Aller au contenu
Nao

Camarade de classe enquiquineur professionnel

Messages recommandés

Nao

Bonjour à tous

Je suis PE mais surtout maman de deux filles. Mon aînée est en CM. Un élève de sa classe passe son temps à enquiquiner le monde.... En classe ça se tiendrait à peu près (quoi que) mais sur les temps périscolaires (garderie cantine et TAP) c'est l'horreur.

Autant du point de vue verbal que physique, il est violent. La dernière en date c'est de coller la tronche de ma grande dans son dessert ce midi. Il est grondé, mis à l'écart quelques minutes en guise de punition, mais recommence quelques minutes plus tard. Lorsque des parents viennent chercher leur enfant pendant les TAP, il les insulte. Il n'est pas véritablement en souffrance, je connais la famille et il est juste un enfant roi. Pour Noël, comme il a été tellement sage et qu'il vraiment bien travaillé, il a eu un quad.

Mon mari est allé en parler à la famille, diplomate et tout et tout ce que je ne suis absolument pas. Cela n'a rien changé.

La responsable du périsco, adorable dame par ailleurs, l'a même menacé que ce soit moi qui vienne le chopper et lui a conseillé de se méfier de mes représailles (:blink: non mais euh pardon ?)

J'en ai parlé à l'enseignant de la classe, il m'a dit que de son côté ça se maintenait mais qu'il était effectivement un des élèves les plus pénibles qu'il ait connu. Il est à deux ans de la retraite....

Bref je sens que je vais perdre mon calme, et ce soir si je l'avais eu sous la main je lui aurais collé une paire de claques magistrale tellement je n'en peux plus. Je ne vous raconte pas la peur de ma gamine.

Que me conseillez vous de faire ? Je perds mon sang froid et mon bon sens.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
aleytys

Inscrire tes filles au karaté :angel_not:

Je ne vais pas t'être d'une grande aide, personnellement en tant que maman cela me gonflerait aussi. Dans ma classe j'en ai des bons aussi qui cassent les pieds et toujours aux mêmes élèves, en classe je suis vigilante mais sur le reste du temps..., à part en effet conseiller aux élèves qui saturent de se défendre je n'ai pas de solution. Comme tu le dis, la punition marche le temps de la punition, mais dès qu'ils retournent avec les autres ça reprend de plus belle.

Après la cantine et le périscolaire peuvent exclure un élève dangereux ou trop pénible...

peut-être en parler aux parents élus qu'ils abordent le problème en conseil d'école : que fait-on des enfants trop perturbateurs sur lesquels les surveillants n'ont plus d'autorité? Si vous êtes plusieurs parents à constater les mêmes problèmes avec les mêmes élèves il faut faire remonter l'info au responsable du périscolaire.

 

Bon courage pour tes louloutes!

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nao

Merci Aleytys.

Les filles ont fait du judo mais elles ne sont pas bagarreuses. Pour ça elles n'ont pas hérité de mes vilaines manières et tant mieux.:lol:

Je n'avais pas pensé aux parents délégués, je suis bien cruche quand même pour une instit.... mais je sais que pas mal de familles ont ras le bol du comportement de cet enfant. Une des mamans a déjà fait remonter le problème au service de la com de coms compétente mais aucune nouvelle depuis ce temps. Je vais m'y atteler moi aussi avec un courrier bien tourné mais bon, mon mari me dit que je serais plus efficace en urinant dans un violon. Restons polis.

Chez nous l'exclusion c'est quasiment impossible : on a déjà eu le cas d'un élève qui a tabassé une dame de cantine après moult mois d'insultes bien senties et qui est resté. la dame, elle, a été virée parce qu'elle a pété un plomb et l'a giflé. Et franchement, je crois que c'est ce qu'il cherchait.

calme, je dois rester calme.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
numero12
Il y a 10 heures, Nao a dit :

Chez nous l'exclusion c'est quasiment impossible : on a déjà eu le cas d'un élève qui a tabassé une dame de cantine après moult mois d'insultes bien senties et qui est resté. la dame, elle, a été virée parce qu'elle a pété un plomb et l'a giflé. Et franchement, je crois que c'est ce qu'il cherchait.

calme, je dois rester calme.

 

 

Sympa le soutien de la mairie...

