Jump to content

Pétition contre l'abattage des vaches en gestation


pepite100
 Share

Recommended Posts

Bonjour à tous.

Je n'ai pas l'habitude de poster ce genre de sujet mais, à la vue des images suivantes, je me suis sentie obligée de le faire.

L'association L214 pour la défense des animaux, dénonce abattage des vaches en gestation dans les abattoirs. Elle a donc diffusée la vidéo suivante :

Attention images choquantes

 

Si vous souhaitez agir, signez la pétition en ligne :

http://www.l214.com/enquetes/2016/abattoir-made-in-france/limoges/

 

Un grand merci par avance !

 

Link to comment
Share on other sites

J'ai signé et j'ai envoyé aux députés! Je suis choquée! De telles pratiques me poussent encore plus à manger de moins en moins de viande (voire sûrement plus du tout bientôt!) parce que malheureusement ce qui est aberrant c'est que même en choisissant un éleveur local respectueux, il va être obligé de passer par ces usines de la mort!

(Attention je ne juge pas ceux qui mangent et continueront à manger de la viande!!!)

Link to comment
Share on other sites

Je me demande comment les gens qui travaillent dans ces endroits font pour le faire!
Rien que les images me révulsent! Pauvres bêtes! :(

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, alichipie a dit :

J'ai signé et j'ai envoyé aux députés!

Fait aussi.

Link to comment
Share on other sites

il y a 30 minutes, pepite100 a dit :

Fait aussi.

Idem 

Link to comment
Share on other sites

Je déplace dans "Questions d'actualité".

Link to comment
Share on other sites

Je suis un peu extrémiste dans tout ce qui rapporte à la maltraitance animale; je condamnerais pénalement (prison et amende extrêmement importante) tous les protagonistes de ces tortures immondes et systématiques.

Nous devrions avoir honte de nous, ils ne valent guère mieux que les pires hommes condamnés pour crime contre l'humanité (et tous ceux qui le méritaient).

Maintenant, tant que les gens continueront à acheter de la viande à bas coût, à réclamer des prix toujours plus bas... La demande crée l'offre, malheureusement!

Link to comment
Share on other sites

Tout pareil, signature de pétition et mail aux députés. 

Images révoltantes mais rien ne m'étonne malheureusement plus dans ce domaine. Et ça persistera tant que les gens relégueront loin de leurs priorités la façon dont pousse, grandit ou meurt leur alimentation (pesticides, main d'oeuvre exploitée, énergies gaspillées, souffrance animale lors des transports et à l'abattoir)...Et quand je pense que ce sont ceux-là qui me regardent bizarrement quand je dis que je vais manger "mes" poulets (et mon cochon, et mes dindes...) !! :D

Link to comment
Share on other sites

il y a 40 minutes, Eve78 a dit :

Maintenant, temps que les gens continueront à acheter de la viande à bas coût, à réclamer des prix toujours plus bas... La demande crée l'offre, malheureusement!

 

...et tant que l'on continuera à accéder aux demandes d'abattages rituels :

http://www.marianne.net/souffrance-animale-alliance-du-capital-du-religieux-100244359.html

Citation

Souffrance animale : l'alliance du Capital et du Religieux

[...]

L214 convainc parce que le combat de l'Œuvre d'assistance aux bêtes d'abattoirs (Oaba), la grande association se souciant depuis plus de cinquante ans des animaux de boucherie, a été défait par la conjonction de l'industrialisation du marché de la viande et de la montée de l'intégrisme religieux. Une complicité inattendue à l'origine d'une formidable régression du sort des bêtes abattues. Se donnant pour mission que «les bêtes qui nous nourrissent aient une vie et une mort sans souffrance», l'Oaba fut à l'origine du décret de 1964 rendant obligatoire l'étourdissement des bêtes avant leur égorgement, un progrès décisif repris par Bruxelles en 1974. Mais, désormais, la pratique de l'étourdissement diminue à mesure de la montée de l'intégrisme.

