Jump to content
estellelm

ESPE ou ISFEC : M1 en ISFEC pénalisant pour le CRPE public?

Recommended Posts

estellelm

Bonjour,

Je souhaite préparer le concours 2016 public. J'ai donc postulé à l'ESPE de Bretagne et ai été affectée à Vannes, mais je dois rester sur Rennes (raisons personnelles). Or, l'ISFEC de Rennes est en mesure d'accepter ma candidature. Avant de m'engager dans le Master 1 MEEF 1er degré de l'ISFEC je me demandais donc s'il y avait des différences, et si éventuellement je serais pénalisée au concours (public) ayant suivi une formation catholique.

- Y-a-t il une différence entre la formation MEEF 1er degré à l'ESPE et à l'ISFEC, au niveau de la reconnaissance au moment du concours public et également au niveau du contenu de la formation?

- En cherchant l'information j'ai seulement pu comprendre que les CRPE public et privé sont les mêmes : est-ce vrai à tous les niveaux? Est-ce que je serai pénalisée au concours public si je fais le Master 1 dans le privé? Par exemple, est-ce que le fait de faire des stages dans des établissements privés, effectués lors de ce Master me pénalisera à l'écrit ou à l'oral du CRPE public? Peut-être y-a-t il d'autres problèmes pour ce parcours MEEF 1 à l'ISFEC/passage du CRPE public?

- Vaut-il donc mieux dans mon cas préparer le concours avec la formation CNED?

J'espère que mes questions sont assez claire :)

Bonne journée à tous !

Share this post


Link to post
Share on other sites
patsie62

Bonjour :)

Je ne connais pas très bien l'ISFEC mais je peux te dire que tu peux préparer ton crpe dans le privé et le passer dans le public ou vice-versa ! Cela n'a aucune incidence sur tes résultats, le jury ne sait pas si nous sommes des candidats libres, espiens ou contractuels...

Quand j'ai fait mon master enseignement, il y a avait une copine qui a fait son master à l'iufm et qui a passé et eu son crpe dans le privé :)

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
ddumas

Bonjour,

Je confirme bien qu'il n'y a aucune incidence à préparer le CRPE public dans un ISFEC.

Edited by ddumas

Share this post


Link to post
Share on other sites
estellelm

Un grand merci pour vos réponses, cela me rassure beaucoup! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
alichipie

Je confirme également. J'ai fait mon master à l'ESPE de Rennes, j'ai finalement passé mon concours dans le privé (obtenu) et j'ai donc été PES à mi-temps en classe et à mi-temps à l'ISFEC. Je n'ai pas du tout été jugée ni pénalisée en aucune sorte. (et pour avis personnel, je trouve l'ISFEC de Rennes très bien, les profs très compétents et humains)

Le concours est exactement le même.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Juju.t

Bonjour,

je me suis inscrite à l'ESPE pour faire mon M1 à partir du mois de septembre mais je voudrais passer le concours du privé. J'aimerais savoir comment se passe le M2. Est-ce que je peux le faire à l'ESPE tout en ayant passé le concours du privé ou suis-je obligée de m'inscrire dans un ISFEC ? Si je peux rester à l'ESPE, serai-je affectée en tant que professeur stagiaire dans une école publique ou privée pour faire mon M2 ? Et si je suis obligée de m'inscrire en ISFEC, est-ce que le M2 est rémunéré comme le M2 de l'ESPE ? 

J'espère avoir été assez claire dans mes questions, merci d'avance pour vos réponses :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Caminille

Bonjour Juju.t !

Si tu passes et obtiens le CRPE privé, tu obtiendras un poste à mi-temps dans une école de l'enseignement privé et tu devras donc suivre ton master 2 en alternance à l'ISFEC. Tu seras suivi par des tuteurs de ce réseau. Cela est inévitable car le nombre d'admis au concours correspond au nombre de postes réservés pour les stagiaires.

Si tu as ton concours, ton service à mi-temps en classe est rémunéré temps plein (échelon à préciser par un collègue).

Pour ceux qui souhaitent préparer leur CRPE privé en ESPE en M1, il peut être intéressant de se rapprocher toutefois de la Direction Diocésaine afin d'avoir les conditions de passage du pré accord qu'un étudiant en master 1 en ISFEC "passe".

Share this post


Link to post
Share on other sites
Juju.t

Bonjour Caminille,

je te remercie beaucoup pour ta réponse. J'avais déjà entendu qu'il fallait que je me renseigne auprès du diocèse, c'est ce que je vais faire merci :)

Je me pose aussi des questions quant à l'affection après le M2. Est-ce que les affections dans les écoles privées se passent comme dans le public ? Est-ce que cela dépend de l'académie, de la région ou du département dans lequel on passe le CRPE ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Caminille

Je viens de regarder si les accords, qui encadrent les mouvements de l'emploi dans le privé, étaient nationaux et oui. Après il peut y avoir quelques spécificités locales mais dans le cadre de ces accords. Donc je peux essayer de te répondre pour  les affectations ...

Il y en a en entrant en M2 pour l'alternance et ensuite en T1 (première année en tant que titulaire). En M2 tu es affecté dans l'académie dans laquelle tu passes ton concours (les seuils d'admission n'étant pas les mêmes cela se comprend). Ensuite dans l'académie, cela dépend de la répartition des postes. Pour les affectations, les priorités sont fixées en fonction des impératifs familiaux et de l'ancienneté (si suppléances par exemple).

