Jump to content
Sign in to follow this  
cat_lans

En quoi la Renaissance est aussi en continuité avec le MA

Recommended Posts

cat_lans

Voila, la question est dans le sujet :

En quoi la Renaissance est aussi en continuité avec le Moyen Age ?

En effet, on nous présente souvent la Renaissance comme étant à la fois en continuité et en rupture avec le moyen age, puis bien souvent seuls les éléments de rupture nous sont décrits dans les cours ...

Merci pour votre aide !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nicowien

Brièvement:

Au Moyen-Âge la prise de Tolède (péninsule ibérique) par les croisés entraîne la redécouverte des grands penseurs grecs comme Platon et Aristote, des découvertes en médecine, en mathématique et en astronomie.

L'astronomie (avec par ex: astrolabe) donne des moyens techniques supplémentaire pour la navigation en haute mer (pratique pour aller découvrir le nouveau monde) //

Les oeuvres grecques de l'antiquité permettent de requestionner des paradigmes vieux de 1000 ans. Aussi, Copernic développe sa théorie héliocentrique:

« C'est pourquoi je pris la peine de lire les livres de tous les philosophes que je pus obtenir, pour rechercher si quelqu'un d'eux n'avait jamais pensé que les mouvements des sphères du monde soient autre que ne l'admettent ceux qui enseignèrent les mathématiques dans les écoles. Et je trouvai d'abord chez Cicéron que Nicétus pensait que la terre se mouvait. Plus tard je retrouvai aussi chez Plutarque que quelques autres ont également eu cette opinion. »

— Nicolas Copernic, De Revolutionibus orbium coelestium

De la même facon les progrès en géométrie et mathématique permettent vraissemblablement l'émergence de l'art gothique.

Et puis, il y a aussi Gutenberg, qui "invente" l'imprimerie à la fin du moyen-âge, ce qui permet aux connaissances de se diffuser plus facilement. Cette technique sera donc déterminante pour la diffusion des pensées (jusqu'à nos jours d'ailleurs). Luther en tira un énorme parti en imprimant en masse ses idées (en allemand) pour faire progresser la réforme.

C'est une liste non-exhaustive, libre à vous de la complèter.

Share this post


Link to post
Share on other sites
cat_lans

Oui, mais tous les exemples que tu donnes sont pour moi des ruptures par rapport au Moyen Age et pas des continuités ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diosc

Rupture, continuité... tout dépend ce que l'on entend par ces termes.

La fin de la monarchie puis le passage à la République marque une rupture mais l'Etat Français marque une continuité.

L'art Gothique est un bel exemple de continuité.

De plus avant de parler de rupture et continuité entre Moyen-Age et Renaissance, il est pour moi important d'évoquer le passage entre ces deux périodes.

1453 avec la fin de l'Empire Romain d'Orient.

1455 Gutemberg et l'imprmerie avec la première Bible imprimée.

1492 Christophe Colomb et la découverte de l'Amérique.

3 dates sont mentionnées par les historiens et rien que ce flou constitue une sorte de continuité.

Car il ne faut pas oublier que le Moyen-Age est une période d'où peu de sources écrites nous sont connues/parvenues.

L'archéologie reste la première source d'information. Et c'est là une véritable différence avec la Renaissance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nicowien

Pour moi l'histoire ne peut pas être observée entre lame et lamelle. On ne peut faire une coupe et observer sa structure figée. L'histoire est un tout (elle est d'ailleurs souvent représentée en frise). Il n'y a pas de rupture ou de continuité franche. Par exemple, l'analyse de tableau "le sacre de Napoleon" (de David) montre que c'est Napoléon lui-même qui effectue le sacrement (il relègue le pape au second plan). Pour comprendre cet évènement, il faut remonter 1000 ans plus tôt, au sacre de charlemagne. En effet en 800, c'est le pape (à Rome) qui couronne charlemagne (à genoux). Napoléon provoque alors une "rupture historique" avec l'église (le pape est "au service" de l'empereur) tout en revenant à la doctrine gallicane (apparue sous Philippe le Bel) ce qui marque également (en dehors du sacre en lui-même) une continuité historique certaine.

ben1_david_001f.jpg

charlemagne.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
lafrancilienne

La Renaissance a apporté de grandes nouveautés; des inventions, des découvertes, des pensées novatrices...qui ont probablement transformé la vie et la façon de penser des aristocrates et de la grande bourgeoisie; eux seuls avaient le temps et les moyens de s'y intéresser; le peuple, lui, vivait toujours dans la pauvreté(ou la misère) et l'ignorance. Comment ces gens auraient pu être influencés par les idées de la Renaissance alors que la plupart ne bougeaient pas de leur village, ne savaient ni lire ni écrire et ne parlaient pas le français (le français était parlé à Paris, dans quelques grandes villes du nord et dans l'aristocratie). Tout au plus ont-ils été touchés par les idées de Calvin qui remettaient en cause le pouvoir de l'église catholique...

La Renaissance a été une rupture pour une minorité seulement. La majorité des Français a vécu longtemps encore comme au Moyen-Age.

Share this post


Link to post
Share on other sites
vitalizo1

Comme la francilienne, ne pas oublier que 80% de la population vivent quasi comme avant, peu d'améliorations de la societé.

Sinon petite chose, la date 1492 comme fin du MA est à nuancer. C'est un découpage arbitraire et, selon moi, c'est absurde d'en faire une date unique de la fin du MA. Les historiens ont avancé plusieurs dates comme la chute de constantinople où la encore luther/calvin.

D'autres éléments st repris ici;

http://www.empereurperdu.com/tribunehistoire/viewtopic.php?f=6&t=9

Share this post


Link to post
Share on other sites
chamboultou

Éléments de continuité :

- société en 3 ordres où la masse des paysans est la plus nombreuse et nourrit les deux autres (inégalitaire donc)

- société extrêmement religieuse et parfois superstitieuse (croyances populaires locales en opposition avec le raisonnement et la soif de connaissances portés par l'humanisme et la renaissance)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...