Jump to content
Vodul

ISSR-Nouveau calcul des distances.....à la baisse !!

Recommended Posts

Goëllette

Idem ici.

Je faisais 80 bornes aller-retour. Soit 40 kilomètres aller. Alors que j'habite à 6 km maxi de mon école de rattachement, on me prend une distance de 28, 59 km: ça doit être à vol d'oiseau....

On conteste où?

80 bornes par jour, 1h30 de route (ben oui, ici les routes sont souvent...) pour 27 euros bruts par jour....40 heures de présence école (avec la réforme des rythmes....) Ca fait rêver. Ah ben non c'était trop, ça sera 23!

allez pour détendre tout le monde, je voudrais dire que je pense sérieusement à devenir Zil pour avoir ces 27 euros bruts par jour...

Ben oui quoi moi, je suis SIMPLE enseignante. J'ai ma classe de 28 CP pénibles à souhait et je vis à 50 kilomètres de mon école. 2 heures de transport aller-retour par jour, 5 fois par semaine, sans petits euros pour compenser l'essence et la fatigue :(... Alors c'est oui, même si on nous arnaque encore et encore, sur les ISSR comme sur le reste, je crois que je vais tenter d'être ZIL. Comme ça, quitte à faire des kilomètres, j'aurai ptêtre 27 euros brut/jour, ce qui nous fait combien par mois en fait :) Allez faut rigoler avant d'être complètement plumés

Euh, c'est une plaisanterie ? :noelblush:

Penses-tu réellement que le "job" de TR ne comporte pas également d'inconvénients ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Titepoule

Euh... ouais... Pareil... ok y a une indemnité qui permet parfois d arriver à des mois plus corrects mais ce n est pas ca qui me fera rester BD...

Share this post


Link to post
Share on other sites
juan66

Je fais remonter ce post.

Venant de recevoir le récapitulatif de mes remplacements de septembre et octobre, avec le calcul des distances :heat::heat:

Je ne sais pas comment ils font pour trouver de telles distances, mais certainement en passant par les chemins en terre des vignes, pas possible autrement :yahoo:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Tu as toujours la possibilité de contester en leur envoyant la preuve (Mappy ou Viamichelin) que la distance est plus longue.

Share this post


Link to post
Share on other sites
cyberdoc

@juan66,

Le distancier aria donne les distance entre RAD et école de rempla.
La plus courte.

Sans péages.

Demande un récapitulatif mensuel. Les taux y figurent.

Tu auras ainsi les jours que tu peux contester, ou les "oublis" éventuels.

Envoie ensuite un courrier avec tes doc de Viamichelin au service gestionnaire et demande régularisation, en précisant que tu veux connaitre quelles sont tes voies de recours en cas de refus.

Puis tiens nous au courant.

Si un des éléments que je t'ai dit ne fonctionne pas, l'administration EST en tort.

Je te dirai alors que faire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
juan66

Merci cyberdoc.

Alors j'ai bien les récapitulatifs mensuels, la gestionnaire me les a envoyé, sans que je lui demande.

Bon chez moi pas de péages dans le département, mais en fait leur distance la plus courte, je ne vois même pas comment ils peuvent la trouver. J'ai essayé avec viamichelin et google maps, et à chaque fois j'en suis loin.. bon dans certains cas ça ne fait pas changer d'indemnité, mais souvent oui.

Je vais faire ce que tu as dit et demander gentiment des explications...

Enfin bon, à l'heure où les ISSR n'ont pas évolué depuis je ne sais combien d'années, nous sortir un logiciel qui fait n'importe quoi....

Share this post


Link to post
Share on other sites
cyberdoc

@juan66

Distance entre les 2 écoles, pas le domicile.

Joins les copies Viamichelin ET Mappy ou Maps à tes réclamations.
Exige régularisation ou notification de refus, ou au moins notification de la bonne réception de ta demande, en attendant que la dsden se renseigne au MEN.

Share this post


Link to post
Share on other sites
ftreen

Bonsoir,

Voilà un nouveau département touché par leur foutu logiciel : la Manche..

J'avais découvert, l'année scolaire dernière, ce post et m'étonnais de ne pas avoir encore rencontré votre problème de calcul de distance..

Et bien maintenant c'est fait.. Mon tableau récapitulatif du mois de septembre contient deux erreurs (avec des kilométrages hallucinants à 29,72km lorsque j'ai 31km au compteur ainsi qu'au gps et 79,5 pour 83km à mon compteur).

