Jump to content
corazon

Que lisez-vous en ce moment ?

Recommended Posts

Keltia
Il y a 4 heures, cajou a dit :

L'arbre aux haricots et sa suite "Les cochons au paradis" , mais en fait, n'importe lequel ... Les yeux dans les arbres est assez noir ... Si tu es branchée écologie, simplicité volontaire et auto-production, 3un jardin dans les Appalaches" est génial (bourré de recettes et d'exemple pratiques), mais je les ai tous aimés en fait ...

 

Il y a 3 heures, orchidée a dit :

@Keltia Je dirais aussi de commencer par le premier (voir fiche  Wikipedia) parce qu'ils sont plus "faciles" à lire que les derniers gros pavés de 500 pages.

Merci les filles ! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
assia
Le 09/08/2019 à 23:21, nellou a dit :

Ces 10 derniers jours, j'ai lu

 

-La délicatesse du homard, de Laure Manel : alors je vais aller à contre courant des autres :lol: j'ai pas vraiment aimé. J'ai trouvé ça très gnangnan :blush: Je me suis ennuyée une bonne partie du livre parce que j'imaginais bien ce qui allait se passer. :closedeyes: Bien sûr la fin est touchante mais je n'ai pas adhéré :D 

Du coup j'hésite à lire d'autres livres de cette auteure si c'est dans la même veine :idontno:

 

Je pense  que je vais commencer La vie rêvée des chaussettes orphelines. Mais j'ai un peu peur d'être encore à contre courant de tous les avis 😂

Même avis que toi. J’ai trouvé que c’etait mou mou et que ca mettait vraiment longtemps à démarrer.

Par contre j’ai beaucoup aimé La vie rêvée des chaussettes orphelines.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merrimack

Lu « journal d’un tueur sentimental » (bibli de village de la Drôme-mon royaume pour y vivre- j’ai joué au loto, j’ai gagné 60 c - Je suis remontée là-haut, vers le brouillard, depuis) , coup de cœur.

Sepulveda, pourtant, auquel je n’ai pas accroché, sur 2 titres. Mais j’avais une heure à tuer (...) en attendant le marché. Eh bien... pépite. Accrochée dès la 3e page. Un tueur professionnel narre ses aventures sentimentales-autant qu’elles puissent l’être pour un personnage de cet acabit- et professionnelles. Accrochez-vous, ça décape et c’est court. Enlevé.

Respects, monsieur Sepulveda, pour le voyage. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Enciel

La horde du contrevent, de Alain Damasio.... sorti en 2004, mais il n'est arrivé vers moi que cet été.... comme la horde, il a mis le temps à arriver mais aucun regret ! Un vrai livre de science-fiction comme je n'en avais pas lu depuis longtemps !

"Ils sont vingt-trois, forment la trente-quatrième Horde du Contrevent et ont entre vingt-sept et quarante-trois ans. Dans un monde balayé par les vents, ils ont été formés depuis l'enfance dans un seul but : parcourir le monde, d'ouest en est, de l'Aval vers l'Amont, à contre-courant face au vent, à travers la plaine, l'eau et les pics glacés, pour atteindre le mythique Extrême-Amont, la source de tous les vents.

Tous différents mais tous unis, ils forment une horde autonome et solidaire, qui avance dans un seul objectif, luttant constamment contre le vent. Profitant du savoir et de l'expérience de huit siècles d'échecs, on la dit la meilleure et l'ultime Horde, celle qui atteindra enfin l’Extrême-Amont."

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
chableu
Il y a 1 heure, Enciel a dit :

La horde du contrevent, de Alain Damasio.... sorti en 2004, mais il n'est arrivé vers moi que cet été.... comme la horde, il a mis le temps à arriver mais aucun regret ! Un vrai livre de science-fiction comme je n'en avais pas lu depuis longtemps !

