Aller au contenu
Helly

Devoirs: quelle quantité donnez-vous, pour quel niveau?

Messages recommandés

Helly

A l'issue d'une semaine de RV avec les parents, nous constatons que nous ne nous sommes sans doute pas assez concertées sur le point des devoirs.

Certaines en donneraient trop, pas assez, voire pas du tout...

Bref, nous coulons revoir ça lors de notre prochaine concertation pour être cohérentes entre nous. Dans l'idéal, nous aimerions arriver à ce que toutes les enseignantes d'un même niveau donnent à peu près la même quantité, et à ce que les élèves aient de plus en plus de devoirs du CP au CM2 (pour l'instant, il arrive qu'un élève de notre école ait beaucoup de devoirs en CP, peu en CE1, pas du tout en CE2, beaucoup en CM1, etc...).

A titre indicatif, que donnez-vous, et pour quel niveau ?

Personnellement, j'ai, selon les années des CE2 ou des CM1, et je donne quelque chose tous les jours, en général (au choix, pas tout le même jour):

- un temps à réviser + un ou deux verbes à conjuguer

- des mots à revoir

- une table de multiplication à revoir + 3 multiplications

- un texte à lire à voix haute

Je m'efforce toujours de faire en sorte que les élèves "moyens" en aient pour 15 mn maximum, et ce ne sont que des choses déjà faites / vues en classe.

Et vous?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sophely1

Bonjour,

Moi, ça te ressemble en enlevant la partie écrite (verbes à conjuguer et les 3 multplications), et jamais du jour pour le lendemain.

Je donne les leçons et/ou des exercices à revoir/apprendre, des mots à apprendre, des poésies à apprendre; après libre aux parents de proposer à son enfant de refaire un exo à l'écrit, de faire apprendre les mots de la dictée à l'écrit ou à l'oral.

Je fais beaucoup travailler les enfants sur le temps de classe, je leur en demande beaucoup; j'estime que le soir et le we, à la maison, c'est fait pour partager du temps en famille.

Je déteste les collègues qui disent pour justifier des récrés à rallonge: "Oh il faut qu'ils se défoulent, qu'ils s'amusent" et qui donnent des tartines de devoirs le soir!...

Quand je rentre du boulot et que je vois tout ce que j'ai à faire dans un laps de temps très court (récupérer les enfants, les bains, refaire tous les sacs du lendemain, le repas, le rituel du coucher et le coucher + parfois une machine à étendre, un lave-vasselle à vider ou autre, le tout en 2h30 maxi et en étant seule quasi tout le temps), je me demande comment je trouverai le temps pour les devoirs des enfants quand ils seront en âge d'en avoir!

Je sais qu'ils seront plus autonomes à ce moment-là mais j'espère que 1) leurs enseignants en donneront peu 2) qu'ils percuteront vite pour que ça ne s'éternise pas!

C'est bien de vouloir harmoniser vos pratiques dans l'école!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
éowin

A l'issue d'une semaine de RV avec les parents, nous constatons que nous ne nous sommes sans doute pas assez concertées sur le point des devoirs.

Certaines en donneraient trop, pas assez, voire pas du tout...

Bref, nous coulons revoir ça lors de notre prochaine concertation pour être cohérentes entre nous. Dans l'idéal, nous aimerions arriver à ce que toutes les enseignantes d'un même niveau donnent à peu près la même quantité, et à ce que les élèves aient de plus en plus de devoirs du CP au CM2 (pour l'instant, il arrive qu'un élève de notre école ait beaucoup de devoirs en CP, peu en CE1, pas du tout en CE2, beaucoup en CM1, etc...).

A titre indicatif, que donnez-vous, et pour quel niveau ?

Personnellement, j'ai, selon les années des CE2 ou des CM1, et je donne quelque chose tous les jours, en général (au choix, pas tout le même jour):

- un temps à réviser + un ou deux verbes à conjuguer

- des mots à revoir

- une table de multiplication à revoir + 3 multiplications

- un texte à lire à voix haute

Je m'efforce toujours de faire en sorte que les élèves "moyens" en aient pour 15 mn maximum, et ce ne sont que des choses déjà faites / vues en classe.

Et vous?

