Jump to content

3h de devoirs en ce2


petitsbouts

Recommended Posts

sosogirafe

Si c'était elle. Mais pour elle, elle n'en donne pas beaucoup et semblait sincèrement étonnée que ça prenne tant de temps.

Ah ok, excuse-moi, j'ai du mal comprendre ta phrase.

C'était exceptionnel la tartine de l'autre soir ou c'est régulier? C'était pour TOUS les élèves ou ceux qui ont lambiné pendant la journée?

Link to post
Share on other sites
petitsbouts

La tartine de l'autre soir ça faisait bien 4 ou 5 fois depuis le retour des vacances. C'était pour tout le monde. Ça donnait un peu l'impression de rattraper les jours fériés en devoirs.

Comme c'est la directrice, je l'avais vue pour le petit frère et j'en ai profité pour parler du grand, c'est ça que tu as mal dû comprendre.

Link to post
Share on other sites
sosogirafe

La tartine de l'autre soir ça faisait bien 4 ou 5 fois depuis le retour des vacances. C'était pour tout le monde. Ça donnait un peu l'impression de rattraper les jours fériés en devoirs.

Comme c'est la directrice, je l'avais vue pour le petit frère et j'en ai profité pour parler du grand, c'est ça que tu as mal dû comprendre.

Ok. Oui ça n'était pas très clair en effet ;)

Les devoirs, c'est toujours l'éternel problème: trop, pas assez ...............:/

Link to post
Share on other sites
petitsbouts

L'an dernier elle avait des cm2, c'est peut-être pour ça. Un ce2 n'écrit pas aussi vite qu'un cm2.

Je suis pour les devoirs (de manière modéré bien sûr), au moins je peux suivre ce qu'il fait en classe. S'il n'y a jamais rien à faire comment être sûr que les apprentissages se sont bien faits pendant le temps de classe.

Link to post
Share on other sites
sosogirafe

L'an dernier elle avait des cm2, c'est peut-être pour ça. Un ce2 n'écrit pas aussi vite qu'un cm2.

Je suis pour les devoirs (de manière modéré bien sûr), au moins je peux suivre ce qu'il fait en classe. S'il n'y a jamais rien à faire comment être sûr que les apprentissages se sont bien faits pendant le temps de classe.

Les cahiers s'ils reviennent à la maison régulièrement, les leçons relues régulièrement et apprises, etc...

Je ne suis pas fervente de tout un tas d'exercices écrits à la maison. Pour plusieurs raisons.

En revanche, je donne leçons bien sûr, des séries de mots à apprendre plusieurs fois par semaine aussi. Le travail écrit systématique que je donnais était une feuille A4/semaine de prép pour la dictée hebdomadaire. Les autres écrits, c'était terminer un exo si par exemple certains avaient traîné. Et je demandais à ce que les cahiers soient corrigés les we où ils les avaient, si jamais ils n'avaient pas eu assez de temps en classe.

Mais bon, même ça c'est limite si tous le faisaient, .....

Link to post
Share on other sites
Skywalker

C'est pas l'illustration en elle-même qui me gêne mais la règle stricte d'absolument tout colorier, j'avoue que c'est gavant, et j'avoue aussi que parfois je l'aide à colorier le fond: quand il a dessiné des planètes, cosmonaute etc, je ne vous dis pas pour colorier autour en bleu marine! Là c'était une forêt sur une feuille A4, le casse tête pour remplir le fond: sur toute la page, il avait dessiné des arbres, des nuages avec de la pluie, de l'herbe et ne savait pas comment colorier ce qui restait en blanc au fond. Il est très consciencieux et veut faire bien tout ce que la maîtresse lui dit de faire, donc c'était le drame, larmes et tout. Une illustration, ça peut facilement lui prendre une heure (point doué en dessin non plus, et encore ça progresse, son cahier est très beau cette année, mais parfois je le guide pour trouver des idées). Je lui ai déjà arraché des pages de cahier quand j'estime que c'est mal écrit (mère prof=mère dragon)

Le coloriage c'est très rapide ! A condition d'avoir le bon geste : mouvement de rotation du poignet et non des doigts (ce qui est plus long, beaucoup plus imprécis et fatiguant) A vérifier donc...