On m'a dit que c'est ardu à lire ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
MissTiQ

J'ai commencé et fini Un merci de trop de Carene Ponte : je l'ai lu hyper vite, pas de grosse surprise, on devine la fin, l'histoire, un peu déçue car j'avais bien aimé ses autres livres :idontno: 

Citation

S'il fallait décrire Juliette en un seul mot, " transparente " serait sans nul doute le bon. 
Depuis qu'elle est toute petite, Juliette a toujours fait ce que l'on attendait d'elle. Pour ne pas déplaire, pour ne pas décevoir. Mettant de côté ses rêves et celle qu'elle est vraiment. Résultat, à trente ans, elle mène une vie sans relief, ennuyeuse au possible. Une vie où choisir entre lasagnes et sushis est un événement. 
Pourtant, elle se sent de plus en plus à l'étroit dans cette vie, dans cette peau.Elle a envie de crier qu'elle n'est pas cette fille sans personnalité. Elle a envie d'aborder son voisin pour lui dire qu'il lui plaît. 
Et, par-dessus tout, elle a envie d'enfin réaliser son rêve, celui de devenir écrivain.Il n'est jamais trop tard pour devenir soi. C'est ce que va découvrir Juliette au détour d'un merci, un merci de trop. Même si elle est alors loin d'imaginer ce qui va en découler (une démission, une histoire d'amour et... une surprise) ! 

J'ai commencé Une femme entre nous de Greer Hendricks et Sarah Pekkanen

Citation

Le jour où vous découvrirez leur histoire veillez à n'être dérangé sous aucun prétexte.
En lisant ce livre, vous allez faire beaucoup de suppositions. 

Vous allez croire que c'est l'histoire d'une femme jalouse, délaissée par son mari. 

Vous allez penser qu'elle est obsédée par la maîtresse de celui-ci, une femme plus jeune qu'elle. 

Vous allez vous dire que vous connaissez déjà toutes les facettes d'un tel triangle amoureux. 

Un conseil : laissez tomber toutes vos hypothèses. 

Jamais vous ne pourrez imaginer ce qui se cache derrière les apparences, ni anticiper les multiples rebondissements qui émaillent ce livre. 


À la façon de Gillian Flynn, Greer Hendricks et Sarah Pekkanen ont élaboré une construction inédite, littéralement diabolique, afin de nous faire éprouver l'espoir et le désespoir des femmes, l'usure du couple, l'amitié féminine, tout cela sous couvert d'une intrigue captivante et de personnages bouleversants. Best-seller depuis sa sortie aux États-Unis, bientôt traduit dans plus de trente pays, en cours d'adaptation cinématographique par la maison de production de Steven Spielberg, plus qu'un roman : un événement !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mimipouce

J'ai lu Sous nos yeux aussi , l'intrigue m'a plue, mais j'ai trouvé la fin bâclée.

Je suis en train de lire La vie parfaite, pour l'instant j'ai un peu de mal avec les nombreux personnages et les liens tissés entre eux.

Adele monte dans le bus qui relie la cité des Lombriconi au centre de Bologne. Elle vient d’avoir 18 ans et part accoucher, seule. Parce que le père est un voyou égoïste, parce que là où elle vit tout le monde semble « né pour perdre », parce qu’elle veut donner à son enfant la chance d’une vie meilleure, Adele est sur le point de l’abandonner. Dans son grand appartement du centre-ville, Dora, elle, n’est pas seule. Mais après des années de FIV ratées, son désir de maternité s’est transformé en obsession et mine son mariage. Entre ces deux femmes au seuil de choix cruciaux, il y a Zeno : le voisin d’Adele qui tous les soirs l’espionne depuis son balcon ; l’élève appliqué de Dora, qui connaît les frontières invisibles qui séparent la ville et les êtres. Et tous au fond cherchent la même chose. Un refuge, un lieu tranquille d’où l’on pourrait apercevoir, au loin, la vie parfaite.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tide
Le 07/08/2019 à 12:08, Mirobolande a dit :

Sérotonine, de Michel Houellebecq.

J'ai éclaté de rire plusieurs fois. C'est la première fois que je me rends compte que Houellebecq a de l'humour.