Ici, une insulte bien sentie à la cantinière après des débordements en tous genres sur le temps périscolaire , ça donne entretien avec le maire et exclusion des temps hors scolaires.

Au moins, la cantinière n'a as l'impression qu'on se fout de sa gueule !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lexdra

J'irai tout de même à la mairie pour signaler l'incident et j'irai chaque fois que c'est nécessaire avec des jolis mail pour laisser une trace.

Ensuite je poserai une magnifique question au conseil d'école parce que ta fille n'est surement pas la seule à subir, tu trouveras surement le soutien d'autres parents qui pourraient eux aussi casser les pieds de la mairie.

Le harcèlement fonctionne bien surtout lorsque le nombre est là.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nao

Le problème c'est que ce genre d'incidents est déjà arrivé il y a plusieurs années..... le maire, enfin le président de la com de coms, a reçu des piles et des piles de courriers de parents exaspérés. Il n'a jamais levé le petit doigt. C'est un vieux de la vieille comme on dit, il estime que ce sont des histoires de gosses qui ont toujours existé et que les parents inquiets sont les vrais emmerdeurs de l'histoire. Une de mes voisines travaille avec lui de temps en temps, elle m'en avait déjà parlé il y a 4 ou 5 ans.

 

Il n'y aura plus de CE cette année, dans l'école de mes enfants il n'y en a que deux par an (eh oui....)

 

J'ai encore choppé ledit gamin hier soir en allant chercher ma fille en TAP, il était encore en train de se payer la tête de tout le monde au portail en balançant des graviers dans la cour. je l'ai fait déguerpir, il est allé se réfugier chez des voisins en face puis serait revenu mener son petit manège dès que je suis partie.

 

J'ai demandé à son enseignant ce qui avait été fait pour que ce gosse se calme. Il m'a dit qu'il y avait bien eu EE mais que la mère ne venait pas car.... elle travaille, ELLE. Il l'a reçue une paire de fois tout de même, et bien entendu elle défend son fils et dit que s'il est ainsi c'est qu'il sait être beaucoup plus intelligent que les autres et donc s'ennuie. les idioties classiques, quoi. La responsable périsco n'a pas été invitée à l'EE car elle et l'enseignant ne s'entendent pas bien du tout (je vous le dis comme on me l'a dit).

Encore 4 semaines comme ça ?!? non mais il va aller jusqu'où cet enfant ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
barbotinne

Il a agressé physiquement ta fille, tu portes plainte.

tu peux aussi adresser un courrier au maire avec AR en concluant que si les enfants ne sont pas en sécurité à la cantine tu porteras plainte pour mise en danger.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nao

Mais enfin c'est dingue..... Je préfèrerais que la situation se règle sans avoir à porter plainte, tout de même. Merci pour vos avis en tous les cas, je garde ça sous le coude comme on dit. Effectivement je suis certaine que seule une plainte pourrait calmer la situation et contraindre la maman à prendre son fils en main (pour info on le voit tout seul trainer dans la rue jusqu'à 22 h ou plus tous les soirs). Mais bon sans de bon soir, ça me met les nerfs de devoir aller jusque là et de devoir devenir aussi procédurière, j'en ai déjà assez ) faire côté procédure avec ma mini direction !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
barbotinne

Oui je comprends bien que ça t'enquiquine, mais si j'ai bien compris il y a eu des rappels, avertissements etc et rien n'a été fait, rien ne change. Des fois hélas il faut aller jusqu'à la plainte ou au moins la menace de plainte, montrer que l'on sait que l'on est en droit de porter plainte et qu'on n'est prêt à le faire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Japet
Le 07/06/2016 à 20:17, Nao a dit :

on a déjà eu le cas d'un élève qui a tabassé une dame de cantine après moult mois d'insultes bien senties et qui est resté. la dame, elle, a été virée parce qu'elle a pété un plomb et l'a giflé

super... quel beau message on passe au gosse!!!! pauvre dame de cantine, personne n'a donc eu aucun respect pour elle dans cette histoire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nao
Il y a 3 heures, Japet a dit :

super... quel beau message on passe au gosse!!!! pauvre dame de cantine, personne n'a donc eu aucun respect pour elle dans cette histoire.

