Aller au contenu
Babar.

Quel fichier choisir pour un cycle 2 : lecture ou Maths ?

Messages recommandés

Babar.

Bonjour,

J'aurai un CP l'année prochaine et je réfléchis à mon organisation.

Si j'avais un budget illimité, je pense que je prendrai un fichier de Lecture (Taoki) et un fichier de Maths (je ne sais pas encore lequel), même si je sais que ce n'est pas la panacée (évidemment le tout fait maison est toujours plus adapté à NOTRE classe... mais on peut vite être noyé et dans ce cas le mieux devient l'ennemi du bien).

Bref, je me demande s'il vaut mieux choisir d'avoir :

  • un fichier de lecture, sachant qu'on peut aussi choisir le premier fichier uniquement pour Taoki par exemple, le temps de commencer l'année en douceur avec un fichier qui indique des pictogrammes etc...
  • ou un fichier de Maths, qu'on a toute l'année, ce qui est un avantage et/ou un inconvénient, ça dépend si on trouve la perle rare (je n'ose dire parfaite)

En CP, j'ai eu Taoki une année avec seulement le premier fichier, ensuite des fiches, c'était finalement pas mal comme fonctionnement.

Et j'ai enchainé la deuxième année avec uniquement des fiches, hyper chronophage car même si les fiches étaient super, je modifiais des points de détail et j'y passais du temps, j'avais du mal à gérer l'organisation ; je pense que je n'avais pas "percuté" qu'au début de l'année, les CP ne sont vraiment pas autonomes...

Je n'ai jamais eu de fichier de Maths en CP à proprement parler, la première année je suis partie dans tous les sens (fiches des coccinelles, fichier de numération de Crevette), j'avais du mal organiser les apprentissages et finalement je me suis calée sur une progression Picbille, en "photocopillant" le fichier (grand bien m'a pris). J'ai fait de même la deuxième année, mais en partant de fiches purement inspirées de Picbille trouvées sur internet.

Je ne suis pas fan du format fichier de Maths, je trouve que c'est un objet très lourd à manipuler et qu'on est obligé de corriger en classe car il pèse une tonne. L'avantage, c'est le matériel qui l'accompagne... et le fait qu'on sait tout de même qu'on suit une progression, même s'il y a toujours des choses qui coincent (cela peut être un manque de géométrie, de problèmes, de présentation de certaines notions...), qu'on ne risque pas d'oublier de faire du calcul mental... Le problème est que le fichier est aussi "enfermant" même si l'on peut faire ce qu'on veut avec (tant que ce ne sont pas les parents qui l'achètent directement, on en fait ce qu'on veut à mon avis), rester plus longtemps sur des notions, passer vite ou passer carrément sur d'autres.

En lecture (surtout au CP), le travail est plus répétitif qu'en Maths...

Mais le programme de Maths est finalement assez vite résumé (en gros, en vrac, et de mémoire) : la numération jusqu'à 100 (avec les décompositions, la numération décimale de position), le calcul mental, réfléchi, posé, des tracés à la règle, des codage de grille ou de noeuds, de la lecture de tableau à double entrée, des problèmes, des connaissances sur l'euro.

En CE1, je ne sais pas si la question se pose exactement de la même façon car les élèves peuvent écrire plus de manière autonome (sur les cahiers) dès le début de l'année. Ce qui n'empêche pas qu'ils aient encore besoin de supports écrits. (J'ai eu un fichier de Maths cette année et j'ai détesté la progression, à tel point que j'ai carrément arrêté de le suivre mi-mai afin d'insister sur les notions "qui ne rentraient pas" et qui étaient indispensables... au lieu de "faire les pages" suivantes du fichier).

Bref, si vous avez des réflexions sur la question, n'hésitez pas, je pense que je ne suis pas dans la seule école où si l'on prend un fichier de Maths et un fichier de lecture, on n'a plus de budget pour le reste...

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lilibete

Je n'ai jamais eu de CP (je suis TRS), mais j'ai vu un certain nombre de situations. Une des titulaires avait un fichier de maths (qu'elle suivait à sa convenance, insistait sur des notions ou les passait sous silence...) et travaillait sur des fiches de lecture. Cela lui a permis d'avoir des lectures en accord avec ses projets et de mieux différencier les parcours des élèves ; je ne pense pas qu'elle faisait toutes ses fiches de lecture toute seule.