La montée en puissance des Frères musulmans a décuplé l'abattage halal

Une dérogation à la loi commune permet à l'abattage rituel (kasher et halal) d'échapper à cette obligation. Longtemps, les musulmans de France ne s'en prévalaient pas, suivant les consignes de la Grande Mosquée de Paris qui acceptait l'étourdissement, comme beaucoup de musulmans progressistes en Europe (Danemark, Suède, Allemagne, Suisse, Autriche) ou même dans certains pays musulmans (Jordanie, Indonésie, Malaisie). Mais la montée des Frères musulmans et leur emprise sur le Conseil français du culte musulman ont décuplé l'abattage halal, aujourd'hui pratiqué dans plus de la moitié des abattoirs pour ruminants. La massification de la dérogation a eu un effet démobilisateur, tant sur le personnel (pourquoi respecter la bête sur une chaîne quand on s'en passe sur une autre ?) que sur des patrons d'abattoir pressés par la guerre des bas prix et qui ont sauté sur l'occasion de faire de la dérogation la règle : généraliser l'abattage halal coûte moins cher que de faire deux chaînes distinctes en réduisant les frais de personnel et de nettoyage. L'extension des horreurs dont L214 fait un terrible feuilleton résulte de cette alliance de la loi du profit et de la charia.

Cette complicité du Capital et du Religieux a doublé son affranchissement des règles du bien-être animal d'un autre concernant la traçabilité de la viande. Comme est débité selon le rituel kasher et halal beaucoup plus de viande que n'en demandent les pratiquants juifs et musulmans, le surplus est recyclé sur le marché sans que le mangeur lambda le sache. Le tiers des viandes proviennent d'abattages rituels quand la demande ne dépasse pas 10 %. En 2010, Bruxelles voulait imposer un étiquetage signalant ces aliments provenant de bêtes tuées vives, mais la France s'y est opposée, cédant au front commun des religieux dénonçant une «stigmatisation» et des industriels redoutant une «déstabilisation des marchés de la viande». Car cette dissimulation s'explique paradoxalement par la sensibilité croissante de l'opinion à la souffrance animale : un étiquetage de ces viandes recyclées ferait fuir les consommateurs dont 85 % réclament l'étourdissement, comme celui des œufs a déjà efficacement réorienté les conditions d'élevage des poules.

L'intimidation par le chantage à l'antisémitisme et à l'islamophobie a longtemps favorisé cette soumission aux intégristes et aux lobbies de boucherie. Cela change. Aujourd'hui, le Monde se met à parler de «question sensible» et Libération estime qu'«on ne peut plus faire l'économie de ce débat», tout comme la commission d'enquête parlementaire présidée par un socialiste. Le regretté Charb aura beaucoup contribué à ce progrès en en faisant l'un de ses combats, avec l'approche la plus simple qui soit : «Les élus de la République devraient militer pour l'interdiction totale de l'abattage rituel, non seulement au non de la souffrance animale, mais aussi parce que la loi doit être la même pour tous.»

Après les images de bovins non étourdis de la vidéo mise en ligne plus haut, que penser de ceux qui ce sont dits "choqués" par quelques dessins de Charb et contribuent par leurs exigences archaïques à ces horreurs ?

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Eve78 a dit :

Maintenant, temps que les gens continueront à acheter de la viande à bas coût, à réclamer des prix toujours plus bas... La demande crée l'offre, malheureusement!

C'est exactement ça le problème! Un exemple qui illustre bien cela: comme il est impensable (pas pour moi mais pour beaucoup!) de ne pas donner de viande à la cantine tous les jours, on préfère donner de la qualité franchement déplorable et donc avec un coût assez bas. Mais dans quelle condition!! Je suis pour le fait de ne pas proposer de la viande tous les jours à l'école et donc un jour végétarien (c'est sûr qu'il faudrait former les cuisiniers qui n'ont pas l'habitude de cuisiner autrement). On pourrait déjà diminuer la consommation, développer le goût du végétal chez les enfants et donc par répercussion chez les adultes et futurs adultes!

