Aller au contenu
MelanieR

Séquence sur les taches

Messages recommandés

MelanieR

Bonsoir,

j'aimerais mener une séquence autour de la tache avec une classe de cycle 2.

Je pensais l'organiser ainsi:

  • Séance 1: Production de taches à l'aide de divers outils (pulvérisateurs, brosses à dents, cuillères et pailles), divers supports (papier blanc, papier crépon) et divers médiums (gouache et encre). La contrainte étant "L'outil ne doit pas toucher le support". (Phase d'expérimentation)
    Les élèves produisent trois taches chacun. Au dos ils indiquent l'outil, le support et le geste utilisé pour pouvoir en parler la prochaine fois. (Ou alors j'imprime un tableau avec ces critères mais ils risquent de finir couverts de peinture)
  • Séance 2: Retour sur les taches, les enfants expliquent à leurs camarades comment ils s'y sont pris pour créer leurs taches.
    Intervention sur les taches: les élèves interviennent au feutre noir sur les taches afin de représenter quelque chose à partir de celles-ci
  • En français, les élèves inventent une histoire autour de leur personnage et celui de leur voisin. Cette histoire sera utilisée lors des prochaines séances d'arts visuels dans le but de créer un livre de trois pages + 1ère de couverture.
  • Séance 3: Les élèves utilisent les techniques vues en séance 1 afin de créer la première de couverture de leur livre. Leurs personnages doivent y être présents.
  • Séance 4, 5 et 6: Même travail pour les trois pages du livre.

Je trouve que ma séquence ne tient pas vraiment la route puisque elle est très répétitive: à partir de la séance 3 les élèves répètent le même exercice. En plus, il y a peut-être trop d'outils, de médiums et de supports. Ne serait-il pas mieux de ne faire varier qu'un paramètre ?

De plus, alors que la tache est un accident travaillé lors des séances 1 et 2, dans les séances suivantes elle n'est plus un accident mais doit être le fruit d'un choix et d'une intention pour représenter quelque chose. N'est-ce pas un contresens au sein de la séquence ?

Finalement, je trouve ma séance plutôt bateau et je ne trouve pas d'artistes à mettre en relation avec les travaux des élèves...

Auriez-vous de l'aide à m'apporter ? Je me pose beaucoup de questions, je suis désolée... Merci d'avance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ekole

Bonsoir

Tout d'abord ne soit pas désolée de te poser des questions!

Le cahier de tâches de Claire Faij devrait t'inspirer (j'adore la tache de myope qui est double et la tache de la maîtresse si elle faisait des taches : rouge en forme de tête de mort. Et surtout la pauvre tache qui n'a pas d'amis...)

Les élèves pourraient avoir le droit de rajouter quelque chose à chaque page (un élément collé, un élément dessiné, une tache arrangée) et je ferais la couverture en dernier, pour pouvoir illustrer l'histoire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MelanieR

Ohlala Ekole, je n'ai pas été prévenue de ta réponse, ce qui fait que je te réponds encore très tard ! Je suis désolée !

Merci beaucoup de ton message !

Ouuuuh je vais voir ça de suite ! Je n'ai vu que quelques taches de ce livre mais celles dont tu me parles ont l'air excellentes !

Finalement j'ai orienté ma séquence autrement (n'ayant pas été prévenue de ta réponse), peut-être pourrais-tu me donner ton avis ? (Encore une fois si cela ne te dérange pas évidemment !)

Alors j'ai organisé la séquence comme cela:

Séance 1: Sollicitation: Production de taches (encres, gouaches, pinceaux, pailles, cuillères et brosses à dents à disposition des élèves)

Séance 2: Réalisation des élèves: Tri et intervention sur les taches (les élèves trouvent quelque chose de figuratif dans les taches)

Séance 3: Procédés utilisés par les artistes: Découverte des oeuvres de Victor Hugo (il utilise des taches d'encre sur une feuille mouillée pour en faire des paysages)

(Ce n'est pas vraiment un "artiste d'art" cependant, j'ai peur qu'on me le reproche :/)

Séance 4 et 5: Travail d'approfondissement: par groupe de 3 les élèves font des taches différentes sur une feuille A3 -> production collective

Ils cherchent ensuite à trouver des personnages etc dans les taches.