J'ai des ce2 et je donne à peu près la même chose (sans devoirs écrits sauf travaux à finir because langue hyperactive ou big baobab in the hand)

lecture: 1 page (dont 5 lignes à bien lire à voix haute)

3 à 5 mots (pour l'instant c'est encore 3)

une leçon ou quelques vers à apprendre ou revoir (mais ils les ont depuis une semaine)

un verbe ou une table X

parfois une leçon de math ou de français à lire (règle ortho à apprendre mais ce n'est pas toutes les semaines)

En tout point d'accord avec Sophely

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maîtresse du 37

Je n'ai pas d'élèves d'élémentaire mais je suis directrice d'une école primaire donc nous avons fait en début d'année un conseil des maîtres sur les devoirs :

-Nous avons établi des temps maximum de devoirs par niveau (CP : 10 min, CE1 : 15 min, CE2 : 20 min, CM1 : 25 min, CM2 : 30 min)

-Pas de devoirs écrits

-Possibilité de s'avancer pour les CM1 et les CM2 pour se préparer au collège.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
agora

Ici en cm1 UNE leçon à revoir ( français ou maths ) + 1 deuxième petit travail ( poésie, mots de la dictée, tables, lexique...) et s'il y'a une évaluation uniquement cette éval à préparer.

je précise que sous chaque leçon de fr/maths il y'a un court exercice, qu'ils peuvent faire à l'écrit ou à l'oral, on le corrige le lendemain pour réactiver et voir exactement ce qu'on attend d'eux

Est ce que tes élèves moyens arrivent à faire ce que tu demandes en 15minutes Helly? Tu as eu des retours à ce sujet? ( Personnellement les miens moyens n'y arriveraient pas , même si ca été vu en classe ils ont quand même souvent plus de mal à mémoriser/ écrire)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cpette

Bonjour,

Moi, ça te ressemble en enlevant la partie écrite (verbes à conjuguer et les 3 multplications), et jamais du jour pour le lendemain.

Je donne les leçons et/ou des exercices à revoir/apprendre, des mots à apprendre, des poésies à apprendre; après libre aux parents de proposer à son enfant de refaire un exo à l'écrit, de faire apprendre les mots de la dictée à l'écrit ou à l'oral.

Je fais beaucoup travailler les enfants sur le temps de classe, je leur en demande beaucoup; j'estime que le soir et le we, à la maison, c'est fait pour partager du temps en famille.

Je déteste les collègues qui disent pour justifier des récrés à rallonge: "Oh il faut qu'ils se défoulent, qu'ils s'amusent" et qui donnent des tartines de devoirs le soir!...

Quand je rentre du boulot et que je vois tout ce que j'ai à faire dans un laps de temps très court (récupérer les enfants, les bains, refaire tous les sacs du lendemain, le repas, le rituel du coucher et le coucher + parfois une machine à étendre, un lave-vasselle à vider ou autre, le tout en 2h30 maxi et en étant seule quasi tout le temps), je me demande comment je trouverai le temps pour les devoirs des enfants quand ils seront en âge d'en avoir!

Je sais qu'ils seront plus autonomes à ce moment-là mais j'espère que 1) leurs enseignants en donneront peu 2) qu'ils percuteront vite pour que ça ne s'éternise pas!

C'est bien de vouloir harmoniser vos pratiques dans l'école!

Tout à fait pareil...

Je suis à la maison entre 16h30 et 17h15 (en fonction des jours sans ou avec soutien), ma fille est en ce1, elle percute très vite...et heureusement...

Parce qu'avec le petit qui est en MS et qui se prend de plein fouet l'arrêt de la sieste, le mercredi matin et les maladies de l'hiver, on essaie de les coucher à 19h30...

Ca veut dire manger à 19h dernier délai, donc préparer vers 18h30, donc prendre une douche/bain vers 18h....Il reste peu de temps, du coup...

Je ne sais pas comment font les enfants dont les parents rentrent "tard" du travail....enfin, genre après 18h... :cry:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Helly

Merci pour vos témoignages!

