Aller au contenu
Sophie Elle

Concours Perdir, si on en parlait?

Messages recommandés

fraisedesbois2

Merci beaucoup !

C'est le nom de jeune fille qui apparait obligatoirement ?

Oui

Merci de ta réponse et félicitations, personnellement, je me tâte encore, le côté logement de fonction me refroidit sérieusement, ainsi que le risque de partir de mon département.

Pourquoi ?

On en a un depuis 3 ans et on y est pas mal (sans compter les avantages de ne pas avoir ni loyer ni factures)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
muralth

Pour le moment je le vois comme un fil à la patte un peu trop présent dans mon esprit.

Le travail me prend déjà beaucoup de place dans la tête et j'ai peur de ne pas réussir à poser de limites et de saturer en habitant sur place.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fraisedesbois2

effectivement il faut bien mettre des limites et se dire qu'une fois la porte du bureau fermée, la journée est fini.
Après ca dépend aussi de la configuration de l'établissement. Chez nous, l'entrée des logements est complètement à l'opposé de l'entrée du collège ce qui fait que nous ne voyons ni élèves ni profs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sandrine062

C est quoi ce concours? Pour devenir proviseur en collège?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fraisedesbois2

principal de collège ou proviseur de lycée oui

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sandrine062

Ok

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
philpelpet

Bravo à tous les 2. Quelle est la différence entre le concours première classe et le concours deuxième classe?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fraisedesbois2

Bravo à tous les 2. Quelle est la différence entre le concours première classe et le concours deuxième classe?

1ère classe c'est pour les agrégés, maitres de conf etc , 2ème classe pour les certifiés, PE, CPE etc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
philpelpet

Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lena

Félicitations!

Je vous souhaite une belle aventure professionnelle :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Juperlau2

Je me permets de remonter cette discussion car j'essaye de me renseigner sur ce concours.
J'ai du mal à trouver les conditions pour pouvoir le passer, je suis bien sûr allée sur les sites académiques....

Et pour ceux qui l'ont obtenu, comment l'avez-vous préparé?
Il me semble qu'une copine (perdue de vue depuis) avait préparé un DESS avant de le passer, il y a une dizaine d'année je pense...

Si quelqu'un veut bien m'éclairer... grand merci.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Polythene Pam

Un DESS n'est pas utile, il faut 5 ans d'ancienneté en tant que PE, PLC, PLP ou tout autre cadre A de la fonction publique. Les académies proposent des formations préparation au concours, il te faudrait téléphoner au rectorat et demander comment ça se passe chez toi.

J'ai bénéficié d'une telle formation, mais d'autres l'ont préparé seuls. Il faut au moins avoir une bibliographie sérieuse, lire les rapports de jury du concours perdir, être au fait des nouveautés du MEN (lire le café pédagogique très souvent, c'est un bon début).

Et surtout, bien s'imprégner en amont de ce qu'est le métier de perdir, rencontrer des chefs d'établissements est essentiel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Juperlau2

Merci de ta réponse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
berangere0458

et Polythene Pam après une année (?), tu es satisfaite de ton changement ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Special k
Le 19/06/2016 à 20:51, Polythene Pam a dit :

Un DESS n'est pas utile, il faut 5 ans d'ancienneté en tant que PE, PLC, PLP ou tout autre cadre A de la fonction publique. Les académies proposent des formations préparation au concours, il te faudrait téléphoner au rectorat et demander comment ça se passe chez toi.

J'ai bénéficié d'une telle formation, mais d'autres l'ont préparé seuls. Il faut au moins avoir une bibliographie sérieuse, lire les rapports de jury du concours perdir, être au fait des nouveautés du MEN (lire le café pédagogique très souvent, c'est un bon début).

Et surtout, bien s'imprégner en amont de ce qu'est le métier de perdir, rencontrer des chefs d'établissements est essentiel.

et côté rémunération?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Polythene Pam

Côté rémunération, on conserve son échelon, mais avec une majoration du point d'indice. Il y a des primes et plus l'établissement est gros, plus on gagne de sous. Les perdirs sont logés, mais ce qui me plait par dessus tout, c'est de ne plus avoir d'horaires et de n'avoir de comptes à rendre à personne à ce sujet. Certes, il y a beaucoup de boulot, mais celui-ci est varié.

Bref : je suis ravie d'avoir fait le grand saut, même si je me retrouve à 400 km de chez moi, car oui, il faut savoir qu'il s'agit d'un concours national avec classement...

Après, c'est vraiment un autre monde !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
orime

Pour les directeurs de Segpa, sais-tu si les conditions sont les mêmes ? 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Polythene Pam

Ce n'est pas la fonction au départ qui est importante! Devenir perdir se fait de deux façons, comme pour tous les autres emplois de cadre de la fonction publique, soit c'est par concours, soit c'est sur liste d'aptitude (pour service de faisant fonction rendu).

Devenir directeur de SEGPA, c'est, à mon sens, encore plus compliqué, puisqu'il faut suivre une formation et faire une espèce de mémoire de master.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
emapi
Le 22/06/2016 à 19:31, Polythene Pam a dit :

Côté rémunération, on conserve son échelon, mais avec une majoration du point d'indice. Il y a des primes et plus l'établissement est gros, plus on gagne de sous. Les perdirs sont logés, mais ce qui me plait par dessus tout, c'est de ne plus avoir d'horaires et de n'avoir de comptes à rendre à personne à ce sujet. Certes, il y a beaucoup de boulot, mais celui-ci est varié.

Bref : je suis ravie d'avoir fait le grand saut, même si je me retrouve à 400 km de chez moi, car oui, il faut savoir qu'il s'agit d'un concours national avec classement...

Après, c'est vraiment un autre monde !