En français ils créent un conte à partir des personnages, objets, éléments qu'ils ont trouvés dans ces taches.

Séance 6: Expression personnelle: les élèves choisissent leur outil, leur médium et leur technique. Chaque élève du groupe choisit un élément du conte qu'il devra représenter grâce à une/des tache(s) (Ie paysage, l'objet magique, le héros, l'opposant...). Il interviendra ensuite sur sa tache (comme d'habitude).

Séance 7: Affichage des productions. On aura donc la production collective format A3 qui a été la source du conte. Le conte rédigé sera en dessous. Encore en dessous seront affichées les réalisations personnelles des trois élèves représentant chacune un élément du conte.

Voilà...

Cependant je sens que la représentation d'un élément du conte par les taches va être compliquée. En effet, elle demande de choisir une technique et de planifier la tache, ce qui n'est pas simple... Puis j'ai fait les séances 1 et 2 et certains élèves ont déjà eu beaucoup de mal à voir du figuratif dans leurs taches... Certains m'ont dit que ça ne ressemblait à rien...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ekole

Ohlala Ekole, je n'ai pas été prévenue de ta réponse, ce qui fait que je te réponds encore très tard ! Je suis désolée !

Merci beaucoup de ton message !

Ouuuuh je vais voir ça de suite ! Je n'ai vu que quelques taches de ce livre mais celles dont tu me parles ont l'air excellentes !

Finalement j'ai orienté ma séquence autrement (n'ayant pas été prévenue de ta réponse), peut-être pourrais-tu me donner ton avis ? (Encore une fois si cela ne te dérange pas évidemment !)

Alors j'ai organisé la séquence comme cela:

Séance 1: Sollicitation: Production de taches (encres, gouaches, pinceaux, pailles, cuillères et brosses à dents à disposition des élèves)

Séance 2: Réalisation des élèves: Tri et intervention sur les taches (les élèves trouvent quelque chose de figuratif dans les taches)

Séance 3: Procédés utilisés par les artistes: Découverte des oeuvres de Victor Hugo (il utilise des taches d'encre sur une feuille mouillée pour en faire des paysages)

(Ce n'est pas vraiment un "artiste d'art" cependant, j'ai peur qu'on me le reproche :/)

Séance 4 et 5: Travail d'approfondissement: par groupe de 3 les élèves font des taches différentes sur une feuille A3 -> production collective

Ils cherchent ensuite à trouver des personnages etc dans les taches.

En français ils créent un conte à partir des personnages, objets, éléments qu'ils ont trouvés dans ces taches.

Séance 6: Expression personnelle: les élèves choisissent leur outil, leur médium et leur technique. Chaque élève du groupe choisit un élément du conte qu'il devra représenter grâce à une/des tache(s) (Ie paysage, l'objet magique, le héros, l'opposant...). Il interviendra ensuite sur sa tache (comme d'habitude).

Séance 7: Affichage des productions. On aura donc la production collective format A3 qui a été la source du conte. Le conte rédigé sera en dessous. Encore en dessous seront affichées les réalisations personnelles des trois élèves représentant chacune un élément du conte.

Voilà...

Cependant je sens que la représentation d'un élément du conte par les taches va être compliquée. En effet, elle demande de choisir une technique et de planifier la tache, ce qui n'est pas simple... Puis j'ai fait les séances 1 et 2 et certains élèves ont déjà eu beaucoup de mal à voir du figuratif dans leurs taches... Certains m'ont dit que ça ne ressemblait à rien...

Bonsoir,

Des artistes comme Jackson Pollock ou Jasper Johns ont travaillé à partir de taches. Pour ta séance 3, tu pourrais utiliser des oeuvres de ces artistes et laiser dire aux élèves ce qu'ils voient.

