y aurait moult protestations mais demande-t-on à des parents si leur enfant a son compte de sommeil ?

En général, les soucis avec les familles (on le voit sur certains sujets de ce forum), c'est parce que celles-ci ne souhaitent pas que leurs enfants fassent la sieste, mais pas l'inverse.

Et pourtant j'ai pu constater que tous les enfants couchés à l'école (dans de bonnes conditions, ce qui n'est hélas pas le cas partout)se reposent, au minimum et en général s'endorment, ne serait-ce que 30 minutes. Ensuite, les apprentissages sont évidemment plus faciles.

Par contre, dans les écoles qui cédaient à la volonté familiale, j'ai déjà eu à prendre en charge des petits dont les parents refusaient qu'ils dorment, et rares étaient ceux qui étaient vraiment en état de travailler tellement, en fait, ils étaient fatigués.

J'ai dû dans l'école des enfants demander qu'ils fassent la sieste (ce sont des siesteux comme leurs parents).Réponse de la maîtresse "la plus part des parents préfèraient qu'ils n'en fassent pas ... comme cela à 19h ils tombaient de someil et s'endorment ! (enfin je dis 19h mais cela aurait pu être 22h après doc house qu'ils me racontaient sans soucis malgré leur 5-6-ou 7 ans , et bien les miens ont dormi parfois en GS et surtout d'aures parents ont aussi demandé une sieste pour leurs enfants qui ne tenaient le rythme. :D

Charlotte fervente défendrice de la sieste à la demande pour TOUS !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mirobolande

Les enseignants n'ont jamais eu de soucis avec la hiérarchie ?

Il y a trois ans, il a fallu que je me batte pour que mes PS puissent dormir, pour les MS, il n'en était pas question, même un "temps de repos" était "interdit" !!! Car mon IEN me soutenait que ceux de début d'année, qui avaient 4 ans, avaient autre chose à faire ! et que en ZEP, on n'avait pas de temps à perdre avec la sieste ! :cry: :cry: :cry:

Ce genre de discours me :cry:

Je me demande jusqu'où je serais capable d'obéir à ma hiérarchie...

Et ton inspecteur, il pense aussi que le goûter c'est une perte de temps alors que le matin en fin de mois certains enfants arrivent en disant "j'ai faim" dans certaines écoles?

Je ne suis pas une exécutante et j'ai encore un mot à dire sur la conduite de ma classe.

Ma fille a fait la sieste jusqu'en début de GS et savait lire en avril en GS (et parfaitement); c'est dingue comme la sieste l'a ralentie (elle a toujours été une grande dormeuse; au retour de l'école, sans sieste,elle s'endormait à 18 h sur le lit jusqu'au lendemain matin...habillée et sans avoir dîner...Pas facile pour la vie de famille. Pas adaptée la gamine? La maîtresse a eu l'intelligence de faire marche arrière et de la laisser "siester").

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
haribo

Dans mon école, les enfants sont couchés à 13h 45 , doudous et tétines interdits et à 15 h tout le monde doit être debout....

J'aimmerai avoir vos avis sur ce fonctionnement ( sincèrement) merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pticuicui

Déjà la sieste sans doudou ni tétine c'est dur, la sieste c'est du repos on a besoin d'être bien, en confiance, déjà que c'est pas évident de dormir à l'école. J'imagine qu'ils ne se couchent pas immédiatement après le repas pour que ce soit à cette heure-ci, je trouve ça plus logique que ça s'enchaîne et surtout entre le coucher et l'endormissement ça fait grand max une heure de sommeil. C'est peu, contraignant et ça doit pas correspondre au besoin de beaucoup d'enfants. Dans mon école c'est deux heures de sieste ça convient à la plupart, certains ont besoin de plus d'autres de moins, mais bon vu ce que ça implique comme organisation et manque de moyen derrière ça reste une durée acceptable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
haribo

L'accueil s'arrete à 13 h 30 , le temps de passer aux toilettes , de se déchausser, se coucher il est 13h45....

Effectivement, ils dorment peu puisque la grande majorité s'endort entre 14h et 14h15...et qu'à 15 h tout le monde doit etre réveillé...

