Jump to content

Recommended Posts

Goëllette
Il y a 10 heures, Drinkette a dit :

Bonjour,

Je fais remonter ce post en espérant peut-être un peu de réconfort. Une maman est venue me voir car elle trouve qu'on n'avance pas assez vite en maths et en français. Elle me l'a dit gentiment, elle a raison, mais je l'ai quand même mal pris... Le niveau de ma classe de CM1 est faible, j'essaie de différencier au maximum et je passe beaucoup de temps à préparer. Les leçons ne sont pas apprises pour une majorité et parfois même les poésies... Je ne veux pas pénaliser les autres mais apparemment c'est ce qui se passe 😞

C'est là qu'on voit les limites de la différenciation ... et ses risques : que toute une classe perde son temps.

Je l'ai souvent écrit ici mais je me répète : les élèves actuels ne sont pas plus bêtes que nous ne l'étions à leur âge, donc si même les plus faibles d'autrefois arrivaient à savoir lire, écrire soigneusement, faire un problème mathématique, ..., il n'y a aucune raison que ce ne soit pas le cas aujourd'hui. Enfin si, une raison : notre manque d'exigence pour eux.

Ce manque d'exigence est en partie dû à la démagogie ambiante, qui laisse supposer que la bienveillance est "être sympa" avec les élèves et leurs parents, accepter la scolarisation à l'envi, les retards, leçons son sues, les élèves incapables de s'asseoir, ... Mais en partie seulement ... Je fais l'expérience chaque année qu'en nivelant par le haut, en étant cadrée et exigeante, c'est le niveau de toute la classe qui monte.

Montre à cette maman que tu as compris son inquiétude. Ce n'est pas toi qui dois travailler plus parce que tu as des élèves faibles, c'est eux qui doivent travailler davantage pour combler leur retard.

Bon courage !

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites

Ils ne sont pas plus bêtes, mais je pense vraiment que cette génération "écran" a de gros troubles de l'attention et plus globalement psychologiques, ce qui se répercute sur leur niveau scolaire et ce qui complique la gestion d'une classe. 

Mais je suis aussi d'accord que la réelle bienveillance inclut une réelle exigence. 

Link to post
Share on other sites
Goëllette

Et cette exigence est de les considérer comme "normaux d'avant" et non comme "handicapés de maintenant", donc capables de s'asseoir si on le leur demande, d'écrire, de se concentrer, ... quitte à demander aux parents de supprimer les écrans jusqu'à ce que leurs enfants retrouvent un comportement et des résultats conformes à leurs réelles capacités.

Link to post
Share on other sites

Merci pour vos retours. Je rumine depuis vendredi. Comme beaucoup, la préparation m'épuise et j'ai l'impression de "porter" la classe. Toujours l'impression de ne pas faire assez. Elle m'a surtout parlé du français. Elle a dit en histoire, sciences... c'était bien. Pour ces matières, j'avance (leçons apprises ou non) :-(. Un grand merci pour vos retours :-).

Link to post
Share on other sites
Goëllette
il y a une heure, Drinkette a dit :

Merci pour vos retours. Je rumine depuis vendredi. Comme beaucoup, la préparation m'épuise et j'ai l'impression de "porter" la classe. Toujours l'impression de ne pas faire assez. Elle m'a surtout parlé du français. Elle a dit en histoire, sciences... c'était bien. Pour ces matières, j'avance (leçons apprises ou non) :-(. Un grand merci pour vos retours :-).

Et bien avance en Français et en Maths également !

 

il y a une heure, Drinkette a dit :

Question : vous différenciez les évaluations maths et français ?

Pour les élèves en situation de handicap, oui (agrandissement, plus de temps, ...).

Le propre des évaluations est de montrer ce qui est acquis de ce qui ne l'est pas ... dans le programme officiel de la classe.

Mais tu peux t'arranger pour qu'il y ait, dans chaque évaluation, un mix d'exercices brassant le programme depuis le début de l'année, afin d'essayer de trouver des réussites chez certains élèves plus faibles, sans pour autant mentir sur leur niveau réel par rapport à celui qu'ils devraient avoir.

Link to post
Share on other sites
Goëllette
il y a 4 minutes, éowin a dit :

Non, Sauf si PPRE ou PAP qui le prévoit.

On t'a déjà obligé de le prévoir ?

Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Drinkette a dit :

Merci pour vos retours. Je rumine depuis vendredi. Comme beaucoup, la préparation m'épuise et j'ai l'impression de "porter" la classe. Toujours l'impression de ne pas faire assez. Elle m'a surtout parlé du français. Elle a dit en histoire, sciences... c'était bien. Pour ces matières, j'avance (leçons apprises ou non) :-(. Un grand merci pour vos retours :-).