Ses thèmes privilégiés sont présents, mais il arrive à se renouveler. Bon, c'est toujours l'histoire d'un blanc, 46 ans, déprimé, et que les antidépresseurs empêchent de bander. Mais je conseille.

je l'ai trouvé longuet. Mis à part le passage sur le flamboyant gentleman farmer désargenté, je me suis un peu ennuyée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dafy

Je termine Quand nos souvenirs viendront danser et débute  L'art de perdre d'Alice Zeniter qui raconte l'histoire d'une saga familiale algérienne sur trois générations de la guerre d'Algérie à nos jours.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tide
il y a 5 minutes, Dafy a dit :

L'art de perdre d'Alice Zeniter qui raconte l'histoire d'une saga familiale algérienne sur trois générations de la guerre d'Algérie à nos jours.

J'ai beaucoup aimé celui ci, surtout les 2 premières parties.

Ici, quelques classiques: kafka, Flaubert et Mann.

Share this post


Link to post
Share on other sites
OMelo

Je lis Dans la combi de Thomas Pesquet, une BD sur l'expérience de Thomas Pesquet, c'est très intéressant ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
nellou

J'ai fini La vie rêvée des chaussettes orphelines. J'ai beaucoup aimé.

Je me suis retrouvée dans le parcours d'Alice. Ça m'a fait bizarre et parfois bouleversée de voir écrit des mots, des phrases que je me suis dits tellement de fois...

J'ai adoré les 347 premières pages mais j'ai détesté les dernières... Ça m'a un peu gâché ma lecture cette fin parce qu'elle est complètement invraisemblable... :glare: Se faire transférer des embryons congelés en 3 semaines c'est n'importe quoi. J'avais pourtant l'impression que l'auteur s'y connaissait en PMA mais là... Et je trouve cette fin très dérangeante... Mais je suis bien consciente que c'est lié à mon histoire :D Dommage parce que je n'avais pas été autant touchée par un livre depuis Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie de Virginie Grimaldi. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
doubleR

Je viens de finir Le cri de Nicolas Beuglet, un bon polar !! Un peu dans le style de Thilliez (phénomène scientifique, humanité ..)

Share this post


Link to post
Share on other sites
MissTiQ

@nellou moi aussi il m'a parlé, je me suis reconnue, il m'a touchée ce livre :wub: 

Share this post


Link to post
Share on other sites
vivilafusée

Ici, je suis en train de lire Dans la mer, il y a des crocodiles, de Fabio Geda.

Dix ans, ou peut-être onze. Enaiat ne connaît pas son âge, mais il sait déjà qu'il est condamné à mort. Être né hazara, une ethnie haïe en Afghanistan par les Pachtounes et les talibans, est son seul crime. Pour le protéger, sa mère l'abandonne de l'autre côté de la frontière, au Pakistan. Commence alors pour ce bonhomme "pas plus haut qu'une chèvre" un périple de cinq ans pour rejoindre l'Italie en passant par l'Iran, la Turquie et la Grèce. Louer ses services contre un bol de soupe, passer les frontières dissimulé dans le double-fond d'un camion, braver la mer en canot pneumatique, voilà son quotidien. Un quotidien où la débrouille le dispute à la peur, l'entraide à la brutalité. Mais comme tous ceux qui témoignent de l'insoutenable, c'est sans amertume, avec une tranquille objectivité et pas mal d'ironie, qu'il raconte les étapes de ce voyage insensé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
MissTiQ

J'ai fini Une femme entre nous : surprise, par 2 fois même, original mais pas non plus the livre :) 

J'ai commencé  La vie secrète des écrivains de Guillaume Musso 

Citation

En 1999, après avoir publié trois romans  devenus cultes, le célèbre écrivain Nathan  Fawles annonce qu’il arrête d’écrire et se retire  à Beaumont, une île sauvage et sublime au  large des côtes de la Méditerranée.

Automne 2018. Fawles n’a plus donné une  seule interview depuis vingt ans. Alors que ses  romans continuent de captiver les lecteurs,  Mathilde Monney, une jeune journaliste  suisse, débarque sur l’île, bien décidée à percer  son secret.