La directrice interdit doudous et tétines car dit elle " on n'est pas à la crèche , s'ils ne peuvent s'en passer ,c'est qu' ils ne sont pas prets pour l'école..

Pas de réveil échelonné , il faut qu'ils travaillent tous l'après midi !

Je ne suis pas d'accord , partagez vous mon avis ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
meuhmeuh

L'accueil s'arrete à 13 h 30 , le temps de passer aux toilettes , de se déchausser, se coucher il est 13h45....

Effectivement, ils dorment peu puisque la grande majorité s'endort entre 14h et 14h15...et qu'à 15 h tout le monde doit etre réveillé...

La directrice interdit doudous et tétines car dit elle " on n'est pas à la crèche , s'ils ne peuvent s'en passer ,c'est qu' ils ne sont pas prets pour l'école..

Pas de réveil échelonné , il faut qu'ils travaillent tous l'après midi !

Je ne suis pas d'accord , partagez vous mon avis ?

Je suis d'accord avec toi, doudous et tétines autorisés ici, c'est déjà pas facile de dormir en collectivité si en plus on leur change de trop leurs habitudes, c'est pas évident. Réveil plus ou moins échelonné, j'attends qu'une petite moitié soit réveillée (généralement vers 14h30/45, ils sont couchés vers 12h45) puis ils peuvent se lever, les autres nous rejoignent surveillés par les ATSEM pendant l'habillage puis je fais la navette entre dortoir et classe (juste un couloir à traverser), généralement les dernier sont levés à 15h 15h10, rarement après.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
calia

Pour quoi ne pas demander aux parents de les amener aux toilettes en arrivant, comme ça vous pourriez les coucher directement au fur et à mesure qu'ils arrivent et à 13 h30 tout le monde serait déjà installé. C'est ce que nous faisons, ça évite aux gamins de s'exciter à attendre et ils sobnt accueillis calmentment et personnellement par l'atsem ou la maîtresse en entrant dans le dortoir. Les parents peuvent même les accompagner à leur couchette. Doudou et sucettes autorisés bien sûr!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
haribo

Pour quoi ne pas demander aux parents de les amener aux toilettes en arrivant, comme ça vous pourriez les coucher directement au fur et à mesure qu'ils arrivent et à 13 h30 tout le monde serait déjà installé. C'est ce que nous faisons, ça évite aux gamins de s'exciter à attendre et ils sobnt accueillis calmentment et personnellement par l'atsem ou la maîtresse en entrant dans le dortoir. Les parents peuvent même les accompagner à leur couchette. Doudou et sucettes autorisés bien sûr!

Ce n'est même pas la peine que je propose ça à ma directrice, je vais me faire fusiller sur place !

Il est interdit aux parents de rentrer dans l'école , celui qui ose rentrer pour parler se fait presque mettre dehors ! ( même à la rentrée ! )

Je trouve que dans mon école, on ne prend pas du tout en compte les besoins et rythme des petits... et pour instaurer du changement , dur dur...

On a l'impression que ralentir le rythme, ça signifie "ne rien faire "

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
IsaG

Moi j'autorise les doudous mais pas les tétines !

J'estime qu'elles n'ont pas leur place à l'école, lieu où l'on apprend le langage et la communication :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aquitanaise33

J'autorisais doudous et tétines pendant la sieste car c'est l'objet transitionnel entre la maison et l'école. En plus, pendant la sieste, ils ne parlent pas donc ça ne me gêne pas qu'ils y aient leur tétine.

Par contre, pour le réveil imposé, je pense que ta directrice gagnerait à relire le BO sur l'accueil des petits et le respect des rythmes de sommeil :wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ballerine

Dans ma classe: doudous et tétines autorisés. Les PS sont couchés à 13h15 par l'ATSEM. Réveil échelonné même si en collectivité on ne peut éviter d'être réveillés par les autres ou par le bruit des MS et des PS qui sont dans la classe parce qu'ils ne dorment pas, le dortoir est une mezzanine au-dessus de la classe.

J'ai même 2 PS qui ne viennent pas l'après-midi et cela ne met pas en péril leur scolarité.Bien moins que le manque de sommeil ou les journées de ministre de certains (garderie:7h/9h, classe, garderie: 16h30/18h30)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×