Aucun. Elle est même personna non grata dans le village maintenant car le gamin en question est le fils du caïd du coin. Un homme, un vrai, quoi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Japet
Il y a 7 heures, Nao a dit :

Aucun. Elle est même personna non grata dans le village maintenant car le gamin en question est le fils du caïd du coin. Un homme, un vrai, quoi.

pfff ça me dégoûte :( il n'y a pas de justice de fois :( Lire des trucs comme ça, ça me révolte!

Bon désolée je ne t'aide pas pour ta fille, je ne sais pas quoi te dire en fait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nele

Je conseillerais aussi de porter plainte.

Chez nous,ça a beaucoup aidé l'élève tabasseur (et les parents maintenant suivis par les services sociaux) que son comportement n'est pas normal.

On a encore plusieurs cas dans l'école (des accidents nécessitant une visite médicale), mais les parents refusent de déposer plainte car ne veulent pas faire de vagues ou carrément "c'est à l'école de faire quelque chose" (et oui...). Et après ils nous disent que nous sommes incompétents.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nao
Il y a 6 heures, Nele a dit :

Je conseillerais aussi de porter plainte.

Chez nous,ça a beaucoup aidé l'élève tabasseur (et les parents maintenant suivis par les services sociaux) que son comportement n'est pas normal.

On a encore plusieurs cas dans l'école (des accidents nécessitant une visite médicale), mais les parents refusent de déposer plainte car ne veulent pas faire de vagues ou carrément "c'est à l'école de faire quelque chose" (et oui...). Et après ils nous disent que nous sommes incompétents.

Je n'écarte pas la possibilité de porter plainte. Mais c'est trop tôt pour être pris au sérieux par les autorités compétentes à mon avis et selon mon expérience côté professionnel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
borneo

Je pense aussi qu'il faut que tu portes plainte.

Ce sera d'une grande aide pour ta fille, car ça lui montrera que tu fais quelque chose pour elle. Car là, elle est victime de harcèlement, et tout le monde la laisse tomber. Ce n'est pas bon, c'est une expérience qu'elle risque de retrouver toute sa vie. Les harceleurs ne choisissent pas les victimes par hasard, il faut absolument que la peur change de camp. Si on lui montre qu'on peut se défendre, elle trouvera en elle les ressources pour ne plus être victime.

Dans un premier temps, demande au périscolaire de la changer de table.

Tu peux aussi lui montrer des sites sur le harcèlement, où ils donnent des pistes pour se défendre. Si le harceleur la sent déterminée, il la laissera tranquille. Ces gens-là sont des lâches, ils ne s'attaquent qu'à ceux qu'ils sentent faibles.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
barbotinne
Il y a 23 heures, Nele a dit :

Je conseillerais aussi de porter plainte.

Chez nous,ça a beaucoup aidé l'élève tabasseur (et les parents maintenant suivis par les services sociaux) que son comportement n'est pas normal.

On a encore plusieurs cas dans l'école (des accidents nécessitant une visite médicale), mais les parents refusent de déposer plainte car ne veulent pas faire de vagues ou carrément "c'est à l'école de faire quelque chose" (et oui...). Et après ils nous disent que nous sommes incompétents.

 

D'un autre côté ils n'ont pas complètement tord c'est AUSSI à l'école de faire quelque chose, il y a un protocole maintenant pour les cas de harcellement que les enseignants et directeurs hésitent encore trop à utiliser. C'est aussi à l'école de tout mettre en oeuvre pour que les enfants soient en sécurité sur le temps scolaire. Parce que aller porter plainte, pour que les gendarmes fassent leur boulot et que quand le procureur demande ensuite à l'EN sa version des faits et qu'on lui répond que... y a rien de remonté au sujet de cet enfant... ben coup d'épée dans l'eau...

C'est aussi à l'école de montrer l'exemple, de dire aux aprents que l'école a fait remonter, qu'elle a déclenché la cellule d'alerte et que eux parents de leur côté il ne leur reste que à porter plainte pour que tout aboutisse (parce que présenté comme ça les parents se sentent tout de même moins seuls et moins "responsables" de l'action, qui met tout de même en porte à faux leur enfant, alors qu'il est VICTIME )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nao
Il y a 3 heures, barbotinne a dit :

 

D'un autre côté ils n'ont pas complètement tord c'est AUSSI à l'école de faire quelque chose, il y a un protocole maintenant pour les cas de harcellement que les enseignants et directeurs hésitent encore trop à utiliser. C'est aussi à l'école de tout mettre en oeuvre pour que les enfants soient en sécurité sur le temps scolaire. Parce que aller porter plainte, pour que les gendarmes fassent leur boulot et que quand le procureur demande ensuite à l'EN sa version des faits et qu'on lui répond que... y a rien de remonté au sujet de cet enfant... ben coup d'épée dans l'eau...