Le même jour, un corps de femme est  découvert sur une plage et l’île est bouclée par  les autorités. Commence alors entre Mathilde  et Nathan un dangereux face à face, où se  heurtent vérités occultées et mensonges  assumés, où se frôlent l’amour et la peur…

  Une lecture inoubliable, un puzzle littéraire fascinant qui se révèle diabolique lorsque l’auteur y place sa dernière pièce.
 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
corazon
Il y a 3 heures, MissTiQ a dit :

J'ai commencé  La vie secrète des écrivains de Guillaume Musso 

 

Je l'ai lu il y a peu, incapable de me souvenir de quoi que ce soit :blush:... Surtout que je le confond avec Le manuscrit inachevé de Thilliez. Du coup, le livre est un peu survendu avec le "une lecture inoubliable" :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nath79
Le 13/08/2019 à 00:41, OMelo a dit :

Je lis Dans la combi de Thomas Pesquet, une BD sur l'expérience de Thomas Pesquet, c'est très intéressant ! 

 

Oh je note !  Je ne savais pas qu'une BD existait . Mon Thomas est fan de Thomas Pesquet et rêve d'être astronaute !

Je sens qu'on va lire et relire cette BD :D

 

Je viens de lire Dernier été pour Lisa de Valentin Musso

Citation
Résumé :
Le meurtre trouble d'une lycéenne, l'enquête de son meilleur ami : Bienvenue à Black Oak, paisible bourgade américaine, où la jeune Lisa a passé son dernier été. Un thriller vraiment très noir, signé Valentin Musso.

On les appelle " les Inséparables " : Lisa, Nick et Ethan, trois adolescents qui grandissent ensemble près du lac Michigan, dans une bourgade du Wisconsin. À la fin de l'été 2004, leur paisible existence vole en éclats : Lisa est retrouvée assassinée sur la plage. Après une enquête bâclée, Ethan, son petit ami, est arrêté et condamné à la prison à vie.

Douze ans plus tard, installé à New York, Nick est devenu un écrivain à succès. Mais les fantômes du passé ne sont pas près de le laisser en paix : contre toute attente, Ethan vient d'être remis en liberté. De retour dans sa ville natale, Nick va devoir affronter l'hostilité des habitants, toujours convaincus de la culpabilité de son ami. Pour innocenter définitivement son ami et parvenir à se reconstruire, il n'aura d'autre choix que de faire la lumière sur la mort de Lisa et de retrouver le véritable meurtrier.

Avec ce nouveau thriller d'une redoutable efficacité, Valentin Musso nous entraîne au cœur d'une petite ville américaine en apparence sans histoires, et qui cache bien ses secrets.

J'ai beaucoup aimé . Beaucoup plus que les romans de son frère finalement .

J'avais commencé par Une vraie famille  que j'avais lu d'une traite, complètement happée par l'ambiance .

Citation
Résumé :
Il s'appelle Ludovic, c'est du moins le prénom qu'il a donné.
Un jeune homme simple et sans histoires.
En apparence.
Les Vasseur, un couple de Parisiens retirés dans leur résidence secondaire en Bretagne à la suite d'un drame personnel, l'engagent pour quelques travaux de jardinage.
Le mystérieux garçon sait rapidement se rendre indispensable et s'installe dans leur vie.
Quand les Vasseur commencent à se poser des questions et à regretter de lui avoir ouvert leur porte, il est déjà trop tard.
Mais ce qu'ils ignorent, c'est que leur cauchemar n'a pas encore commencé. Car la véritable menace qui pèse sur leur maison n'est pas du tout celle qu'ils croyaient.
Avec ce thriller glaçant, plongée en eaux troubles d'un couple ordinaire et d'un jeune homme en quête d'une vraie famille, Valentin Musso donne le meilleur de son talent, après le succès du Murmure de l'Ogre

J'avais bien aimé aussi

Share this post


Link to post
Share on other sites
doubleR
il y a 49 minutes, Nath79 a dit :

 

Oh je note !  Je ne savais pas qu'une BD existait . Mon Thomas est fan de Thomas Pesquet et rêve d'être astronaute !