Je pense aussi, sauf si cette maman est enseignante, que tu dois gentiment la recadrer, car c'est ton métier et non le sien, de t'occuper d'élèves et de programmer. Même nous, on ne connais pas ta classe, son niveau, etc... Selon le milieu dans lequel tu enseignes, la quantité de "dys", les enseignements reçus auparavant, le niveau peut-être bien différent.

Tu suis une méthode particulière en français? Qu'as-tu vu jusqu'à présent? Parfois, il vaut mieux assurer les bases que continuer de construire sur du "faible". Par français, tu entends juste "maîtrise de la langue"? Ou aussi la lecture, poésie et production d'écrit?


Pour cet élève, d'après ce que je comprends, peut-être peut-il avancer en autonomie s'il est déjà bien débrouillé? Avec des fichiers type PEMF ou autre support qui ne nécessite pas ton intervention permanente... l'idée pourrait être de différencier pour les quelques rares meilleurs plutôt que pour la grande majorité que tu traînes comme un boulet....



 

 

 

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, sophsoph a dit :

Je pense aussi, sauf si cette maman est enseignante, que tu dois gentiment la recadrer, car c'est ton métier et non le sien, de t'occuper d'élèves et de programmer. Même nous, on ne connais pas ta classe, son niveau, etc... Selon le milieu dans lequel tu enseignes, la quantité de "dys", les enseignements reçus auparavant, le niveau peut-être bien différent.

Tu suis une méthode particulière en français? Qu'as-tu vu jusqu'à présent? Parfois, il vaut mieux assurer les bases que continuer de construire sur du "faible". Par français, tu entends juste "maîtrise de la langue"? Ou aussi la lecture, poésie et production d'écrit?


Pour cet élève, d'après ce que je comprends, peut-être peut-il avancer en autonomie s'il est déjà bien débrouillé? Avec des fichiers type PEMF ou autre support qui ne nécessite pas ton intervention permanente... l'idée pourrait être de différencier pour les quelques rares meilleurs plutôt que pour la grande majorité que tu traînes comme un boulet....



 

 

 

 

Bonjour,

Merci pour ton message. Je n'ose pas dire où j'en suis... Les "bases" étaient fragiles et cela a pris du temps.

En français, j'entends surtout la maîtrise de la langue où je suis très en retard. En mathématiques, c'est surtout en nombres et calculs (les autres domaines de maths, ça va). Je suis un peu en retard en lecture et en production d'écrit. J'ai été remplacée une journée. Ma remplaçante a dit que le passage à l'écrit était très long. Elle avait passé une grande partie de la journée en maths/français. J'ai deux élèves (dont le fils de cette maman) qui ont un niveau assez satisfaisant. Je vais chercher pour eux un support adéquat.

Link to post
Share on other sites
léontiine
Il y a 8 heures, Melle a dit :

Ils ne sont pas plus bêtes, mais je pense vraiment que cette génération "écran" a de gros troubles de l'attention et plus globalement psychologiques, ce qui se répercute sur leur niveau scolaire et ce qui complique la gestion d'une classe. 

Mais je suis aussi d'accord que la réelle bienveillance inclut une réelle exigence. 

Il y a beaucoup d'enfants rois, qui ne supportent plus aucune contrainte.

  • J'adhère 2
Link to post
Share on other sites
léontiine
Il y a 7 heures, Drinkette a dit :

Question : vous différenciez les évaluations maths et français ?

Est-ce que les évaluations fournies en début d'année par le ministère proposaient des exercices plus faciles pour les élèves plus "lents" ? Ben non. Ne soyons pas plus royalistes que le roi :)

Link to post
Share on other sites
Goëllette
Il y a 4 heures, éowin a dit :

Cela m'est arrivé ces dernières années, pour ce qui est des aménagements en termes de niveau. "obligée"... j'étais d'accord mais les choses étaient clairement écrites.... histoire de ne pas tromper son monde.

Pour ce qui est des aménagements dys, hormis les agrandissements, je prépare avec pour tous et puis voilà.

 

C'est bien ça le problème ! A force de différencier, le niveau général a dégringolé, on a à nouveau baissé les exigences et, malgré tout, le niveau continué de chuter donc ... on passe notre temps à se mentir !

Jetez un œil dans les vieux fichiers des années 80-90 pour vous rendre compte de ce qu'il était possible de faire faire à des élèves (contenu et quantité) d'élémentaire ...

Je trouve cela plutôt sain qu'une mère s'inquiète du faible niveau, dans notre époque "Bisounours" où il ne faut surtout pas contrarier "Chéribibi" !

J'en profiterais pour secouer tout le monde !

Link to post
Share on other sites

Est ce que tu leur donne des exercices supplémentaires?