C'est aussi à l'école de montrer l'exemple, de dire aux aprents que l'école a fait remonter, qu'elle a déclenché la cellule d'alerte et que eux parents de leur côté il ne leur reste que à porter plainte pour que tout aboutisse (parce que présenté comme ça les parents se sentent tout de même moins seuls et moins "responsables" de l'action, qui met tout de même en porte à faux leur enfant, alors qu'il est VICTIME )

Exactement !

Voilà le problème : l'enseignant ne pense pas que ce soit un problème de harcèlement, il est juste "hyper casse pieds" selon lui. Il ne souhaite pas convoquer la maman, il l'a beaucoup fait les mois derniers et soit elle a posé un lapin, soit elle est venue pour se payer la tronche de l'enseignant et lui dire que son fils valait bien mieux que "notre village de cassos". Charmant personnage.

Une de mes connaissances fait fonction de CPC dans cette circo dont dépend ma fille. Je lui en ai touché un mot mais elle me dit que si l'enseignant ne veut pas bouger, porter plainte n'aboutira pas car comme tu le dis, Barbotine, il doit lui même lancer une procédure.

 

Niveau nouvelles : une autre maman de la classe a été bien moins délicate que nous. Sa fille subit des brimades constantes de la part du fameux chérubin car selon lui, elle est trop enveloppée. La maman n'a pas fait dans la dentelle, elle l'a interpellé dans la rue, lui a pris son vélo et l'a balancé dans la mare..... Elle attend que la maman de chéridamour vienne lui demander des comptes. Règlement de comptes à OK Corral. :scratch:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
borneo

Ne pas porter plainte parce que l'école ne fait rien, c'est une erreur.

Au contraire, tant que tu n'auras pas porté plainte, sois certaine que l'école ne fera rien.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nao
Le 24/06/2016 à 21:58, borneo a dit :

Ne pas porter plainte parce que l'école ne fait rien, c'est une erreur.

Au contraire, tant que tu n'auras pas porté plainte, sois certaine que l'école ne fera rien.

 

Je pense que l'école ne fera rien que je porte plainte ou pas..... parce que le temps que la machine se mette en route, cet enfant sera au collège et surtout parce qu'il a un suivi MDPH. Et chez nous l'inspectrice ASH fait tout pour couvrir ces enfants, je peux te détailler pourquoi une telle affirmation en MP si tu veux. Et voyant le comportement du loustic, je ne lui donne pas un semestre avant une exclusion de son collège.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
borneo

