Jump to content

Recommended Posts

laurie2

Je m'interroge sur la place du coloriage dans les nouveaux programmes.

A quel point est-il "banni"? Comment l'avez-vous compris?

Je m'interroge par rapport aux MS que j'ai en décloisonnement. J'avais prévu de leur faire fabriquer un album sur les couleurs (je dois travailler les couleurs puis les nuances avec eux dans un second temps) avec coloriage d'un dessin et discrimination du mot mais là, j'ai des doutes...

Share this post


Link to post
Share on other sites
enviedespoir

Pourquoi le coloriage serait-il banni ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
laurie2

C'est ce paragraphe dans le document le graphisme à l'école maternelle repères de progressivité qui m'a fait m'interroger. Le coloriage est-il alors le bienvenu ailleurs?

Remarques sur le coloriage
Le coloriage n’est pas une activité de graphisme.
Cette pratique, utilisée de façon routinière et occupationnelle, et de plus réalisée avec des outils inadaptés(feutres ou crayons de couleur de mauvaise qualité) sur des supports stéréotypés présente rarement unintérêt culturel.
En revanche,l’activité qui consiste à colorer certains motifs graphiques réalisés par les élèves pour une mise en valeur, dans un but décoratif et d’achèvement de la tâche, s’intègre dans les finalités du graphisme. Il s’agit alors de reprendre un travail précédent, de retrouver des formes et gestes déjà effectués, de les enrichir à l’aide d’outils de qualité favorisant un tracé harmonieux et couvrant : craies grasses, pastels, encres de couleur ou gouache fluide appliquées au pinceau.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gianna

Que le coloriage ne soit pas du graphisme, je suis d'accord.

Mais personnellement, je trouve qu'il a sa place en maternelle. Pour moi, c'est important d'apprendre à colorier, s'appliquer pour ne pas dépasser, colorier toute la partie sans aller vite et laisser du blanc ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
marie87

moi je le comprends de la même façon également.

le coloriage n'est pas du graphisme ok.

le coloriage peut être une activité uniquement occupationnelle et sans intéret pédagogique.

mais ça peut aussi etre une activité pédagogique intéressante (tenue de l'outil, maitrise de son geste, gestion de l'espace de la feuille, lien main-oeil, apprendre à s'appliquer, à prendre son temps, à terminer...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
laurie2

Merci de vos reponses et ça me conforte et rassure par rapport à ce que je fais faisais.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pepettebond

;) ;) C'est une histoire de cases ....

coloriage

case maitrise de l'outil

case motricité maitrise du geste

case Agir, s'exprimer, comprendre à travers l'activité physique ....d'élargir et d'affiner leurs habiletés motrices,

j'ose même

Agir dans l'espace, dans la durée et sur les objets

Peu à peu, parce qu'il est sollicité par l'enseignant pour constater les résultats de ses actions, l'enfant prend plaisir à s'investir plus longuement dans les situations d'apprentissage qui lui sont proposées. Il découvre la possibilité d'enchaîner des comportements moteurs pour assurer une continuité d'action (prendre une balle, puis courir pour franchir un obstacle, puis viser une cible pour la faire tomber, puis repartir au point de départ pour prendre un nouveau projectile...). Il apprend à fournir des efforts dans la durée, à chercher à parcourir plus de distance dans un temps donné (« matérialisé » par un sablier, une chanson enregistrée...).

En agissant sur et avec des objets de tailles, de formes ou de poids différents (balles, ballons, sacs de graines, anneaux...), l'enfant en expérimente les propriétés, découvre des utilisations possibles (lancer, attraper, faire rouler...), essaie de reproduire un effet qu'il a obtenu au hasard des tâtonnements. Il progresse dans la perception et l'anticipation de la trajectoire d'un objet dans l'espace qui sont, même après l'âge de cinq ans, encore difficiles.

plus proche d travail de coloriage

Réaliser des compositions plastiques, planes et en volume

Pour réaliser différentes compositions plastiques, seuls ou en petit groupe, les enfants sont conduits à s'intéresser à la couleur, aux formes et aux volumes.

Le travail de la couleur s'effectue de manière variée avec les mélanges (à partir des couleurs primaires), les nuances et les camaïeux, les superpositions, les juxtapositions, l'utilisation d'images et de moyens différents (craies, encre, peinture, pigments naturels...). Ces expériences s'accompagnent de l'acquisition d'un lexique approprié pour décrire les actions (foncer, éclaircir, épaissir...) ou les effets produits (épais, opaque, transparent...).

Share this post


Link to post
Share on other sites
enviedespoir

Je ne crois pas que l'on puisse dire que le coloriage soit une " pratique, utilisée de façon routinière et occupationnelle, et de plus réalisée avec des outils inadaptés(feutres ou crayons de couleur de mauvaise qualité) sur des supports stéréotypés "

Tous les coloriages ne sont pas routiniers et occupationnels et encore moins réalisés avec des feutres ou crayons de mauvaises qualités et pas non plus toujours sur des supports stéréotypés. Certes, ça peut arriver mais tout de même.

Sans doute en recopiant le texte en aura-t-on oublié un morceau (?) :
"Le coloriage n’est pas une activité de graphisme.
Cette pratique, lorsqu'elle est utilisée de façon routinière et occupationnelle, et de plus réalisée avec des outils inadaptés (feutres ou crayons de couleur de mauvaise qualité) sur des supports stéréotypés présente rarement un intérêt culturel." (Ceci dit, ce n'est pas la qualité de l'outil qui fait l'intérêt culturel de la production)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nounette75

Avec quoi faites-vous faire les coloriages : feutres fins ou crayons de couleur ? Mes GS qui colorient avec les crayons de couleur; c'est une cata !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pepettebond

Les outils pour colorier peuvent être très variés

doigts

éponges

pinceaux

craies grasses, pastel, ...

plumes,

feutre

crayons

s.

Les surfaces à colorier aussi peuvent varier en fonction de l'objectif

formes allongées, larges, étroites, circulaires,...

cernées de traits larges ou de plus en plus fins

plus ou moins nombreuses

plus ou moins espacées

donnant un dessin représentatif ou complètement abstrait

permettant de jouer sur des nuances, des dégradés, des camaïeux ....

Le geste doit s'adapter au type d'outil utilisé, à la surface proposée c'est cela qui est intéressant. L'enfant apprend à connaitre sa main et à maitriser des gestes variés, il doit affiner sa perception des mouvements possibles, des surfaces dessinées.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nounette75

Merci pour ces précisions.

Je reformule ma question qui n'était pas claire :

Quoi colorier avec des crayons de couleur (sur des feuilles A4 type papier à photocopies) : grandes surfaces ? petites surfaces ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...