Jump to content
corazon

Que lisez-vous en ce moment ?

Recommended Posts

aqua897

Je viens de finir "Ne lâche pas ma main" de Bussi, correct mais sans plus. Le dénouement est un peu décevant. Surtout quand on a lu il y a peu de temps "Nymphéas noirs". 

 

Je vais commencer "l'énigme de la chambre 622". Je ne me serais pas tournée vers ce genre de livre spontanément mais on me l'a prêté. J'en prendrai sûrement un autre dans ma valise. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
chableu

Je viens de lire Le discours de F Caro.

J'ai passé un excellent moment, c'est caustique, j'ai détesté aimer le personnage principal avec ses turpitudes.

Le style est vif, les chapitres très courts, l'humour récurrent bien à sa place.

Je vais démarrer Figurec du même auteur ce soir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
gab1306
11 hours ago, aqua897 said:

Je viens de finir "Ne lâche pas ma main" de Bussi, correct mais sans plus. Le dénouement est un peu décevant. Surtout quand on a lu il y a peu de temps "Nymphéas noirs". 

 

Je vais commencer "l'énigme de la chambre 622". Je ne me serais pas tournée vers ce genre de livre spontanément mais on me l'a prêté. J'en prendrai sûrement un autre dans ma valise. 

Les nymphéas noirs est vraiment bien. C'est dur d'atteindre ce niveau à chaque fois.

Share this post


Link to post
Share on other sites
gab1306
On 7/21/2020 at 8:10 PM, fred301 said:

J'ai lu  :

- Que ne durent que les moments doux de V. Grimaldi, beaucoup aimé

- Les sales gosses de C. Ménétrier Mac Grath, pas mal mais impression de déjà lu.

- La commode aux tiroirs de couleurs d'O. Ruiz, très bien.

J'ai adoré les sales gosses. J'ai acheté mais pas encore fini que ne durent que les moments doux.

Je vais tenter celui d'Olivia Ruiz alors. Je n'en ai entendu que du bien. Si en plus de chanter bien , elle écrit bien aussi 😉

Share this post


Link to post
Share on other sites
gab1306
On 7/9/2020 at 8:52 AM, aqua897 said:

"Dans le murmure des feuilles qui dansent", d'Agnès Ledig : beau roman mais poignant, triste. Evidemment, j'ai pleuré .

"Les victorieuses" de Laetitia Colombani : même esprit que "la tresse", roman féministe, solidaire, qui m'a permis de découvrir Blanche Peyron. On peut se demander pourquoi cette femme a été oubliée . Bel esprit. Facile à lire. Beaucoup aimé. 

J'ai aimé les deux aussi! Laeticia Colombani écrit vraiment de façon émouvante.

Share this post


Link to post
Share on other sites
gab1306
On 6/30/2020 at 9:05 PM, titecoccinelle said:

La vie secrète des écrivains de G. Musso

En 1999, après avoir publié trois romans  devenus cultes, le célèbre écrivain Nathan  Fawles annonce qu’il arrête d’écrire et se retire  à Beaumont, une île sauvage et sublime au  large des côtes de la Méditerranée.

Automne 2018. Fawles n’a plus donné une  seule interview depuis vingt ans. Alors que ses  romans continuent de captiver les lecteurs,  Mathilde Monney, une jeune journaliste  suisse, débarque sur l’île, bien décidée à percer  son secret.

Le même jour, un corps de femme est  découvert sur une plage et l’île est bouclée par  les autorités. Commence alors entre Mathilde  et Nathan un dangereux face à face, où se  heurtent vérités occultées et mensonges  assumés, où se frôlent l’amour et la peur…

 

 

Bien écrit. Je n'avais pas deviné la fin.

Share this post


Link to post
Share on other sites
gab1306
On 7/5/2020 at 10:01 PM, MissTiQ said:

Le prochain sera L'infini des possibles de Lori Nelson Spielman 

 

Merci pour l'idée ; j'ai bien aimé Tout ce qui nous répare de Lori Nelson Spielman.

Share this post


Link to post
Share on other sites
delph56
il y a 32 minutes, gab1306 a dit :

J'ai adoré les sales gosses. J'ai acheté mais pas encore fini que ne durent que les moments doux.

