Jump to content

Najat is back ! encore !


Piscadori
 Share

Recommended Posts

J'avoue que je ne comprends plus :albert:

 

Un poste attractif qui a en plus des compensations financières et que personne ne se dispute ...:scratch:

 

Il y a un blème non? :heat:

 

Ou tous les instits pardon PE sont débiles :blink: ou , ou  Ben le poste en REP n'est pas aussi facile qu'on veut bien nous le dire :whistling:

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Pepettebond a dit :

J'avoue que je ne comprends plus :albert:

 

Un poste attractif qui a en plus des compensations financières et que personne ne se dispute ...:scratch:

 

Il y a un blème non? :heat:

 

Ou tous les instits pardon PE sont débiles :blink: ou , ou  Ben le poste en REP n'est pas aussi facile qu'on veut bien nous le dire :whistling:

Ca dépend des REP ! Certaines ne devraient pas y être et là c'est attractif !:sort:...Inversement, de nombreuses écoles ne sont pas rattachées à un collège REP et là, c'est pénalisant...Voilà un vrai chantier pour un ministre de l'EN...Bien plus prioritaire que les rythmes ou je ne sais quelle autre lubie !

Link to comment
Share on other sites

Perso, je n'ai jamais dit que les primes REP ou REP+ étaient injustifiées. Justement, dans mes postes, je dis le contraire.

Je dis simplement que je ne vois pas pourquoi ils seraient prioritaires pour la "super classe", crées pour récompenser les enseignants les plus "méritants". Certains enseignants de classes "classiques" peuvent être plus méritants que certains en REP et vice-versa. Il en va de même pour les directeurs ou autres IMF.

Perso, je ne prêche pas pour ma paroisse, je me fous de cette super classe, je partirai à la retraite sans avoir atteint toutes ces catégories, n'ayant pas envie de finir de bosser à ce je ne sais quel âge :D:D

Link to comment
Share on other sites

Concernant ton article, Zarko, tu oublies quand même de parler de l'augmentation des points d'indices par échelon, et franchement, en prenant tout en compte, on aura quand même une augmentation sensible (je ne dis pas qu'on va se payer chaque année 4 semaines en Polynésie sur un catamaran, mais c'est quand même pas négligeable).

Link to comment
Share on other sites

Le 5/6/2016 à 20:44, Dramstein a dit :

Avec tous les sous qu'ils nous donneront, on pourra toujours aller à Lille chez Maurice :thumbsup:

:lol:

Et encore, il faudra pas charger sur la bière !

 

Plus sérieusement, on sera encore loin des salaires des pays comparables dans 10 ans...Je ne sais pas si vous vous rendez compte du tour de passe -passe...ce n'est même pas un rattrapage....(bon j'file boire une mousse chez Maurice à Lille...)

Link to comment
Share on other sites

Et ce n'est même pas fait car bien-sûr la loi chevauchera le changement de président

Maligne la,najat

non ce n est pas fait pour qu on vote à gauche non non

Et la marmotte.....

 

 

Link to comment
Share on other sites

Aujourd'hui, circulaire reçue pour la recherche de MAT.

Pas une seule fois il n'est question de la rémunération. Mais, pour la formation, il y a des dates fixées pendant les vacances.

C'est un peu gros, non ?

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, pepite100 a dit :

Aujourd'hui, circulaire reçue pour la recherche de MAT.

Pas une seule fois il n'est question de la rémunération. Mais, pour la formation, il y a des dates fixées pendant les vacances.

C'est un peu gros, non ?

 

1 607h?

Link to comment
Share on other sites

"Najat Vallaud-Belkacem veut accorder 1000 euros par an aux décrocheurs qui reviennent à l’école"

Citation

Cette « prime », selon le vocabulaire du ministère de l’Education nationale lui-même, fait l’objet d’un projet de décret que l’Opinion s’est procuré

http://www.lopinion.fr/edition/politique/najat-vallaud-belkacem-veut-accorder-1000-euros-an-aux-decrocheurs-qui-104488

Si cette info est vraie (à vérifier), ça risque effectivement de faire quelques vagues.

