Jump to content

Comment répondre à la maîtresse?


Recommended Posts

lilie2fr

Personnellement, ,je ne recevrai pas une maman accompagnée d'un représentant de parent d'élèves (ou alors je fais appel à un représentant syndical :) plus on est de fous, plus on rit :))

Link to post
Share on other sites
orely72

Mais est-ce que c'est récurrent dans votre exercice cette constante remise en question de vos choix par les parents?

Et oui, ça arrive...

Contente de cette heureuse fin pour toi et ton fils :wub:

Et tu as très bien répondu à la maman qui t'a demandé de t'associer à son RDV.

Bonne continuation ;)

Oui; ça arrive tellement par chez nous que ton comportement à toi pourrait être "l'exception". En tout cas, comme on te l'avait dit, ce n'était 3 fois rien et ton enfant a bien compris la leçon. C'est quand même là l'essentiel. :)

Link to post
Share on other sites
Mamanunpeuperdue

:blush: je ne pense pas mériter vos gentilles paroles.

Vous êtes extraordinaires de compréhension et de bonté et toutes les maîtresses dont mon fils a bénéficié étaient ainsi, toujours à l'écoute, attentives, respectueuses de l'enfant, toujours disponibles et d'excellent conseil. J'ai beaucoup appris à leur contact et j'espère que je pourrai encore longtemps bénéficier de ce bon-sens et de cette expérience.

Je pense que c'est inné à votre profession car celà ne s'apprend pas.

Vous faites le plus beau métier du monde, le plus ingrat également et ce ne doit pas être facile tous les jours.

Vous avez tout mon respect, bravo à vous. :applause:

Link to post
Share on other sites

Personnellement, ,je ne recevrai pas une maman accompagnée d'un représentant de parent d'élèves (ou alors je fais appel à un représentant syndical :) plus on est de fous, plus on rit :))

:D

Link to post
Share on other sites

Tous vos mots sont très bien, ne vous prenez pas trop la tête avec la formulation. Sa maîtresse sera de toute façon sensible au fait que vous l'ayez entendue et que vous ayez remis les pendules à l'heure avec votre fils. Lui, saura maintenant que vous êtes d'accord toutes les deux et que vous l'avez à l'oeil :)

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...
Mamanunpeuperdue

Bonjour!

La "maman qui déchire" (merci) a désespérément besoin de vous à nouveau!

Tout d'abord, je suis fière de vous annoncer que mon fils passe en CE2.

Mon gros souci du jour est très prosaïque, je ne comprends pas l'exercice à faire en devoirs et j'en suis très honteuse!

Mon loulou n'a pas compris non plus, s'il vous plaît, venez à mon secours!

C'est l'exercice n°3 page 108 du manuel Mot de Passe Français Maîtrise de la langue CE1.

Le titre est : le son ( j ) (remplacer les ( par un crochet.

Recopie et barre l'intrus dans chaque liste:

- un conseil un éventail un fusil un réveil un appareil

- la patience bien tranquille le chien

Et là, je sèche complètement.

Eventuellement, je mettrai "fusil" car le L est muet en 1

Et en 2, je mettrai tranquille pour le son "an" qui n'est pas écrit "en"

mais je crois que c'est faux

Pouvez-vous me donner une piste?

Merci infiniment!

Link to post
Share on other sites

C'est bien tranquille, mais pas pour la bonne raison.

Il y a bien le son [j] (produit par la lettre i) dans les trois autres mots, mais pas dans tranquille où le i se lit et non [j].

Link to post
Share on other sites
Mamanunpeuperdue

Merci beaucoup. :)

Sans abuser, pouvez-vous m'orienter vers un lien qui serait explicite en matière de "son".

J'avoue franchement que la phonétique (si telle est bien son appellation?) m'est complètement étrangère

Intuitivement, je dirai fusil car le i est i et dans les autres il est accolé à a et e et fait donc "aï"

et tranquille pour les mêmes raisons?