Je vais tenter celui d'Olivia Ruiz alors. Je n'en ai entendu que du bien. Si en plus de chanter bien , elle écrit bien aussi 😉

Terminé hier celui d'Olivia Ruiz, j'ai beaucoup aimé. Il est court et se lit bien.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
framboise sauvage

J' ai lu:

- " Les victorieuses" de L.Colombani: très intéressant, je ne connaissais pas grand chose de l' armée du salut et je n' avais jamais entendu parler de Blanche Peyron;

- "Deux soeurs" de D. Foenkinos: machiavélique. Bien aimé !

-  " Il est grand temps de rallumer les étoiles"de V. Grimaldi: hilarant et touchant. Beaucoup aimé !

- " Toutes les histoires d' amour du monde" de B.Beaulieu: après un début moyen, j' ai finalement lu rapidement ce livre: à découvrir !

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
celin

Merci pr vos retours sur vos lectures 🙏 ça donne envie de ne pas s’arrêter 😆

L’une d’entre à vous avait bcp aimé le tome 3 des Sept sœurs sur Star ️. J’avais adoré le premier au Brésil mais là j’ai été littéralement embarquée dans son histoire, un peu comme si j’étais propulsée dans un nouveau Dowton Abbey. Oh la la quel bonheur ces livres 📚 !!!

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
nellou

Lectures de la semaine :

-Frangines d’Adèle Bréau : vite lu, lecture de vacances, mais ça sera vite oublié ! :D J’ai trouvé ça creux :idontno:Et j’ai habité dans le village de l’histoire, y a 2-3 trucs qui ne m’ont du coup pas semblé très crédible. 

-Ne me quitte pas  de Mary Torjussen : assez prenant on veut connaître la fin mais bof bof quand même :D 

J’ai commence Nos résiliences  d’Agnès Martin-Lugand. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ampibolia

Je suis en train de lire un tome de la série Outlander, j'avais un peu décroché, j'ai sauté un tome ou deux je crois pour reprendre la suite de la saison qui vient de se terminer.

Pour celles qui ne connaissent pas c'est l'histoire de Claire une infirmière qui au sortir de la guerre de 1945 se retrouve projetté en Écosse dans le passé de plus de 200 ans. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lolita
Il y a 5 heures, gab1306 a dit :

J'ai adoré les sales gosses.

Moi aussi ! 😉 Du coup, j'en ai cherché d'autres du même auteur. J'ai trouvé Les imbéciles heureux, mais pas lu encore.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Keltia
Il y a 2 heures, nellou a dit :

J’ai commence Nos résiliences  d’Agnès Martin-Lugand. 

Sur les conseil de ta copine @Keltia. :D Et le résumé ? :devil_2:

Notre vie avait-elle irrémédiablement basculé ? Ne serait-elle plus jamais comme avant ? Étrange, cette notion d'avant et d'après. Je sentais que nous venions de perdre quelque chose d'essentiel. Aucune projection dans l'avenir. Aucun espoir. Rien. Le vide. Une ombre planait désormais sur notre vie. Et j'avais peur. Mais cette peur, je devais la canaliser, l'étouffer, l'éloigner, je ne pouvais me permettre de me laisser engloutir.
Un seul instant suffit-il à faire basculer toute une vie ?

 

J'ai trouvé ce livre génial... Fin trop rapide peut-être... Ou alors je l'aurais fait différente... Celles qui l'ont lu comprendront. ;)

Finalement j'aime bien cette auteure, alors que le gnangnan je déteste. Allez comprendre... :D

 

J'ai commencé Fidèle au poste, de Amélie Antoine. Conseillé ici. Pour le moment je n'accroche pas, prévisible, mais je continue...

Mariés depuis trois ans, Chloé et Gabriel mènent une existence heureuse à Saint-Malo, jusqu'au jour où la jeune femme se noie accidentellement au cours d'une baignade matinale. Gabriel, incapable de surmonter seul son chagrin, se décide à chercher du soutien auprès d'un groupe de parole. Il y fait la connaissance d'Emma, une photographe arrivée dans la ville récemment, qui va l'aider à traverser son deuil. Seulement, Chloé semble toujours très présente et, étonnamment, vivante aux yeux de Gabriel qui ne parvient pas à se reconstruire. Et si la réalité n'était pas celle à laquelle il se raccroche ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
MissTiQ
Il y a 2 heures, Keltia a dit :

J'ai commencé Fidèle au poste, de Amélie Antoine. Conseillé ici. Pour le moment je n'accroche pas, prévisible, mais je continue...