En cm1 aussi avec un niveau global très faible, je donne aux quelques élèves qui ont vite compris des exercices en plus dans le manuel, ou des consignes du type " invter x phrases à l'imparfait ". J'ai aussi sous la main pour eux un rallye redaction et un rallye problème, une série de documentaires et de romans type petit Nicolas... pour les occuper.

 

Link to post
Share on other sites
Goëllette
Il y a 2 heures, éowin a dit :

Ce que je trouve absurde c’est de faire passer des enfants dont tu sais très bien qu’ils n’ont pas le niveau et que pour eux tu devras faire du travail du niveau précédent..... j’en ai encore 2 cette année.....

et il y a les autres pour qui c’est pire......

En même temps, c'est le principe de réalité, et une excellente façon de rappeler aux parents le gouffre qui existe entre ce que produit leur "Chouminou" et ce qu'il devrait produire. Si tu l'enlèves, il n'y a plus de moyen pour eux de s'en rendre compte.

Ce qui est absurde, c'est qu'il y ait de plus en plus d'élèves en difficultés malgré la baisse constante de ce qu'on leur demande.

 

Mais nul doute que bientôt, on nous demandera de remplir pour des CM l'équivalent des cahiers de réussite de la maternelle, et qu'en plus, certains d'entre nous trouveront ça très bienveillant !

Link to post
Share on other sites
doubleR
Il y a 12 heures, Goëllette a dit :

Je fais l'expérience chaque année qu'en nivelant par le haut, en étant cadrée et exigeante, c'est le niveau de toute la classe qui monte.

+1  l'ien me l'a dit, je suis très exigeante (mais aussi bienveillante, l'un n’empêche pas l'autre) et ça se voit dans la façon dont travaillent les élèves (méthodologie entre autre), je tire la classe vers le haut et je n'ai pas peur de faire des choses difficiles et d’ailleurs je leur dis, je les préviens, et je rajoute que je sais que cela va bien se passer car je les aiderais et qu'on ira doucement. Par exemple en QLM je suis entrain de faire la respiration, je ne me suis même pas posée la question de savoir si c'était encore au programme de ce1 ce2, je le fais, et ça passe car on résume à chaque fois, on re-décortique tout à l'oral. Une année j'ai fait Roadl Dahl, et toute la classe a lu des petits romans et on a fini par Charlie et la Chocolaterie, même les CE1. J'ai simplement fait des groupes pour les questions écrites.

Je suis ma programmation mais qui est faite de telle sorte qu'on revoit pas mal les notions tout au long de l'année, ca permet à chacun de les acquérir plus ou moins vite.

Link to post
Share on other sites
Goëllette
Il y a 2 heures, doubleR a dit :

je suis très exigeante (mais aussi bienveillante, l'un n’empêche pas l'autre)

Tout à fait, et c'est même LA marque de bienveillance !

J'ai également un IEN sensible à ce type de travail, mais je sais hélas que beaucoup s'en tiennent au vernis et à la mode, même s'il est évident que les élèves travaillent bien en-deçà de leurs capacités et dans des conditions acoustiques déplorables.

Un TR m'a dit qu'il avait remplacé l'autre jour dans un CP "Façon Montessori" dans lequel les élèves travaillaient couchés par terre et choisissaient le programme de leur journée et y compris de ne rien faire ! 

L'enseignante est très bien vue par son IEN, mais je ne sais pas si celui-ci a prévu de la visiter en fin d'année pour s'assurer que les élèves savent lire, écrire et compter ...

Link to post
Share on other sites
Le 26/01/2019 à 22:53, Drinkette a dit :

Bonjour,

Je fais remonter ce post en espérant peut-être un peu de réconfort. Une maman est venue me voir car elle trouve qu'on n'avance pas assez vite en maths et en français. Elle me l'a dit gentiment, elle a raison, mais je l'ai quand même mal pris... Le niveau de ma classe de CM1 est faible, j'essaie de différencier au maximum et je passe beaucoup de temps à préparer. Les leçons ne sont pas apprises pour une majorité et parfois même les poésies... Je ne veux pas pénaliser les autres mais apparemment c'est ce qui se passe 😞

Tu n'as pas à culpabiliser. Ca ne sert à rien d'accélérer si les élèves ne suivent pas. OK, ils n'auront pas tout vu mais ce qu'ils ont vu, ils l'auront bien vu. Moi aussi, je suis en retard par rapport aux autres années. Un CE2 faible sans tête de classe pour le porter. J'assume devant les parents en leur expliquant que je ne peux pas aller plus vite. Déjà que certains décrochent, par manque de travail parfois, parce qu'ils ont juste du mal à comprendre d'autres fois, si j'accélère, c'est fini.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...