Je suis obligé chaque année d'expliquer le bon geste du coloriage à mes GS, parce que cela ne va pas de soi.

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...
gregnalex

Si ce que tu écris dans ton premier message est véridique, c'est juste du délire.

J'imagine avec les élèves en difficulté ... à moins que les leçons ne soient pas les mêmes en fonction du niveau des enfants.

Ca me dépasse complètement ce genre d'attitude.

Lors de ma réunion, je dis aux parents que si les leçons durent plus de 30 minutes ou si ça démarre en crise de larmes chez l'enfant (ou les parents), faut arrêter et que c'est pas la mort du p'tit ch'val.

Link to post
Share on other sites
  • 6 years later...

Les devoirs, c'est interdit, quelques leçons à revoir bon à la limite , mais tout ça me paraît de la paléo-pédagogie, je croyais que tout cela était réglé, je ne crois pas (en primaire) que ça favorise le plaisir d'apprendre mais plutôt le rejet chez certains. On a le temps en classe de faire le plus important, quitte à éliminer des trucs moins importants et dégonfler la pression des programmes.. Les programmes ne font que s'alourdir au fil des ans , ils deviennent démentiels (tant pour le niveau que pour la quantité)  en lycée. C'est vraiment l'ancien monde.....En effet , il faut savoir ce que l'on veut. Perso la vie d'écolier, ce n'est pas ça..... Il existe , nous le savons tous d'autres modèles , bien plus productifs....

Link to post
Share on other sites
NancyDrew
il y a 12 minutes, FILOSA a dit :

C'est vraiment l'ancien monde.....

Effectivement c'était... en 2014! Tu n'avais probablement pas vu, sinon je ne vois pas l'intérêt de déterrer un topic aussi vieux.

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Goëllette
il y a 18 minutes, FILOSA a dit :

Les programmes ne font que s'alourdir au fil des ans

Euh  C'est une blague j'espère !

Sinon, jette un œil aux programmes de 1989 et compare avec ce qui se fait actuellement ...

Je ne sais même pas si les élèves de CM2 de 2020 maîtrisent, en fin d'année, ce que connaissaient les élèves de CE2 de 1989 ... Connaissances, compétences et ... ardeur au travail !

Link to post
Share on other sites

OK je n'ai pas fait attention à la date, ouf c'est rassurant que ce ne soit plus un sujet d'actualité. Ceci dit peut-être bien que les élèves de CM2 ne maitrisent pas ce que les CE2 de 1989 connaissaient mais ça c'est une histoire de niveau dont les causes sont multiples  l'alourdissement des programmes, lui,  dans l'ensemble de l'E.N reste évident et il devient flagrant dans les classes de lycée à qui on demande de maîtriser des notions, des logiciels des démarches...  du niveau d'un CAPES voire pire alors qu'ils ne maitrisent pas la langue....(CF; programme de SVT des terminales). Donc, d'accord , bien souvent moins de compétences, de connaissances et d'ardeur au travail chez des CM2 mais les programmes et les incitations hors scolaires se sont , elles bien alourdis......Non?!

Link to post
Share on other sites
Goëllette

Nous sommes sur un site de professeurs du primaire ...

Et les conséquences de la baisse du niveau des programmes et de l'exigence se ressent bien évidemment dans les niveaux supérieurs.

Link to post
Share on other sites
  • 3 weeks later...
Kesako87
Le 01/06/2014 à 22:30, petitsbouts a dit :

Bonjour,

Mon fils est en ce2 cette année. Jusqu'au 2ème trimestre la quantité de devoir était raisonnable mais là depuis quelques temps ça devient énorme. Ce week-end il y a passé plus de 3h et souvent du lundi au mardi ça prend 1h30. Je précise qu'il est très bon élève et qu'il retient tout très vite.

