Jump to content

La ministre de l'Education nationale hier chez Ruquier


paupiette

Recommended Posts

Hier, une fois n'est pas coutume, je tombe sur l'émission de ruquier diffusée en 2ème partie de soirée.
L'invitée : najat vallaud belkacem.

j'ai trouvé son intervention catastrophique, très tournée sur sa petite personne. mais comme d'habitude me diriez-vous.

Le problème se pose surtout sur 2 de ses interventions, qui m'ont définitivement écoeurée de cette personne :

1) au sujet du statut et du salaire des pe : M. caron (toujours pertinent et incisif quoi qu'on en dise) l'interpelle sur le salaire des professeurs des écoles et notamment les fortes inégalités de traitement avec les enseignants du secondaire d'une part et leurs homologues européens d'autre part. M. caron lui demande s'il ne serait pas légitime et plus juste d'aligner les salaires du primaire sur le secondaire.

réponse de la ministre, visiblement génée : oui, ces disparités ne sont pas justifiées.

question de M. Caron : vous etes ministre, vous pouvez agir.

réponse de la ministre : oui, mais après tout, "les professeurs des écoles n'ont pas choisi cette voie pour le salaire"... (sic)

et, au fil de la conversation, d'apprendre (toujours grâce à M. Caron) que depuis plus de deux ans et demi, cette chère ministre cumulait les indemnités de conseillère générale (3000 euros par mois) (mandat quasi fictif) et de ministre...

mais, c'est vrai elle ne fait pas cela pour l'argent, non non ...

1er dégoût...

2) au sujet du niveau de recrutement des profs dans certaines académies :

après avoir fait semblant d'ignorer les moyennes de recrutement - particulièrement basses dans certaines académies - (pas très impliquée la ministre), cette chère ministre explique que parfois, il vaut mieux avoir en classe des profs contractuels pas ou peu formés ou des profs avec un faible niveau, plutôt que pas de prof du tout.

2eme dégoût...

avez-vous vu l'interview ?

qu'en avez-vous pensé ?

cela ne tiendrait qu'à moi, je demanderais sa démission pour tant de mépris envers la profession...

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Je n'ai pas vu l'émission. Mais je comprends que certaines personnes, avec un bac+5, ne souhaitent pas devenir professeur des écoles avec un salaire de 1290 euros.

Je ne me fais plus d'illusions. Je ne fais pas ce métier pour l'argent (je gagnais mieux ma vie avant) mais je dois forcément y penser car ce n'est pas facile de vivre seule avec son enfant (et je sais que je ne suis pas la seule dans ce cas). Je ne suis pas sûre que Mme Vallaud Belkacem entende cela.

Je pense qu'on devrait manifester pour l'alignement des salaires sur le 2nd degré.

Pour le second point, pense-t-elle aux enfants qui subissent des enseignants peu ou pas formés (attention, je ne leur jette pas la pierre car ils font du mieux qu'ils peuvent)?

Aimerait-elle que ça arrive à ses propres enfants? J'en doute.

Link to comment
Share on other sites

Chouette! De même que les ministres ( à élargir à député, sénateur ....) n'ont pas accepté cette fonction pour le salaire, on peut donc leur refiler le même salaire qu'à nous . Allez du 1300€ en début de mandat, et 2000 s'ils tiennent jusqu'au bout de leur mandat.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Honnêtement, qu'en attendais-tu ? C'est une politique de la plus belle espèce. Elle a été la voix du gouvernement, elle manie la langue de bois à merveille. Et ayant fait une aussi belle ascension, je pense qu'elle a plus d'ambition que de conviction.

Alors, je n'attendais rien de cette dame. Et au moins, maintenant, j'en suis sure.

Link to comment
Share on other sites

Chouette! De même que les ministres ( à élargir à député, sénateur ....) n'ont pas accepté cette fonction pour le salaire, on peut donc leur refiler le même salaire qu'à nous . Allez du 1300€ en début de mandat, et 2000 s'ils tiennent jusqu'au bout de leur mandat.