Une autre titulaire avait un fichier de chaque et travaillait (et me demander de travailler) en version "1 page par jour". C'était très contraignant en français car il n'y avait pas moyen de refaire faire un exercice mal réussi (à moins de faire une photocopie avant pour limiter les risques), de différencier (couleur des lignages pour l'écriture, place laissée aux réponses et à la correction !...) Enfin les élèves n'essayaient même pas de lire la consigne car les exercices étaient ultra répétitifs : imagine les conséquences à long terme d'intuiter une consigne !

Je n'ai jamais travaillé sans fichier de maths et cela me poserait surement des soucis de couleur : à mon sens c'est un paramètre très important (différenciation des unités, dizaines, ...), repérage dans un tableau...  Et franchement je trouve que c'est plus simple de faire des aller-retour dans un fichier de maths que dans un fichier de français quand la progression ne plait pas !

Si je devais avoir un CP et le budget pour 1 seul fichier, j'opterais sans hésiter pour un fichier de maths.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
karene

Moi j'ai la chance d'avoir les deux,

Mais vu que tu as déjà fonctionné avec Taoki et que tu n'es ps fixé en maths, j'aurais tendance à dire prends Taoki et bidouille en maths.

J'aime beaucoup les fichiers d'Ipotame, de Crevette

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Malo33

J'ai les deux mais en français, c'est juste un fichier de code pour limiter les photocopies, il n'est pas relié à une méthode, je fais à ma sauce.

Si je dois choisir, je garde celui de maths car c'est tout simplement là où je suis le moins à l'aise pour enseigner, j'ai besoin d'un appui pour me rassurer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maoria

Je prendrai celui de lecture, car il y a plein de supports en maths (par exemple sur Orphee école) et c'est aussi une matière qui nécessite en CP plus de manipulation que de fiches. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maoria

Et je rajouterai qu'à un moment ça ne sert à rien de réinventer l'eau chaude, c'est à l'iufm (où l'espe) qu'on nous fait croire qu'il faut créer ses propres supports mais si on veut avoir une vie sociale autant prendre une méthode et l'adapter aux réalités de sa classe et de ses exigences. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fred301

J'ai un fichier de maths (vivre les maths), plus en lecture car celui de la méthode ne me plait pas du tout (lecture tout terrain).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
RififiHype

Comme Malo, je suis moins à l'aise pour enseigner les maths, du coup, j'ai encore un fichier. L'an prochain, j'introduis des ateliers mathématiques en plus du fichier. Je verrai comment je m'en sors et surtout, comment mes élèves s'en sortent (ahahah !) et j'aviserai pour le sans fichier éventuellement. En lecture, j'ai une méthode perso basée sur les albums. J'ai fait toutes mes fiches à ma convenance (sans le soucis de devoir tout serrer, sans les contraintes des éditeurs...), idem pour la combinatoire. C'est un lourd travail, mais ce qui est fait est fait... je les réutilise d'une année à l'autre en modifiant soit un album, soit un concept etc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mamiebrossard
Il y a 2 heures, Maoria a dit :

Je prendrai celui de lecture, car il y a plein de supports en maths (par exemple sur Orphee école) et c'est aussi une matière qui nécessite en CP plus de manipulation que de fiches. 

+1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ratatouille

En cp, je trouve que c'est finalement assez simple de rédiger sois-même les exercices sur un cahier puis de les photocopier pour les élèves afin qu'ils les collent dans le cahier du jour ou les mettent dans un classeur, éventuellement. Ca permet de ne pas mettre de consignes écrites, de travailler vraiment au plus près des besoins des élèves et de leur progression, et de faire - il me semble- finalement plus d'exercices car on ne s'embarrasse pas de dessins superflus.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Babar.

Merci pour toutes vos réponses...

J'ai l'impression que beaucoup font en fonction de ce qu'ils ont le plus de mal à enseigner.