Si c'est un enfant de CM2, effectivement, c'est trop tard.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eyod
Chers parents :
Je sais. Vous êtes inquiets. Chaque jour, votre enfant rentre à la maison et vous parle de CET enfant. Celui qui est toujours occupé à frapper, pincer, griffer et même parfois mordre les autres enfants. Celui à qui je dois toujours tenir la main dans le couloir. Celui qui a son coin spécial sur le tapis de jeu et préfère s’asseoir sur une chaise plutôt que par terre. Celui qui a du quitter la classe parce qu’on ne jette pas les jouets. Celui qui a grimpé la grille de la cour alors que je lui disais d’arrêter. Celui qui a aspergé le sol avec le lait de son voisin parce qu’il était en colère. Exprès. Alors que je le regardais. Et quand je lui ai demandé de nettoyer, il a vidé le rouleau de sopalin. Exprès. Alors que je le regardais. Celui qui a prononcé le mot en M en cours de gym.
Vous êtes inquiet que CET enfant n’empêche le votre d’apprendre. Vous avez peur qu’il me prenne trop de temps et d’énergie pour que le votre ait sa part d’attention. Vous avez peur qu’il ne blesse quelqu’un un jour. Vous avez peur que ce « quelqu’un » soit votre enfant. Vous avez peur que votre enfant ne devienne agressif pour obtenir ce qu’il veut. Vous avez peur que votre enfant ne devienne un cancre parce que je n’aurais pas remarqué qu’il a du mal à écrire. Je sais.
Votre enfant, à son âge et dans cette classe, n’est pas CET enfant. Votre enfant n’est pas parfait, mais en général, il obéit. Il partage ses jouets sans problème. Il ne jette pas son matériel. Il lève la main pour parler. Il travaille quand c’est l’heure de travailler, et joue quand c’est l’heure de jouer. On peut le laisser aller seul aux toilettes et en revenir sans craindre une mauvaise blague. Il pense que le mot en P est « purée » et que le mot en M est « mercredi ». Je sais.
Je sais, et je m’en inquiète aussi.
Vous savez, je m’inquiète tout le temps. Pour TOUS les enfants. Je m’inquiète de l’écriture de votre enfant, de la prononciation d’un autre, de la timidité de celui-ci ou de tel autre qui ne mange pas le midi. J’ai peur que le manteau de Gavin ne soit pas assez chaud et que le père de Talitha ne la gronde parce qu’elle écrit les B à l’envers. Tous mes trajets en voiture et toutes mes douches, je les passe à m’inquiéter.
Mais je le sais, vous voulez parler de CET enfant. Parce que les B à l’envers de Talitha ne causeront pas un oeil au beurre noir à votre enfant.
Moi aussi je veux parler de CET enfant, mais il y a tellement de choses que je n’aurais pas le droit de vous dire.
Je ne ne pourrais pas vous dire qu’il a été adopté dans un orphelinat quand il avait 18 mois.
Je ne pourrais pas vous dire qu’il suit un régime spécial à cause de ses allergies alimentaires et qu’il a faim TOUT. LE. TEMPS.
Je ne pourrais pas vous dire que ses parents sont en plein divorce et qu’il habite chez sa grand-mère.
Je ne pourrais pas vous dire que j’ai peur que sa grand-mère ne commence à boire…
Je ne pourrais pas vous dire que son traitement contre l’asthme le rend agité.
Je ne pourrais pas vous dire que sa mère est seule, et que cet enfant est à la garderie à la seconde où elle ouvre jusqu’à la seconde où elle ferme le soir. Il a ensuite 40 minutes de trajet pour rentrer chez lui, et dors donc moins que la plupart des adultes.
Je ne pourrais pas vous dire qu’il a assisté à des violences domestiques.
Vous comprenez. Vous savez que je ne peux pas divulguer d’informations personnelles. Vous voulez juste savoir ce que je FAIS à propos du comportement de CET enfant.
J’aimerais vous le dire. Mais je ne peux pas.
Je ne peux pas vous die qu’il reçoit des cours d’orthophonie, qu’un examen a révélé retard de langage, et qu’un thérapeute a lié son agressivité à ses difficultés à communiquer.
Je ne peux pas vous dire que je rencontre ses parents TOUTES les semaines, et que le plus souvent, ils crient pendant ces rencontres.
Je ne peux pas vous dire que cet enfant et moi avons un signal secret avec nos mains quand il veut s’asseoir tout seul dans son coin.
Je ne peux pas vous dire qu’il passe le temps de la sieste blotti sur mes genoux parce que sentir mon coeur battre « le fait se sentir bien ».
Je ne peux pas vous dire que depuis trois mois, je note chacun de ses accès de colère et que leur nombre a baissé de 5 par jour à 5 par semaine.
Je ne peux pas vous dire que le secrétaire de l’école à accepté que je l’envoie dans son bureau quand il a besoin de prendre l’air.

 