Parfaitement d'accord!!!!!!

Link to comment
Share on other sites

De mon côté, j ai été choquée par les propos de la ministre!

Notamment lorsqu elle dit dans un rire non dissimulé:

"Oui les disparités entre les salaires du primaire et du secondaire ne sont pas justifiées mais de toute façon, les professeurs n ont pas choisi cette voie pour le salaire."

Je me suis sentie humiliée!

Link to comment
Share on other sites

On ne peut rien attendre des ministres de l'EN.

Consignes d'économie, on n'aura rien.

Et en Seine Saint Denis, on continuera à ne pas payer dans les temps les instits vacataires (ils peuvent aller à la Dsden chercher leur bon alimentaire) (véridique, cela se passe en ce moment même).

Je ne sais pas jusqu'où la situation va se dégrader comme cela, c'est grave et triste.

Si blocus il doit y avoir de notre part, il doit être suivi à 100% et de durée illimitée.

Autant dire impossible, avec toutes les charges financières qui nous incombent à tous.

Ils nous tiennent, et bien même.

Link to comment
Share on other sites

1) au sujet du statut et du salaire des pe : M. caron (toujours pertinent et incisif quoi qu'on en dise) l'interpelle sur le salaire des professeurs des écoles et notamment les fortes inégalités de traitement avec les enseignants du secondaire d'une part et leurs homologues européens d'autre part. M. caron lui demande s'il ne serait pas légitime et plus juste d'aligner les salaires du primaire sur le secondaire.

réponse de la ministre, visiblement génée : oui, ces disparités ne sont pas justifiées.

question de M. Caron : vous etes ministre, vous pouvez agir.

réponse de la ministre : oui, mais après tout, "les professeurs des écoles n'ont pas choisi cette voie pour le salaire"... (sic)

Et en plus elle se permet de dire ça en ricanant! Alors c'est pas nouveau que les PE sont sous-payés, mais que notre ministre en soit presque à se foutre de notre poire comme ça... y a vraiment quelque chose qui ne tourne plus rond!

Vivement les élections professionnelles...

Link to comment
Share on other sites

....Tous ont le même discours " oui, ils sont sous-payés, on les augmentera dès qu'on pourra". C'est à dire: Jamais. Du coup, ils rebondissent sur le discours " oui mais on améliore les conditions de travail en recrutant plus"... Tu parles....

Link to comment
Share on other sites

On ne peut rien attendre des ministres de l'EN.

Consignes d'économie, on n'aura rien.

Et en Seine Saint Denis, on continuera à ne pas payer dans les temps les instits vacataires (ils peuvent aller à la Dsden chercher leur bon alimentaire) (véridique, cela se passe en ce moment même).

Je ne sais pas jusqu'où la situation va se dégrader comme cela, c'est grave et triste.

Si blocus il doit y avoir de notre part, il doit être suivi à 100% et de durée illimitée.

Autant dire impossible, avec toutes les charges financières qui nous incombent à tous.

Ils nous tiennent, et bien même.

Oui, c'est vrai mais il doit y avoir un moyen de faire valoir nos revendications.

Il faut voter aux prochaines élections professionnelles, c'est déjà une étape. Je ne suis d'aucun syndicat mais il faut bien essayer de faire quelque chose.

J'invite Mme Vallaud Belkacen de venir dans certaines écoles du 93 où les TAP ressemblent à du n'importe quoi!!!

Link to comment
Share on other sites

Vous pouvez revivre son explosion de rire face à notre rémunération dans la rediffusion de l'émission (le passage concerné est situé à 1h25 minutes et 16 secondes)

http://m.pluzz.francetv.fr/videos/on_nest_pas_couche.html#xtref=http://forums-enseignants-du-primaire.com/topic/310467-la-ministre-de-l-education-nationale-hier-chez-ruquier/

Qu en dites- vous?

Il va falloir qu on se réveille......etre considéré ainsi n est pas normal!

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...