Pour ce qui est des devoirs écrits, on en donne toutes ou presque. On a déjà discuté du bien-fondé d'en donner, et on est tombés d'accord sur le fait qu'on a 3 catégories d'élèves; si on donne par exemple une leçon sur le passé composé:

- ceux dont les parents suivent la scolarité leur feront conjuguer des verbes pour vérifier qu'ils maîtrisent ; pour ceux-là, qu'on donne des devoirs ne pose pas de problème, les parents feront faire ce qu'on a demandé, ça les arrange même;

- ceux qui ne font pas leur devoirs et qui ne sont pas suivis : ils n'ouvrent même pas leurs cahiers, quoiqu'on fasse ; pour eux non plus, ça ne change rien, devoirs donnés ou pas, ils ne les font pas (et on ne peut rien leur dire puisque les devoirs sont interdits)

- ceux qui sont pleins de bonne volonté mais pas suivis (parce que parents qui bossent beaucoup ou qui ne savent pas lire, ou qui ne savent pas parler français) : ils font ce qu'on leur dit, donc apprennent la leçon, mais ne pensent pas d'eux-mêmes à conjuguer des verbes pour vérifier qu'ils la connaissent, alors qu'ils l'auraient fait de bon coeur si on leur en avait donné.

Du coup, on s'est rendues compte que c'est la 3ème catégorie qui était "lésée" par l'absence de devoirs écrits, et c'est dommage, car ils veulent réussir, c'est important pour eux.

On a donc choisi de donner des devoirs écrits, très limités, mais on ne râle pas / punit pas ceux qui ne les font pas.

Quant au temps, aux réunions de rentrée, on précise qu'après 20 mn de devoirs, les enfants doivent arrêter, quitte à noter un mot sur le cahier du type "on a arrêté après 20 mn".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
agora

Mille pardons Helly je n'avais pas vu que tu ne donnais pas tout ça le même soir !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pharagonde

Je suis en triple niveau cycle 3. Je donne la même chose pour les 3 niveaux.

Mes 3 niveaux ont le lundi leur liste de mots à apprendre pour le vendredi (jour de dictée).

Le mardi ou mercredi matin, je donne un petit exercice de maths et français pour le jeudi. Toutes les 3 semaines ils ont une poésie à apprendre. Le week-end, ils ont les leçons de maths et français données dans la semaine à apprendre et un ou 2 exos d'application des leçons en maths et en français. Le jeudi je donne de la lecture pour le jeudi suivant : un ou 2 chapitres du livre étudié ou le tapuscrit d'un album (par exemple cette semaine on a commencé le polar et ils ont tout le tapuscrit de Touchez pas au roquefort à relire). Chaque période ils ont un livre à lire avec une fiche de lecture à rédiger avec un résumé (soit j'impose le type de livre, soit c'est libre selon mon humeur) qu'ils me rendent avant les vacances. Pendant les vacances, un livre à lire imposé avec fiche de lecture. Et sinon régulièrement des leçons en géo, histoire, sciences... quand on a fini un thème, une période avec une éval à la clé.

Et un exposé à préparer dans l'année.

Voilàààà

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bettyboop

Je suis en cycle 3 depuis plusieurs années et je donne à peu près la même chose que ce qui est décrit au-dessus MAIS tous les devoirs sont faits en classe.

Toute l'école fonctionne sur ce principe. On a un temps en fin de journée consacré aux devoirs.

Sur ce temps:

1- les enfants notent ce qu'ils ont fait dans la journée ("j'ai appris à poser une multiplication" ou "j'ai conjugué des verbes à l'imparfait", ...) pour que les parents suivent le parcours de leur enfant.

2- ils font leurs devoirs (apprendre une leçon, une poésie, poser une division,...)

3- ils peuvent aider leurs camarades.

Les avantages de cette pratique sont multiples:

-d'abord, je suis là pour expliquer ou aider (l'élève ne se retrouve pas tout seul chez lui sans personne pour lui expliquer s'il n'a pas compris).

-Tous les élèves font leurs devoirs .

-Les élèves s'entraident ce qui permet à certains de fixer une notion en la réexpliquant.

-les élèves gagnent en autonomie: ils peuvent par exemple se dicter les mots à apprendre entre eux, les CM vont faire lire les CP,...

En fonctionnant de cette façon, on a éliminé la plupart des problèmes liés aux devoirs (j'ai oublié mon cahier, j'ai pas eu le temps, j'ai pas compris...) et le soir, la vie de famille n'est pas parasitée par les devoirs même si on n'empêche personne de relire une leçon ou de réciter sa poésie à ses parents bien sûr!

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Melle

Vous prenez ce temps sur les 24h d'enseignement? Cela revient quoi... à 30 minutes par jour? donc 2 heures par semaines?