Pour obtenir des taches sympa avec les élèves tu peux utiliser des cartons mousse sur les quels les élèves projettent de la peinture ou de l'encre + de la colle. Ils superposent deux cartons et les décollent rapidement: ils obtiendront des taches sur lesquelles ils pourront travailler.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MelanieR

Bonsoir, merci !

Effectivement, j'avais pensé à présenter Pollock aux élèves mais je trouvais que ce choix n'était finalement peut-être pas très logique puisque cet artiste "fait des taches pour des taches". Il ne cherche pas à représenter, il veut s'affranchir de la représentation pour présenter il me semble. Ainsi j'ai pensé que chercher du figuratif dans ses œuvres était en contradiction avec son travail. Mais je me trompe peut-être.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MelanieR

Ohlala Ekole, je n'ai pas été prévenue de ta réponse, ce qui fait que je te réponds encore très tard ! Je suis désolée !

Merci beaucoup de ton message !

Ouuuuh je vais voir ça de suite ! Je n'ai vu que quelques taches de ce livre mais celles dont tu me parles ont l'air excellentes !

Finalement j'ai orienté ma séquence autrement (n'ayant pas été prévenue de ta réponse), peut-être pourrais-tu me donner ton avis ? (Encore une fois si cela ne te dérange pas évidemment !)

Alors j'ai organisé la séquence comme cela:

Séance 1: Sollicitation: Production de taches (encres, gouaches, pinceaux, pailles, cuillères et brosses à dents à disposition des élèves)

Séance 2: Réalisation des élèves: Tri et intervention sur les taches (les élèves trouvent quelque chose de figuratif dans les taches)

Séance 3: Procédés utilisés par les artistes: Découverte des oeuvres de Victor Hugo (il utilise des taches d'encre sur une feuille mouillée pour en faire des paysages)

(Ce n'est pas vraiment un "artiste d'art" cependant, j'ai peur qu'on me le reproche :/)

Séance 4 et 5: Travail d'approfondissement: par groupe de 3 les élèves font des taches différentes sur une feuille A3 -> production collective

Ils cherchent ensuite à trouver des personnages etc dans les taches.

En français ils créent un conte à partir des personnages, objets, éléments qu'ils ont trouvés dans ces taches.

Séance 6: Expression personnelle: les élèves choisissent leur outil, leur médium et leur technique. Chaque élève du groupe choisit un élément du conte qu'il devra représenter grâce à une/des tache(s) (Ie paysage, l'objet magique, le héros, l'opposant...). Il interviendra ensuite sur sa tache (comme d'habitude).

Séance 7: Affichage des productions. On aura donc la production collective format A3 qui a été la source du conte. Le conte rédigé sera en dessous. Encore en dessous seront affichées les réalisations personnelles des trois élèves représentant chacune un élément du conte.

Voilà...

Cependant je sens que la représentation d'un élément du conte par les taches va être compliquée. En effet, elle demande de choisir une technique et de planifier la tache, ce qui n'est pas simple... Puis j'ai fait les séances 1 et 2 et certains élèves ont déjà eu beaucoup de mal à voir du figuratif dans leurs taches... Certains m'ont dit que ça ne ressemblait à rien...

Bonsoir,

Des artistes comme Jackson Pollock ou Jasper Johns ont travaillé à partir de taches. Pour ta séance 3, tu pourrais utiliser des oeuvres de ces artistes et laiser dire aux élèves ce qu'ils voient.

Pour obtenir des taches sympa avec les élèves tu peux utiliser des cartons mousse sur les quels les élèves projettent de la peinture ou de l'encre + de la colle. Ils superposent deux cartons et les décollent rapidement: ils obtiendront des taches sur lesquelles ils pourront travailler.

J'ai une autre question, n'est-ce pas étrange et difficile de demander aux élèves de penser une tache en fonction de ce qu'ils ont à représenter (en séance 6) ?Faire une tache représentant un prince, par exemple, me semble plutôt complexe... Et puis alors que dans les séances 1 à 6 les élèves partent d'une tache aléatoire pour créer, là ils doivent la maîtriser, ne serait-ce pas contradictoire au sein de la séquence ?