J'ai l'intention de mener un petit combat dans mon école (c'est une grosse école donc il y aurait un véritable impact!) pour essayer de voir ça avec les cuisiniers et la direction.

il y a 18 minutes, prof désécol a dit :

 

...et tant que l'on continuera à accéder aux demandes d'abattages rituels :

http://www.marianne.net/souffrance-animale-alliance-du-capital-du-religieux-100244359.html

Après les images de bovins non étourdis de la vidéo mise en ligne plus haut, que penser de ceux qui ce sont dits "choqués" par quelques dessins de Charb et contribuent par leurs exigences archaïques à ces horreurs ?

Je suis bien d'accord! J'ai entendu (attention ce sont des "on dit" donc je ne sais pas si c'est vrai!!) que dans certains abattoirs ils ne faisaient même que de l'abattage sans étourdissement (sans le mentionner évidemment) parce que c'était moins cher, pas besoin de payer la cartouche pour le matador par exemple.

Link to comment
Share on other sites

J'ai reçu cette vidéo tôt ce matin sur ma boîte mail perso : je ne peux pas la regarder une deuxième fois ici.C'est insupportable de cruauté et ça me révolte, une fois de plus !

J'ai signé la pétition et vais écrire à mon député maire !

 

Merci à l'initiatrice de ce post !

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, alichipie a dit :

Je suis bien d'accord! J'ai entendu (attention ce sont des "on dit" donc je ne sais pas si c'est vrai!!) que dans certains abattoirs ils ne faisaient même que de l'abattage sans étourdissement (sans le mentionner évidemment) parce que c'était moins cher, pas besoin de payer la cartouche pour le matador par exemple.

c'est moins cher et c'est pour pouvoir vendre la viande aux boucheries halals ou cachers...on revient au Moyen-Age.

Il y a 3 heures, Miss Philoména a dit :

Et quand je pense que ce sont ceux-là qui me regardent bizarrement quand je dis que je vais manger "mes" poulets (et mon cochon, et mes dindes...) !! :D

on aime deux fois nos bêtes, vivant et dans l'assiette :lol:

Par contre, j'ai connu ça avec une jeune brebis qui était pleine lorsqu'on l'a tué (on n'avait pas vu...je vous dis pas les boules...:cry:) alors imaginer qu'on tue des vaches pleines en connaissance de cause, ça dépasse l'entendement.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, alichipie a dit :

 

J'ai l'intention de mener un petit combat dans mon école (c'est une grosse école donc il y aurait un véritable impact!) pour essayer de voir ça avec les cuisiniers et la direction.

Très bonne initiative.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, lamed a dit :

 

Merci à l'initiatrice de ce post !

J'avais besoin de partager cela avec vous.

Link to comment
Share on other sites

Et après la pétition, qui est prêt à tuer lui-elle--même tous les animaux qui finissent dans son assiette ? Ou à ne plus manger d'animaux ?

Link to comment
Share on other sites

Un truc me dérange...

Je n'aime pas regarder les vidéos de ce genre, je ne me suis donc pas infligé celle ci. 

Mais, que disent les agriculteurs ? eux qui nous assurent aimer leurs bêtes plus que tout, que répondent-ils lorsqu'ils voient ces vidéos ? 

Link to comment
Share on other sites

En ce qui me concerne, cela fait 23 ans que je ne mange plus de viande. Mais la question n'est pas d'en manger ou pas ou de savoir qui va tuer ces animaux. Il s'agit de mettre un terme à des pratiques qui ne devraient pas exister.

Link to comment
Share on other sites

Les pratiques sont engendrées par la demande de viande, la recherche de profit, le rythme de production à tenir, l'absence de réflexion sur les rapports humains / animaux non-humain (et effectivement, comme dit plus haut, ce genre de travail n'est surement pas bon pour la santé mentale...) mais sans consommation massive (et irresponsable) de viande, forcément moins d'abattoirs tels que ceux filmés ici.