Merci d'avance mais voyez-vous, il me semble essentiel que je sois convaincue de mes propos pour les démontrer à mon fils :blush:

Link to post
Share on other sites
Mamamoùn

Bonjour,

Je ne suis pas enseignante mais candidate au CRPE. Toutefois, j'ai fait une licence de lettres et ai mangé de la phonétique pendant trois ans. Peut-être que ma petite contribution vous sera utile.

Ci-joint, ce qu'on appelle "l'Alphabet Phonétique International" (API).

Le son [j] se lit ye. Il s'agit d'une semi-voyelle.

Dans l'exercice de votre fils, il faut en effet distinguer le son qui se lit i et le son [j] qui se lit ye. Des exemples sont présents sur le document.
En espérant que vous y voyez désormais plus clair.

Bonne journée à vous. :)

Alphabet Phonétique International.pdf

Link to post
Share on other sites
Mamanunpeuperdue

Merci mille fois!

Je m'imprime cette notice et vous souhaite une belle réussite à votre concours!

Link to post
Share on other sites
Marion02

Que cela fait du bien de lire de tels messages d'un parent aussi présent, attentif et bienveillant envers son enfant et les enseignants. :wub:

Car oui, malheureusement, cela se perd de plus en plus.

Voilà, mon post n'a pas grand intérêt mais ça me tenait à coeur de le souligner.

J'étais émue en lisant ces messages, de vous voir aussi soucieuse de bien faire, de lire de tels propos.

Merci et bonne continuation à vous et à votre fils.

Link to post
Share on other sites
  • 7 months later...
Mamanunpeuperdue

Bonsoir à vous.

Je reviens ici pour un autre souci bien plus grave à mon sens et sur lequel j'aurai bien besoin d'échanger.

Mon fils est désormais en CE2 et scolairement, cela se passe bien.

En revanche, cette semaine, j'ai brutalement été confrontée à une situation de violence puisque j'ai appris, par l'équipe périscolaire, que mon fils avait été agressé un midi (coups de pieds par un enfant devant un public de deux autres)

Les animateurs ont bien réagi et mon fils a pu confier que c'était récurrent, à la fois hors et pendant le temps scolaire.

J'ai donc mis la direction en face de ses responsabilités et ai lancé une procédure auprès de la cellule spécialisée.

Certes, des actions ont été mises en place, punitions etc mais la directrice m'a demandé d'apaiser les choses, de ne pas stigmatiser les agresseurs et de donner à mon fils l'envie d'aller à l'école (pas de souci pour ça, il n'est aucunement traumatisé), et que j'étais procédurière.

Est-ce demander la lune que la loi anti-harcèlement soit respectée au sein d'une école?

Je me sens terriblement diabolisée et j'aurai en effet, bien besoin de conseils.

Merci d'avance.

Link to post
Share on other sites

Bonjour

J'ai pu lire l'ensemble de vos post et je vois que vous êtes très attentive au bien être de votre fils.

Le fait que votre enfant ait été harcelé est effectivement grave et je comprends parfaitement vos inquiétudes.

Cependant, depuis cette affaire et les punitions des agresseurs les agressions ont -elles pris fin? Les enseignantes et les personnels ont-ils été plus attentifs qu'a l'accoutumée? Si c'est le cas et qu'aucune agression (verbale ou physique) n'a eu lieu depuis (ce que j'espère!!),il n'était peut-être pas nécessaire de faire appel à la cellule spécialisée. Le problème pouvait être géré en interne dans un premier temps . Et effectivement si les évènements s'étaient reproduits il aurait été nécessaire de faire appel à la cellule. Je ne pense pas que vous soyez une personne procédurière mais plus une maman qui souhaite que son enfant aille bien à l'école et c'est tout à votre honneur. Je pense que vous pourriez aller voir la directrice en lui demandant que chacun soit attentif à ce que ça ne se reproduise pas, et de votre côté soyez attentiveaux éventuels changements de comportement de votre enfant. Il y a de fortes chances que ce soit passager et que cela rentre dans l'ordre. Je vous souhaite bon courage.

Link to post
Share on other sites
Mamanunpeuperdue

Bonjour et merci.