J'ai donc contacté le service des remplaçants de l'IA qui m'a renvoyé un message explicatif, présageant bien le peu d'intérêt qu'ils ont eu pour ma demande :

"Bonjour,

Les distances concernant l'ISSR (distances entre les établissements de rattachement et les établissements de remplacement) sont calculées suivant un distancier national qui n'est pas susceptible d'être modifié au niveau départemental ou académique.
La distance prise en compte est la distance la plus courte entre un point géolocalisé (établissement de rattachement) et un autre (établissement de remplacement).

cordialement,"

Maintenant ma question est : Que dois-je faire, car je commence sérieusement à en avoir assez d'avaler, chaque année, de mauvaises pilules et je ne suis plus décider à laisser passer sans rien dire ?

Merci de vos conseils...

Je précise que dès la rentrée, je vais contacter un syndicat de mon département.. mais je voulais savoir quand même jsuqu'où on pouvait aller personnellement

Share this post


Link to post
Share on other sites
ftreen

* je ne suis plus décidé... pardon

Share this post


Link to post
Share on other sites
cyberdoc

@FTREEN,

envoie réclamation au chef de Service avec les justificatifs Viamichelin, Mappy et Maps parametrés Voiture, Plus court Sans Péages.

Précise tes paramètres dans ton courrier.

Demande explications.

Si pas satisfait réponse, récris et demande les voies de recours... On te dira le TA (tu as 2 mois) ou le Recteur...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Diosc

Il faut tout vérifier comme si on avait que ça à faire !!!

De mon côté heureusement que mon école de rattachement est au milieu de la circo et les écoles assez proches.

Au grand max l'école la plus loin de mon école de rattachement doit être à 5 km donc loin du seuil des 10 km, je n'ai donc pas de problème de ce côté là.

Mais pour ceux qui sont sur des Km important c'est sur que la somme n'est pas la même.

Ils doivent jouer sur le fait que beaucoup n'ose pas réclamer ce qui leur est dû.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Je remonte le sujet pour vous faire part de ce jugement du TA trouvé par hasard sur un site syndical en cherchant autre chose et qui va faire jurisprudence : http://fo-snudi.fr/spip.php?article249

Citation
ISSR POUR LES TITULAIRES-REMPLAÇANTS

Jugement du TA de Clermont-Ferrand :
le logiciel ARIA ne peut s’opposer aux droits des PE

vendredi 15 avril 2016

Saisi par une PE de Haute-Loire, avec l’aide du SNUDI-FO, le tribunal administratif de Clermont-Ferrand dans un jugement du 18 février 2016, vient de condamner le ministère de l’Education nationale.

Depuis le 7 février 2015, le DASEN oppose à cette PE le logiciel national ARIA qui fixe une distance inférieure à la distance réelle effectuée entre sa résidence administrative et l’école de remplacement. Ce dernier arguant que les données contenues dans le logiciel ARIA s’imposeraient aux distances réellement parcourues.

Concrètement le logiciel ARIA réduit, dans le cas présent, la distance reconnue au-dessous du palier des 30 km qui ouvrent droit à une ISSR de 28,62 du km pour appliquer les 24,37 € de la tranche inférieure des 20 à 30 km.
Ainsi l’administration économise 4,25 € par km au détriment de la collègue soit au total une somme de 442 € pour un remplacement à l’année.

Le TA a donc condamné le ministère à régler la somme de 442 € au titre du remboursement des kilomètres effectivement parcourus et 100 € au titre « des frais exposés et non compris dans les dépens ». (art L 761-1 du code de justice administrative).

Avec ce jugement, le TA édicte trois principes :

  • « l’inspecteur d’académie ne peut se prévaloir utilement de l’égalité de traitement du traitement informatisé ARIA ».
    Commentaire : Le TA confirme que l’existence d’un logiciel ARIA, même fourni par le ministère, ne peut justifier du non-respect des textes réglementaires en vigueur.
  • « L’Inspecteur d’académie de la Haute-Loire, à qui il est loisible, comme pour tout responsable administratif, de décider en tenant compte des éléments de preuve fournis par le fonctionnaire, a entaché sa décision d’une erreur de fait et d’une erreur de droit ».

Commentaire : Le DASEN garde en toute circonstance la responsabilité du respect et de l’application des textes réglementaires, dans le cas présent le Décret du 9 novembre 1989 dans son article 1er et l’arrêté du 1er juillet 2010.

  • « l’argument de l’administration selon lequel le logiciel ARIA calculerait les distances à partir d’une géo-localisation de l’Institut Géographique National, est erroné pour une raison simple : sur le site de l’IGN, il est précisé que cette institution ne calcule pas les distances et elle renvoie sur le site MAPPY pour ce faire ».

Commentaire : Le TA précise que le distancier national qui sert de référence dans le logiciel ARIA n’a aucun caractère contraignant dès lors que l’agent apporte la preuve que le distancier retenu ne correspond pas à la réalité de la distance parcourue pour effectuer le replacement.