Link to comment
Share on other sites

En voici une sur le lait de vache assez perturbante : 

 

Link to comment
Share on other sites

Ben oui, les sous-produits animaux, lait et donc fromage, ça fait partie de la chaine. Restent les oeufs, si on a la chance d'avoir des poules, et on peut même les laisser mourir de vieillesse.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, emapi a dit :

Bon alors... je n'ai pas regardé la vidéo (j'appréhende pour tout dire) mais j'ai signé.

idem

Link to comment
Share on other sites

Il y a quelques années, j'avais vu un reportage sur un élevage de poissons aux USA. Les poissons passaient vivants dans la machine à découper les filets et en ressortaient 3 dixièmes de secondes plus tard mutilés et encore vivants et partaient sur le tapis roulant vers la benne à déchets .

Ce qui est choquant, c'est que les animaux sont considérés comme des objets: ils sont chosifiés (ou objectivés). L'animal même vivant ne représente plus que ses 200 gr de filets ou ses - je ne sais pas - 100 kg de viande commercialement valorisables. Sa dimension d'être vivant n'est plus perçue ou pensée (dé-symbolisation). L'être vivant se retrouve dans la même catégorie que le minerai ou le matériau de construction.

Cette dé-symbolisation du vivant est voulue et mise en œuvre par le système économique qui formate notre façon de penser (notamment par la pub), parce qu'elle est nécessaire à la marchandisation sans limite des êtres vivants, considérés uniquement comme une ressource renouvelable. Si la vidéo vous choque, réfléchissez aussi à la cause première en plus de réagir de façon émotive et morale (ce qui est bien en soi évidemment, mais il ne faut pas en rester là).

Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, Paul Getty a dit :

Et après la pétition, qui est prêt à tuer lui-elle--même tous les animaux qui finissent dans son assiette ? Ou à ne plus manger d'animaux ?

On est déjà quelques millions depuis de très nombreuses années .... :)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 20 heures, André Jorge a dit :

En ce qui me concerne, cela fait 23 ans que je ne mange plus de viande. Mais la question n'est pas d'en manger ou pas ou de savoir qui va tuer ces animaux. Il s'agit de mettre un terme à des pratiques qui ne devraient pas exister.

Ne plus du tout manger de viande (sauf pour raison médicale, philosophique ou religieuse) est une fausse bonne-idée pour répondre au problème en question. Il ne faut pas acheter de viande industrielle, ni si possible d’œufs d'élevages concentrationnaires et de produits laitiers provenant de méga-fermes industrielles hors-sol.

Mais acheter de la viande directement à un petit producteur local, comme ses légumes et ses fruits, permet le développement d'une agriculture de proximité, d'une certaine autosuffisance locale, d'une indépendance par rapport aux grands groupes de l'agroalimentaire.

Il y a 20 heures, Paul Getty a dit :

Et après la pétition, qui est prêt à tuer lui-elle--même tous les animaux qui finissent dans son assiette ? Ou à ne plus manger d'animaux ?

Quand j'étais ado, j'abattais les volailles de la basse-cour familiale, à la hachette, sur le billot. Je détestais ce moment (la poule aussi). Et je n'ai jamais pu tuer les lapins. Il y a un savoir-faire paysan qu'il faut maintenir et transmettre, selon l'endroit où on vit,  pour garder une certaine culture de l'autarcie.

Link to comment
Share on other sites

Comme dit plus haut, on est quelques millions (même si en France on est loin derrière un pays comme le Royaume uni dans ce domaine) à avoir cette "fausse-bonne idée" et à ne pas manger de viande, et à très bien s'en porter.

En effet, l'élevage industriel et la production de nourriture pour ces animaux sont une des raisons de la catastrophe écologique actuelle, et les élevages bio et locaux peuvent semble une alternative... sauf pour les animaux, qui y passent quand même à la fin.

Je crois que le savoir-faire paysan dont tu parles est désormais du passé : qui tue encore son cochon en famille, dans la cour de la ferme ?

Quand à savoir pourquoi on est plus sensible au sort d'un lapin, d'un chien, d'un chat plutôt qu'à celui d'une poule ou d'une vache... La question mérite d'être posée, à mon avis. Pour l'instant, personne n'a réussi à me convaincre de la justesse de sélectionner certaines espèces animales plutôt que d'autres pour s'en nourrir.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...