Mariés depuis trois ans, Chloé et Gabriel mènent une existence heureuse à Saint-Malo, jusqu'au jour où la jeune femme se noie accidentellement au cours d'une baignade matinale. Gabriel, incapable de surmonter seul son chagrin, se décide à chercher du soutien auprès d'un groupe de parole. Il y fait la connaissance d'Emma, une photographe arrivée dans la ville récemment, qui va l'aider à traverser son deuil. Seulement, Chloé semble toujours très présente et, étonnamment, vivante aux yeux de Gabriel qui ne parvient pas à se reconstruire. Et si la réalité n'était pas celle à laquelle il se raccroche ?

 

Tu en es où ? ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Keltia
il y a une heure, MissTiQ a dit :

Tu en es où ? ;) 

Il n'a pas encore rencontré Emma, elle vient d'arriver à St Malo. Peur du prévisible et du "gnangnan".

Share this post


Link to post
Share on other sites
analilas

Comme une lectrice sur ce post avant moi, je viens de finir et j'ai adoré "né sous une bonne étoile" d 'Amélie Valognes. Livre très émouvant et qui me fait réaliser à quel point j'aime mon métier d'instit.

A lire!

"À l’école, il y a les bons élèves… et il y a Gustave.

Depuis son radiateur au fond de la classe, ce jeune rêveur observe les oiseaux dans la cour, ou scrute les aiguilles de la pendule qui prennent un malin plaisir à ralentir. Le garçon aimerait rapporter des bonnes notes à sa mère, malheureusement ce sont surtout les convocations du directeur qu’il collectionne.

Pourtant, Gustave est travailleur. Il passe plus de temps sur ses devoirs que la plupart de ses camarades, mais contrairement à eux ou à Joséphine, sa grande sœur pimbêche et première de classe, les leçons ne rentrent pas. Pire, certains professeurs commencent à le prendre en grippe et à le croire fainéant.

À force d’entendre qu’il est un cancre, Gustave finit par s’en convaincre, sans imaginer qu’une rencontre peut changer le cours des choses.

Parfois, il suffit d’un rien pour qu’une vie bascule du bon côté…

Un roman universel, vibrant d’humour et d’émotion."

Share this post


Link to post
Share on other sites
MissTiQ
il y a 59 minutes, Keltia a dit :

Il n'a pas encore rencontré Emma, elle vient d'arriver à St Malo. Peur du prévisible et du "gnangnan".

Tu me diras à la fin ton avis :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
MissTiQ
à l’instant, analilas a dit :

Comme une lectrice sur ce post avant moi, je viens de finir et j'ai adoré "né sous une bonne étoile" d 'Amélie Valognes. Livre très émouvant et qui me fait réaliser à quel point j'aime mon métier d'instit.

A lire!

;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Keltia
Il y a 3 heures, MissTiQ a dit :

Tu me diras à la fin ton avis :) 

Si j'y arrive... :D  Mais oui avec plaisir. :) Mais forcément vu les commentaires lus sur ce post sur la fin, j'imagine un rebondissement, dont j'ai déjà une idée... A suivre... :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
petitelaura
Le 28/07/2020 à 22:00, fluffy a dit :

Je viens de finir les Nymphéas Noirs de M. Bussi. J'en avais lu tellement de bien. 

J'ai eu beaucoup de mal à m'accrocher à la lecture. J'ai mieux adhéré au dénouement, même si je m'en doutais un peu, parce que je viens de lire un autre livre sur le même principe de narration. :D Mais ce n'est clairement pas mon préféré. J'ai regardé dans mes archives, tous les autres, je leur ai mis 5 étoiles, celui-là n'en aura que 3 :sleep: 

Je vais enchainer avec l'infini des possibles de Lori Nelson Spielman, en espérant ne pas être déçue cette fois, car elle aussi j'ai mis de très bonnes notes à ses autres romans :) 

Je vous mets le topo car je sais que certaines préfèrent, ça m'aide aussi à choisir ce que je vais lire, mais quand je prends un livre sur ma PAL, je préfère ne pas le relire pour me garder la surprise.