Par exemple pour demain il y avait :

- une leçon d'histoire à apprendre (un peu plus d'une grande page en sautant des lignes) avec une page entière de questions sur des documents (au moins 6 documents)

- un texte de deux pages à lire et une page de questions

- un exercice du bled (qui prend 2 pages de petit cahier en sautant des lignes)

- 2 leçons d'orthographe à apprendre

- une leçon sur la division à apprendre et 2 divisions à faire.

Il faut peut-être les préparer au CM et au collège mais là franchement, c'est énorme je trouve. C'est surtout la quantité d'écrit à fournir qui prend du temps. En plus à son âge, il met du temps à bien formuler ses réponses, donc toute la partie questions (lecture et histoire) prend beaucoup de temps.

Et si le travail n'est pas fait les représailles sont "terribles" selon mon fils. Une fois il y a une feuille de géo qui n'était pas finie mais personne dans la classe ne l'avait fait (ils avaient dû mal comprendre), ils ont tous eu à copier 20 fois je dois faire mon travail du soir.

Comment signaler gentiment à la maîtresse sans paraître accusatrice ou trop sur-protectrice ?

Ca ressemble comme deux gouttes d'eau à du travail qui aurait dû être fait en classe.

Personnellement, je suis vieux jeu et un peu nostalgique des "devoirs" d'autrefois, même si je comprends les arguments de ceux qui sont contre. Mais là,  c'est totalement anormal.

Les questions d'histoire auraient  dû être traitées en classe. La page de questions de lecture aussi.

Deux leçons d'orthographe, c'est une de trop. Pour moi, c'est totalement incompréhensible : est-ce que la maîtresse en a fait deux dans la même journée? Une par semaine, ça suffit largement.

Et surtout, l'accumulation de tous ces devoirs à faire pour le même jour est totalement délirante!

Il faut t'assurer que ces devoirs n'ont pas été donnés à plusieurs moments différents, plusieurs jours à l'avance. Dans ce cas, la maîtresse pourra te dire que ton gamin ne sait pas s'organiser, qu'elle les a bien prévenus, qu'elle leur a bien répété qu'il fallait qu'ils s'avancent dans leur travail, ... mais même dans ce cas, tu pourras lui opposer que le volume de travail à faire était trop important.

Je pense qu'il ne faut pas lui signaler "gentiment" que c'est délirant. Il faut y aller avec le cahier de texte pour lui rappeler la quantité de travail à fournir et lui dire exactement le temps que ça a pris. Il faut lui rappeler que de tels devoirs sont interdits. Et au besoin la menacer de contacter l'inspection.

Le premier réflexe d'un enseignant face à un échec généralisé de ses élèves DOIT être de se remettre en cause. Il est impossible que tous les élèves d'une classe n'arrivent pas à faire le travail. Si c'est le cas, c'est forcément qu'il y a eu un "raté" dans la pédagogie.

Enfin, punir les élèves pour du travail non fait ou mal fait est stupide, sauf si visiblement, ils sont capables de bien mieux faire et qu'ils ont bâclé pour aller s'amuser. Même dans ce cas, une punition du type "copie" est stupide : il faut simplement leur faire refaire le travail non fait, avec de l'aide si besoin. C'est bien entendu beaucoup plus contraignant et fatiguant pour l'enseignant. Mais très souvent, les élèves ainsi "grondés" mais aussi soutenus simultanément, arrivent à faire le travail demandé. Et on leur prouve ainsi qu'ils valent mieux que ce qu'ils ont montré par leur comportement.

Link to post
Share on other sites
karja

Enfin de bons conseils après 6 ans , mais où se cachait donc ce fabuleux pédagogue ? 

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...