 
- Publicité -
Je ne peux pas vous dire qu’à une réunion de professeurs, les larmes aux yeux, j’ai supplié mes collègues de le surveiller de près, de lui prêter attention, même quand ils sont en colère parce qu’il a encore frappé quelqu’un JUSTE DEVANT EUX.
Le truc c’est qu’il y a TELLEMENT DE CHOSES que je ne pas dire à propos de cet enfant. Même les bonnes choses je ne peux pas vous les dire.
Je ne peux pas vous dire que son travail dans la classe est d’arroser les plantes, et que quand l’une d’elle est morte pendant l’hiver, il a pleuré toutes les larmes de son corps.
Je ne peux pas vous dire qu’il embrasse sa petite soeur tous les matins pour lui dire au revoir, et lui murmure « Tu est mon soleil » avant que sa mère n’emporte la poussette.
Je ne peux pas vous dire qu’il en sait plus à propos des orages que bien des mététorologues.
Je ne peux pas vous dire qu’il me propose souvent d’aider à tailler les crayons pendant les récréations.
Je ne peux pas vous dire qu’il coiffe les cheveux de sa meilleure amie pendant la sieste.
Je ne peux pas vous dire que lorsqu’un de ses camarades pleure, il se précipite pour lui lire une de ses histoires préférées.
Le truc, chers parents, c’est que je ne peux vous parler que de VOTRE enfant. Alors je peux vous dire ceci :
Si jamais un jour VOTRE enfant devient CET enfant…
Je ne partagerai pas vos histoires de famille avec d’autres parents.
Je communiquerai avec vous régulièrement, clairement, et gentiment.
Je m’assurerai qu’il y a des mouchoirs sur mon bureau pendant nos rencontres, je vous tiendrai la main si vous pleurez.
Je me battrai pour que vous receviez les services des meilleurs spécialistes, et je coopérerai avec eux pour obtenir les meilleurs résultats.
Je m’assurerai que votre enfant reçoive le surplus d’amour et d’attention dont il a besoin.
Je porterai sa voix auprès du personnel de l’école.
Quoiqu’il arrive, je continuerai à chercher tous ses bons côtés, toutes ses qualités et tout ce qui le rend exceptionnel.
Je lui rappellerai ces choses, ainsi qu’à vous, encore et encore.
Et quand un parent viendra se plaindre de VOTRE enfant…
Je lui répèterai tout ça,encore et encore.
Avec tout mon amour;
La maîtresse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pablo

Rho ben alors ce n'est pas grave si il castagne tous les autres alors.... sérieusement je n'arrive pas à croire un seul instant que ce soit écrit par un instit ce genre de truc. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
borneo

Elle fait plein de fautes, la maîtresse...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cchampagne
Citation

 

Je n'osais pas le dire. Désolée, mais ce genre de texte m'horripile. C'est niais.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cchampagne

Une petite anecdote de la réalité du terrain. J'avais des Ce2 et un emmerdeur/en grosse difficulté/qui sentait très mauvais. Je l'avais placé à côté de Sophie ma petite mimi/bonne élève/qui rend toujours service. A un moment elle vient me voir toute penaude : " maitresse, je suis désolée mais depuis le cp je suis à côté de X, je n'en peux plus". J'ai pris un électrochoc et tous mes souvenirs très pourris de mes années collège (drogue, violence, sexe et pas rock 'n roll) me sont revenus en mémoire.  Pourquoi devait-elle subir cela à longueur d'années ? je l'ai déplacée. Depuis, je ne mets jamais les casse-pieds à côté des sympas-qui-n'ont-rien-demandé. Je m'arrange pour les isoler. Et le tutorat, c'est sur la base du volontariat.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cat99

Evidemment que cet enfant est en souffrance et qu'il faut l'aider cependant est il normal de voir des enfants aller la peur au ventre en classe, attendre sans cesse pour recevoir des apprentissages parce que la maîtresse essaie de le maîtriser alors qu'il l'insulte et lui crache dessus? Est il normal que nos enfants subissent cela ? Je ne pense pas, cet  enfant dont on parle ne trouve pas son compte en classe, il a besoin de soin, de personnes qui l'écoutent, qui l'aident à reprendre goût à la vie , à avoir confiance. Une instit avec 25 élèves ne peut pas faire ça, pour s'occuper de lui elle laisse de côté les 24 autres....Ah mais oui j'oubliais, eux ils n'en ont pas besoin.... Ben si ils ont droit à avoir une maîtresse qui les écoutent aussi, à partager des moments drôles, cependant la maîtresse est beaucoup moins patiente quand cet élève commence à l'insulter et à la frapper dès 9h10....  

Oui je suis en colère quand je lis des messages comme celui ci, la vie ce n'est pas tout blanc tout noir. On peut ressentir de l'empathie et avoir envie d'aider cet enfant en souffrance mais chaque enfant a le droit d'aller à l'école sans avoir peur d'un élève. Ce n'est plus possible il faut que ça s'arrête, qu'on trouve des solutions pour aider correctement  ces enfants.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pepite100
Le ‎07‎/‎06‎/‎2016 à 19:21, Nao a dit :

Bonjour à tous

Je suis PE mais surtout maman de deux filles. Mon aînée est en CM. Un élève de sa classe passe son temps à enquiquiner le monde.... En classe ça se tiendrait à peu près (quoi que) mais sur les temps périscolaires (garderie cantine et TAP) c'est l'horreur.