Je sens qu'on va lire et relire cette BD :D

On l'a , et c'est drôle en plus !!! Comme tous les livres de cette auteur, en particulier les "Tu mourras moins bête"

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nath79
Il y a 2 heures, doubleR a dit :

On l'a , et c'est drôle en plus !!! Comme tous les livres de cette auteur, en particulier les "Tu mourras moins bête"

Je viens de la commander !

Merci :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
audad

J'ai lu Raisons obscures d'Amélie Antoine. J'ai été bouleversée. C'est un roman très fort.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tide

un polar NUIT de Minier, bof, bof, bof

Share this post


Link to post
Share on other sites
Keltia
il y a 46 minutes, audad a dit :

J'ai lu Raisons obscures d'Amélie Antoine. J'ai été bouleversée. C'est un roman très fort.

J'en ai parlé plus haut... Tellement fort que je n'ai pas pu lire la partie 2 en entier... :(

Share this post


Link to post
Share on other sites
puce18

J'ai commencé Parfaite de Caroline Kepnes. Il s'agit du roman qui a inspiré la série You ... et il est encore mieux que la série ! (pour l'instant !)

 

Je sais tout de toi. Tu es parfaite. Je t'aimerai à la vie, à la mort. Tu es à moi pour toujours. Lorsque Beck pousse la porte de sa librairie, Joe est immédiatement sous le charme. Ravissante, effrontée, sexy, elle est tout simplement tout ce qu'il cherche chez une femme. Et quand Joe aime, il est prêt à tout pour parvenir à ses fins... Quelques semaines plus tard, la vie de Beck n'a plus de secrets pour Joe. Il a trouvé son nom, son adresse, s'est procuré accès à ses emails, il la suit virtuellement sur les réseaux sociaux et physiquement dans les rues de New York. Avec un peu d'organisation, une " vraie " rencontre est vite provoquée, et comment résister à un garçon qui devance vos moindres désirs, semble deviner vos pensées les plus intimes ? Et lorsque des personnes de l'entourage de Beck sont victimes d'accidents macabres, c'est tout naturellement dans les bras de Joe que se réfugie la jeune femme. Mais si Beck ignore l'ampleur de l'obsession de son nouveau petit ami, Joe ne connaît pas non plus toutes les facettes de sa bien-aimée... " Aussi intelligent que glaçant." ELLE

Share this post


Link to post
Share on other sites
DA-

J'ai terminé la triologie Elia, passeuse d'âmes de Marie Vareille : j'ai vraiment beaucoup aimé cet univers (ça me faisait penser à la Passe-Miroir). Bref, je me suis régalée.

Si jamais vous connaissez d'autres livres de ce genre, n'hésitez pas à me les conseiller car j'adore !!!

J'ai commencé Mon amie Adèle et, pour l'instant, j'accroche bien ... Je ne sais pas trop où ça va me mener, j'ai hâte de savoir !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nath79

Je viens de terminer péniblement , en lisant en diagonales certaines pages  de Virginie Grimaldi "Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie" . Pfff c'était longuet alors que j'avais beaucoup aimé celui sur le paquebot .

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tide
Il y a 15 heures, DA- a dit :

 

J'ai commencé Mon amie Adèle et, pour l'instant, j'accroche bien ... Je ne sais pas trop où ça va me mener, j'ai hâte de savoir !

Tu nous donneras ton avis? je l'ai lu il y a quelques temps

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
DA-
il y a 1 minute, Tide a dit :

Tu nous donneras ton avis? je l'ai lu il y a quelques temps

 

Oui 😉

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mélisse

La vie qui m'attendait de Julien Sandrel, j'ai adoré ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tide

J'ai commencé "la délicatesse du homard" souvent cité ici. J'ai beaucoup de mal à entrer dans l'histoire. Je vais peut être le mettre de côté.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...