Aller au contenu
Chloé2008

ELCO à Paris

Messages recommandés

Chloé2008

Bonjour,

Je suis maman d'une petite fille en CP à Paris.

Nous avons eu un formulaire pour l'enseignement des langues d'origine l'année prochaine.

Nous n'avons pas d'origine étrangère mais ma fille a une copine qui s'inscrit en Italien et une autre qui s'inscrit en Arabe et voudrait les suivre.

Il n'est pas question de faire les 2 mais une des 2 langues, pourquoi pas c'est enrichissant.

J'ai trouvé sur le site de Paris que c'était ouvert à tous mais je ne sais rien sur l'organisation.

Est-ce sur le temps scolaire ou pas? Cette langue remplace-t'elle l'anglais?

Nous sommes dans le 5ème: savez-vous où les cours ont lieu?

Merci pour vos informations!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chloé2008

Pas d'info....?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lilie2fr

A priori c'est hors temps scolaire et, dans mon arrondissement, ce n'est ouvert qu'aux enfants dont c'est la langue d'origine, ce ne sont pas des "cours" pour apprendre une langue mais la possibilité pour les enfants de rester en contact avec ses origines.

Cette langue ne remplace pas l'anglais qui, d'ailleurs, n'est pas obligatoirement la langue découverte en élémentaire.C'est une action de la mairie, rien à voir avec l'éducation nationale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
laurence93

A priori c'est hors temps scolaire et, dans mon arrondissement, ce n'est ouvert qu'aux enfants dont c'est la langue d'origine, ce ne sont pas des "cours" pour apprendre une langue mais la possibilité pour les enfants de rester en contact avec ses origines.

Cette langue ne remplace pas l'anglais qui, d'ailleurs, n'est pas obligatoirement la langue découverte en élémentaire.C'est une action de la mairie, rien à voir avec l'éducation nationale.

Si l'on s'en réfère aux texte, l'ELCO n'est plus, depuis longtemps, réservé aux élèves dont les parents sont originaires du pays parlant la langue enseignée : aujourd'hui, il est ouvert à tous les enfants dont les parents en font la demande (si dans de nombreuses écoles on continue à le reserver à certains enfants, c'est abusif).

De plus l'organisation et la mise en place des ELCO n'a rien à voir avec la mairie : c'est un enseignement financé par un pays étranger, mais mis en place par l'Education Nationale, qui valide l'enseignant et les programmes.

Voir par exemple ici : http://eduscol.education.fr/cid52131/enseignements-de-langue-et-de-culture-d-origine-elco.htm

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lilie2fr

Alors, à Paris, vu que la question porte sur Paris et que j'y enseigne, chaque mairie (avec l'accord de la circo) gère l'ELCO à sa sauce, l'enseignement est, pour raisons budgétaires, réservé aux enfants dont c'est l'origine et s'il n'y a pas assez d'enfants, il n'y a pas d'enseignement. S'il y a enseignement c'est hors temps scolaire et même hors circo selon les regroupements des fois. Voili voilou

https://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p2_725317/enseignement-des-langues-et-cultures-d-origines-elco

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
laurence93

Alors, à Paris, vu que la question porte sur Paris et que j'y enseigne, chaque mairie (avec l'accord de la circo) gère l'ELCO à sa sauce, l'enseignement est, pour raisons budgétaires, réservé aux enfants dont c'est l'origine et s'il n'y a pas assez d'enfants, il n'y a pas d'enseignement. S'il y a enseignement c'est hors temps scolaire et même hors circo selon les regroupements des fois. Voili voilou

https://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p2_725317/enseignement-des-langues-et-cultures-d-origines-elco

Mais sur le lien que tu donnes, il est bien spécifié que cet enseignement est ouvert à toutes les familles !

Il y est aussi dit que les contenus sont sous la responsabilité du MEN. Bref, je ne vois toujours pas en quoi les ELCO concernent la mairie, qui fournit les locaux certes mais n'a aucun droit de regard, ni sur le contenu, ni sur la sélection des enfants qui y participent.

C'est clair que, concernant les ELCO, les usages locaux sont parfois étranges, mais ils ne doivent pas amener à des pratiques qui sortent du cadre de la loi.

J'ai été directrice sur 3 circonscriptions différentes, et sur 2 d'entre elles on m'a demandé de trier les enfants selon la nationalité de leurs parents pour les enquêtes ELCO. J'ai à chaque fois refusé, et inscrit tous les enfants volontaires, et ce avec d'autant plus de conviction que, non seulement la loi était de mon côté, mais aussi les principes essentiels de l'enseignement public qui exigent qu'on ne discrimine pas nos élèves en fonction de leur origine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lilie2fr

Alors, à Paris, vu que la question porte sur Paris et que j'y enseigne, chaque mairie (avec l'accord de la circo) gère l'ELCO à sa sauce, l'enseignement est, pour raisons budgétaires, réservé aux enfants dont c'est l'origine et s'il n'y a pas assez d'enfants, il n'y a pas d'enseignement. S'il y a enseignement c'est hors temps scolaire et même hors circo selon les regroupements des fois. Voili voilou

https://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p2_725317/enseignement-des-langues-et-cultures-d-origines-elco

Mais sur le lien que tu donnes, il est bien spécifié que cet enseignement est ouvert à toutes les familles !

Il y est aussi dit que les contenus sont sous la responsabilité du MEN. Bref, je ne vois toujours pas en quoi les ELCO concernent la mairie, qui fournit les locaux certes mais n'a aucun droit de regard, ni sur le contenu, ni sur la sélection des enfants qui y participent.

C'est clair que, concernant les ELCO, les usages locaux sont parfois étranges, mais ils ne doivent pas amener à des pratiques qui sortent du cadre de la loi.