Je n'ai pas privilégié le dialogue.

Quand mon fils s'est confié à l'animateur, quand ce même jour des petits camarades m'ont rapporté ce qu'il se passait continuellement : coups à chaque récré depuis une petite semaine, paroles violentes "il est moche, je vais le tuer", j'ai immédiatement fait ce qu'il me semblait juste.

Pour entendre qu'il n'y a pas de violence dans l'école, que ce ne sont que des jeux qui dégénèrent et que ma réponse est disproportionnée.

J'ai fait un écrit circonstancié très réglementaire le soir même à l'école et à la mairie, le lendemain matin, j'ai quitté mon boulot pour me trouver à l'école le midi et prévenir par courtoisie qu'un médecin serait consulté conformément aux conseils de la cellule.

Là il m'a été reproché d'avoir écrit, qu'un dialogue aurait suffi pour reprendre les agresseurs.

Je suis restée figée et j'ai dit que lorque mon fils aurait été pendu à l'arbre ou dans le coma, je pourrai alors justifier que j'avais alerté le système.

On m'a dit que la prochaine fois, ce serait un conseil de discipline pour l'agresseur. A ma question :et pour cette fois?, je n'ai pas eu de réponse.

Les enfants en question sont punis de récré depuis et sous surveillance rapprochée.

La mairie a pris la peine de me répondre par écrit avec des solutions envisagées, des actions en cours (mise en place d'un cahier, médiation etc)

Pas l'école. A part me prendre de haut, me faire culpabiliser de stigmatiser l'agresseur, rien.

La directrice m'a dit d'apaiser les choses, de "raison garder" et qu'à me lire mon fils était en danger de mort dans son école, je passe pour une douce illuminée.

Mais comment on appelle un endroit où on verbalise le souhait de tuer et où on se fait agresser violemment??

Link to post
Share on other sites

Dommage que vous n'ayez pas privilégié le dialogue, je pense que les problèmes de communication viennent de là.

J'imagine que la directrice aurait aimé que vous vous rencontriez pour régler ce problème ensemble, et prévenir la cellule d'un commun accord

Link to post
Share on other sites
Mamanunpeuperdue

Je comprends très bien l'idée de la coopération.

J'ai réagi avec mes tripes. Pas de blabla et pas de temps à perdre, à mon sens les faits sont suffisamment graves pour justifier mon intransigeance.

Et c'est ce qu'on me reproche.

Sans doute un côté maman-louve que je ne perdrai pas.

Mais cela ne justifie pas la banalisation de la violence ou alors je suis à côté de la plaque et tout mon système de valeurs est très très mauvais.

Link to post
Share on other sites

On vous reproche d'avoir réagi avec vos tripes, si à l'école les professeurs et les élèves faisaient pareil on ne s"en sortirait pas ;) (ça ne veut pas dire que je ne comprends pas votre réaction)

Par ailleurs, je ne vois pas bien le moment où l'école a banalisé la violence, les élèves ont été sanctionnés, ont été sermonnés, ils sont maintenant sous surveillance étroite et ils ne pourront plus jamais harceler personne vu ce qu'il s'est passé.

Link to post
Share on other sites
  • 4 years later...

Bonjour à tous,

Moi aussi j'ai eu un mot dans le cahier. La maîtresse a trouvé irrespectueux le fait que mon enfant ait levé les yeux au ciel et montré son mécontentement lorsqu'elle lui a demandé d'écrire les exercices à faire pour le lendemain. Je me suis sentie tellement honteuses. Je n'ai jamais été confrontée à cette situation avec ses aînés.

Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...
Maman pénible

J'ai eu un cas similaire. Par contre, Je suis quand même choquée de lire qu'une maîtresse "appréciera qu'un enfant soit puni" !!!! Et ce vraiment l'attente d'un enseignant, une attente de vengeance pour montrer leur pouvoir de supériorité sur l'enfant ? Les maîtresses doivent aussi s'assurer des conséquences que peuvent avoir des message de ce type dans le cahier de liaison sur la vie de famille. 

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...