 

Correction:il s'agit de 600 €.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/06/10/01016-20160610ARTFIG00290-une-prime-de-600-euros-pour-les-boursiers-decrocheurs-qui-reprennent-leurs-etudes.php

 

Edited by lecavalier
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, lecavalier a dit :

"Najat Vallaud-Belkacem veut accorder 1000 euros par an aux décrocheurs qui reviennent à l’école"

http://www.lopinion.fr/edition/politique/najat-vallaud-belkacem-veut-accorder-1000-euros-an-aux-decrocheurs-qui-104488

Si cette info est vraie (à vérifier), ça risque effectivement de faire quelques vagues.

 

 

...comme quoi , elle a de l'argent à balancer...

 

Link to comment
Share on other sites

Le 07/06/2016 à 20:30, nola a dit :

1 607h?

non c'est une indemnité officielle : Pas la peine de préciser dans l'annonce car c'est sou-entendu.

Indemnité MAT
(Décret n° 2010-093 du 24/08/2010)
200€ par stage pour 2 étudiants accueillis
Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, montagny a dit :

non c'est une indemnité officielle : Pas la peine de préciser dans l'annonce car c'est sou-entendu.

Indemnité MAT
(Décret n° 2010-093 du 24/08/2010)
200€ par stage pour 2 étudiants accueillis

Bein non, justement, ça serait bien de le préciser quand même.

Link to comment
Share on other sites

Ben j'veux pas dire mais ça fait plusieurs années que je suis MAT... 

2 étudiantes de octobre à janvier et de janvier à avril....

Toujours pas vu l'ombre d'une rémunération cette année! :sad:

Link to comment
Share on other sites

Le 05/06/2016 à 12:53, Zarko a dit :

Ca dépend des REP ! Certaines ne devraient pas y être et là c'est attractif !:sort:...Inversement, de nombreuses écoles ne sont pas rattachées à un collège REP et là, c'est pénalisant...Voilà un vrai chantier pour un ministre de l'EN...Bien plus prioritaire que les rythmes ou je ne sais quelle autre lubie !

L'un des couacs vient des inclusions, combien de classes "classiques" avec un voire plusieurs élèves avec trouble du comportement qui pompe toute l'énergie et pulvérise le groupe classe? Combien de collègues doivent se dépatouiller avec des gamins complètement paumés qui mériteraient un encadrement bien plus approprié que dans une classe "classique"?

Je suis dans une école de village, en triple niveau cycle 3, avec 1 jour de décharge par mois depuis cette année, et ce n'est ni une école de bobos ni des profils de "cas sociaux", il y a une bonne mixité (des cas sociaux ET des bobos) : je peux dire qu'un ou deux élèves avec trouble du comportement, ça flingue tout, tout, tout, et que, au sortir d'une journée où j'ai la sensation d'avoir été sur un ring de boxe, je me dis que je mériterais plus que mon salaire. 

Et si on doit parler de profils de postes, avec mon CE2/CM1/CM2, ma décharge mensuelle (si j'ai du bol),mes parents lourdingues, les EE plus nombreuses chaque année, je ne pense pas "mériter" moins qu'un enseignant de Rep.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, helenel a dit :

L'un des couacs vient des inclusions, combien de classes "classiques" avec un voire plusieurs élèves avec trouble du comportement qui pompe toute l'énergie et pulvérise le groupe classe? Combien de collègues doivent se dépatouiller avec des gamins complètement paumés qui mériteraient un encadrement bien plus approprié que dans une classe "classique"?

Je suis dans une école de village, en triple niveau cycle 3, avec 1 jour de décharge par mois depuis cette année, et ce n'est ni une école de bobos ni des profils de "cas sociaux", il y a une bonne mixité (des cas sociaux ET des bobos) : je peux dire qu'un ou deux élèves avec trouble du comportement, ça flingue tout, tout, tout, et que, au sortir d'une journée où j'ai la sensation d'avoir été sur un ring de boxe, je me dis que je mériterais plus que mon salaire. 