 

je viens de le terminer, lecture très agréable de l'été

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nath79

J'ai commencé Malgré nous de Claire Norton. Pour le moment ça se lit bien mais je ne vois pas où il va arriver , ça m'a l'air trop évident pour le moment ...

Citation

Été 1988. Théo, Maxime et Julien réchappent d'un terrible incendie. Les trois adolescents se jurent alors une amitié " à la vie, à la mort ". Vingt années passent.
Le 1er juin 2009, Marine, l'épouse de Théo, doit embarquer sur un vol Rio-Paris.
Lorsque Théo apprend que l'avion s'est abîmé en mer, il s'effondre. Le soutien indéfectible de ses amis ne suffit pas à l'empêcher de sombrer dans une profonde dépression.
C'est alors que la révélation d'éléments troublants vient tout remettre en cause. Se pourrait-il que Marine soit toujours en vie ?
Théo n'a désormais plus qu'un objectif : découvrir la vérité.
Mais celle-ci n'a-t-elle qu'un seul visage ?

 

On vient de m'offrir en version papier le livre d'Olivia Ruiz , suis pas motivée encore à le commencer :blush:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lolita
il y a 12 minutes, Nath79 a dit :

le livre d'Olivia Ruiz , suis pas motivée encore à le commence

ça se lit vite 117 pages... ça dépend de ce que tu aimes lire d'habitude.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nath79

Oui je vais tenter un aprem quand j'aurai fini l'autre :)

J'ai juste " peur" que ça ne bouge pas beaucoup :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lolita
il y a 32 minutes, Nath79 a dit :

J'ai juste " peur" que ça ne bouge pas beaucoup :D

Ahhhh ! C'est pas un thriller... mais il y a "une histoire" ! Il se passe des choses quand même. ;)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
loune

J'ai lu la petite fabrique du bonheur d' Alice Quinn. Meryl est une jeune danseuse brisée en plein élan par un accident.
Elle trouve refuge à La Petite Fabrique, un café fréquenté par des personnes meurtries par l’existence, en y devenant serveuse.
Elle y rencontre Robin, sportif qui cache sa blessure derrière un comportement asocial.
Une tendre histoire d’amour se tisse au fil des pages de ce roman feelgood, sous le regard bienveillant d’êtres qui cherchent à se reconstruire.
Ce récit de destins entrecroisés, tissé d’émotions, se déroule au temps du coronavirus, acteur involontaire qui s’est introduit sans prévenir dans le roman comme dans notre quotidien, avec son lot de peur et d’incertitude.
Heureusement Amanda, la patronne de « La Petite Fabrique du Bonheur » veille au grain. Avec ses goûters littéraires, elle redonne de l’espoir aux plus cassés.
Pourtant, même La Petite Fabrique est menacée!

C'est vraiment particulier de lire un livre avec des personnages confrontés à l'épidémie de covid19.  

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
severuspomfresh

J’ai fini on se reverra de Lisa Jewell et j’ai bien entamé les refuges de Jérôme Loubry ! On a hâte d’arriver à la fin ! 

Installée en Normandie depuis peu, Sandrine est priée d’aller vider la maison de sa grand-mère, une originale qui vivait seule sur une île minuscule, pas très loin de la côte.
Lorsqu’elle débarque sur cette île grise et froide, Sandrine découvre une poignée d’habitants âgés organisés en quasi autarcie. 
Tous décrivent sa grand-mère comme une personne charmante, loin de l’image que Sandrine en a. 
Pourtant, l’atmosphère est étrange ici. En quelques heures, Sandrine se rend compte que les habitants cachent un secret. 
Quelque chose ou quelqu’un les terrifie. Mais alors pourquoi aucun d’entre eux ne quitte-t-il jamais l’île ? 
Qu’est-il arrivé aux enfants du camp de vacances précipitamment fermé en 1949 ? 
Qui était vraiment sa grand-mère ? 
Sandrine sera retrouvée quelques jours plus tard, errant sur une plage du continent, ses vêtements couverts d’un sang qui n’est pas le sien...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nath79
Il y a 7 heures, Lolita a dit :

Ahhhh ! C'est pas un thriller... mais il y a "une histoire" ! Il se passe des choses quand même. ;)

Je tenterai de toute façon !

 

Il y a 6 heures, severuspomfresh a dit :

J’ai fini on se reverra de Lisa Jewell et j’ai bien entamé les refuges de Jérôme Loubry ! On a hâte d’arriver à la fin ! 