J'avoue que je ne sais pas comment je construirais mon emploi du temps avec ça...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bettyboop

Ce temps est décompté du temps de maths et de français car ce sont les matières pour lesquelles on donne le plus de devoirs.

30 min les lundis, jeudis et vendredis. 15 min mardi, mercredi.

Je précise que l'IEN est au courant et qu'il a lui même proposé de décompter ce temps sur les maths et le français.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cookie1511

Alors en CM2, je ne donne jamais de devoirs écrits (sauf corriger la dictée de la semaine)

Sinon, ce sont juste des leçons à apprendre ou à revoir (et il y en a tous les jours)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
isabelle&co

Cette année, ma fille a une instit très particulière... elle est en CE2 et se retrouve le soir avec des devoirs qui peuvent prendre jusqu'à une heure ! Après j'arrête, ça ne sert à rien. Et comme je les récupère à 18h00, on n'a pas vraiment le temps. Du coup, c'est la douche qui saute les lundi, jeudi et vendredi soir. Pour les vacances, ce n'est pas compliqué, je recopie pour celles de printemps :

- savoir ses cahiers de leçons de français et de maths

- terminer les fiches inachevées du cahier du jour et refaire les exercices non réussis

- français : vocabulaire 21 et 22 et lire les pages 212 et 213

- poésie : connaître "L'homme et la mer" de Baudelaire

- maths : préparer le bilan de l'unité 10 (multiplications posées à 2 chiffres et nombres jusqu'à 999 999 en chiffres et en lettres)

OK, il y a beaucoup de révisions, la poésie, ça fait un moment qu'ils l'apprennent, mais je trouve que c'est quand même beaucoup. Et comment font les gamins qui vont au centre de loisirs pendant les vacances ? C'est le soir ?

Et ça n'a pas de sens, apprendre toutes les leçons de maths et de français, ça n'a pas de sens.

Et à côté de ça, ils n'ont jamais de livre à lire, de fiche de lecture à faire. Je trouve ça un peu surprenant en CE2.

Qu'en pensez-vous ?

Modifié par isabelle&co

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mamiebrossard

Effectivement, je trouve que ça fait beaucoup :(

 

Ici pour mes ce1, toujours des devoirs 1 ou 2 ou 3 max par jour !

en générale c'est 1 lecture + 1 leçon ou lecture + poésie ou poésie + leçon ou 2 leçons dans 2 matières et très exceptionnellement, je rajoute 1 devoir en plus !

Les leçons sont déjà travaillées depuis au moins 2 voire 3 séances donc quand ils l'ont, ça doit aller vite. même chose pour la poésie qui est faite en plus progressivement en 2, 3, 4 fois selon la longueur. La lecture a déjà été faite en classe. Ils doivent juste s'appliquer sur la ponctuation, le ton et la fluidité.

Pour les vacances, j'ai demandé de relire les 4-5 dernières leçons de français , de réviser la table de 4 et de lire ce qu'ils voulaient.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Japet
Il y a 19 heures, isabelle&co a dit :

Cette année, ma fille a une instit très particulière... elle est en CE2 et se retrouve le soir avec des devoirs qui peuvent prendre jusqu'à une heure ! Après j'arrête, ça ne sert à rien. Et comme je les récupère à 18h00, on n'a pas vraiment le temps.

Qu'est ce qu'elle a à faire?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
isabelle&co

Je prends son agenda

Par exemple :

Un jeudi pour le vendredi :

Poésie : apprendre la 1ère et la dernière strophe de "Liberté" de Paul Éluard (en sachant que l'instit ne fait aucune compréhension de texte, ils apprennent des poésies qu'ils ne comprennent pas)

Anglais : revoir le vocabulaire d'airport à birthday (vocabulaire dans l'ordre alphabétique, sans thématique)

Revoir les nombres de 0 à 20 en chiffres et en lettres

Préhistoire : apprendre le document

Français : revoir la conjugaison des verbes avoir et être au présent de l'indicatif

Mathématiques: apprendre la page 12 du Dico maths (super !)

vendredi pour lundi

maths : préparer l'évaluation : doubles et moitiés, additions posées, compléments (page 8 du Dico Maths), calcul malin, calculs sur la monnaie, addition répétées et multiplication, cercle, carré et rectangle, mesure de segments (unités 1, 2 et 3 du Cap Maths) évaluation : 4 pages A4