L'avantage de Picbille pour moi, c'est que je connais bien la méthode, je l'ai pratiquée deux ans (sans fichier et je me disais qu'avoir le matériel du fichier, en CE1, ce serait top... et en fait, ça n'a pas compensé les inconvénients ; mais le fichier CP est bien mieux), c'est que je crois fermement dans la méthode de numération-calcul proposée.

Je cogite je cogite...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nao

Je prends un CP l'année prochaine, je sors d'un CE1 mais j'ai fait du GS CP CE1 pendant 4 ans auparavant.

Après avoir testé tout un tas de fonctionnements, je ne veux plus de fichier du tout. Très cher, très lourd, le papier est presque entièrement couvert de dessin, de place perdue, les élèves ont du mal à manipuler ces grands machins sur leur bureau. Et mine de rien, un format A4 c'est un peu trop grand pour que des élèves de CP se repèrent facilement sur une page.

Je vais aller vers des manips en maths, associées à des exercices que je vais bidouiller et qui seront collés puis copiés (pour ceux qui le peuvent) dans le cahier du jour. Mais la part écrite sera très réduite, je me suis rendue compte que la manipulation restait primordiale en CP (et en CE1 aussi mais dans une moindre mesure). Donc j'ai choisi "construire les notions mathématiques" de chez Retz. Pour la résolution de problèmes, j'ai trouvé un truc avec une réelle progressivité : "problèmes additifs et soustractifs" de chez Scéren.

Bien sûr il y aura des compléments pour des entraînements et de la différenciation avec des exercices trouvés sur le net.

Pour le codage encodage : j'ai bidouillé moi même toute une méthode à partir de Léo et Léa, en modifiant certaines caractéristiques, en réduisant les formats, en évitant toute illustration inutile à la compréhension du processus de déchiffrage. Ce qui m'a plu dans cette méthode, c'est le fait que les élèves déchiffrent entièrement seuls les premiers textes et visualisent très vite leurs progrès. Pour les premiers jours, on fera un survol rapide des alphas, qui seront maintenus pour les élèves les plus en difficulté et pour les APC avec les sons complexes.

Pour s'élever un peu niveau qualité littéraire (parce que Léo Léa c'est quand même au ras des pâquerettes à ce niveau) je vais bosser des albums variés à raison de un et demi par période. Je vais tenter de mettre ça en lien avec la programmation des sons afin que les élèves puissent rapidement encoder en accédant au sens de ce qu'ils encodent.

Pour les DDM, on va trainer du côté de la Luciole pour voir ce qui peut se faire...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zabou85

Tu as quoi comme classe,  CP ce1?  

Effectivement si tu ne peux pas prendre de fichiers par élèves, as toi de te demander où tu es le moins à l'aise. 

Après je te conseillerai,  quitte à bidouiller et faire donc des photocopies, de prendre des la matière que tu exclues un fichier pour toi et tu fais les photocopies. Puis classeur ou pochette élastique ou cahier. ..

Peso en lecture j'ai fait 6 ans Taoki et cette année je suis passée à Pilotis. Je ne regrette pas,  les 2 sont bien,  mais Pilotis a un petit plus,  pas mal d'activités orales,  manipulation de syllabes,  sons, et surtout 1 seul fichier exo. Et j'ai pris 1 exemplaire dun fichier littérature et des livres (3 ou4€) pour moi et je photocopie. 1 manuel pour 2 suffit,  ils ne le prennent pas chez eux. 

En maths j'ai cap maths, choix collectif de toute l'école. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maoria

Je ne veux pas faire ma rabat joie mais photocopie la quasi intégralité d'un fichier est illégal. On appelle ça le droit d'auteur ...
Il m'est arrivé de prendre une page par-ci ou par-là, et je me doute bien que de nombreux collègues photocopient l'intégralité d'un fichier, mais de là à le conseiller comme "solution" ... :ohmy:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zabou85

Oui je sais bien,  mais dans la réalité, les petite écoles n'ont pas les fonds pour acheter tous les fichiers.si les éditeurs proposaient d'autres formes de ressources,  notamment des manuels en cycle 2 car il n'y en a très peu. Des fichiers photocopiables en lecture. ..

Car là encore beaucoup d'inégalités entre toutes les écoles et donc entre les élèves. Mai bon ce n'est pas le sujet. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×