Oh! Ben c'est chouette de te relire en tout cas! C'est la magie du forum, ça! Je ne sais même plus si on a déjà échangé ensemble, mais l'autre jour je me demandais comment ça se passait pour toi! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
primaël

Bonjour,

je passe le concours depuis trois ans, mais je bute à l'oral, même si ma note a bien augmenté cette année. Je viens à l'instant d'accepter un poste de faisant fonction de principal adjoint. Y-a-t-il des questions à ne surtout pas oublier de poser au rectorat? J'imagine que les collèges sont fernés. J'espère que les emplois du temps sont faits... :wacko:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Polythene Pam

En principe, les emplois du temps sont faits. Certes, il y aura des ajustements, mais enfin, le plus gros est fait. Les questions, il faudra surtout les poser à ton futur chef à partir du 20 août (en espérant que tu sois nommé avant la rentrée.... ce qui n'est même pas sûr !).

Qu'est-ce qui pêche à l'oral du concours ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
primaël

J'ai de la chance, l'ancien adjoint me fait visiter lundi.

Pour l'oral, je dirais que les deux premières fois c'était un problème de positionnement, je me suis notamment fait laminée une année par un DASEN. Cette année, je ne sais pas vraiment. Un des juré était un administratif et j'ai eu u mal sur des questions au niveau du rectorat. J'avais pourtant parcouru le site mais pas assez. Je compte sur mon poste de cette année pour gagner en assurance par rapport à mes connaissances administratives.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Polythene Pam

Attention cependant, les faisant fonction ne sont pas forcément mieux lotis.... Ne pas savoir répondre à des questions très administratives n'est pas pénalisant en soi si par la suite, on arrive effectivement à se positionner ! L'institution est aux abois, elle cherche des chefs de plus en plus atypiques, qui savent allier compromis, bienveillance, fermeté, originalité, dynamisme et charisme..... Il y a de plus en plus de perdirs qui viennent du premier degré..... Cette année, dans ma promo, sur 20, nous étions 7 instits, intéressant, non ?

Savoir dire que l'on ne sait pas, mais que l'on sait où trouver la réponse, c'est déjà un bon point.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
primaël

Oui, c'est ce que l'on dit, mais j'ai néanmoins eu l'impression que le jury attendait des réponses précises. Ce n'est pas grave. Je ne me laisse pas abattre et je repare pour l'année prochaine. C'est juste plus long que ce que j'avais prévu....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
picbille

Je remets le sujet sur le feu car ça me tente également. .je suis en segpa depuis 4 ans (avant ex directrice)  et depuis le début, au conseil d'administration du collège.  

J'ai lu ici et là que le formation du cned ainsi que celle proposée par les académies étaient bien utiles . Qu'en est-il ? 

De plus, combien de temps faut-il pour préparer l'écrit de janvier?  

Je pensais commencer à  potasser pour le passer en 2018. .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Polythene Pam

Tu peux toujours essayer cette année, je m'y suis mise en juillet 2014, passé l'écrit en janvier, puis l'oral en avril et eu le concours en mai.... Donc tout est possible ! Je ne sais pas si la formation du CNED est potable, les formations académiques sont très inégales.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
picbille
Il y a 2 heures, Polythene Pam a dit :

Tu peux toujours essayer cette année, je m'y suis mise en juillet 2014, passé l'écrit en janvier, puis l'oral en avril et eu le concours en mai.... Donc tout est possible ! Je ne sais pas si la formation du CNED est potable, les formations académiques sont très inégales.

Merci pour ta réponse.  Je suis allée sur ton blog et ai vu que tu avais lu pas mal de choses. Tu n'as suivi aucune formation? 

Cette année je pense prendre le temps d'affiner tout ça et m'inscrire en 2018 car je n'ai absolument aucune base.

C'est pas 1 décision facile à prendre..en discutant avec des perdir,  certains regrettent 1 peu leur choix car trop de stress, de fatigue, de responsabilités. D'autres n'ont aucun regret. 

J'avoue être allée en segpa pour avoir 1 pied dans le 2ndaire car j'ai toujours voulu être chef d'établissement. Et puis je ne me vois pas être encore devant des ados dans 20 ans. ..

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Namas
Il y a 1 heure, picbille a dit :

Merci pour ta réponse.  Je suis allée sur ton blog et ai vu que tu avais lu pas mal de choses. Tu n'as suivi aucune formation? 

Cette année je pense prendre le temps d'affiner tout ça et m'inscrire en 2018 car je n'ai absolument aucune base.

C'est pas 1 décision facile à prendre..en discutant avec des perdir,  certains regrettent 1 peu leur choix car trop de stress, de fatigue, de responsabilités. D'autres n'ont aucun regret. 

J'avoue être allée en segpa pour avoir 1 pied dans le 2ndaire car j'ai toujours voulu être chef d'établissement. Et puis je ne me vois pas être encore devant des ados dans 20 ans. ..

 

Alors si tu as toujours voulu être Perdir, lance-toi dès cette année.

Je l'ai passé sans CNED ni formation académique, en commençant à préparer par des lectures à la fin de l'été. 

Personnellement, j'en connais peu qui regrettent... C'est fatigant, stressant, on a effectivement des responsabilités, mais on sait tout ça avant de passer le concours...

Bon courage !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Polythene Pam

Moi non plus je ne regrette pas. Pour répondre à la question de picbille, j'ai suivi la formation académique de l'académie de Toulouse, plutôt pas mal. J'ai dû batailler avec mon IEN (vraiment pas ma copine...) qui ne voulait d'abord pas me laisser partir le mercredi matin, mais bon, ça l'a fait !

Aujourd'hui, je suis en LP et c'est super intéressant !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×