Et si on doit parler de profils de postes, avec mon CE2/CM1/CM2, ma décharge mensuelle (si j'ai du bol),mes parents lourdingues, les EE plus nombreuses chaque année, je ne pense pas "mériter" moins qu'un enseignant de Rep.

Je souscris...Etant ZIL, je vois et j'ai vu bcp d'écoles et de classes...La pénibilité, je l'estime sur une échelle de 1 à 10 au moins ...(il y a des classes 10 fois plus pénibles que d'autres, indépendamment du contexte REP..):closedeyes:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, helenel a dit :

L'un des couacs vient des inclusions, combien de classes "classiques" avec un voire plusieurs élèves avec trouble du comportement qui pompe toute l'énergie et pulvérise le groupe classe? Combien de collègues doivent se dépatouiller avec des gamins complètement paumés qui mériteraient un encadrement bien plus approprié que dans une classe "classique"?

Je suis dans une école de village, en triple niveau cycle 3, avec 1 jour de décharge par mois depuis cette année, et ce n'est ni une école de bobos ni des profils de "cas sociaux", il y a une bonne mixité (des cas sociaux ET des bobos) : je peux dire qu'un ou deux élèves avec trouble du comportement, ça flingue tout, tout, tout, et que, au sortir d'une journée où j'ai la sensation d'avoir été sur un ring de boxe, je me dis que je mériterais plus que mon salaire. 

Et si on doit parler de profils de postes, avec mon CE2/CM1/CM2, ma décharge mensuelle (si j'ai du bol),mes parents lourdingues, les EE plus nombreuses chaque année, je ne pense pas "mériter" moins qu'un enseignant de Rep.

J'ai l'impression que tu décris mon quotidien..... Je me dis que puisque la mode est aux postes à profil, aux primes spécifiques, pourquoi une prime telle que RPI classe unique n'a-t-elle jamais été instaurée ? Ce type de poste est un véritable sacerdoce, il nécessite un temps de travail et une charge mentale énorme. Je ne parle pas des responsabilités ....

Mais comme me l'a dit mon IEN : notre ministre veut tout miser sur les zones REP urbaines défavorisées. Donc les autres zones devront attendre un changement de gouvernement.

Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, Nao a dit :

J'ai l'impression que tu décris mon quotidien..... Je me dis que puisque la mode est aux postes à profil, aux primes spécifiques, pourquoi une prime telle que RPI classe unique n'a-t-elle jamais été instaurée ? Ce type de poste est un véritable sacerdoce, il nécessite un temps de travail et une charge mentale énorme. Je ne parle pas des responsabilités ....

Mais comme me l'a dit mon IEN : notre ministre veut tout miser sur les zones REP urbaines défavorisées. Donc les autres zones devront attendre un changement de gouvernement.

Tout simplement parce que ces classes uniques, les RPI, les écoles de moins de 4 classes sont amenées à disparaître ; la mode est au regroupement et tout est fait pour inciter les maires à se regrouper ou bien à passer à l'intercommunalité.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, nonau a dit :

 

"Officialisé ce printemps par la ministre, le ministère de l’Éducation Nationale souhaite fermer rapidement toutes les écoles jusqu’à 4 classes sur l’ensemble du territoire, ce qui reviendra à en fermer la moitié."

http://ecole.et.territoire.pagesperso-orange.fr/Le ministere.pdf

 

 

Non mais là va falloir que les élus arrivent :

  • à se mettre d'accord pour construire ou étendre des pôles scolaires
  • à avoir une réelle motivation à le faire
  • à obtenir des fonds et très franchement en ce moment les finances communales c'est pas trop ça

Et là dessus n'oublions pas que dans beaucoup de campagnes ce sont les personnes âgées qui votent essentiellement et bien souvent les écoles ça ne les concerne pas. Donc il existe une inertie désespérante pour que la situation de scolarisation des enfants s'améliore. Et rien que ça, ça aide notre actuel gouvernement à aller dans le sens des fermetures massives.