Autant du point de vue verbal que physique, il est violent. La dernière en date c'est de coller la tronche de ma grande dans son dessert ce midi. Il est grondé, mis à l'écart quelques minutes en guise de punition, mais recommence quelques minutes plus tard. Lorsque des parents viennent chercher leur enfant pendant les TAP, il les insulte. Il n'est pas véritablement en souffrance, je connais la famille et il est juste un enfant roi. Pour Noël, comme il a été tellement sage et qu'il vraiment bien travaillé, il a eu un quad.

Mon mari est allé en parler à la famille, diplomate et tout et tout ce que je ne suis absolument pas. Cela n'a rien changé.

La responsable du périsco, adorable dame par ailleurs, l'a même menacé que ce soit moi qui vienne le chopper et lui a conseillé de se méfier de mes représailles (:blink: non mais euh pardon ?)

J'en ai parlé à l'enseignant de la classe, il m'a dit que de son côté ça se maintenait mais qu'il était effectivement un des élèves les plus pénibles qu'il ait connu. Il est à deux ans de la retraite....

Bref je sens que je vais perdre mon calme, et ce soir si je l'avais eu sous la main je lui aurais collé une paire de claques magistrale tellement je n'en peux plus. Je ne vous raconte pas la peur de ma gamine.

Que me conseillez vous de faire ? Je perds mon sang froid et mon bon sens.

 

 

Quelles sont les nouvelles Nao ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nao
Le 11/02/2017 à 13:37, eyod a dit :

 

En te lisant je me dis que ma demande n'a pas été bien claire : je demandais bien là des conseils pour que ma fille ne soit plus en danger. Toi tu me fais comprendre qu’il est normal qu'elle se fasse tabasser, elle et ses camarades, parce qu'il souffre, cet enfant là. Je ne comprends pas trop ton intervention, j'irais même jusqu'à dire qu'elle m'agace prodigieusement. Bref.

Pépite, merci de demander des nouvelles !

L'année scolaire dernière s'est finie sereinement puisque cet élève est parti en vacances fin juin. Immédiatement nous avons vu la différence : ma gamine dormait bien la nuit...

Il est bien passé en 6ème. Il a déjà subi deux exclusions temporaires, ce petit ange de souffrance. Il est également passé devant la justice (:ninja:) mais je n'en sais pas plus. Il va certainement changer d'établissement avant la fin de cette année scolaire.

Ma grande n'a plus de problèmes à l'école, c'est un vrai soulagement. Depuis que cet enfant est parti, les langues se sont déliées chez les élèves. On n'en avait pas su la moitié à l'époque, même les familles qui habitaient autour de chez lui en avaient une peur bleue.

 

 

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pepite100
Il y a 15 heures, Nao a dit :

Ma grande n'a plus de problèmes à l'école, c'est un vrai soulagement.

:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eyod
Le 21/02/2017 à 17:27, Nao a dit :

En te lisant je me dis que ma demande n'a pas été bien claire : je demandais bien là des conseils pour que ma fille ne soit plus en danger. Toi tu me fais comprendre qu’il est normal qu'elle se fasse tabasser, elle et ses camarades, parce qu'il souffre, cet enfant là. Je ne comprends pas trop ton intervention, j'irais même jusqu'à dire qu'elle m'agace prodigieusement. Bref.

Pépite, merci de demander des nouvelles !

L'année scolaire dernière s'est finie sereinement puisque cet élève est parti en vacances fin juin. Immédiatement nous avons vu la différence : ma gamine dormait bien la nuit...

Il est bien passé en 6ème. Il a déjà subi deux exclusions temporaires, ce petit ange de souffrance. Il est également passé devant la justice (:ninja:) mais je n'en sais pas plus. Il va certainement changer d'établissement avant la fin de cette année scolaire.

Ma grande n'a plus de problèmes à l'école, c'est un vrai soulagement. Depuis que cet enfant est parti, les langues se sont déliées chez les élèves. On n'en avait pas su la moitié à l'époque, même les familles qui habitaient autour de chez lui en avaient une peur bleue.

 

 

Quelle bonne nouvelle, il est passé devant la justice ... il n'embêtera plus OUF !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×