Installée en Normandie depuis peu, Sandrine est priée d’aller vider la maison de sa grand-mère, une originale qui vivait seule sur une île minuscule, pas très loin de la côte.
Lorsqu’elle débarque sur cette île grise et froide, Sandrine découvre une poignée d’habitants âgés organisés en quasi autarcie. 
Tous décrivent sa grand-mère comme une personne charmante, loin de l’image que Sandrine en a. 
Pourtant, l’atmosphère est étrange ici. En quelques heures, Sandrine se rend compte que les habitants cachent un secret. 
Quelque chose ou quelqu’un les terrifie. Mais alors pourquoi aucun d’entre eux ne quitte-t-il jamais l’île ? 
Qu’est-il arrivé aux enfants du camp de vacances précipitamment fermé en 1949 ? 
Qui était vraiment sa grand-mère ? 
Sandrine sera retrouvée quelques jours plus tard, errant sur une plage du continent, ses vêtements couverts d’un sang qui n’est pas le sien...

Lui , me donne envie !

 

Il y a 6 heures, loune a dit :

J'ai lu la petite fabrique du bonheur d' Alice Quinn. Meryl est une jeune danseuse brisée en plein élan par un accident.
Elle trouve refuge à La Petite Fabrique, un café fréquenté par des personnes meurtries par l’existence, en y devenant serveuse.
Elle y rencontre Robin, sportif qui cache sa blessure derrière un comportement asocial.
Une tendre histoire d’amour se tisse au fil des pages de ce roman feelgood, sous le regard bienveillant d’êtres qui cherchent à se reconstruire.
Ce récit de destins entrecroisés, tissé d’émotions, se déroule au temps du coronavirus, acteur involontaire qui s’est introduit sans prévenir dans le roman comme dans notre quotidien, avec son lot de peur et d’incertitude.
Heureusement Amanda, la patronne de « La Petite Fabrique du Bonheur » veille au grain. Avec ses goûters littéraires, elle redonne de l’espoir aux plus cassés.
Pourtant, même La Petite Fabrique est menacée!

C'est vraiment particulier de lire un livre avec des personnages confrontés à l'épidémie de covid19.  

 

Pourquoi pas  auusi !

Share this post


Link to post
Share on other sites
titecoccinelle

Finalement j'ai gardé La maison aux orangers de C. Hajaj pour plus tard et j'ai lu Mémé dans les orties de A. Valognes. Ca se lit vit, c'est léger, très prévisible aussi.

Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant –, s'ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d'escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie... jusqu'au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 93 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur.

Je suis en train de lire maintenant La petite couturière du Titanic de K. Alcott.

Avril 1912. Tess Collins, une jeune servante anglaise, est venue à Cherbourg vivre de sa passion, la couture. Hélas, la maison qui l'emploie la traite comme une domestique.Lorsqu'elle apprend qu'un paquebot se dirigeant vers les Etats-Unis va faire escale à Cherbourg, elle décide d'embarquer pour tenter l'aventure.À bord du Titanic, elle fait connaissance de Lucy Duff Gordon, célébrité de la haute couture anglaise, qui s'apprête à présenter sa nouvelle collection à New York. Sa femme de chambre lui ayant fait faux bond, elle décide d'employer Tess.En première classe du navire, Tess découvre un monde fastueux. Elle fait la rencontre de deux hommes, Jim, un marin, et Jack, un self-made-man américain. Mais, tandis qu'un triangle amoureux s'installe, le paquebot, sans que ses occupants s'en doutent, fonce vers un iceberg...Réchappant à la catastrophe, Tess découvre que sa maîtresse a embarqué à bord d'un autre canot de sauvetage. Mais celle-ci a-t-elle survécu aux dépens d'autres passagers ? Elle se trouve bientôt face à un dilemme : rester fidèle à sa maîtresse ou dire ce qu'elle a découvert des circonstances du drame ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Keltia
Le 01/08/2020 à 19:25, MissTiQ a dit :

Tu me diras à la fin ton avis :) 

Alors voilà j'ai fini Fidèle au poste. Nullissime ! :D Mais à un point............... Ah ben ça je ne m'y attendais pas. C'est n'importe quoi cette histoire, improbable, tordue, malsaine.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...