Share this post


Link to post
Share on other sites
mihalis

En général (et je dis bien en général), la DDEC essaie de te placer dans ton département (diocèse) ce qui est déjà pas mal. Il peut arriver que tu te retrouves dans le département voisin si vraiment il y a un manque de places dans ton département d'origine (il y a eu des cas dans mon académie l'an dernier).

Par contre, renseigne-toi bien pour le pré-accord et l'accord, indispensables pour enseigner dans le privé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Juju.t

Bonjour Caminille et mihalis !

Je vous remercie pour vos réponses et m'excuse de réagir aussi tardivement. Grâce à vos informations j'y vois un peu plus clair néanmoins, un professeur de l'ESPE à qui j'ai posé la même question, à savoir comment se passe l'année de M2 après avoir passé le concours du privé, m'a répondu que je pouvais poursuivre mon M2 à l'ESPE.... Alors je suis un peu perdue. De plus, j'ai effectué un stage en école privée et l'enseignante qui m'a accueillie a fait ses deux années de Master à l'IUFM (à l'époque) alors qu'elle avait obtenu son CRPE privé en M1.

J'étais vraiment décidée à vouloir enseigner dans le privé mais lorsque j'en discute avec certains prof, ils me font douter et du coup plus rien n'est clair dans ma tête :( Aujourd'hui une enseignante de l'ESPE m'a dit qu'avec le CRPE du public j'aurai la sécurité de l'emploi et d'autres avantages etc... Peut-être que vous pourriez me donner votre avis sur la question... je suis vraiment perdue !

Caminille, je te remercie pour ton message mais je fais mes études dans l'Oise et j'aimerais passer le CRPE dans l'académie de Caen ou de Créteil-Versailles, je ne suis pas encore décidée :happy:

Share this post


Link to post
Share on other sites
mihalis

La sécurité de l'emploi, tu l'as tout autant dans le privé ..... Nous sommes payés par l'éducation nationale ... Les postes sont attribués pendant une commission de l'emploi (mais il faut contacter les chefs d'établissement au moment des vœux et les rencontrer, et ils donnent un avis). 

L'avantage (je pense) du public, c'est un salaire un peu plus élevé (je dis bien un peu), et la retraite calculée sur les derniers mois d'activités. Quand tu auras le concours, tu seras placée en fonction de ton classement et pas forcément dans ton département, et cela peut être long pour avoir un poste de titulaire. 

Dans le privé, salaire moindre et retraite calculée différemment.... Après, le placement se fait aussi en fonction de ton classement (dans le département) mais comme il y a beaucoup moins de candidats ( et de places), tu as plus de chances d'être près de chez toi (normalement), et deviens plus facilement titulaire de ton poste (je suis T1 après quelques années de suppléances et titulaire de mon poste, j'ai eu mon premier vœu, un des rares temps plein vacant l'an dernier) ... Même si ça peut parfois être un peu plus compliqué certaines années ( c'est le cas dans l'Aisne cette année, les futurs T1 -et même certains T1 sans poste fixe- ne savent pas à quelle sauce ils seront mangés à la rentrée ) 

Après pour le master, tous ceux que je connais dans le privé (concours depuis 2013)  ont fait le master à l'isfec (il y a des modules spécifiques avec l'aspect religieux) et l'accord est absolument nécessaire (module à l'isfec également) 

après, c'est un choix à faire .... Moins de moyens dans le privé (très peu de subventions, les petites écoles se débrouillent comme elles peuvent, les grosses structures, dans les grandes villes sont beaucoup plus modernes- mais l'ambiance y est aussi différente, tout comme le public reçu ...-) 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cissool

J'ajouterai qu'il y a toujours eu une gue-guerre public-privé, et que les enseignants du public conchient souvent le privé : laïcité vs religion, école payante vs école gratuite, et sans doute d'autres thèmes à mettre en "opposition". (ouh la la, je voudrais pas lancer une polémique ;) )

Pour ma part, j'ai fait mon M1 en ISFEC (inscription trop tardive dans le public) et ai passé (en vain) mon concours dans le public : je suis tout à fait athée, d'où mon choix premier.

Du coup, sans concours, j'ai fait mon M2 en ESPE (question financière également... j'étais en reprise d'études donc pas les mêmes frais !).

Résultats des courses - et cela ne regarde que moi bien évidemment, mais après comparaison des centres de formations ISFEC/ESPE et de leur "qualité" d'enseignement et de suivi des étudiants, comparaison RELATIVE de mes ressentis en stages en école publique ou privé (je ne parle pas de l'accueil des PE dans leur classe) - : je décide de passer mon concours dans le privé !

Dans le privé, il faut aussi savoir qu'il y a une heure d'enseignement hebdomadaire en plus, à partir du CP, qui est dédiée à "la culture chrétienne" : attention ce n'est pas une heure d'évangélisation où l'on essaye de convertir de jeunes esprits, mais plutôt l'appréhension de notre culture "judéo-chrétienne" (qu'on le veuille ou non, l'histoire est bien là...), de ce qui fonde notre société, avec une ouverture sur les autres religions.

En parallèle, sur ce même temps, les élèves qui ont choisi d'"aller plus loin" sont en catéchèse (là on est dans la religion) : une heure animée généralement par un paroissien.

Voilà voilà ...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...