J'ai été directrice sur 3 circonscriptions différentes, et sur 2 d'entre elles on m'a demandé de trier les enfants selon la nationalité de leurs parents pour les enquêtes ELCO. J'ai à chaque fois refusé, et inscrit tous les enfants volontaires, et ce avec d'autant plus de conviction que, non seulement la loi était de mon côté, mais aussi les principes essentiels de l'enseignement public qui exigent qu'on ne discrimine pas nos élèves en fonction de leur origine.

Euh je ne soutiens pas, j'informe juste des pratiques parisiennes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
laurence93

Alors, à Paris, vu que la question porte sur Paris et que j'y enseigne, chaque mairie (avec l'accord de la circo) gère l'ELCO à sa sauce, l'enseignement est, pour raisons budgétaires, réservé aux enfants dont c'est l'origine et s'il n'y a pas assez d'enfants, il n'y a pas d'enseignement. S'il y a enseignement c'est hors temps scolaire et même hors circo selon les regroupements des fois. Voili voilou

https://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p2_725317/enseignement-des-langues-et-cultures-d-origines-elco

Mais sur le lien que tu donnes, il est bien spécifié que cet enseignement est ouvert à toutes les familles !

Il y est aussi dit que les contenus sont sous la responsabilité du MEN. Bref, je ne vois toujours pas en quoi les ELCO concernent la mairie, qui fournit les locaux certes mais n'a aucun droit de regard, ni sur le contenu, ni sur la sélection des enfants qui y participent.

C'est clair que, concernant les ELCO, les usages locaux sont parfois étranges, mais ils ne doivent pas amener à des pratiques qui sortent du cadre de la loi.

J'ai été directrice sur 3 circonscriptions différentes, et sur 2 d'entre elles on m'a demandé de trier les enfants selon la nationalité de leurs parents pour les enquêtes ELCO. J'ai à chaque fois refusé, et inscrit tous les enfants volontaires, et ce avec d'autant plus de conviction que, non seulement la loi était de mon côté, mais aussi les principes essentiels de l'enseignement public qui exigent qu'on ne discrimine pas nos élèves en fonction de leur origine.

Euh je ne soutiens pas, j'informe juste des pratiques parisiennes.

Ah mais il n'y avait aucune agressivité envers toi dans mes messages, Lilie2fr, désolée si tu as pu le sentir autrement (ah, l'écrit, toujours l'écrit, et tout ce qu'on n'arrive pas à y faire passer... tiens : :blush: et :) , j'aime pas trop les smileys mais bon, là, nécessité oblige !)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lilie2fr

Pas de souci :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chloé2008

Bonjour,

Merci à vous deux.

Je comprends parfaitement que cet enseignement soit réservé, selon les budgets des communes à priori, aux enfants dont c'est l'origine.

Ce qui m'a troublé c'est que tous les enfants ont eu le même formulaire. Je demanderai plus d'info à la maitresse à la rentrée en ce qui concerne le 5ème.

Ma fille est rentrée au CP en sachant lire, je pense qu'elle s'ennuie un peu et je voyais l'apprentissage d'une langue comme l'opportunité de l'"occuper" et de lui faire comprendre qu'il faut travailler pour réussir.

Pour l'instant, elle n'a pas besoin de fournir beaucoup d'effort pour avoir de très bonnes notes et voit surtout l'école comme un terrain de jeu...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lena

Chloé: musique, arts plastiques, théâtre, sports ...

Qui suis-je pour savoir que la petite X (prénom non "typé") est d'origine (turque, marocaine ...) par sa mère ou son arrière GP ?

Et que la famille de Y est d'origine tunisienne et non algérienne? (l'ambassade qui finance n'est pas la même)

Lorsque la mairie nous a fait passer des doc (pour limiter le nombre d'enfants en TAP, les elco ont été mobilisés), on a fait comme l'école de ta fille (avec des retours comme le tien, et aussi des demandes, en japonais ou chinois, de familles ne connaissant pas le système).

Dans l'école de mes enfants, le formulaire de renseignements à remplir à la rentrée demande les souhaits en elco. Chaque famille se prend alors par la main.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
laurence93

Je persiste : les ELCO, ça n'est pas municipal. C'est bien l'Education Nationale qui gère. La mairie, à part fournir des locaux comme pour tous les enseignements Education Nationale, n'a rien à décider, ni dans l'organisation, ni dans le contrôle, de ces apprentissages.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Archilecture

En fait, c'est le ministère des Affaires étrangères qui est en charge des ELCO.

Leur raison d'être était de maintenir un lien avec la langue et la culture d'origine pour les gosses d'immigrés, dans les années 70 quand on a recruté en masse, pour qu'ils ne soient pas trop dépaysés en rentrant au bled. Bon, ils ne sont jamais rentrés au bled (ou s'ils y sont rentrés, leurs enfants sont restés), et on se retrouve avec les ELCO sur les bras, qu'on ne peut pas supprimer justement parce que c'est négocié avec les pays étrangers.

Les pays étrangers ne veulent pas payer pour des enfants qui ne sont pas ceux de leurs ressortissants, mais la France commence à être gênée d'avoir ces enseignements réservés aux immigrés de tel ou tel pays, ce qui n'est pas hyper-intégrationniste et contraire à la ligne officielle.

Alors, localement, les choses se gèrent un peu au bon vouloir d'Untel ou Untel... il n'est pas impossible que la mairie s'en mêle...

Quant au contrôle, il était totalement inexistant, mais ces dernières années il y a eu un petit effort, au vu des abus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
laurence93

En fait, c'est le ministère des Affaires étrangères qui est en charge des ELCO.

Je n'ai rien trouvé là-dessus. Peux-tu préciser d'où tu tiens cette info ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×