Français : vocabulaire 8c

Lundi pour mardi

Français : vocabulaire 13C

Maths et français : savoir les fiches du cahier de leçons

Sciences : relire les derniers documents

Lundi pour mardi

Français : vocabulaire 15c

Maths : apprendre la page 32 d du Dico Maths et préparer l'évaluation trimestrielle (unités 1 à 7 du Cap Maths)

 

Et donc, comme ça, il y en a plein. Parfois c'est moins long, mais toujours trop à mon avis, et ça n'apporte rien. Le vocabulaire ne répond à aucune logique grammaticale ou thématique. Les doc en sciences et en histoire sont des photocopies illisibles souvent.

Il est très délicat d'aller voir la maîtresse pour lui en parler.

Et là où ça me met en boule, c'est que dans le livret, la régularité des devoirs faits à la maison est notée ! C'est pour ma fille que ça m'énerve parce qu'elle travaille et n'a "que" un B.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mikl57

En général, mes élèves de CE2-CM1 ont des devoirs à peu près 2 soirs sur 3. Le plus souvent, ce sont des leçons à apprendre, en particulier en histoire, en EMC, en grandeurs et mesures ou en conjugaison, ou des révisions des tables de multiplications, ou un texte à lire, sur lequel on va travailler le lendemain en lecture-compréhension. Je donne pas d'écrit.

J'estime que ça ne doit pas dépasser un quart d'heure de travail, hormis dans le cas où il y a une évaluation sommative notée à l'arrivée qui nécessite beaucoup de révisions (ce qui se produit à peu près toutes les deux semaines, généralement en histoire).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sourire d'1 Enfant
Le ‎31‎/‎05‎/‎2015 à 20:28, bettyboop a dit :

Je suis en cycle 3 depuis plusieurs années et je donne à peu près la même chose que ce qui est décrit au-dessus MAIS tous les devoirs sont faits en classe.

Toute l'école fonctionne sur ce principe. On a un temps en fin de journée consacré aux devoirs.

Sur ce temps:

1- les enfants notent ce qu'ils ont fait dans la journée ("j'ai appris à poser une multiplication" ou "j'ai conjugué des verbes à l'imparfait", ...) pour que les parents suivent le parcours de leur enfant.

2- ils font leurs devoirs (apprendre une leçon, une poésie, poser une division,...)

3- ils peuvent aider leurs camarades.

Les avantages de cette pratique sont multiples:

-d'abord, je suis là pour expliquer ou aider (l'élève ne se retrouve pas tout seul chez lui sans personne pour lui expliquer s'il n'a pas compris).

-Tous les élèves font leurs devoirs .

-Les élèves s'entraident ce qui permet à certains de fixer une notion en la réexpliquant.

-les élèves gagnent en autonomie: ils peuvent par exemple se dicter les mots à apprendre entre eux, les CM vont faire lire les CP,...

En fonctionnant de cette façon, on a éliminé la plupart des problèmes liés aux devoirs (j'ai oublié mon cahier, j'ai pas eu le temps, j'ai pas compris...) et le soir, la vie de famille n'est pas parasitée par les devoirs même si on n'empêche personne de relire une leçon ou de réciter sa poésie à ses parents bien sûr!

C'est une très bonne initiative (ressemblant à celle des devoirs faits au collège) que j'ai essayé de mettre en place l'année dernière dans l'école où j'étais.

Après on a du abandonner dans l'école pour 2 raisons

1) classe de 28 élèves, pas possibilité de décloisonner sur ce temps car école 2 classes

2) certains parents souhaitaient garder la possibilité de faire les leçons à la maison avec leurs enfants

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tinsel

Mais pourquoi appeler ça "devoirs" si c'est fait en classe? Quelle est la différence avec le travail ordinaire de la journée? Pourquoi ne pas simplement dire qu'on ne donne pas de devoirs dans ce cas?

Sourire d'1 enfant, le fait de faire ce travail en classe n'empêchait pas certains parents de le refaire à la maison, comme le disait bettyboop.

On n'aura jamais l'approbation de tous les parents sur les devoirs. C'est comme le fait d'enlever son manteau quand il fait chaud... Ce qui est important à mon sens c'est d'être régulier dans ce qu'on donne à faire à la maison.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×