Merci de ton aide, encore une fois :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ekole

Ohlala Ekole, je n'ai pas été prévenue de ta réponse, ce qui fait que je te réponds encore très tard ! Je suis désolée !

Merci beaucoup de ton message !

Ouuuuh je vais voir ça de suite ! Je n'ai vu que quelques taches de ce livre mais celles dont tu me parles ont l'air excellentes !

Finalement j'ai orienté ma séquence autrement (n'ayant pas été prévenue de ta réponse), peut-être pourrais-tu me donner ton avis ? (Encore une fois si cela ne te dérange pas évidemment !)

Alors j'ai organisé la séquence comme cela:

Séance 1: Sollicitation: Production de taches (encres, gouaches, pinceaux, pailles, cuillères et brosses à dents à disposition des élèves)

Séance 2: Réalisation des élèves: Tri et intervention sur les taches (les élèves trouvent quelque chose de figuratif dans les taches)

Séance 3: Procédés utilisés par les artistes: Découverte des oeuvres de Victor Hugo (il utilise des taches d'encre sur une feuille mouillée pour en faire des paysages)

(Ce n'est pas vraiment un "artiste d'art" cependant, j'ai peur qu'on me le reproche :/)

Séance 4 et 5: Travail d'approfondissement: par groupe de 3 les élèves font des taches différentes sur une feuille A3 -> production collective

Ils cherchent ensuite à trouver des personnages etc dans les taches.

En français ils créent un conte à partir des personnages, objets, éléments qu'ils ont trouvés dans ces taches.

Séance 6: Expression personnelle: les élèves choisissent leur outil, leur médium et leur technique. Chaque élève du groupe choisit un élément du conte qu'il devra représenter grâce à une/des tache(s) (Ie paysage, l'objet magique, le héros, l'opposant...). Il interviendra ensuite sur sa tache (comme d'habitude).

Séance 7: Affichage des productions. On aura donc la production collective format A3 qui a été la source du conte. Le conte rédigé sera en dessous. Encore en dessous seront affichées les réalisations personnelles des trois élèves représentant chacune un élément du conte.

Voilà...

Cependant je sens que la représentation d'un élément du conte par les taches va être compliquée. En effet, elle demande de choisir une technique et de planifier la tache, ce qui n'est pas simple... Puis j'ai fait les séances 1 et 2 et certains élèves ont déjà eu beaucoup de mal à voir du figuratif dans leurs taches... Certains m'ont dit que ça ne ressemblait à rien...

Bonsoir,

Des artistes comme Jackson Pollock ou Jasper Johns ont travaillé à partir de taches. Pour ta séance 3, tu pourrais utiliser des oeuvres de ces artistes et laiser dire aux élèves ce qu'ils voient.

Pour obtenir des taches sympa avec les élèves tu peux utiliser des cartons mousse sur les quels les élèves projettent de la peinture ou de l'encre + de la colle. Ils superposent deux cartons et les décollent rapidement: ils obtiendront des taches sur lesquelles ils pourront travailler.

J'ai une autre question, n'est-ce pas étrange et difficile de demander aux élèves de penser une tache en fonction de ce qu'ils ont à représenter (en séance 6) ?Faire une tache représentant un prince, par exemple, me semble plutôt complexe... Et puis alors que dans les séances 1 à 6 les élèves partent d'une tache aléatoire pour créer, là ils doivent la maîtriser, ne serait-ce pas contradictoire au sein de la séquence ?

Merci de ton aide, encore une fois :)

bonjour,

Rien ne dit que les élèves verront un prince dans les taches mais admettons que ce soit le cas, la photocopie peut être utlisée. A partir d'une tache, les élèves découvrent des personnages (animaux, personnes) ils peuvent ensuite utliser des photocopies de ces taches (pourquoi pas en couleurs) pour construire leur histoire, en les découpant pour les transformer.

Peut-être qu'il sera plus intéressant pour eux de faire des taches "intentionnelles" pour le paysage: arbres, fleurs...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MelanieR

Ohlala Ekole, je n'ai pas été prévenue de ta réponse, ce qui fait que je te réponds encore très tard ! Je suis désolée !