Autre facteur : les parents d'élèves en zone rurale ont souvent des neveux cousins cousines dans des zones plus favorisées alors ils comparent le niveau de "prestations" et là, bien souvent, la comparaison ne pardonne pas. Parce que non, nous on ne peut pas faire partir les élèves dix fois par an pour aller au théâtre, si on veut assurer un module natation on saigne nos finances aux 4 veines, on se bat pour faire une pauvre sortie par an, bref. Là-dessus on se retrouve face à face avec un, deux ou trois parents qui, pas méchants cependant, vous disent "oh ben c'est dommage, vous faites pas grand chose ici, mon neveu il fait poney toutes les semaines avec sa classe". On ne peut pas rivaliser (d'ailleurs le doit-on vraiment ?). ON perd du monde. On ferme.

Je suis en plein dans ce genre de considérations depuis plusieurs années. Je peux dire que j'ai fait le tour de la question mais j'ai l’impression de me battre contre des moulins à vent. J'ai développé une colère et un dégoût face à la politique local des territoires. Je vois tellement d'élus locaux qui ne veulent pas de l'école, qui s'en fichent, qui se moquent des instits ouvertement en CE sans que l'IEN ne moufte. ça vaut le coup de se battre, tu crois vraiment ?

Je ne suis pas assez payée pour partir en guerre, je vais être déplacée dans une méga école et repartir dans l'anonymat scolaire. Et puis basta.

Link to comment
Share on other sites

Le 31/05/2016 à 07:04, Piscadori a dit :

Elle annonce qu'elle va encore nous augmenter ... et débloquer 1 milliard jusqu'à 2020.

1 milliard sur 4 ans, ça fait 250 millions. A voir.

Elle se projette beaucoup trop... :heat: 

Personnellement, ça me dégoutte ce type d'annonce purement électoraliste. Promettre 1 milliard après 2017 (sur 4 ans) à 1 million d'électeurs potentiels de l'Education nationale, je trouve ça très petit de sa part.

Petit rappel :

budget de l'Education nationale : 78 milliards

Avec l'hypothèse d'une croissance molle d'1 % par an, on arriverait à un budget de l'Education nationale de 82 milliards et des brouettes (donc +3 Mds €). Peut être que le PS vise une croissance encore plus molle pour annoncer 1 milliard d'euro d'augmentation d'ici à 2020. A vous de juger...

 

Le 03/06/2016 à 18:47, Zarko a dit :

Non, les enseignants ne seront pas revalorisés réellement d’ici 2020 : voilà pourquoi !

La forte revalorisation des salaires des enseignants annoncée dans les médias pour une énième opération de com en cette fin de quinquennat agitée est loin d’être immédiate. Nous allons vous démontrer pourquoi:
 

Bonne analyse Zarko.

 

Les chiffres annoncés par l'EN, c'est du gros enfumage, comme souvent depuis quelques années.

 

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

http://www.rtl.fr/actu/politique/najat-vallaud-belkacem-pourquoi-l-hypothese-de-son-retour-a-la-tete-du-ps-prend-de-l-ampleur-7791434856

Citation

Najat Vallaud-Belkacem : pourquoi l'hypothèse de son retour à la tête du PS prend de l'ampleur

[...] Discrète depuis son échec aux élections législatives, Najat Vallaud-Belkacem entame, pas à pas, un retour vers le monde politique pour reprendre la tête du Parti socialiste. Le parti est détruit et n'a toujours pas montré les premiers signes d'une résurrection. En effet, c'est avec une grande difficulté que le Parti socialiste tente de se reconstruire après l'échec à la présidentielle, l'élection d'Emmanuel Macron et la fuite de certains ténors vers La République En Marche. 

Mais attention, des socialistes irréductibles croient encore au PS et se positionnent afin de mieux régner sur le mouvement. Parmi eux, le nom de Najat Vallaud-Belkacem revient régulièrement. L'ancienne ministre de l'Éducation n'a toujours pas dévoilé officiellement son intention de devenir première secrétaire du Parti socialiste mais cela ne l'empêche pas d'égrainer des indices.  [...]