Pour le SNUDI-FO, ce jugement confirme le bien fondé des interventions auprès du ministre sur ce sujet depuis plusieurs années. Il ne peut être qu’un encouragement pour tous les TR confrontés à de telles pratiques à les contester.

Le SNUDI- FO intervient auprès de la ministre pour que soit respecté le décret du 9 novembre 1989 et que le logiciel ARIA ne soit qu’une référence qui ne soit pas opposée aux droits de personnels.

Montreuil, le 13 avril 2016

C'est sympa un syndicat qui se mouille pour aider un collègue à saisir la justice ! 

Car ça ne doit pas être donné de se payer un avocat, et bien compliqué de monter son dossier si on n'en a pas !

Share this post


Link to post
Share on other sites
bidulbuk

Merci Goëllette. Hélas je pense que si on était plus nombreux à se pencher sur les arcanes de ce système, les procédures seraient plus nombreuses. L'opacité en décourage beaucoup (moi la première).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Oui, mais l'Administration est tranquille : pour l'attaquer, il faut engager un avocat, et ça coûte cher, donc beaucoup renoncent.

Même les contrats de protection juridique professionnelle ne prévoient pas tous la possibilité pour un enseignant d'attaquer l'Administration, qui est pourtant son employeur. Comme s'il n'y avait pas de risque.

Je suis donc contente de constater que certains syndicats accompagnent ces collègues dans leur action, histoire qu'ils ne se sentent pas tout seuls.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mirobolande

Ici quand tu es envoyée sur un remplacement et que tu changes d'endroit parce qu'on t'appelle à 9h pour un remplacement plus urgent, seul le déplacement le plus loin est pris en copte (pas de cumul des deux). ARIA ne le prend pas en charge paraît-il.

Et quand je signale une erreur, c'est néant en face....

Alors bon...Tu contrôles tes feuilles quand elles arrivent, mais perdre trois heures à discuter avec un gestionnaire pour une erreur...

Share this post


Link to post
Share on other sites
nonau
Il y a 7 heures, Goëllette a dit :

Oui, mais l'Administration est tranquille : pour l'attaquer, il faut engager un avocat, et ça coûte cher, donc beaucoup renoncent.

Même les contrats de protection juridique professionnelle ne prévoient pas tous la possibilité pour un enseignant d'attaquer l'Administration, qui est pourtant son employeur. Comme s'il n'y avait pas de risque.

Je suis donc contente de constater que certains syndicats accompagnent ces collègues dans leur action, histoire qu'ils ne se sentent pas tout seuls.

Attaquer au TA avec le soutien de son syndicat ne coûte rien!

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
cyberdoc
il y a 30 minutes, nonau a dit :

Attaquer au TA avec le soutien de son syndicat ne coûte rien!

Aller au TA même sans syndicat ne coûté rien. La procédure est simple, mais rigoureuse.

Une fois qu'on a un refus, ou une absence de réponse à une demande (de préférence en lettre AR au DASEN), on rédige un mémoire, faits et droit. La procédure peut durer 2 ans... et le rectorat répond juste avant la clôture d'instruction.

Le TA ne juge que le droit. 

Exemple, si on ne t'a as payé une indemnité à laquelle tu as droit (ISSR, REP, etc.), la saisine du TA permet d'obtenir c'annulation du refus et la régularisation financière.

Mais pas de faire "punir" les coupables...

Share this post


Link to post
Share on other sites
nonau
il y a 32 minutes, cyberdoc a dit :

Aller au TA même sans syndicat ne coûté rien. La procédure est simple, mais rigoureuse.

Une fois qu'on a un refus, ou une absence de réponse à une demande (de préférence en lettre AR au DASEN), on rédige un mémoire, faits et droit. La procédure peut durer 2 ans... et le rectorat répond juste avant la clôture d'instruction.

Le TA ne juge que le droit. 

Exemple, si on ne t'a as payé une indemnité à laquelle tu as droit (ISSR, REP, etc.), la saisine du TA permet d'obtenir c'annulation du refus et la régularisation financière.

Mais pas de faire "punir" les coupables...

C'est justement parce que la procédure est rigoureuse qu'il vaut mieux s'entourer de personnes qui la connaissent bien!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bogey

Mais de mon expérience, peu de syndicats accompagnent vraiment des collègues à titre individuel (même si le résultat vaudra pour tous s'il y a jurisprudence), en mettant gratuitement à leur disposition un avocat pour rendre leur dossier efficace.

Dans la problématique qui m'occupe actuellement, même en leur apportant des textes montrant l'injustice et la possibilité de s'opposer à la décision, aucun de ceux que j'ai consultés (dont les deux gros) n'a daigné s'en emparer ... Ils se sont même rangés du côté de l'administration !