Merci beaucoup de ton message !

Ouuuuh je vais voir ça de suite ! Je n'ai vu que quelques taches de ce livre mais celles dont tu me parles ont l'air excellentes !

Finalement j'ai orienté ma séquence autrement (n'ayant pas été prévenue de ta réponse), peut-être pourrais-tu me donner ton avis ? (Encore une fois si cela ne te dérange pas évidemment !)

Alors j'ai organisé la séquence comme cela:

Séance 1: Sollicitation: Production de taches (encres, gouaches, pinceaux, pailles, cuillères et brosses à dents à disposition des élèves)

Séance 2: Réalisation des élèves: Tri et intervention sur les taches (les élèves trouvent quelque chose de figuratif dans les taches)

Séance 3: Procédés utilisés par les artistes: Découverte des oeuvres de Victor Hugo (il utilise des taches d'encre sur une feuille mouillée pour en faire des paysages)

(Ce n'est pas vraiment un "artiste d'art" cependant, j'ai peur qu'on me le reproche :/)

Séance 4 et 5: Travail d'approfondissement: par groupe de 3 les élèves font des taches différentes sur une feuille A3 -> production collective

Ils cherchent ensuite à trouver des personnages etc dans les taches.

En français ils créent un conte à partir des personnages, objets, éléments qu'ils ont trouvés dans ces taches.

Séance 6: Expression personnelle: les élèves choisissent leur outil, leur médium et leur technique. Chaque élève du groupe choisit un élément du conte qu'il devra représenter grâce à une/des tache(s) (Ie paysage, l'objet magique, le héros, l'opposant...). Il interviendra ensuite sur sa tache (comme d'habitude).

Séance 7: Affichage des productions. On aura donc la production collective format A3 qui a été la source du conte. Le conte rédigé sera en dessous. Encore en dessous seront affichées les réalisations personnelles des trois élèves représentant chacune un élément du conte.

Voilà...

Cependant je sens que la représentation d'un élément du conte par les taches va être compliquée. En effet, elle demande de choisir une technique et de planifier la tache, ce qui n'est pas simple... Puis j'ai fait les séances 1 et 2 et certains élèves ont déjà eu beaucoup de mal à voir du figuratif dans leurs taches... Certains m'ont dit que ça ne ressemblait à rien...

Bonsoir,

Des artistes comme Jackson Pollock ou Jasper Johns ont travaillé à partir de taches. Pour ta séance 3, tu pourrais utiliser des oeuvres de ces artistes et laiser dire aux élèves ce qu'ils voient.

Pour obtenir des taches sympa avec les élèves tu peux utiliser des cartons mousse sur les quels les élèves projettent de la peinture ou de l'encre + de la colle. Ils superposent deux cartons et les décollent rapidement: ils obtiendront des taches sur lesquelles ils pourront travailler.

J'ai une autre question, n'est-ce pas étrange et difficile de demander aux élèves de penser une tache en fonction de ce qu'ils ont à représenter (en séance 6) ?Faire une tache représentant un prince, par exemple, me semble plutôt complexe... Et puis alors que dans les séances 1 à 6 les élèves partent d'une tache aléatoire pour créer, là ils doivent la maîtriser, ne serait-ce pas contradictoire au sein de la séquence ?

Merci de ton aide, encore une fois :)

bonjour,

Rien ne dit que les élèves verront un prince dans les taches mais admettons que ce soit le cas, la photocopie peut être utlisée. A partir d'une tache, les élèves découvrent des personnages (animaux, personnes) ils peuvent ensuite utliser des photocopies de ces taches (pourquoi pas en couleurs) pour construire leur histoire, en les découpant pour les transformer.

Peut-être qu'il sera plus intéressant pour eux de faire des taches "intentionnelles" pour le paysage: arbres, fleurs...

:ohmy: J'adore vraiment ta proposition ! Je n'avais pas pensé à découper les taches. Merci beaucoup Ekole ! :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×