Selon les confidentiels de Pauline de Saint-Rémy, la nouvelle génération socialiste, appelée les "quadras", s'est réunie au domicile de l'ancienne ministre. Objectif : la convaincre de présenter sa candidature au poste de première secrétaire du Parti socialiste. Ainsi, l'hypothétique candidate aurait tenté d'imposer ses conditions, à savoir "que le poste de première secrétaire soit rémunéré et qu'elle soit la tête de liste du parti pour les élections européennes.

Selon ses proches, elle ferait une première secrétaire idéale car "elle a de la notoriété ; elle est populaire ; elle a un parcours d'Amiénoise qui résonne en creux par rapport à celui du président de la République [...]

:sleeping:

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, ronin a dit :

C'est parfait, comme ça elle pourra achever le PS. Mais comment peuvent-ils penser à elle ????

Ah flûte, quelqu'un d'autre va devoir finir le boulot à sa place :

 

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2018/01/03/25001-20180103ARTFIG00181-najat-vallaud-belkacem-renonce-a-briguer-la-tete-du-ps.php

Citation

Najat Vallaud-Belkacem renonce à briguer la tête du PS 

LE SCAN POLITIQUE - Pressée ces dernières semaines de reprendre les rênes du PS par ses proches, l'ancienne ministre de l'Éducation préfère lancer une collection d'essais pour la maison d'édition Fayard.

Peillon s'était déjà mis à l'écriture de romans policiers... un nouveau coup dur pour le monde de l'édition ?

 

Citation

«si Najat est candidate, elle plie le match»; assurait, il y a encore quelques jours, un pilier de la rue de Solférino. 

Au fait, elle n'avait pas dit qu'elle se verrait bien maîtresse d'école ?

 

Citation

«Tout le monde acceptait de se retirer pour elle. Maintenant qu'elle n'y va plus, ils vont tous se mettre dessus», complète un autre.  

Au PS, ils ont presque tout perdu, sauf le sens de la formule !      :happy:

 

Link to comment
Share on other sites

Un homme ou une femme) politique ne se retire jamais de lui (ou d'elle) même : il n'y a que la mort qui puisse arrêter leur carrière.

On les dégage par la porte ; ils reviennent par la fenêtre. Dans d'autres pays, ils seraient grillés et se seraient reconvertis : pas en France, où l'on naît politicien(ne) et on le reste jusqu'à la mort. Les casseroles ne les arrêtent pas, et on trouve toujours des "électeurs" pour leur redonner du pouvoir.

Les femmes politiques n'apportent rien de plus que les hommes à ce niveau-là : elles ont les mêmes tares. Dans 30 ans, elle sera encore là, à distiller sa langue de bois et son mépris de classe.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, Ljubljana a dit :

Les femmes politiques n'apportent rien de plus que les hommes à ce niveau-là : elles ont les mêmes tares. Dans 30 ans, elle sera encore là, à distiller sa langue de bois et son mépris de classe.

Pas sûr... Quand elles seront plus nombreuses en politique, un nouveau fonctionnement s'imposera certainement.

Link to comment
Share on other sites

Espérons-le, puisque ce modèle masculin a montré ses limites.

Je crois plutôt à un changement lorsque les élites (hommes et femmes) ne seront plus issus de l'ENA, et plus globalement d'un modèle unique qui fait bien rire les Anglo-Saxons, notamment.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Ljubljana a dit :

Espérons-le, puisque ce modèle masculin a montré ses limites.

Je crois plutôt à un changement lorsque les élites (hommes et femmes) ne seront plus issus de l'ENA, et plus globalement d'un modèle unique qui fait bien rire les Anglo-Saxons, notamment.

Nous sommes dans une idéologie unique! Alors hommes, femmes, ENA...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 21 heures, Ljubljana a dit :

Espérons-le, puisque ce modèle masculin a montré ses limites.

Je crois plutôt à un changement lorsque les élites (hommes et femmes) ne seront plus issus de l'ENA, et plus globalement d'un modèle unique qui fait bien rire les Anglo-Saxons, notamment.

Oui enfin si c'est pour nous présenter des anciens acteurs ou hommes d'affaire douteux (Donald Trump, au hasard) je préfère encore nos bons vieux énarques endoctrinés.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...