Pour le snudi-fo, je suppose qu'il faut s'y syndiquer, même si notre problème concerne d'autres, pour être accompagné ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
nonau

Il ne faut pas s'y syndiquer pour être défendu! C'est juste une question de bon sens, quand on est correctement défendu on leur renvoie l'appareil en se syndiquant...Sinon à quoi ça sert d'avoir une carte dans un syndicat?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Quand on est correctement défendu, comme tu dis ... :ninja:

Share this post


Link to post
Share on other sites
nonau
Il y a 6 heures, Goëllette a dit :

Quand on est correctement défendu, comme tu dis ... :ninja:

Il suffit de choisir un "vrai" syndicat, pas une officine à la botte de l'institution.

Share this post


Link to post
Share on other sites
sandreno

bonjour à tous, 

Et on le trouve où ce logiciel ARIA? rien rtouvé sur internet, j'aurais voulu essayer mes propres calculs.( je suis pile à 22 km....)

Share this post


Link to post
Share on other sites
cyberdoc
il y a une heure, sandreno a dit :

bonjour à tous, 

Et on le trouve où ce logiciel ARIA? rien rtouvé sur internet, j'aurais voulu essayer mes propres calculs.( je suis pile à 22 km....)

ARIA est interne aux dsden. Chaque mois, l'IEN doit donner un récapitulatif des activités, sur lequel on trouve notamment la distance RAD-école de suppléance.

Si tu es pile à 22, à vérifeier sur MAPPY, Viamichelin et Google Maps, regarde le taux retenu par ARIA.

Si écart, c'est peut être par ce qu'il faut prendre la distance la plus courte, ce que fait ARIA. Si tu es sûr d'avoir raison, écris une réclamation au DASEN, avec tes justificatifs.

Si refus ou pas de réponse, avertis les syndicats. S'il faut, le TA te donnera raison... au bout de plus de 2 ans.
 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
nonau

Une simple menace d'aller au TA suffit souvent à décanter les situations...

Share this post


Link to post
Share on other sites
cyberdoc
il y a 23 minutes, nonau a dit :

Une simple menace d'aller au TA suffit souvent à décanter les situations...

Non, nonau, détrompe-toi.

Tout d'abord, parce que si le dossier est mal monté, ou mal formulé, l'annulation du refus n'est pas gagnée. Ne serait-ce que de penser à demander l'annulation du refus.

Ensuite parce que c'est très long, plus de 2 ans...

De plus, ce n'est pas le service de la DSDEN qui gère la défense, mais le Rectorat.

Enfin, et peut-être surtout parce que les "responsables" à l'origine de la décision contestée ne sont JAMAIS sanctionnés, même s'ils ont commis une faute par méconnaissance des textes... ou pire.

Tout cela coûte très cher au contribuable... L'agent demandeur fait valoir ses droits, et uniquement, mais n'a pas de pouvoir pour se plaindre de tel ou tel petit cadre qui se la pète, car le seul vrai responsable est le DASEN, qui ne comprend rien aux petits problèmes de gestion,... ni m^me  à la pédagogie, mais là, c'est un autre problème, je m'égare...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
Il y a 20 heures, nonau a dit :

Il suffit de choisir un "vrai" syndicat, pas une officine à la botte de l'institution.

Tu as une proposition à nous faire ? :devil_2:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
il y a une heure, cyberdoc a dit :

Non, nonau, détrompe-toi.

Tout d'abord, parce que si le dossier est mal monté, ou mal formulé, l'annulation du refus n'est pas gagnée. Ne serait-ce que de penser à demander l'annulation du refus.

Ensuite parce que c'est très long, plus de 2 ans...

De plus, ce n'est pas le service de la DSDEN qui gère la défense, mais le Rectorat.

Enfin, et peut-être surtout parce que les "responsables" à l'origine de la décision contestée ne sont JAMAIS sanctionnés, même s'ils ont commis une faute par méconnaissance des textes... ou pire.

Tout cela coûte très cher au contribuable... L'agent demandeur fait valoir ses droits, et uniquement, mais n'a pas de pouvoir pour se plaindre de tel ou tel petit cadre qui se la pète, car le seul vrai responsable est le DASEN, qui ne comprend rien aux petits problèmes de gestion,... ni m^me  à la pédagogie, mais là, c'est un autre problème, je m'égare...

Et c'est là qu'on s'aperçoit que les salariés du privé ont davantage de possibilités d'être défendus des agissements de leur hiérarchie, qui craint davantage que la nôtre ...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ollinwan

Un document très intéressant et qui donne espoir.

Oui, Nono, de quel syndicat parles-tu ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Va-t-on le savoir ? :devil_2:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...